SEPH 20 avril 10:13

@olivier cabanel
Ce gouvernement de sionistes n’est pas à un mensonge près.

Il a menti 5 ans aux français, il est prêt à faire la guerre pour Israël cet État terroriste qui alimente les djihadistes en Syrie pour son expansion et les hydrocarbures syriens.

Ces gens de mauvaises qualités ne sont plus crédibles.

Pour preuve :


Les rebelles d’Al-Qaïda ont été formés à l’utilisation d’armes chimiques par des spécialistes sous contrat avec le Pentagone.

En effet, un document publié par CNN en 2012 prouve que le département américain à la Défense (Pentagone) a aidé les terroristes dès le début du conflit syrien, à apprendre la façon d’utiliser et de sécuriser les stocks d’armes chimiques en Syrie.

Selon le site du centre de recherche Global Research, les médias occidentaux qui imputent les récentes attaques chimiques en Syrie à Damas, nient impunément leurs anciennes publications qui attestaient l’accès des terroristes aux armes chimiques et leur formation par les États-Unis pour apprendre à manipuler et transporter ces armes.

Selon certains de ces rapports que renient aujourd’hui les médias, le Pentagone s’est occupé de la formation des terroristes pour l’utilisation des armes chimique, dans l’objectif de déclencher une attaque chimique sous faux drapeau, favorisant ainsi le renversement du président syrien Bachar Assad.

Toujours selon ces rapports, les attaques chimiques ont été orchestrées par les États-Unis. Un plan secret du Pentagone visait à attribuer ces attaques au gouvernement Assad, provoquer l’opinion publique internationale et favoriser le lancement d’une action militaire internationale contre la Syrie.

Le Daily Mail de Londres dans un article de 2013 a confirmé l’existence d’un projet anglo-américain approuvé par la Maison Blanche (avec l’aide du Qatar) pour mener une attaque d’armes chimiques contre la Syrie et culpabiliser Bashar Al Assad.
Ref : https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www...
http://www.globalresearch.ca/united-nations-confirmed-that-us-supporte...
http://www.globalresearch.ca/pentagon-trained-syrias-al-qaeda-rebels-i...




La décision de Trump de trouver une base aérienne syrienne en représailles pour l’utilisation prétendue d’armes chimiques par Assad contre son propre peuple confirme que le scénario d’attaque des armes chimiques du faux drapeau formulé pour la première fois sous Obama est toujours « sur la table ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe