velosolex velosolex 20 avril 18:54

@xana
Inutile de faire de telles digressions sur le scorpion. La Fontaine n’est pâs un zoologiste, juste un conteur qui se complaît à dénoncer les travers humains à travers des fables, en humanisant les animaux, et non le contraire. La grenouille sauve le scorpion d’une mort certaine, mais le ramenant sur le rivage, celui ci la pique, tout en se condamnant lui même à la noyade. Car tout en étant conscient de la nature suicidaire de son geste, il l’explicité en disant que c’est dans sa nature de piquer, voilà tout. Il se moque de l’avenir. Il n’est commandé que par sa nature et l’instant. Une fable, qui si elle a passé les siècles, est excellente pour illustrer l’irrationalité de certains comportements humains. ..

.Maintenant on peut s’interroger si cette histoire est pertinente pour expliquer ce massacre, certains niant son exécution par Bachar pour irrationnelle...Ce qui au jugé de l’histoire des hommes ne vaut pas un clou, et ferait presque rire de naïveté, la perversion étant dans la nature de beaucoup de paranoïaques, se faisant un malin plaisir à frapper quand on les attend le moins...Une vie passée à travailler en psychiatrie me permet de dire à travers tout ce que j’ai vu, au niveau de la psychopathie et de la perversion, que malheureusement les tyrans familiaux et conjugaux ne valent pas mieux que les grands despotes de l’histoire. La folie de mythomanes les rend tellement terrifiant et irrationnel dans leurs emportements, que personne n’osera porter secours à un Staline agonisant....
A l’époque de la guerre en irak et des affabulations de Powells, j’étais à coté de la france, totalement hostile à cette guerre, et au moins mon vote utile pour Chirac s’est trouvé justifié dans son attitude. Il était évident que le montage était patent, ce qui a abouti d’ailleurs partout à des manifestations d’opposition à la guerre dans toutes les capitales, de même les petites villes. Là, nous avons d’autres données : Les sources de plusieurs pays, de moultes journalistes, des gens crédibles, de multiples organisations, les témoignages sur place, celles des migrants, sont concordantes pour attester de l’horreur d’un régime qui ressemble encore en pire à celui de Pinochet et de Videla...Voilà qui fait sens, tout simplement : Les concordances....Je ne vous met les liens, ceux des massacres, des prisons du régime on l’on pend les gens par les pieds, car quand je le fais, on me dit que c’est de la propagande impérialiste. C’est donc inutile. Seul le futur nous éclairera. Pour moi c’est déjà un long passé.
Vous m’envoyez de « la meute », du « hurlement ». Je vous dirais que tout est là. Un lapsus montrant que certains ont choisi leur camp, leur meute, c’est à dire à l’opposé de celui de l’impérialisme, comme à l’époque de la guerre froide. Les gens biens d’un coté, à l’est, et les salauds et leurs vassauts à l’ouest....C’est ainsi que dans les années 70 toute une intelligentsia parisienne soutenait les valeureux kmers rouges, et mirent en doute évidemment les premiers récits de leurs exactions, insupportables à entendre pour eux, les mettant sur le jeu de manipulation des médias aux ordres de l’impérialisme yankee....Maintenant on peut tenter de s’échapper des mains qui vous agrippent, qui vous commandent, orientent votre regard. Les documents existent, et les témoignages. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe