wesson wesson 14 juillet 21:07

@Aristide
Non, je reprochais à la ministre d’avoir répondu à une pénurie sur 3 vaccins par une obligation sur 11 ce que j’ai écrit stricto sensus, et je ne comprends toujours pas comment vous l’avez transformé en incohérence de la FI sur la question.


L’avis des gens sur les vaccins, j’en ai même pas parlé pour une bonne raison : je ne le connais pas, et je n’en suis pas dépositaire. 

La FI soutien le principe de la vaccination obligatoire ? Je suis effectivement à titre personnel un peu plus nuancé. Considérant qu’il est pratiquement toujours néfaste d’administrer un traitement qui n’est pas utile, j’estime que avant de vacciner pour telle ou telle pathologie, on devrait s’assurer que le patient ne dispose pas déjà des anticorps qui vont combattre ladite pathologie. C’est possible à moindre coût pour tout un éventail de maladies. Pour résumer ma position : la vaccination est d’utilité publique lorsque c’est utile, et oui ça doit être obligatoire dans ce cadre là.

Mais si on est une « groupie mélenchonienne », on ne peut avoir d’avis différent sur le sujet, n’est-ce pas ? 


Quoi qu’il en soit, ce qui est regrettable dans le cas particulier de cette décision du gouvernement Macron, c’est que malgré les doutes sérieux qui subsistent concernant les adjuvants qui sont utilisés dans les vaccins, on prends le risque de les multiplier un peu à tort et à travers.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe