Spartacus Spartacus 17 mai 13:22

Une avalanche de chiffre avec un raisonnement de lecture de bilan totalement caduque....


-L’auteur voudrait que le pays soit géré aujourd’hui comme il y a 50 ans
Une vrai pensée soviétique.

Un boucher charcutier pourrait l’expliquer à l’auteur, qu’on ne gère pas aujourd’hui comme hier et que c’est pas comparable.....
Il y a 50 ans le boucher payait son comptable 2 fois plus cher que ses bouchers et il avait du mal à trouver un comptable et aucun à trouver un boucher.
Aujourd’hui, tu tapes dans une poubelle t’as plein de comptables au SMIC et impossible de trouver un boucher payé à moins de 2500€ par mois.
C’est pareil pour l’état. On ne peut comparer une gestion d’hier avec celle d’aujourd’hui par rapport au PIB. 
Il est tout a fait normal a mesure du temps qui passe que les coûts de gestion de l’état se modifient en fonction des réalités et pas en fonction d’une dynamique du PIB.
Comparer un ratio de 50 ans passés avec celui de 2017 est ridicule.....

-Non ce n’est pas aux « français de faire des efforts » mais l’état....

-Le périmètre des dépenses d’état de 1985 ne représentent pas celles de 2017. 
La décentralisation, les transferts de compétences, la sous traitance au privé peuvent faire croire à une évolution faible du bilan de l’état. C’est juste que les évolutions de dépenses ont étés déportés sur d’autres bilans.
Les choses ont évoluées et évolueront encore.....

-Encore un, qui parle de la loi de 73 qui ne l’a jamais lue ni comprise....La vraie absurdité répétée jusqu’au débile et rengaine dans toutes les publications gauchistes ridicules qui se croient économiques...
Il est même prévu dans ce traité totalement ignoré, un plafond de prêt par la banque de France à l’état....Ses courbes ignorent les coûts de gestion de la banque de France et les coûts de l’inflation engendrés par l’absence de confiance d’une création monétaire étatique, qui utilise la planche à billet dès qu’un groupe de pression fait le piquet de grève pour réclamer une gamelle de plus que ses voisins.
Que l’état ou le secteur privé émette la monnaie ne change pas grand chose....Il existe même des pays qui n’ont pas de création monétaire et s’en portent pas plus mal. Equateur, Macédoine ou Lituanie avant officialisation de l’Euro.
La gestion privée est moins chère que celle de la banque de France...Au prix tarif des privilégiés de la banque de France c’est logique....
Faut il rappeler à l’auteur que certaines années les banques ont prêtées à taux négatif ? En 2000, en 2012 et en 2016....

-c’est rigolo de dire que l’état a exonéré les « ménages aisés » de l’impôt alors que 55% des habitants sont exonérés de l’impot.
-Le « cadeau fiscal » cette grande bêtise de gauche qui appelle un « cadeau » les 2 qu’on te rend après t’en avoir pris 100 auparavant. Chez les gauchistes, c’est la rengaine....Dailleurs en 2012 Hollande a créé sa propre crise économique en relevant l’impot à 75%. 5 années de non investissement privé pour acheter le vote des cocos et surement celui de l’auteur.

Bref un résumé de niaiserie pour enfumer les bobos qui ignorent les mécanismes économiques et des solution a faire pâlir d’envie Maduro et transformer la France en Venezuéla....

Dramatique !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe