malitourne malitourne 20 avril 18:46

Tout est dit au détour d’une phrase dans cette homélie mélenchonienne. Les préoccupations des citoyens français seraient par extension, exactement celles des européens... C’est un traité de Maastricht de gauche qu’il faut proposer aux français à ce moment là...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe