Aztèque Aztèque 17 juillet 21:44

Je vais y aller d’un argument simpliste : « s’ils z’auraient su, z’auraient pas v’nus ! ».
Cela vaut pour les victimes comme pour les bourreaux (qui s’ignoraient en être).
Du coup, l’administration française d’alors fut certes responsable, il s’agissait là de l’état français ; mais certainement pasde la Nation France, représentante des valeurs, des idéaux et de la culture du peuple français.

Aussi, il est très incorrect de désigner la France responsable.
En revanche, l’état français a quelques cadavres dans son placard, dont la rafle !

Une fois encore, Manu tente de séduire par la noblesse de l’humilité, mais fait hélas preuve d’une grande arrogance en s’érigeant (représentant de l’état) au niveau du père du peuple (et des valeurs qu’il véhicule) qui laisserait peser la malédiction sur son foyer.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe