Elric Menescire Elric Menescire 18 mai 08:41

Il n’y a pas de « bonne solution ».

La majorité se plante quand elle croit que l’élection d’un seul type, fut il un sale type, pourra changer quoi que ce soit à ses problèmes, qu’ils soient existentiels ou matériels.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que nous sommes beaucoup, beaucoup trop nombreux sur cette terre, par rapport au mode de vie que nous avons choisi.

Le réveil est en train de se faire : le colosse a des pieds d’argile, le système consistant a faire tourner une économie à l’aide d’énergies fossiles limitées et polluantes, tout en se bouchant les yeux et les oreilles en espérant que « tout ça continuera », alors qu’on sait pertinemment que le système a besoin de toujours plus pour ne pas s’effondrer...

Plus de dette, plus d’argent, plus de pétrole, plus d’eau, plus de terres arables...croissance infinie vous dites ?

L’humanité se comporte comme un cancer à la surface de cette planète, chaque cellule voulant la meilleure place et le maximum de ressources pour elle même. Chaque cellule étant absolument parfaitement inconsciente qu’elle est en train de tuer son hôte.. Ce qui amènera à sa destruction également.

Et le fait que le chef d’orchestre accélère le tempo, que cela soit au niveau cellulaire avec le cerveau, ou au niveau étatique avec un sarko/Hollande/micron n’y changera rien.

Dommage, l’Homme méritait sans doute mieux, mais la nature a horreur du vide.

Tout ceci procède du manque de Conscience de soi et de l’Autre, concepts complètement étrangers à l’homme occidental, complètement acculturé et accro a son seul plaisir : celui de consommer en boucle, du pain et des jeux, du cul et des écrans, zombifions nous, mes frères, buvons pour oublier que nous buvons !

Sans changement de Conscience, l’homme est condamné à disparaître. Macron n’est que l’ultime symptôme d’un malade en phase terminale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe