Le Panda Le Panda 21 avril 10:16

Fergus bonjour,

Si l’on se réfère aux éléments méthodologiques publiés par les différents instituts de sondage, la marge d’erreur des enquêtes d’intentions de vote varie de 2,2 à 2,5 points. Ce qui revient à dire qu’un candidat actuellement distancé de 4 points, voire de 5 points, peut dimanche sortir vainqueur du 1er tour alors qu’un (ou une) candidat(e) figurant dans le duo de tête peut se trouver éliminé(e). À cet égard, on imagine aisément la fébrilité qui doit régner chez les responsables de ces instituts, soumis à une situation totalement inédite et sujette à de telles incertitudes.

« J’avais lu déjà ton article, ce passage a retenu mon attention, tu as lu ou pas mon mot posé là, n’est pas le but du présent. Par contre je suis très surpris, lorsque je constate que mon article le plus lu, est celui ou je parle de »Fillon« plus de 15 000. Ne pas oublier, j’ai regardé la majeure partie d’hier sur France2. Rien n’a évolué. Macron il est à mon sens hoirs jeu sauf s’il passe pour le second tour. Les électeurs de droite vont se mobiliser plus que ne le disent les sondages. Nous sommes à l’orée d’autres »valeurs républicaines« je pense agir comme toi, au second tour je ne voterai pas blanc. Il semble possible qu’à 20h dimanche nous n’ayons pas les résultats mais 4 possibilités. Cette campagne a démontrée que les primaires ne servent à rien. Que la force des partis empoissonne la vie. Cette campagne nous a été volée car il n’y a pas eu de débat de fond, or c’est nous qui allons voter ».

Cordialement" 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe