vendredi 1er juillet 2016 - par maidoc25

Campagne de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer

Campagne de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer

Driss Lyakoubi, LE MATIN

 

 29 June 2016 - 16:59

 

 

L’association Noor a recensé plus d’une centaine de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, en majorité des femmes.

 

L’association « Noor » de la maladie d’Alzheimer de Kénitra organise tout au long du mois du Ramadan une campagne de sensibilisation pour interpeller et mobiliser le grand public contre cette pernicieuse maladie. Elle a mis en place un stand dans le hall de l’Hôtel de ville où elle propose des actualités et des informations sur la maladie, la recherche médicale et l’aide apportée aux malades et aux familles.

Depuis sa création en 2014, cette jeune association agit sans relâche pour que la maladie d’Alzheimer et les besoins des familles et des personnes malades en matière de prise en charge soient reconnus en tant que tels et pris en compte dans l’action des instances concernées. Elle essaie aussi d’informer l’opinion publique locale et d’interpeller les médias pour faire changer le regard, souvent erroné, que la société porte sur la maladie. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de cette campagne de sensibilisation qui commence à porter ses fruits. Durant deux ans, l’association Noor a recensé plus d’une centaine de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, en majorité des femmes et depuis le début du Ramadan, elle a enregistré une quarantaine de patients.

Menant un combat de longue haleine, Nour El Hayat Bendahman, présidente de l’association Noor, révèle que la maladie d’Alzheimer est un sujet qui reste tabou alors qu’elle est en train de gagner du terrain. Les personnes atteintes d'Alzheimer, précise-t-elle, sont très majoritairement conscientes de leurs difficultés, mais plusieurs parmi elles n'en parlent pas, de peur de gêner ou de faire souffrir leur entourage. « Personnellement, j’ai vécu cette expérience avec mon défunt père, il y a près de vingt ans et je suis en train de vivre la même expérience avec ma mère atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis sept ans. Compte tenu de cette épreuve, j’étais à l’origine de la création de notre association à laquelle se sont jointes plusieurs personnes désireuses de mener bénévolement une action fortement volontariste pour soulager la souffrance des malades et de leurs proches et surtout leur apporter des connaissances nécessaires à la compréhension des manifestations de la maladie et à un accompagnement pertinent de la personne malade et de sa famille. »

La déclaration du docteur Moulay Ahmed Idrissi, président de l’Association des amis des myasthéniques du Maroc, constitue un témoignage poignant sur la souffrance des familles mises à rude épreuve par cette maladie neurodégénérative complexe qui conduit à une détérioration des capacités cognitives et entraîne progressivement une perte d'autonomie. « J’ai rendu visite, il y a près de quatre ans, à ma défunte mère et combien fut ma surprise quand elle ne m’a pas reconnu. Imaginez ma douleur de découvrir qu’une mère ne se rappelle plus de ses fils ! J’ai reçu quelques malades atteints d’Alzheimer dans mon cabinet et je comprends la souffrance de leurs proches à la fois en tant que médecin mais aussi en tant que fils d’une mère qui a beaucoup fait pour moi. L'Alzheimer est une perte de l’identité, de la respectabilité et de la personnalité du malade. C’est un retour à un état végétatif avec perte de la confiance en soi. Plus que pour les autres tranches d’âge, les personnes âgées atteintes d’Alzheimer ou d’autres infections doivent être encadrées par l’État. Sinon, ce serait une ingratitude de la part de la société et des familles pour lesquelles elles se sont tellement dévouées. » 

 

http://lematin.ma/journal/2016/campagne-de-s&nbsp ;&raquo ;&nbsp ;&raquo ;ensibilisation-a-la-maladie-d-alzheimer/250011.html#sthash.9S44L1Us.dpuf&nbsp ;



6 réactions


  • Pinkette234 Pinkette234 2 juillet 2016 00:09
    • je ne vais plus soutenir AGORA VOX

    • maidoc25 maidoc25 2 juillet 2016 02:49

      @Pinkette234

      J’ai été très sensible à voter vieux post de 2013....
      je le reprends en lecture pour y réfléchir....Si vous permettez. 
       
      • ’’’ Ma mère à suivi un traitement durant 3ans(expérimental)
      • Maman vivait très bien,elle n’avait besoin de personne.
      • Arrive l’échéance ,3 ans,Médocs enlevés et ma pauvre mère à,en quelques semaines perdu complètement la tête et il a fallu la placer dans une maison de retraite où elle était presque tout le temps enfermée dans sa chambre !
      • J’ai envoyé à France Alzheimer,des photos de maman où avait une tête pleine de bleus plus trois points de suture !!!Et là quelques jours plus tard ,une place a été trouvé dans une structure adéquate.
      • Durant quelques petites semaines tout semblait parfait.
      • Et un jour j’ai trouvé ma mère coincée dans un fauteuil à bras ,entre deux énormes pilonnes ;Impossible pour maman de se sortir de là !J’ai eu confirmation d’une dame qui venait chaque jour.
      • C’est scandaleux ;dans la maison de retraite elle était enfermée dans sa chambre(mais là je peux encore comprendre)mais pas dans maison spécialisée.
      • Ma mère est devenus toute flasque,toute molle, et elle est morte rapidement !
      • Et attention ,interdiction de prendre des photos ;Je ne comprends pas pourquoi quand on n’a rien à cacher !!
      • Alors méfiez-vous des endroits très propres ,clairs ,spacieux..
      • Il y a un très bon livres qui devrait vous intéresser ;Dr Laurent SCHWARTZ.«  »"


      Bien des pensées dame Pinkette

      Dr Idrissi 

  • vilayat 2 juillet 2016 14:43

    Une étude montre que 5 vaccins antigrippaux consécutifs ,après 65 ans mutiplie le risque d’Alzheimer par 10 (probablement par la neurotoxicité de l’Aluminium) !!


  • maidoc25 maidoc25 2 juillet 2016 17:19

    Je vais vous écouter et ne plus user, moi-même, ni mes patients, de ces vaccins décriés, tant que le fabriquant n’en aura pas supprimé l’aluminium....Mais que dire de toute ces marmites en alu ,


  • rhea 1481971 3 juillet 2016 08:10

    On ne peu pas vivre avec la téléphonie mobile, la TNT , les centrales nucléaires, et faire tout un plat
    sur la maladie d’Alzheimer , il faut assumer son mode de vie. Il faut savoir qu’ il fallait ne pas dépasser un seuil de fréquence électromagnétique, environ 99 mégahertz pour éviter des conséquences sur la santé mentale.


    • maidoc25 maidoc25 3 juillet 2016 17:08

      @rhea 1481971
      imaginez aussi toutes les stations et les radios, les émissions satellitaires , les communications et toutes ces ondes crées par l’homme.... 


Réagir