dimanche 5 mars - par christophecroshouplon

2017 ou la comédie des masques

Cette présidentielle française de 2017 m’apparaît comme la pire pantalonnade à laquelle j’aie jamais assisté. Une pitoyable et pathétique comédie des apparences sur un futur champ de ruines animée par des guignols, où seuls quelques uns surnagent sur quelques sujets majeurs. Et où chacun défend des positions radicalisées en faisant l’impasse sur à peu près toutes les autres.

Qu’est-ce qu’un Président, dans un état démocratique qui se nomme une nation, quel est véritablement son rôle ? Représenter et défendre les intérêts non seulement de ceux qui l’ont élu, mais, au-delà même de son camp et des affidés, de tous les français, y compris évidemment ceux dont on ne parle presque jamais, ceux qui se sont retirés de ce jeu de dupes, à savoir les abstentionnistes.

Or quels sont aujourd’hui nos intérêts, à nous français, collectivement ? J’en vois deux, essentiels, ô combien supérieurs à tous les autres, et ce toutes classes confondues ou presque. Nous défendre contre deux ennemis. Lesquels, avec des moyens ô combien différents, veulent notre perte à leur seul profit.

Le premier, hydre sanguinaire ayant juré la mort de notre démocratie, de nos valeurs, de tout ce à quoi nous tenons, celui-là que nos gouvernements ont, sinon créé, du moins ces dernières années co-financé en marge des monarchies du Golfe, ces « chers amis », sont bien entendu ces branches extrémistes de l’Islam radicalisé. Al Quaida, Al Nosra, ISIS, appelez-les comme vous voulez. Galvanisés, prêts à tout pour imposer leur modèle et à reprendre les grandes invasions arabes d’il y a plus de dix mille ans, ils rêvent d’instaurer un Califat à Rome, de reprendre Jérusalem, de voiler toutes les femmes, d’exterminer les homosexuels, de décapiter tout ce qui s’oppose à eux. Ces monstres et ceux qui les rejoignent sont dorénavant une nébuleuse internationale, ils sont prêts à cette guerre de religions planétaire, à exterminer les deux autres religions monothéistes au nom d’Allah. Et ils m’apparaissent tellement déterminés que songer que notre victoire à leur encontre est inéluctable m’apparaît ô combien incertain.

Ils disposent, hélas, mille fois hélas, de centaines voire de milliers de relais sur notre sol. L’ennemi est aussi dans la place.

Cet ennemi là est tellement redoutable que ce sujet devrait à mon sens occuper une part essentielle, prioritaire même, des débats de cette campagne. Or il n’en est rien.

Le second, ô combien plus pernicieux, plus subtil, plus machiavélique, a autrement réussi à pénétrer nos esprits et l’adhésion de certains de nos propres citoyens. Il est cette nébuleuse ultra capitaliste internationale, cette finance de Wall Street et des Bourses, cette oligarchie apatride qui ne rêve que de la mort des états et tient notamment les commandes de la Commission Européenne et de ses membres, livrés aux mains des lobbies industriels et financiers. Ils tiennent à peu près tout, presque tous nos médias, toutes nos finances, nos députés, les grands partis au pouvoir, jusqu’à ce que nous considérons comme « raisonnables », c’est-à-dire nos esprits.

Leur travail de destruction accumulé ces trente dernières années ayant beau être stupéfiant (la planète, la nature, les océans, l’air, les animaux, les humains, jusqu’à un continent, le Pôle Nord), rien à faire : ils tiennent toujours et encore le pavé. Et nos pantins continuent presque tous à dire qu’on peut avec eux négocier !

Qui, à part Mélenchon, dit l’inverse ? Marine Le Pen ? Vous l’avez entendue sur la fraude fiscale des TOTAL et des grandes fortunes ? Vous la voyez taxer son père et elle-même, peut être ?

Pas plus qu’avec Daesch on ne peut négocier avec Alain Minc et consorts. Ces gens-là, responsables de l’état de délitement de la population française, sont à mes yeux des ennemis qu’il faut combattre par la force. Parce que forts, ils ne comprennent que ce langage là.

 

Or que font nos candidats, de quoi parlent-ils surtout ? Je passe sur Fillon, en état de mort immédiate. Prenons Hamon : belliciste droit-de-l’hommiste, il propose de continuer à marche forcée les ingérences sur des théâtres d’opérations sanglants (ceux du Moyen et du Proche Orient), et donc d’augmenter encore les risques encourus en représailles par nos populations sur leur propre sol. Avec l’Europe et le Marché, il propose des aménagements de surface, sans à aucun moment dire comment il entend y parvenir. Ce type-là, désolé, est un nain au regard du poste visé, il n’en possède aucune des compétences clefs, n’a aucune vision, est d’une culture géostratégique crasse, aucune colonne vertébrale, c’est du vide, du flan sur toute la ligne. Un pur apparatchik PS, et une escroquerie intellectuelle.

Macron ? Son programme construit par une agence de communication contient de très bonnes mesures sur pas mal de sujets qui flairent bon le réalisme j’en conviens. Son libertarisme de bon ton flaire bon la bien-pensance, le mec est parfait pour animer un colloque bourgeois pour les inclus au système tout en se faisant applaudir à Davos. Il ne connaît rien au pays profond, des « analphabètes » et des « alcooliques », et slalome dangereusement sur des sujets de second ordre (la libéralisation du cannabis), ce qui devrait nous ouvrir les yeux sur la force de ses convictions personnelles. Lui il a une colonne vertébrale. Mais sous ses dehors souriants le cœur est à Wall Street et à la City, et son projet réel est l’ubérisation de la société française avec quelques rustines et garde-fous sociaux pour les plus démunis : bref, de la social démocratie à la puissance deux. Ce qui signifie une accélération souriante des processus de destruction collective entamés il y a 30 ans.

Quant à ce qu’il dit sur l’international et sur ISIS, ne cherchez pas : c’est du copier coller par rapport à l’Europe, la CIA et Merkel. Rien ne dépasse. Ca sera donc ingérences 2 le retour : un scénario digne d’Armageddon dans le droit fil des âneries accumulées sous les présidences Sarkozy et Hollande.

 

Restent les pseudos deux extrêmes. Commençons par la « droite ». La fille Le Pen. Laquelle a réussi avec un incroyable talent à agrémenter le petit peuple, commerçants, ouvriers, petits salariés, agriculteurs (vous avez vu l’accueil triomphal qu’elle a reçu au salon de l’Agriculture ?). Pas un hasard tant la méthode est bonne, tant le nombre de constats justes qu’elle pose est élevé, tant elle sait parler avec autorité aux différents cœurs de cibles qu’elle s’est fixés, tant elle et ses équipes ont su contrairement aux autres labourer longtemps le terrain délaissé des provinces et des campagnes.

Ses constats et options en politique internationale m’apparaissent pour la plupart frappés sous le coin du bon sens, et pour le coup réellement protecteurs de nos intérêts. Et ça, les gens d’en bas le sentent bien. Qui plus est, sa conception d’un protectionnisme dit intelligent m’apparaît aussi la chose à faire, tant l’Europe dans ce qu’elle est va aux antipodes, contre les intérêts des gens.

Sur ces deux sujets majeurs les convergences avec Mélenchon sont flagrantes. Et n’ont à mon sens rien d’extrémiste.

Seulement voilà : plutôt que de désigner le coupable, le vrai, le seul, la voilà qui, en digne héritière de son père et en véritable politique, montre du doigt au petit peuple comme ennemi à abattre « l’étranger », « l’immigré ». Celui qui pique les sous et les HLM des bons et des vrais français. Ce faisant, plutôt que de s’attaquer à sa propre caste (faut-il rappeler ici la fortune de la famille Le Pen) elle détourne l’attention sur les pouilleux. Et en cela rompt le pacte, fracture en profondeur la société, prépare à une guerre civile et tourne radicalement le dos à notre socle de valeurs.

Au contraire de Mélenchon, lequel va dans le sens radicalement opposé.

L’état des lieux le voilà donc. Des candidats masqués, incultes pour la plupart, ne défendant pour la quasi totalité d’entre eux ni nos intérêts supérieurs, ni nos valeurs communes, et qui contribuent à nous fractionner davantage. Tandis qu’au dedans comme au dehors le mal rôde.



15 réactions


  • Clocel Clocel 5 mars 14:46

    Quelle clairvoyance dans l’identification et la hiérarchisation de nos ennemis...

    Le premier étant la marionnette du second.

    J’en reste,,, abasourdi...

    Quant à l’analyse du potentiel des prétendants, que dire...


    • christophecroshouplon christophecroshouplon 5 mars 16:22

      @Clocel
      Tout à fait d’accord avec vous, le 1er est à la fois la création et la marionnette du second. Lequel joue tellement avec le feu que rien n’interdit à ladite marionnette de brûler vif son créateur


  • Stupeur Stupeur 5 mars 16:19

    Merci Christophe smiley
    Ton article Danser sa vie m’a inspiré pour en faire un sur la sublime Lisa Gerrard (Dead Can Dance)


  • Le421 Le421 5 mars 17:12

    Voilà...

    La France est donc suspendue, figée, terrorisée face au danger de milliers d’islamistes menaçant notre pays.
    Les forces de police, pendant ce temps, martyrisent le postérieur des zonards de banlieue.

    Heureusement, des français ont compris que de Le Pen à Mélenchon, il n’y a qu’une équipe de politiques incapables, irresponsables et véreux.

    Au choix.
    9m/m, cigüe, corde, couteau, barbituriques...


  • non667 5 mars 17:59

    à auteur
    Ce faisant, plutôt que de s’attaquer à sa propre caste (faut-il rappeler ici la fortune de la famille Le Pen)
     
    menteur , or.... ! la famille le pen n’a jamais fait parti de la caste des riches !
    sa fortune (qui ne fait pas parti des 500 plus grosses fortune de france ) provient d’un leg extra famillial (ciment lambert ) d’un sympathisant aux idées nationalistes à jugé que son héritage serait mieux employé par le pen que par ses neveux mondialistes !
     s’attaquer a la fortune des le pen c’est reprocher aux gagnants du loto d’avoir gagné !!!!

     quand à votre chouchou mélanchon ?

    mélanchon n’aime pas les français

    Jean-Luc Mélenchon, interrogé par Hit-Radio sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare : « Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces ». Incroyable intolérance, incroyable dégoût. Puis il narre son arrivée en Normandie, où il fut « horrifié » par une population d’alcooliques et d’arriérés : « La France des campagnes était extraordinairement arriérée par rapport au Maroc des villes ».

    Le potentiel troisième homme de la présidentielle s’est ensuite livré à une ode à la Méditerranée, « notre bonne mère à tous », jugeant que « Marseille est la plus française des villes de notre République ». Le natif de Tanger (Maroc) a souligné qu’ »ici il y a 2.600 ans une femme a fait le choix de prendre pour époux l’immigré qui descendait d’un bateau, c’était un Grec et ce couple est né Marseille ».

    « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos sœurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

    « Notre chance c’est le métissage », a lancé l’eurodéputé, sous les « youyous », avant de saluer « Arabes et Berbères » par qui sont venus en Europe « la science, les mathématiques ou la médecine » au temps où « l’obscurantisme jetait à terre l’esprit humain ». Refusant « l’idée morbide et paranoïaque du choc des civilisations », il a dit sa pensée aux Maghrébins « qui ont libéré le sol de la patrie des nazis ». « Les peuples du Maghreb sont nos frères et nos sœurs » et il n’y a « pas d’avenir pour la France sans » eux, a-t-il dit, interrompu par les « tous ensemble, tous ensemble ! »

    ce ne sont pas des lapsus mais sa nature profonde qui l’a fait pleurer de vraies larmes au soir du 1° tour de 2002 qui a vu l’élimination de jospin au profit de lepen !

     c’est pas du racisme ? et il prétend donner des leçons au fn !

    un bon point : plus de 40 ans après il a reconnu que vis a vis de degaulle il avait été excessif en le comparant a un dictateur !

    dans 40 il dira peut être pareil du fn !

    méchanlon avant d’être de gauche est avant tout = anti- fn (hénin ) = anti- france/français (discourt de marseille ) : point barre . rien de cohérent en dehors de ça !

    =don quichotte du fascisme , sancho panza du N.O.M.=comique troupier 

    méchanlon va brasser du vent pendant 5 ans pour mieux rabattre lr (ou itou abstention ) en 2017 !

    pour le M.E.S. pétition ou pas IL N’Y A PAS EU DE REFERENDUM le ps était d’accord avec sarko sur Lisbonne ,la Libye ,.... le N.O.M. .....etc....

     pas besoin de dire non plus que chez les méchalon on est francs maçons depuis 3 générations . cette confrérie ou l’on entre par piston et qui sert avant tout a se pistonner ,s’entraider (passer avant les autres ) dans tous les domaine : politique ,administration ,justice au niveau national mais aussi international ! il n’est pas question pour lui de trahir ses frères à qui il doit tant ,tout , mais accomplir au contraire la mission qu’ils lui ont confié : saboter la nation au profit du mondialisme !

    si gouverner c’est prévoir méchanlon est particulièrement aveugle/traitre qui n’a rien vu (étant aux loges ) du virage au mondialo-capitalisme du ps en 1983 !

    -qui croie pouvoir socialiser l’europe de l’intérieur alors qu’il n’a pu le faire du ps et à du le quitter !

    - qui même quand il voie les couilles a du mal à dire que c’est un mâle , dit qu’il a des doutes et se désiste sans condition préventivement pour le ps !

    au peuple : il vaut mieux avoir ses ennemis en face que des traitres dans son dos !

    ps : il était pro invasion Libye comme fabius était pro invasion Syrie !

    de toute façon entre un président de la France pro étranger et une présidente qui préfère les français d’abord et dont ses ennemis /adversaires disent qu’elle hait les étrangers (alors qu’elle s’en fiche ) y a pas photo a moins d’être mazo !



    • Le421 Le421 6 mars 10:54

      @non667
      Tiré du « Canard Enchaîné » du 22/02/2017 page 8
      C’est qui , le parti le plus poursuivi de France ?
      Ah, ils s’accrochent, ils s’agrippent, les électeurs frontistes ! On dirait des Fillon ! Ils sont comme des arapèdes sur leur cheftaine et leur parti, qui dénonçait hier la « Ripoublique » mais qui, aujourd’hui, est devenu le parti le plus « ripoublicain » de tous. Ca ne se voit pas ? Ca ne s’entend pas ? Bon, reprenons-donc depuis le début.
      Le FN, c’est d’abord le parti le plus poursuivi de France. Il ne s’agit pas simplement, comme pour Fillon, d’une enquête ou d’une future mise en examen. Le FN va bientôt passer en procès, pour complicité d’escroquerie, recel d’abus de bien sociaux, abus de confiance et tout le tintouin.
      Le FN, c’est ensuite un trésorier, Wallerand De St Just, et un vice-président, Jean-François Jalkh, qui sont également attendus dans le box. Ils sont accusés d’avoir engraissé le parti lors des élections de 2012 au détriment de l’Etat.
      Vous en voulez encore ? Jeanne, le micro parti de Marine, a, lui aussi, rendez-vous au tribunal pour la même arnaque. Idem pour ses deux anciens trésoriers, Olivier Duguet et Axel Lousteau. Au total, sept proches des la patronne sont traînés en justice.
      Vous en voulez encore ? Le Front, ce parti « antisystème », est le profiteur le plus doué du système des assistants parlementaires. Pas moins d’une vingtaine sont soupçonnés d’avoir trimé au Parlement Européen autant que Pénélope. Marine, sont papa Jean-Marie et le fidèle Bruno Gollnisch ont déjà été condamnés à Bruxelles, à allonger plus de 1 million d’euros pour ce forfait. A Paris, une information judiciaire est ouverte pour, notamment, « escroquerie en bande organisée ».
      Excusez du peu : dans le lot, le propre garde du corps de la Marine, Thierry Légier, a occupé un drôle de poste d’emploi à 41554 euros (pour trois mois ! ) auprès de sa patronne.
      Vous en voulez encore ? Côté famille, Marine a recruté, en 2012-2013, comme attaché parlementaire son compagnon, Louis Aliot. Salaire, 5.000 euros brut par mois pour un...mi-temps. Aliot était installé dans le Sud alors que Marine était élue dans le Nord. C’est beau l’amour... La sœur, Yann Maréchal, a été placée, elle, auprès de Gollnisch : 7.000 euros brut par mois pendant cinq ans (2009-2014). Comme dit la frangine, elle est « la candidate du peuple contre la droite du fric et la gauche du chic » !
      Mais peut-être que vous en voulez encore ? Papa est poursuivi pour avoir planqué 2.2 millions d’euros et de lingots en Suisse. Et fifille reste tout contre le fric. Le parquet national financier, celui qui traque Fillon, enquête sur son parc immobilier : de grosses parts dans le manoir à Montretout, dans la chic baraque de Rueil-Malmaison et dans les deux villas de La Trinité-sur-Mer et de Millas (Pyrénées-Orientales). Marine est soupçonnée d’avoir sous-évalué ses biens de plus de 500.000 euros. Pourquoi ? Pour payer moins d’impôts sur la fortune, pardi. Et, donc, s’enrichir...
      Ca devrait quand même finir par se voir.

      Cette réponse sera mise systématiquement chaque fois que vous nous ressortirez votre fameux (et fumeux) copier-coller du Bloc Identitaire sur Mélenchon...


    • kalachnikov lermontov 6 mars 11:07

      @ non667

      Lol, le révisionnisme concernant l’héritage Lambert. Et il n’y a pas plus rapace que les Lepen, ils laisseraient crever de faim le patriote pour aller faire du bateau.

      http://blog.francetvinfo.fr/derriere-le-front/2015/05/06/lheritage-lambert-une-des-causes-de-la-suspension-de-jean-marie-le-pen.html


  • Gavroche Gavroche 5 mars 18:17
    Je viens de lire ça :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170305.OBS6116/pourquoi-marine-le-pen-ne-sera-pas-mise-en-examen-cette-semaine.html

    « il n’y a aucune chance que Marine Le Pen soit mise en examen durant la campagne pour l’élection présidentielle. Elle est en effet protégée par son immunité de députée européenne. La justice ne peut pas lui appliquer de »mesures coercitives« , comme on dit dans le jargon judiciaire : c’est-à-dire l’obliger à répondre à une convocation. Or sans présence physique de Marine Le Pen, impossible de la mettre en examen ».

    Elle n’ira pas à la convocation du juge car protégée par l’immunité. Les assistants FN eux, non protégés et pas forcément seuls coupables si culpabilité il y a,  ont dû s’y rendre . Belle solidarité.

    Je trouve que Fillon a été plus élégant : lui est protégé par l’immunité, pas son épouse. Alors i ira chez les juges, par solidarité avec elle, ce qui est la moindre des choses puisqu’ils ont fait les choses ensemble.. 

    • @Gavroche
       
      brave perroquet bien dressé par pute médiatique de Drahi... bien gentil ...
       
      « Lorsque j’ai été élue au Bordel Urocrate pour Capitalistes en 2009, le Modem avait exigé de moi qu’un de mes assistants parlementaires travaille au siège parisien (Paristan). J’ai refusé en indiquant que cela me paraissait d’une part contraire aux règles uropéennes et d’autre part illégal. Le Modem n’a pas osé insister mais mes collègues ont été contraints de satisfaire cette exigence. Ainsi, durant cinq ans, la secrétaire particulière de François Bayrou (grandes oreilles qui retournent leur veste) a été payée… par l’enveloppe d’assistance parlementaire de Marielle de Sarnez, sur fonds uropéens.  »
       
      ’Moi, grosse Bonobobonne verte urocrate’ Corine Lepage
       
      http://www.atlantico.fr/decryptage/emplois-fictifs-au-modem-grandes-lignes-affaire-qui-agite-reseaux-sociaux-2978069.html
       


  •  
     

    Le castiste n’est pas un masque, un archétype, (à noter que le masque antique servait aussi de porte voix) mais un mime
     
    Il mime l’archétype/masque de l’homme politique ancien, le chef, sans même réussir, alors il n’apparaît plus que comme marionnette guignol, une chiure, tiré par les fils de Soros le négrier.
     
     
    ça s’appelle la décadence. De la France à Boobaland ...
     
     
    « L’Empire romain, en disparaissant, a laissé derrière lui des ruines qu’on visite et admire encore ; le mouvement gogocho, en disparaissant, ne laissera derrière lui que des déchets libidineux à karchériser. » Feric Jaggar

     

     
     


    • Le421 Le421 6 mars 10:59

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      Feric Jaggar est un Purhomme né dans la république de Heldon...

      Une référence....  smiley

      Je sais, je sais. On fait ce qu’on peut.
      Et quand on peut peu...


    • @Le421
       
      Oui ; et son histoire a été écrite par Adolf Hitler, qui après avoir raté un putsch s’est enfui puis est devenu écrivain de SF aux US. Et l’URSS s’étendait alors jusqu’au Boobaland !
       
       
      « La Nation n’est qu’un dernier môle bien faible et provisoire face à la mondialisation cpitaliste, utile seulement pour la ralentir dans un dernier combat d’arrière garde. Mais la victoire du Cyborg sera portée par une radicalité totalement différente, une nouvelle Ecole qui forgera de nouvelles mentalités, un nouvel Être-au-Monde. La mort de la Mort sera aussi celle de leur Avoir, elle sera le mythe post-moderne qui renversera le dieu Caddie des informes troupeaux gogochos. » Feric Jaggar
       


Réagir