jjwaDal jjwaDal 21 avril 16:06

@TARTOQUETSCHES
Bien vu mais il n’y a même plus à remonter si loin dans le passé. On semblait avoir déjà de très nombreux indices pour affirmer que la prétendue attaque chimique sur Khan Cheikhoun était difficile à imputer aux forces syriennes (une enquête aurait aidé un peu quand même...) mais il semble qu’il n’y ait pas eu d’agent neurotoxique libéré à Khan Cheikhoun. On aurait juste un très mauvais cinéma perpétré par ceux ayant le plus intérêt à profiter de ce canular. Et comme pour les WMD en Irak, les passeports aux pieds des tours jumelles du WTC, le MH-17 en ukraine, le jugement sommaire, l’enquête torchée voire l’intime conviction se passant de toute preuve suffit pour justifier un lynchage (l’ « autre pays du fromage » chez nous a d’ailleurs foncé tête baissée) et une violation flagrante du droit international adoubée par les régions européennes.
Il faut vraiment se pincer ces jours...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe