jeudi 13 avril - par VICTOR Ayoli

Au bistro de la Toile : « On peut ga-gner ! On va ga-gner ! »

 

- Bon, Victor. Il va bien falloir s’en choisir un de guignol pour les cinq prochaines années. Pas facile…

- Pour bien choisir, Loulle, on met tous les éléments sur la table. Puis on détermine ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas. Ça, c’est le côté « raison ». Mais il y a aussi le côté passion, impulsif.

- Moi, je ne sais pas encore ce que je veux, mais je sais ce que je ne veux pas.

- C’est déjà ça. Donc tu élimines. Si tu as une culture nationaliste, autoritaire, tendance facho, tu vas éliminer d’autorité Mélenchon, Hamon, Poutou, Arthaud, Lassalle. Si tu as la fibre justice, égalité, ouverture, tu vas éliminer Le Pen, Fillon, Dupont-Aignan, Asselineau, Cheminade, Macron.

- Bon, on retrouve donc le clivage droite-gauche. Rien de nouveau…

- Si, il y a du nouveau. Les sondages – qui valent ce qu’ils valent mais qui donnent tout de même de grandes indications – montrent un rejet de ceux qui représentent les partis en place, soit Fillon pour LR et Hamon pour le PS. À partir de là, pour bien choisir, il faut revenir à la règle du jeu de cette élection. La Présidentielle est impitoyable. On n’est pas aux Jeux Olympique où il suffit de participer. Il n’y a pas de podium, pas de places d’honneur. Il n’y a que deux sélectionnés au premier tour, et un seul vainqueur au second. Donc ton choix doit être efficace, sinon il ne servira à rien. L’éventail se referme dès lors considérablement. Par ordre alphabétique : Fillon, Le Pen, Macron, Mélenchon. Tous les autres ne peuvent que neutraliser ton bulletin. Sauf à seulement vouloir faire un vote de témoignage. Après, à toi de voir selon tes affinités.

- Selon ta théorie du rejet des partis « de gouvernement », on peut encore éliminer Fillon, ancien Premier ministre et Macron, ancien ministre. Resterait donc en finale Mélenchon et Le Pen ?

- C’est une hypothèse qui n’est plus à prendre à la rigolade.

- Il y a aussi un truc qui me gonfle les aliboffis, c’est cette acceptation fataliste du fait Le Pen. Les médias comme les candidats semblent avoir accepté l’inéluctable victoire de Le Pen au soir du premier tour ! Ils poulidorisent tous. C’est incroyable comme attitude, non ?

- Je suis bien d’accord avec toi, Loulle. Ils semblent tellement sûrs que Le Pen ne franchira jamais le « plafond de verre » des 50 % au second tour, qu’ils se foutent comme de leur première magouille du fait qu’elle puisse virer en tête, ce qui donne pourtant un avantage psychologique évident. Personne, ou pas grand monde, ne souligne les magouilles de cette PME familiale qui prospère sur les embrouilles. Personne ne met en avant son lourd héritage collabo. Personne ne met en évidence que c’est chez les quelques élus de ce parti que l’on trouve le plus de « mis en examen ». Personne ne parle de son programme bâti sur des mensonges : le programme social volé à Mélenchon et qui ne sera évidemment jamais mis en oeuvre, une sortie de l’Europe qui renverrait la France au niveau du Montenegro. Personne ne met en garde contre le bouton nucléaire mis dans les mains de la Führere.

- Alors, le vote « efficace », c’est quoi ?

- Si tu es tendance facho, c’est Le Pen. Si tu es tendance ultralibérale, c’est Macron. Si tu es de gauche, c’est Mélenchon.

- Tu crois qu’il pourrait arriver en finale ?

- Oui. Sans être d’un optimisme béat, c’est fort plausible. À une condition : que les électeurs fassent par leur bulletin ce que les candidats Hamon et Mélenchon n’ont pas fait : l’unité. C’est-à-dire que tous ceux qui voulaient voter pour Hamon – dont le programme était novateur mais qui a été saboté par son propre parti, comme Ségolène jadis – changent leur bulletin pour celui qui sera le seul représentant de la gauche capable de disputer une des deux places en finale aux trois représentants de la droite. C’est d’autant plus jouable, et gagnable que, justement, en face, ils sont trois à se partager les suffrages des électeurs de droite. Une telle conjonction des planètes ne se reproduira pas de sitôt.

- Eh bien, je crois qu’on a bien éclairci les choses, Victor. L’avenir n’est pas si sombre que ça. À la nôtre, je mets ma tournée !

- À la nôtre. Et Banzaï !

 

 

Illustration : merci au regretté Chimulus

 



26 réactions


  • eric 13 avril 10:36

    Il n’y a qu’un choix possible si on est soucieux de justice sociale.

    Les Mélenchons, les Macrons, les Le Pen ont des mesures phares qui’ s’adressent à ceux qui ont un boulot, des diplômes ou les deux : 35 heures, retraite à 60 ans, augmentation du smic, hausse des emplois et des services publics...

    Pour le reste on est dans le flou. En gros, relance keynésienne et préférence nationale. La crise de 29 avec l’effondrement Mitterrand, mais cumulé...

    Hors, nous avons un taux de chômage sur population a risque qui est un scandale humanitaire par rapport à tous les pays comparable.

    Comme nous avons plus d’agents publics, et du monde dans le privé que ses compétence met à l’abri, le nombre de gens peu formés, dans des régions difficile, etc... qui sont au chômage doit atteindre plusieurs dizaines de pourcent de chômage.

    Parce que Fillon est le seul à considérer cela comme la priorité des priorités, parce que son programme est fondé sur les méthodes qui ont permis dans d’autres pays de rétablir la situation, parce qu’il a déjà mené à bine des réformes que tous disaient impossible face au conservatisme des syndicats politisés sans qu’on en vienne à brûler des flics pour ouvrir le BHV le dimanche aux touristes chinois, c’est çà priori pour lui qu’il faut voter.

    Mais il y a une raison supplémentaire qui est morale.

    Les ouvriers, les chômeurs, les pauvres, votent peu ou pas. Les autres candidats ont un programme pour ceux qui votent. C’est cela le populisme. Monter les impôts des riches, embaucher, etc...

    Fillon propose un programme non démagogique dont la priorité est ceux qui ne votent pas, y compris avec des mesures pas populaires.


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 10:54

      @eric

      C’est vrai que Fillon est passé maître dans l’art de lutter contre le chômage dans sa propre famille. Il est aussi expert pour employer des gens sans qualification, à preuve, il n’a pas hésité à procurer un emploi bien rémunéré à ses enfants alors qu’ils n’avaient encore aucun diplôme.


    • eric 13 avril 11:06

      @amiaplacidus

      Vous mentez nécessairement parce que les médias ont parlé suffisamment de ces histoire pour que tous le monde sache que la fille de Fillion était à 6 mois de devenir avocate, et qu’elle était donc à un genre bac plus 7, c’est à dire à peut prêt deux fois plus formées que Mélenchon.

      Si avec ses études on ne peut pas être attachée parlementaire, peut on être président avec une licences de philo ?

      Mais je reconnais bien là le mépris de gauche pour les petits les sans grades et sans peau d’âne...
      Vous êtes digne de voter Macron...
      et du reste, il n’est pas impossible que cela soit le cas si il se trouve au second tour parce qeu mélenchon appellera à voter pour lui.....


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 11:12

      @eric

      Si cela peut vous rassurer, je peux vous promettre que je ne voterai absolument pas pour Macron.


    • eric 13 avril 13:06

      @amiaplacidus

      je sais je sais, vous n e voterez pas Macron, vous voterez contre Le Pen, Fergus nous a déjà fait le coup avec Sarko....

      On voit le résultat. N’importe qui pourvu que rien ne change...On vient d’une prendre 5 ans.

      La Gauche « Guépard »


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 14:37

      @eric

      Détrompez-vous, je ne voterai pas contre, si le candidat de mon choix n’est pas au second tour, c’est pêche assurée, même au risque de voir MLP élue.

      J’avais déjà envie d’aller à la pêche pour le premier tour, mais j’ai quand même vu le début du prémisse d’une amélioration.


  • oncle archibald 13 avril 10:48

    Si, ce qu’à Dieu ne plaise, par malheur nous nous retrouvions avec un deuxième tour opposant Marine le Pen à Jean-Luc Melenchon nombreux seraient ceux qui comme moi seraient dans l’incapacité de choisir entre une candidate d’extrême droite « facho TM » et un candidat d’extrême gauche, fervent admirateur de Castro, Chavez & Cie, dont la première promesse est de foutre en l’air nos institutions pour les remplacer par d’autres à sa façon.

    Tiens, au fait, il y a un certain Erdogan en Turquie qui est en train de faire la même chose !

    Mes chers concitoyens, il faut impérativement voter utile pour obtenir un deuxième tour digne de ce nom, opposant Jean Lassalle à Philippe Poutou, ce sont de loin les plus marrants du panel offert à nos suffrages !


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 10:57

      @oncle archibald

      Remarquez, à ma connaissance, tant Lassalle que Poutou sont des gens honnêtes.

      On ne peut vraiment pas en dire autant des mis en examen (auparavant on disait inculpés) Fillon et MLP.


    • eric 13 avril 11:12

      @oncle archibald

      IL n’y a pas d’hésitation à avoir. Il suffit de lire le programme de Mélenchon : Augmenter les impôts de 100 milliards, éradiquer la fraude fiscale et sociale de 160 milliards, emprunter plus en ne remboursant pas la dette indue...augmentation massive de la dépense publique, donc, emprunt forcé sur le marché intérieur.
      faites le calcul :
      Nous somme à 57% de PIB en dépense publiques, si on ajoute mélenchon, on monte à pas loin de 80% à vue de nez, et si le dit PIB ne s’effondre pas...

      Voter Mélenchon, c’est voter pour le seul système dont nos savons expérimentalement qu’il ne fonctionne pas.Le collectivisme.

      Même un émirat pétrolier comme le Venezuela, ne parviens pas à s’en relever...Il en fut de même en URSS. Cela a duré plus longtemps car il n’avaient pas que du pétrole...

      Nous n’avons pas de pétrole, donc nous ne pouvons pas nous permettre ce genre d’idée.

      Avec Le Pen, il y a au minimum le bénéfice du doute.


    • oncle archibald 13 avril 11:15

      @amiaplacidus : vous avez tout à fait raison, marrants et honnêtes, ils ont toutes les qualités requises pour faire un bon Président ! Et cerise sur le gâteau, Blanquefort ça n’est pas si loin que ça de Lourdios-Ichère, le Dimanche Poutou pourrait donner un coup de main à Lassalle et réparer la boite de vitesses de son tracteur contre quelques tomes fraiches. Que du bonheur !


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 11:17

      @eric

      Avec MLP, il n’y a même aucun doute sur sa capacité à siphonner les finances publiques pour alimenter son porte-monnaie.

      Ce n’est pas parce qu’elle refuse de répondre aux convocations des juges, en arquant de son immunité, que cela l’innocente.

      De toute façon, l’immunité ne devrait pas s’appliquer pour des délits de DROIT COMMUN.


    • oncle archibald 13 avril 11:31

      @eric : ah ... j’observe dans vos propos un point très important qui n’est pas souvent mis en avant : « si le dit PIB ne s’effondre pas ».

      Parce que tout le monde parle de confiance sans regarder dans le rétroviseur ... Qu’est-ce qui a manqué le plus à François Hollande ? La confiance des entrepreneurs et des industriels, bref la confiance de ceux qui peuvent embaucher et faire baisser le chômage !

      Heureusement avec Monsieur Mélenchon le problème ne se posera pas de la même façon puisque si les entrepreneurs, les industriels, les artisans, les médecins ne sont pas à ses ordres il nationalisera leurs activités, saisira leurs usines, bref .. Aucun problème. Ouf ! Nous voilà sauvés !

      Avec Madame le Pen pas de problème non plus : elle va nous autoriser à aller acheter le pain et le journal avec des billets de Monopoly. Tout le monde à un Monopoly chez soi, donc pas de problème.


    • eric 13 avril 11:53

      @amiaplacidus

      Allez vérifier comment Mélenchon vient de financer son nouvel appart dans Paris après la revente de celui qu’il évaluait à 4500 du m et celle de la permanence qu’il a acheté avec ses indemnités parlementaire lui servant à se verser un loyer à lui même...
      Demandez vous pourquoi une multinationale américaine accepte de payer à temps partiel un type qui a raté son bac de mécanique.
      Comment on fait pour être proprio à Paris avec un emploi de postier à mi temps...

      SI ce genre d’imbécilités vous intéresse.

      Dans un pays ou 57% du PIB est dépensé à par l’État et pour une bonne part à crédit, je pense personnellement que ceux qui s’intéressent aux fins de mois de Pénélope ou de Marine sont des gens qui ne tiennent pas trop à ce que le peuple s’intéresse au travail qu’ils nous fournissent pour l’argent qu’ils nous prennent.

      Quant à ignorer ce qu’est l’immunité parlementaire, je ne vous ferai pas l’injure d’imaginer que c’est votre cas, vous savez ostensiblement lire, et tous le monde l’a écrit partout. Mais vous avez le droit d’être hostile aux protections démocratiques dont bénéficient à juste titre nos élus.


    • posteriori 13 avril 13:10


      Vous voulez des bisous ? Votez poutou. 



    • eric 13 avril 13:11

      @oncle archibald
      L’artisan du coin même nationalisé, il bossera car il faut bien manger, même mal, et je vous dis cela, cela fait plus de 40 ans que je traîne dans les pays ex communistes.
      Non, quand la dette est détenue à prêt de 65% par des non résidents, c’est surtout qu’avec les projets de Mélenchon, nous ne pourront plus rien acheter ou vendre à l’étranger.

      Comme toujours, il y a aura des effets positifs....Les consommation de cigarettes et d’Huile de palme vont baisser. Nous n’avons plus d’usines de tabac et nous n’aurons plus de Nutella.

      Dans leur jargon, on appelle cela la transition écologique...


    • eric 13 avril 13:44

      @posteriori

      Pas question !

      Ou alors qu’il se rase et se lave avant.


    • alinea alinea 13 avril 16:36

      @oncle archibald
      « dont la première promesse est de foutre en l’air nos institutions pour les remplacer par d’autres à sa façon. »  ?


    • oncle archibald 13 avril 17:04

      @alinea : c’est pas ça ? Je n’ai pas entendu parler d’une sixième république ? Avec une constitution rédigée par les citoyens eux même ? Et s’ils ne sont pas compétents on leur tiendra la main !

      C’est sûr qu’il n’y aura rien d plus pressé à faire ! Par exemple essayer de retenir en France tous les entrepreneurs, investisseurs et gens fortunés qui auront envie de se barrer ailleurs !

      Son programme recettes dépenses est établi comme si l’avènement d’un Président d’extrême gauche n’aurait aucune conséquence sur notre économie .... Tout serait pareil sauf, qu’aux entrepreneurs et leurs actionnaires on leur piquerait tout leur fric ! Et vous y croyez vraiment ??? Ça a marché ou cette méthode ?


    • Alren Alren 13 avril 19:37

      @eric

      le programme de Mélenchon : Augmenter les impôts de 100 milliards,

      Mensonge !

       la haussede 30 milliards seulement pour l’impôt direct qui ne représente, ne l’oublions jamais qu’une faible partie des autres impôts, indirects et directs, sans compter les taxes et les amendes routières escroquées.
      Mais ces 30 milliards seront payés par les plus riches dans le cadre de quatorze tranches d’impôt permettant une progressivité beaucoup plus juste que les cinq tranches de Sarkozy conservées par Hollande.
      Les ménages jusqu’à 8 000 euros de revenus mensuels ne paieront pas davantage, soit un couple de médecins généralistes, de commerçants ou de chefs de petites entreprises.
      Ceux qui gagnent beaucoup moins paieront beaucoup moins qu’actuellement.

      Pour l’immense majorité des Français il y aura une baisse sensible de l’impôt sur le revenus.


    • Alren Alren 13 avril 19:43

      @oncle archibald

      les entrepreneurs, investisseurs et gens fortunés qui auront envie de se barrer ailleurs !

      Avec l’impôt universel les fortunés paieront quand même ce qu’ils doivent en France.
      les « entrepreneurs » qui quitteraient la France (dont la situation économique s’améliorerait et partant les commandes aux entreprises) devraient créer une entreprise nouvelle comme étrangers, à l’étranger.
      Beaucoup ne s’y retrouveraient pas financièrement (il eur faudrait des prêts et redémarrer à zéro) sans parler de leur éloignement de leurs familles et leurs amis, leur milieu.

       Ces fuites à l’étranger c’est du baratin, faute d’arguments valables !


    • amiaplacidus amiaplacidus 13 avril 21:54

      @Alren

      Faire comme les USA, tous les Étatsuniens, même ceux vivant à l’étranger, sont tenu de payer des impôts aux USA.
      Cela incite d’ailleurs un certains nombre de bi-nationaux à renoncer à leur nationalité US, mais les formalités sont telles et les USA font tellement de difficultés ensuite pour aller aux USA, ne serait-ce qu’en vacances, à ceux qui ont renoncé à la citoyenneté US qu’un certain nombre de bi-nationaux préfèrent payer.


    • oncle archibald 13 avril 22:42

      @Alren

      Ces fuites a l’étranger c’est ce qui a obligé François Mitterand à changer de cap en 1983 après deux ans délirants de distribution à tout va.

      D’une manière générale dans un pays à économie libre s’il n’y a pas confiance entre le gouvernement et les entrepreneurs il y a ralentissement de l’activité pas le contraire. 

  • Tall Tall 13 avril 11:13

    Ils seront tous battus par Marine au 2e tour, car c’est la seule à combattre clairement le mondialisme européiste ET l’immigration islamiste.

     
    Les 3 autres candidats eurosceptiques ne se mouillent pas pour l’immigration et il y en a même un qui l’encourage

    • Samson Samson 22 avril 20:36

      @Tall
      Sans vouloir vous décourager, je crains bien que - hors professions de foi humanistes d’usage pour mieux emballer la colle - une diarrhée brun-Marine dérange infiniment moins Gattaz, les pontes du CAC40 et l’élite mondialiste que le suffrage pour la France Insoumise.

      Du moment qu’elle est réputée pour aussi gourmande et vénale que son vieux forban de père, il leur sera d’autant plus facile de négocier avec l’héritière spirituelle du Borgne des « arrangements raisonnables » sur les dos tant des immigrés que de l’électeur grugé dans les rôles de dindons de la farce. smiley

      La propagande aime certes agiter des leurres pour mieux jouer à se faire peur, mais ce n’est pas elle que les marchés craignent, et rien n’est moins sûr que sa présence au second tour !


    • Tall Tall 22 avril 20:51

      @Samson


      Marine dérange infiniment moins Gattaz, les pontes du CAC40 et l’élite mondialiste que le suffrage pour la France Insoumise
       
      oui ... mais elle les dérange quand même aussi

  • Samson Samson 22 avril 15:09

    Saisissant l’opportunité historique qui leur était donnée, les « rosbifs » ont lors de leur dernier referendum adressé à l’€urocratie un bras d’honneur mérité.

    Alors que la trahison des idéaux socialistes par l’appareil éponyme est patente au point de préférer saborder le navire plutôt que respecter le choix démocratique de leur base, alors qu’Atlantistes et €urocrates de tout poil serrent le cul en brûlant des cierges à Satan pour la victoire du poulain de Rothschild et du grand capital, voici l’occasion, au-delà des querelles de chapelles, d’élire pour Président de la République un candidat réellement de « gauche ».

    Si même l’unité de la « vraie » gauche n’a pu se négocier par le sommet, il ne tient qu’à la base de la concrétiser ! Comme lors de votre refus de graver dans le marbre d’une Constitution €uropéenne les diktats néo-libéraux du Nouvel Ordre Mondial, l’occasion est historique et ses effets seront déterminants bien au-delà des frontières hexagonales !
    Alors que la panique pointe, et pas qu’en France, à travers les éditoriaux de la presse main-stream, on la sent bien et elle est à portée de main ! Merci aux Français de ne pas la manquer et de nous faire renouer avec l’espoir ! smiley

    « El pueblo, unido llama sera vencido ! »

    De tout cœur avec vous ! smiley


Réagir