njama njama 20 avril 11:54

« Comme une flèche, sa trajectoire est nette, Jeanne fend le système, elle brusque l’injustice qui devait l’enfermer (...) Jeanne est bergère mais elle se fraye un chemin jusqu’au roi, c’est une femme mais elle prend la tête d’un groupe armé et s’oppose aux chefs de guerre (...) Elle était un rêve fou, elle s’impose comme une évidence. (...) Voilà pourquoi, les Français ont besoin de Jeanne d’Arc car elle nous dit que le destin n’est pas écrit, que nous n’avons pas à subir »
Emmanuel Macron, Orléans 8 mai 2016

ça ne manque pas de lyrisme et d’anachronisme picaresque !
il oublie au passage que Jeanne n’est devenue une icône nationale qu’au XIX° siècle, et qu’elle ne fut béatifiée et canonisée qu’au début du XX°

Combattra-t-il les vilains anglais qui sont sortis de l’€urope ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe