mardi 20 décembre 2016 - par fatizo

Benoît Hamon ou la version masculine de Clémentine Autain

On a vu lors de la primaire de droite des candidats faire des propositions hallucinantes. Et comme c’est celui qui s’est situé le plus à droite qui a été élu, cela semble donner des idées dans le camp d’en face.

Après « à droite toute », voici donc le « à gauche toute » pour les primaires du Parti Socialiste.

C’est tout du moins ce créneau qu’a choisi Benoit Hamon, au point de se situer plus à gauche que Jean-Luc Mélenchon dans certains domaines.

Un exemple, interrogé ce week-end sur un reportage de France 2 qui démontrait l’interdiction pure et simple faite aux femmes de fréquenter certains cafés, Benoit Hamon a tout fait pour minimiser les choses.

Face à des réflexions comme « Dans ce café, il n’y a pas de mixité », « T’es dans le 93 ici, t’es pas à Paris ! Ici c’est une mentalité différente, c’est comme au bled ! », le candidat à la primaire n’a pas trouvé mieux que de répondre par « Historiquement, dans les cafés ouvriers, il n’y avait pas de femmes… » , ou encore « Remettons des questions sociales avant de mettre des questions religieuses sur ces sujets-là ». Et bien sur pour conclure il a préféré s’interroger sur « la responsabilité de la République ».

Pour justifier le machisme d’une religion, Benoit Hamon ose des comparaisons douteuses en nous renvoyant plusieurs décennies en arrière. Quel beau programme !

Par ailleurs, nous apprenions aussi ce week-end que Benoit Hamon rejoignait le comité de soutien à Jacqueline Sauvage, à quelques semaines semaines de la primaire bien sur.

L’ancien ministre de l’éducation se range du coté des femmes françaises battues, très bien a-ton envie de dire. Mais la date choisie, et le grand écart qu’il fait par ailleurs lorsqu’il relativise le machisme des hommes musulmans, nous font douter de sa sincérité .

Ce double visage me fait étrangement penser à Clémentine Autain, celle qui si veut la grande prêtresse de la cause féminine dans notre pays, et qui par ailleurs nie les actes d’agressions sexuelles lorsqu’ils sont l’oeuvre d’immigrés, comme ceux perpétués sur les jeunes femmes allemandes lors de la St Sylvestre 2015.

Pour revenir au cas Hamon, la semaine dernière il s’en prenait à Manuel Valls avec ces mots :  « Je voudrais dire ma honte, lorsqu’un Premier ministre issu des rangs de la gauche est allé tancer une chancelière allemande, conservatrice, pour lui dire de ne pas en faire autant dans l’accueil des réfugiés et des migrants ».

Oui, pour Benoit Hamon accueillir plus d’un million de migrants en 1 an n’est pas un problème, c’est en tous cas bien mieux que ce que fait la France sur ce sujet, et ce même si Merkel a quelque peu fait machine arrière depuis, démontrant ainsi que Manuel Valls était dans le vrai sur ce sujet.

Immigration de masse, refus total de voir la réalité dans les zones de non-droits, sans parler de sa proposition sur la légalisation du cannabis, Benoit Hamon est le candidat du PS parfait des années 80.

Le monde bouge mais Benoit Hamon continue de penser comme l’adolescent qu’il fut il y a plus de 30 ans.

Dernier détail. Il semblerait que Benoit Hamon tienne absolument à préserver sa vie privée.

Ceci l’honore bien sur. Oui mais pour quelles raisons le fait-il.

On a appris il y a peu qu’il avait prévu en octobre dernier de participer à l’émission de Karine Le Marchand « Ambition intime ». Et puis il a eu revirement.

Il semblerait que ce soit la profession qu’occupe sa compagne qui pose problème. En effet, celle-ci occupe depuis 2014 un poste à la direction de LVMH, le groupe de luxe de Bernard Arnault .

Ils sont drôles ces politiques qui se veulent proche du peuple.



14 réactions


  • Etbendidon 20 décembre 2016 12:12

    Merci pour cet article qui sort un peu de la Syrie et de la Russie

     smiley

    La saga LAMENTABLOS  WARS

     

     - En 2016, vous avez aimé la saison 1 : Les 7 affreux ripoublicains 

     - En 2017, vous allez adorer la saison 2 : Les 7 profiteurs socialous

     

    QUE La FORCE (de les supporter) soit avec vous !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2016 15:23

      @Etbendidon

      QUE La FORCE (de les supporter) soit avec vous !  smiley

      Nous en aurons bien besoin :

      après la course au programme le plus imbuvable de droite, la course au programme le plus imbuvable de gauche ??


  • eric 20 décembre 2016 12:28

    Et alors On ne peut plus vivre avec qui on veut à gauche ? Après on va nous ressortir qu’il a grandi dans l’enseignement catho chez des parents riches expatriés faisant suer le burnou au Sénégal comme de vulgaire grand père de Vals...

    Moi, tous cela me remémore les heures les plus sombres de notre histoire, quand d’autres socialistes vous expliquaient que vous étiez juifs parce que vos parents ou grand parent l’étaient.

    Les « origines », les « racines », le « sang », comme déterminisme, « youpin », « koulaks », « bourgeois ». Les socialismes sont en définitive une vision aristocratique de l’être humain où la liberté n’a guère de place...


    • Et hop ! Et hop ! 20 décembre 2016 16:15

      @eric : Non, on doit seulement conformer sa vie aux principes qu’on affiche.


      Hamon milite contre les inégalité et pour la solidarité, et il vit pacsé avec la directrice d’une des premières entreprises de luxe, et donc dans le milieux des riches égoïstes.

      C’est comme Hollande qui n’aime pas les riches, qui se déclare l’ennemi de la finance, et qui prend comme conseiller personnel à l’Élysée un agent de la Banque Rothschild.

      C’est comme Cécile Duflot qui va à Bruxelles assister à la convention internationale contre le réchauffement climatique en prenant ostensiblement le train pour diminuer l’impact carbone, et ensuite qui repart en avion passer une semaine d’hiver aux Maldives.

      C’est la gauche caviar.

    • Coriosolite 20 décembre 2016 17:11

      @eric
      Quand on en apprend un peu plus sur le personnage et sur le milieu dans lequel il évolue, on peut (si vous l’autorisez) se demander si il fréquente ou a jamais fréquenté les « cafés ouvriers » dont il prétend si bien connaître les codes.


    • eric 20 décembre 2016 22:09

      @Et hop !
      Dufflot, je suis d’accord, son fils est dans un lycée public pour privilégiés hors carte scolaire au motif du quota racaille parce que sa mère est élue en banlieue.....
      Mais Hamon, vous ne savez rien à priori. Peut être que sa copine donne tous son argent aux pauvres...Peut être que la compagne de Besancenot est propriétaire au prorata de ses apports de leur appartement à Paris, et allez voir prêt de L’hôtel particulier ex Rothschild, sur L’île saint Louis qui était leu voisin( sénateur communiste....). Se fier au apparence, aux on-dit, aux origines, c’est vraiment glauque... C’est vraiment le truc des Nazis et autres bolcheviques...


  • JL JL 20 décembre 2016 15:24

    @ fatizo,

     
    ’’ Après « à droite toute », voici donc le « à gauche toute » pour les primaires du Parti Socialiste.’’ 
     
     Est-ce que pour vous la gauche se réduit à ces considérations misérablement sociétalistes  ?

    • Albert123 20 décembre 2016 16:58

      @JL


      « Est-ce que pour vous la gauche se réduit à ces considérations misérablement sociétalistes  ? »

      il faudrait que la gauche est le vote ouvrier pour qu’il en soit autrement, 

      sortie des bobos qui sont pour le mariage gay et qui n’ont pas à subir la réalité d’une immigration non choisie, quel est l’électorat de la gauche ?

      des profs enfermés dans leur tour d’ivoire ?

      des adeptes du wahabisme ?

      Les terroristes qui font pleurer les bobos de France inter quand on les chasse d’Alep ?

      Ceux qui trouve que le néo conservatisme c’est super et qui préfèrent vomir l’élection de Trump plutôt que de se réjouir de la défaite de Clinton ?

      Pour faire autre chose que du sociétalisme il faudrait que la gauche reconnecte son cerveau, et là y’a du boulot.

      Elle veut tellement conserver le vote des Français « pas de souche » la gauche qu’elle oublie que l’immigré intégré et assimilé arrivé dans les années 70 vote FN et n’en peut plus de la racaille à laquelle il ne veut pas être rapproché.

      Elle veut tellement le vote des immigrés la gauche, qu’elle a juste oublié que faire de camps de réfugiés du MO en France revient juste à déplacer des populations qui n’ont rien demandé dans des pays où ils ne connaissent ni la langue , ni les coutumes. Quelle preuve d’humanisme que de déplacer des populations ainsi !!!

      Finalement les « droits de l’hommiste » et autres pseudo progressistes, montrent enfin leur vrai visage : celle des putes au service du capital qui masquent maladroitement leurs véritables objectifs avec du sociétalisme.







    • JL JL 20 décembre 2016 18:17

      @Albert123
       

       vous vous appelez aussi fatizo ?

    • Albert123 20 décembre 2016 18:48

      @JL

      vous êtes psycho rigide ou c’est seulement le caractère aliénant du gauchisme qui ressort ?




    • JL JL 20 décembre 2016 19:04

      @Albert123
       

       cette question venant d’un individu qui a écrit : ’’Un article qui va attirer les militants de la merluche comme la merde attire les mouches.’’
       
       est toute à mon honneur.
       
       

  • Victor 21 décembre 2016 00:01

    Comme le ver de Sevran Gatignon et ses petites écolières de 6 ans voilées
     
    la caste est rampante devant le colonialisme islamique


  • michel-angelo michel-angelo 21 décembre 2016 02:23

    Je suis d’accord avec Clémentine Autain. Le viol n’est pas l’apanage des migrants musulmans. Le viol des femmes existe dans toutes les sociétés, musulmanes, catholiques, protestantes, et parmi les de souches comme parmi les immigrés. Toutes sont des sociétés patriarcales, ce qui explique cela. Il ne s’agit pas d’aller vers des sociétés matriarcales, mais au moins de faire cesser les VIOLS. Hommes et femmes, vivons dans la paix, mais en faisant cesser les VIOLS.

    Sinon je suis d’accord avec vous, Hamon est pitoyable. Ni féministe, ni socialiste, ni anti-raciste, ce type n’est qu’une larve, un ver de terre, une merde.


  • franc 22 décembre 2016 05:32

    Bof ,Hamon est un bobo gauchiste typique qui est resté au stade de son adolescence ,mais au moins il dit qu’il reconnaît qu’il ne possède pas la vérité ;C’est un relativiste nihiliste .


Réagir