samedi 29 avril - par christophecroshouplon

Bêlantes injonctions

Voilà que ressurgissent, tels les bouquets de muguet du joli mois de mai, les bêlantes injonctions, les impératives admonestations, les bienpensantes tribunes, les enflammées déclarations, les subtiles comparaisons, les expressément bienveillantes conjurations. Et avec eux cette dégoulinante gelée de bons sentiments collant aux lèvres et aux chaussures, un peu comme cette glu sur lesquelles les mouches s’emprisonnent. Et que ne peuvent, dans un dérisoire sursaut patriotique, s’empêcher ici et là d’administrer tout un camp prétendument du bien, pensant mieux pour autrui qu’autrui, forcement davantage au fait, forcément plus à même de définir le remède à prendre à son corps défendant, forcement éclaireur de consciences égarées, et s’arrogeant entre bruit et fureur le droit de ruer dans les brancards et de mettre ses pieds sur la table de l’autre, cet autre, irresponsable forcément, cet abstentionniste, forcément complice du vice qui s’en va par sa désertion nous ramener Hitler en perruque blonde à l’Elysée.

Ces nouveaux clercs urbains sont de grands démocrates. Ils savent mieux que toi ce qui est bon pour toi et leur voix qui porte compte double. Peu leur sied que tu puisses avoir développé une pensée autonome et ne pas avoir chaussé la même paire de lunettes qu’eux : tels les illuminés de Sens Commun, ces prêtres arbitres du bon gout ont défini la ligne à suivre, et toute dérogation sera passible de sanctions. Vote avec une pince à linge s’il le faut, mais vote Micron.

Ces bruyants contempteurs du bon gout près de chez vous me font parfois penser aux pensionnaires de la Veuve Vaubert dans Le Père Goriot. Jamais aussi doués pour jouer de la voix entre soi et imposer à autrui leurs avis, ils n’ont de cesse en coulisses de médire sur ce avec qui et quoi ils n’ont aucune empathie et d’attendre patiemment tel Rastignac de lui piquer ses bijoux de famille.

Le sort de ces centaines de milliers d’exclus à ce système qui ne le dessert point ou point trop l’indiffère. Ces pouilleux d’ouvriers de Whirpool qui se font faire des selfies avec Marine n’ont qu’à se contenter des allocs qu’on leur versera et à s’adapter, notre Manu s’en va leur trouver un recyclage tout prochainement. De quoi se plaignent-ils ces gueux qui autrefois votaient à gauche ? Ces ploucs racistes et xénophobes pensent mal, votent mal et s’habillent mal, on ne va quand même pas les plaindre, nous qui avons piqué les places à Solferino entre autres pour mieux leur apprendre à faire comme on dit et surtout pas ce qu’on fait ?

Il y a eu trahison, à gauche et à droite, par ses partis et par ses votants acharnés, haute trahison du contrat de base passé avec le peuple, celui-là que la mondialisation écrase et détruit, ces familles décimées par le chômage, la misère, les allocs, le mauvais brassage ethnique et le mépris de classe. Et celui-ci se venge par bulletin de vote parce qu’il n’a plus que ça pour se faire entendre.

Et vous, vous lui déniez ce droit encore et toujours. Si votre champion passe ils vont en reprendre double dose pour cinq ans, ceux-là des banlieues ou vous ne mettez pas un pied, ceux-là de ces campagnes fort éloignées de vos jolis centres villes bourgeois, ceux-là du Nord, de Picardie, ceux-là des régions désertifiées et abandonnées par votre beau modèle inégalitaire qui vous sert d’aquarium. Et la prochaine fois ils se vengeront encore plus fort et vous perdrez.

Si par contre c’est ce coup-ci, nul doute que stupéfaits par trente ans d’aveuglement et de surdité à la cause sociale, vous sortirez aussitôt le couteau entre les dents insulter ces traitres parmi vous a portée de voix qui auront manqué. Vous ne vous remettrez pas en cause, bien sûr que non, surtout pas, vous n’en êtes tout bonnement pas capables, vous qui depuis 1983 usez et abusez de ce réflexe pavlovien du chantage au fascisme pour mieux vous complaire dans votre camp du bien. Vous vociférerez, vous pétitionnerez, et puis en bon petit bourgeois vous continuerez à prendre votre ligne de métro et à payer vos impôts. En pestant comme des teignes. En plastronnant que vous allez quitter ce pays qui ne vous mérite plus, ce pays de gueux, de pouilleux, de racistes, de lepénistes. Et en bons va-de-la gueule vous n’en ferez probablement rien.

Alors en attendant, faites comme bon vous semble, balancez nous comme d’hab’ vos injonctions et vos impératifs, continuez à nous prendre nous, insoumis, abstentionnistes et fiers de l’être, pour des sous-développés du bulbe et des irresponsables. Tempêtez, tonnez, rouspétez, et petez un coup surtout. Ne vous en déplaise, nous sommes libres et en démocratie. Et nous ferons, ne vous en déplaise, ce que nous voulons, sans nous faire la leçon à personne. Et quel que soit le résultat, la Loana brune ou le Jean-Edouard rose bonbon, ce choix piteux qui n’était certainement pas le nôtre, nous entrerons en résistance à votre place.



27 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 avril 11:00

    C’est quand même Pierre Laurent qui tient le pompon !


    • Clocel Clocel 29 avril 11:17

      @Jeussey de Sourcesûre

      Vraiment ???

      Il va falloir qu’il se lève matin le Pierrot pour ne serait-ce qu’égaler le record de Bob Hue.

      Ne soyons pas trop hâtif à distribuer les pompons, ce n’est pas de saison, on est sans doute pas à l’abri de « bonnes surprises »...

      L’été sera meurtrier et la rentrée sanglante.


    • Sozenz 29 avril 11:40

      @Jeussey de Sourcesûre
      il n est pas dangereux que pour les tavailleurs , mais aussi pour les petites et moyennes entreprises. il n’est juste pas dangereux que pour les gros poissons .. ;
      tous les autres vont se faire manger . ça va être la chasse ouverte...
       


    • Sozenz 29 avril 11:41

      @Sozenz
      en resumé , tu signes avec la bête ou tu es mort ...


    • Sozenz 29 avril 11:47

      @Sozenz
      comme nous pouvons le voir  ; nous pouvons nous en rendre compte avec l affaire fillon qui est une affaire parmi tant d autre . il ne s agit pas de faire de la morale , mais pour eux de faire ce qui est légal.
       là , ils vont « assassiner » les gens d une façon légale.
      N allez surtout pas chercher chers reveurs une once de morale dans ce qui va se faire ...


    • Clocel Clocel 29 avril 11:50

      @Jeussey de Sourcesûre

      Déjà dit, mais je le répète, Macron, je m’en branle...

      Si les français ne sont pas capables de se réveiller, alors, ils auront ce qu’ils méritent...

      Pillage et esclavage seront les deux mamelles de ce qu’il reste de la France.

      En aucun cas je ne voterai pour la faire-valoir de Gattaz et de ses drones...


    • Layly Victor Layly Victor 29 avril 13:41

      @Jeussey de Sourcesûre

      Rien de tout ce qui se passe actuellement n’aurait pu se produire sans la trahison du PCF. Une trahison abominable.
       Le PCF apporte son concours à l’écrasement total et définitif de la classe ouvrière. Comme disait Lénine, pour un plat de lentilles (hallal).
      Cette trahison avait commencé avec l’accord de la « gauche plurielle » entre la Buffet, l’horrible Hue, et les gaucho-trotsko-écolos. Un des prix à payer lors de cette trahison avait été le sabotage du réacteur Super-Phénix, qui avait quarante ans d’avance sur ce qui se fait actuellement. Trahison d’autant plus grande que beaucoup de communistes avaient été à l’origine du programme Super-Phénix, et du programme électronucléaire français dans son ensemble, d’ailleurs.
      Ils ont aussi trahi sur Fessenheim, leurs propres militants. Un des responsables syndicaux de la centrale de Fessenheim, que je connais, qui s’est battu comme un lion pour éviter ce gâchis énorme fait uniquement pour réaliser « une promesse de Hollande », a été progressivement isolé puis débarqué.
      C’est aussi la trahison de l’industrie française, car l’industrie est honnie par les bobos et franc-maçons auxquels Pierre Laurent doit rendre des comptes. Donc, le PCF est passé sous la coupe des trotskystes, puis des mélenchoniens et par alliance des bobos-écolos puis maintenant, allègrement, sous la coupe des macroniens.
      Certains militants, pour pouvoir se regarder en face dans la glace, affirment que c’est un sacrifice qu’ils font « pour barrer la route à l’extrême droite ». C’est tellement facile !

      Tout ce qui se passe actuellement me rappelle le dernier cri de Robert Desnos, au moment d’être fusillé par les nazis : « nous sommes cernés par les cons ».

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 avril 14:30

      @Layly Victor

      ça avait commencé avant : avec le programme commun et les cinq ministres...
      le plat de lentilles, c’était ces cinq ministères.
      après, l’appareil a enfermé le mouvement dans une logique d’accords électoralistes avec la social-démocratie

  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 29 avril 11:05

    « nous entrerons en résistance à votre place. »

    En publiant des textes  ? ^^ smiley


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 11:16

    Bonjour,
    Les électeurs mécontents sont nombreux, mécontents du libéralisme, de l’ Europe, du capitalisme dérégulé, de la mondialisation toussa, toussa...


    On les trouve chez Poutou, chez Arthaud, chez Lassalle, au FN, chez les Insoumis, chez Dupont Aignan, chez Asselineau, et chez Hamon.
    Si on additionne les scores on obtient 55%. Voilà.
    Sauf que divisés, ils représentent peanuts !
    La majorité des mécontents divisée, a perdu.

    Les politiques économiques et sociales sont élaborées par la Commission européenne :
    Les GOPé. Les grandes Orientations de Politique économique.

    Pour cette raison, l’ UPR propose depuis 10 ans , un rassemblement provisoire au dessus des clivages politiques, pour sortir de l’ UE, sur un programme de consensus. Mais les Partis politiques en ont décidé autrement, ils avaient tous une bonne ou mauvaise raison de refuser.

    Résultat, sans Frexit, ce sont les GOPé qui s’appliqueront, par Macron , ou par le Pen, le menu sera le même.


    • Durand Durand 29 avril 11:40

      @Fifi Brind_acier


      Le rassemblement aujourd’hui , c’est Marine et les sans-testicules de l’upr de la FI et de Cheminade sont aux abonnés absents.
      Seuls Marie France Garaud et NDA ont fait passer l’intérêt national avant les magouilles d’arrière cuisine et seront dignes de jouer un rôle dans une France libérée de l’oligarchie-Système-Macron...



    • Layly Victor Layly Victor 29 avril 14:01

      @Durand

      J’avais écrit il y a quelques jours, dans ma grande naïveté, une longue lettre à Fillon pour lui demander d’accepter, devant l’urgence de la mort qui menace la nation, un front uni patriotique, avec le FN, Dupont-Aignan, et d’autres, malgré les divergences.
      Je lui expliquais que c’était la seule attitude gaulliste, faisant valoir que de Gaulle n’avait pas hésité à faire alliance avec les communistes au sein du CNR. J’avais aussi parlé de l’attitude de Mao Zedong qui, lorsque la Chine a été menacée d’écrasement par l’invasion japonaise en 1937, n’a pas hésité à faire un front uni avec le Guomindang de Tchang Kaï Tchek.

      Je croyais qu’il restait encore en Fillon et ses proches quelques résidus de gaullisme. Bien évidemment, je n’ai reçu aucune réponse. Plutôt si ; la réponse a été le ralliement immédiat de Fillon au macronisme, dès la publication des résultats.
      Comme beaucoup de Français, j’ai vraiment ressenti qu’on s’était bien foutu de ma gueule. Beaucoup de Français qui sont minoritaires, car la propagande pro-Macron tourne à plein régime. Par moments, on a l’impression d’assister aux fêtes nazies de Nuremberg.

    • Remosra 29 avril 14:23

      @Layly Victor

      Regardez cette belle vidéo, et imaginez aussi que c’est exactement ce que va faire Macron !

      https://www.youtube.com/watch?v=LX7kHgMB9Ec


    • vesjem vesjem 29 avril 17:40

      @Remosra
      il a failli être élu , ce cvon !! !! !


    • Remosra 29 avril 17:44

      @vesjem

      Loool, je me suis demandé de quoi vous parliez ! smiley
      Lire en rapide les commentaires sur la droite ça n’aide pas !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 21:49

      @Layly Victor
      Il n’y a que l’UPR pour proposer de rassembler les mécontents pour sortir de l’ UE !
      Il n’y a personne d’autre, ils vont tous à la gamelle, et se fichent de l’avenir de la France aussi bien que de l’avenir des Français.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 21:53

      @Remosra
      Le programme de Macron, c’est la feuille de route de la Commission européenne pour la France !
      Vous avez aimé Hollande, vous allez adorer Macron !


      PS : si c’est Marine Le Pen, ce sera le même menu, la Commission européenne se fiche bien de la couleur politique du Président !

  • Taverne Taverne 29 avril 12:27

    On ne peut pas exiger d’un populiste attrape-tout de prendre position clairement.
    Comme disait Coluche : « Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire ! »
    Mélenchon, se croyant fin philosophe, ajoute : « et réciproquement ! »


    • Sozenz 29 avril 14:09

      @Taverne
      vous voulez parler de position par rapport à une situation ou prendre position vis à vis d un être humain ?

      Matthieu 10
      16Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. 17Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ;…

      cela doit donné une idée, à mon avis, de l attitude à avoir pour se positionner .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 21:54

      @Taverne
      Vous votez Macron ? Pourquoi ne jamais donner son programme ?
      En voici les principaux points, ça vous fait rêver ?


    • Taverne Taverne 29 avril 22:07

      @Fifi Brind_acier

      Allez voir le site officiel et non les sites des opposants caricaturistes qui, par exemple, omettent volontairement de mentionner la suppression de la taxe d’habitation.


    • Remosra 29 avril 22:13

      @Taverne

      La suppression de la taxe d’habitation est une véritable saloperie !
      Moi qui suit un smicard je préfère payé la taxe.
      Et vous me direz peut être pourquoi ?
      J’attends que vous le fassiez !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 avril 09:38

      @Taverne
      Vous n’avez pas encore compris que c’est la Commission européenne qui fait la feuille de route économique pour la France chaque année ?

      « Les GOPé, comment nos gouvernements sont subordonnés à la Commission européenne »


  • Feilusha Feilusha 29 avril 18:26

    « Insoumis » ? Oui, mais soumis au grand gourou ! La « peuplocratie » a-t-elle remplacée la démocratie ? De quel peuple parle Méluche ? (son surnom quand nous étions jeunes, lui et moi, pas une insulte, lol...) Ah ! C’est que tout le monde parle du « peuple » ! De quel peuple s’agit-il ? Silence radio. Je l’ai bien connu, le Méluche, quand il a débuté ses classes au PS, comme dircab de Germon, maire de Massy à l’époque. Frais émoulu de la formation trotsko-lambertiste comme son « camarade » de l’époque, Camba-Délice, lol...

    Pour Mélenchon, il s’agit sous l’influence de la théorie des philosophes Ernesto Laclau et Chantal Mouffe, de prospérer grâce à un populisme qu’il a revendiqué à plusieurs reprises. Par exemple dans un entretien à L’Express le 16 septembre 2010 : « Je n’ai pas du tout envie de me défendre de l’accusation de populisme. C’est le dégoût des élites. Qu’ils s’en aillent tous ! Populiste, moi ? J’assume. » Il oppose donc le peuple à « la caste », un mot qui a éclos dans les médias et en politique en Italie suite à la publication en 2007 d’un best-seller de deux journalistes qui épinglaient les privilèges de la classe politique transalpine, qui est passé ensuite en Espagne et qui donc arrive en France. « Dégagez » et « Résistance » crient les supporters de Mélenchon. La France insoumise prétend instaurer un nouveau clivage opposant le peuple aux élites, un peuple qui serait a priori différent de celui auquel s’adresse Marine Le Pen. A dire vrai une différence labile. Car Mélenchon oscille entre un appel incessant au peuple citoyen, responsable, démocrate, conscient, vertueux, actif, politisé, et un dialogue direct avec « les gens », ce substantif qu’à une époque le Parti communiste de Georges Marchais utilisait abondamment et que Mélenchon emploie constamment dans ses meetings et ses causeries sur YouTube.

    Mélenchon : « Mon défi, a-t-il expliqué au Journal du dimanche du 2 avril, n’est pas de rassembler la gauche, étiquette bien confuse. Il est de fédérer le peuple ».

    Ils ont l’air fin ceux qui parlent de lui comme de la « vraie gauche » !

    Mélenchon, ou le Théâtre de l’Ambigu !



    • alinea alinea 29 avril 21:37

      @Feilusha
      la FI a quand même fait baisser les scores de Le Pen en parlant « aux gens » !!
      Le problème c’est que c’est plus facile de prendre les gens pour des cons et de les enfumer, que de les aider à s’émanciper ; mais quand ils sont émancipés, ce n’est pas vers Le Pen qu’ils vont !
      et si vous ne comprenez pas ce qu’il dit, dans votre dernière citation, franchement, faut bosser !!


  • Layly Victor Layly Victor 29 avril 20:13

    Vous faites bien de parler de Monsieur Germont, qui a mis le pied à l’étrier de Méluche, et que Méluche a ensuite poignardé dans le dos, comme il se doit. Germont, qui voulait naïvement le faire travailler un peu, lui avait confié la supervision du chantier de l’opéra de Massy, mais Méluche n’a jamais mis les pieds sur ce chantier (et puis quoi encore ?). Ensuite, il a consciencieusement pillé le conseil général des hauts de Seine.

    L’insoumis Méluche est un organisme anaérobie. Il ne peut survivre qu’en parasitant un écosystème politique.
    Attendez que Macron soit triomphalement élu et vous allez voir comment ce grand insoumis va rapidos mettre le clignotant.
    Et dire qu’il y a des gens assez bêtes pour croire à ses beaux discours !
    En attendant, il a quand même été efficace dans sa feuille de route, puisqu’il a contribué à faire disparaître le PS.

    Peut-être que je me trompe et que je suis injuste. Peut-être que Méluche, battu et exclu mais insoumis jusqu’au bout, renoncera aux douceurs de la vie politique et partira enseigner l’Histoire-Géographie dans une ZEP ou au Vénézuéla. Un saint homme ! Peut-être qu’il reprendra, dans les Andes Boliviennes, le flambeau du Che. D’après ses discours, c’est probablement ce qu’il va faire.

Réagir