mercredi 15 juin 2016 - par Emile Mourey

Après les récents attentats islamistes, permettez-moi de vous dire...

Permettez à l’ancien militaire qui a vécu plusieurs années dans le bled, au contact de la société musulmane, qui a essayé de la comprendre au travers de ses coutumes, de ses croyances, et dans sa référence au Coran, permettez-moi de vous dire, à vous, aux médias et aux responsables politiques qui vous écoutent ou qui ne vous écoutent pas, que la seule solution pour s’en sortir est de dire la vérité sur les textes fondateurs, preuves et argumentation à l’appui, et qu’il n’y en a pas d’autres. Et ensuite de la faire savoir - cette vérité - en la médiatisant et en l’enseignant.

Permettez-moi de vous dire qu’il faut vraiment être d’une grande naïveté pour ne pas comprendre que ces textes ont été écrits sous une forme allégorique, une forme allégorique que les érudits de cette époque savaient interpréter mais pas vous... pourquoi, je me le demande. Que c'est une évidence que Mahomet n’a jamais existé en tant qu’individu et que le récit de son agonie dans la Sîrah de Tabari n’est qu’un long poème dont l’auteur serait très surpris, s’il revenait dans notre temps, en constatant qu’on l’a pris à la lettre, dans son sens littéral. (Je reprends ici mon commentaire du 14 juin suite à l'article du professeur de géopolitique Patrice Gilbertie).

L'agonie du Prophète.

Félicitations à la jeune professeur tunisienne Hela Ouardi, auteure du livre à succès "Les derniers jours de Muhammad". Son grand mérite est d'avoir mis en évidence une atmosphère de fin de règne : autorité qui se délitte, lutte de succession, tentatives d'assassinat... Moi-même n'ai-je pas écrit le 25 juin 2014 un article qui allait dans ce sens ? http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mahomet-vie-et-mort-d-un-prophete-153425

Dommage que l'auteure n'y ait pas vu, aussi, l'humour qui s'y trouvait. Car, en vérité, on ne me fera pas croire que l'ange Gabriel conseillait au Prophète mourant de se frotter encore régulièrement et vigoureusement les dents avec un bois spécial pour les préserver de la plaque dentaire. En vérité, Tabari veut dire en clair, que le monastère de Bahira (placé sous le patronnage de Gabriel) lui conseillait d'entretenir ses sabres. Rien n'aurait été, en effet, plus honteux pour une armée de cette époque que de brandir au combat des sabres rouillés (1). 

Mahomet avait sept sabres, pour autant de membres qui composaient le conseil qu'il était (2), sept chevaux (3), mais seulement trois chamelles (4), une chamelle pouvant facilement porter deux hommes avec un siège adapté. Ses quinze femmes (5) ? Laissez-moi rire ! Ce ne pouvait être que des alliances ou des troupes militaires. Aïscha ? C'était la garde du corps qu'Abou Becker avait détachée auprès de lui. Une garde du corps qui faillit le trahir au profit du jeune Çafwân (6) - ô infidélité ! - une garde du corps qu'il avait épousée alors qu'elle n'avait que 7 ans.

Non, on ne me fera pas croire que les fidèles recueillaient sa salive quand Mahomet crachait. (7)

En vérité, ce livre du musulman Tabari - c'est un de mes livres de chevet - est un chef d'oeuvre de la littérature allégorique de l'époque et c'est un livre musulman.

La naissance de Mahomet 

Cette naissance est merveilleuse. La lumière qui sort du sein de sa mère/population Aminah, la langue de feu sur le front de son père/conseil Abdallah, c'est tout de même autrement plus poétique que la goutte de sperme des interprétations scientifiques, tout en étant plus adapté pour annoncer la naissance d'un conseil. Oui, il n'y a aucun doute, nous sommes bien dans la continuation du récit évangélique, un récit très imagé que les initiés comprenaient parfaitement dans son sens caché mais qui, à défaut d'être compris, pouvait également entrainer l'adhésion de la population moins instruite mais sensible au merveilleux.

Ce mode d'expression est l'aboutissement de toute une littérature allégorique que Jacques avait initié dans son protévangile de l'an - 4, en faisant naître un Jésus prophétique du sein de la population sainte "Marie", lequel devait revenir venger les enfants massacrés par Hérode.

Car ce mythe des enfants massacrés remonte au temps du séjour du peuple hébreu en Égypte lorsque le pharaon ordonna aux accoucheuses de ne plus accoucher les enfants du peuple élu, ou de les jeter dans le Nil. Ces enfants étaient en réalité des candidats à la prêtrise et les accoucheuses, les chargés du recrutement. Les enfants massacrés par Hérode étaient de même des jeunes gens en formation de deux ans, eux qui avaient eu l'audace de décrocher l'aigle d'or que le roi avait fait placer au fronton du temple.

Félicitation à Madame Chabbi pour son livre à succés intitulé "Le Seigneur des tribus. L'islam de Mahomet". Dommage qu'elle n'ait pas vu, elle aussi, l'humour et le merveilleux qui se trouvaient dans le récit de cette histoire. Car, comme je l'ai écrit dans mon précédent article, la nourrice Halimâh était, de toute évidence, une modeste population semi-nomade qui ne pouvait survivre dans le désert et faire du commerce que si elle "adoptait" pour fructifier et comme guide un groupe de sept jeunes hommes originaires de la Mecque, un conseil parmi d'autres mais qui s'est révélé être le meilleur. En allant chercher un nourrisson à la Mecque, la population Halimâh passait en réalité alliance et contrat avec un groupe de caravaniers qui "venait de naître" ; elle le choisissait pour maître pour une durée de deux ans... un "Rab" qui, après deux ans de formation sur le terrain, s'est révélé être un prétendant sérieux au "titulum" de maître de la Mecque. Un "Seigneur des tribus", oui, mais pas seulement.

Dans mon article du 21 mars 2016, j'ai eu l'audace de poser à M Michel Onfray la question suivante : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/penser-l-islam-monsieur-michel-179040

Alors que nombre de philosophes se défilent - n'est pas Socrate qui veut - votre ouvrage et votre courage vous honorent. Comment comprenez-vous l'énigme que pose la sourate 18, versets 8 à 26 ?

Corrigeant la légende des sept dormants d'Éphèse, le Coran dit dans cette sourate 18, verset 24 ou 25 selon les éditions, que ces "enfants" demeurèrent 300 ans dans la caverne plus neuf ans, ce qui est en contradiction avec l'interprétation théodosienne. En effet, entre la persécution, brève mais violente, de 250 de l'empereur Dèce et le règne de Théodose mort en 395, il ne peut pas y avoir plus de 145 ans. Cette correction ne peut s'expliquer que si ces 300 ans nous amènent à la date de naissance de Mahomet... un Mahomet qui renaît de l'esprit des anciens martyrs chrétiens d'Éphèse en 550 (250 + 300). Et en effet, c'est bien la date qu'il faut retenir pour la naissance du Prophète et non celle de 570. La bataille de l'éléphant qui sert de référence a eu lieu peu de temps avant que meurt le vice-roi du Yémen Abraha qui l'avait déclenchée, date de décés en 553 attestée par des inscriptions.

Les "plus neuf ans" rappellent bien évidemment les neuf ans qu'avait Mahomet lorsque le moine de Bahira le reconnut par un signe entre les épaules comme étant le futur prophète de l'Arabie. Je traduis : "lorsque les moines de Bahira, à l'entrée de Bosra, les reconnurent comme étant le futur prophète de l'Arabie".

Étonnante précision, alors que la légende d'Éphèse dit que les dormants étaient au nombre de sept, la sourate, verset 21, prédit, ou plutôt prophétise, qu'on disputera sur leur nombre, que l'on dira qu'ils étaient trois et leur chien, cinq et leur chien, sept et leur chien ; mais c'est vouloir pénétrer un mystère que peu de personnes savent. Dis : Dieu connaît parfaitement leur nombre.

Le chiffre un étant exclu, Mahomet était-il trois, cinq ou sept ? C'est la question facile que ce verset 21 nous pose en nous demandant de réfléchir sur le fait que les dormants d'Éphèse étaient sept. Et il nous met même sur la piste de 7 en ne citant pas le chiffre douze. Excusez-moi, mais Il faut vraiment être nul pour ne pas comprendre.

Amis lecteurs, responsables politiques, responsables des médias de France, de Navarre et d'ailleurs, qu'avez-vous à répondre ? Quand est-ce que vous allez enfin comprendre combien il est absurde de laisser des innocents se faire massacrer au nom de textes mal compris et pourtant si faciles à réinterpréter ?

Emile Mourey, 14 juin 2016. Désolé de reprendre toujours les mêmes illustrations mais elles sont fondamentales.

Renvois

1. Mohammed, sceau des prophètes, par Tabari, éditions Sindbad, 1980, page 347

2. Idem, page 335

3. idem, page 334

4. idem, page 335

5. idem, page 327

6. idem, page 237

7. idem, page 245

 



100 réactions


  • Jean Rottenburger (---.---.165.186) 15 juin 2016 10:44

    Il n’y a pas d’islamistes mais des racailles qui prétextent la religion pour tuer, voler, violer et assouvir leurs bas instincts. En France, ces gogols profitent de la décomposition des pouvoirs publics et du climat ambiant : nique la France, racisme anti-républicain, recul de la puissance publique... Le tueur de policier s’entrainait au parc de la Courneuve, au milieu du grand public ! Assez de philosophie, retrouvons nos esprits et l’autorité de l’état !


    • OMAR 15 juin 2016 17:40

      Omar9

      @Jean Rottenburger :’Assez de philosophie, retrouvons nos esprits et l’autorité de l’état !".

      Cette sage et lucide option n’est pas digne d’intérêt et, surtout, d’application au niveau des différents partis constituant la toile politique française.

      Car le statut-quo permet tout : de la manipulation de masses jusqu’à l’exaspération et l’éclatement violent de celle-ci...


  • JL JL 15 juin 2016 11:26

    Bonjour Emile Mourey,

     
    ’’Quand est-ce que vous allez enfin comprendre combien il est absurde de laisser des innocents se faire massacrer au nom de textes mal compris et pourtant si faciles à réinterpréter ?’’
     
    Quelle serait selon vous, une méthode efficace pour exposer la bonne interprétation au plus grand nombre, méthode ou interprétation qui empêcheraient les racailles prétextant la religion de tuer pour assouvir leurs bas instincts, et les dirigeants de tous bords commanditant ou couvrant ces crimes pour imposer leurs plans secrets ?

    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 12:36

      @JL


      Réponse on ne peut plus facile : la puissance médiatique.... presse people etc...

    • JL JL 15 juin 2016 12:47

      @Emile Mourey,

       
      vous croyez que la puissance médiatique, la même que celle qui interprète au profit de l’idéologie mondialiste libérale et des va-t-en-guerre US, tous les massacres perpétrés par des fous sanguinaires, accepterait de changer son fusil d’épaule ? J’en doute. Pourquoi feraient-ils ça ? 

    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 12:52

      @JL


      Je n’espère rien. Je suis un sceptique total.

    • Ouallonsnous ? 15 juin 2016 17:12

      @Emile Mourey

      Réalisez vous l’abîme qu’il y a entre vos« études » de religions datant de temps frappés d’obsolescence par les progrés de l’humanité et le fait que nous vivions dans un état et une société où la seule obligation qui est faite à chacun est de respecter les lois de la République laïque, sociale et solidaire !

      Qui du fait de cette laïcité n’interdit à personne la spiritualité de son choix du moment qu’il n’en fait pas étalage publiquement ; le respect de l’autre passant par cette contrainte !


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 juin 2016 23:41

      @JL

      JE CROIS QU’IL Y A EU MALENTENDU dans notre dernier échange : je vous remets ici la « rectification » !
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      JL 12 juin 18:25

      @Mao-Tsé-Toung,
       
      Pardon d’insister, mais je crois que l’affaire est grave : vous parliez de voies royales et autres discriminations ; les tests de QI sur de jeunes enfants de milieux défavorisés sont des cadeaux empoisonnés, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin, votre propre cas étant suffisamment instructif. sur ce sujet.
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @JL
      ... ma réponse que je vous ai faite à ce post ne me satisfait pas du tout !

      « les tests de QI sur de jeunes enfants de milieux défavorisés sont des cadeaux empoisonnés« 

      NON PAS DU TOUT ! a priori !

       »je n’ai pas besoin de vous faire un dessin, votre propre cas étant suffisamment instructif. sur ce sujet. »

      J’avais indiqué dans ma première réponse, que mon QI n’avait pas été respecté par l’institution scolaire et que là était le problème ; pas ailleurs ! mon QI indiquait la bonne orientation, c’est à dire la vocationnelle ; mais que la société avait elle choisi politiquement -sociétalement- l’orientation qui correspondait à ma classe sociale de fils de bougnoule !

      Donc LE PB n’est PAS le QI évidemment : mais ce que l’on en fait !

      CQFD
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      Merci et excusez-moi


  • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 15 juin 2016 11:43

    Si le Coran n’était qu’un prétexte à exégèse, ce ne serait pas grave. L’ennui, c’est que des millions d’humains l’ânonnent et l’appliquent à la lettre, cherchant à imposer cette lettre au monde entier !

    Et s’il existe des Emile Mourey pour en faire une lecture symbolique, combien y a-t-il d’imans pour lui emboîter le pas et désillusionner les masses incultes et trop souvent dasngereuses, y compris pour elles mêmes ?


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 12:50

      @Jean J. MOUROT


      Bien d’accord. Triste humanité.

    • julius 1ER 16 juin 2016 15:15
      Si le Coran n’était qu’un prétexte à exégèse, ce ne serait pas grave.

      @Jean J. MOUROT

      parceque le Coran serait le seul texte sujet à l’exégèse selon vous ???
      il y en a d’autres dont la bible et plus récemment le Code du Travail où peut de personnes en font la même interprétation ....
      et que dire du mandat électif de F Hollande où celui-ci devait réformer la finance ????

      j’ai bien peur que l’on soit encore « les dindons » pour de longues années !!! 

  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 15 juin 2016 12:37

    Tout cela aide beaucoup à lutter contre une idéologie conquérante, c’est sûr !


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 12:44

      @Gilles Mérivac


      Non, mais ça aide.

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 15 juin 2016 13:58

      @Emile Mourey
      Eh bien, je préfère me fier à la sagesse de nos anciens, qui disait : c’est à ses fruits que l’on juge l’arbre.


    • hervepasgrave hervepasgrave 15 juin 2016 14:07

      @Gilles Mérivac
      Bonjour,
      Si c’est a ces fruits que nous pouvons juger l’arbre ,celui qui a été planté est bien pourris et ces fruits vont être non comestible pour les générations futures. Emile Mourrey est aussi un drôle de personnage en disant que « Que c’est une évidence que Mahomet n’a jamais existé en tant qu’individu »
      Mais n’est-ce pas évident pour tous ces dieux ? Alors restons terre a terre arrachons d’urgence ce mauvais arbre et replantons en des nouveaux,il faudra faire un gros régime en attendant de pouvoir apprécier la saveur de cette saine récolte.


    • Allexandre 15 juin 2016 14:51

      @Gilles Mérivac
      Et de quels arbres les fruits sont-ils porteurs de sagesse svp ?


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 15 juin 2016 17:14

      @Allexandre
      C’est comme pour l’amour, chacun doit faire sa propre expérience.


  • Gasty Gasty 15 juin 2016 12:52

    Les livres religieux devraient comporter des avertissements pour les lecteurs comme sur les paquets de cigarettes.
    Et comme la bible, le coran , la torah viennent d’une même source autant en faire des livres religieux neutre.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 13:08

      @Gasty


      Il faudrait commencer par le plus facile : remettre Gergovie sur son véritable site du Crest. Cela fait la quatrième ou cinquième ministre de la Culture que j’interpelle, sans succès ou en n’obtenant que des réponses « langue de bois ». Aux dernières nouvelles, les archéologues du mont Beuvray, faux site de Bibracte, espéraient que la nouvelle ministre de la Culture vienne sur leur site... sans succès.

      Quant aux médias, c’est tout juste si elles connaissent encore l’orthographe. 

    • Gasty Gasty 15 juin 2016 18:00

      @Emile Mourey
      Bonjour Emile Mourey. Oui je ne manque jamais de vous lire et de suivre vos interpellations aux ministres de la culture. smiley


    • hervepasgrave hervepasgrave 17 juin 2016 14:34

      @Emile Mourey
      Bonjour,
      Je reviens toujours sur mes lectures, j’ai l’esprit très lent. Et puis au moins je ne porte pas d’ombrage ,car les sujets sont vites oublié. Je vous devrais le respect de par l’âge et la peur que m’inciterais le vieux guerriers que vous êtes,mais je ne peux n’empêcher de me dire que vous êtes un bon specimen
       d’arriviste.Je tombe là sur votre commentaire et pouf ? « Bibracte » « Gergovie » en fait vous ne faites pas des articles sincères,mais vous vous entêté a faire votre vente ? Bonjour l’exemple. Les jeunes sont a côté de leurs pompes parait-il ? Et bien les miroirs vont se fendre. Cela me met en colère de voir omniprésence malsaine, ce n’est pas mieux que face de bouc et autres artifices d’internet.


    • Emile Mourey Emile Mourey 17 juin 2016 16:00

      @hervepasgrave

      Vous avez une sacrée audace. Contrairement à d’autres, je n’écris pas des articles pour promouvoir mes ouvrages mais pour susciter un débat. Les jeunes à côté de leurs pompes, aurai-je dit, continuez et je vous attaquerai en justice. Vous êtes un inconditionnel des sites officiels de Gergovie et de Bibracte, moi pas. Nous sommes encore dans un pays de liberté et j’ai le droit de défendre mes thèses. 

    • hervepasgrave hervepasgrave 17 juin 2016 21:02

      @Emile Mourey
      Bonsoir, je ne suis inconditionnel de rien et c’est une bonne chose.Cela me donne la chance d’évoluer. Non ! mais un coup de colère.Là retour à la case départ des recherches en boucle, qui revienne. .Maintenant porter plainte cela ne regarde que vous,c’est la mode en ce bas monde aujourd’hui.Au fait quel était le sujet de l’article ? C’est cela qui m’énerve.Et puis il faut bien de l’audace, cela manque en ce moment,ne trouvez vous pas ?


  • clostra 15 juin 2016 13:06

    De l’histoire au mythe, je pense à Robert Graves dans ses ouvrages sur les mythes (universels ?) grecs (des divinités).

    A la réflexion - et peut-être en résonance avec certains de nos bacheliers aujourd’hui - on pourrait se questionner sur le fait que nous ne serions plus capables de créer des mythes universels issus de nos propres sociétés.

    La Bonne Nouvelle c’est en effet la naissance d’un enfant, cette page vierge.
    La mauvaise Nouvelle c’est que l’espoir insensé qui repose sur ces petits dieux qui n’ont encore rien appris de l’histoire qui les a précédés, devrait les amener à réécrire l’histoire pour leur propre compte et à leurs propres dépens au risque de la traverser dans l’insignifiance.

    S’identifier à (la gloire d’) un « Dieu » de sa naissance à sa mort, suivre ses enseignements sans se poser de questions ou pire, en s’en posant ... ? Le mythe ne traduit-il pas l’inconscient collectif ? la trace vivante laissée dans l’histoire humaine.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 13:14

      @clostra


      Pourquoi pas. Le problème, c’est quand le mythe dérape. On en a vécu un triste exemple avec le mythe aryen.

    • clostra 15 juin 2016 14:56

      @Emile Mourey
      peut-on appeler cela un mythe ? (si j’en reviens à l’idée qu’un mythe est une transformation à portée universelle - valable quels que soient l’espace, le lieu et l’époque, le temps - une transformation de la réalité historique)

      N’était-ce pas une perversion scientifique ? une absence totale de sens humain selon lequel l’homme ne peut s’attaquer à lui-même pour un peu plus de pouvoir, pour arracher du pouvoir (« manger » c’est-à-dire « dédifférencier » comme aurait pu dire Jacques Attali dans « L’ordre cannibal », qui par ailleurs alimente le mythe de la présence réelle du Christ dans l’hostie « fruit du travail des hommes » - je n’aurai pas l’imprimatur du Vatican ...) sans (risquer) d’exterminer son espèce.

      Le sacrifice humain doit donc être remplacé par un mythe, du moins est-ce ainsi qu’aurait progressé l’Homme...

      Personne ne tique vraiment à l’annonce des 10 000 morts (on dira décès, c’est plus décent) supplémentaires dus au chômage ... qui est une vraie mort, un vrai manque à gagner en terme de vie sociale, c’est-à-dire de l’humain.

      Pour en revenir au « mythe aryen » il s’appuierait sur une pseudo découverte scientifique selon laquelle il y aurait des êtres plus humains que d’autres (pour être pudique).


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 15:53

      @clostra

      je n’ai rien contre les mythes à condition qu’on comprenne ce qu’ils veulent dire et qu’on ne leur fasse pas dire ce qu’ils ne disent pas. Les grecs croyaient-ils à leurs mythes, rien n’est moins sûr et pourtant, ils nous laissé une littérature, une poésie et un art qui fait encore vivre notre esprit. Pour le Coran et la Sîrah de Tabari, il faut se poser des questions. 

      Pour le Coran, je note que dans la sourate 8, l’auteur ou les auteurs disent, en toute clarté, au lecteur intelligent qui veut bien comprendre que Mahomet n’est qu’un conseil. Il faut donc comprendre que le texte est à deux sens, un sens caché, historique, pour l’homme intelligent, un sens littéral pour le peuple crédule. Le problème, c’est que le patriotisme qui est un sentiment naturel pour une société qui veut survivre est devenu, dans le Coran, un islamisme religieux qui veut s’imposer au monde par les armes, d’où le problème (dans la suite du christianisme, certes, mais à la grosse différence que le prosélytisme de ce dernier donnait la primauté à l’esprit).

      Quant à Tabari, le texte a le grand mérite de nous donner un récit historique suivi. Je ne doute pas de la qualité intellectuelle de ses auteurs. Le lecteur intelligent y retrouve le sens vrai caché mais le lecteur crédule y trouve aussi confirmation de ses croyances dans une lecture littérale. Je me demande même parfois si les auteurs ne poussent pas parfois la plaisanterie un peu trop loin (comme je l’ai montré pour la salive et le brossage des dents).

      Reste qu’il y a tout de même un fait : qu’avec ce mythe ou pas mythe, les disciples de Mahomet ont conquis l’Orient.

  • Allexandre 15 juin 2016 14:57

    Merci à l’auteur pour ce très intelligent texte. Je crains hélas que la propagande anti-islam soit tellement forte que peu de gens vous suivront, tant on a attisé leur haine sans qu’ils ne le réalisent. La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini. De plus, l’inculture des textes et de l’Histoire a pour effet d’applaudir le premier menteur opportuniste se parant des vertus de la connaissance (et il y en a pléthores). Mais face à eux, le vide, l’indigence, et des gens qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas, mais sont sûrs d’eux car ils l’ont entendu au journal tv de TF1 ou F2. Les Français régressent de plus en plus, le test PISA le confirme pour nos jeunes, mais les adultes ne montrent pas l’exemple, tant leur manque de culture et de réflexion est abyssal !


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 16:02

      @Allexandre


      Oui, il y a un gros problème. Et pourtant, il existe des émissions relativement intéressantes comme C dans l’air. J’ai bien essayé de contacter l’émission et la société support, mais manifestement, on passe tout de suite pour un farfelu quand on s’écarte autant de la doxa, et puis, venant d’Agoravox...

    • ldpa 15 juin 2016 17:38

      @Emile Mourey


      « quand on s’écarte autant de la doxa »

      mec (marque fraternelle de solidarité) 
      avec tout le respect que je vous dois c’est un problème de melon ou de cheville ?

    • Allexandre 16 juin 2016 16:36

      @Emile Mourey
      Bonjour,


      Il y a bien longtemps que je ne regarde plus « c DANS L4AIR3. Cette émission ne fait que l’apologie du système et ne nous apprend rien, sinon ce que l’on veut bien nous apprendre. Croyez-moi, ce n’est pas à la télévision que vous serez intelligemment et objectivement informé. Tous ces journaleux appartiennent aux mêmes groupes et sont sous la pression des sionistes qui font la pluie et le beau temps. Je n’arrête pas d’alerter, mais le racisme anti-musulman est plus fort que tout. Ce racisme a été distillé par les sionistes qui veulent nous conduire vers un conflit, le fameux »choc des civilisations" de Samuel Huntington (1993). Tout cela se prépare de longue date. Après les Soviétiques, il fallait un nouvel ennemi à l’Oncle Sam : le pouvoir sioniste, très dominant à Washington l’a trouvé ! Notre véritable ennemi est le sionisme, pas l’islam comme on veut nous le faire croire. Tous ces attentats arrivent à point nommé et exacerbent les passions. Il n’en faut pas plus pour déclencher une déflagration. Il y a 100 ans, c’étaient les Boches, aujourd’hui, les ratons. Voilà où nous en sommes. Pas un pas de plus vers l’intelligence. Plus bêtes aujourd’hui qu’hier. C’est pitoyable.

  • non667 15 juin 2016 15:01

    à emile
    Et ensuite de la faire savoir - cette vérité - en la médiatisant et en l’enseignant.

    ce n’est pas prêt d’être gagné et vous même en ergotant sur le sexe des anges n’y aidez pas !
    explication :
    quinte curse dans la biographie d’alexandre le grand a écrit :
    la religion est le meilleur moyen /(outil ) pour gouverner/(manipuler ) les hommes ce qu’avait appliqué déjà abraham (- 4500 ans ) genèse chapitre XVII.
    aucun homme politique arrivé au pouvoir ne veut casser cet outil !
    même les révolutionnaires de 1789 voulurent tuer le catholicisme mais s’empressèrent de créer le culte de l’être suprême !
     
    cette vérité - en la médiatisant et en l’enseignant.
    d’ou les lois antiracistes ,gayssot ,censure sur mein kampf ......
    en bref :
    judaïsme = la religion ethno-raciale qui a donné le plus grande puissance financière et politique au peuple « élu » en %
    christianisme = la religion judaïque universelle prosélyte  pacifiquement ( au début . et actuellement ) qui a donné /permis la civilisation que nous connaissons
    islam = religion universelle prosélyte agressivement dès le départ (coran ) et actuellement
    qui en muselant le potentiel féminin a maintenu sa civilisation dans un état moyenâgeux ainsi que ses pays ( il est interdit de le dire ? !!!!! )


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 16:20

      @non667


      Vous m’avez mal compris. Je n’ergote pas. Quant je parle de recherche de vérité, il s’agit de vérité historique pas de vérité religieuse. Si le livre de Tabari est actuellement mon livre de chevet, c’est parce que cela m’intéresse d’essayer de comprendre comment, à cette époque, on arrivait à mettre en mouvement (à manipuler si vous voulez) les masses populaires.

      Si, déjà, la communauté scientifique et les médias voulaient bien projeter les feux de l’actualité sur cette double lecture que j’essaie de mettre en évidence, cela pourrait peut-être faire diversion et gagner du temps avant qu’arrive la vague des futurs attentats.

    • non667 15 juin 2016 17:49

      @Emile Mourey
      il s’agit de vérité historique pas de vérité religieuse.

      Si, déjà, la communauté scientifique et les médias voulaient bien projeter les feux de l’actualité sur cette double lecture que j’essaie de mettre en évidence, cela pourrait peut-être faire diversion et gagner du temps avant qu’arrive la vague des futurs attentats.

      comme l’on montré les armes de destruction massives ,le 9-11-2001 ,katin ..... la vérité historique , les puissants s’y assoient dessus et ne prennent même pas la peine d’affiner la vraisemblance de leurs mensonges tellement sûr ( à juste titre )de la puissance de leur propagande (médiatique )tablant sur la crédulité , ignorance ,bêtise du peuple .

      seul espoir pour éveiller les consciences  : internet ?


    • Allexandre 16 juin 2016 16:38

      @non667
      Vous n’auriez pas une vision idyllique du christianisme ? Revoyez votre histoire avant d’avancer de telles contre-vérités.


    • non667 16 juin 2016 21:30

      @Allexandre
      christianisme = la religion judaïque universelle prosélyte  pacifiquement ( au début . et actuellement ) qui a donné /permis la civilisation que nous connaissons

      j’ai résumé le talmud en 2 lignes 

       j’ai résumé le coran en 2 lignes
      j’ai résumé les évangiles en 2 lignes
      idyllique ? trouvez moi un verset agressif dans les évangiles !


  • MAIBORODA MAIBORODA 15 juin 2016 16:30

    Les articles de monsieur Mourey ne sont pas « bardés » de certitudes. Ils questionnent ou interpellent. Ils présentent au moins cet avantage.

  • Croyant 15 juin 2016 17:29

    Bonjour à tous,
    La tolérance est la meilleure parade face aux menace des extrémistes religieux, qu’ils se disent musulmans, chrétiens ou juifs. En tant que catholique, je suis convaincu que la majorité des musulmans ne sont pas violents et cherchent à s’intégrer normalement dans la société. Je sais qu’ils respectent les gens bien plus que certains catholiques extrémistes. Par contre, je trouve indécent que des journaux comme Charlie Hebdo fassent du fric en caricaturant les religions comme ils le font.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 18:05

      @Croyant


      Bien d’accord ? Caricaturer un individu qui n’existe pas, c’est un peu tiré par les cheveux. Tabari donne un portrait idéal du Prophète, dont Charlie hebdo aurait pu s’inspirer (page 337) : cela ressemble un peu à un juif orthodoxe.

    • clostra 15 juin 2016 18:11

      @Croyant
      personne ne vous oblige à lire et encore moins à acheter Charlie Hebdo ...ni à lire la bible et encore moins à l’apprendre par coeur


  • ldpa 15 juin 2016 17:31

    M Mourey

    Après une lecture rapide de votre présentation qui vous positionne en victime de ceux qui ne vous ont pas compris mais aussi de vous-même, J’ai apprécié lire ce passage de vous

    « Permettez-moi de vous dire qu’il faut vraiment être d’une grande naïveté pour ne pas comprendre que ces textes ont été écrits sous une forme allégorique »

    Vous auriez du préciser aussi (pour les grand naïfs dont vous ne faites pas partie apparemment) que toute la Philosophie et la Religion sont écrits allégoriquement.

    il y a malgré tout un hic de taille ! -> Le chemin de l’ETRE ne s’écrit pas et se vit ! (par principe)

    Même si certains textes permettent l’inspiration, ils ne montreront que le chemin qui restera comme une merde au fond du trou si il n’est pas pratiqué par l’expérience.

    Chemin qui bien sûr, sera interprété puis réinterprété sans cesse, un peu comme un riddim dans la musique : il donne le ton mais c’est aux forgerons de forger.

    Le questionnement, la remise en question, la souffrance et comment ne plus souffrir sont les bases sinon à quoi bon appartenir à une religion si vous n’en sortez pas meilleur ? 

    M Mourey

    Permettez-vous de réinterpréter, ça fait pas de mal et vous avez l’air si sûr de vous... 

    Vous n’êtes ni le premier ni le dernier à refaire le monde et à vouloir éclairer l’humanité de sa théologie.

    Merci pour Elle

     

     


  • DACH 15 juin 2016 18:24

    Encouragements à l’auteur pour le sérieux bienveillant de sa démarche. Mais peut-on réinterpréter par exemple les sourates suivantes : 9,5 puis 8,17 puis 19,86-83 puis 5,37-33 et 5,23 ?
    Les Occidents ne sont pas en guerre avec l’Islam des Lumières tel que nous le concevons, mais des millions de musulmans ont une vision de l’Islam qui les met en guerre avec les non musulmans. C’est tout un travail d’enseignement à réaliser....


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 20:13

      @DACH


      Tout à fait. Un certain nombre de sourates sont des proclamations avant ou après le combat. La 9,5 a été proclamé par Mahomet à Médine, après sa fuite, pour appeler au soulèvement ses partisans restés à La Mecque. La 8,17, c’est après la victoire de Beder pour appeler ses troupes à l’humilité ou pour les absoudre d’avoir tué des parents qui se trouvaient dans l’armée adverse. Les autres ont rapport à la conversion forcée... il n’y a pas de mystère. Quant aux lumières, elles se trouvaient déjà dans les peuples conquis avant la conquête. Un des rares.points positifs de la conquête est d’avoir laissé survivre les savants et les érudits.

  • clostra 15 juin 2016 18:29

    je reviens sur « connaître l’histoire » pour interpréter les mythes, plutôt que de les démonter de ne pas les remettre dans leur contexte. Mais surtout, y voir les équivalences d’une mythologie à l’autre, y découvrir l’universel.
    Mircea Eliade dans « Mythes de l’origine et temps sacré » nous ouvre quelques pistes et aborde la question de la réappropriation incessante des mythes fondateurs, de l’origine et du temps sacré.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mircea_Eliade#Mythes_de_l.E2.80.99origine_et_temps_sacr.C3.A9


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 20:49

      @clostra

      Je m’intéresse à l’histoire, même et surtout quand elle est racontée sous forme de mythes, même quand c’est pour développer une pensée cosmique ou religieuse, mais l’Ancien testament et le nouveau, ainsi que le Coran, me suffisent.

  • tashrin 15 juin 2016 19:05

    juste un truc mais vous adressez un discours axé sur la raison à des gens qui eux raisonnent en termes de foi, ce qui par nature est inconciliable
    Bref vous vous fatiguez pour rien
    Sans compter qu’effectivement comme cela a été souligné, la religion n’a qu’un très lointain rapport avec l’EI et les attentats


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 20:16

      @tashrin


      Bien d’accord que je me fatigue pour rien. Ce ne sont pas les enseignants que la Ministre veut recruter au Maroc qui vont enseigner mes thèses.

  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 15 juin 2016 19:12

    On pourrait déjà commencer par le duel de sorcellerie entre Moïse et les sorciers du Pharaon inconnu pour que les plus obtus se rendent compte que le coran est un ramassis de mensonges.

    Il y a probablement très peu de musulmans qui admettent que la sorcellerie puisse produire des effets et dés lors, ils devraient finir par admettre que le coran est une mauvaise blague.

    De plus, on pourrait aussi leur faire remarquer que pour un livre soit disant révélé par une divinité qui sait tout, il est étrange que le coran omette le nom du Pharaon qui a soit disant organisé le duel de sorcellerie entre Moise et les soit disant sorciers qui ne correspondent pas à l’organisation de la société pharaonique, ce qui soit dit en passant en dit long sur le caractère fictif de l’évènement puisque RIEN ne correspond à une confrontation qui aurait pu se produire à la cour des Pharaons : l’auteur du coran ignorait manifestement tout de la société Pharaonique ce qui fait qu’il est impossible qu’il puisse avoir été dicté par une entité surnaturelle bien au fait des us et coutumes des êtres humains.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 20:36

      @Alois Frankenberger


      La Bible relate bien dans un récit allégorique le serpent de Moïse qui avala les serpents des sorciers du pharaon. Il s’agit là d’une image. Historiquement, cela correspond au soulèvement du peuple hébreu qui se considérait alors en servitude et qui déclencha en Égypte toute une guérilla subversive (les dix plaies d’Égypte). Le sujet était porteur et a pu donner lieu à d’autres légendes mais je ne connais pas bien celle que vous évoquez, ni sa source, ni son auteur. Le Coran évoque souvent le pharaon en ennemi du peuple hébreu. 

    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 09:55

      @Emile Mourey
      Figurez vous qu’après avoir dialogué avec vous sur Agoravox, il y a bien dix ans déjà que nous commençâmes nos très intéressantes discussions, je décidai d’acquérir un coran pour l’étudier de fond en comble afin de me forger ma propre opinion sur ce texte.

      C’est donc grâce à vous que j’ai pu approfondir le champ de mes connaissances et je vous en serai reconnaissant toute ma vie.

      Or donc, en étudiant le coran que j’avais acquis suite à votre article à propos des Hébreux qui étaient peut être des Hyksos où certains musulmans avaient parlé de Moïse et du Pharaon inconnu en des termes catégoriques je découvris non sans stupeur et perplexité que la légende du duel de sorcellerie entre Moïse et les sorciers du Pharaon inconnu est mentionnée à quatre reprises dans le coran.

      Je me trouvais donc face à un texte sensément révélé par une divinité omnisciente et toute puissante qui expliquait que Moïse avait bel et bien participé à un duel de sorcellerie ordalique en présence du Pharaon inconnu ( il n’a pas de nom, ce qui est pour le moins étrange de la part d’une source omnisciente par essence de sa divinité ) et qu’il avait été confronté aux sorciers du dit Pharaon alors que le terme ne correspond pas aux usages de l’Egypte Pharaonique ce qui est également étrange de la part d’un témoin direct et divin.

      Un minimum de pratique de critique historique appliqué à ces textes nous fait dés lors comprendre que ces textes ne peuvent pas avoir été dictés par une entité surnaturelle omnisciente qui de surcroit avait été présente lors de évènements décrits, ce qui implique que ces textes sont mensongers et inventés par un ou plusieurs individus qui avaient des connaissances extrêmement limitées sur la société Pharaonique comme par exemple un chamelier brigand, pervers, menteur et cynique de la péninsule arabique du haut moyen age.


  • Antenor Antenor 15 juin 2016 21:52

    Le problème de fond vient de l’aveuglement de nos pseudo-élites quant à la nécessité de partager une histoire commune pour faire société. C’est pour cela que les religions ne les intéressent pas et qu’ils n’y comprennent rien. Pour eux, c’est du folklore et seule compte la réussite individuelle. Le projet collectif, c’est une lubie pour les cocos et les fachos.

    Le christianisme traditionnel a perdu son pouvoir à partir du moment où les tenants de la laïcité ont été capables de proposer un projet de société supérieur. Cela a été facilité par le fait que même parfois athées, ces innovateurs étaient de culture chrétienne. Aujourd’hui le monde musulman va de charybde en scylla. D’un côté, il refuse la société ultra-libérale occidentale mais de l’autre il est incapable de générer un projet alternatif et ne fait que se replier sur ses rêves de pureté originelle.

    Tant qu’on n’élaborera pas un projet de société renouvelée, on pourra donner toutes les explications possibles sur le passé, elles resteront inaudibles.

    Idem pour les capitales gauloises. Je crois que les responsable de l’archéologie ne veulent tout simplement pas qu’Emile Mourey ait raison. De leur point de vue, c’est moralement inacceptable. Sa vision d’ensemble replace la nation au cœur de l’identité collective et pour eux la nation : c’est le mal. Le pire est qu’il se prétendent neutres alors que leur vision des gaulois est complètement biaisée par l’idéologie mercantile et mondialiste de notre époque. Les Gaulois auraient pu être nationalistes ? Impensable ! Alors que l’exemple des Grecs démontre très bien que les conflits inter-cités n’empêchaient l’existence d’un profond sentiment identitaire par opposition aux barbares.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 22:48

      @Antenor


      Je crois bien que vous avez raison. Dans le domaine de l’archéologie, nous sommes toujours dans le système et la pensée du professeur Goudineau : une Gaule anarchique, divisée, que les Romains auraient délivrée des hobereaux guerriers qui oppressaient une population agricole à vocation européenne, industrieuse et pacifique. Des pauvres maisons en bois, l’usage des bâtiments de pierre n’apparaissant qu’avec l’arrivée des Romains. Impossible pour ces archéologues d’accepter une église de Mont-Saint-Vincent, temple d’Apollon remontant presqu’à l’époque de Salomon. Impossible d’accepter Gergovie dans la forteresse du Crest et Bibracte dans celle de Mont-Saint-Vincent... et beaucoup d’autres choses ; bref, une véritable amputation de notre riche patrimoine et de notre culture antique, avec comme conséquence d’importantes ressources et de nombreux emplois dont on prive notre pays qui en a pourtant bien besoin.

      La cohabitation entre nations remonte à la plus haute antiquité, certes avec des heurts épisodiques. Aujourd’hui, avec le mondialisme, d’une part, qui s’inscrit dans le prolongement du christianisme, en passant par l’utopie de Teilhard de Chardin, et l’islamisme d’autre part, je pense en effet qu’il y a lieu de s’inquiéter.

  • kader kader 15 juin 2016 22:19

    Je suis rarement d’accord avez vous cher Emile, mais pour cette fois oui...On en a marre des gens qui comprenne rien. Et de toute facon les textes sont faussé à 70%... bible torah coran..
    On a pas besoin de la morale et des lois des hommes d’il y a 1000 2000 ou 3000 ans.. On est assez grands murs matures ... et mieux informés qu’eux pour nous faire un monde plus beau.


  • georgia22 (---.---.52.230) 15 juin 2016 22:35

    Je pense qu’on atteint là la limite du supportable.
    Comme beaucoup de mes compatriotes, je n’en ai rien à foutre de l’islam, et du peu que j’ai vu, je ne veux pas en entendre plus.

    Ca a pourri nos vies, notre beau pays, et j’en passe.

    Votre article m’apparaît comme une attaque à charge devant notre supposée « ignorance » face à l’islam.
    Mais entendons-nous bien : une religion qui porte en son nom les fruits de notre « soumission » ne mérite que mépris et indifférence.


    • Emile Mourey Emile Mourey 15 juin 2016 23:02

      @georgia22


      Il y a malentendu. Mon avis est qu’il n’aurait jamais fallu laisser entrer l’islam en France et en Europe. Connaissant la société musulmane comme je l’ai dit au début de mon article, il n’est pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour prévoir qu’il y a incompatibilité avec la société de type européen. Dès lors que le mal est fait, il faut bien l’accepter mais en ouvrant les yeux et en limitant la casse.

    • franc 16 juin 2016 02:48

      @Emile Mourey

       Je suis totalement d’accord avec vous en ce «  qu’il n’aurait jamais fallu laisser entrer l’islam en France et en Europe. Connaissant la société musulmane comme je l’ai dit au début de mon article, il n’est pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour prévoir qu’il y a incompatibilité avec la société de type européen »

      -

      Par contre je suis pas d’accord avec votre dernière phrase « dès lors que le mal est fait, il faut bien l’accepter mais en ouvrant les yeux et en limitant la casse. »

      -

      Non ,m^me si le mal est fait ,il ne faut jamais l’accepter ,car il n’ ya pas qu’une génération qui est en jeu ,la nôtre ,il ya aussi les générations suivantes ,il ne faut pas être seulement individualiste,l’humain a une dimension individuelle mais aussi populienne (du peuple) et humanitienne (de l’humanité),dans l’espace comme dans le temps.

      -

      Il faut se battre pour réparer cette erreur monumentale qui est une faute abyssale qui produit le mal que l’on sait.Il faut lutter pour bouter l’islam tel qu’il est hors de France et de l’Europe .Il n’ ya d’autre choix possible , je veux dire pas d’autre choix qui soit conforme à la morale et à la raison ,à la liberté et à la justice ,à la vérité et à la beauté ,pas d’autre morale politique ,philosophique et spirituelle que celle là.

      -

      La vie est combat ,on ne peut pas y échapper si on ne veut pas vivre en esclavage.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 06:41

      @franc


      Oui, je me suis très très mal exprimé quand j’ai dit qu’il faut bien accepter le mal. Je voulais dire accepter que l’erreur a été faite. Le pays a connu une situation un peu semblable au temps des grandes invasions. La politique a été de convertir les Francs qui avaient franchi le Rhin (conversion et baptême de Clovis) et de les charger de garder le limes pour empêcher les autres de franchir la frontière. Dans la situation actuelle, il s’agit de convertir les musulmans de France à la laïcité.

    • Antenor Antenor 16 juin 2016 20:25

      A condition de bien définir ce qu’est la laïcité. A mon sens, il s’agit de faire primer la nation sur la religion. Mais pour cela, il faut commencer par définir et affirmer haut et fort quelles sont les valeurs de notre nation, en particulier l’idéal démocratique. Aujourd’hui on a tendance employer le terme de République pour tout et n’importe quoi et ainsi on le dévalorise. La nation, c’est nous ; la démocratie c’est l’objectif à atteindre et la république notre outil pour l’atteindre. La république est en quelque sorte la religion destinée à faire communier la nation avec la démocratie.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 20:39

      @franc


      Je retire « il s’agit de convertir les musulmans de France à la laïcité ». En fait, je ne sais pas très bien ce qu’est la laïcité. D’ailleurs, je ne me suis jamais qualifié de laïc.

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 juin 2016 22:55

    Colonel Mourey des ... Spahis, vous même vous êtes dans les vapeurs ! Tout ceux qui prononcent le mot « islam » ou l’expression « religion musulmane » pour parler du terrorisme NE COMPRENNENT ABSOLUMENT RIEN OU ALORS VEULENT A TOUT PRIX DÉTOURNER L’ESPRIT DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE ! 


    L’humanité qui met le TERRORISME BARBARE ET STRATÉGIQUE sur le dos de la religion est une humanité imbécile et elle produira sa propre perte ! 

    • franc 16 juin 2016 02:54

      @Mohammed MADJOUR

      Les gens de l’humanité ne mettent pas en cause la religion mais l’islam et spécifiquement l’islam coraniste hanbalite.

      -

      L’islam tel qu’il est ,l’islam coraniste hanbalite ,n’est pas une religion mais une secte ,et une secte infâme ,la plus dangereuse qui soit.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 10:01

      @franc
      Le terrorisme actuel n’est que la resucée actuelle de 1400 années de raids de pillages et de pirateries que les musulmans nous ont fait subir avant qu’on débarque chez eux pour les calmer un peu.

      Ils nous ont toujours agressés !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 11:30

      @Alois Frankenberger
      Maintenant, on peut se poser la question de savoir si c’est inhérent à l’islam en tant que tel ou parce qu’ils ne parviennent pas à neutraliser les islamistes depuis le début ...

      A noter qu’Erdogan célèbre la prise de Constantinople alors que cet évènement fait plutôt penser aux exactions de daesh mais il ne me semble pas que des gouvernements ont protesté.


  • Montagnais Montagnais 16 juin 2016 00:32

    Bonsoir Emile, une question ?


    Pourquoi les petits blancs parlent tous l’américain et pas l’arabe ? 

    On pourrait penser que ça pourrait changer ..

    On pourrait tous lire le Coran et l’interpréter correctement .. en tout cas en meilleure connaissance de cause

    A qui appartient l’Histoire In Fine ? à Mickey ? ou Mahomet ..

    وقالت جوجل : أنا لا أعرف

    Bien cordialement



    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 01:28

      @Montagnais


      Bonsoir à vous,

      Première réponse : parce que l’américain est porteur d’avenir et pas l’arabe.
      Deuxième réponse : il n’y a d’intérêt à interpréter le Coran que pour comprendre comment était l’Arabie à cette époque dans ses croyances. Intérêt très limité pour quelques historiens et sociologues. Par exemple, la croyance dans un tribunal qui jugerait les vivants et les morts condamnant les uns au paradis et les autres aux enfers du feu éternel. C’est cette même croyance qui, en Europe, hantait la société médiévale, ce qui est très curieux. 
      Troisième réponse à qui appartient l’histoire ? Je ne sais pas.

      Merci pour votre commentaire.

    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 juin 2016 12:36

      @Emile Mourey

      Je m’insurge colonel des Spahis ! 

      Si vous répondez ci-dessus @Montagnais «  »parce que l’américain est porteur d’avenir et pas l’arabe.«  » Vous ne pouvez pas ignorez la suite logique de votre pensée à savoir que « L’HISTOIRE APPARTIENT AUX AMÉRICAINS » !

      A cela je vous réponds NON ! L’Américain n’est qu’un Européen génétiquement modifié et il a mal évolué, d’où l’arrêt de son processus !

      Je crois que vous êtes saturé au sens plein du mot colonel Mourey, saturé pour avoir tout avalé de cette fausse culture française anti-Islam depuis exactement 15 siècles !

      L’humanité qui veut mettre le TERRORISME OCCIDENTAL, BARBARE ET STRATÉGIQUE sur le dos de la religion musulmane est une humanité imbécile qui court à sa perte !



    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 13:14

      @Mohammed MADJOUR


      Il s’agit de langue, mais peut-être avez-vous raison. Il y a de plus en plus d’américains qui apprennent l’arabe et de moins en moins le français. Si vous êtes français comme moi, nous devons nous faire du souci.

    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 juin 2016 18:32

      @Emile Mourey

      Une langue et un peuple vont de pair, quand le premier est dissout la seconde se métamorphose !

    • Oceane 16 juin 2016 19:43

      @Emile Mourey

      « l’americain est porteur d’avenir et pas l’arabe » !

      Pour qui : pour ceux subissent les agressions incessantes de ces fils d’Europe ? Quelques Arabes parlent peut-être américain, mais pas la majorité. L’arabe est porteur d’avenir pour les Arabes et certainement pas l’américain. Ni pour les Arabes et encore moins pour la majorité des peuples du monde. Ça suffit avec cet ethnocentrisme.

      Je me demande meme si l’américain existera encore lorsque les autochtones reprendront leur destin en main et que les Européens seront minoritaires.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 21:42

      @Oceane

      Félicitations pour votre optimisme. Moi, je crois sincèrement que l’humanité est à bout de souffle et qu’elle va disparaître très prochainement dans le changement climatique.

  • Hijack Hijack 16 juin 2016 01:52

    Ces attentats n’impliquent à mon sens aucun texte du Coran. Ces criminels sont des connards point barre. Si l’Islam était producteur de terrorisme, il y en aurait plus d’un milliard sur terre.

    Que les textes divins soient mal compris, sortis de leur contexte est une chose, mais tenter de se mettre un voile devant les yeux (blague à part) pour s’éviter de réfléchir n’est pas une solution.

    Bcp de nos politiciens ont pourtant bien encouragé le déplacement de ces terroristes en Syrie et auparavant en Libye. La Turquie est un allié ... et fait partie de l’Otan, or, ces terroristes sont partis et revenus par la Turquie. Voilà où nous en sommes. Alors, parler de la religion mal comprise par quelques malades criminels ne suffira pas à l’accuser, sauf à expliquer un mal être par rapport à ce qu’ils n’osent comprendre, tout autant que les soi disant musulmans n’ont pas compris, à la différence que ces derniers ne font évidemment de mal à personne.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 10:13

      @Hijack
      Des musulmans qui carnagent aujourd’hui au nom de l’islam il y en a plein : Hamas , Hezbollah, djihad islamique, front al nosra, al quaida, talibans , ba-SS-idjis, Pa-SS-darans , boko haram , ....

      On pourrait même dire qu’il y a une certaine émulation entre eux et qu’ils n’ont pas l’air de penser qu’ils accomplissent des actes contraires à l’islam, bien au contraire.

      Le plus curieux étant qu’ils en viennent parfois à s’entretuer entre eux, notamment en Syrie, en Irak et au Yémen les uns au nom du takfir et les autres au nom du mohareb qui sont des concepts qui existaient dans l’islam bien avant l’émergence de ces groupes actuels.

      Le mieux serait que tous ces gens foutent la paix aux personnes qui ne sont pas musulmanes quand ils ont envie de se takfiriser ou de se mohareber entre eux et ce loin de chez nous de préférence.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 10:21

      @Alois Frankenberger
      Pour ceux qui l’ignoreraient :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Takf%C3%AEr

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_p%C3%A9nal_iranien

      Selon le crime, ils seraient punis par une peine discrétionnaire tazir, allant de l’absence de peine à la prison à vie. Parfois, la peine de mort peut être utilisée si la personne a été reconnue coupable de « corruption répandue sur la terre » ou « mohareb » (trafic de drogue par exemple).


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 10:30

      @Alois Frankenberger
      A noter que Salman Rushdie par exemple est mohareb à cause de son livre« les versets sataniques » et que c’est sur cette base que les iraniens ont mis sa tête à prix.

      Ce qui me fait dire qu’on a tous quelque chose de mohareb en nous pour paraphraser la fameuse chanson à propos du Tennessee qui malheureusement n’est pas du Deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath Metal ce qui fait que je ne puis vous la mettre en lien au nom des principes métalliques ( entre autres - article un : point de soft music tu écouteras , article deux : point de soft music tu répandras, article trois : la soft music tu dénigreras ....)


    • Hijack Hijack 16 juin 2016 12:32

      @Alois Frankenberger

      Il semble bien que tu mélanges ce qui ne s’assemble pas.
      En effet, le Hezbollah, même s’il est en occident considéré comme « hard », n’est pas du tout islamiste, encore moins terroriste. C’est le Hezbollah, qui le premier avec l’armée syrienne luttait contre les terroristes/islamistes en Syrie.


    • Hijack Hijack 16 juin 2016 14:24

      Précision : quand j’écris ... « que ces derniers ne font évidemment de mal à personne », je veux bien parler de tout le monde dénonçant les faits, sauf des terroristes qui eux, font du mal à tous, y compris à eux-mêmes.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 15:15

      @Hijack
      Le Hezbollah est un mouvement islamiste - chiite - d’inspiration iranienne qui est idéologiquement proche des mouvements djihadistes sunnites comme daech qui fait de la surenchère par rapport justement au Hezbollah.

      Le Hezbollah a déjà recouru au terrorisme, ce ne sont pas des pacifistes qui cherchent à régler les conflits par le dialogue et les compromis, on peut même dire qu’ils provoquent militairement Israel en permanence alors qu’ils savent que le rapport de force ne joue pas en leur faveur , ce qui démontre qu’ils sont quasiment aussi irrationnels que leurs homologues de daesh ou du front al nosra.


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 16 juin 2016 15:19

      @Alois Frankenberger
      La meilleure preuve qu’ils sont des islamistes c’est qu’ils sont dirigés par Hassan Nasrallah qui est un ( si pas le chef suprème ) responsable religieux chiite au Liban.

      Mais, entre chiites et sunnites pour le moment rien ne va plus et on ne voit pas comment ni quand ils vont se sortir de cette impasse mortifère, peut être quand le monde n’aura plus besoin de pétrole et de gaz, qui sait ?


    • Hijack Hijack 16 juin 2016 21:51

      @ Alois Frankenberger,

      Du tout, du tout ... le Hezbollah, proche de l’Iran et du gouvernement syrien n’est pas du tout ce que tu dis. Il faut que tu revoies tes informations ... Tu es trop loin.
      En gros, les terroristes islamistes sont en principe sunnites, je dis en principe car tous les sunnites ne sont pas pro terroristes. Mais les chiites et les alaouites (El Assad) sont anti-djihadistes, anti islamistes, anti terroristes, anti wahabistes, anti Bhlistes ...

      Le Hezbollah du fait de sa lutte contre Israël avait été mis dans la liste terroristes par la Cia ... et à présent, ils ne font pas partie des terroristes. Le Hezbollah, quelque soit l’époque, ont tjrs été des combattants, n’ont jamais tué de civils, ni juifs, ni autre.

      Tu es vraiment en décalage total de la réalité ... même les pires sionistes, ne parleraient pas comme tu parles.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 16 juin 2016 05:06

    Monsieur Emile Mourey, pour sympa qu’il nous paraisse ne nous apporte rien de nouveau !

    Sa thèse est archi-connue depuis belle lurette : son représentant le plus illustre étant René Guénon qui termina sa carrière en Egypte sous le nom d’Abd al-Wâhid Yahyâ !

    Héritier de « l’occultisme » de la fin du 18ième, il se refusa toute sa vie à distinguer l’interprétation mythique,dans le sens du grec ancien -paramythia- celle donc du merveilleux ! dont Emile Mourey nous refait ici -la propagande- sans se rendre compte que le mal engendré par l’islamisme le plus extrême, puise justement sa force, en proposant le rêve à des masses incultes et à des minorités dévoyées par ces « mythes »... et pas ailleurs !

    Comme je me fatigue à le dire depuis longtemps par ici : il faut distinguer les DEUX Mohammed :

    - le Mohammed mythique -au sens du terme paramythia- d’une part,
    du/(ou des) Mohammed historique d’autre part !

    Évidemment que le même problème se pose notamment pour le Christ ; à ceci près que ce dernier nous est encore plus éloigné, tellement éloigné, que son historicité nous apparait à beaucoup, plus que douteuse !

    Évidemment l’Histoire pose aussi problème ; c’est à dire que nous ne sommes pas près de sortir de l’auberge en ces temps de la FIN du Kali-Yuga ! C’est ça la vérité !

    La naïveté de Emile Mourey est ici flagrante : comment a-t-il pu proposer « sa » trouvaille aux ignorants de l’émission : c’est dans l’air, composé comme toute la presse « officielle »de notre soviet, de carriéristes parvenus, dont la docilité envers « leurs patrons », n’est plus à démontrer aussi, depuis belle lurette !

    CQFD CQFD


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 07:25

      @Mao-Tsé-Toung


      Je suis très surpris de votre réaction et que vous me compariez à René Guénon dont les thèses ne m’intéressent pas du tout. Mon explication est très terre à terre. Il n’y a dans mon explication qu’un Mahomet, chef de guerre, qui veut faire l’unité de l’Arabie en y imposant une seule religion dans la suite des « Écritures », donc absolument rien de mystique, rien de vraiment nouveau sous le soleil. Les élucubrations ne viennent qu’après et ne se trouvent, ni dans le Coran, ni dans la Sîrah. Votre Mohammed n’a jamais existé que sous forme d’un conseil, un conseil qui mène un combat très terre à terre, plutôt pacifique à La Mecque dans un premier temps, carrément guerrier à Médine. Rien de mystique, d’ésotérisme et de je ne sais quoi dans cette affaire... à la rigueur, je veux bien, la promesse des vierges du paradis pour les combattants mais surtout le feu des enfers pour ceux qui ne se rallient pas au mouvement. 


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 17 juin 2016 09:06

      Rappel : les 2 Mohammed :

      - le Mohammed mythique -au sens du terme paramythia- d’une part,
      du/(ou des) Mohammed historique d’autre part !

      Évidemment que le même problème se pose notamment pour le Christ ; à ceci près que ce dernier nous est encore plus éloigné, tellement éloigné, que son historicité nous apparait à beaucoup, plus que douteuse !

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

      @Emile Mourey

      Merci pour votre réponse
      Je suis désolé de vous dire que vos distinctions entre le mythique -pas le mystique, qui est autre chose- et l’historique sont, pour le moins, plus que discutables !
      Or vous êtes péremptoire sur le sujet !
      Que puis-je ajouter d’autre ? vu que nous sommes sur des interprétations très différentes des mythes -au sens du grec ancien paramythia- et de l’histoire  ?!

      Merci

      CQFD


    • Emile Mourey Emile Mourey 17 juin 2016 09:52

      @Mao-Tsé-Toung

      Oui, vous avez raison, j’ai été trop péremptoire. L’affaire est complexe.

    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 17 juin 2016 15:33

      Emile Mourey 17 juin 09:52

      @Mao-Tsé-Toung
      Oui, vous avez raison, j’ai été trop péremptoire. L’affaire est complexe.
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Emile Mourey

      « L’affaire est complexe. » !

      c’est le moins qu’on puisse dire en effet !

      Je crois qu’il faut étudier, comme je le suggérais, les cas du Christ et de Mohammed en parallèle pour ce qu’ils ont de commun !

      Bien distinguer le mythe de l’historique est la clef pour chacun d’eux !

      MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE RÉPONSE

      cqfd


  • Jean Keim Jean Keim 16 juin 2016 08:45
    Vous avez une approche de la Bible et du Coran qui est originale et intéressante.

    On peut tout trouver dans les livres « saints », il suffit de laisser faire notre imagination qui puise dans nos savoirs pour arranger le tout à sa convenance, certains affirment même que la bible est codée avec plusieurs niveaux de compréhension ... et pourquoi pas !
    Nassim Haramein, un physicien atypique et lui aussi très intéressant, dans son livre : l’Univers décodé ou la théorie de l’unification, trouve dans l’ancien testament des indices pour expliquer l’Univers par les propriétés fractales du vide, vide de matière mais rempli d’énergie, ce savoir aurait été connu en des temps très anciens et exploitable par le biais d’un artefact qui serait l’arche d’alliance ... et pourquoi pas !

    J’ai la conviction que la réécriture du Coran n’empêchera pas des hommes de la dénaturer de nouveau et de s’en servir, encore et toujours, comme un moyen d’asservissement, il suffit de voir ce que sont devenue le message de Jésus et celui de Gautama.

    Il faut sortir des religions qui ne sont que des divagations de l’esprit ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a rien à chercher, quitte au bout du compte à s’apercevoir que la vérité est un état intérieur incommunicable car VIDE de tout contenu.

  • freedom2000 freedom2000 16 juin 2016 09:15

    Juste pour rire, hein :

    Quelle religion vous autorise à tuer, voler et violer mais vous interdit de manger du porc et vous promet de surcroit 72 vierges au paradis, à condition de renifler 5 fois par jour le derrière de votre voisin prosterné devant vous ?
     Je me convertis de suite à l’islam si les 72 vierges sont garanties à ma mort !!

    Les solutions politiques existent mais quand on sait que nos députés sont bien plus occupés par leur carrière (car en France bien plus qu’ailleurs, on entre dans la politique pour s’assurer une bonne retraite à coup de SCI constituées au travers du temps, sinon pourquoi la fiscalité sur l’immobilier est si avantageuse en France ? )

    Et pourquoi un tel laxisme du côté de la loi (pour tuer quelqu’un en France, il suffit de l’écraser sur la route et de prétexter un taux d’alcoolisme élevé, « pardon, je ne l’ai pas fait exprès’ »et on écopera juste de 1 ou de 2 ans de prison....)  ?

    Quand on a à faire à des gens intelligents, les bonnes paroles ou la carotte suffisent mais face à des gens obtus, seul l’usage du bâton s’avère utile !

    Au sommet de l’état, on est en train de dépouiller chaque jour la France de ses plus belles entreprises ou de vider ses caisses, et personne ne dit rien (Areva, Alstom, Alcatel, Lafarge..) car les gens se concentrent davantage chaque jour sur les méfaits de la petite racaille maghrébine ou africaine, encouragée par une loi laxiste au delà du possible (des auteurs d’actes sexuels récidivistes sont libérés au bout de 2 ans ou mieux encourent des peines de prison avec sursis...)

    Peine avec sursis.... comment décourager les malfaiteurs ?

    Et qui dirige le pays et les médias, posez vous cette vraie question .


  • fcpgismo fcpgismo 16 juin 2016 10:34

    Passionnant : dieu et les religions ont été inventé pour nous rassurer face a l’abîme de notre mort et ces légendes nous empoisonnent la vie.Finalement ce sont tous des bonimenteurs certains nous racontent des histoires en toute simplicité d’autres cherchent à nous endoctriner,le sérieux tue,le bouffon ravi.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 11:53

      @fcpgismo


      C’est ce que dit Michel Onfray dans son traité d’Athéologie en relatant sa rencontre avec un vieux musulman perclus de rhumatismes qui a passé sa vie dans la crainte de faire quelque chose d’interdit comme de manger par inadvertance un je ne sais quoi qui le priverait d’aller au paradis.

  • Jean moulin1943 (---.---.246.108) 16 juin 2016 14:12

    Je pensais que ce site était différent mais non Pareille que les autres dans l’ère du temps L’islam que je tape dessus bientôt les inondations seront de la faute de l’islam le chômage,le chat perdu de la voisine,la première guerre mondiale,la colonisation,le massacre des indiens d’Amérique,les aborigènes et d’ailleur Netanyahu l’a dit c’est les musulmans qui ont donné l’idée des chambres a gaz Voilà ou nous en sommes c’est juste délirant Et nous sommes tous subitement des érudits en islam tout le monde devient spécialiste et y va de sa petite analyse.Et plus celle ci est délirante mieux c’est le succès sera garantie Notre héritage « judéo-chrétiens »comme on aime le crier on la totalement perdu et ceux depuis longtemps sinon on commencerait par balayer notre porte Les tonnes de bombes larguer sur les musulmans ne dérangent personnes Et tout ça au nom de quoi on se le demande mais ça c’est bien c’est pour de bonne raison Nous européen passons notre temps a menacer et a attaquer les autres en prétextant toujours que c’est de la faute des autres juste totalement débiles Nous sommes les pires prédateurs.Nous n’avons épargné aucun peuple,aucune terre,aucun animal Il serait grand temps d’arrêter ce petit jeux car un jour le rapport de force risque de changer et a ce moment la on risque de chier des barres.

    « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. » Héritage judéo chrétien et on ferait bien d’y revenir tout le reste c’est du blabla Alors mr votre article n’est que poudre aux yeux et fastoche. Fastoche comme quand avant guerre on s’en prenait aux juifs


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 15:08

      @Jean moulin1943


      Il y a malentendu. Mon article ne cite que des extraits de textes pour lesquels je propose une meilleure interprétation. Il n’y a là rien de polémique ni de péjoratif. 

  • Yohan Yohan 16 juin 2016 15:07

    Pour devenir djihadiste, il faut maîtriser Fessebouc, instagram, savoir se servir d’un mobile.... Voilà pourquoi ma grand mère ne pourra devenir djihadiste, et croyez bien qu’elle le déplore, car elle n’a qu’un CAP de trancheur évideur de poulets de ferme.


  • Milla (---.---.1.10) 16 juin 2016 19:34

    Ancien militaire ?



    VOUS NOUS SERVEZ LA SOUPE ISRAÉLIENNE QU’ON BOUFFE TOUS LES JOURS 



    UN MILITAIRE N’EST JAMAIS CRÉDIBLE, UN MILITAIRE RECRACHE SOUVENT LES VERSIONS OFFICIELLES. 


    LE MILITAIRE EST LIÉ À L’ÉTAT. 



    PAS CRÉDIBLE ! 

  • Antenor Antenor 16 juin 2016 20:56

    @ Emile

    Je continue de penser que le terme « conseil » donne une vision trop restreinte de ces personnages. Est-ce que celui de « confrérie » ne conviendrait pas mieux ? Il est plus précis que celui de « clan » et donne une vision plus large que celle d’un simple « conseil » dont on ne sait pas bien comment il a été institué. La confrérie est souvent associée à une tradition très forte et destinée à jouer un rôle politique important.


    • Antenor Antenor 16 juin 2016 21:02

      Ce qui n’empêche pas qu’elles aient eu à leur tête un conseil de sept chefs. Samson tirait sa force de sept tresses ornant sa tête.


    • Emile Mourey Emile Mourey 16 juin 2016 21:27

      @Antenor


      J’ai beaucoup réfléchi avant de me fixer sur le terme de conseil. C’est le conseil de Dieu des Esséniens qui m’a décidé. Les textes sont là et on ne peut pas me reprocher d’avoir inventé le terme. Ces mêmes textes citent également l’assemblée de Dieu ou grand conseil de Dieu ? Nous avons donc bien là deux désignations pour deux choses différentes. Les Esséniens s’inscrivant dans la suite de l’histoire des Hébreux, il me semble logique de penser que les patriarches étaient aussi des conseils notamment depuis Abraham. Le christianisme et le Coran s’inscrivant dans la suite de la pensée essénienne, il me semble logique que ce système de conseils ait perduré.

  • Hijack Hijack 17 juin 2016 02:06


  • Hijack Hijack 17 juin 2016 02:43

    Désolé d’emprunter le titre … pas par moquerie, mais parodie : Après les récents attentats islamistes, permettez-moi de vous dire ... qu’il y a 2 choses à faire après ces meurtres : soit se poser de bonnes et vraies questions / soit accepter tout et n’importe quoi :

    .

    1)- Celui qui se posera des questions trouvera tout un tas de réponses et chaque réponse trouvée, l’amènera vers d’autres recherches et ainsi de suite ... il finira par se faire une idée de la voie de recherches à suivre, assez rapidement s’il est ouvert, libre d’esprit ; le chemin sera plus difficile pour celui qui d’emblée est bloqué (consciemment ou inconsciemment) sur une théorie ayant comme base les émotions, les fausses informations, les conclusions primaires etc ...

    .

    2)- Accepter tout ce qu’il faut que nous croyons, fait de nous pire que des moutons, car nous ne sommes pas nés pour être des moutons, eux ne sont pas équipés du même matériel. Dans cette position et vu l’actualité, le chemin risque d’être long pour un homme de bonne foi et volonté et pratiquement insurmontable pour celui qui n’avance qu’avec les erreurs accumulées durant son existence. Ce dernier, ne voudra rien savoir, dira c’est ainsi ...et pas question que ce soit autre chose ... tjrs ce dernier, n’est pas un mauvais ou un idiot, non, seulement un barricadé derrière les trop faciles certitudes, dont il obtient de trop faciles preuves ...

    .

    Accepter tout et n’importe quoi, ça ne fait pas avancer les choses, quelque soit le camp dans lequel nous sommes (alors qu’en vérité, il n’y a qu’un seul camp, celui des enfants de Dieu).

    .

    Ces « islamistes » ne sont en fait d’aucune religion ...autrement ce serait trop facile. Est-ce qu’un imbécile inculte et analphabète pourra se faire reconnaître comme polytechnicien, par le simple fait qu’il le crie sur tous les toits, qu’il montre ses selfies devant les universités (par exemple).

    Étant antisioniste, quand je vois ce que font les sionistes, je me dis : ils ne sont pas juifs, tels que décrits dans la Torah, point barre, je critique l’idéologie et non leur religion. Pareil pour les chrétiens et protestants..

    Ces islamistes/terroristes/ encouragés par qui vous savez ... font du mal à toute l’humanité, pas qu’ici en occident, occident qui tue mille fois de femmes et enfants de par le monde (Irak, Afghanistan, Libye, Syrie ... pour faire simple) et la responsabilité en incombe aux politiciens et médias. Ces terroristes en Syrie par exemple, personne ne se pose la question simplette : qui les fournit en armes et munitions, convois de véhicules 4/4 et tout le reste, dont la communication par satellite. Bref. Évidemment ils se disent musulmans, mais ... c’est étudié pour, comme dirait un ancien humoriste. Le tort des autres musulmans (99,99999 %) c’est de trop la fermer, ne pas bouger assez pour dénoncer certains faits, comme en Syrie/Libye.

    .

    .

    >>> Pour ce qui est de savoir si l’Islam est une vraie religion ou pas ... chacun est libre de penser ce qu’il veut, mais évitons de citer des phrases sorties de leur contexte et en contradiction totale avec l’ensemble du chapitre concerné.
    .
    L’Islam veut dire soumis à Dieu (rien à voir avec se rabaisser ... puisqu’il est le créateur). Avant le Coran, il y avait 2 autres très grandes religions qui, comme l’Islam ont eu par le passé leurs dérives, leurs égarements que je ne vais pas détailler ... C’est une dernière religion, qui, d’après le Coran est une confirmation des précédentes. Seulement elle a été donnée à des bédouins et d’aucuns, un peu trop facilement, vont assimiler l’Islam à la tradition bédouine -je fais court-. Il semble (juste une supposition de ma part) que le créateur a dû être déçu de ce que les hommes instruits, savants, cultivés avaient fait des précédentes religions qui leur avaient pourtant donné toutes les bases.


    .

    Je m’arrête là ... mais je vous propose de lire ou écouter ça : témoignage de savants occidentaux sur le Coran (pas de miracle comme c’est écrit, puisqu’ils parlent de Dieu).


  • Hijack Hijack 18 juin 2016 17:38

    Tiens, je n’écoute pas souvent cet Imam (Obrou) ... mais pour ce qui est de l’histoire et de la signification du mot Jihad, il est le mieux placé :
    .

    L’islam selon Tareq Oubrou #1 : le djihad

    .

    .

    D’ailleurs, ça ne pouvait être autre chose, sauf pour quelques malades, manipulés qui plus est !

    Mais il y a aussi, ceux qui (se pensant dans l’autre camp) profitent des erreurs d’une minorité pour amalgamer la majorité des autres musulmans.


Réagir