mardi 25 avril - par Philippe Huysmans

Comme un air de déjà vu

« Je ne crains pas le suffrage universel. Les gens voteront comme on leur dira. » Alexis de Tocqueville

Il ne faut pas se voiler la face, la victoire écrasante du candidat de l'oligarchie européiste et atlantiste, Emmanuel Macron, montre clairement l'étendue du verrouillage complet de l'élection présidentielle française. Si l'on y réfléchit deux secondes, c'est un véritable hold-up orchestré par le locataire de l'Élysée, les élites dirigeantes et les médias à la botte.

À droite, on a pu suivre le feuilleton de l'assassinat politique de François Fillon par son propre camp, jugé décidément peu orthodoxe en matière d'atlantisme. Comment, un candidat qui propose de discuter avec Vladimir Poutine ? Inacceptable, à éliminer. Le résultat revient, comme pour les socialistes d'ailleurs, à écarter le candidat choisi par la base.

À gauche, à partir du moment où Valls, le candidat choisi pour vous par l'oligarchie s'était fait renvoyer à ses chères études par les militants lors de la primaire de la « belle alliance », il fallait trouver un plan B. Alors, Benoît Hamon ? Non, ça c'était le candidat choisi par les militants, jugé trop à gauche par l'oligarchie qui, dans un ensemble presque parfait, a ravalé sa promesse de le soutenir pour se ranger derrière Macron dont vous aurez noté qu'il avait choisi, lui, de ne pas participer à cette primaire.

Ce sera donc Macron, l' « anti-système ». Énarque, ancien banquier d'affaires (Rothschild), inspecteur des finances, bombardé en 2012 Secrétaire général adjoint à la présidence de la République par François Hollande, puis ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique en 2014 dans le gouvernement de Manuel Valls. L'homme derrière le CICE, ce cadeau somptueux de 40 milliards annuels aux entreprises sans aucune contrepartie en termes d'emploi, mais aussi l'homme derrière la loi El Khomri, qui avait suscité tant de mouvements sociaux et de manifestations à partir de mars 2016.

Et qui dit homme nouveau dit figures nouvelles pour le soutenir, jugez plutôt : Alain Minc, Pierre Gattaz, Alexandre Bompard, Bernard Kouchner, François Hollande, Manuel Valls, Gérard Collomb, Corine Lepage, Xavier Niel, Pierre Bergé, Bernard Arnault, Patrick Drahi, Marc Simoncini, Bernard-Henry Lévy, Vincent Bolloré, François Bayrou, Daniel Cohn-Bendit, nicole bricq, Dominique Strauss-Kahn... et j'en passe ! À quoi vous pouvez ajouter la totalité des médias dominants : télévision, presse écrite et pure-players. Je n'ose pas imaginer les belles têtes de vainqueurs que l'intéressé adoubera pour être candidats lors des prochaines élections législatives, mais gageons que pour ceux qui conservaient l'illusion d'un changement, ça risque de piquer un peu !

Analyse de cette Bérézina

On n'apprend jamais si bien, ni aussi durablement que dans la défaite. Encore faut-il analyser rétrospectivement les raisons qui ont amené cette issue, afin de ne plus les reproduire. 

Celles-ci sont de trois ordres :

  • Obstacles légaux (et loi scélérate)
  • Médias à la botte
  • Réseaux sociaux, le miroir aux alouettes

Les deux premières raisons sont connexes en ce sens qu'elles découlent des mêmes causes, une oligarchie qui a clairement fait tout ce qui était en son pouvoir pour empêcher l'émergence de candidats ayant un discours qui s'écarterait de la sacro-sainte pensée unique. Ordolibéralisme européen et suivisme atlantiste.

Obstacles légaux

Si la présidentielle française n'amène finalement que très peu de nouvelles têtes, c'est tout d'abord en raison de la barrière presque insurmontable que représente la collecte des cinq cents « parrainages ». Le seuil était fixé initialement à cinquante, lors de l'élection présidentielle de 1958. En 1962, lors du passage au suffrage universel direct, ce nombre passe à cent, puis, en 1976, à cinq cents. Depuis l'entrée en vigueur de la loi organique du 25 avril 2016 dite de « modernisation de diverses règles applicables à l'élection présidentielle », les « parrainages » sont publics.

En quoi est-ce une entrave à la démocratie ?

Tout simplement parce que d'une part, ce sont des élus qui décident qui pourra, ou ne pourra pas se présenter à l'élection. C'est tout de même étrange qu'en démocratie on considère les citoyens ordinaires comme totalement inaptes à présenter eux-mêmes les candidats. À ceci vient s'ajouter la publication : en effet, désormais, si un élu apporte sa signature à un candidat, ceci sera publié urbi et orbi, et l'on peut raisonnablement penser que ces élus sont soumis, peu ou prou, aux directives de leurs partis respectifs.

Principe d'équité en matière du temps de parole dans les médias - loi scélérate

Ne vous laissez pas abuser par le terme enjôleur d'équité, le contenu de la Loi organique n° 2016-506 du 25 avril 2016 de modernisation des règles applicables à l'élection présidentielle est une véritable forfaiture, et une trahison de l'esprit républicain lui-même. En effet, avant cette loi, ce qui prévalait sous la cinquième république était l'égalité du temps de parole. Pas de petit candidat, pas de gros candidat, tout le monde était logé à la même enseigne, à égalité avec les autres candidats.

Concrètement, si l'égalité stricte du temps de parole reste d'application pour la période de l’entre-deux-tours et pour les deux semaines qui précèdent le premier tour, les semaines précédentes sont, elles, soumises à l' « équité », et c'est là que ça devient pervers.

Appréciation du poids politique

Comment évaluer cette équité ? Cette question a été au cœur des travaux du CSA et de ses échanges avec les médias audiovisuels et les forces politiques. Par rapport à 2012, le régulateur estime avoir « renforcé » l’appréciation du poids politique des candidats. Outre « les résultats obtenus par le candidat ou par les formations politiques qui le soutiennent aux plus récentes élections », et les « indications de sondages d’opinion », a été ajouté comme critère « le nombre d’élus dont peuvent se prévaloir les partis et groupements politiques qui soutiennent le candidat » Source : Le Monde

Vous avez bien lu... Cette « équité » est désormais déterminée par les résultats aux dernières élections et par les résultats des sondages d'opinion. On croit rêver, qui a dit que les sondages n'étaient pas là pour tenter d'influencer le résultat des élections ? Et qui possède les instituts de sondages ? Vous avez compris que si ce n'était justement grâce aux sondages, qui donnaient tous Macron gagnant, celui-ci n'aurait eu droit à strictement aucun temps de parole durant cette période. Et à contrario, François Asselineau qui pourtant avait réalisé un joli score de presque 1% aux dernières élections se trouvait relégué au trente-sixième dessous. Égalité républicaine ? Équité ? Cette propension au cynisme de l'oligarchie à faire dire exactement le contraire à une loi que ce que son titre laisse à penser tout d'abord...

Médias à la botte

« la droite ordolibérale a estimé qu'il était temps de tomber le masque »

Les médias en France sont aux mains d'une dizaine de milliardaires. Ceux-ci, travaillant main dans la main avec les deux partis dominants pourris jusqu'à l'os, ont fait main basse sur l'élection présidentielle. Désormais l'oligarchie ne se contente plus de diriger en coulisses, elle veut le pouvoir pour elle seule, sans intermédiaires dès lors inutiles. En d'autres termes, la droite ordolibérale a estimé qu'il était temps de tomber le masque.

Au Royaume-Uni, lors du référendum sur le Brexit, un certain nombre de journaux[1] avaient pris fait et cause pour le « leave ». Et la classe politique était divisée sur la question. Aux États-Unis, lors de la campagne présidentielle, Donald Trump avait pu compter sur le soutien d'une vingtaine de quotidiens, ainsi que sur celui de la chaîne de télévision Fox News, et de la chaîne privée d'Alex Jones, Infowars.

En France rien de tout cela, aucun média dominant n'a jamais soutenu véritablement un autre candidat que Macron, sauf pour jouer les uns contre les autres, et maintenir ainsi l'illusion d'une élection ouverte et démocratique. Mettant tantôt l'accent sur le sécuritaire et l'immigration pour faire monter le Front National, ou vantant la « cohérence » du programme de Jean-Luc Mélenchon. Mais toujours en accordant une couverture médiatique totalement disproportionnée à leur candidat, E. Macron.

Le traitement réservé aux « petits candidats » a montré que les médias, sans vergogne, repoussaient toujours plus loin les limites de l'odieux, de l'inacceptable, dans le confort douillet et indulgent de leur entre-soi.

Ainsi, lors d'un débat télévisé sur la 2, que l'histoire retiendra probablement comme étant le summum du mépris de la classe des éditocrates pour toute forme de démocratie, nous avions pu assister, atterrés, à des interventions surréalistes, Franz-Olivier Giesbert et Caroline Fourest vomissant littéralement leur bile sur les candidats qui n'avaient pas la chance de faire partie de ceux qu'il considèrent, eux, comme acceptables.

Caroline Fourest :

« Dans une époque où la démocratie est partout, est-ce nécessaire que l'élection présidentielle serve de grande foire à absolument tout le monde ? », se demande Caroline Fourest. « Il y a des petits candidats qui sont là parce que, même si on ne fait pas 5%, on peut se faire rembourser des frais de campagne et imprimer des affiches et des livres qui peuvent servir pour son mouvement ou sa secte pendant des années, jusqu'à 800 000 euros. »

Franz-Olivier Giesbert :

« Je trouve qu'il y a trop de petits candidats. Je pense qu'un seul suffirait. [...] C'est absurde, on perd notre temps, ça débilise le débat ! [...] Je trouve ça désolant, je trouve que cette campagne est lamentable. [...] Les petits candidats abaissent le niveau. »

Cela se passe de tout commentaire, on reste sans voix devant pareille ignominie. Sur le service public, s'il vous plaît ! Accessoirement, cela montre quelle place est laissée, dans le discours des éditocrates à l'émergence d'une nouvelle classe politique, de nouvelles têtes. Aucune. Pour eux, vous devez choisir l'un des candidats que le système a sélectionné pour vous. 

Réseaux sociaux, le miroir aux alouettes

Il faut bien se rendre à l'évidence, la popularité sur les réseaux sociaux n'a strictement aucune influence sur le résultat des élections, et je vous propose d'illustrer ceci avec l'exemple malheureux du candidat François Asselineau, de l'UPR, qui bien qu'étant le champion dans ce domaine, se voit crédité d'un petit 0,92%, soit environ 330.000 suffrages. C'est une progression, mais la déception est énorme.

Comparaison du classement Alexa du site de l'UPR avec celui du Parti Socialiste

On le voit, la popularité du site de l'UPR, qui occupe la 450ème position dans le classement des sites français est très nettement supérieure à celle du PS qui se trouve en 14.288ème position. Le site en-marche.fr se trouve, quant à lui en 761ème position, soit encore largement derrière l'UPR.

L'UPR revendique à ce jour 26.318 adhérents, et sa chaîne youtube qui compte à ce jour plus de 47,578 abonnés a comptabilisé plus de 11 millions de vues au total. La page facebook du candidat totalise quant à elle 54.663 « j'aime ».

Mais alors, que s'est-il passé ?

Le phénomène est connu et il s'appelle la « bulle de filtre ». À force d'échanger entre des contacts partageant les mêmes opinions politiques, on finit par tourner en rond dans un microcosme où tout le monde est déjà convaincu, se fermant totalement au reste du monde. À cela j'ajouterais que les échanges sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur facebook n'ont pas de véritable influence sur le choix des électeurs au moment de voter. Ceci avait déjà été théorisé, désormais, je pense qu'on peut dire que c'est prouvé.

La « règle » des 3%

Un autre point que je souhaiterais ajouter et qui est le fruit de mes propres réflexions, est que du point de vue de la communication et de la diffusion de l'information, Facebook est vraiment un miroir aux alouettes. Nous pensons naïvement qu'il a pour but de faire circuler l'info dont certaines deviendront virales, et ainsi toucher un public toujours plus large, mais il n'en est rien. La seule chose que Facebook est intéressé à ce que vous voyiez, c'est la publicité (financement), pas tout le reste (charges d'exploitation).

Ainsi, quand vous publiez un article sur Facebook, seul un tiers environ de vos contacts verront passer celui-ci sur leur fil. Et parmi ces contacts, une personne sur dix environ cliquera sur l'article pour le lire, de sorte que le nombre de lecteurs est plus ou moins égal à 0.333*0.1 soit 3,33%. Si vous avez 2.000 « amis » et que vous publiez un article, il sera lu par plus ou moins 66 personnes. Pour l'efficacité, on repassera.

Somme toute, c'est assez logique, les algorithmes de facebook ne sont pas là pour surcharger le réseau, ce qui nécessite toujours plus d'infrastructure et de bande passante, mais bien pour donner l'illusion que l'information circule. Accessoirement, je ne suis pas bien sûr que le taux de 33% s'applique de manière linéaire, ce qui favoriserait (trop) les pages ayant des centaines de milliers d'abonnés. 

Et maintenant, qui sera le prochain locataire du château ?

Je ne vais pas m'étendre trop longtemps sur la question, tant je sais bien que pour la majorité d'entre vous, la simple idée de rejouer la tartufferie de 2002 est insupportable. Et pourtant, c'était couru d'avance, l'objectif à la fois de la droite... et de la gauche qui ne voulaient pas d'un débat sur les idées, mais bien imposer leur poulain.

Est-ce que comme en 2002 les électeurs reporteront leur suffrage sur le « candidat démocrate » pour faire barrage à la « bête immonde » ? Rien n'est moins sûr, les Français ont déjà donné, et le grand vainqueur du second tour sera très probablement l'abstention. Est-ce que cela suffira à Marine Le Pen pour gagner ? Sans doute pas, même si cette configuration est probablement celle qu'elle anticipait de ses voeux.

Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook

Notes

  • [1] The Sun, The Daily Mail, The Daily Express, The Telegraph


99 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 25 avril 08:22

    L’analyse d’un échec ne se fait pas en examinant seulement les obstacles rencontrés, mais aussi en acceptant de reconnaître les erreurs et les trahisons !


    Parmi les soutiens à Macron, vous omettez de citer Robert Hue, ancien secrétaire du PC, représentatif de la trahison des dirigeants du même parti qui aujourd’hui s’affichent avec Siriza et Podémos.

    Si l’opposition en France est morte, ce n’est pas seulement parce qu’elle a été combattue à coups de milliards et de propagande, mais aussi par absence de perspectives et corruption de ses dirigeants qui ont utilisé les méthodes héritées de Staline pour anémier leurs propres organisations simplement pour conserver des postes de sénateurs, députés et maires.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 08:27

      @Jeussey de Sourcesûre

      Oh oui je sais que j’en ai oublié, il en faudrait des pages : et quels soutiens !!

      Il va se faire démonter là-dessus par MLP qui déjà hier soir (au JT) disait : « ils n’en voulaient aucun, ils les auront tous ».


    • La mouche du coche La mouche du coche 25 avril 09:14

      Le vrai courage n’est pas de s’abstenir mais de voter maintenant Mme Le Pen, sans se soucier de son programme, mais pour montrer au Système qu’il reste des couilles en France. smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 10:14

      @Philippe Huysmans
      Bonjour, j’ajouterais pour Asselineau, deux autre causes :
      - Tous les lapins crétins d’accord avec Asselineau, mais qui on voté « utile » pour un candidat qu’ils espéraient au 2e tour. Ils sont aujourd’hui cocus, mais aucun ne veut le reconnaître.


      - Et l’absence totale de campagne électorale sur les sujets de fond soulevés par Asselineau. Les Français ont eu droit à une campagne de propagande mondialiste et européiste.

      « Natacha Polony : Circulez, ya rien à voir ! »


    • julius 1ER 25 avril 18:15
      Le vrai courage n’est pas de s’abstenir mais de voter maintenant Mme Le Pen, sans se soucier de son programme, mais pour montrer au Système qu’il reste des couilles en France.

      @La mouche du coche

      tu n’as pas compris le message ...MLP est la roue de secours du système pas une option !!

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 20:28

      @julius 1ER

      Macron et le FN sont deux créations artificielles du PS !
      On n’est jamais si bien servis que par soi-même !
      L’un va servir d’épouvantail à l’autre pour le faire élire, c’est plié d’avance !
      Macron a déjà fêté sa victoire, le soir du premier tour !
      Avis aux citoyens, c’était une élection à 1 tour !


      Roland Dumas explique comment Mitterrand a poussé le FN dans les médias.

      « 160 élus socialistes appellent à voter Macron »

      « Valls veut gouverner avec Macron »

      Objectif : une loi Travail XXL !

    • kader kader 25 avril 21:28

      @Philippe Huysmans
      Marine devrait expliquer au francais

      MACRON CEST 2.5 MILLIONS D’IMMIGRES EN PLUS EN 5 ANS.

      Je voterai Marine...
      Il ne faut pas faire une campagne intelligente pour gagner il faut d’adresser au cerveau limbique ou au cerveau primaire. Pas au néocortex...

      Les francais prennent les elections pour une émission de télé realité car on leur a appris à réflechir comme ca.


    • Paul Leleu 26 avril 00:14

      @Philippe Huysmans

      François Fillon combat l’atlantisme comme Hollande combat la finance... Gattaz le soutenait. ...il avait signé en 2009 l’accord avec le Qatar... mais au moins -c’est vrai- c’était un réactionnaire conséquent : hypocrite en religion, assoiffé d’argent et crachant sa haine de classe sur les prolétaires. Il était tout à la fois pire que Le Pen et que Macron.

      Maintenant, il est clair que l’oligarchie peut se féliciter de ce second tour inane entre le roitelet de la rotonde et la châtelaine de Saint-Cloud... Le choix n’est pas facile.


    • Onecinikiou 26 avril 02:41

      @Paul Leleu


      Votre raisonnement ne tient à aucun moment la route : toute l’oligarchie sans exception, oligarchie journalistique et médiatique, financiaro-bancaire et actionnariale, grand patronale, a pris fait et cause pour Macron et pour Macron seul ! 




      Si vous, vous renvoyez dos à dos les deux candidats finalistes, gagez que l’oligarchie européiste et mondialiste, qui sait bien mieux que vous ou que quiconque d’autre ici sur ce forum où sont ses intérêts objectifs, elle ne les renvoie nullement dos à dos mais prend parti sans la moindre ambiguïté !

      Veuillez cesser par conséquent votre escroquerie intellectuelle qui n’a pour but que de désinformer nos concitoyens, et/ou rassurez vos préjugés peut-être pour mieux justifier de votre inaction ET DONC de votre soutien implicite au statu quo. 

    • hellpast hellpast 26 avril 10:33

      @Fifi Brind_acier
      Toutes ces analyses sont exactes pour la plupart, mais je ne vois point de prospective. Ne pas voter, voter Macron c’est la même chose à savoir la perspective ’être gouvernés sous les diktats de Bruxelles entre autre, et de subir la destruction totale d’un modèle français qui est plus que moribond sous les coups de boutoirs incessants de la tyrannie de l’incompétence sociale et politique des Sarkozy en passant par Hollande. Les français pour une bonne partie (la preuve par 9 de ces 3 quinquennats successifs) n’ont aucune culture politique ou historique. Je ne vais pas entrer dans ce débat qui nécessiterait des articles entiers. Plus simplement, l’Histoire n’étant qu’un éternel recommencement alors hâtons la mort de ce système et votons le Pen, non pour son programme, son racisme viscéral et sa haine des pauvres entre autres, mais pour abréger les souffrances d’un peuple qui n’y comprend rien mais qui vote quand même contre ses intérêts. Voter MLP pour installer le chaos d’ou émergera une nouvelle configuration. Je ne suis ni d’extrême droite ni gauchiste mais je vous invite à lire tout ce qui a put s’écrire et se faire dans une optique de « stratégie du pire ». Nous n’avons plus rien à perdre non ? 


    • PiXels PiXels 30 avril 19:08

      @Jeussey de Sourcesûre
      .

      « L’analyse d’un échec ne se fait pas en examinant seulement les obstacles rencontrés, mais aussi en acceptant de reconnaître les erreurs et les trahisons ! »

      Vous avez déjà vu une mule remporter le grand prix d’Amérique ?



  • cathy cathy 25 avril 08:50

    Asselineau est un rabatteur pour les maghrébins qui ne votent pas pour le PS. 


    • Louve de France Louve de France 25 avril 08:53

      @cathy


      Il y’a des musulmans qui ne votent pas pour le PS ? 

    • Louve de France Louve de France 25 avril 09:03

      En tout cas, en 2017, les musulmans voteront comme un seul homme, pour Macron von Rothschild. 


    • cathy cathy 25 avril 09:07

      @Louve de France
      Asselineau n’a fait que 0.9 %. La grande mosquée de Paris appelle aux votes de tous les musulmans pour Macron. 

      Marine Lepen seule face à 10 candidats, bravo pour son score. 

    • cathy cathy 25 avril 09:31

      @Louve de France
      Tiens un cadeau pour toi, Jean Lassalle à Jérusalem en 2007 : 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 10:22

      @cathy
      L’UPR a une analyse précise sur l’immigration. Asselineau ne veut pas diviser les Français, ce que fait le FN constamment, et qui fait perdre le FN à chaque élection !


      Les Français sont un peuple métissé depuis... le néolithique, et très égalitariste.
      Ils ne supportent pas les traitements à 2 vitesses entre les citoyens.

      Quant à mélanger sans cesse Islam et terrorisme, la spécialité du FN, c’est une arnaque !
      «  Qui a créé Al Qaïda et Daesh ? »
      Ce sont les pays occidentaux, ce que le FN se garde bien de dire !

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 avril 11:41

      @Louve de France

      faudrait savoir, je croyais que Marine allait draguer les électeurs de Mélenchon ?


    • Louve de France Louve de France 25 avril 16:43

      @cathy


      Merci Cathy ;) 

      Courage a Marine, seule contre tous. 

      On dirait le procès de Jeanne d’Arc....

    • Louve de France Louve de France 25 avril 16:48

      @Olivier Perriet


      L’électorat de Mélenchon fera ce qu’il veut, et il est certain que beaucoup ne voudront pas voter Macron. 

      Nous avons déjà le vrai socle électoral communiste puisque les ouvriers votent Front National. Mélenchon a les immigrés, les bobos et les rebelles en carton, nous avons les ouvriers et les paysans français . 

      Je compte beaucoup sur les fillonistes. Ils sont chrétiens, identitaires et déjà la directrice de campagne de Fillon , ainsi que Malika Sorel, ont fait savoir qu’elles voteraient Front National. 

    • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 18:58

      @Louve de France



      «  ainsi que Malika Sorel, ont fait savoir qu’elles voteraient Front National. »

      Et vous les croyez ? Vous êtes bien naïve ! A l’une, j’ai envoyé une adresse et à l’autre un leurre ! On verra bien s’il y en a une qui tombe dans le piège.

      Je vous rappelle aussi que j’ai, dans ma bibliothèque, plusieurs bouquins de Marc Augier


  • goc goc 25 avril 10:27

    @ l’auteur
    100% d’accord avec vous

    d’ailleurs je vous conseille l’interview de Michel Onfray ce matin sur LCI. Il dit la même chose, voir pire, il met dans le même sac, tous les gros candidats qu’il considère comme simple produit marketing.
    Il en veut surtout à Melenchon pour avoir refusé un programme commun avec Hammond et nous explique que le dit Melenchon s’est dégonflé comme une baudruche en voyant sa défaite


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 avril 20:03

      @goc

      Quelquefois, je crois que M. Onfray devrait user de son droit inaliénable et imprescriptible à fermer sa gueule.

      Il est brillant, certes, mais qu’est-ce qu’il peut être ballot, parfois... C’est usant.


  • Ce premier tour de l’élection présidentielle a été une supercherie de première....

    Mélenchion(le franc-macron) la baudruche c’est dégonflée.....

    Le bonimenteur de foire devient maintenant un pet au son cristallin sur la toile cirée de la politique franchouillarde …..

    Quant à Benoit (le bien heureux) n’aura plus qu’une devise : Plus couillon que moi tu meurs......

    Macron n’a qu’un seul programme, qu’un seul exemple à donner : Quand tu es jeune, Baise ta prof d’éco et tu deviendras Président, les Socialistes(les électeurs) sont des couillons t’en as rien à foutre... 

    Donc au deuxième tour je ne voterais pas Macron …. !

    Macron et Hollande ont vendu l’Alstom aux ricains, TOUS POURRIS.....


    • Tous les cadors des mises en examen et autres magouilles politicardes socialistes oublient que ce M Macron a dit qu’il n’était pas socialiste .....

      Eux, il reste à savoir ce qu’ils sont .. ?
       


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 10:31

    C’est la haute finance qui a décidé de se débarrasser des vieux Partis politiques, plus assez efficaces à imposer les réformes nécessaires !
    «  La destruction de la classe politique dirigeante a commencé »


    Le programme de Macron est en effet dramatique pour les Français, il a été rédigé par la Commission européenne, c’est la suite de Sarkozy et de Hollande. Macron le cache soigneusement, sinon, les Français, non seulement ne voteraient pas pour lui, mais descendraient dans la rue demain matin, s’ils en avaient connaissance !

    «  Points principaux du programme de Macron, imposés par la Commission »


    NB : Si c’est le FN qui était élu, il va de soi que ce serait exactement le même programme mis en oeuvre. La Commission européenne se fiche de la couleur politique du Président, du moment où il n’a pas le Frexit par l’article 50 comme priorité dans son programme !

    • Clouz0 Clouz0 25 avril 10:45

      @Fifi Brind_acier


      Pfff, Le rythme baisse Fifi !
      Seulement 35 commentaires depuis ce matin, on sent la grosse déprime. Avoir cru aux miracles de la propaglande internetétienne pour se rendre compte que finalement la terre est pleine ( smiley ), et peuplée de français qui n’ont rien à faire d’Asselineau, le coup est rude !

      Sur ce, chers amis d’À gogos, je m’en vais vous laisser débattre sans cesse entre vous de Ni-Ni, de plutôt l’un ou de plutôt l’autre, ou encore de pèche à la truite. 
      Vous avez 15 jours pour vous éclater sur le sujet.

      Pour moi, sans les comiques troupiers de l’UPR la vie Àgogos-voxienne ne vaut plus d’être vécue.
       smiley

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 11:39

      @Clouz0
      peuplée de français qui n’ont rien à faire d’Asselineau,

      Mais, c’est bien sûr ! C’est sans doute pour cela que l’ UPR est le 5e Parti de France, bientôt 27 000 adhérents, à raison de 200 ou 300 par jour !
      C’est parce qu’Asselineau n’intéresse personne !!

      Ou parce que vous êtes incapable de formuler la moindre critique intelligente sur ses analyses ?? Les raisins sont trop verts !


    • quid damned quid damned 25 avril 14:55

      @Fifi Brind_acier
      Vous avez raison, en dehors de critiques ad hominem puériles, ou des clichés qui montrent que ceux qui critiquent Asselineau n’ont ni lu le programme, ni vu ou écouté ne serait-ce qu’une conférence ou un meeting. Je n’ai encore rencontré aucune critique étayée.
      Seul un blocage cognitif évident ou un fanatisme proUE peuvent expliquer cela.
      C’est pourtant simple : tout à été fait pour que les traités ne puissent en aucun cas être renégociés, l’UE c’est tout sauf une ouverture sur le monde, mais non, les arguments ne franchissent pas le mur du çon que voulez-vous ?


    • kalachnikov kalachnikov 25 avril 15:11

      @ fifi & quid damned

      Je pense que le ressort à nous autres n’est pas la convoitise mais la justice. Je ne veux pas opposer l’un et l’autre et laisser entendre qu’il est préférable d’être juste plutôt qu’envieux/ambitieux, et cela d’autant plus qu’usuellement nous employons ces notions avec un sens moral déterminé (il est noble d’être juste, infect de convoiter) ; mais simplement pointer une sorte de différence psychologique, que ce ne sont pas les mêmes choses qui sont mûes chez l’individu selon le discours politique.
      Par exemple, personnellement, l’Ue m’indiffère, elle n’a pas d’impact sur ma vie personnelle, surtout matérielle ; mais elle m’insupporte parce que je la trouve moralement infecte. on trahit le peuple, on l’opprime, etc. J’ai l’impression que la plupart des individus sont indifférents à ce genre de choses ; ils sont plus tournés vers le réel immédiat et matériel, le pouvoir d’achat, du taf, etc et attendent des retombées personnelles.

      Je pense que c’est ça le discours d’Asselineau ; il est abstrait, théorique. Ca n’a rien à voir avec sa personne, simplement que la chose est ainsi.


    • Vipère Vipère 25 avril 15:16

      @kalachnikov


      Quoiaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ?

       l’Europe n’a pas d’impact directe sur votre vie, c’est impossible ! smiley

    • kalachnikov kalachnikov 25 avril 15:28

      @ Vipère

      Salut Vipère (je suis ex-Lermontov). Disons que je ne suis pas un perdant de la mondialisation dans ma sphère personnelle, matérielle, etc. J’exècre l’Ue pour des raisons philosophiques et morales, pour moi elle est une créature satanique (je ne suis pas chrétien mais bon, c’est le mot qui me vient). Elle rapetisse l’Homme en l’enfermant, c’est que je suis un authentique libéral. Voilà, en gros, ce que je voulais signifier.


    • quid damned quid damned 25 avril 15:39

      @kalachnikov
      Il est vrai que le discours d’Asselineau mériterait d’adopter un format plus audible, cependant la plupart de ceux qui interviennent ici ont largement les facultés de comprendre ses conférences mais je reste persuadé qu’ils critiquent sans avoir fait l’effort de l’écouter. il suffit de voir l’absence d’arguments pour s’en rendre compte. Ça me désole, car je partage les valeurs de la plupart de ces derniers qui prennent les upr-istes comme leurs ennemis alors que c’est l’inverse. Le programme d’Asselineau est très humaniste. Je ne vois pas ce que les fi (en particulier) trouvent à lui reprocher, à part que c’est le seul dans les euro-critiques qui soit applicable.


    • Vipère Vipère 25 avril 15:42

      @kalachnikov

      Bien reçu pour le pseudo 

      La France n’a jamais été véritablement à gauche, Elle a toujours été dirigée par la Droite, de plus en plus libérale... 

      La Suisse aussi est libérale, à la différence près que les salariés sont bien payés, ce qui n’est pas le cas chez nous et que, les suisses ne dorment pas à la rue comme en France ? 

      Savez-vous que j’étais immigrée en Suisse, cela se passe autrement que chez nous à tous points de vue. smiley

    • kalachnikov kalachnikov 25 avril 15:43

      @ quid damned

      Cela ne les fait pas rêver. Ils préfèrent un bateleur à la Mélenchon/Le Pen qui dit n’importe quoi mais qui fait rêver. La vérité leur importe peu, ils préfèrent un joli mensonge.


    • Sparker Sparker 25 avril 15:44

      @quid damned

      Europhiles/Europhobes, point.


    • malitourne malitourne 25 avril 16:00

      @quid damned
      +1


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 19:43

      @quid damned

      Ceux qui viennent ici sont de gôch, de drwate ou d’ailleurs, ils savent lire, ce que ne font plus 9 personnes sur dix environ smiley


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 19:45

      @Fifi Brind_acier

      Je suis moi-même fan d’Asselineau, pour ses idées, qui sont le bon sens même.

      Mais il faut qu’il comprenne, et c’est le but de mon article, aussi, que la popularité sur internet et les réseaux sociaux, c’est ZERO. Ca n’a absolument aucune influence.

      On s’en doutait, grâce à FA désormais, on en est sûrs.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 20:36

      @kalachnikov
      C’est effectivement plus simple et plus efficace de faire de la démagogie, de promettre monts et merveilles sans sortir de l’ UE, que d’expliquer les raisons logiques d’en sortir !


      Aucun débat de fond sur l’ UE & et l’euro n’a eu lieu.., aucun des problèmes de fond soulevé par Asselineau n’a été repris. Les Français n’ont pas eut droit à une campagne électorale, mais à un déferlement de propos européistes et mondialistes !

      « Natacha Polony : Circulez, ya rien à voir ! »


    • Onecinikiou 26 avril 02:49

      @Fifi Brind_acier


      « Si c’est le FN qui était élu, il va de soi que ce serait exactement le même programme mis en oeuvre. »

      Même un sectateur de l’UPR dans votre genre peut comprendre qu’il est parfaitement inepte de renvoyer dos à dos d’une part un candidat soutenu par toute l’oligarchie bancaire et financière, par tous les eurolâtres, par les néoconservateurs ; et d’autre part une candidate qui s’engage après 6 mois de négociation et dans tous les cas, de déclencher un referendum sur notre appartenance à l’euro et à l’Union européenne, sans compter sa volonté de réintroduire le recours systématique au referendum en l’inscrivant dans la Constitution, d’introduire le referendum d’initiative populaire, et bien évidemment de réorienter notre politique étrangère en faveur de la multipolarité, gage de la coexistence pacifique entre les nations ! 

      Vous ne pouvez imaginer du haut de votre endoctrinement parfaitement sectaire la consternation que votre positionnement politique peut susciter vis à vis de quiconque n’a pas aboli un tant soi peu sa capacité critique. Vous êtes déplorable.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 avril 08:11

      @Onecinikiou

      S’engage ? Comme Mou Président et son ennemi « La Phynance » ?

      Restons sérieux, voulez-vous


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 08:36

      @quid damned
      Les Insoumis veulent sauver l’ Europe !
      Pour eux, la sortie de la France de l’ UE détruira « leur cher rêve européen » ! Voir des gens qui se disent « de Gauche » confondre l’UE avec de l’Internationalisme, c’est affligeant, mais c’est ainsi.


    • quid damned quid damned 26 avril 09:38

      @Fifi Brind_acier
      D’ailleurs, insoumis à qui, à quoi ?
      Sûrement pas à la dictature. L’UE est une dictature, c’est absolument factuel, dès lors que les décisions ne sont pas prises par des représentants du peuple.
      J’attends qu’on me démontre que l’UE est une démocratie. Et qu’on me donne une raison valable de rester dans l’UE.
      On dirait des prisonniers éternellement révoltés contre leurs geôliers et qui refusent de suivre ceux qui ont un plan d’évasion. Syndrome de Stockholm ?
      Où alors les insoumis n’ont rien contre la dictature, ils espèrent juste que ce sont eux qui édicteront leurs règles ?


    • Onecinikiou 27 avril 00:35

      @Philippe Huysmans


      Les dirigeants du Front s’opposaient à l’intégration européiste, fer de lance du néolibéralisme, alors que vous étiez encore au berceau. JMLP votait dès 1957 contre le Traité de Rome, et le Front National était vent debout au moment du Traité de Maastricht, et de tous les traites suivants. 

      Question antériorité et cohérence politique les dirigeants du Front n’ont par conséquent aucune leçon à recevoir de vous, ou de quiconque d’autre qui se réveille 30 ans après la guerre et la gueule enfarinée !

      D’autre part il fallait être un ignare fini et sans conscience et culture politiques aucune, ou alors un menteur comme Mélenchon, 31 ans de parti socialiste, sénateur éponyme pendant 15 ans, ministre sous Jospin, à l’heure où Hollande était Premier secrétaire dudit parti, pour croire qu’Hollande ferait ce qu’il dirait, alors qu’il était le fils idéologique, européiste et néolibéral, de J. Delors ! Et donc dans la nasse.

      Etes-vous capable de saisir ces différences, au lieu de faire des procès d’intention quand ceux qui en sont l’objet ne le méritent pas, et de ne pas en faire qu’en à l’évidence ils le méritent, ou le méritaient ! 

      Je ne pousserai pas la déconstruction de votre discours jusqu’à vous demander pour qui vous auriez voté au second tour de 2012, je n’ai pas envie de vous humilier. 

    • covadonga*722 covadonga*722 25 avril 20:43

      @Fifi Brind_acier
      l’ UPR présente des candidats partout ! 


      génial 1% divisé par 550 ça vas être un combat de géant !

  • L'Auvergnat L’Auvergnat 25 avril 11:43

    Lorsque je vois les résultats OM. Mayotte, NC.....et l’illettrisme sur ces îles, je comprends le programme de la « pétasse » en voulant mettre les jeunes en apprentissage dès 12 ans.....

    Cette « Hyaine » est pitoyable.
    Abuser de la précarité de la naïveté des pauvres gens.....c’est.......inqualifiable.

    • Odin Odin 25 avril 13:38

      @L’Auvergnat

      Ce sont vos commentaires et vos références qui sont pitoyables.

      Mayotte est l’une des plus importante maternité de France où 40 % de la population est étrangère, essentiellement comorienne. Le « droit du sol » dans ce département joue le rôle d’un aspirateur de la pauvreté dans la région, c’est la conséquence directe de l’illettrisme, de la pauvreté et de la délinquance que les mahorais ne supportent plus.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_Mayotte

       


    • L'Auvergnat L’Auvergnat 25 avril 19:05

      @Odin

      Pour les « GOGOLS » uniquement........


      La « pétasse » se démène pour faire croire que tous les maux sont causés par :
      -les frontières
      -les étrangers (pardon les musulmans)
      -l’Europe (la monnaie unique)
      Début 2018, les français se réveillent avec la « gueule de bois ». Elles a menti comme son père mentait.
      Par conséquent, il faut payer l’addition.....et qui va payer ??????
      Les plus nombreux c’est à dire :
      -les vieux
      -les chômeurs
      -la classe moyenne
      -le service public

      Et bien entendu, les entreprises vont régresser, par conséquent, tout se répercutera sur ceux qui règlent la TVA tous les jours......
      (avec la Méluche même résultat)
      Il n’est pas trop tard, pour ouvrir un compte à HSBC Mauritius. 

  • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 avril 11:44

    Article qui oublie de rappeler que Chirac a réussi à être élu 2 fois contre des médias qui n’avaient jamais vraiment pris son parti (en 1995, c’était Balladur, en 2002, c’était plutôt Jospin)


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 avril 08:13

      @Olivier Perriet

      L’égalité du temps de parole était alors la règle : peu importe que les médias aient ou non aimé Chirac qui de toutes façons était connu comme le loup blanc depuis une éternité.


  • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 25 avril 11:54

    Salut

    pensons nous sérieusement que, alors que la base de notre « vivons les uns contre les autres car çà va être génial » par le biais de la pseudo compétition qui serait la nature de tout ce qui est a dit Mr Milton Friedman du chicago university... ( but = éliminer) puisse donner autre chose que ce qui se passe depuis genre 3000 ans ?

    la réponse est oui....nous le pensons...

    mais c est base sur quoi ?.....sur rien...

    alors cette base, cette racine qui n’est pas remise en cause, cela peut il déboucher sur autre chose que ce qui se passe depuis genre 3000 ? bien sur que non ....il y aura juste un balancement maudit entre détruire-voler-reconstruire...

    Pourquoi agit on comme cela ? « on » ne sait pas !!!


    • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 25 avril 12:01

      @Hecetuye howahkan

      il y a des causes originelles a tout cela....comme cela se trouve en chacun et que nous refusons avec absolu d’aller en « nous même » ..les mêmes causes perdues de vue des humains depuis le moment dont parle Adam et Eve produisent sans «  »« jarret »«  » smiley les mêmes effets....

      or si je parle pour moi je suis le principal problème quand j ai une vie mentale de merde et de ce fait si je ne sais pas et ne veut pas faire ce chemin en moi même, je suis alors aussi incapable de rencontrer tous les problèmes extérieurs qui doivent eux aussi être résolus avec les autres comme le doivent mes propres problèmes auto-créé...doivent l’être avec moi même...

      certes écrit en chinois ce serait plus clair mais ma femme a balancé le dico chinois..


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 avril 08:17

      @Hecetuye howahkan

      Ce point de vue, trivial, est en effet souvent négligé. Cette compétition, ainsi que les religions, qui se servent du dogme comme caisse de résonnance comme les partis se servent des médias, je l’avais illustré ici et le constat n’était pas vraiment optimiste. Le sujet étant plus généralement les « groupes ».


    • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 26 avril 14:58

      @Philippe Huysmans

      Salut, je viens juste de voir ton post..et le lien..que je vais lire quand le moment sera propice...

      j’y reviendrais peut être ou pas...juste selon mon humeur ,rien à voir avec ton propos..

       smiley


  • sleeping-zombie 25 avril 13:03

    Il ne faut pas se voiler la face, la victoire écrasante du candidat de l’oligarchie européiste et atlantiste, Emmanuel Macron, montre clairement l’étendue du verrouillage complet de l’élection présidentielle française.
    ...
    J’ai surtout l’impression que vous ignorez qu’il existe une sacré palanquée de gens qui veulent que rien ne change.
    La France, ça reste un pays où plus d’une personne sur 10 est millionnaire.
    Ca reste un pays ou le patrimoine des ménages augmente bien plus vite que la dette de l’état. C’est juste dommages pour ceux qui ne possèdent que les services publics :(

    Du reste l’élection de Macron m’a agréablement surpris, je pensais sincèrement que les français qui veulent que rien ne change auraient le Fillon honteux, et qu’on aurait droit à un Fillon-Le Pen.

    Bref, encore 5 ans de perdus pour la construction d’une structure collective digne de ce nom. Tant pis.


    • julius 1ER 25 avril 18:38

      @sleeping-zombie


      très bien sleeping ... là on est dans le dur !!!

      je m’évertue à dire depuis des mois à ceux qui essayent de peindre tout en noir qu’il y a quand-même quelques millions de français pour qui tout va bien et qu’ils ne sont pas enclins à vouloir aller au delà de leur simple intérêt personnel....
      c’est bien pour cela que ceux qui jouent le catastrophisme à outrance ne sont pas crédibles !!!

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 20:53

      @sleeping-zombie
      Macron est dans les tuyaux au moins depuis 2015 !

      Jacques Attali en 2015 : « Le prochain Président de la France en 2017, sera un inconnu ! »

      Tellement inconnu qu’il cite Macron plusieurs fois !


    • MAGURA 26 avril 01:22

      @sleeping-zombie Exactement, rares sont les commentaires à ce sujet. Je suis persuadé que le programme de Mélenchon a effrayé plus d’un épargnant, y compris de la classe moyenne qu’il prétendait représenter en bloc.


    • Vipère Vipère 26 avril 02:41

      @MAGURA


      Vous devriez être au lit à cette heure, Macron a besoin de vous demain à la première heure, frais et dispos ! 


  • xana 25 avril 13:05

    Vous me faites marrer tous tant que vous êtes, les pro comme les anti-untel.

    Mélenchon est un homme comme les autres, comme les autres il fait des conneries et comme les aussi il a aussi de bonnes idées.

    Le problème n’est pas là. Le problème est que vous continuez d’attendre un SUPERMAN qui prendra les bonnes décisions à votre place.
    Le problème est que, en attendant, vous ne faites RIEN. Vous ne vous prenez pas en main. Vous ne nettoyez pas les écuries d’Augias pour reconstruire un meilleur système.

    Et surtout vous ne VOULEZ PAS ESSAYER un autre système.

    Celui-ci vous tond la laine sur le dos depuis cinquante ans (au moins), mais vous espérez encore qu%il va fonctionner à votre satisfaction si SUPERMAN est enfin élu.
    .
    .
    Contre autant de stupidité, de veulerie, de lâcheté enfin, que peut-on faire ? Rien.
    Moi aussi je déprime, pourtant je n’ai jamais espéré en Mélenchon, Fillon, Asselineau et consorts.
    Depuis des mois je vous dis : Ce n’est pas en élisant des hommes (et en leur laissant ensuite la bride sur le cou) que les choses changeront.

    Mais vous ne réagissez JAMAIS.
    Vous êtes à ce point formattés par la pseudo « démocratie représentative » et ses petites élections, que vous ne voulez même pas réfléchir à un autre système.

    Eh bien, vous avez maintenant un choix digne de vous : Macron ou Le Pen.
    Amusez-vous bien et surtout ne venez pas vous plaindre.

    Jean Xana


    • PiXels PiXels 25 avril 13:33

      @xana
      .

      ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ smiley

    • PiXels PiXels 25 avril 13:54

      Et ce qui m’amuse également c’est cette aptitude qu’ils ont tous à ne voir que les « éléments contraires » mais jamais au grand jamais tenter d’imaginer qu’eux-mêmes n’ont peut-être pas adopté la meilleure stratégie. (et pour ce qui me concerne, ce n’est pas faute d’avoir essayé de les alerter)


      TOUT est toujours de la faute des autres.

      Dans cet article par exemple dont je conviens qu’il contient pas mal de « vérités » irréfutables, l’auteur affirme sans se poser la moindre question :

      « Réseaux sociaux, le miroir aux alouettes

      Il faut bien se rendre à l’évidence, la popularité sur les réseaux sociaux n’a strictement aucune influence sur le résultat des élections, et je vous propose d’illustrer ceci avec l’exemple malheureux du candidat François Asselineau, de l’UPR, qui bien qu’étant le champion dans ce domaine, se voit crédité d’un petit 0,92%, soit environ 330.000 suffrages. C’est une progression, mais la déception est énorme. »

      Bon, j’ai bien compris qu’à l’UPR on a une légère tendance à « réfléchir binaire », à considérer que les choses ne peuvent être que noires ou blanches (c’est même la base du « programme » : Frexit, art 50 TINA !!!) mais...

      à aucun moment il ne remet en cause, ne serait-ce qu’à la marge, la « méthode réseaux sociaux » UPR ! (harceler, mépriser, insulter mentir grossièrement, ne sont peut-être pas les meilleures techniques de communication - enfin, c’est mon point de vue -)

      Et apparemment, chez « ces gens-là ».. on ne change pas une équipe qui gagne (euh !... une stratégie perdante)

    • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 18:11

      @xana,


       Bien d’accord.

       Une question ?
       Pourquoi cherche-t-on s’il y a de la vie sur Mars ?
       Parce qu’on n’aime pas trop les robots et que peut-être, enfin, qui sait cette vie pourrait servir et être moins chère que sur Terre.

    • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 18:18

      @PiXels,


       Les réseaux sociaux ne sont là que pour les âmes perdues qui aiment cliquer sur « J’aime » ou parler à un mur (un « wall ») avec l’espoir que quelqu’un répond par une baffe ou par une caresse.
       François Asselineau, comme tous les autres en font partie.... donc...
       UPR & Co... s’en foutent complètement. Du moment qu’ils reçoivent un jeton de présence qu’ils se feront rembourser en sortant du magasin aux souvenirs.
       Les champions sont ceux qui font le moins de dégâts.
       On croit rêver ou quoi avec des personnalités ?
       C’est chacun qui est une personnalité, tout simplement.  .

    • julius 1ER 25 avril 18:52

      @xana


      on ne peut pas jouer l’individu cynique ... c’est trop facile !!!
      c’est d’abord des idées qu’il faut faire avancer et questions idées... Mélenchon est bien le seul à avoir avancé quelques idées ...

       Hamon aussi avec le RU mais il a tellement raboté son projet qu’il n’était guère crédible à la fin et sa façon de rallier Macron aussi vite le discrédite totalement !!! 
      mais la vraie question est et sera :

      dans quelle société veut-on vivre ???
      dans une société de partage où les moyens financiers sont mis au service du bien commun ou est-ce qu’on continue avec la guerre du tous contre tous ????

      ce sont là des questions auxquelles il faudra répondre on ne peut pas faire l’impasse sur cela !!!

    • PiXels PiXels 25 avril 19:32

      @julius 1ER
      .

      Bonjour julius.

      Je vous trouve un peu « dur » avec xana quand vous parlez de cynisme.

      Je vous accorde que « Mélenchon a avancé des idées » (et plus que « quelques »)

      Il est toujours facile de « refaire le match », je ne positionne donc surtout pas en « donneur de leçon »

      Mais je pense que si le concept « FI » avait été plus « réel » et surtout si Mélenchon était allé « au bout » de l’idée de la constituante (sans les « flous artistiques » concernant le mode de désignation des constituants) il serait probablement qualifié pour le second tour.


      Il y a fort à parier qu’un nombre non négligeable de « chouardiens » (les "gentils virus) se sont abstenus par peur de se faire berner sur ce point essentiel pour eux comme la base du PS s’est faite avoir par les promesses de Hollande. (ou ont voté Asselineau)

      Compte-tenu du résultat final et de l’écart relativement faible avec MLP....

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 20:55

      @xana
      Et c’est quoi, votre système génial pour niquer la finance  ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 20:59

      @PiXels
      Il y avait 11 candidats.
      Pourquoi vous attaquez - vous sans cesse à l’ UPR qui ne représente rien ?
      Vous êtes un troll payé par Bruxelles ?


      Et vous, que proposez- vous pour nous protéger de la finance ?
      Merci d’avance  !

    • PiXels PiXels 25 avril 22:29

      @Fifi Brind_acier
      .« 

      Il y avait 11 candidats. 

      Pourquoi vous attaquez - vous sans cesse à l’ UPR qui ne représente rien ? 
      Vous êtes un troll payé par Bruxelles ? 


      Et vous, que proposez- vous pour nous protéger de la finance ?
      Merci d’avance ! »

      Permettez-moi d’esquisser un sourire chaque fois VOUS traitez un autrede « troll »

      Je ne me prends pas pour « le fils de Dieu » et donc, au risque de vous décevoir, je n’ai RIEN à « proposer » .

      Plus humblement je me contente de suggérer des « pistes de réflexions ».

      Quand votre activité militante ne représentera plus pour vous le St Graal (inaccessible) à atteindre et si tant est qu’un jour vous soyez capable d’un minimum d’objectivité, vous relirez (peut-être) mes commentaires... vous comprendrez peut-être l’orientation que j’ai essayé de donner à ma (TRES) modeste participation à la vie civique de notre pays...
      Je vous plains (beaucoup) plus que vous ne m’avez exaspéré« 

      Bonne continuation (mais y a du boulot !)
      Et pour vous et les »idées« que vous défendez.. compte-tennu des »méthodes« péconisées par votre »idole".. c’est pas gagné !
      (mais ce n’est que mon point de vue... qui s’est quand-même vérifié dimanche quoi que vous puissiez en penser !)



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 08:48

      @PiXels
      Et bien, vos suggestions ne valent pas un clou contre la finance !!
      Merci d’être passé.


    • Ben Schott 26 avril 09:01

      @Fifi Brind_acier
       
      « Et bien, vos suggestions ne valent pas un clou contre la finance !! »
       
      Les vôtres non plus. Enfin, pas tout-à-fait : 0,97%
       


  • anamo 25 avril 13:11

    Melechon n’est pas au second tour ! Admettons que son score est tres élevé au regard de son socle electoral. Je pense qu’il a bénéficié d’une double voire triple voire plus... trahison. A savoir, l’apport de l’electorat du PS ; la minorité agissante du PS a porté Benoit Hamon, qui a trahi son parti en se faisant le porte parole d’une minorité, d’où, parallèlement, trahison d’une partie du PS à son encontre, degringolade, et pour finir, trahison de son electorat propre au benefice de Melenchon ! Melenchon doit, aujourd’hui, absolument eviter de se confondre avec son hologramme.


  • Hermes Hermes 25 avril 13:51

    Bonjour,

    tout ce que nous croyons disparaît un jour, car ce n’est que pur produit de notre imagination. L’hypnotiseur Macron et la berceuse Le Pen disparaîtront eux aussi.....

    Ce que nous faisons réellement crée le futur. La délégation de pouvoir ne fait que perpétuer l’ordre établi, et en l’occurence reflète la force militaire et économique. Certains aiment à imaginer un autre ordre établi. Dans le sommeil général c’est la croyance hypnotique la plus forte qui gagne. En occident on appelle ça la démocratie.

    Parfois il y a plusieurs croyances qui émergent en divergence et s’affrontent, et dans le sommeil s’invitent progressivement le cauchemar de la guerre. Nulle organisation ne mettra à l’abri de ce danger si elle se nourrit de ce sommeil ....

    L’enfermement dans ces rêves et cauchemars ne reflète que le sommeil et l’incapacité à sortir de l’identification mécanique que produit le sommeil. Le conflit et la compétition se nourrissent du mécanisme profond de négation qui est à la racine de ce sommeil. Son éradication est impossible par les formes habituelles de pensée. Il est nécessaire d’apprendre à voir pour ce rendre compte petit à petit que nous utilisons la perception comme le miroir de nos croyances et de notre négativité.

    Il faut être très patient avec soi-même, car la puissance de ce miroir est collosale : elle reflète notre énorme orgueil, mis à mal par la réalité implacable des lois du monde réel. Cette puissance s’exprime dans l’attachement à l’image de soi par le biais d’un système de valeurs, d’ idées ou de possessions, afin de nous donner coûte que coûte l’illusion d’une importance totalement fictive qui masque le ridicule complet de notre orgueil face aux contraintes d’un réel totalement impermanent et d’une vie qui nous échappe.

    Nous avons juste pris l’habitude de nous endormir pour attendre des récompenses qui ne viendront jamais, ou qui ne seront jamais satisfaisantes, car ce que nous attendons réellement c’est la plénitude de la présence au delà du miroir de la perception avec lequel nous nous obstinons à essayer de nous consoler.

    Rien que pour entr’apercevoir cette réalité il faut une grande permanence ou une grande accuité dans l’observation de notre propre fonctionnement. Alors il peut que se produisent de vrais changements, mais ce n’est pas parceque nous les aurons « voulus », ni parceque nous aurons jugé ce qui est bon ou mauvais.

     smiley


  • Lengage Lengage 25 avril 13:54

    Pas d’accord même si je partage l’analyse de fond de l’article. Pas d’accord car c’est vraiment du jamais vu une finale électorale entre deux camps aussi identifiés : le mondialiste et le patriote.
    J’espère que les soutiens d’Asselineau sauront assumer le rendez-vous avec l’histoire en se disant que le plus important avant tout pour nos vies et de faire barrage à la bête immonde :
    http://laveritetoutecrue.fr/2017/04/23/faisons-barrage-a-la-bete-immonde/


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 avril 21:03

      @Lengage
      Hi, Hi, vous pouvez toujours attendre ! Asselineau n’a donné aucune consigne de vote ! Chacun fera comme il voudra.


      La patriote fera la même chose que le mondialiste, ils appliqueront les GOPé de la Commission européenne !

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 21:12

      @Lengage

      Du jamais vu ? Sans blague, et 2002 c’était quoi ? Drôle d’idée de présenter ça comme une « grande première », craignez-vous que les moutons aillent pour partie à la pêche et pour partie (les béliers) enfoncer le joli rève de l’oligarchie ?

      Ca fait pourtant longtemps qu’on voyait ce qui allait arriver à cette présidentielle, c’était couru que le pouvoir allait chercher à remplacer le duel par le « devoir de nous préserver de la bête immonde ».

      Mais est-ce que ça marchera encore ? C’est vrai qu’il y a un beau réservoir d’électeurs potentiel, mais il est percé par tous ceux qui opteront pour l’aqua-poney.

      De l’autre côté, le TSM risque de faire des ravages, d’autant plus que Mélenchon n’a PAS appelé à vous sauver de la bête immonde. Il a deux bonnes raisons pour ça, la première c’est qu’il a déjà donné (et qu’on lui en a voulu pour ça) et la deuxième c’est qu’avec presque 20% il veut se ménager un score max aux législatives. Après moi... les mouches, si vous voulez, il a décidé de la jouer nombriliste et je ne peux pas lui en vouloir pour ça.

      Du coup, pour la victoire écrasante façon 82% ça s’annonce mal. Très mal.

      Et si Macron accepte un débat avec MLP, il risque de se retrouver en slip en 3 minutes chrono, il a strictement rien dans le citron. Probablement fera-t-il comme Chirac (courage, fuyons). C’est probablement ce que sa maman lui aura conseillé aussi (Hollande/Jouyet).

      A vue de pif, je dirais que le l’issue du débat est bien loin d’être aussi certaine qu’en 2002, et que dans tous les cas, les Français perdent.

      C’est probablement le plus désespérant de l’histoire, de savoir que quoi que vous fassiez, vous serez le dindon de la farce.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 08:52

      @Philippe Huysmans
      J’ai regardé une partie de la prestation de Marine Le Pen hier soir.
      Sans honte aucune, elle pioche dans le programme d’Asselineau !
      On devrait lui demander des droits d’auteur ...
      J’espère que quelqu’un va en faire une compilation !


    • Tall Tall 26 avril 09:07

      @Fifi Brind_acier


      Vous êtes incohérente là... le FN serait donc européiste en imitant Asselineau ?
      Changez vos piles ... le voyant rouge s’allume.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 avril 09:19

      @Fifi Brind_acier

      Une bonne partie des candidats, de MLP à Mélenchon en passant par DA avaient repris pour leur compte une partie de l’argumentation parce que c’est vendeur.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 avril 15:44

    Vous étiez avertis depuis longtemps...


    Il fallait former un Front National solide autour des valeurs nationales et refonder la république chancelante ! Vous aviez cru au père Noel. Les choses avaient étés décidées avant même la compagne ridicule qui avait étonné le Monde, je l’ai expliqué plusieurs fois...

    Si comme vous le redoutez, le candidat-porteur-des-valises est conduit jusqu’au tabouret de l’Elysée, croyez-moi que la France amusera le monde entier ! 

    Ce sera une république de zigotos après celle du farfelu Sarkozy et celle de Toto Hollande ! 

    Oui, oui... Allez missieu les ripouxblicains, FAITES BARRAGE AU FRONT NATIONAL et restez éternellement bloqués dans votre idiotie ! 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 08:56

      @Mohammed MADJOUR
      Un nouveau CNR, c’est ce que propose l’ UPR depuis 10 ans, mais ils rêvent tous « de changer l’ Europe » !


  • ça recommence les MERDIAS font tout ce qu’ils peuvent pour construire une propagande de détestation des électeurs du FN...

    L’appel à la haine contre les électeurs du FN est une réalité, donc que fait la justice .... !


  • L'enfoiré L’enfoiré 25 avril 18:08
    « Comme un air de déjà vu »
    Tout à fait. On a l’impression de revivre les élections américaines. 
    C’est du show, 
    Deux voies : l’establishment et les exclus du système « mondialisation »...
    Parfois, l’un passe, parfois l’autre.
    ...et parfois la tentative de fusionner les deux.
    Rien de miraculeux quand on se rappelle que nous sommes tous différents en liens familliaux, en formations et en expériences. 

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 21:17

      @L’enfoiré

      C’est pourtant l’exact contraire qui c’est passé, pour les raisons que je donnais dans l’article.

      • Les réseaux sociaux n’ont strictement aucun impact
      • Seuls les mass media ont joué un rôle directeur
      • Les règles imposées par l’oligarchie empêchent mécaniquement l’émergence de nouvelles têtes, c’est une forfaiture.
      Ca n’apporte pas de véritable solution, mais ça aide à comprendre pourquoi les français se sont fait voler leur élection par un pantin de l’oligarchie.

  • Fortunat Fortunat 25 avril 18:23

    Les bulletins de votes sont en papier mais ils sont envoyés en application internet.
    ( Là me voici pris en flagrant délit de complotisme.)


  • Alter 25 avril 19:18

    Disons que j’ai scénario qui n’est pas un secret parce qu’il s’est déjà produit en partie sous vos yeux mais le plus fort dans tout cela c’est que peu de monde l’a remarqué réellement.

    On attend du changement avec Macron (oui parce qu’en faite Macron c’est une autre version du célèbre slogan resté dans nos mémoire : Le changement c’est maintenant !)
    En cela, disons qu’il est un digne héritier de Hollande. Les articles ici sur AgoraVox parle de l’éviction des deux parties LR et Parti Socialiste. En faite, faut pas prendre nos cher Ripouxblicains pour des billes, ils l’avaient bien compris.
    C’est là que rentre en scène Macron, vous l’avez vu rassemblé des gens du Parti socialiste, il rassemblera aussi des gens du LR. Ce qui est magnifique dans ce coup, c’est que le caméléon a compris qu’il fallait changer de couleur politique mais en définitive ce seront les même qui feront des lois.
    Pourquoi mon scénario bien que pourtant encore une hypothèse n’est pas improbable ? Parce que Macron rassemble oui, mais contrairement a ce qu’il dit et ce que les médias veulent vous faire croire, il rassemble les plus européistes, des européistes dans son parti et il rassemble le LR et le Parti Socialiste, pas les « sans dents », il n’a que du mépris pour nous tous.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 21:19

      @Alter

      Ce qui est vraiment prodigieux et ne laisse pas de me surprendre c’est que les 99% ont voté pour maintenir le 1% au pouvoir, et redemandent plus d’austérité.

      Ils vont être servis très vite.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 avril 08:59

      @Philippe Huysmans
      Les Français voulaient des têtes nouvelles, mais Macron s’est bien gardé d’être précis sur son programme. La nouveauté aura la gueule de l’ancien, en pire !


  • Alter 25 avril 19:19

    Mais si le FN passe alors je ne sais pas ce qui se passera mais je doute qu’on sorte de l’Union Européenne et je pense que nous aurons la même politique que les autres.
    Je ne doute pas de la sincérité des militants FN ou de ceux qui votent FN parce qu’ils en ont assez. Je doute de la sincérité des dirigeants du FN qui n’ont pas cessé de pillé dans les analyse de François Asselineau mais qui contrairement à lui ne les assumez pas parce que leur discours resté alambiqué. (d’ailleurs ils pillent aussi dans les caisses)
    J’ai voté Asselineau avec une vraie conviction, aux dernières élections avec Hollande-Sarko, j’avais hésité a revoté Sarkozy parce que je croyais pas vraiment au slogan de Hollande comme quoi... et puis n’oublions pas que les élections c’étaient joué a rien du tout et que Sarkozy n’était pas parti en disgrace loin de là.

    Que ce passe t-il depuis des années : on vous tiens le discours : regardez le pire c’est lui ! Choisissez l’autre il est moins pire ! Discours repris bien évidemment avec le Front National au second tour et puis finalement vous choisissez le pire parce que mandat après mandat ils ne font que dégrader notre vie. Et là je vous assure qu’ils mettront un coup d’accélérateur dans leur réforme monstrueuse au risque même de voir de vrai ultranationaliste arrivé (parce que Marine Lepen franchement c’est loin d’être le cas quand même) et je vous assure que les angoisses les français vont les vivre. Ce sera entièrement de leur faute mais le problème c’est que cela va attiser les rancoeurs et je commence a percevoir que ça commence déjà parce que oui on a déjà ce discours : de toute façon c’est la faute des vieux... ou la faute des magrébins.. je vous le dis toute suite, ce sont des discours dangereux.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 avril 19:48

      @Alter

      Pour envisager l’avenir clairement il faut voir d’où on vient. Les fascismes n’ont pu s’installer que grâce au soutien de la droite CONTRE les travailleurs. Partout et toujours.

      Et ça ne s’est jamais bien terminé.


  • BA 25 avril 22:33

    Marine Le Pen accuse Macron d’être «  entre les mains » de l’Union des organisations islamiques de France.


    Marine Le Pen a accusé Emmanuel Macron mardi sur TF1 d’être « entre les mains » de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).


    "Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des candidats qui nous expliquent qu’il n’y a pas de culture française, qui sont entre les mains des communautaristes, notamment des plus dangereux, comme l’UOIF, une organisation dont j’appelle à la dissolution", a lancé Mme Le Pen.


    M. Macron est-il « entre les mains » de l’UOIF ? « Clairement. Entre les mains, oui », a-t-elle répondu à une question d’un journaliste.

    M. Macron "nous a expliqué qu’il avait dans son entourage un islamiste radical, mais que c’était un brave type, un type bien", a-t-elle accusé. Une allusion à Mohammed Saou, un responsable départemental d’En Marche !, dont des textes postés sur les réseaux sociaux, dont certains conspirationnistes, ont récemment été exhumés. Il s’est mis depuis en retrait du mouvement.


    "Moi, je pense qu’il n’y a pas de type bien chez les islamistes radicaux", a conclu Mme Le Pen.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/25/97001-20170425FILWWW00382-marine-le-pen-accuse-emmanuel-macron-d-etre-entre-les-mains-de-l-union-des-organisations-islamiques-de-france.php


  • Balkanicus 26 avril 00:26

    Top chef d aujourd hui

    Hollande demande a son candidat de pas croire que la victoire est acquise ....

    La voix.... C est tout pour le moment


  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 avril 09:21

    Vu la tronche et le passif des candidats que Macron devra introniser, et son programme, il va se retrouver en moins d’un mois au-dessous de la cote de popularité de Mou Président.

    Et s’il s’avise d’y aller au 49.3, avec une insurrection.

    Tout baigne !


  • devphil devphil 27 avril 09:36

    Macron n’est pas la bonne solution pour la présidentielle

    http://reseauinternational.net/panegyrique-de-emmanuel-macron/


Réagir