Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 mai 08:57

« Si on mesure la performance économique de la France, l’autre poids lourd de la zone EURO, on constate que sa productivité est supérieure de 10% à celle de l’Allemagne. La mesure communément appliquée étant ce qu’un travailleur produit en une heure de travail. (PIB divisé par les heures travaillées). »


Le problème, avec les économistes, bien souvent, c’est qu’ils ne mettent pas la même chose derrière les mêmes mots, ou bien qu’ils n’utilisent qu’une partie d’un raisonnement pour argumenter.La mesure de productivité que vous évoquez ne concerne que la productivité du travail, pas celle du capital.La productivité du capital est le rapport entre la valeur ajoutée et le capital fixe utilisé. 

La productivité du travail est le rapport entre la quantité ou la valeur ajoutée de la production et le nombre d’heures nécessaires pour la réaliser. Elle dépend de la capacité du personnel à produire une quantité, dite standard, de biens ou de services selon les normes ou les règles prédéfinies.Exemple : quantité de charbon en tonne extraite par heure.

Lorsque plusieurs composants entrent en ligne de compte pour la production, il est possible de calculer des ratios de productivité pour chacun d’eux, ou bien un indice composite, en général basé sur les coûts. Mais il n’est pas facile de déterminer quel est le facteur de production déterminant.

En fait, la productivité est globale, c’est le rapport entre une production de biens ou de services et les moyens qui ont été nécessaires pour sa réalisation (humains, énergie, machines, matières premières, capital, etc.). 

Elle mesure l’efficacité avec laquelle une économie ou une entreprise utilise les ressources dont elle dispose pour fabriquer des biens ou offrir des services.

Si l’Allemagne est plus efficace que la France dans l’utilisation des ressources disponibles, cela équivaut de fait à une meilleure compétitivité. Point barre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe