Hamed 19 mai 13:18

Bonjour Eva,

 

Excellent article, un véritable réquisitoire sur le nouveau président, Emmanuel Macron. Cependant reconnaissez, Eva, qu’il a réussi son coup. Avec Attali qui n’est qu’une toute petite, très petite pièce du puzzle. Reconnaissez aussi que seul Attali ne ferait pas poids s’il n’avait pas le système avec lui.

 

A mon sens comme vous avez dit : « Nous avons un nouveau gouvernement. Qu’importe, d’ailleurs ! C’est Macron qui gouvernera, ou plutôt l’éminence noire Attali ; l’un des maîtres du monde les plus redoutables, Rothschild ; l’UE des banksters et l’Amérique profonde des néo-conservateurs. »

 

Donc il y a un grand système et pour votre gouverne, il ne concerne pas seulement la France, il est tentaculaire et transnational. Donc la France n’est qu’une partie du système mondial, certes importante, mais demeure partie prenante.

 

Quant à ce gouvernement, sans doute très provisoire, n’est là que pour flouer les futurs électeurs aux Législatives. Rien n’est moins sûr. On verra. Il faut que la situation s’assainisse depuis la révolution du système politique français révolutionné non par Emmanuel Macron qui lui était inconnu il y a moins de trois ans (devenu ministre de l’économie en août 2014), mais par le Grand capital européen, de concert avec le Capital mondial.

 

Par conséquent, il faut attendre ce qui en ressortira, on peut même dire que rien de grand ne sortira, mis à part quelques équilibres dans le rapport des forces. D’autre part, ce que vous dîtes sur les quatre tendances, elles ne sont pas nouvelles. Bien au contraire, ce sont les piliers du système.

 Donc :
« - Ultra libéralisme,

- Soumission à Bruxelles,

- Mise en place du Nouvel Ordre Mondial, totalitaire (un seul Parti), liberticide, asexué...  » Pour ces trois points oui. Cependant pour le point

- Préparation aux guerres...

Non, l’Europe ne fait pas le poids. Vassale des États-Unis, elle suit la politique extérieure américaine. Et l’Amérique est en déclin sur le plan militaire. Elle ne fait la guerre qu’aux petits pays, et malgré toute sa puissance militaire, première dans le monde, à chaque conflit avec ses petits pays, elle laisse quelques dents. Et je crois que Mao avait raison de dire que l’Amérique est un tigre en papier. Malheureusement, les autres grandes puissances doivent tenir compte de sa puissance non moins réelle.

Voilà. Merci pour votre analyse, elle confirme le poids du système dans le monde. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe