vendredi 10 février - par PRCF

Comment rendre la candidature #JLM2017 gagnante : Lettre ouverte du PRCF à Jean Luc MELENCHON

Lettre ouverte du PRCF à Jean-Luc Mélenchon- Par L. Landini, G. Gastaud, A. Mateu-Casado et A. Manessis

 Cher citoyen candidat,

Le 13 novembre dernier, à l’issue d’un débat sérieux mené dans toute notre organisation, et sans attendre quelque consultation interne du PCF que ce soit, le CC du PRCF a décidé quasi-unanimement d’apporter son « soutien critique, mais dynamique et constructif » à votre candidature présidentielle. Depuis lors, les militants franchement communistes du Pôle diffusent largement aux entreprises un quatre-pages qui, tout en détaillant notre programme de Frexit progressiste pour la souveraineté nationale, le progrès social et la coopération internationale, appelle clairement à utiliser le bulletin de vote présidentiel portant votre nom.

Nous avons certes des différences politiques avec vous : en particulier nous pensons qu’il est irréaliste de « renégocier les traités européens » en restant dans l’UE : cette prison des peuples asservie au capital, pilotée par Berlin et adossée à l’OTAN (qu’à juste raison, vous voulez quitter sans négociations), est conçue de A à Z pour détruire les nations d’Europe, les acquis sociaux et le produire en France au nom de l’ « économie de marché ouverte sur le monde dans laquelle la concurrence est libre et non faussée ».

Nous disons en outre que, le MEDEF et le CAC-40 étant fanatiquement acquis à la mortelle « construction » euro-atlantique, une politique progressiste tendant à affranchir notre pays de l’UE déboucherait très vite sur un affrontement de classes majeur qui ne manquerait pas, à terme, de poser la question du socialisme pour notre pays : en effet, les protagonistes de cette confrontation de classes ne peuvent être que, d’une part, le bloc réactionnaire et antinational formé par l’oligarchie capitaliste et ses partis (lesquels vont, sous des formes très diverses, des maastrichtiens Macron et Hamon, au FN, lequel donne de plus en plus de gages aux partisans de l’euro), et, d’autre part, le bloc populaire et patriotique potentiellement composé des forces populaires alliées aux couches moyennes. Mais ce qui est décisif pour vaincre l’oligarchie et ses tendances de plus en plus liberticides et fascisantes, c’est que le monde du travail s’engage pour le Frexit progressiste avec à sa tête la classe ouvrière dont le printemps 2016 a montré qu’elle était le fer de lance contre la Loi Travail. Et c’est pour permettre à cette classe, privée de son parti d’avant-garde par la mutation du PCF, de redevenir l’actrice centrale du changement que le PRCF tend la main aux vrais communistes de France, y compris aux adhérents communistes du PCF (il en reste !) pour qu’ils reconstruisent un véritable parti de classe et de combat dont l’absence réduit le mouvement populaire à une défensive perdante.

Bien entendu nous n’oublions pas nos larges convergences avec votre programme : il se réclame d’une gauche « indépendantiste » et pose crûment la question « l’UE on la change ou on la quitte ». Vous avez en outre le mérite de refuser tout compromis avec ce PS, véritable pilier gauche du Parti Maastrichtien Unique qui, depuis des décennies, démonte les conquêtes du CNR, démolit l’héritage de la Révolution française et va jusqu’à soutenir doucereusement l’inavouable entreprise de substitution à la langue française du tout-anglais « transatlantique ».

Cependant, pour que la dynamique politique créée autour de votre campagne devienne irréversible, pour qu’elle permette de conjurer le second tour cauchemardesque Le Pen/Fillon (ou Le Pen/Macron, ce qui ne vaut pas mieux !) et qu’elle repouse la contre-attaque pseudo-unitaire du PS « rosi » aux moindres frais par la victoire de Hamon, il faut clairement selon nous :

  • Mettre franchement au centre de la présidentielle le débat sur la question européenne, faire en sorte que la formule que vous employez (« l’UE, on la change ou on la quitte ! ») ouvre un espace de franche rupture aux 72% d’ouvriers qui ont refusé la constitution européenne : très légitimement, ils attendent un signal fort de votre part pour s’engager et pour faire la décision.
  • Ouvrir le dialogue avec tous les communistes qui militent pour votre percée électorale et qui constatent que certaines tirades « mouvementistes » qui fustigent le « léninisme », le « centralisme démocratique » et « les partis dépassés », nuisent à la dynamique unitaire. Classe politiquement centrale, y compris quand elle s’abstient massivement ou quand ses franges les plus fragilisées sont tentées par le FN, la classe ouvrière ne vous conduira au second tour, voire à la présidence de la République, que si sont pleinement respectées ses traditions militantes. Or, les « idéaux » communistes du mouvement ouvrier ont toujours fait corps avec la construction de partis et de syndicats de classe ; nul ne vous demande évidemment de reconstruire à la place des communistes le parti dont la renaissance relève de leur responsabilité. Tout au moins, cessons d’opposer ce qui est dialectiquement complémentaire : l’émergence d’une France insoumise, et qui serait encore plus forte en devenant une France Franchement Insoumise à l’UE, l’action concertée de partis légitimes à représenter la diversité des courants populaires (et parmi eux bien sûr, le courant franchement communiste), et la mise en place d’un Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Écologique (FRAPPE !) unissant la Marseillaise à l’Internationale  : sans cette dialectique constructive, impossible de brider le lepénisme, de conjurer le macro-fillonisme et de remettre notre pays sur la voie du progrès !
  • Enfin, concernant les législatives, et sans qu’il soit question d’apporter le moindre soutien politique à la direction euro-béate et socialo-dépendante du PCF-PGE, qui tente de tirer à droite la F.I. sur les sujets cruciaux, nous pensons que ce serait un geste fédérateur de votre part que de retirer toute candidature « insoumise », non seulement contre les députés PCF sortants qui soutiennent votre candidature, mais contre les députés PCF qui ont été battus par le PS en 2012 ; pourvu naturellement que lesdits candidats soient clairs sur ce minimum euro-critique qu’est votre formule déjà citée sur l’UE. Dans les autres circonscriptions, il faudrait ouvrir des discussions ouvertes à tous vos soutiens présidentiels avec le souci qu’émergent des candidatures unitaires à la fois fédératrices et totalement indépendantes du PS.

En faisant droit à ces demandes désintéressées et de bon sens du PRCF, votre candidature pourrait sûrement conjurer la contre-attaque social-européiste qui émane bien sûr du banquier Macron, mais aussi de Benoît Hamon. Assumant totalement la politique ultra-atlantique de Hollande, le candidat du PS que d’aucuns présentent comme un nouveau Jaurès veut ouvertement accélérer la marche à l’Europe fédérale et affecter 2% du PIB français au financement de l’OTAN comme le réclament à la fois Trump et Obama. Ses propositions « sociales » visent surtout à enterrer la revendication historique du mouvement ouvrier : le droit au travail pour tous sans une société débarrassée de l’exploitation capitaliste. Dans cet esprit, nous approuvons le refus que vous venez d’opposer à M. Hamon à propos de sa demande confusionniste de faire converger (comment ?) vos démarches et candidatures respectives. L’insoumission aux politiques maastrichtiennes est incompatible avec le sauvetage du PS maastrichtien dont s’est chargé l’ex-ministre de l’Education nationale de F. Hollande.

Cher citoyen Mélenchon, veuillez croire à notre engagement pour le succès de votre candidature, à notre investissement dans les luttes sociales sans attendre le prochain scrutin ainsi qu’à notre volonté franchement insoumise de reconstruire, sans cesser l’action commune avec toutes les forces progressistes et euro-critiques qui l’accepteront, le vrai parti communiste dont manque cruellement notre pays, et à notre engagement à défendre la paix, qui implique sortie de l’OTAN et de l’UE.

Léon Landini, ancien officier des FTP-MOI, président du PRCF, Georges Gastaud, secrétaire national, Antoine Manessis, responsable aux contacts unitaires, Annette Mateu-Casado, co-responsable francilienne du PRCF

http://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/jlm2017-lettre-ouverte-prcf-a-jean-luc-melenchon-3-fevrier-2017/


Jean Luc Mélenchon à propos de Benoit Hamon : « Monsieur Hamon choisissez »

« Bon, vous avez entendu. Donc, maintenant, que me propose-t-il ? De former une majorité gouvernementale parlementaire cohérente. Alors je dis, en toute sympathie, à Benoît Hamon : ce n’est pas possible que vous nous demandiez de former une majorité parlementaire gouvernementale cohérente, comme vous le dites, en mélangeant des gens qui veulent tourner la page, comme nous, avec des gens qui sont responsables de ce qu’il y a sur la page, comme c’est le cas des députés que vous avez l’intention d’investir pour la prochaine élection à l’occasion de votre convention. Car nous allons retrouver des gens dont je vous demande comment nous faisons pour ensuite former une majorité avec eux puisque nous les avons combattus pendant des années.

En fait, pour être plus concret, comment voulez-vous former une majorité pour abolir la loi El Khomri avec madame El Khomri comme députée du PS ?

Comment voulez-vous qu’on abroge toutes les brutalités auxquelles le président du groupe du PS Bruno Le Roux s’est abandonné avec monsieur Bruno Le Roux comme candidat ? Comment peut-on même imaginer de changer quoi que ce soit alors que vous vous proposez de faire réélire comme député d’Évry monsieur Manuel Valls ? Ce n’est pas sérieux. On ne fera croire à personne que tout cela peut fonctionner ensemble puisque ça n’a déjà pas fonctionné ensemble jusque là.

Alors j’admet que vous ayez voté le soutien au Premier ministre de François Hollande, le dernier en date, mais vous ne pouvez pas nous demander de participer au grand-écart dans lequel vous vous trouvez. Et puis ce n’est pas tout : vous nous demandez aussi de former une majorité cohérente avec des députés de votre parti qui se préparent à voter pour monsieur Macron. Mais rien de tout ça n’est sérieux ! On ne peut pas gouverner un grand pays avec des équipes de bric et de broc, les uns qui ont été contre les autres pendant des années, tout soudain se retrouvant et s’embrassant sur la bouche. Assez de carabistouilles, c’est le moment de la clarté.
Je dis donc à Benoît Hamon, en toute sympathie : maintenant, il faut choisir. Vous avez une vague qui est en mouvement. Alors adossez-vous à elle. Faites-vous porter à elle. Choisissez. Entre eux et nous, choisissez. Entre la vague dégagiste et le sauvetage de l’ancien monde, choisissez. Choisissez et tranchez.

Parce que nous, nous ne changerons pas d’avis : nous voulons tourner la page, nous voulons passer à la 6e République, nous voulons sortir des traités européens, nous voulons la planification écologique, nous voulons sortir de l’OTAN, et ainsi de suite. Nous voulons le partage des richesses, d’une manière claire et nette dans ce pays, en faveur de ceux qui ont été détroussés par les deux derniers présidents de la République. Nous voulons que la vie change pour ces millions de pauvres, de gens qui n’ont plus de logement, qui sont dans la rue, et qui n’ont rien à faire de nos arrangements. Ce qui compte pour eux c’est que la vie change pour de vrai, et on ne la changera pas en rafistolant le vieux monde. »



100 réactions


  • France Républicaine et Souverainiste France Europe République 10 février 11:04

    Marchais, Duclos et Lajoinie étaient des ouvriers, qui jamais n’auraient cautionné les traités que JLM a défendu. De plus, ils étaient patriotes, et non franc-macs comme le frère Jean-Luc. La gauche populaire a bien disparu, et le « front de gauche » n’est qu’une officine de bobos éloignés des réalités.


    • alinea alinea 10 février 11:13

      @France Europe République
      Comment faites-vous une majorité avec seulement des ouvriers ? Les temps ont changé, la France n’a plus guère d’industries !!
      Sinon, de quelles « réalités » parlez-vous ? Et Mélenchon s’est-il désintéressé du « monde ouvrier » ?
      Pourquoi ne vous êtes-vous pas intéressé au programme « industriel » de la FI ? C’était ouvert !!


    • Hecetuye howahkan howahkan 10 février 11:31

      @alinea

      salut vue des hauteurs de ceux qui ne produisent pas du réel , du concret peut être , en gros tous ceux qui dirigent et tirent les marrons du feu certes que je considère comme parasites du vrai travail collectif....le fait demeure que sans ouvriers, les humains disparaissent..car les parasites ne vivent que à leurs crochets..

      quand à JLM, comme MLP. ..c’est si grossier...que je m’abstiendrais...


    • Gasty Gasty 10 février 11:33

      @France Europe République

      Dans ce cas, Jaurès devait l’être aussi...éloigné. Qu’avez-vous en remplacement ?


    • Alren Alren 10 février 12:50

      @howahkan

      le fait demeure que sans ouvriers les humains disparaissent..car les parasites ne vivent que à leurs crochets..

      Les parasites ce sont tous les non-ouvriers d’après vous ?

      Donc les chercheurs, les inventeurs, les ingénieurs, les médecins, les enseignants, les coiffeurs, les employés de tous les services, les ... sans lesquels les ouvriers ne pourraient pas vivre  !

      Pour moi, les parasites ce sont les 1% qui prélèvent sur le circuits de l’économie réelle de l’argent-valeur pour l’envoyer dans le circuit de la spéculation. Ce qui provoque le cercle vicieux que l’on connaît aujourd’hui.


    • Alren Alren 10 février 13:10

      @France Europe République

      Marchais, Duclos et Lajoinie étaient des ouvriers, qui jamais n’auraient cautionné les traités que JLM a défendu. De plus, ils étaient patriotes

      Marchais, Duclos et Lajoinie étaient des apparatchiks du PC, des « permanents » comme on disait.
      Marchais n’a été un ouvrier au sens simpliste du terme (un gars qui travaille de ses mains sans penser) que quand il a travaillé en Allemagne pour les nazis au titre de requis du STO, félonie de Laval à laquelle il n’a pas cherché à échapper , à la différence de milliers de jeunes devenus maquisards, même s’il n’était pas volontaire somme a essayé de le faire croire la droite et l’extrême-droite.
      Duclos, agent secret du Komintern, faisait passer les intérêts de Moscou avant ceux de la France car la survie du socialisme en URSS lui apparaissait comme la priorité des priorités. Son patriotisme était soviétique.

      Il faut éviter de faire voter les morts. Pour partager une parcelle de pouvoir, le PCF de Marchais était prêt à beaucoup de concessions pour que le PS de Mitterrand conserve des ministres communistes.
      Or Mitterrand était européiste à tout crin ...

      De plus, ils étaient patriotes, et non franc-macs comme le frère Jean-Luc.

      Je ne connaît pas du tout la franc-maçonnerie et ne peut juger du patriotisme de ses membres. Je sais seulement qu’elle a été férocement pourchassée par la police de Vichy sous l’Occupation et que beaucoup de francs-maçons devinrent des résistants.

      D’autre part reprocher à JLM les opinions de son frère (opinions que vous connaissez comment ?) est une méthode qui rappelle celle des nazis consistant à déporter la famille entière en camp de concentration quand un de ses membres était condamné à mort. il est vrai que cela fut aussi pratiqué par Staline durant la périodes des purges ...

      Vous auriez du reprocher plutôt à JLM d’avoir eu une mère catholique pratiquante. Car cela est avéré pour le coup.


    • Hecetuye howahkan howahkan 10 février 14:49

      @Alren

      sans personnes qui produisent réellement dans le monde réel il n’y aurait pas de chercheurs, d’ingénieurs, d’enseignants, etc et tout un tas de gens qui vont + ou - se goinfrer sur le dos du vrai travail, le vrai travail est ce qui produit de la nourriture, des abris, des vêtements etc etc qui est dur mal payé etc et là ou les personnes ont l’espérance de vie la plus courte...ce dont les ingénieurs et autres inventeurs médecins s’en tapent totalement....
       
      c’est une catégorie totalement ignorée par choix...

      vous inversez tout l’ordre chronologique..consciemment ou inconsciemment, cela dit peu importe...j’ose espérer que c’est inconscient sinon c’est encore pire, car le conditionnement du maître sur ce sujet entre autre est absolument parfait..comme l’est celui de la compétition qui élimine, celui de la société pyramidale hiérarchique financière etc

      les 1% sont les gagnants du combat entre les parasites du travail réel qui produit de quoi survivre..

      Par professions, employé de sécu, chef cuisinier, directeur de restaurant à l’étranger , VRP mutlicartes en centrales d’achats ( rencontre avec bcp de PDG, ) marketing, agent immobilier, ébéniste, chauffeur routier, chômeur etc j’ai côtoyé un énorme éventail des professions, je ne sors pas cela au hasard du tout.. vous voulez mon avis : les PDG ne sont même pas les pires smiley

      celui qui fabrique est méprisé...alors que sans lui pas de médecin, pas d’ingénieurs, etc...car ils seraient alors obliger d’y aller eux même pour simplement survivre...

      de toutes façons la majorité s’en tape de tout cela, la masse veut plus que les autres point barre...et aujourd’hui la masse gueule car le maître veut de + en +++ alors ils s’attaque à tout le monde et plus seulement aux ouvriers..

      moi je rigole jaune et vraiment aussi..à chacun son tour...

      il n’y a plus personne pour défendre personne

      le maître a un boulevard devant lui


    • Hecetuye howahkan howahkan 10 février 15:32

      @howahkan

      je dsais : le fait demeure que sans ouvriers, les humains disparaissent..car les parasites ne vivent que à leurs crochets..

      et hop je prends une très mauvaise note, à la niche howakhan , ne dérange pas les gens biens......pas un seul ouvrier ici ..why am I not surpised at all, indeed why ? smiley


    • Ar zen Ar zen 10 février 15:53

      @alinea

      De quelles réalités parlez vous ?

      Et bien alinéa de celle contenue dans l’article 5 de la constitution française que tout président fraichement élu sera dans l’obligation de respecter.

      Vous n’avez toujours pas abordé la « désobéissance » à la constitution française par Jean Luc Mélenchon ? Comment se sort-il de cette affaire ? S’il est élu il serait le garant du respect des traités.

      Alors alinéa « désobéissance » à la constitution française par Mélenchon ? Et le conseil constitutionnel, chargé de son côté de faire respecter la constitution, se tait ?

      Et si vous développiez cet argument avant tous les autres puisqu’il précéde tous les autres ?

      Vous manquez de courage pour aborder ce thème de la désobéissance à la constitution française ?


    • manu manu 10 février 17:13

      @Ar zen

      article 5 de la Constitution :

      « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.
      Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »

      Enfin, le Président de la République est le garant de la souveraineté de l’État, de son indépendance et de son intégrité ce qui explique l’importance de ses pouvoirs en matière diplomatique et militaire (il est le chef des armées).

      Donc pour pouvoir garantir la souveraineté de l’état il doit désobéir aux traités européens, c’est pas plus compliqué.

      Sa fait je sais pas combien de fois que vous répétez article 5 et que je vous répond ça, mais comme vous ne savez plus quoi dire et que visiblement vous en avez plus rien à foutre de décrédibiliser votre gourou...

      Et vous de quelle réalité parlez vous ? sa fait 10 ans que l’UPR existe : pas un élu et 0,87 aux dernières élections, vous y penser au moins à cette réalité ? au lieu de faire des hors sujet.


    • alinea alinea 10 février 17:20

      @Ar zen
      Comment a-t-il fait « notre » constitution ( changée 22 fois sans appel au peuple) De Gaulle ?


    • Ar zen Ar zen 10 février 17:38

      @alinea

      Changement de notre constitution, sans appel au peuple, parce que cela est prévu dans la constitution.

      Vous connaissez la procédure du congrès ? Elle est inscrite dans la constitution ! Que vous le vouliez ou non, que cela dérange ou pas vos idées, il est possible de modifier la constitution sans passer par le peuple.

      D’ailleurs, je vous signale que l’UPR et François Asselineau proposent de supprimer cette procédure du congrès ?

      Alors, ceci écrit, je m’aperçois que vous ne répondez toujours pas à ma question, non pas en ce qui concerne expressément Mélenchon mais tous les autres candidats à l’élection présidentielle.
      Ceux ci peuvent t-ils « désobéir » à la constitution ? Marine le Pen pourrait-elle, selon vous, une fois élue, désobéir à la constitution ? Et NDA ? Et Macron ? Et Fillon ? Et, par conséquent Mélenchon ?

      Avez vous un avis ? Le président de la République peut-il désobéir à la constitution ? Répondez à cette question avant de poursuivre une quelconque réflexion sur n’importe lequel des programmes. La mise en route de ceux ci, en effet, est-elle possible en respectant la constitution ou faut-il désobéir ? Et si le PR désobéit pourquoi le conseil constitutionnel se tairait-il ? Et jusqu’à quel point peut-on désobéir à notre constitution ?

      Je vous signale que j’ai fait paraitre un article sur Agoravox concernant toutes les lois constitutionnelles ayant amené aux différents changements dans notre constitution. J’ai, un peu, potassé le sujet.


    • Ar zen Ar zen 10 février 17:49

      @manu

      Ne faites pas exprès d’occulter sciemment la fin de l’article 5 ! Votre analyse est boiteuse et ne correspond pas à la réalité. Si j’ai écrit un article sur tous les changements intervenus dans la constitution, par la procédure du congrès, c’est bien pour montrer les différentes pertes de souveraineté opérées lors de ces lois constitutionnelles, prises par la procédure du congrès.

      L’article 5 de notre constitution « actuelle » se réfère, par conséquent, à « l’existant » ! Vous ne le prenez pas en considération.

      La « souveraineté » actuelle de la France, est inscrite dans « SA » constitution. L’article 5 s’applique et la fin de sa rédaction, que vous avez très malhonnêtement supprimée, parce que cela vous « arrange », indique bien que le président de la République est le garant du respect des traités. L’article 5 s’applique ainsi que l’article 55 de notre constitution ! Que vous le vouliez ou non, que le président élu l’accepte ou pas !

      Vous pourrez tourner l’affaire dans tous les sens mais cela ne changera rien, strictement rien, à la portée de l’article 5. Il se trouve que cet article va à l’encontre de vos idées, de ce que vous pensez, de ce que vous croyez, de ce que d’aucuns ont voulu vous faire croire, mais la réalité est là devant vos yeux, impitoyable !

      J’accepterai votre commentaire si vous m’écrivez que le président de la République élu désobéira à la constitution. Que se soit Marine Le Pen, Mélenchon, Macron, Fillon ou NDA. Tous ceux qui veulent « renégocier » seraient dans cette obligation. Mais cela est impossible, constitutionnellement parlant.


    • Ar zen Ar zen 10 février 17:51

      @Ar zen

      Dire qu’il y a un lecteur qui vient de mettre une étoile à mon commentaire. Un bas du front sans doute ! Difficile d’accepter que le président élu doive respecter la constitution. C’est dingue comme principe.
       
      Le président de la République doit respecter la constitution. Sans blague ?


    • manu manu 10 février 18:09

      @Ar zen

      Lis mon commentaire un peu plus haut.


    • manu manu 10 février 18:21

      @Ar zen

      « l’article 5 s’applique et la fin de sa rédaction, que vous avez très malhonnêtement supprimée »

      C’est quoi que j’ai supprimé ? Il ne manque rien relis.

      « indique bien que le président de la République est le garant du respect des traités »

      Oui mais il doit garantir l’indépendance nationale et ça sa passe avant, respecter le peuple passe avant les traités pour moi, et qui sa gênera qu’il respect le peuple avant les traités ?


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 18:32

      @manu

      c pas possibleuuuuhhhhhhhh
      il faut une nouvelle constitution, avec un président sélectioné, et des parlementaires et autres sénateurs ,qui n’en veule pas,en plus des détails et des lois ,traités et juristes et autres avocats(vampires) politicien de plus les zombies en redemandent .
      tant qu’il y a un mur

    • Ouallonsnous ? 10 février 19:47

      @alinea

      JLM aura fait un grand pas quand il mettra dans ses intentions la planification d’après les besoins de la population, l’écologie en étant un constituant et non un but en soi !

      Il y a nombre de « fausses routes » de ce genre dans le programme « l’Avenir en commun » hélas (Cf le numérique qui est un outil et non un constituant de l’économie réelle !)


    • alinea alinea 10 février 20:27

      @howahkan
      C’est JLM qui les fait disparaître ? Vous avez lu son programme ?
      Non, alors bouclez la. Oui, alors demandez ce que vous n’avez pas compris !


    • dejaegere 10 février 22:03

      @Ar zen

      La seule facon de bien desobeir a la 5ieme c’est de construire la 6ieme. Bien sur de Gaulle a oublie de dire comment faire. Alors sans doute pour y arriver vaut-il mieux etre un balaise de l’humain que du constitutionnalisme


    • politzer politzer 10 février 23:52

      @France Europe République tout à fait d accord avec toi. Mélenchon qui a appelé à voter Hollande, l agent politique du medef et de l oligarchie cosmopolite, sans RIEN négocier en échange d une corbeille de voix de 10 %, est un escroc qui a repris du service à la demande du PS pour prendre des voix à Le Pen au 1er tour et la faire perdre au second afin d assurer la bourgeoisie française qu elle n aurait pas à supporter le coût du programme du fn et les mobilisations sociales que sa victoire engendrerait. Cf les manifs anti Trump.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 23:56

      @Ar zen
      Ils s’en foutent de la Constitution, ils vont en faire une autre... Et de toute façon, s’ils gardent celle là, ils la violeront, comme ils violeront les Traités, si vous croyez que ça les préoccupe...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 00:01

      @politzer
      Je crois que vous vous trompez, les candidats PS, ce sont Hamon et Macron, pour siphonner les électeurs de Mélenchon.
      CF Julien Dray.

      Avec 50% d’abstentionnistes, personne ne songe à piquer des voix au FN, c’est une parano inutile.


    • Ar zen Ar zen 11 février 03:05

      @manu

      Il doit garantir l’indépendance de la France dans le cadre de la constitution Manu. Vous comprenez ce que cela veut dire ? Cela veut dire que l’indépendance de la France est inscrite aujourd’hui dans « SA » constitution, vous comprenez ? Alors lisez la constitution et voyez le titre XV. Qu’est-ce que vous voyez ?

      Je viens d’écrire un article sur tous les changements constitutionnels intervenus depuis 1958 dans la constitution de la 5ème. Alors j’ai très bien compris ce que veut dire aujourd’hui « indépendance » de la France. Vous, visiblement, vous n’avez pas lu la constitution puisque vous en restez à écrire que « l’indépendance nationale » passe « avant ». C’est n’importe quoi ! Comment voulez vous avancer dans la compréhension d’un sujet lorsque vous en êtes à ce point de votre réflexion ?

      Alors je vous répète : l’indépendance de la France est inscrite dans sa constitution. C’est ainsi que l’indépendance de la France est toute relative puisqu’il existe, dans la constitution, un article 55 qui dit que les traités signés par la France on une validité supérieure aux lois nationales.

      Vous voyez où se situe l’indépendance de la France ? Lisez la constitution et faites la point.

      Je résume, spécialement pour vous : l’indépendance de la France est inscrite dans sa constitution. Il y est inscrit, à l’article 55, que les traités ont une force supérieure aux lois nationales. L’indépendance de la France c’est cela Manu, que vous le vouliez ou non, que vous disiez que « l’indépendance » passe avant le respect des traités, ce qui est totalement faux puisque la constitution est un tout, un enchainement d’options qui se tiennent toutes. A bon entendeur !


    • capobianco 11 février 08:31

      @howahkan
      « que je m’abstiendrais... »

      Bonne nouvelle.


    • capobianco 11 février 14:17

      @Alren
      Vous avez tord de rentrer dans ce type de débat où les opinions sont, à l’instar, des anti insoumis sujet à caution pour ne pas dire caricaturaux. Croire que ces « anciens » n’étaient que des apparatchiks sans scrupules est du même niveau que les attaques subit par Mélenchon aujourd’hui.

      Avec le recul, bien sûr que la critique est valable, mais aller jusqu’à en faire de sales individus machiavéliques et vendus n’est pas acceptable pour moi. Nombre de militants, à tous les niveaux, étaient sincères et au service de la classe ouvrière. Leur combat, dans le contexte de l’époque était sincère, même jugé aujourd’hui comme parsemé d’erreurs, cela ne fait pas de ces militants des pourritures absolues. Les pourris avaient déserté la cause en 40, la plupart des communistes se sont retrouvés dans la résistance, puis dans toutes les grandes luttes syndicales avec quelques succès non ?.

      Le PCF de Marchais valait bien plus que le PCF des Hue ou p laurent.

      L’upr fait parti de nos ennemis, leur crédos c’est la division pour maintenir le système. Leurs propos sont ceux de robots et souvent d’allumés. Nous n’avons rien à gagner à essayé de les contrer honnêtement si ce n’est de leur permettre d’accomplir ce pour quoi ils sont programmés.


    • cettegrenouilleci 11 février 17:06

      @capobianco

      Vous dites que l’UPR fait partie de vous ennemis au motif que le credo de ses militants serait « la division pour maintenir le système en place ».

      Or, il se trouve que François Asselineau, le candidat de l’UPR, est justement le seul à proposer aux électeurs et à tous nos concitoyens de sortir EFFECTIVEMENT de ce que vous appelez « le système », et ça commence par la sortie de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan sans quoi rien ne pourra changer réellement dans ce pays, si ce n’est pour le pire.

      Vous désignez comme votre ennemi politique le seul candidat qui milite pour la sortie de l’Union Européenne et le recouvrement par la France de sa souveraineté dans tous les domaines, à commencer par celui du choix de sa politique économique et sociale.

      C’est votre droit le plus strict.

      Néanmoins, c’est aux électeurs qu’il appartiendra de décider du cap qui sera suivi.

      Quoi qu’en disent François Asselineau et les militants de l’UPR, si l’option que vous proposez est la plus raisonnable, vous avez toutes les raisons de croire qu’elle recevra un appui massif des électeurs qui, eux , ne sont pas des robots.

      Contrairement à ce que vous énoncez, vous auriez au contraire tout à gagner et rien à perdre en « essayant de les contrer honnêtement » dans le cadre d’un débat démocratique que, pour sa part, l’UPR ne redoute pas.


    • capobianco 12 février 08:55

      @cettegrenouilleci
      Non, sans rire, vous voulez sortir de l’ue ? Mais vous ne le dites jamais c’est ballot ! Notez que entre ce que vous VOULEZ et se que vous POUVEZ la marge est immense.... Quoi que, certains de vos sondages donnent votre copain de pasqua élu président dés le premier tour, rien que du sérieux comme son irrésistible et inarrètable ascension. 

      Discuter « sérieusement » avec vous, je trouve cette blague très drôle qui me laisse présager un bon dimanche. 


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 février 09:21

      Bonjour manu,
      .
      « Donc pour pouvoir garantir la souveraineté de l’état il doit désobéir aux traités européens, c’est pas plus compliqué. »
      .
      L’article 5 de la Constitution de la cinquième République française :
      .
      « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État
      Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »
      .
      Je répète : « et du respect des traités. »
      .
      Avec ce que dit Mélenchon, idée que vous partagez, il appel a violer la constitution française !
      .
      Si Mélenchon affiche son mépris le plus total pour les engagements juridiques les plus solennels, en vertu de quoi respecterait-il les promesses qu’il fait à ses électeurs, et qui ne reposent sur aucun autre socle que la probité et la rectitude de ceux qui les énoncent ?
      .
      Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan ne proposent pas de sortir de l’euro, de l’Union européenne !
      .
      Mélenchon propose un programme de gauche très à gauche et Dupont-Aignan et Le Pen proposent des programmes de droite et d’extrême droite.
      .
      Ces trois politiciens proposent « de violer ou de sortir des traités », ou encore « de renégocier les traités ». Quelque soit la façon dont ils présentent les choses, ces trois politiciens proposent de « changer d’Europe ». Mélenchon veut « une Europe écologique des travailleurs », Le Pen « une Europe des patries » et Dupont-Aignan « une Europe qui marche ».
      .
      L’UPR quant à elle affirme d’une part que « renégocier les traités » dans un sens ou dans un autre est impossible puisque cela requiert l’unanimité de 28 États membres dont les intérêts économiques, politiques, militaires, sociaux, et environnementaux sont irrémédiablement divergents, et d’autre part que le fait « de violer ou de sortir des traités » suppose d’enfreindre l’article 5 de la Constitution française qui prévoit que « le président de la République est le garant du respect des traités » et d’enfreindre le droit européen puisque la France n’honorerait plus son contrat. C’est pourquoi nous mettons en garde nos compatriotes sur les conséquences d’une telle violation du droit (Cour de justice de l’Union européenne, sanctions, discrédit de la France sur la scène internationale).
      .
      Ensuite, l’UPR est le seul parti sur la scène politique française à proposer sans ambiguïté ni extrémisme d’aucune sorte de sortir unilatéralement, juridiquement et sereinement de l’euro, de l’UE et de l’Otan par la mise en oeuvre des articles 50 du traité sur l’UE et 13 du traité de l’Atlantique nord.

      Enfin, l’UPR a été classée par le ministère de l’Intérieur, sous l’égide d’un gouvernement « socialiste », parmi les partis « divers », soit au-dessus du clivage droite/gauche. L’UPR en effet ne propose ni un programme de gauche, ni un programme de droite, mais un programme d’union nationale. Nous proposons que les Français se rassemblent provisoirement sur ce que nous croyons être notre plus grand dénominateur commun : notre indépendance et notre souveraineté, c’est à dire notre démocratie.

      L’UPR est le parti du Frexit, sans enfumer les français, tout en respectent la constitution française est les traitées de l’UE !!!
      .
      Pendant que ces partis font miroiter ces projets nébuleux, la véritable Union européenne, avec son cortège de ravages économiques et sociaux, poursuit son œuvre de destruction.
      .
      .


    • JP94 12 février 18:17

      @Alren
      Vous prenez une réponse qui affirme qu’on « ne peut pas faire sans les ouvriers », que vous transformez de façon fallacieuse en « on ne peut faire qu’exclusivement avec les ouvriers ».

      C’est un procès d’intention.
      Le contraire de « tous » n’est pas « aucun » et vous le savez parfaitement.
      Ensuite, c’est quoi un « inventeur », c’est un original qui vient au Concours Lépine avec un engin à couper les tartes en 5 parts égales ? Je ne vois pas son rôle dans le procès de production.

      Enfin ceux qui nient le rôle des ingénieurs, chercheurs etc ne sont les ouvriers, mais les actionnaires et l’Etat, qui les laissent au chômage des années, déconsidèrent tout ce qui est estampillé service public, et ne les paient pas, loin s’en faut, le prix de leur travail.

      C’est donc plutôt à la classe possédante que vous devriez faire votre procès.

    • Ar zen Ar zen 12 février 20:41

      @dejaegere

      L’humain n’a rien à faire ici. Le président de la République tient ses prérogatives de la constitution. La. Loi fondamentale de notre pays est indépassable !

      Cela ne vous gênerait donc pas que Mélénchon désobéisse à la constitution ? Mais est-ce que cela vous gênerait si s’était Marine Le pen à la manoeuvre de la désobéissance ? Et si s’était Nicolas Dupont Aignan ? 

      Si votre « champion » désobéit à la constitution c’est pour mettre « l’humain » d’abord. Alors tout va bien. Si c’est Marine Le Pen, c’est une idée fasciste ! 

      La « désobéissance » est donc à plusieurs vitesses pour vous. Tout dépend de celui qui désobéit ? Et le conseil constitutionnel, qui est chargé de surveiller le respect de la constitution, il ne dit rien ? Et la procédure de destitution du président prévue dans la constitution pour manquement à sa charge, on la supprime ? 

      En fait, vous voulez donner les pleins pouvoirs au président élu. La constitution comptera pour du beurre ? C’est ça ? 

  • alinea alinea 10 février 11:06

    Je pense qu’au niveau local, c’est au niveau local que ça se discute ; mais enfin, la dernière expérience au municipales n’encourage guère vos propositions !
    Comment « maîtriser » la certitude de l’honnêteté des uns et des autres ? À chacun de s’engager pour un but, après, peu importe l’étiquette.
    Donc profession de foi faisant foi !
    J’ai lu celle de Jutier ; elle me paraît honnête et pourrait servir de modèle à tous les ralliés !


  • Martha 10 février 11:49


     Cet article est la réponse du PRCF à celui publié sur ce thème, le 7/2/12 par cettegrenouilleci, sur cette même tribune de Agoravox :

     « La progression fulgurante de l’audience de François Asselineau et de l’UPR peut-elle être stoppée ? (2/2) »

     Vu la prise de position du PRCF de soutenir Mélenchon, aux Présidentielles, l’auteur de cet article du 7/2/17/, proche idéologiquement de ce parti, a donné son avis sur ce choix en annonçant que de son point de vue celui-ci n’aboutirait qu’à un résultat nul et que le sien était fait maintenant : il votera pour F.Asselineau, sans hésiter.

     1° - Un tient vaut mieux que deux tu l’auras.
     2° - Le PRCF demande que la France sorte de l’Europe, de l’Euro et de L’OTAN, c’est exactement ce que demande l’UPR depuis 10 ans.
     3° - Le PRCF est pour la renaissance de notre démocratie en France et c’est ce que demande F.A.à chacune de ses interventions.
     4° - Le PRCF est sans doute favorable à ce que la gouvernance de la France se fasse dans le cadre de la charte du CNR.
     
     Tout cela ne pourra exister à nouveau que lorsque la France sera libérée de ces vassalisations. La gauche seule n’y arrivera pas, ni les déçus du PS seuls, ni, tout autant, les déçus du PR .
     Seul un rassemblement autour de la candidature de F.Asselineau permet de le faire, très facilement. Cela lui donnera une très forte légitimité et une autorité incontestable pour demander l’application des articles 50 du TUE et 13 de l’OTAN.

     Ca peut paraître vieillot comme formule, mais elle vient du fond des âges et elle a fait ses preuves : « l’union fait la force ».


    • Alren Alren 10 février 13:19

      @Martha

      Asselineau n’a pas su se faire connaître du grand public comme est en train de le faire Jean-Luc Mélenchon alors qu’il avait internet à sa disposition pour contourner les merdias et la possibilité de faire des réunions de plus en plus populaires si ses propos avaient répondu aux attentes des auditeurs.

      Sans même revenir sur le volet social et écologique du programme d’Asselineau, ancien chef de cabinet de Charles Pasqua, c’est à lui, force mineure de se rallier à Mélenchon et la FI, force majeure, tout comme le fait intelligemment le PCRF qui s’obstine cependant à ne voir que la candidature d’un homme alors qu’elle est celle d’un mouvement populaire.


    • cettegrenouilleci 10 février 15:02

      @Alren
       Dans une situation d’urgence, (n’est-ce pas le cas ?) l’impératif majeur est de marcher dans la bonne direction, celle qui permet d’abord d’écarter le danger, puis de redresser le cours des choses.

      Réunir ses forces , c’est utile et même nécessaire. Mais si c’est pour combattre sur le terrain miné par l’ennemi, de surcroit aux côtés de ceux qui se sont employés à apporter leur concours à la mise en place de ce piège (l’UE, et tout ce qui va avec), et en plus avec des fleurets mouchetés, cela risque fort de conduire à des déroutes bien plus graves que celles dans lesquelles la « gauche » s’est embourbée , plus graves pour elle, et plus graves encore pour la nation.

      Pour le coup, pour peu que la censure pratiquée par les uns, le sectarisme, la paresse intellectuelle et l’aveuglement idéologique des autres permettent de cacher encore et encore la perspective de libération nationale ouverte par le projet porté par François Asselineau et l’UPR pour sortir vraiment la France de l’étau euro-atlantiste (UE,euro,Otan), un véritable boulevard s’ouvrira pour le Front National.

      Ce n’est pas au plus fort des opposants qu’il convient de se rallier. C’est à celui , ou à ceux des opposants qui proposent une alternative à la course au naufrage national, pas à ceux qui nous proposent de conserver le cap en changeant seulement le capitaine du navire, à fortiori si le prétendant à la fonction a participé avec zèle et enthousiasme à la définition du cap préalable et à l’organisation de la croisière de cauchemar à laquelle les peuples européens ont été conviés tout au long de ces quatre dernières décennies.

      Nous saurons très prochainement ce qu’en pensent les électeurs.

      D’aucuns,« à gauche », s’inquiètent de l’impact de la propagande du système et des médias en faveur de leurs poulains favoris, (genre Macron) et exhortent JLM à présenter une image plus avenante, un visage plus souriant.

      Là n’est pas le problème. Ce n’est pas un large sourire commercial, ni une écharpe rouge, ni un look guevariste, ni des inflexions de voix gaullistes qui suffiront à susciter la confiance, l’adhésion des salariés, des couches populaires, de l’opinion publique. Cela ne suffira pas davantage à insuffler au peuple le grand enthousiasme de la lutte solidaire, fraternelle nécessaire pour changer la donne, chasser les profiteurs, s’affranchir de leur prison UEsque et Otanesque, et reconstruire librement ce pays sur des bases saines.

      Même vendue avec un large sourire, la refondation européenne est une chimère. Servie jusqu’à la nausée aux salariés et à la population depuis des décennies, y compris par Jean Luc Mélenchon, elle n’inspire plus à beaucoup de nos concitoyens que du dégoût et de la colère.
      Le voilà, le handicap majeur de la « France Insoumise » rassemblée autour de Jean Luc Mélenchon.

      Peut-être ai-je tort, mais je pense que beaucoup d’électeurs de gauche et de droite préfèreront voter pour une France vraiment indépendante, libérée des chaînes de l’UE et de l’oligarchie euro-atlantiste qui tire les ficelles et tient les manettes, une France maîtresse de ses choix dans tous les domaines plutôt que pour la « France Insoumise » que leur propose Jean Luc Mélenchon, ou même pour la « France VRAIMENT Insoumise » que leur fait miroiter le PRCF, ou pour la FranceTOUT A FAIT soumise que nous vantent les amis de François Fillon, d’Emmanuel Macron, de Benoît Hamon ou de Yannick Jadot.

      Voilà le pourquoi de l’omerta pratiquée à l’encontre des propositions de François Asselineau.

       Et voilà quelle est ma conviction :

      Le chemin du redressement et de la victoire pour les exploités, pour les couches populaires, pour la nation toute entière, c’est celui du grand programme de libération nationale proposée par François Asselineau et l’UPR, dans le cadre d’un Grand Rassemblement Populaire déterminé à faire sauter les verrous de l’UE, de l’euro et de l’Otan, et à vivre dans une France franchement indépendante, maîtresse de ses choix et de son destin.


    • Ar zen Ar zen 10 février 16:01

      @Alren

      Votre objectivité va devenir légendaire !

      Mélenchon n’a donc pas, durant ces derniers mois, été invité dans les merdias de grande diffusion ? Son nom n’est jamais paru dans la presse ? Personne ne l’a entendu à la radio ? Aucune image de lui n’a été donnée par les télévisions  ?

      Quelle belle objectivité Alren ! C’est simplement désolant de lire des choses pareilles. Et vous voulez, objectivement « remonter » le pays à l’aide d’un parti dans lequel on tient des propos aussi subjectifs ?
       
      Vous intervenez sur ce fil en faisant montre d’une mauvaise foi terrible et vous voulez faire adhérer des électrices et des électeurs, qui ne se sont pas encore déterminés, à voter Mélenchon ?

      Comment avoir confiance en vous ?


    • Martha 10 février 17:48

       
       @Alren :

       Inutile de vous contredire vous reprenez le registre des trolls qui se précipitent sur tout les forums ou le nom de F.Asselineau est prononcé avec toujours les mêmes arguments, maintenant usés.
       Continuez comme vous le faites à mettre en avant un européiste « de gauche », porté par le système médiatique dans le but de mettre sur la voix de garage les électeurs qui se laissent bluffer : Mélenchon est un leurre, il ratisse à gauche tout comme M. Le Pen le fait, elle, de son côté.
       Un troll ça va tout droit, une clef dans le dos, ressort remonté à fond.
       Continuez, en fin de compte c’est plutôt drôle.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 21:47

      @Alren
      L’UPR est très connue sur Internet, merci ! Mais les réunions d’Asselineau ne passent pas le dimanche après midi sur les médias mainstream.....

      C’est réservé à ceux qui n’ont pas dans leur programme, la sortie de l’ UE par l’article 50 et la sortie de l’ OTAN par l’article 13 ... , et qui proposent de « renégocier les Traités » !


      A part vous, tous les dirigeants européens savent que c’est du pipeau.
      Qu’à 27 pays il est impossible d’obtenir l’unanimité indispensable aux changements des Traités.
      Alors ils vous laissent raconter vos histoires, car vous ne représentez aucun danger.

    • taktak 10 février 22:09

      @Martha
      lol, l’autre crois que c’est une réponse à l’UPR. Reaction typique d’un militant gouroutisé... Parce que non il y a pas que l’UPR dans la vie. Bien au contraire. Et sur le plan des rapports politiques, malgré les rodomontades de l’ex bras droit de De Panafieu, cadre de l’UMP de sarkozy, l’UPR, est un nain.
      Bref, faut arrêter de vouloir se faire plus gros que le boeuf.

      Moi je n’ai qu’une question à l’UPR, et à celle là, je n’ai jamais aucune réponse : combien avait vous receuilie de signatures sûres. Tant que je n’aurais pas eu de réponse à cette question et considérant l’expérience de 2012, je ne considérerai même pas l’hypothèse d’une candidature de Asselineau.

      @Fififbrind Acier
      que je sache, FA est passé sur plusieurs télé et radio et a été invité chez ruquier. Les seuls qui sont réellement totalement censurés, c’est les communistes du PRCF.


    • Darks67 Darks67 10 février 22:13

      @howahkan

      Mdr mais regardez le ce gars, mais regardez le ce dieudo !!! Entouré de tout ces trucs a vendre il pue le buiseness et le fric a plein nez et ose parler, mais vas y barre toi toi aussi espèce de grosse tache !!

    • dejaegere 10 février 22:23

      @taktak

      Ils ont suffisamment eu la parole du temps de staline


    • politzer politzer 11 février 00:19

      @Fifi Brind_acier ouic est exact, c est une supercherie de faire croire à un possible changement des traités de l UE. Sur ce point FA a raison. Là où il prend ses groupies pour des demeurés c est lorsqu il prétend s opposer au communautarisme galopant sans remettre en cause l immigration de masse qui en est la cause sous le prétexte fallacieux que la problématique de l immigration « clive » . Parce que la sortie de l UE et de l Euro ne clivent pas ? Lol 70% des citoyens, immigrés compris ,rejettent la politique migratoire . Il n y a rien comme l immigration pour fédérer ! FA le sait ou c est un imbécile. Donc c est un hypocrite qui veut ménager le patronat avide de main d oeuvre bon marché et docile et ratisser autant que faire se peut chez les communautaires sur la base d un deal politique tacite. Ce bourgeois diplômé issu de la droite catho veut rafistoler le capitalisme français pour sauvegarder l esclavage salarié. Il est insensible aux souffrances des travailleurs rejetés hors du travail par la concurrence « déloyale » et sans étar d âme des migrants qui fuient lâchement leurs pays en guerre ou qui les allègent d un chômage endémique ce qui fait l affaire de leurs dirigeants incapables et corrompus . FA escamote les innombrables crimes délits et incivilités qui menacent de transformer la France en sous produit de « l enfer climatise » US ( H .Miller) Asselineau est à mettre dans le même sac que tous les autres candidats favorables à l immigration. Seul le fn se signale par une position ambigue sur ce point. On aimerait bien que MLP nous détaille le contenu de son solde migratoire de 10000 ! Ça sent l arnaque là aussi. Cf Gourevitch sur cette analyse.


    • HELIOS HELIOS 11 février 00:47

      @politzer


      F Asselineau ne veut pas sortir de l’UE. Je ne parle pas de l’UPR, ce sont les groupies d’Asselineau qui n’existent pas sans lui.

      Asselineau est comme expliqué plus bas, un élément du systeme dédié a détourner quelques fraction de % de ceux qui sont (tres) favorables a la sortie de l’UE.

      Il sait pertinemment qu’il n’a même pas une chance d’avoir 5% et etre remboursé de ses frais (au fait, qui paye a l’UPR ?)... il ne s’alliera avec personne, surtout pas ceux quyi s’approchent d’un score significatif. regardez bien vers qui ses attaques sont dirigées. il est comme un zombie, un fantome qui parfois dans la nuit fait craquer quelques parquets pour donner les frissons a une pucelle ensommeillée...


    • Ar zen Ar zen 11 février 02:40

      @HELIOS

      Elle doit être bonne ! Taux de THC ?


    • cettegrenouilleci 11 février 08:09

      @HELIOS
      Merci d’avoir fait connaître votre avis sur les propositions avancées par François Asselineau et l’UPR pour sortir la France du piège euro-atlantiste dans lequel elle a été embarquée et soumise suite à la trahison de la plupart ses élus de droite et de gauche à l’occasion du vote sur le Traité de Lisbonne en 2008 (adoption du nouveau texte de la constitution européenne par les parlementaires et les sénateurs en contradiction absolue avec la volonté populaire exprimée lors du référendum du 29 mai 2005).

      Rendez-vous le 22avril et le 6 mai pour connaître l’avis des Français sur la question


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 08:30

      @taktak
      Vous avez raison, Asselineau passe souvent dans des radios locales.
      Si le PRCF avait accepté en 2012, l’alliance proposée lors du meeting commun à Aix, vous en auriez profité aussi !

      Asselineau vous aurait cité à chaque fois comme allié, et vous aurait fait de la pub par la même occasion. Est-ce que Mélenchon parle de vous, en remerciements de vos bons et loyaux services ? Si ce n’est pas le cas, alors vous êtes des idiots utiles.


      Vous avez choisi de coller aux basques du FDG en voie de décomposition.
      Et maintenant, gâteau sur la cerise, vous soutenez la pseudo Gauche radicale, genre Killary, un mouvement européiste mondialiste !

      Vous avez l’art de vous tirer des balles dans le pied.... Mais surtout ne changez rien, il y a déjà de nombreux communistes à l’ UPR, lassés de vos contorsions, il y en aura davantage, tant pis pour vous.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 08:34

      @politzer
      Justement non, l’immigration divise et ne fédère pas ! L’UPR et très claire sur l’immigration.
      Sans sortir de l’UE, rien ne changera.
      Le FN a comme objectif « un Autre projet européen », autant dire du vent.


    • capobianco 11 février 08:43

      @howahkan
      Etonnant Dieudo ne dit rien de votre copain des tibéri.


    • capobianco 11 février 08:49

      @cettegrenouilleci
      Vous auriez pu répondre sans nous refaire un cours d’histoire. RDV même avant si vous n’obtenez pas vos parrainages ce dont je doute car pourquoi LR le laisserait tombé après l’avoir créé.


    • capobianco 11 février 08:58

      @Fifi Brind_acier
      Toujours aussi impressionnante la fifi. Un prcf associé à un produit de la droite serait plutôt cocasse. Sur que la pub d’asselino que vous dites censurés de partout leur aurait profité .....

      Vos propos deviennent de plus en plus aigris et démesurés, les nerfs lâchent ?

      Les nombreux communistes que vous revendiquez c’est comme vos sondages où le copain de De Villier serait élu dés le premier tour ??? 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 13:19

      @capobianco
      Il faudrait vous réveiller !
      La Gauche et la Droite n’existent plus provisoirement, le débat aujourd’hui c’est la mondialisation contre la souveraineté. Vous voulez sauver l’ Europe, vous êtes dans le clan mondialiste des néocons américains.


    • capobianco 11 février 14:29

      @Fifi Brind_acier
      Mais fifi, vous savez bien que la répétition continue de propos lénifiants de robots provoque l’endormissement . On a compris, votre dieu vivant (enfin presque) est le plus ceci, le seul cela, c’est comme çà dans toutes les sectes où le gourou subjugue ses adorateurs. Il parait que dans certaines sectes qui vous concurrencent la seule apparition du génie provoque de drôles d’émois... à vous lire cela confirme. 


    • capobianco 11 février 14:44

      @HELIOS
      Vous avez raison, les slogans de asselino et de ses adorateurs ne sont qu’un moyen de diviser et d’éparpiller les votes pour permettre à ses patrons LR et PS de se maintenir en place.

      Ce gugusse a travaillé pour l’ue et même si fifi prétend qu’il était obligé (haut fonctionnaire) , les sarko, de villier, pasqua ont toujours fait appel à lui. Aujourd’hui encore il troll pour la droite, son ennemi c’est Mélenchon et le mouvement des insoumis.


    • cettegrenouilleci 11 février 20:24

      @howahkan

      Merci pour ce lien.
       


    • Martha 12 février 10:46

       
       @capobianco,

       « Un prcf associé à un produit de la droite serait plutôt cocasse. »

       En êtes-vous si sûr, petit troll vindicatif ?

       La charte du CNR publiée en 1944 a été élaborée, à la demande de Charles de Gaule, sous l’impulsion de Jean Moulin (début 43), elle a rassemblé, pour celle-ci, tous les pôles de la résistance Française. Le parti communiste en particulier qui y a joué un des rôles majeurs.

       Lire sur Wikipédia : qui a élaboré la charte du CNR ?

       Etudiez de près ce qu’a été la tragédie de Guy Môcquet et celle de Pierre Pucheu, les moments sombres où de Gaulle a fini par l’emporter face à Henri Giraud, préféré par les américains. Lire, c’est impératif, à ce sujet, aussi, sa biographie sur Wiki.

       Le « gaullisme » après guerre doit son succès à l’idée que les intérêts de tous les Français étaient profondément liés. C. de Gaulle tenait à ce que la gauche reste forte et particulierement le parti communiste. Ils tenaient, des deux côtés, à l’ordre et à la paix civile et se renvoyaient l’ascenseur. Cf la fin de la crise algérienne et mai 68 qui n’a pas dégénéré grâce à eux.


  • alain_àààé 10 février 13:56

    l auteur de l article ce n est pas que je ne vous aime pas.mais cela commence a bien faire de MELENCHON ce grand bourgeois qui va touché 4 retraites celles de député,de sénateur, de ministre,de député europeen.et vous aussi comme je vous l ai déja écri vous courez comme vos copains de PCF des emplois de député a 13000e par mois au minimun.vous osez parlé d égalité etc....uncégétiste terroriste


    • alinea alinea 10 février 14:37

      @alain_àààé
      Arrêtez de vous faire mal ! ce sont des conneries ; chacun touche la retraite au pro rata de chacune de ses fonctions, de chacun de ses jobs !
      Il a été bien payé, on en convient ; mais moins que des patrons avec leur retraites chapeaux non ?
      Alors changez l’angle de votre viseur et mettez vous en pétard contre les vrais responsables de toute cette merde. mettez-vous en pétard contre ceux qui vous ont exploité, vous, et pillé ; pas contre ceux qui vous défendent !


    • leypanou 10 février 17:32

      @alain_àààé
      qui va touché 4 retraites celles de député,de sénateur, de ministre,de député europeen : il a été député de quand à quand Mélenchon ?


    • alain_àààé 11 février 15:19

      @alinea
      rigolo tu fais de la propagande pour MELENCHON mais je suis apolitique et syndicalyste mais je ne voterai jamais pour un grand bourgeois qui nous font crevé.il a été sociaiste pendant plus de 30 ans et le voila le sauveur de la france c est de la merde.oui tu as résons quand tu écri que le CAC ’les patrons partent en retraite chapeaux ne mélange pas tout.peut étre que tu es jeune et que tu crois a ce type mais moi j ai vécu et comme je l éi écri je les surveillé pendant plus de 30ans comme agent secret et comme cadre dans l administration.j ai maintenant prés de 70 ans et je vais encore dans les manifestations ce qui n est pas le cas de cette merde


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 20:32

    L’objectif prioritaire de Mélenchon, c’est de « Sauver l’Europe ».
    La formule « L’Europe on la change ou on la quitte », est fausse.
    Il veut « Désobéir aux Traités, pour changer l’ Europe, et rester dans la construction européenne. »


    Comment le PRCF peut soutenir un mouvement, qui non seulement veut sauver l’ Europe, mais qui ne reconnaît même pas le programme du CNR comme base de rassemblement ?


    • dejaegere 10 février 22:20

      @Fifi Brind_acier

      Il y a au moins une idee qui rassemble beaucoup de contributions : c’est melanchon l’ennemi No 1. Ce qui laisse a ceux-la beaucoup d’autres possibilites de vote !


    • taktak 10 février 23:40

      @Fifi Brind_acier
      Tout simplement, et cela vous ne pouvez l’ignorez - le PRCF ne soutient pas un « mouvement », mais appelle à utiliser le bulletin de vote Mélenchon. ET A FAIRE CAMPAGNE, avec le PRCF pour le FREXIT POPULAIRE.

      sinon, je vois que vous ne répondez toujours pas à ma question.

      Combien de signatures FA ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 23:46

      @taktak
      Distribuer des tracts pour Mélenchon et appeler à voter pour lui, ce n’est pas le soutenir ?
      Vous vous foutez de qui ?


      « sinon, je vois que vous ne répondez toujours pas à ma question.Combien de signatures FA ? »

      Réponse : 5 894 428 312 457 123 005 signatures.
      C’est bien suffisant, non ? 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 23:51

      @dejaegere
      Il est tellement l’ennemi, que son meeting passe le dimanche après midi à la télé ...

      Mélenchon propose une Autre Europe, ça fait 40 ans que toute la classe politique le propose, y compris les communistes, le NPA et Lutte ouvrière...

      Vous voyez, c’est vachement original comme idée, non ?


    • alinea alinea 10 février 23:56

      @Fifi Brind_acier
      Vous l’avez regardé ? Non, bien sûr,vous auriez vu qu’il a été coupé bien vite pour faire la place à Le Pen ;
      Vous n’en loupez pas une hein !
      Vous sautez comme ça sur tous les nouveaux venus ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 00:06

      @alinea
      Pas besoin de regarder ces deux leurres qui veulent rester dans la construction européenne !
      Je connais les obsessions de Mélenchon, il veut sauver l’ Europe.
      Cela n’a aucun intérêt, sauf d’expliquer qu’il enfume les électeurs en faisant croire qu’il veut en sortir.


    • politzer politzer 11 février 00:33

      @Fifi Brind_acier oui c est tout à faut vrai. Il faut aimer être cocufié pour remettre ça !


    • politzer politzer 11 février 00:42

      @taktak le programme de Mélenchon est moins progressiste que celui de Philippot ! Cet escroc est un agent du système son joker pour faire perdre MLP. C est ça le programme du prcf ? Et voter Macron ou s abstenir ce qui revient au même. De l audace encore de l audace toujours de l audace ! Il faut abattre les liberaux destructeurs de notre civilisation Macron Fillon Bayrou ou autre. Ils sont pires et de loin que le duo MLP philipot Il faut envisager un pacte type germano sovietique ou Mao Tchang pour éviter notre disparition totale au cours du prochain mandat. Il y a péril en la demeure.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 08:43

      @politzer
      Il faudrait au moins lire attentivement les 144 engagements du FN 2017...

      Il est clairement écrit que l’objectif est de parvenir à un projet européen.

      Tout cela est noyé au milieu d’un déluge de mots qui ne sont que des promesses :
      « France libre, nations indépendantes, souveraineté, indépendance, souverainetés nationales »etc
      Un vrai exercice de marketing !


      Sauf que l’ Europe n’est pas réformable !
      Comme Mélenchon et Dupont Aignan, le FN vend du vent.

    • Martha 11 février 11:52

       
       @taktak :

       Ce nombre « de signatures » vous obsède, cela se conçoit bien, la candidature de François Asselineau va mettre au grand jour la propagande des médias et le silence coupable, sur ce sujet, des « têtes politiques » qu’ils ont mis sans cesse sur le devant de la scène depuis plus d’un an.

       Aucun des candidats à la présidentielle n’a de signature, pour la simple raison que leur support physique, les formulaires de présentation ne seront envoyés que le 27 février aux ayants-droit par le conseil constitutionnel.

       Donc détendez-vous, restez zen. Après tout pourquoi cela tourne à l’idée fixe ? Si la candidature de F.A. vous dérange à ce point donnez-nous en la raison.

       * Aucun des candidats à la présidentielle 2017 présentés par nos médias n’a dit quoique ce soit sur leurs méthodes totalitaires. Ils ont marché à fond dans cette combine complètement contraire à l’esprit de la Vème République et s’en sont rendus les premiers complices.

       Combien de fois avez-vous entendu les journalistes où ces candidats marionnettes prononcer le nom de François Asselineau ou celui de L’UPR ?

       ** Votre pression trollesque, compulsive et, semble-t-il, pathologique, vous met au rang de la piétaille au service des puissants qui organisent cette mascarade.

       Si vous êtes tant inquiet, c’est sans doute que, justement, cette année un bon nombre de français à compris ce qu’il se passe et ce que vous redoutez le plus est l’émergence de celui qui depuis 10 ans, cette année, le leur explique. Et, maintenant, les faits lui ont donné raison sur tous les points...

       Souvenez-vous : en 2005, 55% des français ont voté non au referendum.

       


    • Martha 12 février 11:41

       PS,
       @taktak :

       Un conseil,

       Allez voter chaque jour sur le site « candidat-2017 », vous verrez ce qu’il s’y passe et votez, en votre âme et conscience, pour le rendre plus exact.

       Parlez-en à votre entourage, qu’ils fassent de même, plus le nombre de votants, chaque jour, sera important, plus on se rapprochera du sondage « idéal ».

       Pour le moment, il vous surprendra peut-être. On comprend votre insistance et ce qu’elle cache.


  • JMBerniolles 10 février 21:02
    Etre marxiste-léniniste est incompatible avec la naïveté politique.

    Vous devriez savoir ce qu’est Mélenchon et ce qu’il représente (qui est aussi très différent du mouvement populaire qu’il met en marche).

    Il n’est pas question que le système perde cette élection présidentielle, alors il y a une mise en scène complète :
    * Macron est un banquier financé par les Banques. Il est programmé comme un valet de Bruxelles et de Merkel. (il n"y a plus de doute sur le fait que ce que l’on appelle l’Europe est un système la direction allemande sans que cela profite vraiment au peuple allemand d’ailleurs). C’est le candidat officiel.
    Hamon est là (comme des candidats trotskystes) pour limiter Mélenchon.

    * Mélenchon est là pour pour annihiler toute tentative d’avoir une candidature d’un authentique marxiste léniniste (où est-il ? on ne sait pas ). Pas de référence au socialisme dans son programme.
    Et un élément qui passe inaperçu mais qui signifie une allégeance complète au néo libéralisme (pas ceux qui le suive mais lui et ses troupes) : l’éco socialisme qui en plein dans la ligne de la manière dont le système utilise l’écologie politique pour imposer l’austérité et justifier ses échecs catastrophiques.
    * Le FN est un leurre pour attirer les votes anti système de toutes les orientations .... Le discout=rs adaptatif du FN est fait pour cela ...

    La seule vraie alternative au système néo libéral actuel est le socialisme. Elle n’a aucun candidat.
    Moralité l’élection de mai prochain ne changera rien.

    • politzer politzer 11 février 00:30

      @JMBerniolles oui tu as raison en geande partie . Mais on peut envisager un pacte provisoire type pacte germano sovietique ou Mao Tchang pour sauver le modèle social français et stopper l immigration sur la base d engagements sous le contrôle des citoyens. Ça me semble le moins pire. C est Jacques Sapir le 1er qui a èmis cette hypothèse raisonnable et nous a réveillés de notre sommeil dogmatique. Staline et Mao ont su briser une conception dogmatique du marxisle en s inspirant de la souplesse d analyse de Lénine, souvent seul contre tous _ Brest Litovsk ; NEO, ETC Pourquoi pas prendre au mot MLP et« voter Philippot » ?


    • HELIOS HELIOS 11 février 00:31

      @JMBerniolles


      A JMBerniolles... et les autres :

      Telle que se presente l’election présidentielle actuellement, il y a 3 ou 4 gagnant potentiel et pas plus, de G a D, JLM, Hamon, Fillon et MLP.

      Deux d’entre eux seront en opposition au second tour.

      Ceux qui veulent vraiment sortir de la merde dans laquelle nous sommes, grace a l’Europe entre autre, mais pas seulement n’ont qu’un double choix... JLM ou MLP.
      Ne me parlez pas de Macron, il n’y a que les traitres et les imbéciles qui adherent a ce type qui a plus du serpent du livre de la jungle que de l’homme de gauche qu’il a pretendu être.
      Ne me parlez pas d’Asselineau, s’il multipliait par 10 son score il ne serait quand même pas au second tour.

      Alors, comprenons nous bien, agir dans l’interet de la France, dans l’interet des sans dents, du plus petit ouvrier qui se ruine le dos jusqu’au cadre qui se tape ses 60 heures par semaine pour présenter ses projets et qui n’a jamais le temps d’utiliser ses RTT... il faut chasser les Hamon, Fillon et compagnie parce que ce sont des malfaisants, l’un voulant devaloriser le travail - seul pouvoir que le travailleur peut monnayer- l’autre voulant tout marchandiser jusqu’a la santé et les autres missions regaliennes de la nation - le travailleur devant choisir lorsque ce sera possible ce qu’il doit privilégier dans sa vie quotidienne pour survivre-.

      Alors, réflechissons bien... les valeurs morales, on les applique lorsqu’on a les moyens de le faire, mais quand on a faim on cherche a se nourrir d’abord, c’est juste une question de survie.

      Melanchon, d’accord, je ne suis pas de son coté, mais si cela vous fait vraiment mal au coeur de faire autrement, sans réflechir, votez pour lui. je prefere mille fois JLM comme président qu’un des deux autres pingouins, d’autant que le mois suivant nous choisirons les appuis politiques dont il aura besoins.

      Marine Le Pen, que certains d’entre vous ont regardé Jeudi 09 fevrier n’est pas l’ogresse que certains veulent nous presenter. Ses choix sont differents et en coherence avec les objectifs que nous poursuivons tous, notre dignité nationale qui ne peut exister qu’a travers notre souveraineté... il n’y a pas de peuple digne s’il est soumis a qui que ce soit.

      Elle propose une demarche démocratique (Melenchon aussi, mais a travers une constituante helas détournée) et surtout elle met en place des mesures economiques ciblées et continues sur le champ de leur application.

      Votez pour elle, elle n’est pas le FN, et ses valeurs sont bien celles que la majorité d’entre nous partageons bien au dela de postures soit disant humanistes.... rappelez vous que dans l’urne il y a votre coeur et votre raison qui vous feront choisir le bulletin.

      Alors, avant qu’il ne soit trop tard, que nous nous dissolvions dans une UE dont l’acidité n’est plus a demontrer, tous ceux qui me lisent, votez pour Melenchon si vous n’avez pas encore compris, ou VOTEZ et FAITES VOTER pour MARINE LE PEN si vous voulez que la France se relève et redevienne une puissance significative et modèle des pays libres... et le mois suivant, vous lui donnerez les appuis que vous jugerez bon, elle devra se plier a votre volonté, comme elle l’exprime elle même depuis toujours, sa religion, c’est la France et les français.

      Merci de m’avoir lu

    • HELIOS HELIOS 11 février 00:35

      @HELIOS

      oups.... 

      rappelez vous que dans l’urne il y a votre coeur et votre raison qui vous feront choisir le bulletin.

      je voulais ecrire :

      rappelez vous que dans l’isoloir il y a votre coeur et votre raison qui vous feront choisir le bulletin.

    • Ar zen Ar zen 11 février 02:49

      @HELIOS

      Le Pen, Mélenchon, Macron, Fillon, même combat : l’application sans faille des GOPE 2016-2017 pour commencer le quinquennat. Dès le mois de juin 2017 de nouvelles directives pour gouverner la France selon les plans de Bruxelles.

      Désobéir aux traités ? Article 5 de la constitution française : le président de la République est le garant du respect des traités.

      Alors les Françaises et les Français seraient prêts à élire un président qui souhaiterait bafouer la constitution de la 5ème République ? C’est vraiment merveilleux comme programme. Tout cela inspire vraiment confiance.

      Votez pour moi, je vous propose de désobéir à la constitution française et de me torcher avec la constitution.


    • capobianco 11 février 09:24

      @Ar zen
      La chasse est ouverte, ils sont tous là, fifi la fofolle, ar zen « l’intelligent », l’indien incompréhensible, la grenouille et les autres. Leurs propos se veulent de plus en plus assassins avec mensonges grossiers, attaques ridicules, c’est l’artillerie lourde, la charge finale. Ils ont reçu les ordres d’intensifier la guerre anti Mélenchon, quel aveux d’impuissance.....

      Preuve que la candidature Mélenchon est bien plus haut dans les sondages que ceux de nos médias inquiets.


    • JMBerniolles 11 février 09:40
      @politzer

      Dans ce cas il faut avoir assez d’influence pour mettre en mouvement (je n’aime pas ces mots masses populaires) les forces vives du pays afin d’imposer les mesures minimum qui feraient changer de système.

      Regarde le cas de la Grèce. Tsipras a d’abord fait tout ce qu’il fallait pour sortir de l’Euro et de l’Europe des traités : mobilisation du peuple grec, préparation avec Varoufakis d’une parade à l’étranglement par l’eurogroupe sur les liquidités, retour à un artefact (il n’était plus possible de réimprimer des drachmes) pour une monnaie nationale contrôlée par la Banque centrale grecque, bascule vers la Russie pour le commerce et les finances....
      C’est exactement la base pour reprendre les leviers de commande.

      Je pense qu’après des menaces personnalisées (de la part des américains qui ne peuvent se permettre la perte de la Grèce dans l’OTAN) Tsipras s’est dégonflé.

      Et personne n’a pu mettre en marche le mouvement populaire. Varoufakis qui n’est pas un révolutionnaire s’est désisté.

      Pour l’instant les gens sont trop conditionnés. On en arrive à la chose incroyable qui est que les français qui peuvent objectivement constater que la mise en place de l’Euro a accentué la marche de notre pays vers le déclin et la crise, ont peur de revenir à une monnaie nationale.

      C’est le résultat d’un conditionnement par la propagande médiatique qui n’est pas vraiment contre balancée par un mouvement politique de grande audience (hors le FN malheureusement)

      Schématiquement il faut une vraie révolution pour se débarrasser du néo libéralisme et on voit bien que l’on est loin des conditions pour une telle révolution.

      Et je crois pas que la révolution russe aurait été possible à ce moment sans Lénine.


    • JMBerniolles 11 février 10:07
      @capobianco

      Il y a incontestablement un mouvement et une dynamique derrière Mélenchon.
      Je pense d’ailleurs qu’il a des chances non négligeables d’être au deuxième tour.

      Pour réellement changer les choses en France, et ce n’est pas un vote qui résoudra le problème, il faut mettre en œuvre un programme cohérent du type CNR. Là dessus Asselineau et son mouvement ont parfaitement raison. 

      Le programme de Mélenchon n’est pas cohérent. C’est à dire que l’on n’y voit pas la dynamique économique qui est nécessaire pour financer un programme social avancé. L’écosocialisme est une vaste fumisterie (qui permet d’éviter de parler de socialisme) qui est totalement dans l’esprit dans lequel le néo libéralisme se sert de l’écologie pour imposer une pluie de taxes de restrictions et l’austérité..... 

      Que l’on ne vienne pas me dire que je n’ai pas lu le programme Phi.
      J’ai interpellé Brom et son équipe sur le volet énergétique qui devait sortir en janvier. Comment justifie-t-il les 900.000 emplois qu’il attribue à la transition écologique ? Pas de réponse.
      Ce que je constate c’est qu’il projette de détruire le seul pilier industriel à valeur internationale qui nous reste, l’industrie nucléaire où l’on est justement pas loin de ce nombre d’emplois avec des retombées importantes de la recherche... 

      Un pays désindustrialisé s’appelle un pays sous développé. Et ce n’est pas dans ce type de pays que l’on peut déployer un système social avancé.


      Le CNR c’était aussi un rassemblement de familles politiques différentes unies sur la reconstruction de notre pays. Le seul mouvement Mélenchon ne peut porter un nouveau CNR.

      On est loin de tout cela

    • JMBerniolles 11 février 10:29
      @HELIOS

      Dans le passé les français ont souvent cru que la solution viendrait par les urnes.

      Ainsi en 1981 où ils ont mis en place l’imposture Mitterrand, le mentor de Mélenchon, et puis il y a eu l’horrible gauche plurielle, recordman des privatisations et de la dilapidation du patrimoine national sans avancées sociales décisives. Par exemple, Jospin a proposé d’une manière méprisante la branche de Thomson médical, à la pointe dans le monde sur les instruments nécessaires aux diagnostics et à la recherche médicale, particulièrement en Biologie, secteur clé, pour un franc. Cela m’avait choqué au plus haut point. Il a aussi détruit sans sourciller Super Phénix qui représente encore aujourd’hui l’avenir du nucléaire à fission.

      Mitterrand à mis en place le néo libéralisme sous direction allemande et la gauche plurielle a géré ce système mortel comme Blair l’a fait. Si l’on creuse on voit que cela a été possible à cause de la trahison du PC.

      Bien évidemment cette histoire n’est jamais présentée comme cela dans nos médias inféodés aux experts, journalistes, historiens, philosophes, scientifiques.... achetés.

      Il n’y a pas de changement possible aussi sans un sursaut moral, sans un retour à notre identité, c’est dire aux sources de l’histoire de notre peuple souvent à la pointe des révolutions.









    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 13:27

      @capobianco
      Si l’ UPR ne représentait rien, vous cesseriez vos attaques. Vos sarcasmes et vos insultes prouvent que vous n’avez pas d’arguments à opposer aux analyses et aux propositions de l’ UPR.


      Vous avez lu 1 fois dans votre vie le programme du Conseil National de la Résistance ? C’est un programme de Droite ou d’extrême-droite ?

    • capobianco 11 février 14:58

      @Fifi Brind_acier
      Citez moi une insulte à votre encontre, des moqueries que vos propos soulèvent évidemment et des réponses à vos mensonges. A ce sujet j’attends votre réponse sur le mandat de député à l’assemblée nationale, c’était de quelle date à quelle date.... un mensonge de plus peut-être ?

      Votre programme je n’ai pas le temps de le lire, déjà je passe beaucoup de temps à lire vos délires (l’irrésistible ascension, élu au 1er tour dans vos sondages....) et à vous troller comme vous le faites vous même. Au moins je suis honnête avec vous, ce n’est pas votre cas....

      Et puis je n’ai pas fini de lire les programmes de guyot et de muller qui ne passent jamais dans les médias, sans parler de rama yad, poutou, Arthaud, Gueynot ....... je ne suis pas un robot moi !


    • JP94 12 février 18:40

      @politzer

      Il y a un truc qui m’échappe, c’est votre nom . Or, Georges Politzer, philosophe marxiste, communiste, très brillant et saillant notamment face à Bergson ( qui s’est réjouit de sa mort), résistant et fusillé en mai 1942, et donc la femme Maï , tout aussi résistante et communiste, fut déportée et mourut en 43 à Auschwitz.
      Tous deux sont morts pour la France ( officiellement) en combattant le nazisme, avec leurs convictions communistes.
      Que vient faire un Politzer qui appelle à soutenir un facho tel que Philippot ? 
      Le FN est facho a été fondé par un célèbre tortionnaire de communistes lors de la Guerre d’Algérie, suppôt de l’Eglise catholique qui a assisté le nazisme dans son action ...

    • jmdest62 jmdest62 13 février 07:28

      @Ar zen
      Vous allez bientôt pouvoir mettre à jour et nous développer un autre chapitre de votre programme ( sur la retraite à 60 ans ou l’abrogation de la loi « El Kohmri » par ex ).....L’UE c’est bientôt cuit.
      °
      zavez vu ? les « Grands Bretons » auraient commencé à négocier des accords bi-latéraux en désobéissant aux traités ...Bouh ! quels vilains ces anglais Va falloir sévir non mais !  smiley
      @+


  • simplesanstete 10 février 21:44

    Trêve de tourner autour du pot de merde marxiste lénifiant, cocufiant....votez Macron dès le 1er tour puisque vous le ferez, avec une pince à linge au 2eme, pour lutter contre le fascisme.

    Fin du socialisme et de sa lutte des places....


    • politzer politzer 11 février 00:31

      @simplesanstete oui c est comme ça que ça finira


    • Alainet Alainet 11 février 13:32

      @simplesanstete

      - Je vais te faire 1 confidence : le PRCF joue le coup d’après ( Avril 2017 )en espérant récupérer les brebis égarées de Mélenchon écoeurées.. et pouvoir récupérer en même temps, ceux du PCF pour les législatives suivantes ( qui seront battus sans l’appoint indispensable du PS dans la Seine StDenis ou les Bouche du Rhône..).
      - Quand à la baudruche Macron ; elle finira par se dégonfler tôt ou tard. lol !


  • 59jeannot 11 février 09:10

    une chose me paraît importante ; quand JLM dit « l’Europe on la change ou on la quitte » ne pense-t-il pas aux nombreux pays qui seraient prêts à l’épauler, non pas pas l’article 50 qui est une véritable arnaque, mais par une désobéissance pure et simple.
    Tenter de créer une autre Europe, celle des peuple, mérite un effort, face aux grandes nations telles les USA, la Chine, l’Inde, le Brésil la Russie.


  • 59jeannot 11 février 09:11

    pardon des peuples


  • biquet biquet 11 février 09:45

    L’auteur de l’article a vraiment le moral : j’ai écrit 7 fois à Mélenchon, jamais eu de réponse. J’ai contacté à 3 reprises son directeur de campagne par mail pour savoir si Mélenchon avait lu mes courriers ; idem pas de réponse.


    • leypanou 11 février 10:00

      @biquet
      j’ai écrit 7 fois à Mélenchon, jamais eu de réponse. : si vous lui avez écrit pour lui dire qu’il touche 40 000€/mois, qu’il touche 4 retraites en tant que député, sénateur, député européen, ministre, il ne faut pas vous étonner qu’il n’y ait pas eu de réponse.


    • biquet biquet 11 février 12:26

      @leypanou
      Je pense qu’il connait ses revenus et il n’y a pas besoin de lui écrire pour ça. Non cela portait sur une mesure de son programme.


    • glenco01 11 février 17:53

      @Fifi Brind_acier Un article qui résume bien la situation de la France insoumise.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 20:12

      @glenco01
      Merci, je ne connaissais pas cet article, il est très complet !


    • glenco01 11 février 20:14

      @Fifi Brind_acier de rien et moi aussi je vous remercie pour tout le travail que vous faîtes.


  • Alainet Alainet 11 février 14:38

    à biquet, & Fifi et même leyparou : vous avez vu clair dès le début !
    NB : j’aimerais en profiter pour décrire, le mensonge et la censure qui nous assomme de + en+, dans les mass-médias, à la solde de l’oligarchie, lorsque l’on se rapproche de jour en jour de la Présidentielle . Ils ont peur des futures élections en Europe et plus spécialement aux Pays-Bas d’abord puis en France etpour finir en Allemagne surtout : nos Eurocrates attendent la fin du cycle pour imposer encore de nouvelles privations et d’autres plans de rigueur, diffusés par des futurs nominés de leurs choix comme Macron ou Fillon... 
     exemple de censure : lorsqu’un journaliste du Monde (V.G) devient immonde sur F.I . Je ne suis pas FN mais la désinformation sur l’avenir de l’€ : c’est de l’enfumage pour effrayer les gens crédules !La tactique des cassandres globalistes c’est d’allumer un contre-feu à LePen pour s’imposer.  :
    http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-decryptage-eco/le-decryptage-eco-les-marches-et-le-risque-le-pen_2054557.html
     Là-dessus Brandon Smith / Comment prédire le comportement des Globalistes vient de publier 1 article remarquable pour démonter en pièces leur processus de désinformation :
    http://lesakerfrancophone.fr/comment-predire-le-comportement-des-globalistes
    L’ establishment a la mainmise sur le système politique. La politique des partis est un simulacre construit autour du faux paradigme gauche / droite. Cependant, certaines nouvelles dynamiques se développent et vous devez être capable de les suivre... Les élites sont obsédées par les échecs et leur symbolisme. Beaucoup de leurs stratégies se développent comme une partie d’échecs. Si vous ne savez pas jouer aux échecs, je vous suggère d’apprendre...
    Une autre stratégie fondamentale des échecs est le « sacrifice forcé ». C’est-à-dire que les meilleurs joueurs d’échecs sont très bons pour positionner l’une de leurs pièces de sorte qu’elle menace deux ou plusieurs des vôtres. Cela vous oblige à sacrifier une pièce pour le bien des autres.
    Ils se considèrent comme les « décideurs de l’Histoire », comme les hommes qui agissent. Ils nous voient comme des « observateurs de l’Histoire », ou des masses sans signification flottant avec les marées géopolitiques, impuissantes et incapables de déterminer nos propres destinées. Je crois que nous deviendrons des historiens en temps voulu. Une faiblesse des globalistes, qui les sabote, c’est leur propre orgueil. Ils voient les gens comme des pions – mais qu’arrive-t-il, lorsqu’une pièce sort complètement de l’échiquier et agit de façon imprévisible ? C’est ce seul potentiel qui détruira les globalistes à la fin. (sic).
    NB :
    j’aimerais aussi vous faire partager cette video de Jovanovic qui tape sur l’Etablisment & ses banques : https://www.youtube.com/watch?v=jTDe4cqo6yo&t=3470s


  • cettegrenouilleci 11 février 14:48

    « leur credo, c’est la division pour maintenir le système ».

    Avez-vous réellement pris le temps de prendre connaissance du projet politique de l’UPR ?

    Il semble que non !

     L’UPR propose le rassemblement du peuple de France, dans sa diversité, comme au temps de la lutte contre l’occupant, pour libérer la France du piège dans lequel elle a été enfermé par l’oligarchie euro-atlantiste avec le concours de Jean Luc Mélenchon.

    Ce combat ne semble pas vous intéresser .

    Il intéresse pourtant toutes les victimes de la politique euro-atlantiste mise en application tout au long de ces quatre dernières décennies, aux premiers rangs desquels figurent la classe ouvrière et les couches populaires dont vous prétendez défendre les intérêts.


Réagir