vendredi 24 février - par VICTOR Ayoli

Au bistro de la Toile : putain de profit à tout crin !

- Tè ! Je vais un peu vous gâcher l’apéro… « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » disait le Grand Rabelais. Merde ! Il a fallu des milliards d'années pour en arriver là où nous en sommes, à ce degré d'évolution qui a permis l'apparition de la conscience humaine ; et nous, en quelques décennies de « civilisation », on fout tout par terre avec des technologies à la kon irrespectueuse non seulement de l'environnement mais de la vie même. Sommes-nous kons à ce point ? Sommes-nous suicidaires ? Le confort moderne nous a-t-il anesthésié les boyaux de la tête ?

- Oh ! Victor, bois un peu de tisane de Sainte-Marthe : le « flaille » contient de la badiane, c’est très bon pour les boyaux de la tête. Ça te soignera le tracsir !

- Merci Loulle. Quand même, il faut regarder les choses en face : la vie est en danger de mort. Jamais dans toute l'histoire de la planète on a vu, en si peu de temps, une telle hécatombe parmi les espèces animales et végétales. La biodiversité, toute la richesse de cette planète, en prend un sacré coup ! Et les choses ne vont pas aller en s'arrangeant. Tout ce que nous connaissons va s'appauvrir, se rétrécir. Le monde va devenir petit. Les forêts primaires vont disparaître à jamais. En 2030, il n'en restera que de rares vestiges. Des communautés humaines ancestrales sont fauchées, victimes de la déforestation, et dans leur sillage leur connaissance directe du vivant libre. Comment vivrons-nous en 2030 ? Comme dans le fameux film « Soleil vert » ?

- Eh ! Oh ! Victor, on te voit venir, tu vas nous gonfler avec le « réchauffement climatique » alors qu’on se gele les aliboffis… Alors lâche-nous les « moon-boots » avec ça !

- Chante Coco ! Chante ! Ça ne durera pas. Quand on se gèle les couilles, quand on subit des cyclones ou des pluies catastrophiques, quand on crève de chaleur et de sécheresse, c’est AUSSI une conséquence du réchauffement. Si le Gulf-stream se met à faire la sieste, on aura le climat du Canada, vu que Paris est à peu près à la latitude de Montréal ! La pollution de l'atmosphère est telle que la végétation et les océans ne sont plus capables aujourd'hui d'absorber l'excédent de gaz carbonique et autres gaz à effet de serre. Résultat : le réchauffement climatique bouleverse le fragile équilibre, les cyclones dévastateurs se multiplient, la désertification augmente, le climat se dérègle à la vitesse grand V... Et ça va encore aller plus vite puisque les Chinois, les Indiens ou les Brésiliens sont aussi kons que nous et veulent rouler en voiture particulière, rejetant dans l'atmosphère ce qui reste de pétrole ! Bref on ne sait pas jusqu'à quel point la température va monter. La banquise du pole nord atteint cette année la taille d’un string ! Ce qu'on sait, c'est qu'il y a 250 millions d'années, 8 degrés seulement ont suffit pour anéantir 95% de la vie terrestre. Comme dit l’ami Paccalet, « L’espèce humaine disparaîtra ? Bon débarras… » Mais en attendant, elle lapinise l’espèce humaine ! Responsable des maux actuels infligés à la Terre, cette espèce-là pullule. Mais pour combien de temps ? Sept milliards et demi aujourd'hui, au moins dix milliards en 2050. Et après ? Ils mangeront peut-être, mais ils devront manger debout !

- Est-il encore temps ? Avons-nous encore la possibilité de choisir quel monde nous voulons pour nos enfants et les enfants de nos enfants ?

- C'est tout vu : nous voulons de l'herbe, des arbres, des fleurs, du vin, des bécasses à rôtir, des dorades, du miel, des canards gras. Nous voulons des sourires d’enfants, des belles femmes pulpeuses, des oiseaux et toutes sortes d'animaux insolites ou familiers. Nous voulons un air pur pour voir le ciel avec ses étoiles qui nous murmurent que la vie existe forcement ailleurs. Nous voulons que la magie du vivant opère grâce au respect des lois de la nature. Nous ne voulons pas qu'elle soit définitivement détrônée par un monstre absurde nommé profit à tout prix.

- Il nous reste combien de temps au juste ? C'est pour quand la fin du monde, c'est pour après les élections ?

- Au moins le temps de remettre ma tournée. Amen…moi à boire, ça m’a donné soif !.-

- On attendra la fin du monde dans une vigne !

 

Illustration : merci au regretté Chimulus

 



60 réactions


  •  
     
     
    LES HISTOIRES CRÉTINES DU PITHÉCANTHROPE CRASSANEL
     
    Épisode 12 : l’oracle perroquet et Schrödinger
     
     
    Au Mésozoïque se baladaient de grands lézards géant en Sibérie (à cause de l’industrie pétrolière). Alors le chat Schrödinger, qui détestait les reptiles, s’inquiétait quand il voyait son valet bobo Crassanel changer de synthétiseur crétin toutes les 5mn, croyant que l’objet allait faire son génie ... Le dernier à la mode allait, croyait-il, faire toute la différence, le transformer en Mozart
     
    Alors le chat alla demander conseil perroquet Aspect (très connu pour apparaître miraculeusement du néant), se méfiant de les camarades sphinx qui avaient tendance à vous envoyer dans un gouffre... (le sphinx est un félin à l’esprit humain).
    Miraculeusement le perroquet Aspect le rassura :
     
    « Les bonobobo pythécantropes libidineux négriers vont détruire la Terre dans la branlette gogochiste du Caddie, mais dans 300 millions d’années, une race géante de perroquets dominera la planète »
     
    Aussi le maître chat Schrödinger fut rassuré et laissa son crétin de gogochiste se branler au Supermarché et faire venir des hordes de migrants bétonneurs et surpondeurs.
     
     
     
    « Ces joyeux gauchistes [salope 68arde tripotée par les petites filles] pour qui le problème politique est celui de la victoire totale du principe de plaisir sur le principe de réalité, qu’il suffise de dire que celui-ci aboutirait [...] au monde des 120 journées de Sodome, bref à un monde monstrueux [le gode bébé gpa multietniqué en vente par gogocho pour Bergé souteneur de comtesse Macron] » 

     
    Thucydide, Castoriadis (marxiste grecque)

     


    •  
       
      Pour les ignares gogochos (pléonasme) au Mésozoïque la Sibérie était un désert de sable
       
      Du au réchauffement climatique de l’industrie pétrolière des dinosaures qui les avaient précédés
       


    • Tall Tall 24 février 13:46

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      C’est la vitesse du changement qui est le danger mortel
      L’évolution n’a pas le temps de s’y adapter
      Les extinctions de masse sont le fait de changements rapides


    • doctorix doctorix 24 février 14:35

      @Tall
      Les extinctions de masse sont le fait de la pollution, déforestation, surexploitation qui n’ont rien à voir avec le supposé réchauffement lequel n’existe pas depuis près de 20 ans.

      Un réchauffement de moins d’un degré en 50 ans ne peut pas éteindre les espèces. Un air et des sols pollués, une raréfaction de l’habitat, si.
      Ne nous trompons pas d’ennemi si on veut vaincre.

    • Tall Tall 24 février 15:22

      @doctorix


      Ce sont les différentes facettes d’un facteur commun que vous citez là >
      le dégagement massif de CO2 dans l’atmosphère dû à l’activité humaine.
      Et le réchauffement fait partie de ces effets.

      Une telle vitesse de dégagement n’existe pas dans l’histoire de la terre, sauf lors d’événements violents genre chute de grosses météorites ou super-activité volcanique ...etc ...
      Evénements qui ont justement donné lieu à des extinctions de masse.

    • @Tall
       
      Schrödinger m’a dit qu’un jour le Soleil deviendrait une naine rose sexialiste et sodomiserait la Terre (avec un gode et plug anal géants)
       
      Alors quelle différence ? Tous les sympas nounours blancs qui mangent les pauvres gentils bébés phoques mignons qui mangent les innocentes sardines qui mangent les petites crevettes sans défense sont condamnés de tte façon.
       
      Il faut accélérer le processus par pitié pour la souffrance animale.
       
       
      « Le réchauffement a commencé il y a 150 ans, soit en tenant compte d’une inertie de 30 ans pour l’atmosphère (200 ans pour les océans), forcément à cause du choc CO2 de l’industrie pétrochimique de Napoléon. »
       
      Extrait ’Le bobonobo grand scientifique’ Ed. Giec & Contribuabenêt
       


    • @Tall
       
      Henrik Svensmark et Eigil Friis-Christensen, propagandeurs d’ une théorie hérétique liant rayons cosmiques et réchauffement climatique.
       

      http://future.arte.tv/fr/le-secret-des-nuages-0
       
      L’expérience CLOUD du CERN (Consortium de l’Empire pour la Radiation Nucléaire) va déterminer le rôle de l’acide sulfurique, de l’ammoniac, des rayons cosmiques galactiques et autres gaz d’origine benête ou animal (ce qui est à peu près la même chose) dans la nucléation des aérosols de haute atmosphère (effet d’albédo refroidissant des nuages troposphériques). Il est possible que l’activité des troupeaux benêts et bovins tendent à refroidir la planète, suivant leurs nourrissements et composition chimique résultante de leurs pets. L’objectif est à terme de faire varier cette composition de gavage afin de réguler le climat. D’après les première études, le hamburger refroidit le climat (émission sulfurique) tandis que le bio le réchauffe (faible émission ammoniacale). Il est déjà prouvé que la Porsche du Seigneur Capitaliste, par son fort dégazage d’acide et d’ ammoniac sauve de la noyade les petits oursons blancs. L’effet condensant de la pollution cancérigène bienfaisante l’emportant largement sur l’effet de serre du CO2, de même pour le feu de pneus Continental dit ’ pollution Cécile Duflot ’. L’expérience a aussi découvert que les taux naturels d’ionisation atmosphérique liés aux rayons cosmiques peuvent considérablement favoriser la nucléation (jusqu’à un facteur 10), mais jusqu’à présent il est plutôt difficile de freiner la course du système solaire dans les branches de la galaxie. Pour la petite histoire, des Seigneurs Capitalistes spéculateurs du 18ième siècle avaient déjà noté la corrélation entre éruptions solaires et volume des récoltes de blé. Mais pour ce qui concerne les benêts, il est évident que pour réduire leur consommation de pétrole, il faut mieux parler de pets de vache réchauffeurs qui noient les petits oursons blanc mignons, que d’effet d’albédo troposphérique par nucléation des condensas sous rayonnement cosmique, fonction de teneurs en gaz ionisants dont certains sont encore inconnus et fonction du champs magnétique solaire (déjà que nos ouinouins confondent trou de l’ozone et effet de serre, ça compliquerait quelque peu leurs discours ...). Pour les CFC nous avions proposé d’expliquer que les pinguoins risquaient les coups de soleil avec les déodorants, mais on nous a rétorqué que c’était un concept surréaliste pour un benêt. Ajoutons que les rayons cosmiques entrant en collision avec les noyaux de la haute atmosphère prédisent que des antiprotons doivent s’accumuler dans certaines parties de la ceinture de Van Allen. Les observations du satellite russe équipé de l’expérience Pamela le confirment. Là, pour le ouinouin c’est de la SF ...
       
      Extrait du ’Science et Empire’ 08/2011
       
      http://public.web.cern.ch/public/fr/Research/CLOUD-fr.html
      http://press.web.cern.ch/public/fr/Spotlight/SpotlightCloud-fr.html
      http://press.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases2011/downloads/CLOUD_S I_press-briefing_29JUL11-FR.pdf
       
      Arte a fait un reportage
       


    • popov 24 février 15:46

      @Tall


      Ça fait un peu plus de 10000 ans que la terre se réchauffe progressivement, avec des hauts et des bas temporaires. Cela fait partie des cycles de glaciation dont on ne comprend pas encore le mécanisme.

      Pour l’Europe, un petit réchauffement vaut mieux que le retour d’une époque glaciaire. Nous vivons en fait une époque privilégiée au point de vue climat. Depuis que les continent se sont agglutinés autour du pole nord, l’époque glaciaire, c’est la norme.

      Un facteur important dans la douceur du climat européen, c’est la diminution progressive des forêts qui couvraient jadis presque toute sa surface. Les forêts absorbent l’énergies solaire pour convertir l’eau et le gaz carbonique en bois. Cette portion de l’énergie solaire ne peut contribuer au réchauffement de l’air. Donc moins il y a de forêts, plus il fait chaud.

      Je me tire avant que les écolos ne me lancent des tomates.

    • Durand Durand 24 février 16:15

      @La Baudruche négrière patronale verdie


       Je ne sais pas si tu connais François Rodier astrophysicien... J’ai parfois du mal à le suivre, même si il me semble comprendre l’essentiel. Mais nul doute que Louve viendra charitablement expliquer tout ça à ceux qui n’ont pas le niveau...^^

      Il a écrit un « La thermodynamique de l’évolution » –pertinent et bluffant – et donne des conférences...

      Son épouse, Claude Rodier, très engagée politiquement, également astrophysicienne, est la fille du « commandant Vallier », Gleb Sivirine, Ukrainien d’origine et chef de la résistance dans le Var... 






    • Tall Tall 24 février 16:30

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      Il n’y a qu’un graphe qui compte, c’est celui de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère. Et à l’échelle des temps géologiques : la montée finale en bout de graphe due à l’activité humaine ressemble presque une ligne verticale !

      Et ça va continuer, bien sûr... avec quels effets exacts ?

      Toutes sortes d’effets, dont plusieurs imprévisibles ..
       
      Une imprécision que tous ceux que ça dérange pour des raisons dépassant rarement le bout de leur pot d’échappement, n’hésitent pas à exploiter pour dire que c’est de la couille
       
      Autrement, on ne sait pas exactement où on va... mais on y va ... et à 300 km/h encore bien
       
      Le problème, c’est que l’iceberg qu’on n’a pas encore bien pu voir dans son détail ... et bien, quand on le verra bien ... on pourra voir aussi un écriteau planté en haut avec marqué >
       
      Trop tard !  smiley
       
      Alors, ça achèvera-t-il l’humanité ?
      Non, juste quelques milliards de morts qui s’étaleront sur une poignée de générations
       
      Donc, finalement, ça va ...



    • doctorix doctorix 24 février 16:31

      @Tall

      C’est marrant : quand je dis que tandis qu’on multipliait les vaccinations par 10 aux USA, les cas d’autismes centuplaient, personne ne veut le croire.
      Mais quand on dit que le taux de CO2 a été multiplié par 0,3 et que c’est une catastrophe, tout le monde approuve.
      Curieuse chose que la nature humaine.

    • @Durand
       
      je vais écouter. la « thermodynamique de l’évolution » me rappelle l’hylémorphisme d’Aristote, c.a.d que si on peut poser tous les mécanismes chimico-physiques, reste le pourquoi de cette force d’évolution, c.a.d pourquoi la matière veut lutter contre elle même c.a.d pourquoi le corps et tout vivant veut lutter contre sa décomposition en matière de base, pourquoi la lutte contre l’entropie (la tendance au chaos), de la nourriture de la bactérie à l’organisation de la société, pourquoi la nécessité de la complexification ?
       
      c’est pour ça que les grecs méprisaient la matière (et qu’Aristote refusait l’atomisme)
       
      Et les trans-humanistes ont développé l’idée d’extropie : tout l’univers à la fin s’organise en intelligence contre l’entropie... c’est un renouveau métaphysique marrant ...
       

       

       


    • Tall Tall 24 février 16:44

      @doctorix

       
      Le cerveau est humainement subjectif ... ça ne vous aura pas échappé ?
      Le problème pour chacun, c’est la sienne propre .... gros dossier ! smiley
      Et je ne m’en exclus évidemment pas
       
      Si vous saviez le nombre de fois que je me suis traité de pov con ...
      Mais vous ne pouvez jamais dire ça devant les autres, car sinon, vous leur servirez directement de victime expiatoire à leur propre connerie

    • @Tall
       
      le graphe CO2 SUIT le graphe température et ne le précède pas et est précédé par le graphe rayons cosmiques (lié au soleil et mvmt ds la voie lactée induisant de grands et petits cyclesn 3 séries et dixit les danois corrélation totale sur des millions d’années)
       
      Après je ne suis plus trop... trop dans la pensée dominante ...
       

      « L’eau de la casserole se réchauffe, non pas à cause du feu dessous, mais grâce au dégazage de CO2, les petites bulles ...
      D’ailleurs quand j’ai un coup de frais sur la plage c’est à cause que je ne pète pas, et non à cause du nuage ... »

       
      Extrait ’La physique du bonobobo vert’ Ed. Pensée dominante
       

       


    • Tall Tall 24 février 17:07

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      La causalité « activité humaine » > augmentation du CO2 n’est pas contestable, même si la densité finale reste évidemment multi-causale.

      On en arrive donc à la question de la proportion ...dans quelle proportion, l’homme influence-t-il le schmilblic ?
       
      Et là, je prendrais un exemple clair et simple : chaque fois qu’un gros volcan pique sa crise pendant quelques jours/semaines, ça influence la teneur en CO2 pendant quelques semaines/mois sur toute la planète. Puis ça s’estompe.
       
      Alors, si on compare, à la louche, les quantités lâchées par ces volcans aux effets temporaires, à nos quantités lâchées en continu depuis 150 ans ... on commence à piger le blème.

      L’atmosphère respirable n’est qu’une très fine pellicule sur notre boule bleue ... et elle se sature + vite qu’on a intuitivement tendance à l’imaginer
       



    • d’ailleurs c’est vieux y a des articles sur le site
       
      http://www.agoravox.tv/actualites/environnement/article/le-secret-des-nuages-31339

      Le réchauffement climatique ressemble trop à un alibi du mondialisme et de sainteté anti-consommation qui arrange Capital en temps de crise  : renouvellement des produits, bouffer des sauterelles, culpabilisation des glands remplacés etc ....
      Et le giec ne fait que des simulations , on fait dire ce qu’on veut à une simulation ... suffit d’augmenter un coefficient qui va bien devant var_CO2 ... et diminuer devant var_rayon_cosmique ....
       
       
      if (var_rayon_cosmique <> 0)
      then 
       
      print(« Hérétiques ! ») ;
      abort() ;
       
      endif

       


    • doctorix doctorix 24 février 17:20

      @La Baudruche négrière patronale verdie

      C’est absolument vrai : conséquence et non cause.
      Quand j’entends que dans 2,5 litres d’air (2500cc), c’est une épouvantable catastrophe qu’il y ait 1cm3 de CO2 (c’est ça, 400ppm) au lieu d’1/2cm3, j’avoue que ça me laisse pantois.
      D’autant plus que le CO2 n’est que (légèrement) toxique avant 2/%, soit 50 fois plus qu’actuellement, et mortel à 1250 fois plus qu’actuellement.
      Par ailleurs, une concentration à 1600ppm (x4) est excellente pour la croissance des plantes, qui est alors multipliée par deux, avec des fruits deux fois plus gros. Un petit peu de chaleur en plus ne leur fait d’ailleurs pas de mal : c’est ça, le véritable effet de serre....Bien sûr, il faut pour cela plus d’eau et plus de nutriments. Et alors, si on doit cultiver deux fois moins, deux fois moins de sueur, deux fois moins de pétrole pour la culture... ? Ces plantes vont de plus consommer plus de CO2 et produire plus d’oxygène, ça gêne qui ? C’est tout bénéf.
      « Ainsi, à 2 % de CO2 dans l’air, l’amplitude respiratoire augmente. À 4 %, la fréquence respiratoire s’accélère. À 10 %, peuvent apparaître des troubles visuels, des tremblements et des sueurs. À 15 %, c’est la perte de connaissance brutale. À 25 %, un arrêt respiratoire entraîne le décès. »

    • @Tall
       
      faut voir, mais à mon avis le volcan est d’un ordre bien supérieur car nuage de poussières et non gaz transparent CO2 et l’extinction qui précède le Mésozoïque est due au super volcan sibérien ... 90% ratatiné...
       
      De tte façon il est évident que comparé à un nuage le CO2 est pinuts .... comme d’ailleurs l’effet d’albédo de la surface (la terre boule de glace qui aurait pu le rester etc ...)
       
      Et les reptiles étaient ainsi monothéistes.
       
       
      « Le désert du Mésozoïque et son Soleil unique, écrasant, fit le monothéiste des reptiles sibériens, alors que les sommets enneigés ammenèrent le polythéistes des esprits des montagnes yétis. » Yéti anonyme

       


    • Tall Tall 24 février 17:27

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      En ce qui concerne les procès d’intention, le rapport des forces est très nettement à l’avantage des climato-sceptiques. C’est d’ailleurs pour ça que les autres causent dans le vide depuis + de 20 ans.
       
      Car ni les chinois, ni les russes n’ont jamais freiné leur production ... et les ricains vont encore accélérer le tempo.
       
      Alors ...quand réagiront-ils ?
       
      Ben, au panneau « Trop tard ! »
       
      C’est un piège psy pour l’homme, l’énorme force inertielle de la biosphère

    • doctorix doctorix 24 février 17:29

      @doctorix

      mortel à 1250 fois plus qu’actuellement.
      Lire 625 fois.


    • Tall Tall 24 février 17:35

      @La Baudruche négrière patronale verdie
       

      Comme vous dites en début de com > ... faut voir
      Effectivement, mais quand on le verra, quelle heure sera-t-il ?
      Mon intuition est qu’on en train de plonger dans un magnifique piège à cons
       
      Une note d’espoir > la mécanisation de l’intelligence générale à son top niveau
       
      Car il faudra des machines pour modéliser tout ça à peu près correctement

    • Tall Tall 24 février 17:37

      @doctorix

       
      Oui, mais la toxicité directe n’est pas le seul problème ...
      C’est un peu tout le bazar qui part en dérapage incontrôlé

    •  
      En lisant wikipedia, apparemment on sait rien du tout, les chinois eux supposent une étoile à neutrons pour l’extinction du Mésozoïque, coïncidant avec le volcan ...
       
       
       
      Et puis payer Borlo en hélico au Groenland pour voir que les icebergs fondent dans le pastis ....
       
      c’est guère mieux que le gomineur de Flanby
       
       

      « La nature c’est l’opium du people » 
       
      Pape vert Hulot Kérozène, vendeur de shampoings et d’indulgences bons CO2 (payer pour votre absolution de pollution)


    • @Tall
       
      Le modèle informatique c’est une facilité... D’ailleurs il y a eu des trafics dans leurs simulations pour avoir les résultats de bon ton et leurs subventions
       
      Les danois eux font de la recherche en physique théorique.
       
      Bah ... avec 20000 têtes nucléaires on peut améliorer définitivement le bilan carbone de tous les écolos ...
       
       
      « Dorénavant les PLUs seront établis par les communautés de communes. Il ne faudrait pas que les petits maires souchiens puissent refuser le grand bétonnage colonial Duflot. »

      http://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/20130919trib000786017/reforme-duflot-ces-mesures-dont-on-ne-parle-pas-mais-qui-vont-tout-changer.html


    • Tall Tall 24 février 17:50

      Pour le mésozoïque, j’ai lu un jour que ça pourrait être aussi une énorme météorite et/ou une pluie de météorites qui auraient secoué le plancher des vaches au point d’engendrer une faille engendrant des éruptions volcaniques continues de longue durée ( plusieurs siècles ).

       
      Moins violent que le sketche des dinos, ça a quand même laissé 90% des respirateurs officiels sur le carreau

    • Louve Louve 24 février 17:51

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      « Les bonobobo pythécantropes libidineux négriers vont détruire la Terre dans la branlette gogochiste du Caddie, mais dans 300 millions d’années, une race géante de perroquets dominera la planète »
       

      C’est génial le coup de la race géante des perroquets ! Les signaux d’alarme ne manquent pas. 

      L’arrivée des perroquets géants c’est pour bientôt : chute du cours des matières premières, ralentissement de l’économie chinoise, effondrement des actions de la Deutsche Bank, pertes enregistrées par les valeurs technologiques, faillites de plusieurs banques régionales italiennes, effondrement de l’industrie manufacturière, etc. Les créances douteuses sont évaluées à mille milliards d’euros dans la seule zone euro.

    • doctorix doctorix 24 février 18:17

      @Tall

      J’espère qu’on ne m’en voudra pas, je vais vous raconter des faits amusants, puisqu’on parle d’énergie et de pollution.
      Fin 2015, Michel Delpech est mort. Ce qu’on ne sait pas, c’est que sa veuve est une voyante assez extraordinaire, qui discute avec des morts, les voit, et les photographie, même.
      Un petit peu avant ça, elle a reçu deux visites, au pied de son lit. Parfois successivement, parfois ensemble.
      Ces deux défunts ont gardé l’apparence bien connue qu’ils avaient de leur vivant. Elle les entend clairement, les voit comme je ne vous vois pas, et ils lui dictent des textes et des formules d’une extraordinaire complexité, qu’elle se contente de transcrire.
      Tout cela serait sans intérêt s’il ne s’agissait pas des deux plus grands savants que la terre ait connus, Nicolas Tesla et Albert Einstein.
      Tous deux sont absolument furieux du sort qui a été réservé à leurs inventions, en particulier celles qui concernent les ondes scalaires. Ils avaient tous deux prévu d’offrir à l’humanité une énergie infinie, non polluante et gratuite, mais les services secrets américains et russes ont mis la main sur les formules, et les utilisent à des fins guerrières, comme le rayon de la mort, qui utilise ces ondes scalaires, mais aussi bien d’autres inventions comme la transmission de l’énergie sans fil (qui est même augmentée au cours de la transmission).
      Ils ont choisi Geneviève Delpech pour lui dicter des documentations complètes, des formules, des idées, afin qu’elle les transmette à un écrivain original, Didier-Van-Cauwelaert
      Je vous raconte ça parce que dans les années qui viennent, tout ça va forcément sortir, et on arrêtera de nous emmerder avec le pic pétrolier, les guerres qui vont avec, la pollution, le réchauffement climatique anthropique et toutes ces conneries.
      L’énergie devrait cesser d’ être un problème avant longtemps.

    • Tall Tall 24 février 18:27

      @doctorix

       
      Si on arrive à maîtriser la fusion nucléaire, c’est goal !
      On a le sésame alors ..
      C’est d’ailleurs ça le soleil ... un énorme réacteur à fusion nucléaire

    • doctorix doctorix 24 février 18:41

      @Tall


      Si on arrive à maîtriser la fusion nucléaire, c’est goal !
      Si c’est la froide, ça va.
      Si c’est la chaude, 100 millions de degrés, confinement magnétique et toutes ces bêtises, je n’y crois pas une minute.
      On aura juste perdu 20 milliards.


    • Tall Tall 24 février 18:49

      @doctorix

       
      Par rapport à l’enjeu, 20 milliards, c’est peanuts
      Mais c’est vrai qu’au vu de la science actuelle, le challenge est kosto
      Sans oublier qu’il y en a beaucoup qui n’aimeraient pas voir arriver ça trop vite : tout le business mondial des énergies fossiles, en fait
      D’où les investissements rikiki

    • doctorix doctorix 24 février 19:50

      @Tall

      L’ennui est que ce bazar va marcher environ 15 secondes.
      Et qu’on ne sait pas ce que ça va devenir quand ça va péter.
      20 milliards dans la fusion froide, ça tournerait depuis un moment.

    • Tall Tall 24 février 20:19

      @doctorix

       
      Il y a des trucs à fusion qui fonctionnent très bien depuis les années 50 déjà
      Le programme c’est le réglage du thermostat
      On appelle ça des bombes H  smiley
       
      a +

    • Tall Tall 24 février 20:20

      Le problème, c’est le réglage du thermostat


    • pemile pemile 24 février 20:33

      @doctorix « je vais vous raconter des faits amusants »

      Non, Van Cauwelaert c’est du roman !


    • baldis30 24 février 21:07

      @popov
      bonsoir

      « Je me tire avant que les écolos ne me lancent des tomates. »

       Non restez ! parce que si on démissionne devant le dogme, on s’abêtit !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 21:34

      @popov
      Les écolos se calment rapidement au vu de 2 graphiques :
      - les variations du CO2 à l’échelle géologique depuis 600 millions d’années .
      Il n’y a jamais eu si peu de CO2 dans l’atmosphère. On le sait grâce aux carottages dans les glaces.


      - et les variations du climat à l’échelle géologique, elles ont été nombreuses, mais les écolos sont bien incapables de vous expliquer pourquoi ? On sait qu’il y a eu un réchauffement important au Moyen Age, les monastères notaient tout, les dates des semailles, des moissons, des vendanges et leurs variations..

      Il semble pourtant que le climat se réchauffe, puisque les glaciers fondent et reculent en Europe. Ailleurs, je ne sais pas, mais tous les gens qui font de l’alpinisme le savent, à l’échelle humaine, ils ont vu les glaciers reculer.
      Bonne soirée !

    • @Durand
       
      Bonne vidéo
       
      La sélection parentelle. 1970 Hamilton et Price
       
      « Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs. Les insectes qui partagent la même reine forment la même société. La sélection naturelle agit donc sur les gènes de la société... »
       
      Les islandais, tous cousins, sont très solidaires donc, et leurs banksters ont fini en taule. Alors que le prédateur frelon capitaliste est peinard dans le pillage de la ruche multiethniquée, aucun insectes benêt ne se bougera pour des gènes différents ... Multiethnique et impera !
       
      https://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA


    • jipebe29 jipebe29 25 février 09:57

      @Tall
      Selon le rapport AR5 du GIEC/IPCC, nos émissions de CO2 sont de l’ordre de 4-5% des émissions naturelles.

      Voir page 471, figure 6.1 que je vous mets ici : http://imagesia.com/echanges-co2_10hg0

      Et cela est cohérent avec l’analyse isotopique (environ 5-6% de CO2 anthropique dans la troposphère). 

      Ne soyez pas plus royaliste que le roi...


    • popov 26 février 08:06

      @Tall


      Toutes sortes d’effets, dont plusieurs imprévisibles ..

      Exactement. Le climat est un système compliqué et non linéaire. Dans un système linéaire, si on double la cause on s’attend à un effet double. Dans un système non linéaire, une petite différence dans la cause peut provoquer un brusque basculement d’un état d’équilibre à un autre.

      Faut-il s’inquiéter de l’augmentation du taux de CO2 dans l’atmosphère ? Probablement. Mais que faut-il craindre en fait ? Un réchauffement qui va provoquer la fonte des glaces antarctiques et provoquer une élévation du niveau des océans de 80 m maximum ou au contraire un brusque basculement dans une nouvelle époque glaciaire ? Personne ne le sait.

      Je ne prends pas la défense des pollueurs, mais je reste agnostique en face des réactions de groupe comme les écolos qui ressemblent un peu aux religions et surtout face aux grandes réunions internationales qui donnent à nos luminaires une occasion de plus de faire du tourisme de luxe à nos frais et de se livrer à des maquignonnages qui leur permettent d’acheter et de vendre le droit de polluer.

      Que faire en pratique ? Développer des méthodes de production d’énergies moins polluantes, pas des ersatz comme la production de carburant à partir de canne à sucre qui ne font que retirer des terres arables à la production agricole.



    • julius 1ER 26 février 08:28

      @La Baudruche négrière patronale verdie


      heureusement que Marine est là !!!! Marinella... Tino Rossi 

  • doctorix doctorix 24 février 14:19

    Une fois pour toutes, il n’y a pratiquement pas de changement climatique.

    Tout au plus un léger réchauffement que nous avons déjà connu des dizaines de fois. Et encore, pas depuis près de 20 ans maintenant. Et nous n’y sommes pour rien. Et la température est encore bien en dessous de l’optimum médiéval (l’an 1000) qui nous a valu tant de progrès civilisationnels, dont les cathédrales. Elle est par contre bien au dessus du minimum de Maunders, sous Louis XIV, qui nous a valu tant de famines. Et c’est tant mieux.
    Le changement, le vrai, c’est l’accent que mettent les media sur le moindre événement climatique qui pourrait effrayer les gens et propager le mythe.
    Le soleil nous envoie chaque heure de 2 à 8000 fois ce que nous produisons de chaleur en 1 an. Quand on sait ça, la messe est dite.
    Le but est bien d’effrayer, de semer la terreur, afin d’organiser un Nouvel Ordre Mondial qui prétendrait régler tous nos problèmes par une dictature absolue.
    En passant, j’ai fait un petit pamphlet sur Monsieur Bayrou, qui a du mal à passer parce que j’ai un tas d’ennemis ici, comme souvent quand on et sincère. Si un rédacteur veut bien me faire l’aumône d’un plussage, qu’il en soit remercié.

  • leprince.sherman 24 février 14:23

    Le seul acte véritablement écologique est l’éradication totale et définitive de la race humaine.


    • doctorix doctorix 24 février 14:39

      @leprince.sherman

      Pour cela, il n’y a pas de mesure particulière à rendre, elle y a arrivera bien toute seule, pour le plus grand bien de la planète.
      Sauf si cela arrive par le grand hiver nucléaire : la mesure urgente est donc de nous débarrasser de nos dirigeants frapadingues et de tous les militaires, qui nous y conduisent tout droit.

  • Louve Louve 24 février 17:40

    Avec Macron, on aura le grand Capital et la repentance ! 


    • Tall Tall 24 février 18:31

      @Louve

       
      Oui, mais c’est pas le bon article pour pondre ça ... on fait dans réchauffement climatique ici
      Regarde où tu roules ...ah la la ... les nanas au volant  smiley


    • Louve Louve 24 février 18:53

      @Tall


       smiley 

       je vois malgré tout un lien entre Macron et le pseudo réchauffement de la planète ! 

      C’est ça les nanas...

    • Louve Louve 24 février 19:09

      @Tall


      Et au réchauffement climatique se superpose l’apparition des robotes fellatrices qui relayeront l’être humain à un objet consommable et interchangeable. 

      Merci au Grand Capital. 

    • Tall Tall 24 février 19:19

      @Louve

       
      Exact, on ne devrait pas retirer le pain de la bouche des femmes comme ça
      C’est ignoble !

    • Louve Louve 24 février 20:10

      Tall, 


      J’aime quand vous êtes misogyne, le machisme et la virilité font cruellement défaut a cette société. 

      ...ça nous change des bonobos bienpensants gogochistes qui disent respecter les femmes en les mettant sur le marché du travail au nom de l’égalité et du féminisme ! 

    • @Tall
       
       
      La vidéo très valable de @Durand parle d’évolution stats inévitable  :
       
      Les espèces les plus dépensières d’énergie, libidineuses, sont sélectionnés par le Cosmos pour se refroidir. Un bobo dépense au kg 10000 fois plus d’énergie que le Soleil ... Donc c’es tfoutu, Dieu est contre l’ours blanc qui sera exterminé comme le blanc soupondeur ... (loi de Lotka 1923 prouvée mathématiquement en 2003, 3eme loi de la thermodynamique)
       
      https://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA

       

      La sélection parentelle. 1970 Hamilton et Price
       
      «  Le degré d’altruisme entre des animaux d’une même espèce est déterminé par la proportion de gènes communs. Les insectes qui partagent la même reine forment la même société. La sélection naturelle agit donc sur les gènes de la société... »
       
      Les islandais, tous cousins, sont très solidaires donc, et leurs banksters ont fini en taule. Alors que le prédateur frelon capitaliste est peinard dans la destruction de la ruche multiethnqiuée, aucun insectes benêt ne se bougera pour des gènes différents ... Multiethnique et impera !
       
      https://m.youtube.com/watch?v=6lNz5vmKEFA


    • Tall Tall 24 février 22:29

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      Ya longtemps que j’ai pigé que la vraie solidarité nécessitait un certain seuil d’empathie, qu’elle soit génétique ou non ... même si, in fine, c’est toujours génétique.
       
      C’est l’échec du communisme universaliste expliqué en une phrase
      Ces mohicans rouges ne sont pas fichus de placer le curseur de l’altérité au bon niveau : la Nation.

      Castro avait pigé et est bien resté au chaud à Cuba ... tandis que le Che s’est fait plomber comme un pov con entre 2 chèvres boliviennes
       
      Autre erreur tragique du communisme : il ne fallait pas liquider les popes de l’église orthodoxe
      L’église est une pute ... on ne la bute pas ... on bute son mac et on la laisse tapiner pour soi
       
      Moi, toute mon éducation politique vient d’ici ... ’tention, c’est assez conceptuel
       

    • @Tall
       
      Le communisme universaliste est une légende ... Marx donne l’universel à la fin des temps et Lénine « La haine d la nation est l’internationalisme des imbéciles » quand à Staline il vante la Mère Russie ... et Engels critique l’immigration irlandaise, Cogniot le cosmopolitisme etc... et la base est Hegel apologiste de l’Etat et du peuple, la culture et la communauté de moeurs ...
       
      Au gène s’ajoutait le « mème », la culture qui disparaît (remplacé par la technique) aussi le FN n’a pas d’idéologie que la critique du bobo sans-frontièriste.
       
      « Avec la technique, la neutralité spirituelle a rejoint le néant spirituel. Après avoir fait abstraction de la religion et de la théologie d’abord, puis de la métaphysique et de l’État, on semble à présent faire abstraction de toute culture et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle [...] Le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie culturelle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. La technique n’est plus un terrain neutre [...] toute politique forte se servira d’elle [...] Il n’y aura de jugement définitif que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour s’assujettir la technique moderne et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain nouveau »

       
      Carl Schmitt La notion de politique.
       

       


    • Tall Tall 25 février 01:05

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      Je me souviens d’une copine communiste qui disait qu’il devait être mondial pour fonctionner.
      Ce à quoi une méchante langue répondît que si ça arrivait, à qui achèterait-on notre blé alors ?
      Référence au fait que l’Urss a dû importer du blé américain à une certaine époque
      Sous-production chronique par manque d’incitation
       
      Finalement, le communisme, c’est magnifique, sauf que ça ne s’applique pas à l’humain


    • @Tall
       
      il dit à l’humain identique (l’homme nouveau) désaliéné du fétichisme de la marchandise (et des fause consciences genre religions)
       
      c’est ce que Marx pose avec son « homme générique » c.a.d qui finit par avoir les mêmes ’mèmes’, culture, la tribu germanique égalitaire antique a l’échelle mondiale ...
       
      Mais il est possible que des différenciation se referait même dans une communauté uniformisée, sauf si Mars attack ... (c’est la sélection r et K de la vidéo, empire puis éparpillement)
       
      Ensuite l’égalitarisme n’est pas la justice, seulement avec la prédation de l’oligarchie mondialiste il le devient (en quoi MLP a raison de suivre la ligne national bolchevique)
       
      Mais au final l’immortalité imposera l’Etat total et la fin de la branlette de l’Avoir.
       
       


    • Tall Tall 25 février 09:50

      @La Baudruche négrière patronale verdie

       
      Subsistera quand même l’éternelle compétition inter-individus pour savoir qui pisse le + loin.
      Question existentielle surtout quand on est proche d’une ligne à haute tension.

      Et ce n’est pas ces dames qui décourageront les compétiteurs
      La pom pom girl est aussi stimulante que la médaille d’or


  • Louve Louve 24 février 17:44

    De toutes façons, avec les dettes accumulées par notre système, nous allons vers une récession générale, une avalanche de faillites, un krach général et obligataire, une immense crise d’insolvabilité résultant de l’explosion de la dette. 


    En plus de cela s’ajoutera une pauvreté spirituelle et un épuisement physique. 

    Alors buvons mes amis, c’est la fin du monde ! 

  • Louve Louve 24 février 17:56

    Le concept de repentance selon Macron est le suivant : 


    « Les pauvres clandestins illégaux, les mignons migrants, les futurs Montaigne, ils doivent tous venir chez nous ! 

    C’est Open-Bar pour le multiethniquage en Europe ! 

     Vive Merkel ! 

     Merkel la sainte et la bienfaitrice de ce bas monde »

    C’est ainsi que les choses se passent dans le cerveau de Macron....

  • jipebe29 jipebe29 25 février 09:47

    Il ne faudrait pas exagérer de manière irrationnelle, mais se documenter avant de nous bassiner avec un alarmisme climatique qui repose sur du vent.

    Posons-nous tout d’abord une simple question : l’hypothèse arbitraire, non prouvée, de l’action mesurable du CO2 sur la température, peut-elle être suffisamment robuste pour servir de socle aux projections des modèles numériques, à l’alarmisme climatique et aux politiques énergétiques ? Voyons si cette hypothèse est validée par l’observation depuis 150 ans. La température moyenne annuelle globale est montée de +0,7°C depuis 1880, à la suite de la fin du Petit Âge Glaciaire. La seule période connue de co-variation CO2 -température est 1978-1997. De 1950 à 1977 (approximativement) la température a légèrement baissé alors que nous étions dans les Trente Glorieuses et que nos émissions de gaz satanique étaient en plein essor. Auparavant, de 1910 à 1940, la température a augmenté, avec la même pente que sur 1978-1997, mais avec une faible croissance du taux de CO2 atmosphérique. Autre exemple, récent : depuis 2001, il n’y a plus, selon les mesures Hadcrut, RSS et UAH, de réchauffement global, alors que, sur cette période, il y a eu inflation de nos émissions de gaz satanique (qui est quand même, rappelons-le, gaz de la vie, car indispensable à la photosynthèse)

    http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut4gl/from:2001/to:2015/trend/plot/rss/from:2001/to:2015/trend/plot/uah6/from:2001/to:2015/trend

    (L’année 2016, perturbée par un fort El Nino, phénomène naturel récurrent, est sortie de la tendance).

    Un autre exemple plus lointain : au Cambrien (-500 à -600 millions d’années) le taux de CO2 a été de plusieurs milliers de ppm, et, de -100 Ma à -500 Ma (avec un minimum de quelques centaines de ppm autour de -300 Ma), la moyenne a été de 2000 ppm, sans que cela ne génère un réchauffement cataclysmique. Si les modèles numériques tournaient avec en entrée un taux de CO2 de quelques milliers de ppm, ils prévoiraient un emballement incontrôlé et exponentiel de la température, ce qui ne s’est pas produit dans le monde réel.  Donc les modèles n’ont aucune crédibilité, tout comme les thèses du GIEC sur le CO2, qui en sont le socle, et donc les politiques climat-énergie bas carbone sont absurdes, coûtent très cher, et cela pour des prunes. CQFD. Où es-tu, ô Siècle des Lumières ?


  • julius 1ER 26 février 08:40

    Victor il faut arrêter de larmoyer ....


     Hollande a dit hier au salon de l’agriculture ce n’était pas lui qui fixait les cours mondiaux de l’agriculture ...... n’as -tu rien compris ??????

    c’est le marché qui régule et s’auto- régule, on continue dans la fable ultra-libérale !!!
    il a fallu plusieurs siècles pour se débarrasser de Dieu ... et encore c’est pas gagné ... 

    alors la main invisible, il va falloir patienter encore quelques siècles avant de comprendre que ce sont les oligopoles devenus tentaculaires qui font la pluie et le beau temps !!!!

    pauvres agriculteurs ils devraient s’organiser en syndicat (pardon un vrai syndicat ) !!!

Réagir