Bruno Hubacher Bruno Hubacher 18 mai 13:43

@Remosra

Le commerce entre pays est un échange de marchandises ou de services contre paiement de devises. L’idéal serait qu’un pays exporte à peu près la même valeur qu’elle importe. Au niveau mondial ces soldes sont toujours zéro, car la terre ne fait pas de commerce avec la lune. 

Si un pays, comme l’Allemagne, exporte constamment davantage de ce qu’il importe, ses pays partenaires qui importent davantage de ce qu’ils exportent, doivent s’endetter pour acheter les marchandises allemandes, car ils n’obtiennent pas assez de devises pour régler la facture. 

Un cas frappant est la Grèce, qui, pour caricaturer un peu, importe des Mercedes et exporte du fromage de chèvre, ce qui fait qu’elle a une immese dette envers l’Allemagne. 

Le problème est que ce jeu profite aux actionnaires des entreprises allemandes, mais pas aux allemands, parce que ces surplus ne sont pas distribué via des augmentations de salaires mais redistribués aux actonnnaires qui les rénvestissent dans les marchés financiers, ce qui ne profite pas à l’économie interne de l’Allemagne.

En gardant les salaires bas, le fameux coût du travail, elle bat les pays concurrents, tels la France, qui augmentent les salaires en fonction de la productivité, qui est d’ailleurs légèrement plus élevée que la productivité allemande, tel que cela avait été décidé lors de la création de l’Euro, environ 2 % en dessus de la productivité, ce qui aurait créé environ 2% d’inflation par année. Actullement nous avons de la déflation. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe