Emile Mourey Emile Mourey 12 août 10:53
Lu, hier, le commentaire de Covadonga 

« quand on patrouille armé et en gilet d’assaut parmi les civils
 sur son sol c’est que l’on déjà perdu la guerre intérieure ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe