dimanche 26 mars - par PRCF

Coucou déjà, cinq ans les revoilà, nos bons amis de Lutte « ouvrière »

 Il y a une grosse décennie, ils avaient presque obtenu 10% avec leurs petits frères de la LCR, entre temps rebaptisée NPA (plus de faucille et de marteau ni de référence au communisme…). Mais qu’ont donc fait « Arlette » et « Olivier » de ce bref regain populaire des partis trotskistes, qu’avait alors rendu possible le retrait social-démocrate du PCF « mutant » ? Comment ont-ils transformé ce potentiel électoral en dynamique de luttes, de rapport des forces et de construction du « parti révolutionnaire du prolétariat » que les trotskistes promettent toujours et qui ne vient jamais ?

Stériliser la lutte des classes, diviser les travailleurs

Il y a une grosse décennie, ils avaient presque obtenu 10% avec leurs petits frères de la LCR, entretemps rebaptisée NPA (plus de faucille et de marteau ni de référence au communisme…). Mais qu’ont donc fait « Arlette » et « Olivier » de ce bref regain populaire des partis trotskistes, qu’avait alors rendu possible le retrait social-démocrate du PCF « mutant » ? Comment ont-il transformé ce potentiel électoral en dynamique de luttes, de rapport des forces et de construction de construction du « parti révolutionnaire du prolétariat » que les trotskistes promettent toujours et qui ne vient jamais ?

Pourtant, ces mouvements dit d’ « extrême gauche » disposent d’un accès permanent aux médias et d’un « réseau » suffisant de maires « apolitiques » (sic) qui doivent se dire qu’un peu de folklore « écarlate », pourvu qu’il ménage la sacro-sainte « Europe », ne saurait offrir que des avantages : retirer quelques voix à la gauche euro-critique (naguère, au PCF, aujourd’hui à Mélenchon), donc aider le PS à garder sa 1ère place à gauche pour le plus grand dommage du mouvement ouvrier de classe…

Protéger l’UE du Capital, et ainsi protéger l’exploitation capitaliste la plus brutale

Alors N. Arthaud va bien entendu nous expliquer que « les élections bourgeoises importent peu » et que « ce qui compte c’est la lutte ». Sauf que c’est surtout aux élections qu’on la voit. Cette pseudo-internationaliste, dont le mouvement a jadis soutenu le contre-révolutionnaire Walesa et les « combattants de la liberté » afghans (c’est-à-dire en fait, les … talibans : car tout était bon pour abattre l’URSS !) va reprendre sa rengaine inusable : «  travailleurs, ne combattez par l’UE, car Maastricht ou pas, UE ou pas, euro ou pas, l’exploitation capitaliste restera l’exploitation capitaliste ». Sauf que ladite exploitation est plus ou moins brutale selon les armes institutionnelles et internationales dont elle parvient ou pas à se doter : or, une UE qui se définit comme « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » est une arme létale pour les capitalistes qui veulent détruire les acquis, délocaliser l’industrie, privatiser les services publics, démonter les retraites et la Sécu, et affaiblir la résistance ouvrière… Plus clairvoyant pour sa classe que ne l’est Arthaud pour la classe laborieuse qu’elle dit servir, Alain Madelin avait jadis expliqué qu’il voyait en Maastricht (sur lequel L.O. s’abstint jadis si courageusement, permettant au oui de gagner de 538 000 voix seulement, là où Arlette Laguiller avait réuni 606 000 voix en 1988 et 1,6 millions de voix en 1995) une « assurance tous risques contre le socialisme » en France et en Europe…

La même LO est déjà en train d’expliquer qu’il ne faut pas être patriotes, qu’il faut laisser la France, son drapeau, sa langue, la Marseillaise à la disposition du FN – qui les dévoie au profit du racisme – et qu’un ouvrier ne doit surtout pas défendre son pays et sa production industrielle locale alors même que la bourgeoisie les désosse à l’abri de l’intouchable « construction » européenne…

Heureusement que les Communards, qui combattirent à la fois Thiers et l’envahisseur prussien, heureusement que les FTP, qui résistèrent à la fois à Hitler et à Vichy, ne l’ont pas entendu de cette oreille. A l’époque, que ce soit à l’appel d’Eugène Varlin ou à l’invitation de Maurice Thorez, le « camp des travailleurs » a défendu à la fois sa classe, son pays et toute l’humanité en associant le patriotisme populaire à l’internationalisme prolétarien.

Il est vrai que nos grands révolutionnaires trotskistes ne sauraient poursuivre des objectifs aussi bas : défendre le « produire en France », revendiquer la nationalisation démocratique des secteurs-clés de l’économie ? Vous plaisantez : rien n’est digne de lutte si ce n’est « le service public européen » (sic) et la « révolution permanente » (au moins européenne et si possible mondiale…). Ces « marxistes » ignorent-ils le proverbe matérialiste qui dit que « qui ne peut pas le moins peut rarement le plus » ?

Tous ensemble, front antifasciste, populaire, patriotique et écologique pour faire gagner les travailleurs

En réalité, le drapeau rouge opposé au drapeau tricolore, la classe ouvrière opposée à la nation, c’est l’isolement et la défaite assurée pour la classe ouvrière qui a obtenu ses plus belles conquêtes quand, à l’initiative du PCF, elle a associait clairement l’antifascisme, le patriotisme et la solidarité de classe internationale en les tournant à la fois contre la xénophobie, contre le racisme, contre le colonialisme et contre l’oligarchie capitaliste. Et à notre époque, le prix à payer d’un découplage du patriotisme et de la conscience de classe n’est plus seulement celui des régressions sociales sans fin : c’est le TGV pour la fascisation au profit d’une Le Pen qui sait mieux que tout le monde opposer le rouge au tricolore pour le grand profit de l’oligarchie !

Dès lors, apportons un soutien « critique, dynamique et constructif », comme y invite le PRCF, à la candidature Mélenchon tout en militant pour la reconstruction d’un vrai parti communiste – ni mutant ni trotskiste – , pour une France Franchement Insoumise à Hollande, à Fillon, au FN, à Macron, à Gattaz, et à la funeste UE/OTAN de l’exploitation et de la guerre !

par Floreal

http://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/coucou-deja-cinq-ans-revoila-nos-bons-amis-de-lutte-ouvriere/



59 réactions


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 mars 17:23

    Message pour tous les cocos.


    Ah, la lucidité de Marx (et de tous ses disciples) ! ! !...

    Le Manifeste du Parti Communiste, en 1848, diagnostique l’évidence de la richesse « excessive », et donc inique, de la « Bourgeoisie » et en tire une conclusion simpliste pour remédier au mal : l’éradication de la bourgeoisie pour que seul le « Prolétariat » bénéficie des profits de l’économie !

    Marx, faisant le constat de la richesse de la bourgeoisie, n’a vu qu’un seul des deux termes de l’alternative qui se présentait pour résoudre le problème :

    1) Éradiquer la Bourgeoisie,

    2) Copier le mode d’enrichissement de la bourgeoisie au bénéfice du « Prolétariat », des Démunis.

    C’est la mise en œuvre du second terme de cette alternative, insoupçonnée de Marx et de ses disciples théoriques ou/et pratiques, depuis 170 ans (ainsi que de leurs opposants capitalistes), qui est donc proposée.

    1)
    Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.
    http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html&#8203 ;
    2)
    Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent.
    http://www.sincerites.org/2017/02/des-peuples-socio-economiquement-incompetents-ne-peuvent-elire-qu-un-personnel-politique-socio-economiquement-incompetent.html


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 mars 17:34

      @Jean-Pierre Llabrés

      Où avez-vous vu que Marx voulait « résoudre le problème » d’une « richesse excessive » en « éradiquant la bourgeoisie » ?

      Avez-vous lu une seule ligne de Marx ou bien est-ce l’homme qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours et qu’a pas eu peur qui vous a raconté tout ça ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 mars 17:45

      @Jeussey de Sourcesûre

      on a la chance d’avoir des penseurs d’envergure sur ce site !
      l’un trouve l’analyse transactionnelle « superficielle »,
      l’autre trouve Marx « simpliste » !
      pourquoi pas Blaise Pascal « un peu léger » ou Balzac « anecdotique » ?



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 26 mars 18:00

      @Jeussey de Sourcesûre

      Cf. Le Manifeste du Parti Communiste qui vous tombe des mains tant c’est nul ! ! !



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 mars 18:56

      @Jean-Pierre Llabrés

      « Les gens sans talent mais prétentieux n’ont pas d’autres ressources que de nier les talents véritables. »
      La mouette - Anton Tchekhov

    • epicure 26 mars 21:50

      @Jean-Pierre Llabrés

      Marx en bon socialiste était un philosophe individualiste sur le fond ( matérialisme philosophique et vrai individualisme, vont main dans la main ), donc il n’est pas question d’éradiquer des individu bourgeois, mais d’éradiquer la classe bourgeoise en tant que classe.

      C’est à dire éradiquer les pouvoirs, les privilèges liés à la possession économique, c’est à dire une vrai égalité des droits et des pouvoirs ( égalité des pouvoirs = démocratie réelle, que ce soit au niveau politique qu’économique que sociétal ).
      Qu’à la fin si quelqu’un se revendique bourgeois, cela n’a aucune conséquence sur les rapports sociaux, ce sera juste une survivance nostalgique du passé.
      C’est pour ça qu’il a considéré une transition entre la société capitaliste, et la société dite communiste, qu’il a appelé socialisme, c’est pendant cette période notamment, que la bourgeoisie doit être déconstruite.


    • Ruut Ruut 27 mars 07:43

      @epicure
      Marx as juste convertis les privilèges liés a la possession économique accessibles a tous par des privilèges de statu accessibles a certains par copinage.

      Je ne suis pas certains que cela soit mieux.


    • Laulau Laulau 27 mars 09:04

      @Jean-Pierre Llabrés
      Vous avez des mains ? A vous lire pensais bêtement que vous étiez un âne.


    • PiXels PiXels 27 mars 11:53

      @Laulau
      .

      Avez-vous seulement croisé un âne dans votre vie ?

      Ces sympathiques animaux sont très loin d’être sots.

      Merci de les respecter et de ne pas les insulter par le biais de comparaisons inappropriées ! smiley

    • wesson wesson 27 mars 12:28

      @Jean-Pierre Llabrés
      Le manifeste du Parti Communiste est l’équivalent fonctionnel du « Communisme pour les nuls », un texte ouvertement simplificateur et didactique, dans le but assumé d’en assurer la diffusion au plus grand nombre. 


      Résumer Marx à cela - outre le fait de montrer que celui qui s’y livre n’as en définitive rien lu de lui - c’est comme résumer l’oeuvre de Picasso à un seul de ses dessins sur un coin de nappe



    • andromerde95 29 mars 00:36

      @epicure Hitler pourrait dire pareil « j’ai pas tué des individus juifs, mais la race juive ».
      la classe sociale bourgeoise est le produit des droits individuels. et classe sociale bourgeoise = individus qui se sont enrichis pour leurs intérêts individuels grâce à la liberté individuelle.


    • Ankhe 2 avril 16:56

      @andromerde95

      Ramener Marx, qui voulait éliminer les valeurs de la caste bourgeoise à Hitler, qui éliminait des vies, c’est un argument proprement indigent.

      La classe sociale bourgeoise n’est pas seulement un agglomérat d’individus « enrichis grâce à la liberté individuelle », mais aussi une philosophie, appelée libéralisme et élaborée à l’époque des Lumières, qui pose une certaine vision de l’humain ; c’est cette vision que Marx avait dans le colimateur.

      Relisez le Manifeste du Parti communiste. Quand je pense que certains trouvent ça « simpliste », alors que de toute évidence, ils n’en ont pas compris un traître mot !

      Ah, et tant que vous y serez, profitez-en pour lire Michéa. Dans ses bouquins, il explique avec force détails les tenants et aboutissants du libéralisme — la doctrine de la classe bourgeoise dont parle Marx (qui les appelait aussi « les économistes », en d’autres termes ceux qui ramènent tout à l’économie et qui n’ont pas d’autre vision ou d’autres références. Aujourd’hui, ce seraient les apologistes du marché, du libre-échange, du mondialisme, etc. Les ploucs post-modernes de style Attali ou Alain Minc, si vous préférez. Les bourgeois, donc). 


    • Ankhe 2 avril 17:03

      @andromerde95
      J’ajoute à ce que j’ai déjà dit que l’idée (et non les gens) que Marx voulait détruire est celle des profits au-dessus de l’humain.

      Comme ça, avec un slogan connu, c’est peut-être plus facile à comprendre ?


  • fred fred 26 mars 17:39

    Au moins, eux ont des burnes pour lutter pas comme vous qui prenez Mélenchon pour être président ?


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 mars 19:18

    Merci pour l’article sur le NPA qui confond sans cesse « les révolutions colorées de Soros » avec des révoltes populaires ... , mais le soutien du PRCF à Mélenchon est pour le moins surprenant.

    Mélenchon ne veut pas sortir du capitalisme, il ne fait aucune référence au CNR, il ne veut pas faire la révolution, il veut sauver l’ Europe, il considère que sortir de l’ UE est un plan nationaliste .... 

    Que fait le PRCF dans cette galère ?


    • Laulau Laulau 27 mars 09:08

      @Fifi Brind_acier
      ne veut pas sortir du capitalisme

      Même s’il sent souvent mauvais, on ne sort pas du capitalisme comme d’une pissotière. Il faudra une longue, très longue transformation de la société et des moyens de production pour en sortir. Il ne suffit pas de l’écrire dans un programme dont on sait qu’il ne sera jamais appliqué.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 12:45

      @Laulau
      C’est pourtant le programme central du PRCF ...


  • Osis Osis 26 mars 19:40

    @PRCF

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité...

    A force d’alliances contre nature, vous êtes maintenant à la lutte des classes, ce que la CFDT est au syndicalisme.

    On ne négocie plus avec l’Europe, on la quitte.


  • malitourne malitourne 26 mars 20:09

    Quand ceux que vous décriez, en toute logique, vous renverrons à la figure votre soutien à FI, mouvement capitaliste ŕéformiste, vous leur répondrez quoi ?


  • sarcastelle 26 mars 22:39

    On dirait que le trotskysme n’a pas fini de prendre des coups de pic à glace sur le crâne. 


    (c’est simplement imagé, hein smiley =

    • sarcastelle 26 mars 22:49

      @sarcastelle
      .

      Ah non, tiens, encore une idée fausse, c’était un piolet. Merci Wiki. J’avais confondu Mercader et Reles. 

    • capobianco 27 mars 08:08

      @sarcastelle

      Pour le moment l’upr a d’autres chats à fouetter, c’est JLM la cible comme on peut le lire plus haut. Plus l’élection approche plus leur activité de sauvetage de la droite se fait virulente.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mars 12:47

      @capobianco
      C’est curieux cette paranoïa envers l’UPR...
      Le PS a mis en place un système Hamon - Macron pour siphonner les voix de Mélenchon, et au lieu de vous attaquer au PS, vous attaquez l’ UPR.... !?
      Je crois que vous vous trompez de cible ...


    • Alren Alren 27 mars 13:22

      @Fifi Brind_acier

      Hamon et Asselineau ont le même but sachant qu’ils ne seront jamais présidents : empêcher Mélenchon de l’être.

      C’est maintenant clair comme de l’eau de roche.

      Sans doute parce que ces messieurs ont compris que si le programme l’Avenir en commun est victorieux, les Français ne voudront plus changer le nouveau cap qu’il aura donné à la communauté nationale.


    • Doume65 27 mars 19:14

      @Alren
      « Hamon et Asselineau ont le même but sachant qu’ils ne seront jamais présidents : empêcher Mélenchon de l’être. »

      Je veux bien qu’on soit complotiste, mais oublier que Hamon n’a pas été soutenu du tout par « le système » mais élu par de nombreux sympathisants est quand même fort. Vraiment, le sortant des primaires de gauche était censé ne pas être président ? Tu tombes vraiment dans le n’importe quoi !

      Quant à Asselineau, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il fait tout pour être Président, envers et contre tous, y compris toi.


    • capobianco 28 mars 08:27

      @Fifi Brind_acier
      Mais ma brave dame n’avez vous pas dés votre premier des centaines de vos commentaires ramenez JLM sur le tapis et pour affirmer vos bêtises habituelles sur lui ? Vous voulez que l’on vous laisse débiter vos conn..... sans vous répondre sachez que c’est raté. J’accepte la contradiction quand elle n’a pas pour seule motivation celle de pourrir encore et encore. En plus JLM est hors sujet de ce texte alors que vous, l’upr, oui.

      Comme le npa et lo vous êtes en mission pour éparpiller les voix des français et permettre à vos amis du ps et de lr de rester en place. La facilité avec laquelle vous et eux obtenez vos parrainages et votre cible exclusive suffisent montrer votre collusion avec le pouvoir. Et je ne parle de votre gourou...... 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 mars 19:55

      @Alren
      Il y a plus de 20 millions d’abstentionnistes, l’UPR s’adresse à tous les Français, et particulièrement à eux, les abstentionnistes, qui ne voyaient plus de raison de voter  !
      La FI veut sauver l’ Europe.
      L’UPR veut en sortir, nous ne nous adressons pas aux mêmes électeurs !


    • Gorg Gorg 28 mars 20:14

      @Fifi Brind_acier

      « Il y a plus de 20 millions d’abstentionnistes »

      Ce n’est pas Vaselineau qui va les faire rêver... Soit réaliste Fifi.


  • Louve Louve 27 mars 01:34

    Moi il y’a deux questions que j’aimerais poser au NPA. Tout d’abord, bien qu’issue d’une famille politique a l’opposé du NPA, je tiens a dire que je trouve Poutou et Besancenot sympas, et que c’est toujours un plaisir pour moi de les écouter, même si je suis au Front National. C’est dit !


    Voici mes deux questions : 

    1) A l’heur ou le monde entier  critique ouvertement le processus économique du Capitalisme et de la spéculation financière des Dracula Sorosiens - je dis bien le monde entier - comment se fait-il qu’un Parti comme le NPA ,qui se présente comme ANTI-CAPITALISME, rencontre aussi peu de succès ? 

    J’avoue avoir du mal a comprendre. Y a t’il un problème de communication, de stratégie, de cible, de moyen, de diète médiatique ?...

    2) Comment un Parti anti-capitaliste peut a ce point se faire le porte-étendard de l’immigration, alors que cette dernière est justement la colonne vertébrale, pour ne pas dire la chair a canon, du Capital ? C’est toujours la gauche, d’essence internationaliste et cosmopolite, qui supporte l’immigration. 

    Le peuple Européen  est clairement remplacé par une population non européenne, originaire en premier lieu d’Afrique sub-saharienne et du Maghreb, ce changement de population implique un changement de civilisation et de salariat, et ce processus est soutenu par une majorité des élites politiques, intellectuelles , médiatiques,ainsi que par l’extreme gauche d’aujourd’hui. 

    Pourquoi ? 

    Georges Marchais était pourtant contre ce processus migratoire remplaciste. Pourquoi vous êtes pour ? 



    • Louve Louve 27 mars 01:41

      Je tiens a préciser que ce ne sont pas des attaques, ce sont des questions que je pose avec toute mon honnêteté. J’espère que vous n’y voyez rien de blessant et que nous pourrons nous parler en toute franchise.



      Merci

    • Hecetuye howahkan howahkan 27 mars 09:24

      @Louve

      Salut , de mon avis c’est simple, de sont de faux opposants...ce serait à développer mais comme pour cela il faut remonter aux sources d’un sujet délicat à évoquer et par fainéantise ce matin, je ne le ferais pas ..

      Une piste cependant : il y a le syndrome de L’Oréal en marketing..comment avoir le contrôle mondial ? simplement en créant et possédant soi même les concurrents...qui apparaissent comme tel aux yeux du public décidément encore totalement ignorant sue ce coup là, smiley

       smiley


    • Armelle 27 mars 10:03

      @Louve
      « comment se fait-il qu’un Parti comme le NPA ,qui se présente comme ANTI-CAPITALISME, rencontre aussi peu de succès ? »


      Parce que les électeurs ne sont pas abrutis !!! c’est rassurant

    • julius 1ER 27 mars 11:22

      @Louve


      déjà tu n’es pas anti-capitaliste si tu es au FN et tu es comme une grosse majorité de français totalement schizo ....

      tu ne veux être anti-capitaliste que pour être Calife à la place du Calife .... 

      aussi toi-même n’a rien compris de ce qu’il y a de « totalitaire »dans le système capitaliste dont le but est de phagocyter tout ce qui existe par les fusions-acquisitions et ainsi concentrer entre quelques 
      mains l’essentiel de l’appareil industrialo-financier mondial !!!
      et par là-même augmenter la richesse de quelques-uns au détriment de tous les autres !!!

      le problème avec les gens comme toi Louve .. c’est qu’ils pensent manier les concepts mais ils ne savent même pas ce qu’ils recouvrent ... 
      puisque tu as intégré la Théorie du grand-remplacement dans ton journal de bord , dans 30 ans tu continueras à parler de l’immigration mais tu n’auras même pas vu que la Capitalisme par sa manière de fonctionner aura fait de toi une prolétaire dont tu ne sauras même pas la quintessence du mot ... 
      alors continues à voir le doigt !!!!!

    • Osis Osis 27 mars 11:33

      @howahkan

      On ne supprime pas un concurrent on l’achète et on garde la marque.

      Si on ne peut l’acheter, on l’affaiblit on le divise par tous les moyens, en finançant la concurrence ou la dissidence, ou en le phagocytant de l’intérieur, par exemple.

      C’est ce qui a été fait efficacement pour tous les vrais mouvements ou syndicats ouvriers depuis leurs origines.

      Revenir aux sources, reprendre l’historique complet du PS et des syndicats consorts, c’est le comprendre aisément.

      Diviser pour régner, c’est la base de la politique.


    • Louve Louve 27 mars 12:36

      @julius 1ER


      Pauvre, pauvre Julius...Un peu d’humilité ! Le problème avec les gens comme vous Julius 1er, c’est que vous avez tendance a vous croire au dessus des autres. Or, considèrer les autres comme des abrutis ne traduit en rien votre grandeur d’âme. Vous n’êtes rien, et vous ne le savez visiblement pas.

      La Nation est évidemment le seul bastion face au Capitalisme apatride . Charles Maurras démonte un a un les prédateurs de la finance en proposant le nationalisme comme ultime combat. C’est pourquoi je ne comprends pas l’internationalisme gauchiste qui se pose en combattant du Capitalisme, car ce faisant, elle sert le système qu’elle prétend pourfendre.

      La Tour du Pin, dont la doctrine inspirera plus tard Charles Maurras  et l’Action Française, fut le seul adversaire déclaré, non pas du capital, mais du capitalisme, « régime économique qui repose sur l’usure » et consacre « la souveraineté de l’argent » au nom de la liberté du travail. Et il est de Droite !

      N’oublions pas que le Capitalisme est arrivé dans les valises de la Revolution Française. Le NPA , quand il se pose en grand défenseur de l’immigration et de la révolution française , défend les mêmes intérêts que les prédateurs de la finance, sans le savoir. 

    • Louve Louve 27 mars 12:38

      @howahkan


      Vous pensez que les militants du NPA sont de faux opposants manipulés ? Je les crois sincères, mais a mon humble avis, ils se trompent de combat en refusant le nationalisme et la Nation comme enracinement et légitimité des peuples. 

    • Louve Louve 27 mars 14:22

      @julius 1ER


      A part m’insulter et traiter les autres d’idiots, vous n’avez répondu a aucune des deux questions posées. Elles sont pourtant claires. Votre réponse relève de l’abscons. 

    • Hecetuye howahkan howahkan 27 mars 15:38

      @Louve

      salut

      bien sur il y a des gens dit sincères partout , cela ne les empêche pas d’être trompé à l’insu de leur plein gré..
      sincères, tout le monde est sincère y compris dans le mensonge si je puis me permettre..là je ne vais pas développer par lâcheté à cause d’une loi qui empêche tout développement au fond des origines et à fond donc sérieux sur ces sujets..mais avec internet il n’est plus possible de dire : je ne savais pas...

      cela dit sur le fond les masses sont elles aussi coupable du bordel .....en refusant une société équitable et juste, coopérative et partageuse..

      faite le test ici et ailleurs , personne n’en veut sauf ....notre formatage est parfait...dès tout petit...

      On est persuadés sans rien en savoir que notre nature profonde est de se battre tout le temps..que c’est comme cela.....moi je dis OK si « on » veut mais alors faut assumer les effets et ne pas venir gueuler sans arrêt ..alors que nous en sommes la cause...

      De mon avis on ne peut a la fois blâmer les effets dont nous sommes nous même partie prenant dans les causes..

      Régler la question compétition ou coopération volontaire , réglera tous les autres problèmes si on choisit coopération volontaire,partage équitable en paix etc ...

      sinon on ne peut que régler la date de la prochaine guerre, , où et avec quels moyens...

      mais pas de danger pour le moment..pour le maître je veux dire .....

      respect et robustesse..


    • Louve Louve 27 mars 15:51

      @howahkan


      Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

      Bossuet

      La masse aveugle signe évidemment un contrat tacite avec le système, de par sa soumission silencieuse. La seule solution serait une grève générale mais encore faudrait-il que notre cohésion soit totale, et notre solidarité inébranlable. 

      Or, la cohésion sociale est férocement mise a mal par l’immigration de peuplement organisée par le philanthrope apatride Soros , Schwartz de son vrai nom. 

      Encore une fois, j’ai du mal a comprendre la hargne du NPA lorsqu’ils défendent l’immigration voulue par le patronat négrier du Capital. 

      Dans Germinal, Emile Zola montre que la grève générale des mineurs est ébranlée par la venue massive d’immigrés. En fait, les gros patrons des mines détruisent la grève générale par l’immigration. Zola l’avait parfaitement compris et magistralement décrit dans son Roman. 

    • julius 1ER 27 mars 16:45

      @Louve


      et en plus parano !!!
      il faut avouer que pour être au Fn , faut pas avoir la lumière à tous les étages !!!

    • julius 1ER 27 mars 16:56
      La Nation est évidemment le seul bastion face au Capitalisme apatride . 

      @Louve

      quand je dis que pour manier les concepts il faut savoir ce qu’ils recouvrent !!!

      la Nation en vit du CAPITALISME on est en régime Capitaliste et même ton ancêtre Hitler n’y a pas touché au Capitalisme .... qu’est-ce qu’ils vous apprennent à l’école des cadres du FN si jamais tu y es allé (ce que je ne crois pas une seconde ) comme S Martin à la formation à écouter les vieux et leur promettre de la dinde pour Noël !!

      enfin avec ce genre de guignolade, c’est sûr que la Marine a encore de beaux jours devant elle !

    • Louve Louve 27 mars 17:37

      @julius 1ER


      Quelle agressivité mon Julius, détendez-vous un peu !Vous voulez que je vous apporte Frau Makrel ? 

       La Nation existait avant le Capitalisme en tant que système.Au Moyen Age, l’emploi du mot « nation » renvoie d’abord à des associations entre maître et élèves dans le cadre de l’université. Ces regroupements en « nations » réunissent également des marchands étrangers travaillant dans une même ville. Déjà au Moyen Age, on peut deviner les prémices de l’existence d’un « sentiment national » tel que le connaissons aujourd’hui. 


      La guerre de Cent Ans contribue à l’affirmation, puis à l’enracinement, d’un sentiment national . Elle provoque un attachement plus marqué entre le roi Philippe VI . En 1422, un poète du Dauphin Charles utilise l’image d’une belle princesse blonde appelant ses enfants à son secours pour représenter la nation et la patrie France. L’image la plus marquante de cette époque est celle de Jeanne d’Arc boutant la Perfide Albion, elle est la première nationaliste de l’Histoire , et Jeanne d’Arc n’est pas Capitaliste ! 

      Avec elle, la nation fait désormais référence à l’unité d’une communauté.



    • Louve Louve 27 mars 18:07

      @julius 1ER


      Hitler était National-Socialiste, c’est une énorme différence d’avec Charles Maurras qui était un Nationaliste intégral de Droite anti-capitaliste. 

      Etant socialiste, évidemment qu’Hitler n’a pas touché au Capitalisme, mais il a fait renaitre l’Allemagne malgré tout, et quels que soient les crimes que nous pouvons lui reprocher. 



      Tout n’est pas noir, tout n’est pas blanc

    • Doume65 27 mars 19:18

      @Louve
      « comment se fait-il qu’un Parti comme le NPA ,qui se présente comme ANTI-CAPITALISME, rencontre aussi peu de succès ? »

      Ben, des anti-capitalistes atlantistes à ce point là, ça pose des questions sur la confiance qu’on peut leur faire. Tu n’a pas senti comme un oxymore ?


    • Louve Louve 27 mars 19:29

      @Doume65

      Effectivement, sauf si l’on considère comme moi que le gauchisme internationaliste est a la base une coquetterie issue de loges Rotschildiennes de la caste friquée Sorosienne et philanthrope. 

      Ce qui n’enlève rien a la sincérité des petites gens qui se battent au NPA, mais qui démontre qu’ils se trompent de combat en se fourvoyant chez Soros. 

      Faire venir des millions de personnes sur notre terre revient a substituer un peuple, voire une civilisation, et quel respect faut-il éprouver pour les peuples si l’on estime qu’ils sont interchangeables ? 

      Peuples interchangeables donc chosifiés. Et réduits a l’état de marchandise. 

      C’est la réification du monde voulu par les seigneurs mondialistes immigrationnistes que le NPA défend lorsqu’il protège avec fougue l’immigration. C’est ce point la que j’aurais aimé éclaircir avec eux...

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 mars 19:34

      @Louve

      C’est assez juste, mais par opposition ne tombez vous pas dans « l’excès »inverse du nationalisme relayé par le FN principalement en France. ? Ne sont-il pas eux aussi « infiltrés » par d’autres « sponsors » tout aussi riches et puissants ? ^^


    • julius 1ER 27 mars 19:42
      Etant socialiste, évidemment qu’Hitler n’a pas touché au Capitalisme, mais il a fait renaitre l’Allemagne malgré tout, et quels que soient les crimes que nous pouvons lui reprocher. 

      @Louve
      là on touche le fond , à défaut de paires de baffes c’est l’Histoire qu’il te faut apprendre !!
      60 millions de morts ...le continent européen détruit à 80% de l’Atlantique à l’Oural !!!

      30 longues années qui seront nécessaires pour retrouver le PIB des années 30 dans cette Europe que vous ne connaissez même pas !!!

      mais c’est vrai vous pouvez encore trouver des qualités à Adolphe personne n’a fait mieux jusqu’à aujourdhui .... mais là franchement on a envie de faire passer les profs devant des tribunaux pour ne vous avoir rien enseigné ou alors c’est vous qui avez séché les cours !!!

    • Louve Louve 27 mars 21:14

      @julius 1ER


      Et hop ! Vous marquez un beau Point Godwin ! 

      C’est ainsi que les choses se passent lorsqu’on a plus d’argument...

    • Louve Louve 27 mars 21:16

      @bouffon(s) du roi


      Certes mais je crois a la théorie du moindre mal. 

      Ou on continue comme ça, ou on essaye autre chose. 

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 mars 10:03

      @Louve

      La logique se tient, mais j’ai bien peur que.... enfin rien n’est encore fait ^^


    • Paul Leleu 29 mars 21:23

      @Louve

      est-ce que Mauras était pour la dépossession de tous les petits patrons aussi ? et des petits propriétaires bailleurs ? .... le capitalisme ne s’arrête pas aux grandes banques... l’exploitation reste l’exploitation. Quand vous le vivez, vous le savez... les petits patrons sont parfois les pires ordures ...

      enfin, je crois que vous confondez le nationalisme et le patriotisme...

      la droite anticapitaliste est une fumisterie... c’est juste la jalousie des notables et des petits exploiteurs contre les gros banquiers qui les ont doublé dans le pire... voilà tout...

      pour sortir du capitalisme, il faut mettre fin à la propriété privée des moyens de production... afin que la richesse produite par le travail ne soit pas captée par le capital.

      sortir du capitalisme c’est la guerre civile assurée contre les blancs qui ne voudront rien lâcher de leurs privilèges.


  • Laulau Laulau 27 mars 09:14

    "Alors N. Arthaud va bien entendu nous expliquer que « les élections bourgeoises importent peu » et que « ce qui compte c’est la lutte ». Sauf que c’est surtout aux élections qu’on la voit."

    Excellent ! Et je suis curieux de savoir quel sont élus qui les parrainent à chaque élection alors que d’autres ont beaucoup de mal à pouvoir se présenter.


  • LO et le NPA sont des sectes trotskystes, pyramidales et fermées... La politique est secondaire chez ces gens-là.


  • Etbendidon 27 mars 10:51

    Bonjour camarades
    Zavez raison les trotskards sont au service du grand CAPITAL
    D’ailleurs le camarade Joseph l’avait compris et les a tous chassés ces traitres
    D’où tils zont trouvé leurs 500 parrainages ces gonzes la, j’vous le demande bien ?
    Cette Nathalie Marteau (sans la faucille) et ce Philippe Toufou qui vont nous polluer la campagne
    tout chat pour emmer... Mélenchon et Asselineau
    MORT AUX TRAITRES
     smiley


  • julius 1ER 27 mars 11:02

    le PCRF se refait une virginité en tapant sur les trotskystes qui bien sûr comme on le sait depuis Staline sont financés par la CIA et réécrit l’histoire à sa manière en oblitérant tout ce qui gêne ...


    çà n’a pas changé vous êtes restés un bon gros ramassis de Staliniens purs et durs où tout ce qui n’est pas dans votre ligne est considéré comme déviationniste et mérite la peine suprême !!!

    est-ce qu’un jour vous allez écrire un article pour réhabiliter mes frères bolcheviks ????
    les Boukharine, Kamenev, Zinoviev, Trotsky, Rykov, Kirov .... et les millions d’autres condamnés à mort par Staline après des simulacres de procès ??????

    et que dire de l’organisation du parti ??? la dictature du prolétariat rebaptisé « centralisme démocratique » êtes -vous toujours d’accord avec çà ???

    ou pensez-vous que à la manière de Jaurès que la transparence et la démocratie doivent être les postulats de base de toute organisation communiste en tous cas celle dont les anciens ont pu rêver

    vous feriez bien de répondre à ces questions élémentaires avant que de taper sur les trotskystes qui n’ont pas les réponses sur tout comme vous prétendez les avoir ......quitte à faire le vide tout autour de vous pour apparaître comme les seuls à avoir raison !!!

    moi en tous cas je préfère avoir tord avec Trotsky plutôt qu’avoir raison avec Staline !!!!

  • LE CHAT LE CHAT 27 mars 12:52

    Artaud est plutôt une intello bien payée de l’enseignement supérieur , ça le fait pas pour dire le « travailleur , travailleuses » cher à Arlette ...

    LO et NPA sont des sectes qu’il vaut mieux voir rester à l’état groupusculaire , le style khmer rouge ou sentier lumineux n’est pas compatible avec la démocratie ...


    • Coriosolite 27 mars 14:02

      @LE CHAT
      J’ai côtoyé des militants de Lutte Ouvrière dans diverses entreprises où je suis passé.

      Je suis près à parier un petit billet qu’il y a plus d’ouvriers et d’employés à LO qu’au PRCF ou dans les autres organisations d’extrême-gauche, où on trouve surtout des profs, instits, petits cadres de la fonction publique, en activité ou surtout retraités.


  • Marignan Marignan 27 mars 13:56

    A l’auteur.

    Eh oui, entre Arlette et le NPA de Besançenot, il y a eu la révolution Internet. Plus possible pour les taupes libérales déguisées (ou manipulées) en sauveur du genre humain de masquer leurs mensongères contradictions. Le parachèvement de mise en lumière de cet entrisme fut le Besançennotisme révolutionnaire exposé sur le divan rouge de Michel Drucker un dimanche après-midi, car il est bien connu que lui (et le service public) donnent la parole aux révolutionnaires, aux vrais smiley 


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 mars 19:28
    Tous ensemble, front antifasciste, populaire, patriotique et écologique pour faire gagner les travailleurs


    Et si les travailleurs en avaient marre de travailler justement ? Pourquoi faire vraiment d’ailleurs ?

    Une société bidon qui marche sur la tête avec des billets de monopoly, gouvernée par une caste d’escrocs ?


     smiley


Réagir