Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 11:17

Bravo pour avoir passé autant de temps à inventer des arguments que nul ne lira (moi non plus je n’ai pas dépassé la cinquième ligne,

@xana
Vous avez bien fait, cela risquait de mettre en danger votre foi. Au début du XXe siècle, le Saint-Office tenait encore à jour un « index » où figuraient les noms des auteurs et les titres des livres qu’il ne fallait pas lire parce qu’ils sapaient les fondements de la croyance chrétienne. Beaucoup de catholiques se conformaient à ces prescriptions et ils avaient raison : le doute est toujours d’origine satanique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe