mardi 30 août 2016 - par Sigismond

Burkini : la dernière bataille perdue de la drôle de guerre

La drôle de guerre c'est celle que nous avons déclarée aux terroristes islamistes. C'est eux qui l'ont dit, ceux qui nous gouvernent, que nous étions en guerre. Cette guerre est une drôle de guerre effectivement car tandis que les uns la font avec des kalachnikov et des bombes à peine humaines, nous la faisons dans les prétoires des tribunaux administratifs et notamment de celui qui statue en dernier ressort, à savoir le Conseil d'Etat. Tandis que les uns font parler la poudre, les autres, c'est-à-dire nous, veillent à garantir aux premiers et à leurs associés la protection juridique que leur offre un Etat de droit en temps de paix

Loin de moi cette pensée que le burkini, la burqa, le voile couvrant, moins couvrant, les prières de rue, les exigences hallal et en corolaire l'abattage rituel, etc., sont des composants du terrorisme. On ne peut pas tout mélanger… en termes d'effets à court terme. Mais me trotte dans la tête cette idée que toutes ces choses qui nous sont étrangères, ou qui auraient dû le rester, correspondent peu ou prou avec une vision du monde qu'ont ceux qui pratiquent le terrorisme. Et que donc la femme enrobée de tissus des pieds à la tête, l'éradication du boudin et du jambon-beurre des cantines, etc., etc., constituent la terre promise des assassins islamistes.

C'est là que se situe la grande erreur et l'impasse de cette guerre que nous menons si mal, si peu. Ce n'est pas au terrorisme islamiste qu'il faut faire la guerre mais à l'islamisme même si tous les islamistes ne pratiquent pas tous le terrorisme. Le problème c'est que ceux-là ne se distinguent aucunement des tueurs quant aux objectifs finaux et que sans doute ils ne seront pas trop regardants en cas de succès sur les moyens qui auront pu être utilisés pour y parvenir.

C'est bien pour cela qu'il ne faut pas faire de distinction dans ce que nous appellerons notre contre-offensive.

Et c'est bien pour cela qu'il ne faut pas mépriser ces affaires de tissus qui, en gros depuis l'affaire des lycéennes de Creil, ça commence à dater, jalonnent cette lutte menée par les ennemis de notre République, de notre mode de vie occidental, de notre liberté. Oui cette liberté qu'ils méprisent sans toutefois oublier de s'appuyer sur notre attachement à celle-ci pour prospérer. C'est effectivement encore une fois au nom du respect des libertés fondamentales que s'est exprimé le Conseil d'Etat. C'était d'ailleurs évident qu'il rendrait le jugement qu'il a rendu. Il n'y a que les rêveurs et les ignorants de sa jurisprudence dans ce genre d'affaires qui pouvaient espérer l'inverse.

Il faut donc en tirer les conclusions qui s'imposent : notre Etat de droit tel qu'il existe non seulement ne nous protège pas de l'islamisme mais en est un allié objectif. Et il n'est pas question de nuancer cette affirmation. C'est un fait.

Ça ne veut pas dire qu'il faille passer à autre chose qu'un Etat garantissant nos libertés, à une dictature ou je ne sais quoi. Mais c'est la notion de liberté qu'il faut revoir en l'opposant à celle de menace ou de menaces car il en existe plusieurs. La plus immédiate est sans doute le communautarisme ou plutôt son renforcement car il existe déjà de fait. La seconde qui est sa conséquence est la mort de la nation qui se définit entre autres par des valeurs fondamentales partagées qu'on a la volonté de transmettre aux générations suivantes et par le sentiment d'un destin commun. A ces niveaux la côte d'alerte est déjà dans le rouge. La suivante est le conflit ouvert entre les communautés. Et le dernier stade est la privation de liberté pour ceux qui la portaient en bandoulière pour refuser la lutte contre ses ennemis, ce que sont les islamistes, enfin tous ceux qui considèrent que la loi de Dieu est supérieure à la loi des Hommes ou encore tous ceux, soyons large, tous ceux qui, soit par lâcheté, soit parce qu'ils sont incapables de résister au contrôle religio-social qui pèse sur eux, préféreront rester dans une position attentiste et suivront les vainqueurs. Ça ne vous rappelle rien en termes d'atmosphère post-attentats ? En fait tout ça existe déjà et ces menaces se sont déjà peu ou prou concrétisées dans certaines parties de notre territoire. On appelle ça d'ailleurs les territoires (perdus) ou les cités puisqu'on n'ose pas encore parler de zones sécessionnistes.

Evidemment tout cela est schématique et mériterait d'amples développements qui ne tiendraient pas dans un article. En tout cas, un débat devrait se réaliser pour comprendre pourquoi nous sommes dans cette situation de ne pouvoir empêcher le développement d'idées hostiles à ce que nous sommes et d'interdire la manifestation dans l'espace public de comportements associés à ces idées. C'est pourtant très possible puisque par exemple le négationnisme est proscrit par la loi ainsi que le port d'uniformes ou d'insignes liés à ces crimes qu'on ne peut pas nier. De même qu'il est interdit de nier l'holocauste, il est interdit de se promener dans la rue en uniforme SS. Et c'est tant mieux. C'est pourtant une restriction à la liberté.

Le débat en question ne peut être que politique. Ce n'est pas du ressort du Conseil d'Etat évidemment auquel on ne peut pas reprocher de prendre des décisions, même si elles nous déplaisent, qui découlent du droit, des textes de loi. C'est donc bien aux politiques de faire leur boulot et de définir ce que nous sommes et surtout ce que nous ne voulons pas devenir et en fonction de ça de restreindre les libertés de ceux qui veulent autre chose.

La chose n'est pas aisée car souvent, même si l'intention finale de certains comportements est très implicite. Mais très implicite n'est pas explicite. Et dans le domaine des chiffons couvrants on en est là, obligés de ruser en interdisant le masque de carnaval, le casque intégral dans la rue, pour interdire la burqa et le niqab. C'est lamentable ! Il faut donc franchir un pas. Mais les lâches ne manquent pas pour ne pas le faire, de même que les ennemis de notre société, les islamo-gauchistes à la Plenel si vous préférez, tous utilisant les médias à la botte pour désinformer et culpabiliser le Français de base qui voit son identité profonde jetée chaque jour davantage aux orties, qui ne se sent plus chez lui chez lui, qui a peur pour son intégrité physique, pour sa vie, pour son avenir et celui de ses enfants. "Eh oui mon pote, si tu éprouves tout ça ou même une partie de ça, c'est que t'es un raciste, islamophobe, facho… !"

Il faut donc déjà dans un premier temps dépasser les lâchetés et les oppositions des ces alliés de nos ennemis que sont les islamistes. Mais ça ne suffit pas. Il faut ensuite traduire en droit ce qui est en définitive un mode de vie, une sorte de code qui reste informel ou plutôt informulé. Je prends un exemple pour expliciter ça. Si vous êtes invité à une cérémonie officielle, remise de décoration ou autre chose de solennel vous n'y allez pas en bermuda, chemise à fleurs et tongs sauf si vous voulez vous livrer à une provocation. Auquel cas vous avez pas mal de probabilités de vous voir refouler parce que votre tenue n'est pas appropriée, incorrecte vous dira-t-on alors tandis qu'aucune loi n'est opposable à cette tenue. Mais tout le monde comprendra qu'on vous ait refoulé et même vous car vous saviez que vous vouliez vous livrer à une provocation. Tout ça est culturel et non juridique. Avec la burkini sur nos plages c'est la même chose, c'est inacceptable culturellement mais non proscrit par la loi. La différence réside dans le fait que certains considérent comme inacceptable que nous n'acceptions pas l'inacceptable et s'appuieront sur le droit pour avoir gain de cause. Et ils l'auront. Peut-être alors faudra-il encore une fois ruser comme avec la burqa et invoquer des raisons de sécurité en prétendant que se baigner habillé représente un risque de noyade certain pour ceux qui le font. En tout cas dans l'état actuel de notre droit il n'y a pas d'autre solution. Le problème revient donc à transcrire ce qui relève du culturel, ici les codes vestimentaires dans le cadre de la loi en affirmant que certaines tenues constituent la marque du rejet de notre société et donc une hostilité manifeste à notre pays. Il faut donc transformer l'implicite en explicite. Seul l'explicite peut être prohibé. Pas les intentions.

Or, comme chacun peut le constater on est bien loin de ça, loin de ce débat de fond qui d'ailleurs ne concernerait pas que l'islamisme finalement, même si c'est le seul vrai danger actuel dans ce cadre, mais tout ce qui pourrait constituer une menace pour notre identité culturelle et son avenir.

En ce sens le débat sur le burkini, si on peut appeler ça ainsi, a été fort médiocre. Médiocre parce qu'insuffisant, car n'allant pas au fond des choses, médiocre car caricatural des deux côtés. Question caricature on n'a manqué de rien certains spécialistes allant même nous vanter la modernité du burkini, instrument de libération de la femme musulmane tandis que médiapart nous ressortait des photos de plage des arrière-grand-mères de Plenel pour exalter la liberté de s'habiller comme on veut. Aussi caricaturaux ou du moins superficiels ou démagos aussi sont ceux qui réclament une loi dont ils savent très bien qu'elle ne passera pas le cap du Conseil Constitutionnel au nom du respect des libertés fondamentales inscrites dans la constitution et surtout ses préambules. Ce n'est pas la loi qu'il faut modifier, c'est son esprit. Et personne encore ne l'a suggéré parmi ceux qui sont en position de le faire ou qui prétendent l'être bientôt.

Ne nous faisons donc aucune illusion. Comme vient de nous le prouver une fois de plus l'affaire du burkini notre droit profite à nos ennemis plutôt qu'à nous. Au point d'ailleurs que certains suggèrent de ne plus lutter comme l'ont fait ces quelques dizaines de maires pour ne pas à avoir à subir l'humiliation supplémentaire de voire le CFCM ou le truc contre l'islamophobie sabrer une fois de plus le champomy.

Et comme personne parmi ceux qui sont en mesure de le faire ne veut modifier cette situation, il ne s'agit pas en fait d'une modification mais d'une révolution car c'est de l'esprit de la loi dont il s'agit en corollaire d'une réflexion quasiment de nature philosophique à propos de la liberté et des menaces que subit notre société et donc la liberté, nous restons condamnés à perdre une guerre que nous avons déclaré mais que nous ne voulons pas faire.

Il ne nous reste plus donc comme arme, bien insuffisante je l'admets, que la dérision. Si on n'accepte pas à une cérémonie officielle un individu en bermuda, on ne jette pas dehors celui qui se rend en smoking au barbecue organisé par son voisin. On ne moque juste de lui. Et il se sent très vite mal à l'aide. Eh bien faisons la même chose avec ces gens dont l'accoutrement traduit le rejet de ce que nous sommes. Considérons ces gens comme s'ils étaient des clowns, des êtres de dérision, faisons leur sentir qu'ils ne sont pas à leur place en nous moquant d'eux quand nous les croisons. Pas un mot, juste un éclat de rire, fût-il forcé. C'est juste ce que la loi vous autorise encore. Enfin j'espère.



100 réactions


  • Martha 30 août 2016 11:33


     Article neuneu.

     C’est si simple pourtant de comprendre la logique de cette nième agitation de chiffon...


    • Sigismond Sigismond 30 août 2016 11:46

      @Martha
      commentaire par contre très intelligent


    • tashrin 30 août 2016 11:53

      @Sigismond
      Je trouve aussi ce commentaire intelligent :)


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 août 2016 13:28

      @tashrin

      ben moi je trouve cette conclusion sur l’ironie et le recul sur soi beaucoup plus profonde qu’il n’y paraît.

      si on est dans une société commune, on doit supporter des moqueries à son encontre, si toutefois elles restent bienveillantes.

      si on n’a plus le droit de rien dire, la société se fragmente et c’est la guerre de tous contre tous.

      Mais avec ces idéologies revanchardes - l’islamisme n’est qu’une parmi d’autres (féminisme, lutte contre la phobie de ceci ou de cela) - on prend une mauvaise pente.


    • non667 30 août 2016 14:58

      @Sigismond

       à l’  Entrée du célèbre complexe aquatique OASIRIA de Marrakech ....  il y a une grande affiche ( que je n’ai pas su copier ) interdisant le port de la burka dans l’enceinte mais rendant obligatoire short ou maillot de bain (2 pièces )

      Donc ce qui ne fait pas polémique au Maroc, royaume musulman,fait débat de bobos en France pays de laïcité.... Cherchez l’erreur


    • Milla (---.---.1.10) 30 août 2016 15:06

      @Martha

      Bien sûr !


    • redux (---.---.196.50) 30 août 2016 16:11

      @non667

      Ou la Tunisie qui fait le grand nettoyage des mosquées salafistes , la ou Cazeneuve a beaucoup de réticences a les fermer.


    • Pere Plexe Pere Plexe 30 août 2016 16:20

      @Martha
      C’est qu’il n’a pas échappé à l’auteur que tous les terroristes étaient vêtus de Burkini.

      Et aussi que toutes les femmes en Burkini sont des terroristes.
      C’est pourtant pas compliqué !

      Ne voir là que les gesticulations d’un ex président en difficulté pour s’imposer à la primaire de son camp est trop simple.Surtout cela ne satisfait pas l’auteur et son fan club qui ne rêvent que du retour triomphant du catholicisme et de la fin de la liberté de penser.

    • epicure 30 août 2016 16:42

      @non667

      ben oui l’argument du racisme, de l’islamophobie ne peut pas tenir de la part du gouvernement marocain.

      Mais les islamo-gauchistes en bon relativistes ne se rendent pas compte de ceci, ils pensent comme l’extrême droite musulmane : « toutes ces problématiques ne peuvent se résumer qu’à un affrontement identitaire », aller hop on arrête de réfléchir, c’est tellement simple et pratique d’évacuer tous les aspects politiques, idéologiques, philosophiques, bref tout ce qui nécessite de la réflexion.


    • HENRIETTEDICASTELLI (---.---.142.178) 30 août 2016 17:41

      @non667

      C est du tape a l œil pour faire gentil et obéissant vis a vis de l occident et surtout de la France. Le roi se dit Musulman mais fait tout le contraire du moment qu il possède de vastes entendues , dans l arrière boutique, dans le RIFF plus exactement, des immensités de terrain ou il cultive du Hashish pretendument interdit dans l islam
      Et de plus , le royaume devance de très loin Singapour du moment que la prostitution se déroule en faille pour attirer les touristes et...c est a très bas prix , croyez moi


    • OMAR 30 août 2016 18:47

      Omar9

      @Sigismond :"....les autres, c’est-à-dire nous, veillent à garantir aux premiers et à leurs associés la protection juridique que leur offre un Etat de droit en temps de paix ::" :

      Il est vrai qu’en Syrie, les Rafales français bombardent la population locale avec des camemberts....


    • izarn izarn 30 août 2016 19:41

      @Martha
      Le burkini est le cache sexe de Hollande...
      Le niveau de la connerie de ce machin dépasse mon imagination d’homme occidental intelligent....


    • Le421 Le421 30 août 2016 19:48

      @Martha
      Burkini !! Pas moins de cinq articles... Le Bloc Identitaire sable le champagne tous les soirs !!


    • izarn izarn 30 août 2016 19:55

      @non667
      L’erreur c’est Hollande....
      Ne pas chercher plus loin. Un type payé depuis le début par les salafistes du Qatar....
      Une fois ce pantin viré, ça ira mieux...


    • Milla (---.---.1.10) 30 août 2016 22:06

      @Le421 Exactement !


    • Yohan Yohan 30 août 2016 23:37

      @epicure


      Il faut aussi comprendre que la gauche de gouvernement occupe tous les pouvoirs, dans les régions, les départements. Pour acheter la paix sociale, les petits amis de Julien Dray ont pratiqué depuis longtemps le saupoudrage des subventions au bénéfice des grands frères, grandes soeurs qui ne sont pas des éducateurs formés et diplômés. Les métiers du travail social se sont d’ailleurs largement ethnicisés et les nouvelles « éducatrices » portent assez souvent le voile et sont moins diplômées que la génération précédente. Cette ethnicisation rampante n’a visiblement pas aidé au repérage et au traitement préventif des radicalisés. Je constate que ces nouvelles « éducatrices » sont très politisées qui continuent de répandre le vieux poncif d’une France coupable de colonisation, de racisme et d’islamophobie, minimisant voire excusant de facto et implicitement les jeunes cons qui se rangent derrière la bannière de Daech. On est mal barré avec de tels éducateurs. Mais au fond, c’est bien la gauche de gouvernement qui a merdé.

    • Joseph Joseph 30 août 2016 23:49

      @Pere Plexe

      J’ai du mal aussi à comprendre le lien entre islamisme et burkini. Dans les pays musulmans beaucoup de femmes se baignent habillées. C’est plus un trait culturel que de l’islamisme.


    • pemile pemile 30 août 2016 23:51

      @Yohan « grandes soeurs qui ne sont pas des éducateurs formés et diplômés. les nouvelles « éducatrices » portent assez souvent le voile et sont moins diplômées que la génération précédente. »

      De quels éducateurs parlez-vous ? Quel service social ?


    • Armelle 31 août 2016 11:09

      @izarn
      Oui, lui même est une erreur, je ne comprends pas comment un type comme Hollande ait pu se hisser à ce niveau de responsabilité, comme quoi notre mode de démocratie (qui est loin d’en être une) associée à notre mode de scrutin, tout cela c’est de la merde en barre. La majorité n’a pas toujours raison, encore une fois la preuve !!! L’Europe en avait déjà fait les frais de cette démocratie basée sur la majorité en subissant le vote irresponsable des allemands ayant mis au pouvoir une pourriture humaine immonde, la pire que la terre ait portée.
      ENCORE une fois ce sont les américains qui ont raison. Leur présidence ne décide RIEN seule, il lui faut l’accord du congrès !!! En France, NON, le royalisme a juste changé de nom.

      Et comme vous dites, une fois ce pantin viré... et bien nous aurons un autre pantin

      ...Les politiques c’est comme les couches culottes ; il faut les changer souvent et pour la même raison, et déjà tant que ça restera un métier, nous n’en sortirons jamais. On peut faire tout ce qu’on veut , rien ne changera favorablement si l’on ne construit pas la VI ème !!! Ceux qui pensent le contraire sont des rêveurs un peu noeud noeud, qui imaginent encore l’homme providentiel...
      Hollandouille a cette fois, DEFINITIVEMENT démontré qu’il est grand temps d’oublier cet espoir de naïf écervelé...  


    • Veniza Veniza 31 août 2016 18:20

      @Pere Plexe


    • Pere Plexe Pere Plexe 1er septembre 2016 16:54

      @Yohan
      «  la gauche de gouvernement occupe tous les pouvoirs, dans les régions, les départements. »

      Vous auriez pas loupé quelques épisodes ?
      Faudra voir à renouveler un peu votre argumentaire un poil à contre temps...

    • parousnik 3 septembre 2016 19:54

      @Martha Article primaire de propagande...qui évidemment tait les guerres illégales que nous menons au Moyen Orient et en Afrique... Illégales et criminelles mais les français comme sous le régime de Vichy sont toujours des lâches car ils s’en prennent aux victimes de nos guerres comme si c’étaient ces femmes en burkini qui avaient dévastés leurs pays... Trop lâches pour s’en prendre au véritables responsables de ces guerres de pillage qui sont nos riches oligarques servis par la classe politicarde quasi dans son ensemble...Qui a décidé de ces invasions qui a mis en place Daesh Al Qaïda les rares femmes en burkini... Daesh a été créé dans le célèbre camp de concentration américain sous l’égide de la CIA ??? Oui cet article est neuneu...car il s’adresse à des neuneus...


  • tashrin 30 août 2016 11:41

    Considérons ces gens comme s’ils étaient des clowns, des êtres de dérision, faisons leur sentir qu’ils ne sont pas à leur place en nous moquant d’eux quand nous les croisons

    oui c’est sur, dans l’optique de favoriser le sentiment d’appartenance et d’acceptation d’une population qui se sent rejetée (et qui l’est), on va encourager le populo moyen à se foutre ouvertement de leur gueule sur leur passage
    Redoutablement efficace... pour augmenter le ressentiment et par là meme favoriser la défiance et donc les mouvements de repli
    Fumeux

    Reconnaitre la liberté de conscience (ce qui jusqu’à dernièrement etait le cas dans ce pays) signifie qu’on reconnait comme de valeur equivalente des pratiques religieuses differentes. Sans jugement de valeur. N’autoriser la liberté de conscience qu’à ceux qui pensent comme vous, c’est un peu... comment dire... Ridicule ? ou alors il faut vous attendre à faire aussi les frais de ce raisonnement dans un avenir proche.
    Cette conception de l’islam est retrograde certes. Tout comme le sont les religions juives et chretiennes. La religion elle même peut être considérée comme telle, quelle qu’elle soit
    Si on interdit la manifestation de l’appartenance à l’islam parce que c’est l’islam (et c’est exactement de ça dont il s’agit) ca tient pas debout. Ou alors on interdit toute manifestation religieuse quelle qu’elle soit dans l’espace public... y compris les croix, kippas, jupes longues, colliers de perles et compagnie.
    Sinon c’est juste une regle qui concerne uniquement une fraction de la population, et la prochaine étape c’est quoi ? Des wagons séparés, des restaurants differents et l’obligation de leur coudre un croissant vert sur la poitrine ? ca s’est déjà vu... ya pas si longtemps
    Les Hommes n’apprennent rien


    • Sigismond Sigismond 30 août 2016 12:09

      @tashrin
      « favoriser le sentiment d’appartenance et d’acceptation d’une population qui se sent rejetée »

      C’est elle qui s’isole par ses comportements. Vous inversez conséquences et causes.
      Nous n’avons pas à avoir d’égards vis-à-vis de ces gens qui nous méprisent et nous provoquent,

      La liberté de conscience oui, mais dans sa tête, à la maison ou dans son lieu de culte préféré .

      L’interdiction totale des signes religieux dans l’espace public ? Pourquoi pas ? Bien que ce serait nier que SEUL l’islam nous pose un problème donc peut-être contreproductif.

      Ne ramenez pas ça aux années 30. On n’a jamais vu les juifs vouloir imposer leur religion et leurs coutumes chez nous et surtout pas se faire péter au milieu des foules.Cette fois nous avons le devoir de nous défendre.

    • tashrin 30 août 2016 12:16

      @Sigismond
      Bien sûr que si je le ramene aux années trente parce que le cheminement est identique et que ce qui est en train de se passer en France est extremement grave. sur un un plan societal, mais juridique egalement

      Nous n’avons pas à avoir d’égards vis-à-vis de ces gens qui nous méprisent et nous provoquent,

      En quoi le fait de se baigner est une provocation ? En disant cela vous assimilez burkini et revendication politique ce qui est un fantasme. Est ce que le fait de croiser une nonne en habit de fonction est une provocation ? un pretre ? un juif orthodoxe avec ses paillottes et son chapeau ?
      Autoriser la liberté de conscience, ca suppose que ca s’applique à des gens qui sont differents de vous, sinon ca n’a aucun sens...
      Etablir des regles qui ne concernent qu’une categorie de la population n’est pas juridiquement admissible, en plus d’adresser un signal de lachage à toute une frange de la population qui ne demandait que ca...
      Comment reagiriez vous si les communautés musulmanes revendiquaient l’interdiction des plages naturistes comme étant de la provocation ? on leur dirait gentiment d’aller se faire foutre.
      Pas de raison que ce soit different ici, et les mamans en burkini auraient bien raison de repondre la meme chose
      N’en deplaise à tous les pissefroid qui ne comprennent rien aux regles de droit ni au principe de laîcité. Et c’est un athée convaincu qui vous parle


    • Sigismond Sigismond 30 août 2016 12:34

      @tashrin

      « Comment reagiriez vous si les communautés musulmanes revendiquaient l’interdiction des plages naturistes comme étant de la provocation »

      Vous plaisantez ou quoi ? Vous connaissez un pays musulman aui autorise ces plages,vous ? Et vous pensez que si l’islam politique s’imposait en Francу qu’elles seraient tolérées/

      De fait on est en plein dans le probleme. Notre conception extensive de la liberté nous intedit de lutter contre ses ennemis, nos ennemis tandis que des gens comme vous nous bourrent le mou avec des arguments fallacieux> Tout ça sous l’oeil bienveillant des aveugles volontaires.


    • tashrin 30 août 2016 12:44

      @Sigismond
      Mais quels ennemis bordel ?? Ou vous avez vu un ennemi en regardant une maman voilée aller se baigner ? Vous êtes aveuglé par vos phobies dénuées de tout fondement rationnel, vous faites des amalgames entre un maillot de bain et des actions terroristes !
      Tous ceux qu’on a identifiés après les attentats etaient musulmans comme moi. Ils ont commandé le coran pour les nuls sur internet avant de se faire sauter... c’est quoi ler apport avec l’islam rigoriste ? est ce qu’on reproche aux cathos integristes de soutenir la pedophilie de leurs pretres ?

      Et pour accrediter vos obsessions malsaines, vous êtres prêts à remettre en question les grands principes de droit qui ont fait de ce pays ce qu’il etait. (le vous ne s’adresse pas à Sigismond particulièrement, mais à tous ceux qui nous gonflent depuis 2 semaines avec cette histoire de maillot de bain)

      Quant à l’efficacité supposée de ce que vous preconisez, et en admettant qu’il yait le moindre rapport entre terrorisme, repli communautaire et considération publique d’une categorie de la population : que pensez vous le plus susceptible de provoquer une defiance et des actions violentes ? Une cohabitation paisible et tolérée, ou une chasse caractérisée, assortie d’humiliations publiques par voie de presse d’une categorie de la population qui pourtant je le rappelle n’a strictement rien fait d’illegal... Contrairement aux maires qui pretendent donner des lecons tout en ne respectant pas la loi republicaine


    • Sigismond Sigismond 30 août 2016 14:16

      @tashrin
      Deux choses :

      le conseil d’Etat n’est pas la France et si sa jurisprudence a force de loi c’est bien regrettable car elle va dans un sens unique pour le communautarisme et contre la France en tant que nation.
      Vos propos ne laissent aucun doute sur votre tropisme pour le communautarisme quand vous parlez de cohabitation paisible. La cohabitation c’est l’antithèse de la nation. C’est votre droit de penser ainsi mais j’affirme que ce n’est pas la France : ce qui vaut pour la grande-Bretagne, les USA ne vaut pas pour nous.
      Au fait les pays musulmams ont-ils cette politique d’ouverture que vous prônez ? Rien que la réponse à cette question doit susciter notre méfiance au minimum envers les pratiques que vous défendez ou nous défendez d’interdire.

    • tashrin 30 août 2016 15:02

      @Sigismond
      Au fait les pays musulmams ont-ils cette politique d’ouverture que vous prônez ? Rien que la réponse à cette question doit susciter notre méfiance au minimum envers les pratiques que vous défendez ou nous défendez d’interdire.

      Mais que vient faire cette remarque dans le debat ? On parle pas de l’arabie saoudite, on parle de l’application en France du Droit français sur la population française. C’est quoi le rapport ?

      Le Conseil d’Etat est chargé de valider la conformité des decisions administratives à la legislation, qui elle même soit être conforme à la constitution. Rien à voir avec un jugement sur le fonds du probleme, le coté autorisé ou non du burkini, etc... La question posée c’est celle de la conformité, c’est tout. Et il ya parfaitement repondu

      Valider ces arretés supposerait de rendre ce vetement illégal (sur quel fondement ?) et que la Loi en question soit conforme néanmoins à la constitution et par conséquent à la Declaration des Droits de l’Homme. Ce qui est incompatible avec ce que vous souhaitez parce que ce serait considéré (à raison) comme une ingérence intolérable de l’Etat, une absence de liberté religieuse, et une atteinte aux libertés individuelles les plus élementaires.
      Et non, je ne suis pas particulièrement partisan du communautarisme, juste du vieil adage catho qui dit un truc du type « ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse »


    • franc 30 août 2016 15:10

      @Sigismond

      Tashrin est en plein dans la philosophie postmoderne relativiste nihiliste

      -

      pour lui tout se vaut , le bien ,le mal ,le beau le laid ,l’intelligent l’imbécile , il n’ ya pas de supérieur ,il n’ ya pas d’inférieur , tout est égal ,une secte .criminelle est égale à une religion rationnelle .

      -

      C’est cette philosophie relativiste nihiliste qui plonge le monde occidental dans la dégénérescence et la décadence.


    • Pomme de Reinette 30 août 2016 15:12

      @tashrin

      Le même débat a eu lieu pour le voile à l’école et le CE avait eu les mêmes réticences arguant des mêmes raisons.
      Moralité : la loi est passée (à la demande, d’ailleurs de certaines jeunes filles concernées, arguant que si le choix était laissé ouvert, elles ne pourraient échapper à la contrainte de le porter, imposée par la famille ou les « grands frères ») et l’école s’en porte très bien, tout comme les élèves.

      Il suffit d’ailleurs d’invoquer le fait qu’il est dangereux et non hygiénique de se baigner habillé de pied en cap.


    • tashrin 30 août 2016 15:23

      @franc
      pour lui tout se vaut , le bien ,le mal ,le beau le laid ,l’intelligent l’imbécile , il n’ ya pas de supérieur ,il n’ ya pas d’inférieur , tout est égal ,une secte .criminelle est égale à une religion rationnelle

      1/ une religion est une secte. Quelle qu’elle soit
      2/ je ne dis pas que tout se vaut, en revanche je ne pretends pas expliquer aux autres que ce que je fais moi est bien tandis que ce qu’ils font eux est mal. ce qui est votre manière dictatoriale d’envisager les choses
      3/ vos jugements de valeur personnels à mon endroit j’en ai mais alors strictement rien à secouer.

       


    • tashrin 30 août 2016 15:25

      @Pomme de Reinette
      Sauf qu’une plage ou la rue n’est pas l’ecole. Là on parle de l’espace public
      Le voile n’est pas interdit dans la rue que je sache...
      Donc je suis d’accord avec vous, il n’y a qu’à interdire le burkini à l’ecole et à l’université.


    • Pomme de Reinette 30 août 2016 15:33

      @tashrin

      Les plages qui sont identifiées comme lieux de baignade sont règlementées :

      http://www.dossierfamilial.com/consommation/loisirs/plage-quelles-sont-les-regles-55535

      Je vous l’ai dit, il suffit d’invoquer que le fait de se baigner habillé de pied en cap est dangereux et non hygiénique.
      On interdit bien dans certaines piscines municipales le port de caleçons de bain pour des raisons d’hygiène.


    • redux (---.---.196.50) 30 août 2016 15:36

      @tashrin

      "Cette conception de l’islam est retrograde certes. Tout comme le sont les religions juives et chretiennes. La religion elle même peut être considérée comme telle, quelle qu’elle soit« 

      Vous ne connaissez rien de l’islam, ca n’a rien a voir avec le catholocisme , c ’est beaucoup plus qu’une religion .Vous parlez comme tous ces petits bourgeois de gauche assis sur leur canapé a donner des lecons a la terre entière en utilisant des concepts vaseux pour tenter d intimider ceux qui veulent sonner le tocsin . Jamais Napoléon n’aurait pu remettre en place le judaisme en France avec des petits paltoquets dans votre genre .Aujourd’hui le politiquement correct assassine toute tentative de mettre les points sur i les barres sur les t , c’est justement le jusqu’au boutisme du »il faut ne pas stigmatiser" qui est en train de faire se retourner les francais contre leurs compatriotes musulmans .


    • tashrin 30 août 2016 15:38

      @Pomme de Reinette
      Je vous invite à consulter la definition juridique de l’Espace public
      Les limitations qui peuvent y être apportées entre autres par les maires ne peuvent l’être que pour des motifs legitimes
      Et le conseil d’Etat vous l’a dejà expliqué : il n’y en a pas


    • tashrin 30 août 2016 15:39

      @redux
      Vous parlez comme tous ces petits bourgeois de gauche assis sur leur canapé

      et en dehors de ca vous avez un truc intelligent à dire ?


    • Pomme de Reinette 30 août 2016 16:10

      @tashrin

      C’est exactement comme pour le voile à l’école et les limitations que voulaient apportées les responsables d’établissement.


    • Alren Alren 30 août 2016 16:19

      @tashrin

      oui c’est sûr, dans l’optique de favoriser le sentiment d’appartenance et d’acceptation d’une population qui se sent rejetée (et qui l’est), on va encourager le populo moyen à se foutre ouvertement de leur gueule sur leur passage
      Redoutablement efficace... pour augmenter le ressentiment et par là même favoriser la défiance et donc les mouvements de repli

      Est-ce que vous réalisez que nous parlons-là seulement d’une infime minorité de musulmans (dont souvent des convertis récents en révolte contre la société à la suite de leurs échecs personnels) ? Quel pourcentage de la population musulmane représentent-ils ? Beaucoup moins de 1% sans doute !

      Les autres musulmanes, des millions donc, qui se baignent à la mer ou en piscine ont un maillot de bain classique et passent inaperçues dans la foule.

      On s’est bien moqué des curés en soutane, des zazous, des hippies, des « Krishna » et j’en passe.

      A-t-on le droit constitutionnel, oui ou non, de se moquer de ces gens déguisés ou leur est-il réservé de bénéficier seuls des lois de liberté ?

      A-t-on le droit d’utiliser la moquerie comme moyen de lutte inoffensif contre cette poignée

      d’individus qui luttent ouvertement contre les valeurs fondamentales de notre république ?


    • tashrin 30 août 2016 16:34

      @Alren
      Les autres musulmanes, des millions donc, qui se baignent à la mer ou en piscine ont un maillot de bain classique et passent inaperçues dans la foule

      bien d’accord avec vous c’est un non sujet qui a ete monté en epingle pour d’autres raison...

      A-t-on le droit d’utiliser la moquerie comme moyen de lutte inoffensif contre cette poignée

      bien entendu, pourquoi pas, comme pour tout le monde, dans la limite de ce qui constitue une insulte ou une injure au sens juridique du terme, et ne contrevient pas à la reglementation sur les discriminations. Pas plus pas moins


    • epicure 30 août 2016 16:55

      @tashrin

      Parler de liberté de conscience pour des gens qui en sont dénués, et qui y sont opposés, cela s’appelle un oxymore.
      La liberté de conscience implique l’autonomie des motivations, et non le copié collé de croyances et dogmes prémâchées depuis des siècles, l’usage de pratiques de références externes qui reposent sur la peur du regard de l’autre, la peur de ne pas être une bonne musulmane, la peur de subir des pressions, etc.....

      pour revenir à ton dernier paragraphe : « sinon .... »

      des voitures séparés ? ou les hommes seraient séparés des femmes, les mécréants des bons musulmans. cela n’existe pas dans certains pays musulmans ?
      des restaurants différents comme restaurant halal et non halal.
      pas besoin de se coudre un croissant vert le voile et le kami font déjà office de vêtement stigmatisant.

      Bref tout ça c’est justement ce que les français ne veulent pas mais que les intégristes, les fondamentalistes musulmans demandent ou pratique : la ségrégation sociale en fonction du sexe et de la religion. Ce qui est couramment appelé communautarisme. Ce qui est reproché c’est cette auto-stigmatisation identitaire religieuse.

      Au contraire , comme dit Chevènement ce qui est attendu des musulmans, c’est comme les autres français la discrétion des appartenances religieuses, la non différenciation, le vivre ensemble, et non le vivre et mourir séparément avec de nombreux rites séparatistes, etc....

      Bref tu inverse les chose, et l’homme qui n’apprend rien c’est toi.


    • epicure 30 août 2016 16:59

      @tashrin

      « Nous n’avons pas à avoir d’égards vis-à-vis de ces gens qui nous méprisent et nous provoquent, »

      c’est pourquoi les musulmans radicaux ne sont pas aimés en France, ainsi que les manifestation de cette mentalité, celle de vouloir à tout prix montrer sa différence, de manger, vivre, mourir séparément.

      Bref tu en encore entrain d’inverser les problématiques rejetant les fautes des musulmans radicaux sur les non musulmans, mais c’est une technique bien connue de ces musulmans radicaux.


    • tashrin 30 août 2016 17:07

      @epicure
      c’est pourquoi les musulmans radicaux ne sont pas aimés en France, ainsi que les manifestation de cette mentalité, celle de vouloir à tout prix montrer sa différence, de manger, vivre, mourir séparément
      => donc si on ne veut qu’ils soient differents des autres, on leur interdit les memes choses qu’aux autres, et on leur autorise les memes choses qu’aux autres
       => Or le probleme c’est qu’on veut faire adopter une regle qui leur interdit de s’habiller dans l’espace public de la manière dont ils souhaitent alors qu’on l’autorise pour les autres
      Ca y est , comprende ? Si on crée un regime disctinctif pour eux, alors ils auront raison de revendiquer des regles differentes du reste de la société, puisqu’on les aura nous même créées...
      Si on veut pouvoir leur rappeler quand c’est interdit, il faut aussi accepter ce qui ne l’est aps.
      Or, porter un vetement revendiquant une appartenance religieuse dans l’espace public et a fortiori sur une plage N’EST PAS ILLEGAL


    • izarn izarn 30 août 2016 19:48

      @tashrin
      N’importe quoi !
      Les juifs en 1940 en Europe, étaient des occidentaux qui n’avaientt aucune différence de comportement avec les chrétiens...
      Ici c’est different, cela n’a rien à voir avec le nazisme de contester l’agressivité manifeste contre les occidentaux.
      Etre « ouvert » à ceux qui nous crachent à la gueule, ce n’est pas les droit de l’homme, ni du christianisme, c’est du suicide....
      Alors votez et Hollande ou Juppé....Et faites vous hara kiri... « Je suis Charlie »... smiley
      Moi j’irais voter Marine....


    • izarn izarn 30 août 2016 20:00

      @tashrin
      La liberté de conscience !
       smiley
      Ben ouais Hiltler avait le droit à sa liberté de conscience !
      Réflechis avant d’écrire des idioties !
      Alors avec ta liberté de conscience t’as le droit d’en faire automatiquement une liberté d’action ?
      Tu plaisantes ou quoi ? Ou tu sors d’un hopital psychiatrique ?


    • Lord WTF ! Lord WTF ! 30 août 2016 20:01

      @izarn


      hmmm...

      sans vouloir mettre de l’huile sur le feu, les juifs européens, à cette époque, tombaient dans deux catégories : a) les juifs assimilés qui effectivement ne présentaient aucune différence visible avec les européens et b) les juifs de shtetl qui eux étaient ostensiblement différents : la langue parlée était le yiddish et non pas la langue nationale du pays où ils vivaient, les shtetl fonctionnaient en quasi-autarcie et étaient régentés par les leaders religieux et le Kahal, qui généralement interdisaient tout contact avec les Gentils - = à l’exception des juifs contraints d’interagir avec les Gentils : dans le domaine commercial essentiellement - ou toute imitation de leurs coutumes et mœurs, etc.... bref pas loin des islamistes contemporains, et ce qui se retrouve actuellement dans les communautés haredi, que ce soit en Israël ou ailleurs - la constante étant le rejet du sécularisme et de toute autre loi que la divine - et si l’on ajoute la forte natalité, les situations présentent des similarités qu’on ne peut ignorer, notamment concernant le rejet au sein de la population majoritaire résultant. 

    • Le421 Le421 30 août 2016 20:13

      @franc
      Ce qui est formidable chez les gens comme vous, c’est qu’ils ne se posent pas de question.
      Ils détiennent la science infuse et savent d’office ce qui est « blanc » et « noir », ce qui est « bien » et « mal », etc, etc...
      Jamais ils ne se disent que leurs règles seraient bien mal perçues ne serait-ce que par leurs propres voisins ou famille et souvent, il arrive qu’ils tombent de bien haut, du sommet de leurs certitudes.
      Tolérance et grandeur d’esprit sont à des lieues de leur philosophie.

      Tous pour un, tous pour moi.

      Un peu le style Sarkozy, quoi.


    • tashrin 30 août 2016 20:50

      @izarn
      Moi j’irais voter Marine....
      Personne n’en doutait


    • Alex Delobel 30 août 2016 22:47

      @franc
      Assez d’accord avec vous sur le relativisme qui est une stupidité sans nom. Ceci dit, je note une bizarrerie dans votre première phrase, quand vous opposez secte criminelle à « religion rationnelle ». Cette dernière expression constitue sans aucun doute possible un oxymore presque parfait


    • franc 30 août 2016 22:49

      @tashrin

       Ce n’est pas moi qui dicte quoi que ce soit mais la raison universelle qui détermine ce qui est bien ou mal et c’est à partir de ce système de valeurs du bien et du mal fondé sur la raison que en principe on juge concrètement et en toute justice.

      -

      Un système religieux qui est fondé entièrement sur la raison universelle ,absolue et transcendante qui différencie et sépare le domaine transcendant absolu où ne peut et ne doit que régner la logique absolue transcendante et le domaine immanent humain où ne peut et ne doit régner que la logique relative immanente ,n’est pas une secte car il est conforme aux valeurs rationnelle et universelles de la République qui respectent ,protègent et élèvent toutes les personnes humaines .

       -

      quant à mon impression ou ma pensée envers vous ,ce n’est là qu’une constatation et une intuition induite par tous vos propos ,je puis me tromper . 


    • franc 31 août 2016 04:36

      @tashrin

       Chaque nation ,chaque peuple ave c sa culture spécifique doit défendre et protéger sa culture avant tout contre l’intrusion de culture étrangères qui risquent de la déstabiliser voire de la supprimer  ;il n’y pas symétrie ni d’égalité de traitement pour un peuple autochtone entre la culture autochtone ou indigène spécifique et une culture allogène extérieure ,d’autant plus que cette culture étrangère allogène est incompatible et opposée et voire aussi intrinsèquement mau de vaise qui risque de déstabiliser ,dégrader voire de supplanter et supprimer la culture indigène spécifique des autochtones.

      -

       C’est ce qui fonde le rejet du principe de colonisation et la reconnaissance par l’ONU du principe d’indépendance des nations et d ’autonomie des peuples spécifiques ainsi que de la protection de cultures spécifiques qui n’entrent pas dans l’incompatibilité et l’opposition ave c les valeurs universelles rationnelles de l’humanité .

      -

      Et cela pour préserver la diversité et la richesse des cultures spécifiques du patrimoine culturel et génétique de l’humanité et pour le progrès et le bonheur d e l’humanité entière.


    • franc 31 août 2016 05:01

      @tashrin

       il me semble que les chrétiens , les juifs ni les bouddhistes ni les hindouistes du moins en France de nos jours n’ont pas dans l’intention e t dans leur idéologie le projet de quête du pouvoir politique et s’accaparer le domaine politique pour asseoir leur domination complète ;

      -

      or c’est le cas de l’islamisme ou d e l’islam hanbalite coraniste omarien qui dans leur doctrine du coran incréé où l’islam est inséparable du politique avec un coran déifié contenant et composant entièrement de décrets divins intouchables et intemporels, et de l’intention idéologique du contrôle de tout le champ politique et d’établir par là la charia ou la loi coranique qui impose et oblige universellement .

       -

      Tout ce qui est différent n’est pas nécessairement bon .


    • tashrin 31 août 2016 12:23

      @franc
       Ce n’est pas moi qui dicte quoi que ce soit mais la raison universelle qui détermine ce qui est bien ou mal et c’est à partir de ce système de valeurs du bien et du mal fondé sur la raison que en principe on juge concrètement et en toute justice.

      non, on juge par rapport au droit
      Le droit peut ou pas être inspiré par d’autres sources, mais seuls les textes servent de fondement à une decision de justice.


      Un système religieux qui est fondé entièrement sur la raison universelle
      ca n’existe pas, à partir du moment où on parle de religion on exclut la science et la raison. Ce sont deux notions incompatibles et inconciliables

      sur le reste, je ne vous suis pas (au sens de comprendre)
      Le probleme posé relève du droit c’est tout. et il est pas difficile à coprendre
      Pas de quelque autre considération que ce soit sur le supposé bienfondé des uns par rapport aux autres, c’est hors sujet


    • placide21 31 août 2016 12:51

      @tashrin
      Baratin inutile :Laïcité : la religion est une affaire privée (comme le sexe) l’exhibitionnisme est condamné.


    • philouie 31 août 2016 13:06

      @placide21
      renseignez vous.
      ce n’est pas ce que dit la loi.


    • tashrin 31 août 2016 17:18

      @placide21
      inutile si vous voulez. Mais c’est la Loi
      que vous ne la compreniez pas ca vous regarde, ca vous autorise pas pour autant à ne pas l’appliquer


    • Veniza Veniza 31 août 2016 19:00

      @tashrin

      Il ne s’agit pas d’ «  une maman voilée qui se baigne » mais d’une femme, de femmes qu’on utilise pour installer un islam radical politique.


       smiley


    • Oceane 31 août 2016 21:06

      @Sigismond

      « Le Conseil d’Etat n’est pas la France ». C’est nouveau ça, et depuis quand ?


    • tashrin 1er septembre 2016 09:33

      @Veniza
      lol non ca c’est vous qui le pensez
      Pas la réalité


    • Mathilda (---.---.94.181) 1er septembre 2016 16:04

      @tashrin

      Et bien quoi ? Supposons que je veuille me promener nu ds l espace public. Je suis aussitôt sanctionné sous motif d’ atteinte à l’ ordre public. Or : 1 je ne fais de mal à personne. Il n y a aucun mal ni désordre effectif autour de moi sinon dans les esprits mal tournés cela va sans dire. Et ils sont nombreux ! 2 C’est est une erreur de croire en une provocation impudique de ma part. J’affiche simplement mes convictions rousseauistes en proclamant la nécessité d’ un sain retour à la nature -car telle est ma religion- ainsi que mon identité primitive que nul ne peut me nier et qui est celle de tous. 3 Non seulement je fais oeuvre de rassemblement en dépassant ainsi la symbolique vestimentaire des communautarisme mais également acte de citoyenneté en me montrant rigoureusement égalitaire , transparent et bien intentionné vis a vis de mes proches . Chacun peut voir au premier coup d’oeil que je ne porte aucune ceinture explosive ni aucun objet contondant. Je suis nu , innocent et inoffensif dans un monde de brutes. Ainsi interpréter mon apparence extérieure en vertu de conditionnements subjectifs et voir de l’indécence scandaleuse là où n’existe que noblesse philosophique serait une erreur grave qui porterait atteinte, au delà de mon cas individuel, à la liberté de chacun et aux fondamentaux démocratiques.

      Comment se fait-il qu’aucun juriste ne puisse défendre ma position et revenir sur une loi d’interdiction absolument dépassée et archaïque ? Je vous le demande ici expressément.


    • Mathilda (---.---.94.181) 1er septembre 2016 19:02

      @Mathilda

      Le fait est puisque l’ affaire semble juridiquement résolue est qu’il n’y a plus rien à dire. Mais je réitère ma demande. Pourquoi aucun juriste si habile en dialectique dans l ’affaire en question ne puisse défendre avec la même fougue républicaine le concept de nudité dans l’espace public que j ’ai précédemment exposé. Je ne fais pourtant qu’utiliser, pour le défendre, les mêmes arguments que les leurs et qui ont eu gain de cause en cette histoire récente et un peu ridicule- il faut le dire- du burkini sur la plage. Mais s’ il y a eu tant de réactions c’est ss doute qu’il existe un ressenti légitime ou inacceptable mais en tout cas impossible à nier. Toutefois le fait est sans nul doute que ces mêmes juristes se trouvent bien embarrassés pour répondre très logiquement rationnellement et intellectuellement à ma question et aussi à cours d’arguments spécieux. Alors à quand la nudité dans l’espace public ?


    • Waheb (---.---.84.171) 1er septembre 2016 20:54

      @franc L’islam n’est pas une secte ! C’est bel et bien une religion et une mode de vie qui englobe le côté spirituel,social,politique,morale,éducative ... Il suffit tout simplement de l’approcher et l’étudier comme il se doit, loin des préjugés implantés par les medias biaisées et les surenchères des partis politiques qui en font toujours sujet à stigmatisation. Armez vous juste de volonté pour le découvrir ,loin de l’arrogance et idées reçues. Je vous commente de chez moi en Tunisie ( un pays Arabo-musulman trés ancré dans son appartenance ) pour vous dire que nous continuons à payer les frais de notre politique anti-terroriste contre les mercenaires de DAESCH qui n’ont rien à voir avec notre religion et aussi contre les partis politiques qui s’en servent pour le salir à des fins machiavéliques.


    • Mathilda (---.---.94.181) 2 septembre 2016 11:18

      @tashrin Il est regrettable que nul ne s’ intéresse à mon sujet qui poserait aux tribunal admistratif le même problème de fond que celui de cette affaire héroïque. À savoir la NUDITE dans l’espace public, nudité inoffensive et bien intentionnée qui réglerait le problème de tous. Je suis pour la liberté individuelle de chacun et j ’imagine fort bien une plage où l’on se baignerait qui en burkini, qui en tunique safran et qui en costume savoyard ou breton -car les identités ne sont pas uniquement religieuses ou nationales- elles sont également régionales et familiales. Si l’on y réfléchit bien c’est d ’ailleurs dans ce dernier creuset que se forgent a priori les identités. On pourrait donc même imaginer un costume où seraient brodées à l’ancienne, les devises de chaque famille. Ce serait de la plus haute élégance. Mais je crois que la nudité de nos plus vieux ancêtres serait apte à reconcilier tout ce beau monde dans sa diversité foisonnante. On peut imaginer un petit cache-sexe susceptible encore de cacher quelques subtiles différences ou inégalités. Dernière concession aux usages et aux conventions. Alors à quand le retour sur la loi d’interdiction de la nudité dans l’espace public ? Loi rétrograde qui porte atteinte aux libertés fondamentales de l’individu.


    • Mathilda (---.---.94.181) 2 septembre 2016 13:43

      @tashrin Alors une seule réponse à tt cela. Revenir sur la loi de l’interdiction de la nudité dans l’espace public.Aucun tribunal administratif ne peut s’ opposer à une nudité innocente et pure dans ses effets comme dans ses intentions, celle de l’enfant et qui vient de naître. Elle aurait le mérite merveilleux de reconcilier tout le monde.


    • parousnik 3 septembre 2016 20:00

      @Sigismond
      Tiens donc les médias de masse dans leur ensemble n’arrêtent pas d’affirmer que les français sont antisémite et raciste...c’est donc pas seulement l’islam qui vous pose problème... C’est Merkel et Hollande qui ont décidé d’ouvrir les frontières a de nouvelles vagues de réfugiés dont nous avons détruit les pays et cela en toute illégalité...alors svp un peu de pudeur...


    • zak5 zak5 4 septembre 2016 15:13

      @tashrin
      donc si on ne veut qu’ils soient differents des autres, on leur interdit les memes choses qu’aux autres, et on leur autorise les memes choses qu’aux autres
       => Or le probleme c’est qu’on veut faire adopter une regle qui leur interdit de s’habiller dans l’espace public de la manière dont ils souhaitent alors qu’on l’autorise pour les autres

      le problème c’est qu’ils veulent que les femmes soient empaquetées dès qu’elles pointent un nez dehors.
      Les nudistes, par exemple, demandent des plages pour se se baigner a poil, mais est-ce qu’ils demandent pouvoir circuler a poil dans la rue ? non (pour le voile c’est oui), est-ce qu’ils demandent que leur gamines puissent aller a poil a l’école ? non (pour le voile c’est oui), est-ce qu’ils demandent d’aller au boulot a poil ? non (pour le voile c’est oui). est-ce qu’ils demande de participer au JO à poil ? non (pour le voile, c’est nouveau ça vient de sortir, mais c’est encore oui) etc etc

      en attendant leur revendication finale et accomplie, cad la séparation des sexes

      vos comparaisons sont foireuses


    • Taverne Taverne 4 septembre 2016 16:05

      @zak5

      Il faut arrêter le nombrilisme : le burkini n’a pas été inventé pour emmerder la France. c’est la création d’une libanaise installée en Australie dont l’intention est d’en faire une moyen de libération progressive de la femme musulmane en lui permettant d’aller se baigner à la plage.

      Il faut aussi cesser, sous prétexte que nous sommes en guerre, de traiter comme des ennemis des femmes - souvent françaises - qui ne font qu’exprimer leur nature en souhaitant partager les plaisirs de la baignade, même si leur tenue ne leur permet pas d’en profiter pleinement.

      Il faut aussi cesser de transformer systématiquement toute conscience de danger en peur panique et en lutte idéologique.


    • zak5 zak5 4 septembre 2016 17:00

      @Taverne
      dont l’intention est d’en faire une moyen de libération progressive de la femme musulmane en lui permettant d’aller se baigner à la plage.

      vous êtes en permanence en train de vous frotter le nombril avec vos lois que personne ne comprend

      Cela dit, qui les empêchent d’aller a la plage comme tout le monde ? Vous avez au moins le courage des les désigner ?  Nous sommes en France monsieur le juge, ne l’oubliez pas.

      votre libanaise a beaucoup faire dans les pays musulmans ou la femme est une mineur a vie


    • Taverne Taverne 4 septembre 2016 17:17

      @zak5

      Je ne suis pas magistrat, seulement juriste dans le service public. Mais, comme vous le savez, le législateur n’a pas compétence pour les mœurs et règles de vie dans les pays musulmans. Occupons-nous de notre pays.


    • DACH 4 septembre 2016 19:59

      @Waheb@franc L’islam n’est pas une secte ! C’est bel et bien une religion et une mode de vie qui englobe le côté = la définition d’une secte en France comprend : facile d’y entrer, interdit d’en sortir !


    • Nérée 4 septembre 2016 21:46

      @tashrin

      Il ne s’agit pas d’amalgame mais bien d’une seule réalité : Une communauté musulmane devenue trop envahissante et se croyant tous les droits, celui de nous harceler de provocations et de nous assassiner dans la plus ignoble lâcheté.

      Vous connaissez des cathos intégristes soutenant la pédophilie ?

      Pourquoi on n’avait pas ce problème de femmes enchifonnées sur les plages l’an dernier, avant les assassinats terroristes ? C’est ce spectacle de femmes soumises à des usages barbares qui sont une humiliation pour notre pays. Nous avons aboli l’esclavage et nous refusons de revenit à la préhistoire !


  • Pomme de Reinette 30 août 2016 12:28

    Très bon article, qui cadre bien les enjeux. Bravo.


    • Sigismond Sigismond 30 août 2016 12:44

      @Pomme de Reinette
      Merci !

      Compte tenu du temps inhabituellemet long de parution de cet article et des premières réactions, j’ai cru que le site était complètement noyauté.

    • asterix asterix 30 août 2016 14:35

      @Sigismond
      Mais le site est complètement noyauté !


    • Pomme de Reinette 30 août 2016 15:02

      @Sigismond

      En effet, il doit l’être. L’intelligence c’est toujours difficile à avaler ....


    • OMAR 30 août 2016 21:44

      Omar9

      Eh la grenouille.

      Vous vous tes mis à quatre pour verser votre fiel,mensonges et insultes à mon encontre sur Agora d’hier : toi, massacrada, zak le néo-sioniste et celui qui est toujours pas content..
      Et à la fin, par lâcheté, vous avez censurez mon com.
      Alors, t’as raison ; l’intelligence c’est toujours difficile à avaler ....
      C’est la hasbara qui est facile à présenter....


  • zak5 zak5 30 août 2016 13:22

    Excellent, rien a dire

    Le Coran des califes (que les musulmans croient tombé du ciel) déclare :

    « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. » Le Coran (V ; 51)

    http://www.3ilmchar3i.net/article-les-signes-indiquant-l-alliance-accordee-aux-mecreants-65076016.html

    Ils sont déterminés, ont confiance, et disposés a mourir pour leurs idées

    prenez-en d’la graine


    • chantecler chantecler 30 août 2016 13:55

      @za
      « Ils sont déterminés, ont confiance, et disposés a mourir pour leurs idées »
      Mon cul !
      Ce ne sont pas des kamikazes...
      Peut être des mercenaires !
      Et s’ils peuvent sauver leurs fesses en s’enfuyant , ils le font .
      Sauf que les polices ne leur font pas de cadeau .
      Et elles ont raison .
      On ne discute pas avec les tueurs , qui n’ont en outre , rien à nous apprendre .


    • izarn izarn 30 août 2016 20:06

      @zak5
      Combien de morts en 14-18, et combien de morts en 39-45 en Russie pour « sauver leurs idées », ou simplement leurs patrie ?
      Si tu fais le calcul avec les musulmans :
      Mort de rire !
      Pouet pouet !
       smiley


    • izarn izarn 30 août 2016 20:11

      @izarn
      Poutine écrabouille 50% de l’EI en 5 semaines...L’OTAN et ce connard d’Obama mettent deux ans pour un dixième du résultat...
      T’as pas compris la manip ?
      « Assad doit partir »...
      Fricouille, pétrole, Russia delenda est....
      Putain bordel, c’est simple non ?
      T’as pas compris que l’islamisme c’est Obama ?
      T’es con ou quoi ?


    • Oceane 31 août 2016 21:45

      @zak5

      Les chrétiens pensent-ils que leur livre a été ecrit par des hommes ou c’est la parole de dieu et de son fils ?

      « Il y a près de 2000 ans, naissait en Galilée un fondateur de secte, qui finira crucifié 30 ans plus tard. Ses avant-derniers mots sur la croix furent »Donnez-moi à boire« . Et pourtant ! La secte qu’il avait fondée deviendra ensuite la plus grande de tous les temps. Elle prendra le pouvoir politique dans l’empire romain, abolira la liberté de religion puis amoncellera des montagnes de cadavres : ses membres massacreront des millions d’ »infidèles « , »hérétiques « , »sorcieres" et autres, puis se massacreront entre eux en donnant à l’Europe les guerres les plus féroces qu’elle ait connu. Une telle histoire pour inciter à la modestie, mais les chrétiens revendiquent, au contraire, un monopole de l’éthique. Ils proclament qu’ils adorent le seul Dieu, dieu qui est « amour », et se considèrent meilleurs que le reste de l’humanité, qu’ils condamnent comme étant un ramassis d’adorateurs de faux dieux.

      Seule idéologie à pouvoir partager avec le communisme et le nazisme le podium dédié aux idéologies les plus meurtrières de l’histoire humaine, le christianisme est une idéologie dominante dans nombre de pays occidentaux, dont le gendarme du monde, les Usa.

      Il est temps d’ouvrir le « Livre noir du Christianisme : 2000 ans de terreur, persécutions, répression ». Commençons modestement, par cette Page Noire du Christianisme, qui résume quelques unes des pires atrocités commises au nom cette idéologie qui prétend promouvoir l’amour du prochain.

      La poutre et la paille.


    • zak5 zak5 4 septembre 2016 15:21

      @chantecler
      Mon cul !

      ils iront vous prendre par la peau du cou pour vous faire sortir de votre petit bistrot. vous aurez droit, si vous payez la djizya et si vous rasez les murs, a votre tasse de thé a la menthe, ou votre bol de lait, dans votre estaminet hallalisé


    • Nérée 4 septembre 2016 22:41

      @Oceane

      Il faudrait sans doute vous référer à des sources plus sérieuses et faire quelques progrès en psychologie : Il est évident que les pervers ne reconnaissent jamais leurs perversions, et que votre lecture de la Chrétienté est fausse.

      Nul Chrétien n’a prétendu que le Nouveau Testament avait été transmi par autre chose que des hommes. Et il ne s’agit pas d’une secte, contrairement à la tradition coranique, très tôt divisée en différentes sectes.


  • bluerage 30 août 2016 13:41

    Bravo Sigismond

    J’ai noté cet article 5 sur 5, tout est dit, liberté ou islam, il faut choisir.

    Les mêmes lécheurs de babouches léchaient les bottes des SS à une autre époque...


    • Le421 Le421 30 août 2016 20:16

      @bluerage
      Pas vraiment de gauche, les types qui léchaient les bottes des SS...

      Des pleutres friqués qui avaient beaucoup à perdre.


    • izarn izarn 30 août 2016 20:18

      @bluerage
      N’importe quoi !
      Tu parles de l’Islam fabriqué par la CIA, les salafistes du Qatar arrièrés ou des saoudiens coupeurs de tetes...
      C’est comme si tu me parlais du christianisme de Simon de Montfort à Bézier :
      « Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens »
      Barbarie...
      Meme l’islam des maures en Espagne lors de la Reconquista étaient plus évolués, plus civilisés et plus modernes...
      Merci de comparer l’Islam à de la merde, les vrais musulmans vont surement aimer !
       smiley
      Mais bon, vaut mieux en rigoler, comme chez moi dirait la mémé du coin...


    • Veniza Veniza 31 août 2016 19:03

      @bluerage

      Oh que oui, la comparaison est très bien vue !!

    • Oceane 31 août 2016 21:51

      @bluerage

      « Le Livre Noir du Christianisme : 2000 ans de terreur, persécutions, répression ». L’histoire du serpent qui se mord la queue.


  • Dudule 30 août 2016 13:44

    Encore cette histoire stupide... On a pas vu plus de 50 cas de « burkini » sur toutes les plages de France cet été, et c’est au cœur de tous les débats, au point qu’on ne parle plus de rien d’autre...

    Ras le bol de ces idioties religieuses à la c.. Comme s’il n’y avait pas d’autres problèmes autrement plus urgents.

    Le meilleurs moyen d’arriver à une société multiculturelle, ce qui serait une catastrophe, c’est bien justement de faire des lois d’exceptions concernant des événements fortuits et ne concernant que certaines catégories de la population. Interdire le « burkini », c’est interdire d’être habillé sur une plage, sinon on a produit une loi d’exception concernant une partie de la population.

    D’accord avec tout ce qu’a dit Tashrin au dessus, mais j’ajouterai encore une chose :

    La pratique traditionnelle de l’Islam des populations d’Afrique et du Maghreb qui sont venus vivre chez nous n’a rien à voir avec cet Islam d’incultes à moitié analphabètes de la secte Saoudienne et de ses suppôts Qataris, propagé dans le monde à coups de milliards de dollars. Et ils sont nos grands amis, et Sarko qui s’agite à qui mieux mieux sur cette histoire aime beaucoup les Qataris...

    Hypocrites de m....


    • izarn izarn 30 août 2016 21:21

      @Dudule
      Hollande nous vends l’Islam du Qatar...
      Ce sont eux qui financent ses camapagnes élèctorales...


  • agent ananas agent ananas 30 août 2016 13:45

    Curieux pays que la France. Ses dirigeants tentent d’abattre depuis cinq ans, par tous les moyens, le seul régime non confessionnel du Moyen-Orient. Ils livrent des armes aux djihadistes au nom de la démocratie et des droits de l’homme. Ils bombardent les populations civiles en prétendant lutter contre le terrorisme qu’ils soutiennent par ailleurs. Ils distribuent des médailles honorifiques et vendent des avions de chasse aux sponsors saoudiens de la terreur planétaire. Mais cette absurdité permanente de notre politique étrangère n’offusque personne. Elle ne suscite dans les médias dominants que des débats feutrés. Aucun mouvement de foule n’en dénonce la nocivité. Pour peu elle passerait inaperçue, faisant place à d’autres préoccupations.

    Car ce ne sont pas les événements d’Alep qui passionnent les foules. Ces affrontements exotiques auxquels on ne comprend rien n’intéressent personne. Loin de nous, ils sont comme frappés d’insignifiance. Le vrai sujet est ailleurs, son urgence saute aux yeux. Son extrême gravité nous pétrifie d’angoisse. Le burkini !

    ... SUITE


  • Liber8 (---.---.38.175) 30 août 2016 14:19

    « il faut choisir entre liberté ou islam »

    Nan mais qu’est ce qu’il faut pas lire comme connerie.
    Parler de liberté en débattant sur le burkini ou l’Islam alors que pendant ce temps le gouvernement fait passer des lois autrement plus importantes concernant justement les libertés.
    Sans deconner dans ce pays vous etes vraiment pitoyables, une bande d’abrutis, d’ignorants, de débiles.


    • redux (---.---.196.50) 30 août 2016 16:06

      @Liber8

      La formule est certes un peu simpliste dans le contexte francais mais prend tout son sens quand on observe le monde musulman, qui n’est qu’un catalogue de tyrannies, d’économies en déroute et d’oppression des minorités et des femmes. Nous ne voulons pas que cette culture islamique s’insinue chez nous .A quoi ressemblera une France avec 40% de population musulmane ? Un havre de prospérité, de liberté, de vivre ensemble ? Bien sur que non ! Pensez a long terme plutot que de considérer ce sujet comme un débat politique ou législatif lambda . La France de demain se prépare aujourd’hui .Les sujets liés a l’islam étaient inexistant il y a 30 ans car la population musulmane divisée de moitié .Ca va très vite et de plus en plus dans le contexte mondialisé.


    • epicure 30 août 2016 17:08

      @Liber8

      heureusement que tu te fais appeler liber8, qu’est ce que cela serait sinon, vu que tu semble incapable de comprendre les enjeu sous-jacent au niveau de la liberté, le fait que ses ennemis peuvent avancer leurs pions rétrogrades pour faire passer leurs pratiques liberticides.

      A moins pour toi la liberté se limite à la liberté des patrons d’exploiter les travailleurs.


  • bnosec bnosec 30 août 2016 14:26

    On ne se ballade pas en ville tout nu. OK
    On ne porte pas de t-shirt avec une croix gammée. OK
    On s’habille un tant soit peu correctement pour un entretien d’embauche, un mariage, une cérémonie officielle. OK
    Les chiens et cigarettes sont interdits sur certaines plages qui sont au même titre que la rue un espace publique. OK

    Mais si on ose évoquer comme dérangeantes les pratiques barbares des islamofascistes, là non non non ça fout le bordel !
    Pauvre France...


    • franc 30 août 2016 15:20

      @bnosec

      -

      tout à fait juste

      -

      C’est la trahison des zélites ,la corruption des hauts fonctionnaires .


  • lancelot3 (---.---.196.50) 30 août 2016 15:53

    Il y a les règles formelles et il y a les règles implicites de sociabilité ,de bon sens et d’intelligence, a Rome tu fais comme les romains .
    Les militants de l’islam utilisant les règles formelles en niant les règles implicites. Ils sont logiquement rejettés . Ma mère vit depuis 7 en Algérie pour son travail , malgré sa coquetterie de femme occidentale jamais elle n’a porté de decolleté ,de jupe en dessus des genoux ou de maillot deux pièces,pourtant ca n’est pas interdit .
    Quand je vois la gauche ( Valls est isolé) nier tout le combat féministe ( et au fait ou sont passés les femen ??) ,la condition de la femme et l’égalité homme/femme sous pretexte de défense des minorités prétendues discriminées ( comment peut on prétendre etre discriminé quand on a autant de droits que ses concitoyens non musulmans ?) ca me révulse . Ces gens ont abandonné les grands combats sociaux pour l’unique lutte antiraciste .


Réagir