Fergus Fergus 14 juillet 14:05

Bonjour, Paul et Danièle

Tout d’abord, je suis sincèrement navré du drame qui vous a touché, le pire que des parents puissent vivre.

Personnellement, je ne connais pas la question que vous abordez, si ce n’est par ce qu’on peut en en apprendre ici et là dans les médias, autrement dit pas grand chose.

A cet égard, votre article est le bienvenu. Mais compte tenu de mes carences en la matière, je m’abstiens de tout avis sur le fond. Je n’en ai pas moins pris l’initiative d’écrire ce commentaire, pour vous exprimer ma compassion bien sûr, mais également pour formuler le souhait que la ministre de la Santé puisse, en contrepoids des lobbies auxquels elle est confrontée, entendre les personnes qui, comme vous, sont particulièrement sensibilisées au problème et porteuses d’arguments solides de nature à mettre en garde la population française contre les dangers de certains excipients.

Mon vœu est que Mme Buzyn puisse vous recevoir, de même que d’autres personnes militant dans le même sens. L’affaire du Mediator est là pour montrer de quelle manière les « professionnels » de l’ANSM (devenue l’AFSSAPS) peuvent se montrer - consciemment ou pas - aveugles aux dangers. Dès lors, Mme Buzyn aurait tout intérêt à ne pas rééditer les erreurs du passé.

Merci à vous pour votre engagement !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe