Onecinikiou 17 juillet 15:43

@Djam


La religion de la shoaââ poursuit des objectifs éminemment politico-idéologiques et géopolitiques. 

Elle vise à culpabiliser la nation et peuple français (mais il en est d’autres, que dire du peuple allemand), à lui interdire tout sursaut salvateur, à abattre sa conscience nationale, à la démoraliser avec méthode, dans le but :

1/ de les dominer, tant sur la scène intérieure qu’internationale. Et nous le voyons fort bien quant à la politique étrangère suivie par la France depuis plusieurs années (et maintenant décennies), contraire à ses propres intérêts fondamentaux bien compris, et d’autant plus contraire et proportionnée depuis qu’elle s’est précisément soumise (ses dirigeants veules et traitres) à cette nouvelle religion planétaire. 

2/ amoindrir par conséquent un compétiteur d’Israël sur l’échelle mondiale, qui n’est pas notre allié et sans doute même notre pire ennemi, car un ennemi mortel dont l’influente et puissante diaspora n’a eu de cesse de justifier notre envahissement par des hordes étrangères sur le même laps de temps, à travers ses officines de subversion pseudo-antiracistes. Une submersion migratoire qu’Israël est le premier à récuser pour lui-même, appliquant ainsi le précepte essentiel et structurant de l’idiosyncrasie talmudo-sioniste, et qui est son impératif catégorique : fait aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent ! Actant par la même le relativisme, la double éthique et le double standard consubstantiels au corpus talmudique, et qui siège au coeur des 10 commandements du prétendu « peuple élu ». 

3/ désamorcer et même interdire toute critique d’Israël et de la politique de son gouvernement, visant à donner libre cours à ses pulsions messianiques d’extension régionale et de domination mondiale. Sans tenir compte jamais de l’avis de la Communauté internationale, et en bafouent allègrement toutes les résolutions du Conseil de sécurité visant à le condamner ou limiter ses prétentions suprémacistes. Toute chose qui vaudrait pour n’importe qui d’autre une intervention militaire en bonne et due forme de la part du parrain américain. 

4/ communautariser à mort - autrement dit sioniser - la diaspora juive à travers le monde, par une vulgate systématique qui confine au délire de persécution et à la victimisation permanente, dans le but d’alimenter A/ sa démographie B/ son trésor de guerre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe