sarcastelle 14 juillet 10:52

Quelquefois il faut être sérieuse, quand même. Je me rappelle ma copine Chantal, en gymnastique, quand nous étions en quatrième. Elle se débrouillait honorablement, parvenant même à franchir le cheval d’arçon. Je l’ai perdue de vue ensuite et ne puis dire comment elle s’est débrouillée avec les garçons. Elle avait une jolie jambe, mais une seule. L’autre se réduisait de la hanche au pied à une sorte de canne à pêche. La faute à l’aluminium dans son vaccin contre la polio, probablement. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe