Alain Dussort Alain Dussort 13 août 06:36

La faute de l’abbé Mouret version agoravox : avoir vécu une histoire d’amour avec l’Histoire et se retrouver rappeler sous les ordres.

Qu’importe ! Une vie bien remplie, même d’échecs, reste une vie bien remplie. Quarante après, quelle est la différence, au niveau du ressenti individuel, entre un succès et un échec ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe