amiaplacidus amiaplacidus 17 juillet 11:22

Même dans une approche libérale de l’économie, une politique de l’offre est simplement débile.

Dans cette optique économique, pour que le marché fonctionne, il faut que l’offre rencontre une demande SOLVABLE.

Alors, de façon logique, avec un chômage de masse, les cadeaux faits aux entreprises ne servent à rien. Lorsqu’un chômeur n’a plus d’argent, inutile de lui proposer quoi que ce soit, à quelque prix que ce soit : il n’a plus d’argent !

Et, dans la réalité française, les aides gouvernementales aux entreprises ne servent pas à produire plus, mais sont utilisées pour augmenter les profits et les dividendes (ou distribution d’actions gratuites supplémentaires aux actionnaires).
Ne pas oublier que Dassault, c’est un exemple, est le plus gros subventionné de France.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe