lundi 20 mars - par ddacoudre

Cinquième république piège à con

De plus en plus, des voix s'élèvent pour dire que l'on vole le débat présidentiel aux citoyens en focalisant l'information autour de l'affaire Fillion. Parti de son épouse en passant par ses enfants, nous en sommes à ses costumes et une fois la veste tombée, quel sera le choix médiatique, à moins que, demain lui, ne décide de lever le bas et tourner le dos à ses détracteurs. Il reste évident que lui-même a contribué à donner l'image de probité que souhaitaient ses sympathisants et plus généralement les citoyens après les nombreuses affaires qui ont émaillé la vie de l'UMP et les élections de Sarkozy en 2012. A ce jour nous ne savons pas s'il est coupable, mais déjà l'opinion publique l'a condamné par l’intermédiaire du tribunal médiatique interposé, devenu la justice populaire, fait de ragots de rumeurs et de curée. Puis l'on sera étonné que la justice ait été retirée au peuple même si les magistrats la rendent en leur nom et que l'on ait fini par mettre un recours en appel aux assises. Ainsi, Fillon a fait l'actualité à son corps défendant s'il a été honnête, ce que dira la justice. Je ne vais pas être hypocrite et reconnaitre que dans la course à la présidentielle je suis bien content de ce fâcheux avatar qui l'élimine de l'Élysée.

Les médias sont culottés.

Mais qui a donc rebondi durant toutes ces semaines sur ce fait divers dont l'importance ne tient qu'à la situation électorale, si ce ne sont les médias, dont l'écho se propage sur le Net. Ensuite les mêmes, depuis quelques temps se plaignent que le débat politique est étouffé, ils ne manquent pas de culot. Les médias sont devenus des croques morts, ils s'étendent en permanence sur les drames bien au-delà de ce que nécessite une information des risques de notre existence. Cela plait à une majorité de citoyens et nos enfants sont élevés dans une culture dramatique comme en témoigne tous les jeux vidéo, les filmographies et les séries télévisées. Si la mort est une préoccupation essentielle humaine, ce qui constitue notre existence c'est l'espérance d'y arriver en bonne santé et heureux. Pour ce faire nous développons des idéaux politiques, certes qui opposent les hommes souvent « meurtriérement  », ce qui emporte d'attacher de l'importance de débattre dans la perspective de la paix.  Or, régulièrement les médias depuis les années 1990 amenuisent le temps qu'ils y consacrent au débat et les citoyens se gargarisent des déboires qui leur sont présentés, surdimensionnés et instrumentalisés par la plupart hommes politiques eux-mêmes, des partis de gouvernement ou d'extrême droite qui n'ont aucun projet, si ce n'est, de perpétuer la compétition « meurtrière » économique.

Le cas Macron.

Actuellement cela évite de s'interroger sur l'événement que représente Macron, certains parlent de renouveau politique, certainement histoire de ce foutre de la gueule du monde, pour ne pas dire qu'ils sont incompétents. L'interrogation que cette candidature soulève, en dehors du fait que comme tous citoyens il peut être candidat, c'est qu'il atteigne autant d'intention de vote pour une première présentation. Si l'on refait l'histoire, Hollande a été élu par rejet de Sarkozy et sur son quinquennat Hollande est dans les pâquerettes. Il semblerait que les nostalgiques de ce quinquennat se retrouvent derrière Macron. Sa candidature laisse penser qu'en l'absence de Hollande, comme candidat assuré d'être éliminé compte tenu du rejet qu'il a inspiré, des gens bien intentionnés, qui n'ont pas eu à se plaindre de sa mandature, patronat et financiers, aient poussé Macron vers la présidentielle comme digne successeur de Hollande bien avant que celui-ci ne fasse connaitre sa position. Effectivement Macron annonce sa candidature le 16 novembre et le 1 décembre 2016 Hollande renonce, sachant que dans ce milieu rien ne se décide du jour au lendemain et que le départ de Macron n'a pas fait de vague, hormis quelques remarques désagréables de Cambadélis. Il a été assez intelligent pour s'exclure lui-même du PS pour ne pas participer au primaire dans lesquelles il aurait été éliminé. De ce seul fait il est un candidat qui s'affirme sans aucune idéologie et d'expérience, tous ceux qui se sont toujours affirmés sans idéologie étaient des gens qui votaient à droite. Pour s'en assurer, tant son action au sein du gouvernement que le programme qu'il présente en ont la teneur. Il ne rompt ni avec la loi du marché ni avec le système et les mesures sociales ne sont que des plâtres qui vont couter au plus pauvre via la TVA et la CSG.

Le même sort que les autres.

Dans ce cadre Macron s'il est élu fera comme tous les présidents qui sont entrés dans le système depuis 1984, au bout de six mois à deux ans ils se sont rendu compte qu'ils ne pouvaient pas tenir leurs promesses. La cause en est simple les citoyens ont abandonné leur pouvoir régalien d'émettre de la monnaie en le transférant aux banques, tant est si bien, que pour en disposer ils doivent payer des intérêts alors qu'ils pouvaient l'avoir gratuitement. Secondement presque unanimement tous les citoyens se plaignent de payer des impôts et des taxes pour alimenter le budget de l'état. En clair ils attendent de l'état des services et leur refusent leurs financements. Tous ceux qui resteront dans ce schéma vous diront, pour vivre (développer l'emploi) il vous faut aller chercher l'argent des riches et leur payer des intérêts. Je n'ai pas à vous faire un dessin pour savoir ce que cela donne, car nous le vivons. Les riches s'enrichissent toujours plus et la dette publique croît.

Chut.

Alors, comment se fait-il que Macron en cet instant soit en position d'être au deuxième tour et forcément élu dans le cadre du rejet du FN avec qui il partagera la compétition ? Actuellement la côte de Hollande est de 22 %, 20 % de satisfait et 2 % de très satisfait. Si Macron est son digne successeur il bénéficie déjà d'une adhésion de 22 % puisque nous le savons Hamon est l'avatar de la primaire socialiste, désigné par les sympathisants et non par l'appareil PS. C'est donc en supplément qu'il reçoit les intentions du ralliement de Bayrou pour atteindre les 25 %, ça coule de source et bien non. Curieusement seulement 33 % d'entre eux sont certains de voter Macron selon le Cevipof, mais chut il ne faut pas le colporter. Toutefois 77 % se disent mécontents du chef de l'état et donc à ce jour aucun de ceux représentant ce mécontentement ne seront en passe d'être élu, cinquième république piège à con.

La cinquième république était faite pour assurer une stabilité gouvernementale, or celui qui sera élu sera minoritaire s'il ne rallie pas sur son programme, mais sur le rejet, comme les deux précédents président. A quand la sixième république  ?



42 réactions


  • howahkan howahkan 20 mars 11:43

    Salut..et oui le probleme c’est bien le système ..et les humains n’y sont pour rien du tout...

    le système étant d’après ce que je comprends totalement indépendant de ce qui nous reste de cerveau ..

    les deux ne sont pas du tout liés....

    C’est pareil avec la souffrance de vivre, la souffrance comme la peur etc n’est pas du tout liée à l’humain..ce sont deux « choses » totalement différentes..

    merci smiley


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 13:56

      @howahkan

      bonjour. de l’humour dès le lundi, ce sont les hommes qui ont défini le système tu le sais parfaitement puisque souvent tu le dis. mais très souvent l’on définit l’entité parce que l’on ne peut pas parler individuellement de tous ceux qui la compose, c’est comme la société personne ne la jamais rencontrés chez un psych. smiley
      cordialement.


    • howahkan howahkan 20 mars 15:06

      @ddacoudre

      Salut, oui je suis d’humeur taquine ce matin..fait beau ici, j’ai fait mon vélo du matin, moto en bord de mer tout à l’heure...mais ça on s’en fou, le mental a une bonne énergie tout vient de là..

      en fait on peut parler individuellement à tous , car nous sommes identiques quand à notre seul programme encore en marche : la pensée analytique sauf différences superficielles indispensables car on était sensé être en communion...si si.. ! je pense que tu le sais bien sur.

      si je me connais à fond, peur,souffrance,désirs, fuite, ennuie , violence,conflit, auto félicitations, pourquoi je suis parfait etc etc etc je connais les autres aussi...il est donc possible de communiquer profondément avec un autre au travers de son propre voyage....

      c’est ce que j’essaye de faire..rien de rationnel , la raison n’a pas de place ici c’est plus une forme allégorique qui peut parler, car je ne m’adresse pas à la pensée des autres qui me lisent..mais à tout sauf çà !! il n’y a rien a comprendre car je ne peux comprendre à la place des autres bien sur..comme personne ne peut manger pour moi ....

      le maître connaît sur la psyché et la masse prise comme nombre un peu plus que la masse ne connaît d’elle même..de là vient un des ses avantages sur nous...un autre avantage c’est que lui il coopère....

      cela suffit pour dominer le monde...avec ou avec violence.

      je te salue..merci smiley


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mars 11:46

    Le dysfonctionnement des mécanismes électoraux ne touchent pas que la France et ne paraissent pas liés à la constitution de la cinquième république (qui a instauré une monarchie non héréditaire).


    La campagne électorale pour l’élection présidentielle française est un remake de la campagne américaine dans lequel on trouve les mêmes ingrédients (état profond, N.O.M., banques transnationales, fonds d’investissements et médias contrôlés par ce qui précède) dans des proportions différentes : ce que la potée est à la choucroute !

    Le malaise est beaucoup plus profond et ne se limite pas à l’hexagone qui n’est qu’une petite province de l’empire, une sorte de Dacie par rapport à Rome. Les contradictions des intérêts entre les différents lobbies sont en train de s’exacerber et les maquillages arrachés par les adversaires font apparaitre la bête agonisante comme un écorché dans une salle de biologie. Les masques tombent, les imposteurs ne sont plus crédibles et les électeurs sont désorientés.

    Une sixième république ? Pourquoi vouloir changer de coquille quand on ne sait pas ce qu’on veut mettre dedans ? Si c’est pour continuer à jouer la cinquième roue du carrosse derrière les USA et l’UE, ça ne sert à rien. C’est un cautère sur une jambe de bois.

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 20 mars 11:55

      @Jeussey de Sourcesûre

      question à l’auteur : pourquoi avoir utilisé le singulier pour qualifier le piège ?
      Dans le cas présent, si piège il y a, le piégeur a sans doute l’intention de ratisser large, non ? 
      Il s’agirait davantage de chalutage profond que de pêche à la mouche !

    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 14:06

      @Jeussey de Sourcesûre

      bonjour. tout à fait le malaise est plus profond, j’ai eu aussi l’occasion de l’écrire l’on est devant un mouvement d’ensemble dans le monde occidental qui pratique la pensée unique. j’ai parlé de VI république en pensant à la France insoumise et aux constitutionnalistes qui la réclament, pour ma part je supprimerais les présidentielles et j’instaurerai un quorum pour que personne ne soit élu avec moins que les inscrits et bien d’autre chose. le singulier seulement comme forme générique.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


  • Yvance77 Yvance77 20 mars 11:51

    « De plus en plus, des voix s’élèvent pour dire que l’on vole le débat présidentiel aux citoyens en focalisant l’information autour de l’affaire Fillion »

    .

    Très sincèrement quand une chaîne nationale invite le club des cinq dont 4 ont été aux manettes durant 40 piges et le cinquième a servi de chiffon, vous en attendez quelque chose d’un, du des débats ? Pas moi en tout cas ! Et si l’on est focaliser sur le FICTIF c’est aussi un peu normal, car la colère populaire aurait voulu qu’il soit mis hors jeu, tellement il ne fait pas figure de coupable, mais il l’est.

    .

    Je suis tombé sur une intervention de François Asselineau semaine dernière, et le traitement réservé par le porteur de carte de presse était indigne. 


    La première des manifestations serait à faire devant les locaux de TF1 et que quelqu’un ait le courage de reprendre aux Bouygues, Bolloré ces instruments de propagande. La télévision doit redevenir un outil d’information, de culture, de divertissement et non pas un objet d’abêtissement et pour le partial


    • assezdesbonim 20 mars 14:44

      @Yvance77
      Vous voulez sans doute parler de France 2. Les spécialistes de la manipulation !


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 19:58

      @Yvance77

      bonjour, tu prêches un convaincu. personnellement je ne pense pas qu’il puisse y avoir une information objective et partielle, puisque c’est toujours l’information fourni par un tiers et son filtre comme à la télé en plus il y a la vision du cadreur. la seule information juste c’est celle que l’on vit.
      mais malgré cela l’on peut être un temps soit peu rigoureux. je ne suis pas choqué par ceux qui défendent leur point de vue ou leur bout de gras ce que je n’apprécie pas c’est quand ils font croire qu’il détiennent une vérité qui est celle qu’ils présentent. le leurre fait parti de l’existence humaine comme chez n’importe quel animal et il vaut mieux être rompue à sa détection, car nous sommes bien plus sournois qu’eux.Télévision : de l’info sans infos.
      cordialement 

      ddacoudre.over-blog.com.


  • fred fred 20 mars 12:29

    Les politiciens- véreux, changent de République, pour cacher sous le tapis leurs turpitudes !


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:24

       @fred
      bonjour. pour être véreux il n’est pas utile de changer de république, certains partis changent d’acronyme. la V était faite pour le général et depuis,Giscard il doit se retourner dans sa tombe, car l’abandon de souveraineté est arrivé avec l’abandon du pouvoir régalien d’émettre de la monnaie
      cordialement..ddacoudre.over-blog.com
      .


  • troletbuse troletbuse 20 mars 12:38

    La baudruche Macaron ne passera pas le premier tour. Et ce sera bien


  • Tall Tall 20 mars 12:48

    La popularité de Hollande était sous les 5% quand il a annoncé sa capitulation

    Il est remonté depuis car il devient apolitique du coup

    • Tall Tall 20 mars 12:51

      L’appareil PS a juste joué la carte du changement de personnes, à défaut d’un changement de programme social inapplicable au sein de l’UE


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 mars 13:37

      @Tall

      et c’est pas avec des guignols qui veulent prohiber l’islam qu’on va faire avancer la cause smiley


    • Tall Tall 20 mars 13:48

      @Olivier Perriet

       
      Vous croyez ça ? ... Le 2e parti des Pays-bas n’est fondé que là-dessus > 13%
      Et l’islam ne changera pas ...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 mars 15:05

      @Tall

      Rejet du TCE aux Pays Bas en 2005 par 60 %, si vous voulez avoir un point de comparaison valable.

      Comme les bons gauchos, qui pourrissent toute revendication en exigeant d’instaurer la dictature du prolétariat tout de suite maintenant.


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:28

      @Tall

      bonjour c’est comme quand l’on meurt, subitement l’on devient le meilleur. cela se comprend car l’on n’a plus rien à craindre d’un mort. smiley
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


  • BA 20 mars 13:20

    - Ne votez pas pour le club des cinq.

    Ne votez pas pour le club des cinq candidats invités à débattre sur TF1 lundi soir.

    Ne votez pas pour Marine Le Pen, ni pour Emmanuel Macron, ni pour François Fillon, ni pour Benoît Hamon, ni pour Jean-Luc Mélenchon.

    - Choisissez plutôt un des six outsiders.

    Votez pour un des six candidats qui n’ont pas été invités à débattre sur TF1 lundi soir.

    Votez pour un de ces six outsiders : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassale, Philippe Poutou.

    https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/17352205_1284106324978159_82718738074804235_n.jpg?oh=82aacc6d712a12b639fbc10790aa3097&oe=5925699F



    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 mars 13:37

      @BA

      bof être marginal n’est un gage de rien du tout.


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:37

      @BA

      bonjour. il est vrai qu’en la V république le scrutin à 2 tours crée de fait une écurie présidentielle autour des postulants et être minoritaire est une galère car l’on ne peut même pas avoir des représentants à l’assemblée nationale.
      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


  • assezdesbonim 20 mars 13:59

     Votez pour les recalés, c’est le meilleur moyen pour se retrouver avec un candidat De Gôche !
     Comme F. Hollande élu par défaut.

     


    • Lloyd PALUN Bel des chants 20 mars 14:01

      @assezdesbonim

      Ou encore se retrouver avec un mal à se faire amputer le bras gauche la nuit prochaine !! :-> :-> :->


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:41

      @assezdesbonim

      bonjour. c’est bien encré dans l’opinion que Hollande est de gauche. le PS n’est plus de gauche depuis qu’il a renoncé à la lutte contre le capitalisme soit depuis 1984. être social n’est pas réservé à la gauche Giscard le fut sans être socialiste.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


  • Harry Stotte 20 mars 14:01

    « A ce jour nous ne savons pas s’il est coupable, mais déjà l’opinion publique l’a condamné... »


    ...parce qu’elle l’a découvert cupide, tribunal médiatique ou pas tribunal médiatique,

    • assezdesbonim 20 mars 14:40

      « Emmanuel Macron a dépensé un SMIC par jour de 2014 à 2016. Le candidat qui se dit « hors système » a largement bénéficié des faveurs du système financier. La frénésie dépensière de M. Macron fait de lui un homme fragilisé face au monde de la finance. Le candidat dont on martèle tant le nom semble vouloir esquiver les débats avec les autres candidats évitant ainsi les questions gênantes. Les 120 000 euros de l’enveloppe de Bercy dépensés en frais de bouche et autre ? la soirée de Las Vegas.. AVEUGLES !

       @Harry Stotte


    • Harry Stotte 20 mars 16:35

      @assezdesbonim

      « Le candidat dont on martèle tant le nom semble vouloir esquiver les débats avec les autres candidats évitant ainsi les questions gênantes. »



      Normalement, son tour, dans le collimateur des médias, devrait venir, mais comme rien n’est normal dans cette campagne...

    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:44

      @Harry Stotte

      bonjour c’est juste, mais c’est un jugement moral, certainement un pêché pour un catholique comme Fillon mais ce n’est pas un délit.
      cordialement .ddacoudre.over-blog.com.


    • Harry Stotte 21 mars 08:35

      @ddacoudre

      « ... mais ce n’est pas un délit. »


      Ce n’est certes pas un délit, mais ça peut être déterminant dans l’isoloir

    • ddacoudre ddacoudre 21 mars 13:01

      @Harry Stotte
      bonjour nous sommes bien d’accord, chaque citoyen à le droit d’apprécier une situation avec son filtre.
      cordialement.


  • assezdesbonim 20 mars 14:34

     
     F. Fillon n’a rien fait qui soit contraire à la loi !

    Les juges ont indiqué à ce justiciable peu ordinaire les raisons de cette mise en examen : « Vous êtes un candidat sérieux à l’élection présidentielle qui a de bonnes chances de gagner. Si c’était le cas, le statut d’inviolabilité du président de la République nous empêcherait de poursuivre pendant cinq ans cette procédure et on nous le reprocherait ». On ignore qui ferait ce reproche mais ce « on » a visiblement beaucoup de poids pour influencer les juges. Rien sur les faits, aucun élément probant de culpabilité, une décision presque léonine.

    Nous sommes en plein terrorisme politique, médiatique, et juridique aussi.
    Ceux qui jacassent, sans cesse et partout, ont décidé du hold-up démocratique, de nous museler, de devenir les maîtres de nos consciences, malgré leur arrogante incompétence partout dénoncée, du moins dans le pays profond,


    • José du bar du coin José du bar du coin 20 mars 19:25

      @assezdesbonim
      Le pays profond ? Tout comme Giscard et la « fracture sociale » smiley 

      Faut pas avoir fait bac + 12 pour comprendre que , si Fifi était élu : 
      • il bénéficierait de 5 ans d’immunité présidentielle
      • il pourrait nommer les bons juges aux bons endroits
      • quand bien même il serait à nouveau confronté à la justice , les faits antérieurs à 2010 seraient.. prescrits , quelle tristesse . 
      Et si tu n’as toujours pas compris : le détournement de fonds publics et la corruption passive sont contraires à la loi . Point smiley

    • @José du bar du coin

      Check <3


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:49

      @assezdesbonim
      bonjour. il n’y a pas de terrorisme politique pas plus que assassina en l’espèce. il y a seulement un coup bas pour quelqu’un qui est un crocodile comme les autres et qui a joué sur un tableau de probité sur lequel il a glissé. j’ai eu l’occasion d’écrire qu’en d’autres temps cela se serait réglé sans autres histoires. c’est la situation qui a fait le larron.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com .


  • soi même 20 mars 14:50
    Cinquième république piège à con, la sixième piège a andouille.

    Tant l’on aura pas compris la séparation des pouvoirs, tant l’on aura compris que l’État de Droit n’a pas à siniser dans l’économie et que le monde économie doit pas avoir un mariage incestueuse avec le Pouvoir Politique et tant que la Société Civile n’est pas reconnue pleine et entière dans sa Liberté de s’organiser, l’on peut rêvé sur toutes les Constitutions possibles , elles finiront tous en une chienlit.

    Ce n’est pas la Cinquième qui pose problème, c’est le monde des idées qui n’est plus ’interrogent pour crée et innover le sociétale, la paresse de la pensé est toujours retourné vers les formes du passée et de jamais tendre vers les impulsions de l’avenir qui ne peuvent en aucun cas reproduire le les impulsions du passé et du présent.

    Et tant que le serra pas en mesure que l’on est a la fois social et anti social, l’on pourra faire toutes les proposition les plus enchanteresses, l’on serra toujours dans la fantasmagorie car l’on ne veut pas tenir compte de ses lois fondamentales qui régis les rapports humains.


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 20:56

      @soi même

      bonjour tu déplace le problème sur la biologie de l’évolution ce qui n’est pas faut, mais comme tu l’écris quand l’on se rend compte de l’événement il est passé et l’on n’a plus d’actions sur lui. tout système évolue et se perverti puisqu’il engendre son auto destruction plus ou moins rapidement.
      il ne peut y avoir de système a durée éternelle. mais il est vrai que si l’on pouvait faire de tout homme un découvreur ce serait le summum, mais ce ne serait pas sur que ce soit viable.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • soi même 21 mars 13:15

      @ddacoudre ( tu déplace le problème sur la biologie de l’évolution ) avec de tels arguments j’en reste baba, il serait temps que vous élargissez vos points de vues sur l’évolution et involution sociologique.
       


  • Le Panda Le Panda 20 mars 18:29

    La cinquième le Canada, Edmonton, etc.">république était faite pour assurer une stabilité gouvernementale, or celui qui sera élu sera minoritaire s’il ne rallie pas sur son programme, mais sur le rejet, comme les deux précédents présidentÀ (avec accent grave).">. A quand la sixième le Canada, Edmonton, etc.">république  ?

    Bonjour

    « Il me semble que cela ne sera pas pour ce quinquennat, avant le débat de ce soir, il me semble que les dés sont lancés. J’en parle dans mon article. Ayant vu le votre en modération je l’ai approuvé. Que l’on soit pour ou contre il est indéniable, que  »la vérité sur les libertés« trouve sa place.

    Nous n’avons jamais eu autant de moyens de le prouver, il ne faut surtout pas baiser les bras, mais à ne pas en douter les générations à venir pourront peut-être dire : Nous les accusons de nous avoir laissé cela.

    Cdt »


    • ddacoudre ddacoudre 20 mars 21:03

      @Le Panda

      bonjour merci de m’avoir pulsé. je le pense aussi, mais il faut que l’idée fasse son chemin.
      cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • Le Panda Le Panda 20 mars 21:29

      @ddacoudre
      Merci pour votre lien que j’ai lu et visité, il faut aussi que chaque idée fasse son chemin....

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/inegalites-du-mot-liberte-190913

      A vous de me dire ou les autres ce que vous en pensez.

      J’aurai pu vous mettre le lien de mon « forum » mais je respecte notre échange et forum AGV......

      Cordialement

      Le Panda


    • ddacoudre ddacoudre 21 mars 00:37

      @Le Panda

      j’ai lu ton lien et je suis aller voir ton site. tu y développe beaucoup de points de vue intéressants qui semble rejoindre un altruisme lucide en regardant l’homme comme il est. c’est un moyen d’avancer même si l’on sait qu’il n’y a pas de solution finale.
      cordialement.


Réagir