Gavroche Gavroche 19 mai 20:24

Et si on parlait de l’utilité de Pierette-Marie Deluscette ? Ou de Louis-André Lelonbec ?


Pourquoi parle -t-on toujours des mêmes , au bout de 30 ans d’expérience, tout le monde devrait savoir s’ils ont été et sont utiles ou pas, sans qu’il soit nécessaire de se poser des questions.

 Si cette dame et les siens avaient fait des exploits, on s’en serait rendu compte.

Le code du travail fixe à un mois d’essai le recrutement d’un salarié. C’est pas pour rien. Il ne faut pas 20 ans savoir qui est capable et qui ne l’est pas.

Il est vrai que pour certains, 20 ans ne leur suffit pas faire un constat de nullité . il suffit pourtant qu’ils essayent de se rappeler quels furent ses hauts faits. S’ils en trouvent. Après ils seront fixés.

 il y a des tas de gens utiles dont on ne parle jamais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe