Renaud Bouchard Renaud Bouchard 17 juillet 14:15

A l’auteur.
Bonjour Sigismond. Très bon billet.

Vous avez amplement raison lorsque vous écrivez en réponse à un commentaire de l’un de vos lecteurs que :

"Nous connaissons notre histoire, ses heures lumineuses et les autres plus sombres et n’avons pas besoin de « guides moraux » pour juger la France devant un tribunal d’emblée hostile à l’accusé puisqu’il ne tient compte que des preuves à charge. Le legs indivis de Renan n’existe plus puisqu’il est de bon ton désormais que de n’en garder que la partie obscure. Et il est triste de constater que l’image de la France est désormais souvent plus belle à l’étranger que dans ses frontières."

«  Pas un seul Allemand  » ne participa à l’organisation de cette rafle, a donc déclaré le chef de l’État, qui a dit être «  ici pour que se perpétue le fil tendu en 1995 par Jacques Chirac  », le premier président de la République à reconnaître en 1995 la responsabilité de la France dans les persécutions antisémites et non celle du seul régime de Vichy.« 

Il est des moments où l’exercice de certaines fonctions devrait conduire à un minimum de prudence dans la tenue de déclarations publiques sur un sujet aussi sensible.

Le désir de M. Macron comme de ses prédécesseurs de complaire à tout prix (et je pèse mes mots) au risque de fausser l’histoire présente un danger certain, outre le fait qu’il conduit son auteur à témoigner et faire preuve une fois de plus soit de son ignorance crasse, soit de sa volonté affichée de privilégier une interprétation au détriment de faits incontestables.

Comment M. Macron peut-il en effet méconnaître ou donner l’impression de le faire en les passant sous silence les rôles indiscutables joués par des personnages majeurs tels que Jean Leguay, Emile Hennequin, André Tulard, René Bousquet, Darquier de Pellepoix et naturellement Theodor Dannecker ?

-Jean Leguay, haut fonctionnaire de Vichy, délégué à Paris, en zone occupée, du Secrétaire général à la Police nationale René Bousquet, et participant avec Theodor Dannecker aux préparatifs de la rafle du Vél d’Hiv.des 16 et 17 juillet 1942.

-Emile Hennequin, directeur général de la Police municipale de Paris et qui organisa les opérations techniques de ladite rafle du Vél d’Hiv en mobilisant 6000 policiers.

-André Tulard,  sous-directeur de la direction des étrangers et des affaires juives jusqu’en juillet 1943, concepteur du »Fichier Tulard« (initialement destiné à recenser avant-guerre les menées communistes) et transformé en plusieurs fichiers) recensant 600000 fiches concernant les seuls israélites français et d’origine étrangère.

-Theodor Dannecker, officier SS, directeur de la Section IV J de la Gestapo à Paris et auteur du fameux »Rapport Dannecker" sur « Le traitement de la question juive en France », en date du 1er juillet 1941.

On rappellera que c’est bien le régime de Vichy qui a promulgué le premier Statut des juifs le 3 octobre 1940.

On rappellera encore pour mémoire - ce que semble ignorer M. Macron -, qu’il y eût aussi une France qui sut ne pas se reconnaître dans ce régime intermédiaire et qui ne saurait se voir imputer quoi que ce soit comme responsabilité, tels ces héroseux aussi fonctionnaires de Police qui eurent le courage de désobéir et de ne pas salir leurs uniformes et de préserver l’honneur de la France, celle qui ne collaborait pas avec l’ennemi.

Je pense ici à Edouard Vigneron, Pierre-Marie-Charles Bouy, Henri Lespinasse, Charles Thouron, Emike Thiébaut, François Pinet, fonctionnaires membres du Service des Etrangers de la Police de Nancy qui décidèrent de ne pas exécuter l’ordre reçu le 18 juillet 1942 du préfet de Meurthe et Moselle de lui transmettre une liste de 400 juifs étrangers.

Déjà sensibilisés à la détresse de ces victimes qu’ils connaissaient, dont ils visaient les titres de séjour et auxquelles ils avaient prodigué faux papiers et conseils pour se cacher, ils n’hésitèrent pas à prendre sciemment le risque fou de faire du porte-à-porte pour faire échapper et soustraire ainsi aux arrestations près de 385 personnes.

Renaud Bouchard

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/rafle_vel_d-hiv.htm
http://www.consistoire.org/pdf/nancy_18%20juillet%202012.pdf


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe