JMBerniolles 17 juillet 20:30
@baldis30
 

C’est très juste. De même que l’absence de mémoire en politique....

Le commentaire du dessus explique bien le mécanisme, l’histoire c’est le passé, selon lui... Toutes les analyses de l’histoire d’un pays par exemple montrent qu’au contraire le passé, c’est le présent.

Notre présent c’est la collaboration, la guerre d’Algérie.... l’héritage empoisonné d’une époque.






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe