Christian Labrune Christian Labrune 19 avril 23:33

sauf que depuis une heure, le gouvernement français assure avoir la preuve que le dictateur syrien est bien le responsable de l’attaque chimique.

@olivier cabanel
Je pense que vous perdez votre temps, et moi aussi.
Toutes les preuves du monde ne valent rien contre la Vérité délivrée par Poutine ou el-Assad, et on n’a pas besoin de preuves puisqu’on a déjà leur avis sur la question. Si les preuves qu’on avance contredisaient le point de vue de ces deux parfaits modèles de sincérité, alors c’est qu’il s’agirait de fausses preuves. A la fin de « 1984 », on montre trois doigts à Winston, et on lui demande d’en voir cinq (ou l’inverse, je ne sais plus). Eh bien, il voit très exactement ce qu’on lui demande de voir. et qui n’a aucun rapport avec ce qu’il a sous les yeux. Le pouvoir aliénant des idéologies totalitaires est parfaitement illustré dans cet exemple, comme aussi dans toute cette page.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe