mardi 4 avril - par chems eddine Chitour

Dénoncer le sionisme en Palestine : Pour l’Aipac et le Crif c’est de l’antisémitisme

« Thank God we have Aipac, the greatest supporter and friend we have in the whole world » « Merci mon Dieu, nous avons l'Aipac notre plus grand supporter et ami, dans le monde »

Ehud Olmert, Israel's Prime Minister

 

« Either I make policy on the Middle East or AIPAC makes policy on the Middle East. » « Soit que c'est moi qui fais (je m'occupe) la politique au Moyen-Orient, soit c'est l'Aipac »

Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité du président Jimmy Carter

 

Il ne se passe pas de semaine sans que l'on apprenne que les Palestiniens se trouvent spoliés dans leur dignité et même meurtris dans leur chair. Cette semaine, trois évènements : deux rituels, la mort de jeunes Palestiniens, mais aussi et on ne se lassera pas de les dénoncer, la colonisation illégale et le grignotage inexorable de ce qui reste aux Palestiniens de la Palestine originelle. Il fut une époque un peu plus morale où les Nations unies dénonçaient le sionisme et l'apartheid israélien, même le président américain Jimmy Carter l'avait déclaré - Résolution combattue par Israël qui est arrivée à la faire annuler- Le troisième fait est à la fois la description du maillage planétaire des lobbys israéliens notamment en Europe (le Crif en France) mais aussi aux Etats Unis (l'Aipac).

Le Crif en France : Un tribunal dînatoire pour juger la République

On sait que rituellement, la classe politique et la majorité des médias attendent avec impatience les cartons d'invitation pour aller vite prêter allégeance au Crif et être adoubés. Il faut alors jouer des coudes pour faire assaut d'allégeance, au besoin en piétinant les valeurs de la République laïque censée être équidistante des religions. Sur le site 20 minutes, nous lisons la contribution suivante : « (...) Si nous étions de vrais démocrates, d'authentiques hommes et femmes de paix, de réels humanistes, et sincèrement attachés à notre pays, nous boycotterions cette organisation extrémiste,[le Crif, Ndlr] malfaisante, qui empoisonne la vie française (et en même temps, elle ne représente pas vraiment la Communauté juive) (...) Il est temps, lit-on encore dans cette contribution, de libérer la France occupée.. Où sont les patriotes, les Gaullistes, les hommes et les femmes épris de liberté ? Nos médias occupés, les centres de pouvoir occupés, nos valeurs piétinées - et pour commencer notre laïcité, notre modèle social et notre indépendance nationale... Ça suffit ! (...) » (1)

Le Crif est l'équivalent de l'Aipac aux Etats-Unis. C'est un lobby « faiseur de roi », qui, on s'en souvient avait appelé en 2007 le président Sarkozy pour s'opposer à la nomination de Hubert Védrine, qu'il voyait comme un casus belli. Résultat des courses, c'est Kouchner qui sera nommé. Selon le communiqué du Crif daté du 30 janvier 2012, « François Hollande a souligné que si Israël est l'objet de tant de critiques c'est qu'il constitue une grande démocratie » ! Et pour rassurer Richard Prasquier, M.Hollande a promis d'être ferme « contre les actes antisémites et antisionistes ». (...) La volonté de M.Hollande de combattre l'antisionisme, en faisant délibérément l'amalgame entre antisémitisme et antisionisme, démontre une fois de plus la totale soumission du socialisme au lobby sioniste. Tout est donc bon pour apitoyer, admirons le choix des mots : « (...)La vérité d'Israël, c'est que les mères de ce pays sont angoissées à l'idée des trois ans que leurs fils devront passer au service militaire, non pas pour défendre des frontières, mais pour défendre la survie de leur pays. » (1)

En son temps, lors d'une invitation-convocation, le président Sarkozy a pris la parole et paraissait rendre compte devant le tribunal dînatoire pour reprendre l'expression pour une fois appropriée d'Alain Finkelkraut. « C'est une grande émotion que Gilad Shalit soit sur le territoire de la République française. Nous l'espérions. C'est toute la France qui s'est mobilisée. Pourquoi ?(...) Parce que Gilad a été persécuté, maltraité, torturé. (...) » Pour la vérité, Shalit a déclaré qu'il a été traité par le Hamas comme un hôte ! (1)

Manuel Valls lui, annonce carrément son allégeance biblique : « Je suis lié d'une manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même ! ». En effet voici ces paroles que rapporte Alain Gresh, en mai 2012, dans le Monde Diplomatique : « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël »(Imaginons un responsable français ayant épousé une femme d'origine algérienne ou marocaine et disant « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté musulmane et à l'Algérie (ou au Maroc). » « Quant au fond du problème, je pense que Valls a le droit d'avoir des convictions religieuses personnelles et privées, comme n'importe quel citoyen. » (2)

C'est une fois de plus un examen minutieux du comportement de la République vis-à-vis d'une communauté qui n'hésite pas à sanctionner d'une façon visible ou invisible au point que toute la classe politique de droite comme de gauche court à la réception et se bouscule pour être vue, photographiée, filmée avec toujours la même allégeance : « Je viens chaque année. Je suis un ami d'Israël... » (1)

Sans retenue aucune, le Crif avoue être aussi « intervenu lourdement » auprès de l'UMP pour les convaincre de voter contre la reconnaissance de l'État de Palestine. « Il a été parfait » : tels sont les mots formulés à l'antenne par Roger Cukierman afin de féliciter la prise de position, affichée par Nicolas Sarkozy. Roger Cukierman déclare avoir des « contacts » à « l'Élysée et Matignon » qui l'auraient assuré - comme l'aurait également fait Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères - de l'absence de toute volonté - « à court terme » - de François Hollande et de Manuel Valls en faveur de la reconnaissance de l'État de Palestine. (3)

Le délitement de la cause palestinienne

Jacques-Marie Bourget faisant une analyse sans concession nous informe du long délitement des valeurs et de la gangrène qui fait que l'air est irrespirable en France, car l'amalgame entre anti-sionisme et anti-sémitisme comme l'a fait Manuel Vals expose le « contrevenant » à écoper d'une peine d'après la loi Gayssot Il écrit : « Derrière des hommes comme Stéphane Hessel et Maxime Rodinson nous avons été des militants anticolonialistes qu'il fallait être, luttant pour un monde qui se libère, donc une Palestine libre. Aujourd'hui, avec les mêmes idées en têtes, nous sommes devenus des « antisémites », des criminels....(...) Car, au pays dit des « Droits de l'homme », le processus d'interdiction de manifester toute forme de soutien au peuple colonisé par Israël est en marche. » (4)

« Que nous est-il arrivé ? Qu'est-il arrivé à une cause historiquement et juridiquement irréfutable devenue interdite ? Tout a basculé à la chute du Mur. (...) L'attentat newyorkais du « 11 Septembre » a été le coup de grâce de la « cause » palestinienne. Désormais tout citoyen né dans un monde dit « arabe » est un terroriste, comment le défendre même s'il a des droits. (..) C'est écrit : protester contre le phosphore quand il tombe sur Gaza, c'est être antisémite. Parfois c'est l'étranger qui se mobilise contre les amis français de la liberté. Ainsi, convaincue d'être un ministre de la France, Aliza Bin-Nun, ambassadrice d'Israël à Paris, début mars, écrit à neuf maires tricolores, afin de les sommer d'interdire toute manifestation ayant pour cadre « La semaine contre l'apartheid israélien (...) »

« Ne rêvons plus, poursuit Jacques-Marie Bourget, il est advenu. Un rapport publié, sous le sigle de l'ONU, présenté par la Commission économique et sociale pour l'Asie, écrit « Israël est coupable de politique et de pratiques constitutives du crime d'apartheid »... Un « crime antisémite », à mettre au compte de musulmans puisque 18 pays arabes figurent dans le groupe qui a émis le rapport. Aussi sec Antonio Gutteres, le nouveau pantin nommé à la tête des Nations unies, s'insurge contre l'offense. Rima Khalaf, l'économiste jordanienne qui préside la Commission, est priée de retirer l'insupportable rapport. Courageuse, la dame refuse. Gardant intact son honneur, elle quitte l'ONU : « Je démissionne parce qu'il est de mon devoir de ne pas dissimuler un crime, je soutiens toutes les conclusions du rapport. » (...) Si, pour conclure et montrer le chemin parcouru à reculons, j'évoque Sabra et Chatila et rappelle aux amnésiques qu'en décembre 1982 l'Assemblée de l'ONU a qualifié ce massacre « d'acte de génocide », je risque fort, si des NKM s'en mêlent, de me retrouver devant un tribunal correctionnel pour propos « antisémites ». Alors ? Ressuscitons Maxime Rodinson et Hannah Arendt ! » (4)

La tentation de l'irréversibilité par la colonisation

« Tout est fait, pour qu'il n'y ait pas de continuité territoriale pour un hypothétique banthoustan palestinien. Ainsi, on apprend que la Knesset a voté, dans la nuit du 6 au 7 février 2017, une loi autorisant l'Etat israélien à s'approprier, contre compensation, des terrains privés palestiniens en Cisjordanie sur lesquels des Israéliens ont construit sans autorisation des colonies sauvages, ou avant-postes » (5)

Rien n'y fait, sûr de son impunité, Israël judaïse d'une façon irréversible, Ainsi il y a deux jours. Nétanyahou a validé la création d'une nouvelle colonie, une première depuis vingt-cinq ans : « Planifiée dans la vallée de Shilo, en Cisjordanie. Pour la première fois depuis les accords d'Oslo, signés en 1993, le gouvernement israélien a décidé d'autoriser l'établissement d'une nouvelle colonie en Cisjordanie, dans la vallée de Shilo. (...) En recevant M. Nétanyahou à la Maison-Blanche le 15 février, le président des Etats-Unis, Donald Trump, avait demandé à Israël de la « retenue » dans le développement des colonies. Selon l'ONG La Paix maintenant, la nouvelle colonie serait « stratégique pour la fragmentation de la Cisjordanie » en étendant encore les implantations entre la « ligne verte » de 1948 et la vallée du Jourdain, qui compromettent un Etat palestinien (6).

On aurait cru que la résolution de décembre suite au non-véto américain aurait du être un tournant donnant un coup d’arrêt à l’hubris israélien. Il n'en n'est rien ! L'Administration Trump a choisi son camp : « David Friedman, un avocat juif proche de Donald Trump et connu pour son fervent soutien à la colonisation israélienne, a prêté serment hier, mercredi 29 mars, en tant que nouvel ambassadeur des États-Unis en Palestine occupée. Le président américain, qui a à maintes reprises exprimé son soutien à Israël durant sa campagne à la présidentielle, a ainsi désigné en décembre dernier cet avocat juif, défenseur de la colonisation et de l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël, en tant que nouvel ambassadeur des États-Unis à Tel-Aviv. Friedman est également l'un de ceux qui soutiennent le transfert de l'ambassade américaine à la ville occupée de Qods. » (7)

Un espoir : la prise de conscience des jeunes juifs américains

Pourtant dans cette chape de plomb qui parait durer mille ans , un espoir provient non pas des politiciens, mais des hommes et des femmes et particulièrement des Jeunes .. Il ne faut pas croire, en effet, que tous les Israéliens sont d'accord avec la politique actuelle. En plus des intellectuels bien connus et qui font autorité à l'instar de Schlomo Sand, Uri Averni, Norman Fielkenstien, des organisations comme celle de la paix, celle de Briser le silence, travaillent pour le rapprochement des deux peuples. Un autre espoir nous vient des Etats-Unis : « Plus de 1 000 jeunes manifestants encerclent, et certains d'eux envahissent, le bâtiment de l'Aipac, pour dénoncer son rôle dans le soutien inconditionnel des États-Unis à Israël et à la colonisation israélienne des territoires palestiniens occupés. Et tout ça à l'ouverture du congrès annuel de l'Aipac, auquel assiste la fine fleur de l'établissement politique et économique américain, en commençant par le président et le vice-président du pays, le président du Sénat, Paul Ryan, et le chef de file des députés Démocrates... sans oublier l'inévitable Premier ministre israélien, Mr. Netanyahou. Cependant, ce qui fait sensation et fait l'histoire est l'origine des manifestants/es : ils sont tous et toutes de jeunes juifs et juives du mouvement If Not Now et leur mot d'ordre principal est très éloquent : Les Juifs ne seront pas libres tant que les Palestiniens ne le seront aussi -À bas Aipac, À bas l'occupation des territoires occupés ! En réalité, la manifestation historique du 25 mars n'a été que l'aboutissement de profonds changements qui ont eu lieu à l'intérieur de la communauté juive américaine, et qui sont devenus visibles à l'occasion et durant la campagne électorale du sénateur socialiste radical -et juif aussi- Bernie Sanders. (...) » (8)

« C'est ainsi qu'après avoir vu des milliers -surtout- jeunes juifs manifester dans les aéroports du pays contre l'interdiction imposée aux musulmans d'immigrer aux États-Unis, juste après on a assisté à la multiplication des actes de fraternisation active et de soutien mutuel entre juifs et musulmans à l'occasion des -également innombrables- actes de désacralisation de leurs cimetières, des incendies criminels de leurs synagogues et mosquées, ainsi que de la vague d'actes antisémites et islamophobes qui balaye les États-Unis de Trump et de Bannon. Une mosquée brûlait-elle ? La synagogue d'à côté donnait hospitalité à l'imam et ses fidèles, mais on n'a jamais vu une église chrétienne faire de même. Un cimetière juif était-il désacralisé ? Les musulmans des alentours organisaient tout de suite une collecte et réparaient les dégâts avec leurs propres mains ! Et aussi, des rabbins progressistes manifestaient en faveur de leurs frères musulmans et étaient conduits menottés aux commissariats tandis que des hommes de foi musulmans se mettaient à la tête des manifestations contre le racisme et l'antisémitisme renaissants ! Et tout ça, et bien d'autres, pas une ou deux, mais des dizaines de fois, et tous les jours depuis 4-5 mois ! » (8).

Peut-on dire que l'addiction forcée à la politique d'apartheid d'Israël ne concerne que les politiques ? Il n'en est malheureusement rien, les banques françaises sans état d'âme et sans garde-fous éthiques , participent à la colonisation de la Cis-Jordanie. En effet, un rapport du cabinet de conseil néerlandais Profundo, en 2016, souligne les liens financiers de BNP, Paribas, Axa, Société Générale, Crédit agricole avec des groupes israéliens actifs et des entreprises israéliennes actives en Cisjordanie et soutiennent ainsi la colonisation : « Nos gouvernants écrivent Veronique Chokron et Piotr Smolar, sont tellement soumis au sionisme qu'ils laissent le champ libre à toutes les violations des banques et des industriels des résolutions de l'ONU concernant la question palestinienne. Israël grâce à la bienveillance de l'Occident peut détruire le peuple palestinien en toute quiétude et poursuivre son rêve expansionniste du Grand Israël (de l'Euphrate au Nil) dans la plus grande monstruosité ». En fait, les masques tombent, toutes les grandes envolées lyriques de la doxa occidentale et notamment française volent en éclats devant le profit ou la terreur d'être mal vu politiquement. Cela nous rappelle la société Lafarge qui coopère en Syrie avec l'Etat islamique et avec l'administration Trump pour construire un mur de la honte entre les Etats-Unis et le Mexique. » (9)

Est-ce pour autant, que la cause du peuple palestinien -qui fête dans la douleur cent ans de solitude, de vols de massacres de spoliations de tentatives d’éradication identitaire – est pliée ? Nous ne le croyons pas. La Palestine est une Terre qui a vu l’avènement des religions révélées seules repères identitaires pour la condition humaine, qui permettraient de moraliser ce monde de brutes . Il y aura de ce fait aussi un sursaut éthique combien même la colonisation durerait 132 ans comme elle le fut en Algérie comme nous le rappelle un chef de grande tente ,au moment de l’invasion coloniale interpellant ses bourreaux : « Dussiez vous rester mille ans, vous n’avez pas le droit d’envahir notre pays, vous n’êtes pas chez vous, il arrivera un moment où vous partirez » Tout est dit.

 

1. http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-crif-en-france-un-tribunal-110086

2. https://blogs.mediapart.fr/antoine-montpellier/blog/160215/dumasvalls-lantisemitisme-et-son-instrumentalisation-politicienne-et-communautariste-pro-is

3. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Non-a-la-Palestine-le-Crif-avoue-etre-intervenu-lourdement-aupres-de-l-UMP-29385.html

4. https://www.legrandsoir.info/hollande-en-partant-n-oublie-pas-d-eteindre-la-lumiere-et-d-interdire-a-vie-toute-soutien-a-la-palestine.html

5. http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/02/08/colonies-israeliennes-en-cisjordanie-la-nouvelle-loi-est-une-rupture-historique_5076752_3218.html#JUiApJOwt3eyCUxh.99

6. http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/03/30/netanyahou-valide-la-creation-d-une-nouvelle-colonie-une-premiere-depuis-25 ans_5103549_3218.html#7Lw5kfKeb9pK1sVo.99

7. http://www.presstv.ir/DetailFr/2017/03/30/516157/Lambassadeur-amricain-en-Palestine-occupe

8. http://reseauinternational.net/une-nouvelle-generation-de-juifs-americains-contre-trump-et-netanyahou-et-assaille-laipac/#2FIMeOpo6Vaz3oM6.99

9. Piotr Smolar http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/29/israel-des-banques-francaises-soutiendraient-la-colonisation_5102561_3234.html

 

Article de reference : http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur _chitour/263821-pour-l-aipac-et-le-crif-c-est-de-l-antisemitisme.html

 

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz

 



71 réactions


  • Hecetuye howahkan howahkan 4 avril 10:20

    Salut, un article essentiel..

    merci de ce travail


  • erichon 4 avril 10:55

    Excellent article.

    Merci.


  • Etbendidon 4 avril 11:02

    Ah ben ya pas que ça !
    Moi quand j’ai dis que Patrick BRUEL était un chanteur bélant, j’me suis fait aussi traiter d’antimite
     smiley


  • Massada Massada 4 avril 12:54

    Manifestation Bds pour la séparation du Crif et de l État .. 


    Près de 150 présents de leur côté. Pour les protéger plus de 30 véhicule de police. 

    Du côté de la communauté juive, alors que c’est shabbat, plus de 250 personnes ont répondu présent pour réagir à cette manifestation antisemite du Bds.

    A l’exception de quelques islamo-gauchistes, la France n’en a rien à foutre du BDS smiley 

  • covadonga*722 covadonga*722 4 avril 13:09

    Pour les européens qui soutenaient en toute bonne foi la cause palestinienne, celle ci est morte 

    aprés le 11 septembre , les palestiniens ont choisis l’hystérie de la rue Arabe c’est leur choix , sauf que le monde Arabe ne les a jamais autant soutenu financièrement et politiquement que l’Europe .
    Il y a un proverbe arabe « on ne mord pas la main qui donne le sel » pour ma part s’agissant d’une cause palestinienne ralliée aux barbus Vae Victis !

     Tandis que le monde entier se remettait de l’effarante nouvelle des attentats « aux avions détournés », des scènes de liesse populaire dans plusieurs communautés de Palestiniens à travers le Proche-Orient, célébrant l’événement, tournaient en boucle sur Internet et les chaînes de télévision.

    de meme les moutons sourds et aveugles d’ici devraient nous croire quand nous leurs disons qu’ici a Marseille les attentats sur notre sol sont fêté dans le 11e 14 15e ardt de Marseille !!! 

    • Christian Labrune Christian Labrune 8 avril 13:11

       Tandis que le monde entier se remettait de l’effarante nouvelle des attentats « aux avions détournés », des scènes de liesse populaire dans plusieurs communautés de Palestiniens à travers le Proche-Orient, célébrant l’événement, tournaient en boucle sur Internet et les chaînes de télévision.

      @covadonga*722

      J’ai retrouvé une parfaite illustration de votre propos concernant le 11 septembre. La petite video en bas de cette page, contemporaine de l’événement, est tout à fait instructive. On voit la liesse dans les rues palestiniennes, les discours hypocrites des faux-culs qui auront réussi, par leur propagande haineuse, à fanatiser le petit peuple et qui n’osent pas, à la différence du Hamas ou du jihad islamique -ça ferait trop mauvais effet dans les media !- exprimer leur satisfaction.

      Et le citoyen européen, ce crétin à tête d’autruche, en payant ses impôts, aura engraissé indirectement les potentats islamistes qui détournent systématiquement à leur profit personnel les aides internationales !

      Les mêmes scènes auront eu lieu après les récents attentats en France, et jusque dans nos banlieues. Cet article, approuvé par les éternels idiots utiles à la botte des Frères, est exactement du même tonneau. C’est de cette propagande monstrueuse que s’alimente la haine des décérébrés qui, eux, ne pouvant écrire, passent aux actes.

      http://www.europe-israel.org/2011/09/attentats-du-11-septembre-reactions-de-joie-des-palestiniens/


  • Massada Massada 4 avril 13:10
    Ils sont plus bavard lorsqu’il s’agit d’Israël nos islamo-gauchistes, comment les prendre au sérieux !
     
    Plus d’une cinquantaine de personnes, dont des enfants, ont été tuées mardi 4 avril dans une frappe aérienne qui a émis du « gaz toxique » à Khan Cheikhoun, une ville du nord-ouest de la Syrie.
    200 personnes en situation de détresse respiratoire à des degrés divers.



    • OMAR 4 avril 19:18

      Omar9

      Tiens, encore là @Massacrada ?

      Alors, raconte-nous ces fausses alertes à la bombe créées de toutes pièces par des sionistes et attribuées à des palestiniens, musulmans ou arabes ?
      Un de leurs crapuleux auteurs est ....... autiste Quelle hasbariste parade !!!!
      http://fr.timesofisrael.com/la-mere-du-suspect-des-alertes-a-la-bombe-mon-fils-est-autiste-et-ne-sait-pas-ce-quil-fait/?utm_source=A+La+Une&utm_campaign=325f450900-EMAIL_CAMPAIGN_2017_04_02&utm_medium=email&utm_term=0_47a5af096e-325f450900-55542117
      Tiens, juste pour te rappeler le top des 10 fausses agressions antisémites que toi et tes comparses répétaient mille fois pour que ces mensonges deviennent des idées répandues, des vérités ; avec l’incontournable complaisance et assistance et collaboration de TF1, A2, BFMTV, enfin, tous ces merdias pro-sionistes :

      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Top-10-des-fausses-agressions-antisemites-31321.html


    • Massada Massada 4 avril 19:26
      Plus de 150 enfants gazaouis ont été utilisés par le Hamas terroriste et ont péri dans les tunnels.

      Les enfants sont « un outil » parfait pour creuser des tunnels, ils se faufilent ! 

      Malgré le cessez-le feu. Les criminels du Hamas reprennent la construction des tunnels de la terreur, la fabrication de roquettes, ont repris leur contrebande et se prépare pour lancer une nouvelle agression contre Israël.

      « La paix s’installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu’ils ne nous haïssent. »


    • Massada Massada 4 avril 19:30

      @OMAR
       

      Les statistiques du » Center for Democracy and Conflict Resolution » dans la bande de Gaza à l’occasion de la Journée de l’enfant palestinien, présentent un rapport comptant 700 enfants harcelés sexuels au cours des deux dernières années en territoire sous autorité palestinienne (Cisjordanie/Judée samarie), Jérusalem-Est et Gaza.
       
      D’après les militants des droits humains et les travailleurs sociaux, si ces chiffres sont relativement bas, cela tient au fait que la société palestinienne est régie par l’omerta. La réalité est bien supérieure.
       
      Une enquête révèle que plus de 87 % des jeunes femmes palestiniennes âgées de moins de 12 ans ont déjà subi des attouchements sexuels. Le viol inter-familial et les crimes d’honneur sont parties intégrantes des us et coutumes palestiniennes car ne sont pas pénalisées par la législation palestinienne.
       
      « La Paix viendra quand les Arabes aimeront leurs enfants plus qu’ils ne nous haïssent »


    • OMAR 4 avril 20:25

      Omar9

      Tu vois, @Massacrada

      Je te parle de vos mensonges, hoax et autres falsifications de l’Histoire, et tu nous sautes aux actes sexuels perpétrés sur des enfants palestiniens.
      sauf que tu éludes cette pédophilie réelle et innommable chez ta communauté orthodoxe, comme si vous étiez réellement un « peuple élu » venu de la planète Krypton : en une seule nuit, 22 crapules sionistes arrêtées pour viol sur mineurs
      http://www.liberation.fr/planete/2017/03/28/pedophilie-pourquoi-la-communaute-ultraorthodoxe-d-israel-est-ciblee_1558853
      La pédophilie c’est comme les métastases sionistes, ça existe dans tous les pays du monde.....
      Alors parles-nous plutôt de ce flic sioniste filmé en train de massacrer par haine, un palestinien et et qui juste été condamné à ..... démissionner :
      http://fr.timesofisrael.com/le-policier-filme-en-train-de-frapper-un-chauffeur-arabe-demissionne/?utm_source=A+La+Une&utm_campaign=f7f5ee989a-EMAIL_CAMPAIGN_2017_04_04&utm_medium=email&utm_term=0_47a5af096e-f7f5ee989a-55542117

      Tout ce que vous avez retenu de la Shoah, c’est comment l’appliquer à un autre peuple.....


    • Jean Pierre 4 avril 22:27

      @Massada
      La paix régnera en Israel quand les israéliens aimeront mieux leurs propres enfants que leur idéologie colonialiste.


    • Jean Pierre 4 avril 22:49

      @Massada
      La paix s’installera en Israel quand les Israéliens accorderont plus d’importance à leurs enfants qu’a leur idéologie nationaliste et colonialiste.


    • Massada Massada 5 avril 08:28

      @OMAR
       

      La grande différence c’est qu’en Israël la pédophilie est condamné alors que chez vous elle est autorisé par la religion et même encouragée. Il suffit de constater le nombre de mariage entre de vieux croulant et de petites filles dans le monde musulman.


    • OMAR 5 avril 11:24

      Omar9

      @Massacrada

      Détourner l’attention sur des actes et problèmes sociétaux, pendant que ton gouvernement de voleurs, de racistes et de sionistes autorise la création d’une nouvelle colonie juive en Cisjordanie, il faut être un fourbe et diabolique sioniste pour le faire :
      http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/06/la-construction-annoncee-d-une-colonie-juive-en-cisjordanie-irrite-la-maison-blanche_5009155_3218.html
      L a « Pax Israélia » repose sur les corps des palestiniens et leur terre, la Palestine.
      Mais, ne t’en fais pas, il y a toujours une justice immanente...


    • Christian Labrune Christian Labrune 5 avril 19:01

      @Massada
      C’est vraiment dommage pour les Tibétains, dont le pays est occupé (réellement !) par la Chine depuis le début des années 50, que les Chinois ne soient pas juifs : on entendrait parler tous les jours de ce qui se passe du côté de Lhassa. Et l’armée chinoise, de surcroît, ne s’embarrasse guère d’un quelconque « code éthique ». Rien à rien à voir avec Tsahal.
      Les Tibétains, dont la situation est cent fois plus dramatique que celle des « Palestiniens » et qui, à la différence de ces derniers, n’ont jamais conçu le projet d’exterminer les Chinois jusqu’au dernier, ne ressemblent guère à ces abrutis palestiniens qui organisent des attentats, fêtent les assassinats en distribuant des friandises au petit peuple fanatisé, et donnent aux rues de leurs bourgades les noms d’assassins de femmes et d’enfants.
      Prenons les interventions publiques des Abou Mazen, Haniyeh (ou de son remplaçant actuel dont je n’ai pas encore retenu le nom), ou celles de l’islamo-nazi Meshaal, et comparons cela aux discours ordinaires du Dalaï-Lama. Qu’y a-t-il de commun ?
      Les Tibétains finiront par s’en sortir parce que le totalitarisme communiste, là-bas, est à bout de souffle, et qu’on a affaire à des peuples très anciennement civilisés. Je n’en dirai pas autant des « Palestiniens », lesquels ont déjà bouffé tout le pain blanc que leur propagande imbécile leur a permis d’acheter. Désormais, ça ne marche plus que sur quelques collabos décérébrés de l’extrême gauche française, à la botte des Frères musulmans
      Les Palestiniens vont droit dans le mur.
       


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 avril 19:03

      @Christian Labrune

      et allez reconnerie sur le Tibet  !! T’es en forme ce soir ^^


    • Christian Labrune Christian Labrune 5 avril 20:56

      et allez reconnerie sur le Tibet !! T’es en forme ce soir ^^

      @bouffon(s) du roi

      Quand on est un pauvre type, comme c’est visiblement votre cas :
      1- On est incapable de développer une argumentation.
      2- On se trouve pitoyablement réduit à tutoyer grossièrement - ce qui est un comportement de butor-, des gens qui n’ont pas le souvenir d’avoir jamais gardé les cochons en votre sale compagnie.
      3- Quand il s’agit du sujet traité ici, on fait spontanément, et sans même que quiconque l’ait exigé, la démonstration de ce que peut être la logique délirante, primaire et vraiment minable, de la palestinomanie.

       Les lecteurs qui disposent d’un cerveau comprennent tout ça au quart de tour.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 6 avril 09:51

      @Christian Labrune

      Les lecteurs qui disposent d’un cerveau, les gens intelligents donc, iront ou auront déjà fait la démarche de se renseigner par eux mêmes. Et si ce n’était pas le cas, la curiosité et/ou l’intégrité les pousseraient à le faire.
      Le reste c’est du baratin car tu n’as rien à dire en fait, parce que tu dis pas mal de conneries.

      ça te va ou on continue le ping pong ? ^^


    • Christian Labrune Christian Labrune 8 avril 12:48

      Le reste c’est du baratin car tu n’as rien à dire en fait, parce que tu dis pas mal de conneries.

      @bouffon(s) du roi

      Quelles conneries, pauvre bouffon de mes deux ?
      Pourriez-vous DEVELOPPER ; à tout le moins - il ne faut sans doute pas trop demander !- DEFINIR ces « conneries », pour qu’on rigole un peu.


  • njama njama 4 avril 13:11

    Le parallèle entre l’invasion de l’Algérie et celle de la Palestine est très pertinent ... c’est tellement analogue au plan colonialiste

    tant qu’Israël ne changera pas sa politique, il s’expose de lui-même à être malmené par les nations, à un impopularité qui est loin de s’éteindre

    tant qu’il ne définira pas ses frontières, vu qu’il piétine celles de 1967, on l’appellera cet ectoplasme, ersatz d’État, « l’entité sioniste »...


  • Massada Massada 4 avril 13:19

    Education à la haine islamique des enfants palestiniens.
     

    Les enfants apprennent les mathématiques à l’aide de problèmes basés sur le calcul de nombre de morts en martyrs. exemple :
     
    « Le nombre de martyrs lors de la première Intifada de 1987-93 totalise 2.026 martyrs, et le nombre de martyrs de l’Intifada Al-Aqsa en 2000 s’élève à 5.050, alors que le nombre de blessés atteint 49.760. Combien de martyrs sont morts durant les deux Intifadas ? », est demandé aux élèves de CM2.
     
    Les nouveaux manuels scolaires palestiniens ’apprennent aux élèves à devenir des martyrs.
    On aime tellement « les martyrs » en Islam.


  • njama njama 4 avril 13:46

    Dénoncer le sionisme en Palestine : Pour l’Aipac et le Crif c’est de l’antisémitisme

    C’est pas même un sophisme, c’est une imposture intellectuelle de prétendre une telle chose, car d’un côté le sionisme était et est toujours une pensée politique, alors que l’antisémitisme ne l’a jamais été. Et s’il était une pensée raciste, d’État(s), cela n’a rien à voir avec la Palestine.
    On ne peut comparer que des choses qui sont sur le même plan.
     


    • JL JL 4 avril 13:49

      @njama
       

       ’’On ne peut comparer que des choses qui sont sur le même plan.’’
       
       Très juste. Et comparer des choses non comparables c’est faire des amalgames.
       
       ’’L’amalgame est l’arme des fascistes’’ (Nicolas Sarkozy qui s’y connait en amalgames)

  • Massada Massada 4 avril 19:21

    Un misérable assemblage de groupuscules réunissant les épaves politiques de l’extrême gauche, les morts-vivants du trotskysme, et les éclopés frénétiques de l’idéologie écolo-altermondialiste, a accroché sous l’égide du CAPJPO, son pauvre destin à la locomotive de l’islam politique mondialisé.

    Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que derrière les agitateurs antisémites des Indigènes de la République et des idéologues du même acabit, il y a les solides structures internationales des Frères musulmans. 

    Ces structures sont assisses sur l’argent et les stratèges des grands pôles de l’islam mondial conquérant. Elles ont été bien décrites par Alexandre Del Valle dans son ouvrage « Les vrais ennemis de l’Occident. » 


  • QAmonBra QAmonBra 4 avril 19:27

    Merci @ l’auteur pour cet excellent article.

    Si il est un concept dont les $ionistes ont abusé et totalement dévoyé, jusqu’à l’absurde, c’est bien celui de l’antisémitisme.

    On se retrouve donc avec des européens, des caucasiens donc, dont les ancêtres se sont converti au Judaïsme voici plusieurs siècles, parlant l’hébreu avec l’accent allemand, voire polonais, traitant d’antisémites aussi bien les populations sémites de Palestine qui leur résistent, que ceux qui s’émeuvent de l’injustice qui leur est faite par des. . . Colons racistes ! (antisémites !?)

    Si cette monumentale tartuferie, qu’ils nous jouent depuis des lustres, n’est pas « Eine Große schutzpah, was ist das ? »


  • Massada Massada 4 avril 19:34

    Hypocrisie des anti-israéliens

    Le bilan de l’attaque chimique en Syrie passe à 100 morts, pas un mot, désintérêt total, seul leur obsession d’Israel hante leur pensées.


    • njama njama 4 avril 20:09

      @Massada

      sans aucune preuve que ce serait l’Armée Arabe Syrienne
      pitoyable allégation ! pfffff !!!

      par contre l’aviation israélienne a bien bombardé la Syrie il y a peu de temps, et perdu un avion, plus un autre touché par la DCA syrienne

      Le scénario de l’attaque chimique commence à être éculé, changez de refrain Massada, l’AAS n’a pas besoin de ça ... les terroristes islamistes reculent sur tous les fronts


    • Massada Massada 5 avril 08:22

      @njama
       

      1 il y a eu attaque chimique, le nier vous rend ridicule.
       
      2. vous prétendez avoir abattu un avion israélien, la belle affaire smiley
      aucun journal israélien n’en a parlé mais ceux de gauche si prompt à critiquer le gouvernement et Tsahal. Votre propagande arabe est lamentable, elle n’a pas évolué depuis les années 60 !
      Sinon qu’avez vous fait du pilote ? est-il vivant ? mort ? ou est son corps ? ou sont les débris de l’avion ? une petite photo ? un petit film ?

      Bon, vous m’avez fait bien rire 

  • Massada Massada 4 avril 19:36

    Deux policiers russes tués par des islamistes aujourd’hui.

     
    L’islamisme, la pire menace contre le monde libre depuis le nazisme

    • Jean Pierre 4 avril 22:45

      @Massada

      Je fait la synthèse de vos commentaires qui vous font dériver perpétuellement du colonialisme israélien au terrorisme : le terrorisme Islamiste est tellement utile au colonialisme Israélien que s’il n’existait pas il aurait fallu l’inventer pour pouvoir réaliser le rêve du Grand Israel.
      je regarde cela d’un peu loin et sur le long terme. Et je constate qu’Israël fait monter l’islamisme comme l’islamisme permet de faire grandir Israël. Les pires ennemis sont en fait les meilleurs alliés. Etonnant non ?


    • Massada Massada 5 avril 08:25

      @Jean Pierre

      C’est normal puisque le monde musulman est en guerre avec le reste du monde depuis 1500 ans.
      Vous les avez arrêté à Poitiers ensuite jeté hors d’Espagne, nous les jetons hors Judée Samarie.
      Israël est une reconquista


    • Hetadame Hetadame 5 avril 10:09

      @Massada : en temps que pire menace du monde libre, vous oubliez le colonialisme sioniste pur et dur du gouvernement d’Israel qui est digne de la politique de l’Afrique du sud durant ses « plus belles » années d’apartheid !!! 


    • Decouz 5 avril 10:16

      @Massada
      Voilà une conception bien simpliste de l’histoire, vous oubliez qu’après la reconquête espagnole, les rois chrétiens vous ont chassé avec les musulmans, et dans quels pays ont été vivre les juifs si ne n’étaient les pays musulmans (attention nous ne parlons pas de l’égalité qui est une notion bien plus tardive).


    • njama njama 5 avril 10:41

      @Massada

      sauf erreur ce ne sont pas les musulmans qui ont jeté les Juifs hors d’Espagne, ni eux qui avaient expulsés les Juifs d’Angleterre, ni eux qui faisaient des pogroms en Europe, ni eux qui sont responsables de l’holocauste nazi.
      Par contre ce sont bien eux qui en Afrique du Nord, et au Moyen-Orient les avaient accueillis quand ils étaient persécutés, et chassés.
      On ne peut pas dire que les sionistes leur sont vraiment reconnaissants ...
      L’antisémitisme est d’Europe, pas d’ailleurs, une Palestine qui serait antisémite est un non-sens historique


  • njama njama 4 avril 20:03

    l’antisémitisme est le meilleur allié du sionisme

    Ariel Sharon - 1982 - « je ferai tout ce que je pourrai pour accroître l’antisémitisme ! »
    Traduction d’une interview d’Ariel Sharon par Amos Oz, en 1982

    http://mai68.org/spip/spip.php?article6549

    en bas de l’article cité, ce commentaire :

    14 janvier 2014 22:44, par Arnaud69

    « Les antisémites seront nos amis les plus dévoués et les pays antisémites nos alliés »
    Théodore Herzl, cité par Hannah Arendt, « From the Dreyfus Affair to France today », Jewish social studies, vol. 4, 1992, p. 238

    « Cependant, je crois que l’antisémitisme, qui représente parmi les masses un courant puissant et inconscient, ne portera pas tort aux Juifs. Je le tiens même pour un mouvement utile du point de vue de la formation du caractère des Juifs. Il constitue l’éducation d’un groupe par les masses et conduira peut-être à son absorption. C’est à force de se durcir qu’on est éduqué. »

     « Sionisme et judaïsme ne sont pas la même chose, mais deux idées différentes et sûrement contradictoires. »

    Théodor Herzl journal 1895-1904 en vente dans toutes les bonnes librairies :


  • QAmonBra QAmonBra 4 avril 20:51

    Après le grand succès de la Loi Fabius-Gayssot et les immenses services qu’elle leur a rendu, les $ionistes ne désespèrent pas de parvenir, en France et ailleurs, par faire condamner toute critique du $ionisme, en la faisant assimiler juridiquement à de l’antisémitisme.

    Ils ont déjà essayé en France avec un groupe parlementaire à leurs bottes, après avoir essuyé quelques échecs aux tribunaux.

    Atteindre cet objectif serait pour eux l’équivalent de la cerise confite sur leur « Forêt noire », une véritable consécration de leur pouvoir. . .


  • Massada Massada 5 avril 09:07
    Le rassemblement antisémite organisé par les groupuscules islamistes et antisémites CAPJPO et BDS ne s’est pas déroulé comme ils le souhaitaient : Ils étaient à peine 150 islamo-gauchistes, parqués derrières des camions de CRS et sous haute protection policière, sans pouvoir parler aux Parisiens… En face, nous étions au moins 500 Juifs et non-Juifs déterminés à ne pas tolérer leur discours.
     
    Europe Israël, l’UPJF, l’OJE, Israel si Forever, le BNVCA, IMPACT et l’ensemble des associations du Collectif d’Urgence de la Communauté Juive s’étaient mobilisées malgré Shabbat. Le Bnaï Brith nous a rejoint.
    Malgré un début de contre-manifestation houleux, quand la police a voulu nous faire bouger pour que nous ne puissions être en face des antisémites, l’objectif de les empêcher d’agir a porté ses fruits.
    Nous sommes restés jusqu’à 16 h 30, heure de fin de leur rassemblement antisémite, sans qu’à aucun moment ils n’aient pu exposer leur discours de haine aux passants détournés par des cordons de CRS loin du lieu du rassemblement.
     
    Il s’agit là d’une victoire car à aucun moment ils n’ont pu approcher les promeneurs parisiens ni les touristes et donc ils n’ont pu diffuser leurs discours de haine antisémite.
    Personne ne pouvait approcher de la place du Châtelet, les rues autour et les stations de métro étaient toutes fermées pour isoler les antisémites…
    Plusieurs d’entre eux arboraient des tee shirt « Boycott Israël » et furent pris en photo avec constat de huissier pour des poursuites judiciaires ultérieures.

  • Djam Djam 5 avril 09:58

    L’AIPAC et le CRIF entretiennent efficacement un antisémitisme artificiel partout où ils peuvent. Ça leur permet justement de stopper tout questionnement sur la destruction voulue de la Palestine, la dévastation par des guerres injustifiées des pays autour d’Israël. C’est un très long processus voulu qui doit aboutir à la « refonte de tout le Moyen Orient » et in fine permettre le Grand Israël.

    Derrière ce grand plan, une théocratie a pris les manettes. L’Amérique et la perverse Angleterre ont réussi à transformer la France (entre autres) en armée de réserve. Nos soldats partent faire le sale boulot, ce qui permet aux soldats américains d’avoir le moins possible de victimes de guerre, ce qui maintient un calme relatif du côté de l’opinion américaine qui initialement ne voulait pas d’interventions guerrière dans le Moyen Orient.

    Mais les va-t-en-guerre de ces deux sectes sus mentionnées ne l’entendent pas ainsi. Eux veulent que les pays d’occident aillent faire les guerres de destruction de tous les pays arabes susceptibles de limiter le plan du Grand Israël. Ce pays artificiel est un état voyou qui tue et bafoue en boucle toutes les résolutions de l’ONU sans que cette dernière ne moufte.

    On en est là et comme les médias ont été quasiment partout mis au pas de l’ordre de la désinformation de masse, aider les palestiniens et leurs voisins à reconstruire leur pays et leur souveraineté ne pourra se faire que si nous renversons les sectes et les lobbies ultra puissants qui agissent partout en sous-main.

    Allez donc demander aux français, dont une grande partie sont toujours des veaux clonés sur la misère de l’american way of life, d’avoir des c........ et de se lever pour retrouver leur bon sens, vous perdrez votre temps. Les français de l’époque en cours sont devenus en majorité des eunuques peureux qui tremblent si on leur coupe leur portable ou si on leur raye leur bagnole.


  • Decouz 5 avril 10:26

    Tous les pays ne pratiquent pas heureusement la politique de la France, les pays nordiques sont bien plus courageux.
    Quant à BDS, si le boycott politique et pacifique est interdit en France par rapport à un seul pays (pour la Russie et d’autres c’est légal...ce n’est pas du racisme), ce n’est pas un problème dans d’autres pays , et ça inquiète sérieusement le gouvernement israélien. Des universités, des acteurs, des chanteurs de divers pays continuent d’apporter leur soutien en refusant de participer à des actions avec des institutions israéliennes.
    Pourquoi refuser les échanges universitaires par exemple ? Parce qu’il y a des liens entre certains secteurs de la recherche et la fabrication d’armes qui sont utilisées contre les Palestiniens.


  • jaja jaja 5 avril 10:37

    Puisqu’on est en campagne électorale rappelons, pour celles et ceux qui l’ignorent, que le seul candidat à appeler au boycott de l’État d’Israël c’est Philippe Poutou !

    Ceci dans le cadre de la campagne BDS, impulsée par les Palestiniens eux-mêmes. Ce qui a valu à beaucoup de militants (dont des membres du NPA) de passer en justice....

    https://npa2009.org/communique/contre-la-criminalisation-de-bds-le-seul-hors-la-loi-cest-letat-disrael


  • njama njama 5 avril 11:09

    L’antisionisme n’a rien à voir avec les Juifs en tant qu’ils sont juifs. Le projet sioniste était politique, nationaliste, et athée, à ceci près qu’il est étroitement lié à une « culture » juive.
    Si les Juifs avaient auparavant à craindre d’être juifs en tant que Juifs, et d’être ostracisés, voir persécutés pour cette seule raison de l’être, la nouvelle réalité historique contemporaine simultanée au sionisme de la fin du XIX° siècle est que aujourd’hui dans une société laïque, (secular en anglais) tout le monde s’en fout complétement du judaïsme en tant que religion, car son influence est négligeable dans le paysage religieux, et passerait presque pour folklorique dans ses aspects les plus intégristes. D’un point de vue numérique au plan mondial c’est une petite secte de quelques millions de croyants, quantité presque négligeable comparée, à plus d’un milliard de chrétiens et d’autant de musulmans.
    Dans le monde musulman, depuis ses origines il y a 14 siècles, les Juifs ne posaient pas plus ni moins que les chrétiens de problème de coexistence.

    Donc on ne voit pas bien comment l’antisionisme qui est lui, purement politique, pourrait être antisémite (anti-judaïque) ? La Palestine aurait été envahie, spoliée par des zoulous ou des tatars, ce serait pareil, et même combat anti-colonialiste pour les Palestiniens.


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 14:23

      Dans le monde musulman, depuis ses origines il y a 14 siècles, les Juifs ne posaient pas plus ni moins que les chrétiens de problème de coexistence.

      @njama

      C’était surtout aux juifs et aux chrétiens installés dans le monde musulman, et souvent bien avant la naissance du caravanier de La Mecque, que l’islam posait des « problèmes de coexistence » ! Les Coptes en savent encore quelque chose, et les chrétiens de rite syriaque, et les huit cent mille Juifs qui, depuis 48, ont dû fuir les pays arabes du Moyen-Orient.

      La condition de dhimmi, ça ne vous dit rien ? Vous n’avez jamais rien lu là-dessus ? Si une femme, dans l’islam, c’est la moitié d’un homme, ceux qui sont tout à fait en dehors de l’islam, les kouffar, ne sont même pas considérés comme des hommes. On les exploitait et on les traitait comme des chiens. Si nos crétins boboïsés d’aujourd’hui aiment à se gargariser du « vivre ensemble », il faut reconnaître que le vivre-ensemble dont vous parlez, et qui s’est prolongé jusque dans le XIXe siècle, n’était pas des plus plaisants pour ceux qui faisaient les frais d’une tyrannie aussi abjecte.


  • njama njama 5 avril 11:18

    Pourquoi j’ai quitté Israël
    Avigail Abarbanel – une psychologue d’origine israélienne qui a quitté Israël depuis 25 ans – exprime ici ce qui la sépare de ses anciens compatriotes.
    " [.........]

    Donc, comme dans toute secte ayant déjà existé et ceux qui, sans aucun doute, continueront d’être créés, vous vivez dans un aveuglement auto-imposé. Vous créez et recréez une image de la réalité remplie de trous, mais vous vous sentez très bien comme cela. La possibilité de remplir ces trous vous met face à vos terreurs mortelles, votre peur morbide de l’anéantissement. Et vous ne pouvez pas le supporter. Je sais ce que l’anéantissement veut dire pour vous. Cela ne veut pas dire seulement être tué. L’anéantissement veut dire que le peuple juif, la judaïté elle-même, n’existerait plus. Pour vous, « assimilation » veut dire aussi anéantissement. Ils nous ont appris cela à l’école. On nous a enseigné que l’assimilation était à rejeter, de la lâcheté, de la trahison de notre peuple. Si des juifs se marient avec des non-juifs dans leurs pays et quand toute trace de judaïté, quelle qu’elle soit, se dilue, vous vous inquiétez. Vous pensez que c’est la fin. Parce qu’il n’y a pas d’individus, seulement le groupe, et quand le groupe va bien alors les individus vont bien. Vous prenez alors toute menace contre le groupe comme une menace personnelle. C’est pourquoi vous criez à l’antisémitisme si rapidement et par réflexe, dès que vous percevez la moindre menace envers votre secte nationaliste.

    J’ai abandonné la secte parce que je voulais découvrir qui j’étais vraiment. J’ai refusé que le seul objet de ma vie soit de défendre la secte et de lui permettre de continuer. C’est humain, c’est mammifère de laisser son identité être possédée par le groupe, mais cela ne fait pas une vie heureuse. Nous avons survécu en tant que mammifères, en partie parce nous avons vécu en groupe. Sans le groupe autour d’eux, nos ancêtres seraient probablement morts dans ce monde difficile où ils vivaient. Votre psychologie n’est rien de plus que la psychologie du temps des cavernes et cela ne concerne pas que vous. Mais nous sommes une espèce qui a la capacité de faire bien mieux. Dans le monde actuel, notre survie dépend de notre capacité à transcender nos instincts animaux. Nous pouvons développer et utiliser la partie morale et éthique de notre cerveau, cette partie qui nous permet conscience de soi et empathie, cette partie qui peut prendre la responsabilité de ses propres péchés et crimes et qui peut faire pénitence. Ce qui va nous sauver n’est plus de rester dans notre petit groupe mais de se rassembler en tant qu’une seule espèce, l’espèce humaine. Allez, abandonnez la secte et la mentalité de ghetto et rejoignez la race humaine, faites la bonne chose. Vous voulez vraiment être spécial, remplir une destinée spéciale ? Par tous les moyens ! Alors ouvrez le chemin à l’éveil en admettant, en vous repentant et en transformant votre identité en quelque chose de sain et de positif. Montrez ce qui peut se passer lorsqu’on n’est plus que de simples mammifères apeurés.

    Je ne m’attends pas à ce que vous m’entendiez ou à ce que vous voyiez ce que vous ne pouvez pas voir. Vous êtes des experts en endoctrinement et êtes trop enfoncés dans votre vision de la réalité basée sur la peur. Vous me décevez beaucoup. C’est pourquoi je soutiens le BDS contre vous. Si vous ne voulez pas vous arrêter de vous même, quelqu’un doit le faire pour vous.

    Par Avigail Abarbanel – 8 octobre 2016


  • mursili mursili 5 avril 14:15

    Nul besoin d’être antisioniste pour demander à l’État d’Israël de définir clairement ses frontières et sa conception de la citoyenneté des personnes vivant sous sa juridiction. Le droit international interdit l’acquisition de territoires par la force et impose à la puissance occupante de respecter les droits de la population des territoires occupés.
    Rappel de quelques règles de droit :

    - L’occupant n’acquiert pas la souveraineté sur le territoire.
    - L’occupation n’est qu’une situation temporaire et les droits de l’occupant se limitent à la durée de cette période.
    - Les transferts de ressortissants civils de la puissance occupante dans le territoire occupé, qu’ils soient forcés ou volontaires, sont interdits.
    - Les peines collectives sont interdites.
    - La confiscation des biens privés par l’occupant est interdite.

    https://www.icrc.org/fre/resources/documents/misc/63td88.htm&nbsp ;


  • Christian Labrune Christian Labrune 5 avril 14:43

    Cet article - et nombre d’interventions qui lui font suite-, semble fait pour illustrer de la manière la plus grotesque et caricaturale les analyses de Pierre-Angré Taguieff. Je me contenterai de recopier quelques paragraphes aux pages 43 et suivantes de Une France antijuive ?
    - Regards sur la nouvelle configuraton judéophobe.
    CNRS éditions, 2015.


    Taguieff :

    Ce qui est significatif dans ce qu’il est convenu d’appeler « l’importation du conflit israélo-palestinien » sans préciser ce qui est « importé » et qui sont les « importateurs » (mais aussi quels sont leurs intérêts et leurs stratégies) , c’est moins l’importation elle-même que son caractère sélectif. Car aucun autre conflit, en Syrie, en Algérie, en Tunisie, en Irak, en Lybie ou en Egypte, aussi sanglant soit-il n’a été importé en France sous la forme de manifestations violentes s’accompagnant d’une propagande mensongère massive. Ce qui laisse supposer que ladite « importation » pourrait s’expliquer avant tout par des malaises et des antagonismes traversant la société française, dont elle serait en quelque sorte le symptôme qu’il faudrait dès lors décrypter. Comme le fait remarquer l’éditorial du Monde daté du 24 juillet 2014, « les conflits arabo-arabes ne font pas descendre dans la rue, pas plus que les malheurs des chrétiens d’Orient », et ce, alors même que le nombre des victimes musulmanes ou chrétiennes est sans commune mesure avec celui des victimes palestiniennes. On ne peut que s’interroger sur l’indignation sélective laissant entendre que les victimes palestiniennes seraient dotées d’un degré supérieur d’humanité et appelleraient un surcroît de compassion ou d’indignation. A moins de supposer que leur ennemi israélien soit perçu comme le seul vrai ennemi, « le Juif ».

    La propagande palestinienne (relayée par la propalestinienne) procède en outre à un tri sélectif des images victimaires, qui consiste à privilégier des images de femmes et d’enfants blessés ou tués au cours des affrontements armés entre l’armée israélienne et les brigades islamo-palestiniennes. La mise en sepctacle des « victimes innncentes » tombées à Gaza fait partie de la propagande anti-isréalienne du Hamas et de ses relais internationaux. C’est pourquoi les stratèges islamistes font tout pour dissuader la population civile des quartiers de Gaza visés par des frappes isréaliennes de s’en éloigner, alors même que Tsahal inonde ces quartiers de tracts appelant les civils gazaouis à quitter leurs maisons ou certain bâtiments (hôpitaux, écoles, mosquées, etc.) au milieu desquels des groupes terroristes ont installé leurs dépôts d’armes, leurs lance-roquettes ou leurs centres de commandement. Il leur faut préserver leur capital de « victimes innocentes » en alimentant régulièrement les « boucliers humains » voués à être cyniquement sacrifiés pour la cause, dans le cadre d’une guerre symbolique mondiale où la victoire appartient à celui qui occupe le rang de la victime maximale, selon une stratégie bien rôdée.


    • njama njama 5 avril 18:08

      @Christian Labrune
      Taguieff :
      "Car aucun autre conflit, en Syrie, en Algérie, en Tunisie, en Irak, en Lybie ou en Egypte, aussi sanglant soit-il n’a été importé en France sous la forme de manifestations violentes s’accompagnant d’une propagande mensongère massive.« 

      Quelles manifestions »violentes" dont je n’aurais pas souvenir ?
      Quelle propagande mensongère massive ?

      Vous pourriez développer un peu ...

      Pierre-André Taguieff, le Néo-Con Lajoie, contributeur régulier du site islamophobe Dreuz.info qui prétend lutter contre le populisme, l’extrême droite, l’antisémitisme et le racisme, le précise-t-il dans son ouvrage ?


    • njama njama 5 avril 18:24

      @Christian Labrune

      La solution politique (et pacifique de surcroit) pour Israël est dans le postsionisme, pas dans un néo-sionisme qui vous enferme dans des questions identitaires, dans vos peurs du passé, et qui vous dirige vers un fondamentalisme intégriste alors que votre identité juive n’est plus menacée comme elle a pu l’être dans l’Histoire.

      Israël a les moyens de ça, d’être un colonisateur (il y en eut tant dans l’Histoire) généreux, fécond, culturellement, intellectuellement, économiquement, financièrement, ... au lieu de rester arcbouté dans une stratégie de la tension avec vos voisins directs qui vous coûte au moins aussi cher,si pas davantage, en plus de vous faire vivre en état de stress permanent qui malmène votre propre nation également, et d’être mal aimés, voire détestés en raison de votre politique agressive, et non pas en raison d’être juifs.

      Le post-sionisme : une vision plus juste de la société israélienne contemporaine
      https://www.cairn.info/revue-mouvements-2004-3-page-49.htm


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 avril 18:29

      @Christian Labrune

      Voilà , là tu dis des conneries, surtout en citant Taguieff (néocon français).
      Manipulation que tout ça ^^


    • jadevo 5 avril 19:01

      @Christian Labrune

      Taguieff... Taguieff... Taguieff... Pas le PAT, quand même, qui collabore à un site proche du Front national :
      http://www.dreuz.info/nos-auteurs
      Non, pas possible, forcément un homonyme.


    • Christian Labrune Christian Labrune 5 avril 21:02

      @njama

      Les manifs de Barbès, Sarcelles, puis celles de la République, sous les drapeaux du Hamas, et les exactions commises par les crapules de l’extrême gauche antisémite, ça ne vous rappelle rien, peut-être ?

      De quoi vous rafraîchir la mémoire :
      http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/07/21/cazeneuve-denonce-des-actes-antisemites-a-sarcelles-dimanche_4460361_3224.html


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 11:48

      @jadevo
      Je n’ai pas attendu Taguieff ou Bensoussan, partant des mêmes constatations que ces auteurs (je sais parfaitement ce qui se passe dans les banlieues depuis plus de vingt ans ),pour arriver exactement aux mêmes conclusions. Je recopie une page de Taguieff parce que c’est fait en dix minutes et que cela correspond très exactement à mon expérience et à ce que je pense. J’écris lentement, et il m’aurait fallu une demi-heure pour pondre un texte de la même longueur, qui dise exactement la même chose.

      Personne n’est plus hostile que moi à l’extrême gauche-droite fascisante qui sévit en France ( NPA, Le Pen, Mélenchon, etc.). Ce que vous me chantez de la proximité de Taguieff avec les néo-conservateurs américains m’est complètement indifférent. Je n’avais pas la moindre estime pour Bush, mais je dois avouer qu’après huit années d’administration Obama, je considère le rôle désastreux joué par ce crétin plus grave encore, en politique extérieure (Moyen-Orient), que celui de son prédécesseur républicain.

      Si vous aviez un minimum d’honnêteté intellectuelle, vous ne chercheriez pas à faire des procès d’intention conspirationnistes, vous argumenteriez à partir du texte que je proposais. Qu’y a-t-il d’inexact dans ce texte ?
      Le conflit israélo-palestinien est-il dans le monde le seul conflit portant sur des questions de frontières et de territoires ? En existe-t-il d’autres ? Ont-ils droit en France à la même publicité ?
      Existe-t-il une propagande pro-palestinienne ? C’est quoi, c’est article ? C’était quoi, il y a quelque jours, ce rassemblement antisémite à la station Châtelet ? Qui tire les ficelles de cette propagande, sinon les salafistes et les Frères musulmans ? Qui en sont en France (et sur AgoraVox en particulier) les principaux idiots utiles ? Avez-vous déjà ouvert les sites à la bottes des Frères ? Celui de l’UOIF, ou bien oumma.com, pour avoir une idée un peu précise de ce qui pourrait résulter de ce nouveau totalitarisme ?

      Quelles sont les conséquences de cette propagande infecte ? De l’affaire al-Dura, en particulier ? Avez-vous lu « L’enfant, la mort et la vérité - Les manipulations de France 2 autour de l’affaire al Dura », l’étude minutieuse réalisée par Esther Shapira et Georg M. Hafner ? L’assassin de Montauban et de Toulouse voulait « venger les enfants palestiniens » que le Hamas n’hésite pas à faire crever dans des conditions atroces pour alimenter Pallywood. Qu’est-ce qui a pu faire entrer un pareil projet dans la tronche d’un décérébré inculte, sinon cette propagande infecte et mensongère ? Je tiens l’auteur du présent article et vous-même pour les complices de ces sortes de crimes. Certes, Vous n’iriez pas tirer à bout portant une balle dans la tête d’une gamine de huit ans, mais vos discours mensongers sont propres à manipules des imbéciles et font de vous des pousse-au-crime.


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 11:52

      ERRATUM
      Cette intervention répondait à Njama, et non pas à Jadevo - que je ne vois même pas sur cette liste !- J’avais cliqué sur « répondre à » et je ne comprends pas ce qui aura pu se passer dans les profondeurs cybernétiques du système.


    • jadevo 6 avril 23:29

      @Christian Labrune

      Je ne vous parle ABSOLUMENT pas de la proximité de PAT avec les néoconservateurs américains. Je vous parle de ses interventions sur un site proche du Front national.
      http://www.dreuz.info
      Ceux qui ne le connaissent pas seront intéressés en particulier par les contributions d’un certain M. Gomez, quelqu’un qui n’hésite pas à prendre la défense de la mémoire de l’OAS. On est loin du néoconservatisme.
      Je ne vous fais donc AUCUN procès d’intention, je me contente d’observer et de faire quelques constats. Je ne sais pas de quoi ce PAT est un spécialiste (au point qu’on utiliserait sa prose comme argument d’autorité). Je constate modestement qu’il publie sur un site d’extrême-droite.
      « Personne n’est plus hostile que moi à l’extrême gauche-droite fascisante qui sévit en France (NPA, Le Pen, Mélenchon, etc.) » écrivez-vous. Laissez-moi vous dire alors que vous percevez la réalité qui vous entoure sur le mode de l’hallucination. Si PERSONNE n’est plus hostile que VOUS à Le Pen, allez chercher une autorité qui ne soit pas celle de quelqu’un qui collabore à un site d’extrême-droite, ouvertement proche du Front national.
      Je parie que si vous dissipez ces quelques contradictions vous serez beaucoup plus convaincant.
      Je me demande si au fond vous ne vous êtes pas convaincu que des sites comme Dreuz ou Euro-Israël, qu’un chercheur au CNRS comme PAT ou bientôt pourquoi pas Alain de Benoist donnent de la matière à l’élaboration d’une vraie pensée critique.
      Vous semblez moins dément que la moyenne des trolls d’extrême-droite ou même fascistoïdes qui traînent sur tous les forums. Je parierais que vous êtes sincère. Mais de deux choses l’une : soit vous êtes bel et bien un militant d’extrême-droite (en ce cas pourquoi ne pas le dire ? l’extrême-droite existe, elle a le droit de participer aux élections et même d’être élue), soit vous êtes un des idiots utiles de ces sites nauséabonds.
      Trouvez-moi des citations d’un auteur plus neutre et nous verrons.


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 avril 14:43

      @jadevo
      Votre insistance a quelque chose de ridiculement pathétique. Vous êtes comme ces catholiques du début du XXe siècle qui, avant de lire un auteur, se demandaient s’il n’était pas à l’Index du Saint-Office et s’il leur était par conséquent permis de le lire sans compromettre le salut de leur âme. Je ne sais pas de quel « Index » vous vous autorisez, mais c’est probablement celui, très diffus, de la bien-pensance qui, il n’y a pas si longtemps, dans le Nouvel Obs ou je ne sais quelle feuille du même tonneau, dressait des listes des « nouveaux réactionnaires » à ne pas lire.

      Je n’ai pas lu tout Taguieff, parce que le bonhomme est prolixe, mais quand même plusieurs milliers de pages, où je n’ai jamais rien trouvé qui me heurte. Il est vrai que je suis aussi ce qu’on appelle un « nouveau réactionnaire », ennemi des niaiseries extrémistes, mais cela, je l’assume parfaitement.

      Quand vous aurez lu un certain nombre d’études de Taguieff, on pourra peut-être discuter d’autre chose que de vos fantasmes. Commencez par sa petite étude sur « Le nouveau national-populisme », ça vous donnera une idée de ce qu’il peut penser de l’extrême droite et du FN. Ce n’est pas le meilleur de ses bouquins, mais ça vous coûtera moins de trois euros. C’est là :

      https://www.amazon.fr/nouveau-national-populisme-Pierre-Andr%C3%A9-Taguieff/dp/2271072700

      Le bouquin que je citais, plus récent, est évidemment plus roboratif, mais c’est plus de trois cents pages. « Prêcheurs de haine », paru au début de ce siècle, si on lit les notes infra-paginales, c’est.l’équivalent de deux mille pages d’un livre de poche, mais on apprend beaucoup.
      Wikipedia propose un article assez long sur Taguieff ; je viens de le vérifier. On en a plus vite fait le tour mais, pour tout lecteur exigeant, un « digest » ne saurait se substituer au texte qui en est la source.


    • jadevo 7 avril 15:30

      @Christian Labrune

      Vous avez un talent qu’on ne peut pas contester pour détourner les discussions.

      Je ne parle pas de néo-conservatisme. Qu’un auteur soit néo-conservateur (même si je ne le suis pas) ne le disqualifie pas. Mais je vous dis qu’il n’est pas question de néo-conservatisme. Le site (Dreuz) dont M. Taguieff est l’un des auteurs n’est pas néo-conservateur, il est proche du Front national. Certains de ses intervenants sont probablement des militants du Front national (je vois pas qui, à part un militant du Front national, éprouverait en 2017 le besoin d’écrire un article pour défendre la mémoire de l’OAS, comme le fait M. Manuel Gomez). C’est vous-même, cher monsieur, qui avez écrit sur ce forum que le Front national est un parti fasciste (ce que conteste Taguieff et je ne suis pas sûr de lui donner tort). Vous avez précisé en outre que nul serait plus que vous l’ennemi de ce parti fasciste.

      En ce cas, pourquoi continuer de citer un auteur qui ne semble pas, lui, se formaliser d’écrire dans diverses feuilles qui ont en commun d’être des satellites du Front national ? C’est ce que pourriez prendre la peine de nous expliquer.

      Le Front national n’a strictement rien à voir avec l’hérésie. Je ne vois pas du tout le rapport. Le Front national est un parti politique qui a été fondé, notamment, par d’anciens membres de l’OAS et par quelques nostalgiques de l’occupation allemande. Pas de contestation sur ce point je suppose. La vision qu’on en a ou plutôt qu’il veut donner de lui-même fait qu’aujourd’hui, pour un peu, on le considèrerait comme le dernier bastion de la laïcité, du sionisme et de l’anticapitalisme. Le Pen et Mélenchon, nous dit-on, c’est la même chose.

      L’un des contributeurs (et même plus qu’un contributeur, il pose parfois plusieurs pseudo-articles par jour) du site Dreuz, Guy Millières écrit d’ailleurs en substance qu’il pourrait être tenté par le vote Front national si Marine Le Pen n’était pas une gauchiste dans le domaine de l’économie... COMME SI le reproche qu’on peut adresser à cette extrême-droite, étant donné son passé, n’était pas... AILLEURS !

      Vous vous prétendez ennemi des « niaiseries extrémistes ». Vous n’êtes donc pas du tout comme M. Taguieff, qui publie lui sur un site évidemment extrémiste.

      Vous savez, on trouve un certain nombre de prises de positions, dans le programme du Front national qui prises isolément pourraient sembler très acceptables, mais il faut les inscrire dans un plan d’ensemble. Idem pour Taguieff, et dans le plan d’ensemble de Taguieff il ne faut surtout pas oublier Dreuz et tous les sites d’extrême-droite du même acabit. On peut avoir sur quelques points les mêmes positions que le Front national sans pour autant être du Front national. Mais quand on se met à se justifier alors qu’on pourrait chercher ailleurs en prenant appui sur les publications du Front national, on est tout simplement un partisan du Front national, qu’on en ait conscience ou pas.

      Imaginez un peu que je vous tienne un raisonnement basé sur les écrits d’un contributeur du Nouvel observateur ou de Libération et que je vous renvoie à ces écrits. Vous ne les liriez pas, vous prononceriez leur exclusion du fait de leur origine.

      Taguieff est quelqu’un qui mène un combat politique assez clair, qui s’inscrit dans une mouvance politique connue, dont le but principal est de faire avaler aux gogos la pilule FN. Son parcours n’est pas très original. Mais vous ne me ferez pas prendre des vessies pour des lanternes, ni des cloaques aussi putrides que Dreuz ou Euro-Israël pour des sources d’informations.

      Vous êtes décidément l’idiot utile du fascisme... et tout cela au nom d’un ultra-sionisme assez étrange. Auriez-vous quelque chose à vous faire pardonner, un père ou un grand-père milicien ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 avril 18:39

      @jadevo

      Quand on n’a rien lu d’un auteur, quand on en parle à partir de ce qu’on en a « entendu dire » dans la presse ou en piochant n’importe comment dans l’Internet, on en vient à écrire n’importe quoi, et vous allez bientôt m’expliquer que Taguieff, puisqu’il est « d’extrême droite », est un antisémite enragé et même un palestinomane proche du Hamas néo-nazi. L’extrême droite/gauche, c’est ça, et elle bénéficierait en France de la même indulgence dont le PCF et quelques groupuscules gauchistes avaient pu profiter autrefois s’il n’y avait pas eu la collaboration avec l’Allemagne hitlérienne et les conséquences que l’on sait.

      http://www.valeursactuelles.com/guides/livres/taguieff-le-front-national-et-le-diable-46619

      http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_1999_num_58_1_2534

      Ces deux liens vous renvoient à deux commentaires d’ouvrages de Taguieff que vous n’avez évidemment jamais pris la peine de lire et qui concernent justement le Front national. L’un fut écrit en collaboration avec Michèle Tribalat, qui est aussi une sociologue d’une rare clairvoyance.

      L’autre article est de Robert Redeker, qui fut menacé de mort par les islamistes après un article dans le Figaro, et bénéficie encore d’une protection policière. C’est un commentaire du bouquin de Taguieff qui analyse la vision du Front national comme image du diable et les effets pervers de cette fabrication qu’on doit, comme vous le savez probablement, à l’homme à la francisque, ami d’un certain Bousquet, chef de la police de Vichy, grâce au soutien de qui il put si longtemps occuper l’Elysée. Je vous recopie en bas de page un morceau de l’article de Redeker, qui restitue assez fidèlement le point de vue de Taguieff. Pour vous éviter l’effort d’une trop longue lecture, je copie en gras les formules les plus pertinentes.

      Redeker :

      La stratégie des adversaires du FN porte, depuis son installation dans l’espace public, un nom : diabolisation. La gauche, modérée et extrême, les associations, la caste jacassante du show-business et des animateurs télévisuels, le journalisme dominant et les éditorialistes conformistes, certains intellectuels ne cessent, face au FN, et avec sa complicité gourmande, de réinventer le diable. Mieux encore : ils le suscitent, ils l’alimentent, ils le renforcent, tant l’exorciste a besoin pour exister des forces obscures qu’il prétend combattre. La rhétorique anti-FN, quand bien même elle prétendrait descendre des Lumières, est une forme de démonologie dont l’obscurantisme crève pourtant les yeux. Elle se moque du savoir comme de l’honnêteté argumentative. Rien en elle n’atteint la dignité de stratégie politique, peu en elle échappe à la parodie de la morale, tout en elle trahit la pensée magique. Là est la leçon que chacun peut tirer du livre de Taguieff.

      Depuis les années 1980, ce sont les mêmes ritournelles, les mêmes clichés, qui sont donnés à entendre, comme un CD passant en boucle. “Fascisme”, “nazisme”, “pétainisme”, “heures les plus sombres”, “lepénisation des esprits”, etc., ces leitmotive qui s’accompagnent souvent de la condamnation des électeurs, saturent le non-débat politique sur le FN.

      Ce discours ne se contente pas de ne rien dire, de brasser du vent. Bien que gonflé de son importance, grisé d’une morale à deux sous, il n’est d’aucune efficacité sur la réalité : loin de réduire l’influence du FN, il l’accroît. Tout se passe comme si les tirades indignées et les manifestations vertueuses étaient les meilleures alliées du parti des Le Pen. C’est que la rhétorique hostile au FN, avec sa morgue de donneuse de leçons, est perçue comme celle de la France d’en haut quand, de plus en plus souvent, le FN est perçu, à tort ou à raison, comme le porte-voix de la France d’en bas. Le discours anti-Le Pen en dit plus sur ceux qui le tiennent que sur le FN lui-même. De fait, il est une métastase de l’antifascisme d’obédience soviétique dont il reprend les rituels et les refrains.


    • jadevo 9 avril 14:50

      @Christian Labrune

      M. Taguieff n’est pas un de mes auteurs de prédilection (j’ai mieux à lire) mais je ne l’ignore pas. J’ai lu, un peu en diagonale, Le Sens du progrès, plus lointainement et de plus près un bouquin sur la « nouvelle droite », un autre sur les Protocoles des Sages de Sion. Je n’ai vraiment pas été ébloui et j’ai d’autres lectures.

      A une époque les médias le présentaient comme un spécialiste de l’extrême-droite, du Front national, quelqu’un donc qu’il était urgent de lire pour éviter la contagion. Tout ça pour finir par écrire sur un site particulièrement crapoteux qui fait l’apologie du Front national.

      Ce genre de parcours ne plaide ni pour l’objectivité ni pour la rigueur intellectuelle de l’auteur. Et puis être chercheur au CNRS et contributeur du site Dreuz, dans un monde normal ça serait une contradiction dans les termes.

      Tenez, le dernier article de M. Gomez. C’est titré « Si la France abandonne l’euro » (une idée grotesque) : http://www.dreuz.info/2017/04/06/si-la-france-abandonne-leuro Mais il faudrait lire les œuvres complètes de cet auteur : http://www.dreuz.info/author/manuel-gomez2000

      J’aimerais que vous, le pire ennemi du FN, parti dont vous dites qu’il est fasciste, vous nous expliquiez un peu ce que vous pensez de tout ça. La meilleure preuve – scientifique ! – de l’islamofascisme serait apportée par un auteur qui écrit lui-même sur un site pro-fasciste ?

      J’aimerais aussi que vous nous expliquiez comment l’islamo-fascisme va s’emparer du pouvoir en France et imposer la charia. Aux dernières nouvelles, le parti qu’on annone à 25-26 % et qui sans doute est au-dessus n’est pas un parti islamique ou islamiste, c’est le Front national, c’est-à-dire un parti fasciste (je vous cite), un parti soutenu par les auteurs de Dreuz, Dreuz ce site auquel contribue M. Taguieff qui comme chacun sait est le meilleur remède au FN et sans doute son pire ennemi (après vous).

      A l’évidence, vous tournez dans un tout petit cercle circonscrit par deux ou trois idées (au nombre desquelles j’imagine le passé collaborationniste de votre famille, qui vous inspire un sionisme de mortification personnelle et la peur de se faire casser la gueule propre aux hommes d’un certain âge). A l’intérieur de ce cercle, vous vous sentez à l’abri. La cohérence c’est une autre paire de manches. Vous la cherchez quand même au forceps parce vous n’êtes pas très fier de ce que vous êtes devenu. Vous vous présentez à la fois comme nationaliste et l’ennemi du seul parti nationaliste (pour lequel vous prétendez ne pas voter mais qui peut vous croire), nationaliste aussi et le meilleur ami d’un pays étranger qui a sa légitimité et ses intérêts qui ne sont pas ceux de votre pays à vous.

      Comme tout ça est très irrationnel, vous procédez à la manière de Finkielkraut dont les ouvrages sont de simples collages de citations – mais qui lui est insoupçonnable de fascisme. Vous ne citez pas des livres qui vous auraient donné à penser, vous cherchez des livres dont vous pensez qu’ils pourraient donner une sorte de caution scientifique et morale à votre discours clairement situé. C’est Taguieff, Valeurs actuelles (il est permis de rire), Tribalat (« une sociologue d’une rare clairvoyance » : pas de chance, elle n’est pas sociologue mais démographe et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle ne fait pas l’unanimité, évidemment vous ne citerez pas C. Guilluy qui ne la fait pas non plus mais est d’un autre niveau), R. Redeker, etc.

      Une fois encore, on n’éblouit pas grand-monde avec ces lumières.

      Mais je crois – parce que je vous crois sincère – que le problème est surtout d’ordre psychologique. Vous êtes foncièrement (pas seul dans ce cas) l’homme d’extrême-droite, l’électeur ou le militant du FN qui ne s’assume pas encore. On vous verra au pouvoir bien avant les mollahs.


  • Allexandre 5 avril 17:03

    Depuis combien de temps savons-nous que le sionisme est l’un des problèmes nationaux et internationaux ? Les sionistes utilisent tous les moyens propagandistes et manipulatoires pour légitimer Israël et sa politique violente et raciste.

    L’AIPAC, le CRIF et la LICRA, sont des relais dictatoriaux qui savent utiliser la shoah et l’antisémitisme pour faire taire les gens qui disent la vérité. Ils n’ont pas encore compris que cela ne marche plus. Leur pouvoir dictatorial, en particulier en France a conduit le pays là où il se trouve, c’est-à-dire une société éclatée. Depuis 25 ans les sionistes cherchent à provoquer un conflit mondial opposant chrétiens et musulmans, dont ils seraient les vainqueurs. C’est une abomination.
    Mais le pire dans cette histoire, c’est qu’ils utilisent les juifs (les vrais) comme bouclier humain. Faut-il rappeler que les premiers sionistes étaient athées et marxistes ? Quand ils ont compris qu’ils n’arriveraient pas à leurs fins sans la religion ils mis la kippa et sont allés à la synagogue.
    Les Français de confession juive doivent relever la tête et s’opposer à cette politique qui pourrait leur coûter très cher. Il ne faut pas confondre l’anti-sionisme et l’anti-judaïsme. C’est là ce que veulent les sionistes. Il ne faut pas tomber dans le piège !!!

  • yvesduc 5 avril 18:58
    Merci pour cet état des lieux précis – et dramatique. Le sionisme a avancé comme jamais en Hollandie, et la démocratie a reculé d’autant : manifestations interdites, opinion publique de moins en moins représentée, droit international piétiné, etc. L’argent et la violence règnent chez nos dominants, qui ne devront pas s’étonner si un jour le peuple préfère se jeter dans les bras du pire.

    La Résistance palestinienne est très souvent pacifique : manifestations, grèves, démissions collectives, arrachages de drapeau, boycott, etc. Et le colonisateur y a plus d’une fois répondu par la violence. « Une histoire populaire de la Résistance palestinienne », de Mazin Qumsiyeh, relate une partie de ces actions de résistance pacifique (bien trop nombreuses pour être toutes rapportées), en insistant sur le fait que ces actions civiques sont apparues dès l’arrivée des Anglais et les premiers colons Juifs, avant la création de l’entité sioniste. Ce livre dresse un portrait formidablement digne des Palestiniens et de leur résistance à l’oppression.

  • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 12:20

    La Palestine en cartes postales

    http://www.objectivite.org/heritiers-nazizme

    NB - Toute ressemblance entre le salut que font sur ces images les petits soldats du Hamas : bras tendu, main à hauteur de la tête, paume vers le bas, avec une autre gestuelle à la mode dans l’Allemagne du IIIe Reich ne saurait évidemment être que fortuite !


  • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 12:40

    La chaîne I24news publiait il y a quelques jours un télégramme récemment retrouvé dans les archives, adressé le 2 novembre 1943 par Heinrich Himmler, chef des SS et artisan de la solution finale, à Mohammed Amin al-Husseini, mufti de Jérusalem. J’ai eu le temps de photographier sur l’écran l’original et sa traduction en Français, que je recopie ci-dessous. Le choix de lettres capitales, pour certaines expressions particulièrement instructives, est évidemment de mon fait.

    « A l’attention du Grand Mufti de Jérusalem Amin al Husseini – Dès sa création LE MOUVEMENT NATIONAL SOCIALISTE A FAIT DE L’EXTERMINATION DES JUIFS DU MONDE ENTIER SON PRINCIPAL CHEVAL DE BATAILLE. A ce titre, nous suivons avec intérêt votre combat contre les envahisseurs juifs en terre de Palestine. UN COMBAT COMMUN QUI UNIT LES ALLEMANDS ET LES MUSULMANS épris de liberté. C’est dans cet esprit que je vous souhaite de poursuivre cette lutte en cette journée sombre de l’anniversaire de la déclaration Balfour »

    Il va de soi qu’il n’y a aucune espèce de rapport entre l’idéologie du mufti de Jérusalem, très largement responsable de la guerre de 48 et de sa « nakba », mort en 1974, ayant échappé de très peu au tribunal de Nüremberg, et le signe de ralliement très particulier qu’on peut voir sur les cartes postales que je communiquais plus haut. Les écoles de l’autorité palestinienne ou celles de l’UNRWA à Gaza ne sont pas faites pour développer l’esprit critique et la culture historique. Par conséquent, ces malheureux ne se rendent même pas compte qu’ils font revivre au quotidien des comportements hitlériens. Pauvres « Palestiniens » !


  • Massada Massada 6 avril 12:54

    Rasha Atamny 31 ans sera basée à Ankara en tant que première secrétaire de l’ambassade israélienne.
    Félicitations et bonne chance à cette première femme musulmane israélienne diplomate !

     
    Ils n’ont pas l’air con les propagandistes du soi disant apartheid israélien. smiley

  • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 13:07

    L’Algérie en cartes postales

    On trouvera à cette adresse une petite video qui montre l’entraînement de la police algérienne et fait entendre les chants qui rythment, sur le terrain, les évolutions de ces braves.
    Ils chantent en arabe (la video est en bas de page) mais on a la traduction.

    Il n’y a plus de Juifs en Algérie. Ce que l’Allemagne n’avait pas réussi à produire : un pays « judenrein », l’Algérie l’a réussi : la plupart auront préféré faire leurs valises. Il faut dire qu’à entendre ces chants, comme à lire l’article qui est en haut de cette page, on n’a pas beaucoup de mal à les comprendre.
    Apparemment, pour beaucoup d’Algériens (mais ne les mettons pas tous dans le même sale panier) il ne suffit pas qu’il n’y ait plus de Juifs en Algérie, il faut encore qu’il n’y en ait plus nulle part, et pas même en Israël. Dans la folie génocidaire, difficile de faire pis.

    http://www.europe-israel.org/2015/12/video-algerie-exercice-de-marche-militaire-tuez-massacrez-et-retirez-la-peau-des-juifs/


  • Christian Labrune Christian Labrune 6 avril 13:51

    On reprendra bien une petite page de Taguieff !!! Ca ne peut pas faire de mal, et c’est très bon pour la déradicalisation des palestinopathes. Je recopie en gras les formules importantes, mais je ne suis pas sûr que cela apparaisse encore après l’envoi.

    Page 44 (c’est la suite de ce que j’avais déjà cité)

    Le caractère sélectif de cette importation de la guerre israélo-palestinienne en France s’explique par des facteurs historiques et sociologiques, au premier rang desquels l’on trouve la sur-représentation des jeunes d’origine maghrébine parmi les groupes mobilisés contre Israël et « le sionisme » ainsi que, dans ces milieux sociaux et culturels, la réinvention d’une tradition anti-juive présente dans les populations musulmanes du Maghreb longtemps avant la création d’Israël et l’invention de la « question palestinienne ». Cette tradition antijuive a été reformulée à travers les thèmes jihadistes diffusés par les prêcheurs et les réseaux islamistes utilisant Internet à des fins de propagande et d’endoctrinement. On note que dans les conflits non importés, aussi sanglants soient-ils, les Juifs, les « sionistes » et Israël sont significativement absents. Le critère du type de conflit importé est expressément lié à la présence de Juifs parmi les forces qui s’affrontent. Bref, si ces manifestations propalestiniennes ont lieu, et aussi régulièrement, c’est avant tout en raison de leur orientation antijuive, travestie en dénonciation d’Israël.

    L’historien Georges Bensoussan a justement souligné le double fait que, si le monde arabe est remlpli de conflits sanglants, « il n’y a que Gaza et la Palestine qui font descendre les gens dans la rue », et qu’alors que « la manorité des manifestants sont d’origine maghrébine », et en principe plus proches de l’Algérie que de la Palestine, « on n’a pas vu de manifestations lors de la guerre civile [en Algérie] dans les années 1990 ». Il avance cette hypothèse éclairante : « Le problème de fond, c’est qu’on importe un antijudaïsme d’origine maghrébine antérieur au sionisme, qui existait déjà au XIXe siècle. Le conflit israélo-palestinien a ravivé cet antijudaïsme. La Palestine cristallise la frustration des Arabes. Les Juifs sont jugés responsables de tous leurs malheurs. ». Ceux qui, en France, crient « mort aux Juifs » dans les manifestations pro-Gaza croient aussi que les Juifs sont la cause principale de tous leurs malheurs, qui se réduisent à de l’échec scolaire et de la marginalisation sociale, souvent accompagnés de passage à la délinquance.

    L’un des slogans les plus significatifs de la manifestation parisienne du 13 juiller 2014, lisible sur des banderoles, impliquait un soutien direct et sans conditions au Hamas, organisation islamo-terroriste dont l’objectif est de étruire l’Etat juif : « Soutien total à la résistance palestinienne. » C’est ce que confirmait l’appel à manifester, exprimant un « soutien à la résistance palestinienne sous toutes ses formes », y compris donc sous ses formes extrêmes. Le propalestinisme inconditionnel conduit à faire l’apologie du terrorrisme, abusivement baptisé « résistance ». « Résister », dans cette perspective, c’est avoir pour objectif d’eliminer physiquement l’ennemi désigné. La « Solidarité avec Gaza », impliquant une totale « solidarité » avec les terroristes du Hamas et du Jihad islamique installés à Gaza, signifie dès lors un engagement sans conditions dans le combat contre les Juifs (à l’exception de quelques Juifs antijuifs, compagnons de route et « idiots utiles » des islamistes palestiniens). C’est au nom de cette « résistance » polymorphe, dénomination euphémisée de l’appel au jihad contre les Juifs, que certains groupes de manifestants ont attaqué des synagogues ou des commerces juifs (ou, ailleurs, des passants supposés « juifs »), par une sorte d’exercice pratique.


Réagir