lloreen 17 juillet 15:33

"Pendant ce temps, la grande et unique préoccupation de madame est de convaincre ses admirateurs qu’elle est « jeune ».
Avec les relations de son mari, elle peut essayer de passer un contrat de mannequinat pour représenter les dentelles de Calais. Ses jupes sont si courtes que quelques dentelles qui dépassent...seraient le plus bel effet publicitaire pour une industrie en perte de vitesse. Imaginez madame Trump faire de la surenchère...
Peut-on prédire un futur essor fulgurant du Pas-de-Calais grâce à madame Jupenlair et sa collègue ancienne mannequin ? Monsieur le président serait sans doute ravi d’ afficher un succès retentissant à son palmarès pour l’instant calamiteux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe