sarcastelle 17 juillet 12:58

Il n’y a plus moyen de s’amuser.

On nous retire même les drogues très marginales, comme le sirop à la codéine.
On nous retire le mercure, avec lequel se sont amusées des générations d’enfants. 
On nous retire le chlorate de soude, sans lequel ne peuvent plus rien faire les jeunes émules de Von Braun. 
Par bonheur alcool et tabac restent disponibles. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe