mercredi 11 janvier - par Daniel MARTIN

Démographie : une exclusion dommageable de l’imaginaire des candidats ?

« Si nous continuons dans cette voie, si nous ne faisons rien pour enrayer l'accroissement de la population, nous allons en payer le prix, nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. La démographie a un impact sur le développement économique, sur l'environnement et sur les ressources de la Terre qui sont limitées. »

Kofi ANNAN (Secrétaire général des Nations Unies de 1997 à 2006)

Les problèmes de surpopulation et les déséquilibres démographiques à l’échelle mondiale affectent de plus en plus gravement les rapports culturels, sociaux, environnementaux et économiques des sociétés humaines. Alors qu’en France il serait urgent de profiter de l’élection Présidentielle pour aborder la problématique démographique et y formuler des propositions, les postulant(e)s à la fonction suprême l’ont totalement exclu de leur imaginaire politique, y compris le candidat des Verts. Avec l’avènement de la quatrième révolution industrielle dans laquelle nous entrons à marche forcée et qui va impacter encore plus fortement nos sociétés, les problèmes de surpopulation vont incontestablement aggraver une situation déjà complexe. Faute d’avoir intégrer cette thématique dans leur projet politique et donc l‘impossibilité de percevoir les effets à terme par une réflexion et une projection de mesures à prendre, cela débouchera inévitablement sur des conflits et des violences aux conséquences catastrophiques jusqu’à compromettre la survie même des sociétés humaines …

Depuis les débuts de l’humanité, la démographie se caractérisait généralement par un taux de mortalité et un taux de natalité élevés qui s’équilibraient à peu près, avec toutefois un léger avantage pour le dernier. Avec l’arrivée de la première révolution industrielle, un nouveau régime se met en place, un régime dans lequel les pays qui se développent voient leur natalité et leur mortalité faiblir, mais la transition passe par une augmentation importante de la population. Elle passe ainsi de 1 milliard d'hommes au temps de Malthus jusqu'à 7,4 aujourd'hui. Bien que l’on puisse émettre des doutes, les démographes estiment qu'en 2050 elle cessera d'augmenter, toutefois, ils concèdent qu’au rythme actuel de croissance démographique d'ici là elle comptera de 2 à 2,5 milliards d'hommes supplémentaires (environ 800 millions d’habitants en plus par décennies) pour atteindre entre 8,5 et 9 milliards.

La plupart des candidats aux Présidentielles semblent ignorer que depuis les années 1950, nous assistons à une série d’explosions de la bombe démographique, aux effets toujours plus désastreux.

A partir des années 1950, nous assistons à une accélération extrêmement importante de la croissance démographique. Alors qu’il a fallu plusieurs millénaires pour atteindre le premier milliard d’humains (1830), ensuite un siècle pour atteindre 2 milliards (1930), 30 ans pour atteindre les 3 milliards (1960), 25 ans pour atteindre 4 milliards (1975), 13 ans pour atteindre 5 milliards (1988), 12 ans pour atteindre 6 milliards (2000) et 11 ans de plus en Octobre 2011 pour atteindre et dépasser les 7 milliards (7,467 milliards au 1er Novembre 2016). Actuellement, c’est 1 million d’humains qui s'ajoutent à la population mondiale, tous les 4½ jours

En 1975 la population Française était de 53 millions d’habitants. En 2015 (40 ans après) elle est de 66 millions d’habitants, soit une progression de près de 25%. Pendant la même période la population mondiale est passée de 4 milliards à 7,3 milliards, soit une augmentation de plus de 80%.

Pendant la même période, en se référant à l’étude de B. SUNDQUIST de l’institut du Minesota, publiée en 2000 (Topsoil loss - Causes, effects and implications : a global perspective), où il estimait que plus de 100 000 km2 de terres arables disparaissaient annuellement, autrement dit entre 1975 et 2015 (40 ans) c’est plus de 4 millions de km2, cela correspond à la superficie des 28 pays de l’Union Européenne (4,5 millions de km2). Depuis 2000, date de la publication de l’étude, la situation n’a guère évoluée dans le sens d’une amélioration et les chiffres les plus récents fournis par les experts confirment que les données de B. SUNDQUIT sont toujours valables aujourd’hui,

En France, chaque jour c’est plus de 220 hectares, ou l’équivalent de 4 exploitations agricoles qui disparaissent chaque jour. Cette destruction des terres agricoles est essentiellement due à une forte urbanisation qui s’accompagne souvent de projets routiers et autoroutiers non utiles destructeurs de milliers d’hectares agricoles, tel le projet A 45 entre St. Etienne et Lyon, sans compter l’impact énergétique et en rejet de gaz à effet de serre. La densification des centres urbains, loin de le préserver contribue encore davantage à l’étalement urbain vers les zones rurales de périphérie. Entre 1960 et 2010, les surfaces urbanisées sont passées de 2,5 à 5 millions d’hectares, soit le double.

Les besoins croissants de loger les nouvelles populations qui résulte de la croissance démographique, auxquels s’ajoute les vagues de migrants et des politiques d’urbanisme souvent désordonnées entraîne La pression de la hausse du prix du foncier, contribuant ainsi avec la vente des terres par les agriculteurs à l’abandon de l’activité agricole, phénomène qui s’est accéléré ces dernières années.

Croissance de la population, synonyme de croissance des besoins en produits agricoles et en eau

Suivant les projections faites par les experts, en 2050, l’augmentation de la population devrait se traduire par un accroissement de 70 % de la demande mondiale en produits agricoles. Au rythme actuel de destruction des terres arables, il y aura plus de 3 millions de km2 qui auront disparu, soit 5 fois la superficie la France. Si la croissance démographique se traduit par des besoins accrus en produits agricoles cela s’accompagne également par des besoins croissants en eau. L’agriculture demeure le secteur le plus gourmand en eau puisqu’il représente à lui seul 70% de l’ensemble de la consommation (contre 20% pour l’industrie et 10% pour les besoins domestiques). Si rien n’est fait pour rationnaliser son utilisation dans l’agriculture, les besoins en eau devraient augmenter de 70 à 90% d’ici 2050 alors même qu’un certain nombre de pays atteignent déjà les limites de leurs ressources en eau.

Parallèlement, ces dernières années ont été marquées par une évolution des modes de consommation alimentaire, qui s’est traduite notamment par une plus forte demande en viande et en produits laitiers dans les pays émergents. Or, si la production d’un kilo de blé nécessite de 800 à 4000 litres d’eau, un kilo de viande de bœuf en demande entre 2000 et 16 000 litres. On estime que le consommateur chinois qui mangeait 20 kilos de viande par an en 1985 en consommera 50 kilos en 2009. A titre de comparaison, en 2002, la consommation de viande/habitant était de 76 kilos en Suède et de 125 kilos aux Etats-Unis.

La production de « biocarburant », qui s’est intensifiée ces dernières années, a également pesé de manière significative sur la demande en eau. La production d’éthanol, soit 77 milliards de litres en 2008, a triplé entre 2000 et 2007 et devrait atteindre 127 milliards de litres en 2017. Le Brésil et les Etats-Unis, qui assurent 77% de la demande mondiale, en sont les principaux producteurs. En 2007, 23% de la production de maïs des Etats-Unis et 54% de la récolte de canne à sucre au Brésil ont été utilisés pour produire de l’éthanol. Dans l’Union européenne, 47% de la production d’huile végétale a servi à produire du biodiesel en 2008.Source : http://www.notre-lanete.info/actualites/actu_1919_demande_eau_forte.php

Dans moins de 15 ans, 47% de la population vivra dans des régions déjà soumises à un fort stress hydrique. En Afrique, entre 75 et 250 millions de personnes seront confrontées en 2020 à des pénuries croissantes liées au changement climatique. La pénurie que connaîtront certaines régions arides et semi-arides aura un impact décisif sur les migrations. On estime de 24 à 700 millions de personnes qui pourraient être forcées de migrer pour des raisons uniquement liées à l’eau.

Autre impact sur l’énergie, avec les nouveaux besoins liées à la quatrième révolution industrielle

Les véhicules sans chauffeur ou les drones taxi et ceux pour les livraisons, ainsi que des robots pour toutes les opérations de manutention qui sont en cours d’expérimentation ne sont qu’un début annonciateur des profonds changements sociétaux que cela va entrainer avec des conséquences qu’il nous ait encore difficile d’apprécier … Comme il nous est aujourd’hui impossible de prévoir la nature et le type de nouvelles activités que générera forcément la 4ème Révolution industrielle d’ici les 15/20 prochaines années. Il était impossible à la fin des années 80 d’imaginer le bond du virtuel et du numérique qui contribue aujourd’hui à l’émergence de nouvelles formes d’emploi. Toutefois Sachant que la 4ème révolution industrielle va avoir de très gros besoins énergétiques, en particulier en terres rares et en électricité, au rythme actuel de la croissance démographique les moyens et capacité de production vont à terme être confrontés à d’importantes difficultés. 

Pour rappel, concernant la consommation électrique : Bien qu’il existe de grandes disparités dans l’accès à l’électricité selon les régions du monde, si certains pays souffrent encore de pénurie électrique, la consommation électrique globale connaît pourtant une croissance constante depuis 1971 qui a été multipliée par 3,2, alors que la population mondiale a été multipliée par un peu moins de 2, ce qui est considérable et ne semble pas prête de s’arrêter. Pas un pays n’a connu une stagnation de la consommation entre 1971 et 2013. Tous, sans exception, ont eu une consommation annuelle en progression constante par habitants, qui va s’amplifier à cause des besoins légitimes des populations du tiers monde, de la croissance démographique et les exigences des nouvelles applications de l’intelligence artificielle inhérent à la quatrième révolution industrielle. La consommation d’électricité par habitant n’a cessé d’augmenter dans le monde depuis 1971, passant ainsi de 1201 kwh à 3104 kwh en 2013 avec, par exemple, une importante progression entre 2009 et 2013, (4 ans) passant de 2798 kwh à 3104 kwh. Le développement de nouveaux usages, notamment informatiques, explique également cette croissance. 

Comment peut-on réguler, voire amorcer une décroissance démographique de façon la plus équitable possible dans les pays riches, mais aussi dans les pays pauvres et est-ce possible avec le consentement des populations ?

Aujourd’hui, un enfant qui nait en France est potentiellement un sur-consommateur par rapport aux ressources de la planète. La France doit montrer l’exemple au niveau international. Comment pourrait-on condamner l’explosion démographique mondiale et favoriser une politique nataliste chez soi ? Une totale neutralité de l’Etat en matière de fécondité implique l’abrogation de toutes les mesures qui visent à augmenter toujours plus le nombre de Français. Un débat national doit s’ouvrir sur les mesures à prendre.

Par exemple, parmi les propositions à débattre : - Ne faut-il pas supprimer les prestations familiales et dans ce cas pourquoi ne mettre en place un système de solidarité exclusivement réservés, pas aux familles, mais aux enfants jusqu’à 16 ans, notamment par le biais de bons d’achat (comme pour les chèques restaurants) valable uniquement sur l’alimentation, l’accès au sport à la culture (théâtre, musique, cinémas…) les vêtements et les fournitures scolaires ?

- Ne faut-il pas supprimer le quotient familial qui est une exception dans le monde et une aberration, dès lors que pour la retraite les salariés qui ont eu trois enfants bénéficient d’une majoration de 15% de la retraite et 5% par enfants supplémentaire, sans compter les avantages fiscaux auxquels ils ont droit, ainsi que des réductions diverses, notamment pour les transports (SNCF) ?…

- Ne faut-il pas revoir les « spots » publicitaires qui en font avec des familles à trois enfants les principaux supports…Etc. etc.

Parmi les candidats actuellement déclarés à l’élection Présidentielle, excepté l’écologistes Antoine WAECHTER, dont on connait les positions Malthusiennes et Gérard CHAROLLOIS ou Nicolas DUPONT-AIGNAN, ainsi qu’Alexandre JARDIN qui ont déclaré à l’association « Démographie Responsable » partager ses préoccupations sur les problèmes de surpopulation, certes ces candidats n’on guère, sinon aucune chance d’être présent au second tour de l’élection Présidentielle, mais c’est un engagement minimal que devrait prendre tous les candidats et à fortiori le candidat très médiatisé des Verts qui se dit « écologiste » alors qu’il se comporte comme un candidat de gauche, qu’il est par ailleurs.

Lors d’une réunion, quand il est interpelé par un militant écologiste sur la question démographique, M. JADOT candidat d’EELV répond :« La transition démographique repose surtout sur l’éducation des filles et le développement. Aller plus loin pose problème ; si on estime qu'il y a surpopulation, où faut-il agir, qui faut-il supprimer ? Attention à des discours comme celui de Sarkozy qui estime que le vrai problème, c'est la démographie africaine. » On pouvait espérer mieux comme réponse. Si l’éducation et la culture sont une priorité, ainsi que l’organisation de systèmes de solidarité sociale mieux adaptés dans les pays pauvres, il faut avoir à l’esprit que dans des sociétés encore fortement rurales et très pauvres, comme le sont la plupart des sociétés Africaines, l’aspect cultuel et des enfants en plus grand nombre, compte tenu aussi des taux de mortalité infantile, est un besoin pour la solidarité familiale inter générationnelle. On peut, par ailleurs, imaginer et comprendre que les populations de ces pays aspirent à vivre selon le modèle Occidental, ce qui est légitime, d’autant que ce sont les pays riches qui, grâce à des « kleptocraties « locales mises en place par leurs soins, pillent leur ressources fossiles, pratiques auxquelles il serait urgent de mettre fin. Mais il faut que ces populations sachent qu’il est désormais impossible d’espérer vivre, consommer et gaspiller comme le modèle Occidental actuel qui a atteint ses limites. Pour eux, comme pour toutes les sociétés humaines pour espérer vivre plus heureux ou beaucoup moins malheureux, il faut surtout être moins nombreux

Pour conclure

L’élection Présidentielle est une tribune où la problématique démographique devrait faire l’objet d’une réflexion des candidat(e)s, de manière à formuler des propositions qui permettent de dynamiser des débats sur cette question et de façon irréversible mettre les deux candidats qui seront arrivés au premier tour dans l’obligation de se prononcer clairement.

Ne nous y trompons pas, ne pas considérer la question démographique comme une priorité, c’est forcément apporter de mauvaises réponses aux problèmes culturels, sociétaux, économiques, environnementaux et, climatiques qui découlent de l’activité humaine, donc du nombre…

 



51 réactions


  • V_Parlier V_Parlier 11 janvier 17:32

    Tiens donc. C’est pour ça qu’il faut semer la guerre partout, appliquer l’impunité judiciaire en France puis ouvrir nos frontières à tous ceux qui pourraient être volontaires pour nous exterminer. C’est ça, j’ai bon ? Ah oui, j’oubliais : Etendre l’avortement jusqu’après la naissance (d’ici à ce qu’ils fassent sortir de prison la mère de la petite Fiona qui a fait massacrer sa fille par son cassos de « compagnon »...).

    Si c’est ça, alors c’est OK, notre gouvernement et l’UE se préoccupent de ce problème avec grand zèle !


    • gogoRat gogoRat 12 janvier 13:57

      ’Faute d’avoir intégrer’ ?
       en tous cas y’a fautes ici :
       - intég !
       - les nouvelles populations qui résultent
       ... auxquels s’ajoutent les vagues de migrants ..
       [Les besoins croissants] ... entraînent La pression de la hausse du prix du foncier
       ...

       Bon, pas question de jeter la pierre lorsqu’on oublie soi-même trop souvent de relire ses ’réactions’ ..
       mais, tout de même, cela incite à se demander dans quel état de conscience était l’auteur d’un article qui imprime :

      • ’- Ne faut-il pas supprimer les prestations familiales ... ?’’
      • ’- Ne faut-il pas supprimer le quotient familial ... ?’

       N’y aurait-il , pour lui aussi, rien de plus urgent que de casser la famille ?

       Aura-t-il bien pris note de la remarque de non667  :
      ’les pays développés régulent naturellement leur population pour assurer à leurs descendances le même confort de vie .’

       Mais encore ...


    • gogoRat gogoRat 12 janvier 13:59

      bis répétita (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-pape-condorcet-et-la-184982)

      • ’Ceci dit qui (parmi celles et ceux qui prétendent aspirer à quelque objectif démocratique d’égalité en dignité) oserait s’adjuger la tâche ingrate de régenter la démographie mondiale ?!
      •  - des ’méritants’ ? Qui auraient décidé que leurs propres gènes (moins ’racistes’ que les autres ? , plus ’intelligents’) renfermeraient les meilleures probabilités pour la perpétuation de l’espèce humano-humanoïde ?
      •  - des cyniques ?  : dont les gènes seraient plus tard les garants d’une sélection non plus ’naturelle’ mais ’intelligente’ favorisant des générations, certes réduites , mais essentiellement composées d’individus forts roués et capables de toutes les présomptions pour mettre à profit ’intelligence’ et moyens fantastiques décuplés ... pour épurer sans scrupule les surnuméraires ?
      •  Qui aurait envie de devenir immortel pour connaître de telles ’avancées’ ?!’

    • Le421 Le421 12 janvier 17:53

      @V_Parlier
      La vision du problème ne doit pas être étriquée.
      Le souci est global. Donc, raisonner uniquement au niveau de son pays est parfaitement ridicule.
      La décroissance doit être démographique* et aussi énergétique.
      Il y a urgence à arrêter de gaspiller l’électricité par exemple, en éclairant à giorno toute la surface du globe.
      Certains pays entier pratiquent le black-out la nuit, et il n’y a pas de souci majeur pour autant.
      A moins que vous n’ayez démonté les phares de votre voiture, lesquels ne servent plus à rien en ville maintenant.

      *Bon, évidemment, les gens qui s’attaquent au planning familial ne sont pas d’accord...


  • Jeekes Jeekes 11 janvier 18:26

    « La France doit montrer l’exemple au niveau international. » 


    C’est le genre de truc qui me fait bondir.
    Alors quoi, la france doit se flageller, ou plutôt les français doivent battre leur coulpe, faire leur autocritique, se mettre à genoux, implorer pardon ?

    Ben voyons !
    Ha la vision de bobo complexé. Y’en a marre de ces conneries, la france (petite crotte sur la mappemonde) devrait prendre sur ses épaules tous les « crimes » de l’humanité ? 
    Et le monde (subjugué et ébahi) s’empressera de suivre notre exemple ? 

    Putain, merde, faut quoi pour vous ouvrir les yeux ?
    Vous avez entendu parler de « mondialisme, automatisation, désir de consommation débridée des peuples émergents, profits insensés, cupidité du 0,1%, etc. etc... » ?
    Faites chier, moi je refuse de me flageller quand cette pourriture se goinfre encore et toujours plus.

    Si, à juste titre, l’explosion démographique vous inquiète, tournez-vous plutôt vers ceux qui baisent à couilles-rabattues pour le plus grand profit et avec la bénédiction des ordures qui dirigent le monde ! 

    • Le421 Le421 12 janvier 17:58

      @Jeekes
      Vous savez, il reste encore des personnes qui sont fières de leur pays et pense qu’effectivement, si une nouveauté vient à prendre corps, c’est dans un pays qui n’a pas que des ratatinés du ciboulot.
      Evidemment, et en général, ces personnes ne s’autoproclament généralement pas « des patriotes ».
      Ils se comportent comme tels.

      Et quand vous parlez de la France « petite crotte sur la mappemonde », je me pose quand même des questions...

      Maintenant, moi, mon bord politique fait que je suis REELLEMENT fier d’être français.


  • julius 1ER 11 janvier 18:35

    vous ne voyez tout de même pas des candidats déclarés à la présidentielle nous parler de sujets qui fâchent surtout à Droite et à l’extrème-droite où ce serait plutôt croissez et multipliez ... 

    après nous le déluge !!!

  • non667 11 janvier 18:42

     l’élite du N.O.M. ne sont pas des incapables ils manœuvrent pour régler les pb dans le sens de leur intérêts et non dans celui des peuples !

    il y a surpopulation SI SI  mais l’élite mondialo-capitaliste veut résoudre le problème dans son seul intérêt et à l’insu /contre la populace .

    observation : ils savent qu’au contraire du pharaon qui avait besoin de millions d’esclaves pour assurer sa magnificence eux n’ont besoin que de quelques esclaves (bien bêtes pour éviter les révolutions ) et des millions de robots informatisés qu’ils possèdent déjà

    voila une réaction que j’ai du poster une dizaine de fois sur A V :( les chiffres sortis à la louche de ma tête ne sont pas si éloignés des vôtres )

    ils savent (l’élite )depuis longtemps que la terre ne peut nourrir de façon pérenne plus de 2 milliards d’habitants ! (les centaines de milliers d’années d’avant le progrès technique /médical le prouvent )
    le problème de cette élite ,de ce peuple élu est donc : comment supprimer 4,5 milliards d’habitants
    comment faire baisser la consommation /pollution des survivants afin de mieux leur en laisser(a l’élite ) et pour plus longtemps :
    en augmentant les prix pour la consommation .(ça vient )
    en mettant des taxes pour la pollution .(c’est parti :taxe carbone +...+... !)

    pour les 4,5
    avortement ,préservatifs , destruction de la famille , hédonisme ..... en route pour l’occident
    mais ça n’irait pas assez vite alors il faut ajouter d’autres solutions !

    vous dites :"L’économie mondiale va s’effondrer, puis ce sera l’affrontement global. Les bons ingrédients sont déjà présents : Dissémination des armes chimiques, bactériologiques et nucléaires"

    la bombe atomique ? impensable ça pêterait de tout les cotés , elle ne fait pas de détail , contamine trop longtemps le territoire , de plus le vent tourne et n’a que faire des frontières ! alors ?
    bombes à neutrons : pas assez ciblant-es
    les armes chimiques, bactériologiques même problème

     euréka j’ai trouvé !
    et si on fabriquait un virus génétiquement modifié (genre sida + ) qui épargne seulement un type de population qui possède un génome particulier acquis (ogm ,« vaccins préventifs » ) ou inné (gène d’Abraham par exemple , les israéliens font des recherches dans ce sens ,vérifiez sur net )

    un comble :la recherche coute cher alors on peut la faire financer par des dons de la populace en organisant des généthons et en disant que c’est pour soigner des maladies héréditaires .

    MAINTENANT LA SOLUTION DU PEUPLE

    les pays développés régulent naturellement leur population pour assurer à leurs descendances le même confort de vie .

    si des populations de pays surpeuplés (par rapport à leur capacité de nourriture (+ eau ) viennent dans les pays développés cela réduit à néant l’effort de ceux-ci

    et a la longue on en arrive à une substitution de population !

    la logique naturelle voudrait que chaque population reste sur son sol et adapte son nombre a la capacité de nourriture de son sol CE QUE FAISAIT LA NATURE AVANT QUE LE PROGRÈS TECHNIQUE, MÉDICAL ET TECHNOLOGIQUE NE VIENNE SEMER LA M....

     


    • Le421 Le421 12 janvier 18:03

      @non667
      La logique voudrait que chaque population reste sur son sol, je rajoute, évite de piller les ressources naturelles des autres (y’a pas beaucoup de centrales nucléaires au Niger !!) et aussi de provoquer des guerres qui déstabilisent les nations pour des raisons énergétiques encore, provoquant ainsi des mouvements de populations...


    • non667 12 janvier 19:14

      @Le421= nenette va te faire mettre


  • Citoyen de base 11 janvier 19:03
    Merci d’aborder le sujet de la démographie.
    Il est tellement important que c’est le tabou ultime des médias. La ploutocratie actuellement au pouvoir a un immense besoin d’esclaves ; elle est prête pour cela à payer les ventres africains afin de suppléer à la demande et vient même de passer à l’importation directe.
    Mais comme dans tous les domaines la régulation se fera. Qu’auraient valu les prévisions d’un démographe à la veille de la première guerre mondiale !?...  smiley

  • Claudec Claudec 11 janvier 21:35

    L’inquiétude suscitée par l’état de surpopulation croissante dans lequel se trouve la planète, ainsi que par les désordres qui en résultent à tous propos, de plus en plus nombreux partout dans le monde, pourraient expliquer, au moins partiellement, la baisse de natalité de certains pays parmi les plus avancés. Il en est comme si les géniteurs y perdaient confiance en l’avenir promis à ceux qu’ils mettraient au monde, ce qui est probablement trop compter avec la prévoyance de l’être humain. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une tendance qui interpelle ceux qui n’ont pas encore compris qu’une démographie mondiale galopante est le premier facteur des désordres que connaît la société et des angoisses qu’ils peuvent susciter.

    Pour l’Europe, au-delà de nationalismes aussi étriqués que décalés, ce pourrait être le signe d’un repli qui viendrait s’ajouter à ses autres maux, l’affaiblissant au moment où elle a plus que jamais besoin de tous ses moyens. Sa propre défense les requiert sur bien des fronts et les pays en voie de développement ont besoin de son soutien dans de nombreux domaines, à commencer par l’humanitaire, ne serait-ce que pour mettre fin à la prolifération de la partie la plus défavorisée de leurs populations.

    Pour avoir négligé de partager leur industrialisation avec des peuples économiquement retardataires, les pays les plus avancés – Europe de l’ouest en tête, eu égard à son exposition aux flux migratoires l’assaillant de toutes part – sont maintenant conduits à accueillir ces mêmes populations, venant y chercher les activités dont ils n’ont pas su les aider à se doter. Mais les effectifs et les qualifications des immigrants ne suffisant pas à compenser le déficit démographique des pays les plus riches – cf. l’Allemagne – il est à craindre que ce déficit perdure, aggravant le déséquilibre de la démographie mondiale– quand certains migrants ne sont pas plus simplement les instruments d’une stratégie de conquête par la terreur et ses désordres.

    La pyramide sociale universelle est ainsi faite que sa population est constituée à 70 % par les populations les plus défavorisées et par conséquent, à l’échelle mondiale, des peuples des pays les moins développés. C’est donc par l’exportation de cette pauvreté – la misère étant plus facile à partager que la richesse – qu’est en voie de se solder l’aveuglement coupable des partisans de la croissance comme de la décroissance, les uns comme les autres n’ayant que faire de la démographie, alors que chaque jour 280 000 terriens supplémentaires, dont 200 000 pauvres, déferlent sur la planète (soit 100 millions par ans, dont 70 millions de nécessiteux supplémentaires)

    Ignorer – quand ce n’est pas rejeter – l’idée d’un contrôle de la démographie mondiale tout en prétendant ajuster la population de la planète aux capacités de cette dernière par une politique d’accueil des immigrés par les pays riches, a pour premier effet la paupérisation de ces derniers au détriment de tous. Et tant qu’il en sera ainsi, la compassion la plus sincère ainsi que les options politiques les mieux intentionnées n’y changeront rien, quel que puisse être le bénéfice qu’espèrent en tirer les pays d’accueil en termes d’image.

    Si la solidarité à l’égard de ceux qui sont dans la détresse est un devoir humanitaire, c’est un devoir plus impératif encore que d’agir avec discernement. C’est dans cet esprit que toutes réactions et dispositions influençant la démographie des pays européens doivent tenir compte des réalités de la surpopulation mondiale avant que d’être dictées par le calcul politique ou une compassion sommaire, voire démagogique.


  • Zolko Zolko 12 janvier 02:16

    ben ... vous vous attaquez à du lourd, là.
     
    1) vous avez raison, la démographie humaine est le sujet le plus important qui soit en ce moment
     
    2) quoiqu’on fasse, le problème se résoudra. Dans 1 siècle on en parlera comme la grande régulation. La vraie question est le nombre de morts du processus : si on ne fait rien, ce sera très gros, ça se comptabilisera en milliards, mais si on essaye de l’anticiper, comme en Chine par exemple, ça pourrait être plus progressif et s’inscrire dans la mortalité naturelle.
     
    3) oui, il faudrait donner l’exemple et supprimer toute aide à la fécondité pour les progéniteurs, et les transformer en aides (en nature ?) pour les enfants. Cela permettrait de supprimer une motivation pécuniaire pour faire des enfants et certaines dérives observables (pour rester politiquement correct)
     


    • Croa Croa 12 janvier 19:54

      À Zolko, « la démographie humaine est le sujet le plus important qui soit en ce moment »
      Important, OUI ; Le plus important, NON ; En ce moment, NON.
      *
      Les phénomènes démographiques ont une énorme inertie. La politique chinoise (exemplaire) ne produira ses effets que dans plusieurs décennies.
      Alors OUI, il faudrait agir et suivre l’exemple chinois MAIS dans l’immédiat il y a mieux à faire !

      Au lieu de vouloir arrêter ce qui ne peut pas l’être, Nous devons admettre plutôt que la planète devra être partagée par un très grand nombre d’êtres humains. Donc l’urgence c’est arrêter les gaspillages d’énergie et même de nourriture.

      L’URGENT et LE PLUS IMPORTANT c’est donc d’en revenir à la marche à pied et au végétarisme,
      pas d’arrêter de baiser...
      *
      D’autant qu’il y a la pilule ! smiley


  • ENZOLIGARK 12 janvier 09:28

    la Фoto du drone cabine : Y aura t il un model WC ? ! . ... Vous avez besoin d ’ aller au petit coin mais pas de toilettes a proximite ... . APPELEZ VITE  : « SOS CABINE CONFORT » qui vous livrera un drone toilette en un rien de temps .. ! . Le papier est gratuit ( compris dans la facture de livraison ... ! . ... Une idee pour les pays en manque de WC sur la planete et un bOOO buzine$$ de MERDE ... . ... АФФ ИСС ... 


    • ENZOLIGARK 13 janvier 08:22

      @ENZOLIGARK ... , ... la version ecolo est en projet bien entendu ( pour les sUUUUbventions ... ) ; ... une fois la « commission » dans le baque sous la cabine , le drone ira faire de l ’ epandage ... ( et oui les amis ... ) grace a la structure faite de tuyaux en interne et une technOOOlogie du cosmos ... ! . ... A $uivre ... . ... AFF ISS pe a Corsica * . ... 


  • Gabriel Gabriel 12 janvier 09:44

    C’est un fait indéniable et ses conséquences négatives sur l’environnement et l’humanité sont exponentiels dans le temps. Si l’homme continue comme cela avec les mêmes politiques productivistes et consumérismes et si rien n’est fait dans les 20 ou 30 ans à venir, c’est la fin des civilisations telles que nous les connaissons et l’extinction de l’espèce humaine avant la fin de ce siècle. 


    • ENZOLIGARK 12 janvier 10:39

      @Gabriel ... , ... c ’ est tous les enfants qui vont etre contents .... , meme ceux d ’ oligarque$ , baron$ , emir$ , roi$ , reine$ , gagnants du loto ( ... ) . ... Bill Gate$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ ne pourra pas sauvez meme le sien ! . ... Quel gros naze ce yankee ... . ... AFF ИСС ... 


  • sweach 12 janvier 09:50

    Oula aillons peur mes amis !


    Dans les années 50 ce type de discours avait un sens, mais aujourd’hui beaucoup moins.

    Tout les pays développés ont un taux de natalité inférieur à 2, c’est donc une décroissance démographique qui est en cour, pour le moment on n’en voit pas les effets car on observe juste un vieillissement de la population.

    Au niveau mondial le taux a chuté à 2.5 et il continu sa chute.
    Le remède contre la démographie :
    - La contraception et l’éducation

    Pour en venir aux ressources, de mon point de vue j’observe une baisse de production agricole dans le sud de la France, dans les années 50 fut construit le canal du bas rhone, ce qui donna un formidable développement agricole, mais depuis les années 90 c’est le déclin de son utilisation.
    Je ne peu que en conclure que nous avons les moyens de produire plus.

    Pour l’énergie, nous sous exploitons le potentiel du nucléaire depuis le début en n’utilisant que 0.7% du matériel fissible et on considère les 99.3% restant comme des déchets.
    Mais ces pseudo déchets sont toujours utilisable et nul doute qu’ils auront une importance géopolitique dans les décennies futur. Ce n’est pas une utopie juste des choix politiques ASTRID existe et ne demande qu’a être développé.

  • babadjinew babadjinew 12 janvier 12:52

    Que de bêtise dans cet article ou simplement une propagande du NOM ?????


    Je vous laisserai le soin de trouver vous même vos sources, mais si il est un domaine qui à été complètement chamboulé ses 50 dernières années c’est bien la démographie !!!! Elle à été divisé par 3,5 sur ce laps de temps et pour le compte c’est une véritable Révolution humaine !!! Un taux de natalité qui tend vers 2.5 aujourd’hui n’a jamais existé sur l’ensemble de notre petite planète. Les prévisions nous donne un pic de populations globale de 11 Milliards d’individu en 2100 puis c’est la décrue...... 

    Par contre, les problèmes que vous soulevez sont effectivement réel en terme de ressources ! Mais ils ne sont pas généré par la démographie mais simplement par l’Economie. Dans un monde aux ressources fini il devrait être impensable d’avoir un système économique basé sur une croissance infini !!!! C’est le produire toujours plus avec toujours plus d’obsolescence programmé qui génère des tentions sur les ressources.

    C’est aussi et surtout dans notre mode de vie d’idiocratie occidentale que s’agglutinent les problèmes liée aux ressources en nourritures. Nous jetons 50% de nos achat alimentaires, nous mangeons beaucoup trop de protéines animales qui de surcroît génèrent maladies cardio vasculaire et autres cholestérol ! Tous ceci est il est vrai du pain bénît pour l’économie a la nanoseconde actuelle mais un suicide collectif sur du moyen terme aujourd’hui !!!!

    Et malheureusement comme vous le dites notre stupide systéme de gaspillage encouragé est devenu le modèle global !

    Alors plutôt que de taper sur les pauvres (chose que fait cet article) créons un système économique basé sur le partage des ressources et cessons notre folle course en avant du toujours plus !!!!!!

     . 

    • Croa Croa 12 janvier 20:01

      À babadjinew,
      Tu as raison. Cet article FAIT DIVERSION par rapport aux vrais problème écologiques (surtout vis à vis des responsabilités et des actions à mener.)

      C’est suspect en effet cette tendance à reporter la faute sur les autres !


  • franc 12 janvier 13:01
    Dans les pays où le taux de croissance est strictement inférieure 1,9 comme dans le s pays européens ,la politique nataliste n’est pas un problème ,mais dans les pays où le taux de croissance est supérieure à 1,9 il faut une politique dénataliste .

    Pour les pays africains où le taux dépasse le taux de 2,1 il faut imposer une politique de l’enfant unique comme ce fut le cas en Chine .

    Dans les pays européens déjà en nette surpopulation par rapport à la superficie du pays ,la politique de l’immigration de masse doit être nulle voire même négative avec le retour des immigrés étrangers ou non intégrés dans leur pays d’origine ,ce qui n’empêche pas de recevoir exceptionnellement et individuellement quelques immigrés exceptionnels par leur talent ou génie créatif et leur amour exceptionnel pour le peuple accueillant autochtone corps et âme ainsi que que les intellectuels ou artistes combattant de la liberté persécutés dans leur pays.

    Remarque importante ,les tyrans petits ou grands comme les islamistes qui sont poursuivis à juste titre dans leur pays d’origine ne peuvent se revendiquer comme des combattants de la liberté ,au contraire ,il faut à tout prix les empêcher de pénétrer en Europe ou s’ils y sont les renvoyer dans leur pays d’origine pour y être emprisonnés .

    • babadjinew babadjinew 12 janvier 13:28

      @franc


      Vos propositions dans le système économique actuel sont pures délires...... Contrairement aux politique français à la petite semaine qui ne voient jamais plus loin que leur mandat les politiques d’outre Rhin projette sur le moyen ou le long terme ! L’Allemagne avec son faible taux de natalité qui perdure n’a d’autre choix que d’ouvrir ses frontière à l’immigration. Son économie étant encore d’ordre industriels elle à besoin de bras et pour faire tourner ses usines mais aussi pour payer les retraites de sa population plus que vieillissante.

      Ici nous avons une France désindustrialisé, plutôt informatisé en terme de service et c’est qu’un début (apparemment nous voulons virer tous les fonctionnaires histoire de mettre des serveur vocaux et des des ordis a la place) et pourtant nous avons une des politique nataliste des plus agressive..... Cherchez l’erreur.......

      Au dela si vous pensez une seule seconde que les pauvres du sud vont continuer à ses laissez mourir histoire que nous puissions continuer notre immonde gaspillage vous RÊVEZ. Ni des murs ni des frontière n’endiguerons les ventre vide !!!!!!

      Apprendre à Partagez ou mourir voila le mantra qui jalonnera ce 21eim siècle.

            

    • sweach 12 janvier 16:13

      @babadjinew
      Le point de vu de Franc, bien que extrême n’est pas à rejeter en bloc.


      Les mouvements de population que nous observons sont plus d’ordre économique que démographique, sans pour autant faire de l’ingérence dans ces nations voisines, apporter une aide dans l’éducation, la contraception et trouver des solutions économiques durable limiteront les immigrations futur.

      Cependant je suis de votre avis, actuellement les pays pauvres utilisent leur démographie comme une arme économique.

      La politique de natalité Française est historique, il fallait repeupler la France suite à deux guerres mondial et nous aimons garder nos acquis sociaux ^^

      Pour l’industrie on c’est fait avoir avec l’Europe car les allemand on dit « on fabriquera des voitures et des machines » et les Français « on produira du blé et de l’électricité »

    • Ouam Ouam 12 janvier 22:56

      s@babadjinew

      « Au dela si vous pensez une seule seconde que les pauvres du sud vont continuer à ses laissez mourir histoire que nous puissions continuer notre immonde gaspillage vous RÊVEZ. Ni des murs ni des frontière n’endiguerons les ventre vide !!!!!! »

       Peut etre avez vous oublié quelques parametres...

      Par exemple population (naissances), et bien sur en ne le comparant PAS à l’etat de la médecine actuelle. Cad le taux de mortalitée qui etait du temps de nos grands parent (ici en France) énorme.

       

       Ce facteur (comme tant d’autres) vous à échappé, comme aussi d’ailleurs les 10 MILLIONSde pauvres qui sonts dans ce pays, alors les autres pauvres vonts envahir QUI ?

       Mais vous pensez quoi ?, que les ultra riches (les privilégiés) vont partager, mais rien du tout, vous etes affublé d’une naivetée plus qu’éffarante mon pauvre ami.

       Un ultra riche ca n’a pas de territoire, et encore moins de frontières, l’ultra riche est un adepte absolu de la mondialisation heureuse qui est son seul crédo, les frontières, les territoires et les lois, c’est pour les pauvres (enfin la classe moyenne basse et la couche basse)

      Vous préconisez donc que les tres pauvres demandent aux déja pauvres de partager le peu qu’il n’ont pas en les envahissants, c’est bien cela ? j’ai bien saisi ?.

      Affligeant smiley


    • Ouam Ouam 12 janvier 23:42

      @franc :

      « Remarque importante ,les tyrans petits ou grands comme les islamistes qui sont poursuivis à juste titre dans leur pays d’origine ne peuvent se revendiquer comme des combattants de la liberté ,au contraire ,il faut à tout prix les empêcher de pénétrer en Europe ou s’ils y sont les renvoyer dans leur pays d’origine pour y être emprisonnés . »

      T’a rien compris smiley

      C’est l’inverse, faut les laisser revenir comme ca ils vonts encore faire plus décroitre la population kouffardienne d’ici, comme ca on pourra ré-importer de nouveaux gentis barbus qui n’ont absolument rien à voir avec l’islam comme d’ab ou ce n’est que pur coincidences (*) qui à leur tour eradiqueronts d’autres kouffars décérébrés et on ré-importera de nouveau nouveaux adorateurs du grand livre encore plus pros que les précédents venant de la bas (etcetcet boucle sans fin)

      (*) puis ceux la c’est des pros, les freres kou-ca chie , les couli de fraise et ses 9 soeurs, les momos merdah, les etc...c’est des p’tits joueurs à coté de ces vrais pros qui au moins possèdent le métier sur le bout du doigt (l’index en particulier qui actionne la gachette avec talent ou le bouton de la télécommande de la bombe à clous sans crier hallah wakbar une fois le chien galeux ignare fumé comme il se doit... bien sur) smiley

      Nous ici, on est des véritables pros en :

      bougies, photos des défunts, repentance, commémorations diverses, pleureuses de tous types et dhimmitudes et carpetisation en tous genres, droit de l’hommiste, etcetc... qui symbilyse ce que doit etre une grande nation...bref...

      chacun sa spécialité  smiley


    • Ouam Ouam 13 janvier 00:01

      @babadjinew

      « L’Allemagne avec son faible taux de natalité qui perdure n’a d’autre choix que d’ouvrir ses frontière à l’immigration.  »

      NON !

      C’est le grand patronnat et la haute bougoisie et la finance qui SEULE y à un grand interet.

      Le peuple lui vit très bien et meme si sa population décroit, allez le demander aux petites Fraues de diverses villes Allemandes du noel dernier (bon elles ont un certain entrainement, les meres et grand meres ont déja donné (*) apres la fin du regne du petit moustachu), mais ce n’est pas une raison .

      (*) si vous ne me comprenez pas, ouvrez un livre d’histoire.

       

      Et regardez le Japon sa population décroit aussi, et il ne fonts pas de traite négrière, la corée du sud idem (moins de 1.25 enfants / femme !!!)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Démographie_de_la_Corée_du_Sud

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Démographie_du_Japon

       

      Lorsque des dirigeants pillent d’autres peuples (ou les incitent à etrent irresponsables ou les maintenir dans une sous culture pour arriver à ce fait) cela à un nom, cela s’appelle des négriers DOUBLES de traitres envers sa propre polulation tant que celle ci ne l’a pas majoritairement decidé.

      Une population, un territoire, une culture, un destion, point !


    • franc 13 janvier 09:30
      @babadjinew L’





       L’Allemagne comme la France devrait promouvoir une politique nataliste de ses habitants autochtones indigènes ou souchiens plutôt que d’importer des millions d’immigrés de cultures différentes et non qualifiés et qui pour une grande partie d’entre eux sont inassimilables à cause de leur enfermement égocentrique ethnico-religieuse comme les adeptes de la secte islamique générant des communautarismes ennemis du métissage corporel et culturel , provoquant des tensions ,des agressions ,des violences et des haines qui sont les germes de guerres civiles ethnico-religieuses avec des actes de terrorisme . A tel point que les allemands envisagent de mettre des bracelets électroniques à tous les islamistes soupçonnés de pensées djihadistes par peur du terrorisme


      D e toute façon il n’ ya plus de place ,plus d’espace, les pays européens sont en nette surpopulation par rapport à leur superficie et leur géographie avec des ressources limitées ,plus assez de terres agricoles ,pas assez de logements sans compter les dégâts de la pollution avec le bétonnage tous azimuts, amoindrissement dramatiques des espaces verts et des sources d’eau
      -
       L’ère des émigrations de masse est terminée . Les pays sont saturés.Il est dans l’ordre naturel comme de l’ordre surnaturel que chaque peuple spécifique doit défendre son esprit spécifique ,corps et âme, son intégrité et sa spécificité ,son génie propre, pour sauvegarder la diversité, la variété du patrimoine génétique humain et l’équilibre de l’éco-système humain et par là concourir chacun et ensemble au progrès de l’évolution historique de l’humanité, dans la paix et l’harmonie.

    • babadjinew babadjinew 13 janvier 18:23

      @Ouam


      Ce qui est affligeant c’est de croire que les pauvres du sud vont ce laisser mourir. Et non je ne crois pas un instant que le 1% ait envie de partager quoi que ce soit !!!!!!

      Quand à l’espérance de vie d’une elle recommence à décroître et de plus l’empreinte écologique d’un papi gateu de 90 balais n’est pas la même que celle d’un gamin de 20 ans.

      Mais bon hormis cela, je maintien qu’une économie baser sur les ressources (aliments, minerais,énergie) ce à l’échelle globale serait bien moins destructive que notre économie actuel basé sur le profit aussi à échelle global.

      Encore faudrait il conceptualiser ce type d’économie. Petite remarque aussi mieux vaut être pauvre en france qu’en afrique ou en asie, voir même aux us...... 

      Beaucoup de ces personnes dont personne ne veut ici rêve de notre pauvreté.... Car, elle est sommes toutes relative.

      Wake Up !! 

    • babadjinew babadjinew 13 janvier 18:35

      @Ouam


      Idem ici, je ne cautionne pas l’économie du profit mais j’arrive a comprendre un choix économique qui génèrent le profit sur du moyen terme va t’on dire.

      Perso je suis plus pour une industrialisation 2.0 (complètement robotisé et informatisé) ce à condition d’avoir mis en place au préalable un revenu de base !!!!!!

      La main d’oeuvre corvéable semble plus rentable dans ce système de profit. Croire ou penser qu’une économie basé sur le profit puise tenir compte des différentes cultures pour le bien être de tous est une simple utopie. Si ma mémoire est bonne au 19eim sicle dans les mines du nord lorsqu’une gréve ce déclarait l’économie recourait au travailleur belge....

      Mais il me semblait que nous devions parler de démographie et pas d’économie.
       

  • franc 12 janvier 13:24
    le critère de surpopulation dans un territoire est qu ’une famille ne peut plus occuper gratuitement sans gêner les autres un terrain assez vaste pour construire une maison et cultiver tout ce qui est nécessaire pour nourrir sa famille et d’y vivre avec aisance en ayant toutes les ressources pour la satisfaction de tous les besoins et désirs de toute la famille afin d’avoir toutes les conditions de l’épanouissement du bonheur individuel et social


    D’après le professeur Albert Jacquart ,généticien et démographe ,écologiste et grand humaniste ,a dit que la terre ne peut contenir qu’un milliard d’habitants afin que tous vivent dans l’aisance dans la paix et l’harmonie dans un monde sans violence et sans pollution

    La France ne peut contenir que 50 millions en comptant large par rapport à sa surface et sa géographie pour tous vivent dans l’aisance , la paix et l’harmonie.



    Chaque individu humain doit avoir un terrain pour construire une maison et avoir un jardin pour cultiver tout ce qui est nécessaire à sa subsistance et une vie agréable sans gêner les uns les autres

    • Sparker Sparker 12 janvier 21:47

      @franc
      hé bé, si vous aimez la petite maison dans la prairie, vous allez être déçu ! smiley


    • franc 13 janvier 09:48
      @Sparker

       La possession d’un terrain avec maison et jardin est une condition nécessaire mais non suffisante de l’harmonie entre les hommes ,il faut aussi la possession d’un esprit aimant le Vrai ,le Juste et le Beau, en un mot le Bien.

  • Habana Habana 12 janvier 14:55
    L’immigration massive vers l’Europe est la conclusion d’une démographie démesurée et incontrôlée dans des pays à peine en voie de développement.
    Dire AMEN à tous ces immigrés (telle la teutonne maquerelle) non seulement aggrave considérablement notre situation en France et en Europe mais n’arrange en rien la leur.
    Ce « délestage » leur permet de continuer à se reproduire comme des lapins chez eux mais aussi chez nous avec l’aide de notre politique d’allocation familiale sans restriction ni retenue, elle aussi incontrôlée ! Merci à ces gouvernements de merde successifs !

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 janvier 16:32

    Bonjour,
    .
    « nous allons nous retrouver dans un monde surpeuplé. »
    .
    Le monde est déjà surpeuplé avec plus de 7 milliards d’humains !
    (7 000 000 000)
    .
    Pour comparaison il y à peine 1000 ans nous étions environ 250 millions humains sur cette planète. (250 000 000)

    Aujourd’hui nous avons 28 fois plus d’humains sur la terre.
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b7/Population_curve.svg
    .
    L’Inde compte 1,3 milliard d’habitants dont la moitié a moins de 25 ans. En 2016 elle compte 1,26 milliard d’habitant soit 17,5 % de la population mondiale. Elle est le deuxième pays le plus peuplé au monde après la Chine et devrait devenir le plus peuplé vers 2025 !
    .
    Il apparaît de plus en plus clairement que la viabilité de la civilisation à long terme nécessitera non seulement une stabilisation du nombre d’êtres humains, comme on l’a estimé, sur les 50 prochaines années, mais également une réduction colossale à la fois de la population et de la consommation.
    .

    « Le nombre d’humains ne cesse d’augmenter
    et cette surpopulation devient dangereuse pour notre planète.
    Elle est à l’origine de la plupart des problèmes de climat,
    de pollution de l’air, des mers, des rivières et des sols, et des épidémies aussi. L’équilibre écologique est déjà rompu entre les humains,
    les animaux et la nature (…)
    L’agriculture intensive ne suffira plus pour nourrir les milliards d’êtres humains qui peuplent notre planète et dont le nombre ne cesse de croître chaque année.
     »
    (Brigitte Bardot)


    • Ouam Ouam 12 janvier 23:21

      @eau-du-robinet

      Puisque tu parles de l’Inde, dans quelques années il y aura très certainement une catastrophe climatique du au changement de température la bas.

      Il auront alors 4 choixs pour survivre :

      Envahir leurs voisins Chinois, c’est inconcevable, ce peuple à une tres forte culture et ne l’a pas reniée, de plus cela SERA la plus grande puissance technologique ET militaire du monde (devant les usa la russie et l’europe).

      La Russie, ... non car le peuple Russe est un grand peuple et qui est très fier, il préferera mourrir sur le champ de bataille (il l’a prouvé avec le moustachu et ses 21 millions de morts) quitte a détrure nucleairement la planete, et ils en ont plus que les moyens, alors que chez nous, nous etions sous vichy (et pétain)

      Il reste donc qui... grat grat grat .....qui serai trop bete est assez aculturé et stupide..grat.. grat.. grat...

      Ben voila certains onts la reponse, et la ca ne va plus etre quelques millions ou dizaine de millions de migrants debarquant en canoé MAIS cela va etre 400 ou 500 millions au bas mot, il faudra donc leur laisser la place car ils le valent bien, vu que nous, nous ne le valons plus, pour preuve ce que j’ai pu lire dans certains commentaires postés par certains.

      Alors pourquoi limiter sa population ?

      Alors qu’on à un beau territoire pas très loin peuplé en grande majorité de décérébrés incultes et ignares de leur culture et de leur passé, prets à nier leur identitées d’un revers de main. 

      A leur place je n’hesites pas une sec, je fais comme avec les colons avaient fait avec les Amérindiens, un peuple qui se trompe lourdement est un peuple qui disparais, puis que l’on oublie tous simplement, de nombreuses civilisations onts disparues dans l’histoire humaine par manque de luciditée.

       

      Ce n’est pas moi qui le dis, c’est M. Onfray qui le déclarais hier, pour ceux voulant l’écouter ou le lire.


  • Clocel Clocel 12 janvier 16:45

    Tout est prévu depuis bien longtemps...

    Dans un mémoire daté du

    10 décembre 1974, intitulé « Incidences de la croissance

    de la population mondiale sur la sécurité des États-Unis

    et sur ses intérêts outre-mer », Henry Kissinger écrivait :


    « Pour perpétuer l’hégémonie américaine du monde et

    assurer aux Américains un libre accès aux minéraux

    stratégiques de l’ensemble de la planète, il est nécessaire

    de contenir, voire de réduire, la population des treize

    pays du Tiers-monde (Inde, Bangladesh, Nigeria...)

    dont le poids démographique à lui seul les condamne,

    pour ainsi dire, à jouer un rôle de premier plan en politique

    internationale.  » Pour atteindre ce but, il faut faire

    accepter les méthodes de contrôle des naissances par les

    leaders du Tiers-monde, grâce à une incitation politique

    (en prenant garde que de telles pressions n’apparaissent

    pas comme une « forme d’impérialisme économique

    ou racial » !!!). Et si ce plan se révélait inefficace,

    il faudrait recourir à des méthodes plus coercitives.

    C’était aussi l’avis du Dr M. King, l’un des responsables

    des stratégies démographiques : « Essayez le planning

    familial, mais si cela ne marche pas, laissez mourir

    les pauvres parce qu’ils constituent une menace écologique

     » !!! Déjà, dans les années 1950, un auteur américain,

    William Vogt, prônait une réduction drastique de

    la population : « Une guerre bactériologique à grande

    échelle serait un moyen efficace, si elle était énergiquement

    menée, de rendre à la terre ses forêts et ses pâturages.

     » La « solution finale » du problème écologique par

    la réduction démographique s’appuierait sur quelques

    évidences de bon sens, du type : une planète finie est

    incompatible avec une population infinie.


    Extrait de : Petit traité de la décroissance sereine de Serge Latouche.


    • Ouam Ouam 13 janvier 00:24

      @Clocel :

      Faux et archi faux à ce jour ainsi que dans le passé aussi.

      un exemple extremement parlant qui vous fera peut etre réfléchir.

       

      Une discussion d’invessisseurs entre traders l’autre jour.

      Le 1er explique au second que investir en Russie ca ne vaut rien... et vous savez pourquoi ?

      Pas parce que c’est un sous sol pauvre (c’est l’inverse)

      Pas a cause du froid (avec le réchauffement climatique les terres utiles augmentent)

      alors pourquoi ???

      Parce que c’est un immense territoire VIDE (dionc pas de population d’esclaves pour les enrichir)

       

      Les riches, les dominants les commercants, les religieux onts toujours ET à toute époque de notre histoire pour augmenter leur hégémonie one toujours fait croitre leurs populations au maximum possible.

       

      Ecoutez les immenses dérives des maitres des écoles et le matraquage du peuple apres la fin de 14-18 (vous trouverez ca dans les recits de H Guillemin) ecoutez (ou lisez le) attentivement.

      Reprenez les base de catholicisme, ou il ne fallait pas prendre du plaisir pendant l’acte mais uniquement pour se reproduire un max (Islam Itou)

      Regardez ce qui se passe en Afrique dans certaines zones ou d’un coté il y à les nomades, et de l’autre les cultivateurs, ou chacun doit etre plus nombreux que l’autre pour l’écraser, et plus l’homme à d’enfants plus c’est signe de richesses.

      Les grands possédants ne seronts euxs jamais impactés par la surpopulation, par contre si il n’y à plus e clients, il n’y aura plus d’esclaves pour assouvir leurs désirs et permettre de montrer qu’il en à une plus grosse que le voisin.

      Par n’importe quel bout que l’on regarde le problème, economique, politique ou religieux, ces3 raisons qui menent le monde ont le plus grand interet à augmenter au max le nombre d’éléments du troupeau...

      Et le hic justement, c’est que plus une population est éduquée (et intelligente), plus elle s’en rends compte et moins elle fait d’elle meme d’enfants, car justement se rendant compte des points évoqués ci dessus.


  • Esprit Critique 12 janvier 16:47

    Bon article, le sujet est le plus important du moment.

    L’essentiel de l’accroissement de population de la France sur les trente cinq dernières années et du a l’immigration. C’est parfaitement connu et vérifiable il suffit de calculer l’accroissement de population théorique du chaque année au taux des naissances sources INED et de comparer a l’accroissement réel mesuré par les recensements. le phénomène étant accentué par le taux de natalité chez les immigrés. mesurable ne serait ce que par le pourcentage de prénoms « Musulmans ».

    A partir de la, Pour ne prendre qu’un seul exemple, quand on voit que la population de l’Algérie a été multipliée par 5 depuis juillet 1962. Alors que la chine a 1.3 milliard d’habitant a maitrisé sa population, On comprend mieux ou est l’épicentre du problème.

    Immigration Zéro !


    • Le421 Le421 12 janvier 18:11

      @Esprit Critique
      Oui, tiens...
      Prénoms musulmans.
      Arabes ou musulmans ?

      Remarquez, mon copain « Dominique », si on regarde sa carte d’identité (portugaise, au passage), il s’appelle « Domingo ».
      Alors que si il s’appelait Moustapha, on ne l’appellerais pas Maurice...


    • Le421 Le421 12 janvier 18:12

      @Le421
      Je précise que Domi est né en France, vit et travaille en france, il est boulanger à Périgueux.
      Mais il a la nationalité portugaise et a toujours voulu la garder.
      Au passage, c’est un excellent copain.


    • Esprit Critique 12 janvier 18:45

      @Le421
      C’est bien, vous êtes attentif, vous avez remarqué que je n’ai pas écrit arabe, ni Berbère, ni Peul, ni Maure .......eten plus, Dominique est un prénom chantant, nique nique ...


    • Olivier MONTULET Montulet 13 janvier 00:10

      @Esprit Critique
      Contrairement aux idées reçues, les migrations sont régulières et permanentes. Et très majoritairement légales : surmédiatisées, les migrations clandestines sont statistiquement négligeables.


    • Esprit Critique 13 janvier 12:08

      @Montulet
      Je n’ai pas abordé la question de la régularité, ou de la médiatisation, elles ne changent pas le « nombre » , cela n’a aucun interet sauf a vous gargariser.

      Quand a votre remarque sur « les migrations clandestines négligeables », vous foutez vous du monde ?

      Des régularisations en France, en Espagne et en Italie dans la dernière décennies portent pour chaque pays sur environ 700 000 personnes.


  • Croa Croa 12 janvier 20:10

    Nous sommes trop nombreux sur Terre, c’est un fait mais il est faux de qualifier ce problème de « principal ».
    Cet article veut faire diversion sur nos coupables gaspillages et accuser les pauvres. 
    *
    C’est suspect et irresponsable !  smiley


    • Ouam Ouam 13 janvier 00:58

      @Croa

      « Nous sommes trop nombreux sur Terre, c’est un fait mais il est faux de qualifier ce problème de « principal ».
      Cet article veut faire diversion sur nos coupables gaspillages et accuser les pauvres. » 

      Pour une fois je ne suis pasq d’accord, si c’est le principal.

      Je t’invite à te rapprocher d’assoc dAfricains qui fonts des trucs géniaux pour leur continent, et c’est eux qui expliquent la déforstation et ses ravages avec la cuisine au fu de bois (par exemple) ou ils mettent en place des système de fours ou on ne brule plus le bois a foyer ouvert, idem pour les poullutions de l’eau, l’éducation des femmes (natalité et démographie galopante) ceux qui tentent de replanter des arbres (Interview de l’assoc Sur RFI avant hier par ex a Madagascar si tu veut verifier) etc....

      C’est meme pluys moi qui te le dit, le matin (tot) les infos sur rfi sonts que pratiquement sur la zone afrique, et tu pourra écouter les Africains eux memes en parler...

      Que te dire de plus

      Tiens dans les bonnes infos, les Braconniers vonts avoir des soucis (a la revente) car la Chine à cessé d’acheter de l’ivoire, je suis pratiquement sur que on est allez 2 à atre au courant de cette info, parce que en Fr les gens sonts champiions du monde pour te citer les noms des joueurs d’equipe de foot (ou autre) par contre ce genre d’infos (ce qui se passe en Afrique) tout le monde s’en brales et d’une force...inimaginable

      je l’ai de multiples fois constaté.

      Alors que les frasques du gros trump et ses tweets, ou les trucs archi nullos a la tv tout le monde ou presque s’en gave...


  • Olivier MONTULET Montulet 13 janvier 00:04

    Prenons un peu de distance avec les annonciateurs d’apocalypses qui détiennent aujourd’hui, bien malheureusement, tous les crachoirs. Sortons des poncifs et idées reçues sur l’évolution démographique. Une croissance explosive de la population mondiale est loin d’être assurée. Bien au contraire avec l’évolution actuelle des taux de natalité on risque bien de voir une chute rapide de la démographie. En quelque générations seulement la population pourrait devenir si basse que c’est l’humanité même qui serait confrontée à la possibilité de sa survie. Entre ces deux extrêmes apocalyptiques l’évolution des populations sera bien plus tempérée. Quand la question d’eugénisme est posée, il faut surtout penser à ce qui ce cache derrière l’argument de ceux qui l’utilisent.

    Fausses évidences sur la population mondiale

    Démographie, que de poncifs on répand en ton nom...

    http://www.monde-diplomatique.fr/2011/06/DUMONT/20659

    Evollution de la population(selon l’ONU)
    http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/jpg/monde-pop-1500-2300-V7---copie.jpg
    Une planète trop peuplée  ?

    Longtemps, les dirigeants politiques ont scruté l’évolution de leur population, confondant nombre et puissance. Le XXIe siècle sera marqué par la question du vieillissement, tandis que resurgit le mythe millénaire de la surpopulation.


    http://www.monde-diplomatique.fr/2011/06/MINOIS/20654

  • Ouam Ouam 13 janvier 00:45

    « Une croissance explosive de la population mondiale est loin d’être assurée. »

     smiley smiley 

    Vous avez regardé la photo en haut de l’article ?

    rien que 50 ans avant vous pouvez me trouver la meme photo ??

    Vous savez combien nous etions sur la planete il n’y à que 50 ans ? smiley

    Nigéria, niger (etc) la tout de suite maintenant :

    moyenne 7 ENFANTS par femme, lindonésie c’est pareil (ou ca déforeste à fond la foret primaire pour agrandir et planter du palmier à huile pour npourrir la petite famillie qui s’agrabdit exponentiellement)

    Non mais vous plaisantez la ?

    Si la pulpulation n’explose pas c’est parce que une partie ne fait plu d’enfants et qu’elle est « Remplacée » par une autre peu éduqué qui en fait....elle n’est que la la véritée largement vérifiable, et il n’y à ni de racisme ou rien de tout cela, juste un placide constat, il suffit de regarder les démographies des pays ou il n’y à pas de remplacés (cf japon lien plus haut dans mon commentaure p ex), et ou meme un autre intervenant explique que en allemagne pour remplacer la démographie en carance on à recours au grand remplacement massif

    (ben oui appellons un chat...un chat !, ce n’est pas une immigration mais bien un remplacement)

    Et une fois que cela sera que une population très peu éduqué qui redeviendra majoritaire, mais ca explosera à nouveau la courbe démographique, rien que parce que certaines peuplades vioudront prendre l’hégémlonie sur une autre, regardez israel vers la palestiine, c’est la guerre des ventre des deux cotés pour écraser l’autre (peuple) sous le nombre.

    Certains sonts d’une naivetée sur ce forum, finalement ils meritent de disparaitre et d’etre remplacés, ca ne sera pas une grosse perte pour notre humanité

    Surtout avec un shéma de ce genre la (le votre)

    http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/jpg/monde-pop-1500-2300-V7---copie.jpg

    On voit une courbe exponentielle GRAVE qui part depuis 100 Ans à ce jour jusqu’a 2016 (*) et un illuminé mets un hypothétique coup de crayon sur une période que nous n’avons pas atteint (sommes nous en 2050 ou 2100 ?) pour se rassurrer ? ou nous enfumer ? allez savoir ?.

    (*) Le lecteur jugera lui meme, remarquez en 2008 certains (les memes) disaient que la crise durerait trois mois, ceux qui osaient prévenir que non etaient pareil insultées d’annonciateurs d’apocalypses, et on à vu ..le résultat des 3 mois de crises tracés pareil avec un coup de crayon hazardeux sur un coin de la table smiley


    • babadjinew babadjinew 13 janvier 21:09

      @Ouam


      Si l’éducation dois mener a ce type de propos complètement délirant et ténébreux vivement que nous soyons tous remplacer par des êtres non éduqués !!!!!! 

      Wake Up !! 

  • franc 13 janvier 09:42

    La vérité expérimentale oblige à reconnaître qu’actuellement il ya une surpopulation effrayante de l’humanité


Réagir