njama njama 21 avril 10:01

@arthes
Souffrance, souffrance, le chretien est un maso qui aime ca.

c’est vrai que le dolorisme est consubstantiel aux dogmes dans le christianisme ... « il est mort POUR NOUS », vous vous rendez compte !
si c’est pas la culture du sacrifice, c’est quoi ?
C’est leur façon à eux d’être fatalistes


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe