Hamed 19 mai 19:26

@Sozenz


Vous êtes trop pessimiste. Il faut faire confiance au peuple français qui comme vous dîtes n’a pas compris. Donc il a tout à comprendre, et c’est cela qui la force aux peuples quels qu’ils soient. 

 

Et comprendre aujourd’hui n’est pas facile. Le monde est trop complexe, et précisément, les moyens modernes qui de plus en plus s’étoffent, permettent d’augmenter le comprendre. Comme vous dîtes « bref . macron ne tiendra pas son mandat de toute façon, il n ira pas, en tout cas, au bout .... » se défend. Mais ce n’est pas certain, voire même incertain. On ne peut penser que Macron arrivé à une situation qu’il n’ jamais rêvé, ou même s’il l’a rêvé, dit-on « les voies du Seigneur sont impénétrables », qu’il va lui être très difficile d’exécuter les plans machiavéliques du Grand Capital.

 

Prendre les peuples pour des cons peut se payer très cher. D’autant plus que les peuples agissent par instinct, ils croient avoir misé sur le bon cheval. Surtout que ce cheval arrivé à la tête du pouvoir ne l’a été par chance, par défaut. Grâce au plan misé sur l’épouvantail Marine Le pen.

 

Il faut faire confiance au peuple français et à Macron, et ce pourquoi il est arrivé au sommeil, un concours de circonstances. Un élu non élu, un président qui est venu par calcul et non par une légitimité légitime, réelle, absolument démocratique. Ce qui est complètement différent. Et Macron le saut comme le Grand Capital le sait.

 

Par conséquent, soit il finira comme vous dîtes, ce qui est une probabilité de 1 pour 100, voire 1 pour 1000, soit il agira selon le sens du vent, comme EmmanuelHollande. Ce qu’on appelle l’instinct de conservation, ou populairement comme un caméléon. Ce qui va avec ce qui suit.

 

Il faut garder l’espoir, et confiance aux peuples, et au peuple français, et à son histoire passée.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe