vendredi 17 février - par Philippe Huysmans

Des hordes de hackers russes déferlent sur la présidentielle

Des bataillons entiers de hackeurs russes attaquent le site d'Emmanuel Macron à partir de l'Ukraine. La démocratie est « menacée », et la main de ma soeur dans la culotte du zouave.

Apparemment, ce serait devenu un must, une sorte de consécration à laquelle doit accéder tout candidat pour asseoir sa stature internationale, et son rôle de défenseur de la liberté ; puisque chacun sait que les hackeurs russes Ukrainiens à la solde de Vladimir Poutine sont parmi ses pires ennemis. Accessoirement, c'est aussi très pratique pour détourner l'attention populaire de ses propres errements, comme ce fut le cas pour le DNC, la Convention Nationale Démocrate. Et si l'on devait malgré tout perdre quand même les élections, cela s'avère très pratique pour rejeter la responsabilité de son échec sur « les Russes ». Réchauffé ? Sans doute, mais n'est-ce pas dans les plus vieilles casseroles qu'on fait le meilleur bouillon ? 

Quand l'anathème vaut preuve

Il semblerait que nos gouvernants, relayés par leurs chiens de garde[1], aient décidé que désormais, désigner l'ours russe comme responsable vaut automatiquement pour condamnation d'une action d'ingérence intolérable. Plus besoin d'enquête, plus besoin de preuves ; la presse aux ordres se fait adjoint du procureur, greffier méticuleux au procès et commis du bourreau lors de l'exécution publique. La post-vérité dans toute sa splendeur.

S'agissant d'un domaine technique, et plus encore, relevant d'un domaine entouré d'une aura de mystère, il est assez facile de faire circuler les histoires les plus farfelues, la majorité de la population n'y verra que du feu. Et le temps que la supercherie soit éventée, si elle devait l'être, l'élection sera passée. Ce qui compte ici ce ne sont pas les faits, mais bien les bénéfices escomptés en terme d'image. Une énième campagne de com' du candidat Macron, qui faute de programme en est réduit à ce genre d'expédients pour continuer à exister jusqu'au premier tour, le 22 avril prochain. L'idée même repose sur un sophisme : le candidat Macron doit être un candidat formidable puisqu'il a un ennemi personnel aussi formidable que la Russie, incarnée par son Président.

Et si nous y regardions de plus près ?

Je me propose de vous détailler par le menu[2] en quoi toute cette affaire est une vaste fumisterie, une invention destinée à monopoliser l'attention du public sur un candidat qui se trouve être la coqueluche des médias, et le candidat des oligarques qui les contrôlent.

Comparaison n'est pas raison.

À part « les Russes » comme coupables tout désignés, il n'y a aucun rapport entre le soi-disant piratage du DNC et les allégations de l'équipe de campagne de Macron. Dans l'affaire du DNC, c'était John Podesta lui-même qui avait donné, sans le savoir, le mot de passe de son compte GMail au pirate. Il s'agissait d'un banal cas d'hameçonnage. Les « services de renseignement » ont bien essayé de faire croire le contraire, mais sans jamais apporter la plus petite preuve à l'appui de leurs dires.

Attaques répétées contre le site de campagne « En Marche »

Sur France 2, Le secrétaire général (du parti En marche), Richard Ferrand déclarait :

« Je dis qu’il y a ça d’un côté, et il y a des centaines, voire des milliers, d’attaques sur notre système numérique, sur notre base de données, sur nos sites. »

Oui, donc en gros, des « attaques » contre le site de campagne. Or il faut savoir que pour un même domaine (exemple : en-marche.fr), il peut y avoir une multitude de serveurs, accessibles via internet ou pas, servant à héberger aussi bien le site web public qu'un serveur de courrier ou tout autre serveur d'application. Et que parmi tous ces serveurs, forcément, ceux qui sont accessibles au public (internet) seront les plus exposés. Est-ce un problème ? En principe non, d'ailleurs ce type de serveur ne devrait en aucun cas héberger des contenus sensibles, il s'agit du front-office, la vitrine. Il ne viendrait à aucun commerçant l'idée d'exposer la caisse en vitrine, que je sache ?

« Il semble qu'un membre de l'équipe de campagne ait découvert l'existence de fichiers de log sur son serveur »
source : Figaro

Dès qu'un serveur web apparaît sur la toile, et ceci est fonction de sa popularité, il sera sujet à des attaques. Oui oui, les Russes d'Ukraine, les Russes de Russie, les Chinois, mais aussi les Argentins, les Coréens, etc. Et non, il ne s'agit pas d'attaques « ciblées » mais bien de robots, des scripts parcourant inlassablement le web à la recherche de nouvelles victimes. Une fois qu'ils localisent une victime potentielle, ils lancent contre le serveur une série de requêtes destinées à évaluer sa vulnérabilité à un certain nombre de failles en espérant que le serveur tourne sous une version ancienne du logiciel dans lequel ces failles n'ont pas encore été colmatées.

Tous les administrateurs systèmes savent cela, les historiques (logs) sont là pour en attester : tentatives de connexion à l'interface administrative, recherche de scripts bogués, de modules insuffisamment sécurisés, injections SQL (en vue de lire ou de modifier directement les données), tout y passe. Recenser 4.000 « attaques » en un mois n'a rien d'extraordinaire, contrairement à ce que voudrait nous faire croire l'équipe de campagne d'E.M.

Pourquoi c'est du pipeau ?

Eh bien sachant que de telles « attaques » sont le lot quotidiens des administrateurs système, et s'ils en concevaient la moindre inquiétude, vous conviendrez que l'équipe Macron n'aurait pas manqué de prendre toutes les mesures pour prévenir de telles attaques ?

Or on apprend (figaro) que le site du candidat tournait jusqu'à hier avec une version obsolète de WordPress (4.4.2). Alors que la version actuelle de WordPress est la 4.7.2 et de nombreuses failles de sécurité ont été corrigées depuis par l'éditeur.

Apparemment, depuis aujourd'hui, toute référence à WordPress a été supprimée des en-têtes (META), et le serveur est désormais abrité derrière Cloudflare, qui agit comme intermédiaire entre les internautes et le serveur de campagne. Ceci devrait le garantir contre les attaques en déni de service, les scans de port intempestifs et les recherches de failles.

Et cerise sur le gâteau, ils peuvent maintenant, s'ils le souhaitent, fermer l'accès du serveur à toutes les requêtes qui viendraient d'Ukraine ou de Russie, ou de tout autre pays du « Grand Est ».

Et ça va continuer

Il ne faut pas se faire d'illusions, ce qui était visé, bien au-delà d'hypothétiques « cyberattaques russes », c'étaient les médias russes, tels Russia Today et Sputnik, qualifiés de « médias de propagande » :

Dans les rangs d'En Marche ! on en est sûr, la Russie chercherait à déstabiliser la présidentielle française. C'est d'ailleurs le titre de la tribune publiée dans Le Monde mardi et signée par le secrétaire général du mouvement d'Emmanuel Macron, Richard Ferrand. Dans le viseur du proche de l'ancien ministre de l'Economie : le Kremlin, bien sûr, mais aussi des médias qualifiés de « médias de propagande », la chaîne de télévision multilangues Russia Today (RT) et l'agence de presse Sputnik, deux médias publics russes destinés aux opinions étrangères. Source : Europe1

La bonne vieille propagande antirusse, et plus généralement tous les médias qui ne veulent pas danser sur l'air que l'oligarchie leur chante, comme en attestait le pathétique Decodex des « décodeurs » du Monde, détenteurs autoproclamés (et auto-certifiants) de l'orthodoxie et pourfendeurs des nouvelles « fausses » ou « orientées ».

Gageons qu'en dépit des évidences, les « cyberattaques russes » contre bébé Rotschild ne seront jamais classées au rang de fausse nouvelle. Un petit sourire entendu et l'on passera à autre chose.

Article original sur Le Vilain Petit Canard.

Notes

  • [1] Les Nouveaux Chiens de garde : est un essai de Serge Halimi concernant les médias, paru en 1997 et actualisé en 2005, qui a connu un très fort succès de librairie (250 000 exemplaires) alors même que son auteur a réalisé une promotion très réduite puisqu'il ne l'a pas présenté sur les plateaux de télévision. Le livre a été adapté au cinéma en France en janvier 2012. Source : Wikipedia
  • [2] Sécurité informatique : Il se trouve que l'informatique est mon métier, et qu'un de mes dadas est la sécurité informatique. Ce n'est d'ailleurs pas qu'un hobby, mais une nécessité quand vous devez administrer des réseaux et développer des applications qui seront accessibles sur internet.
 


83 réactions


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 17 février 08:11

    C’est vraiment l’hôpital qui de fout de la charité, l’équipe derrière Macron est très bien organisée et n’arrête pas de dégommer les sites qui lui sont défavorables, comme celui de Charles Sannat, Insolentiae.
    Visiblement, il a été très bien formé par Hollande. Quelle déchéance d’en arriver à ce stade !


    • velosolex velosolex 17 février 18:35

      @Gilles Mérivac

      No problemo, comme si les gentils russes pouvaient avoir de mauvaises idées de manipulation ! Tout le monde sait que le KGB d’où est issu le camarade Poutine était une officine d’enfants de chœurs, et que les russes préfèrent cent fois jouer aux petits chevaux plutôt qu’au jeu d’échec.
      Je revois encore Vladimir serrer longuement la main à notre Fillon national ! 
      J’en avais chaud au coeur ! On aurait dit des copains d’enfance, se rappelant des boules puantes qu’ils semaient derrière eux. C’est ainsi la genèse des politiques ; Pétards et gros mensonges, et la main dans le pot de confitures de grand mère, en disant : « Tout le monde a droit ! Mais pas la gauche ! Nous sommes les légitimes ! »
      Je ne sais pas ce qu’il se sont dit, peut être que Vladimir a demandé des nouvelles de Pénélope, lui a promis un boulot d’interprète franco russe si notre filou fielleux était nommé. 
      Pas grave qu’elle ne parle pas la langue de Toltstoï, on ne lui demandera pas de traduire la lune en russe, ni comment se dit « mon royaume pour un cheval »....
      Combien ça gagne une assistante parlementaire à la douma ? Peut on se tirer l’hiver dans une isba, genre château aux tours en forme de gousses d’oignons sur les bords du lac Baïkal ?
      Faudra faire voter les machines à voter comme un seul cosaque ! Car les fidèles moujiks de Sablé ne suffiront pas à remplir les urnes !

    • velosolex velosolex 17 février 18:46

      @Gilles Mérivac
      extrait libération : ’la p’tite entreprise de Fillon ne connait pas la crise, surtout à l’est.....

      Peu connu, c’est l’un des volets de la très rentable PME Fillon : ses conférences rémunérées à l’étranger, qui viennent nourrir les comptes de 2F Conseil, sa petite société montée en juin 2012. On savait, jusqu’ici, qu’il avait exercé au moins une fois ses talents de conférencier, en 2013, au Kazakhstan, contre quelque 30 000 dollars (soit environ 28 800 euros). En réalité, selon notre recensement, François Fillon a participé, entre 2013 et 2016, à au moins onze colloques à l’étranger. Pour quatre d’entre eux - trois en Russie et un à Doha, il assure ne pas avoir été payé. Mais pour les sept autres, il a touché des « honoraires » allant de 20 000 à 30 000 euros, assure à Libération sa responsable de communication, Caroline Morard. Soit une confortable enveloppe de 140 000 à 210 000 euros au total. Parmi les destinations phares de François Fillon : le Kazakhstan, où il s’est rendu quatre fois en trois ans.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:13

      @velosolex
      Sinon, quand vous aurez le temps, vous pourrez consulter la liste des condamnations et mises en examen au PS, à l’ UMP et au FN..., il y en a pour tout le monde et il en reste !


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 18 février 07:37

      @velosolex
      Psst, l’article porte sur Macron et non sur Fillon.


    • Doume65 19 février 11:18

      @velosolex
      « J’en avais chaud au coeur ! On aurait dit des copains d’enfance, se rappelant des boules puantes qu’ils semaient derrière eux. »

      Voilà une analyse fine, pertinente et surtout factuelle. Ça y est, tu peux te faire embaucher par Le Monde, l’ingrédient principal (La poutinophobie) étant présent.


  • devphil devphil 17 février 08:23

    Vive la Russie , Vive les les Russes , Vive Poutine

    Ils sont trop fort les Russes :

     - ils ont annexés la Crimée ( juste retour par la volonté populaire du peuple dans le giron de la mère patrie suite à son abandon par Khrouchtchev )

    - ils ont fait élire Donald Trump ( derrière chaque citoyen Américain se cachait un Russe )

    - Ils se sont rapprochés des bases de l’OTAN à tel point que les Américains envoient des chars et des hélicoptères pour protéger l’Europe d’une invasion Russe ( les USA en savent quelque chose en terme d’ingérence et de guerre étrangère )

     - Ils ont soutenu un méchant président en Syrie que les occidentaux voulaient faire partir en ayant créer des terroristes Daech et Al Quaida pour installer un pipeline en Syrie pour acheminer le pétrole Irakien ( nouvelle démocratie grace aux USA ... ) vers la Méditerranée

    Et maintenant ils vont faire élire en France Macron alors que personne n’en veux de ce banquier

    Vive les Russes

    Philippe


    • izarn izarn 17 février 14:44

      @devphil
      Vous devez faire erreur, les russes vont abattre Macron.
      C’est cela que vous voulez dire ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:16

      @devphil
      Pas le pétrole irakien, mais le gazoduc du Qatar, enfin, on a compris l’idée générale ... !!


    • devphil devphil 18 février 09:05

      @izarn

      Merci de votre commentaire effectivement les Russes ont changé d’avis et vont faire élire Marine Lepen.....

       


    • devphil devphil 18 février 09:10

      @Fifi Brind_acier

      Oui c’est vrai

      Remarquez que l’idée d’envahir l’Irak pour la libérer afin de rendre l’accès au pétrole libre pour les compagnies US pourrait trouver son prolongement dans un gazoduc passant par la Syrie.

      Libération de l’Irak contre son gré et destruction libératrice afin de permettre aux compagnies US de reconstruire le pays dévasté par les bombes US en exploitant le pétrole par des compagnies US ....
      On voit bien la manière machiavélique de l’empire US de s’emparer des richesses en détruisant le pays sur une raison non fondée et en pratiquant une ingérence totale.

      Philippe 


  • Pseudonyme Pseudonyme 17 février 09:00

    Les russes ayant le sens du ridicule, ils ne pouvaient pas cibler Macron.

    Les électeurs français qui participent de l’élan Macron, eux, sont ’différents’. Think different !

    Les journalistes qui ont relayé l’info, sont simplement cyniques, eux, car ils savent pertinemment que les russes s’en contrecarre de Macron.

    Macron, de qui est-il le nom d’abord ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 09:31

      @Pseudonyme

      Les journalistes sont-ils cyniques ou simplement « aux ordres ? ». Perso je pense que non seulement c’est celui qui paie les violons qui choisit la musique mais qu’en ces temps troublés de crise économique accompagnée du rejet populaire des élites, la marge dont ils disposent est de plus en plus ténue.

      • D’un côté je ne voudrais pas être à leur place parce qu’étant compétents pour un certain nombre d’entre-eux, cela doit être une torture, et ils doivent avoir bien du mal à se justifier à leurs propres yeux autrement que par « il faut bien manger ».
      • Et d’autre part, je me dis que non, décidément, même pour manger je ne l’aurais pas fait, moi. On a qu’une vie, si c’est pour la passer comme une lavette, merci, autant lâcher la rampe, ou plus courageusement, envoyer chier ses donneurs d’ordre.

    • izarn izarn 17 février 14:49

      @Pseudonyme
      Non les russes n’aiment pas du tout Macron dans les faits.
      C’est cela que Macron indique en prétendant qu’il est attaqué....
      Moi je dirais au contraire :
      Alors le FSB attaque Macron ? Vrai ou faux :
      N’importe ! Tant mieux !

      (Comme pour Clinton, hein ?)

      J’encourage Poutine en ce sens !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:28

      @Philippe Huysmans
      « Les révélations d’Udo Ulfkotte, journaliste allemand, sur la propagande »
      Gravement malade, il est décédé récemment .


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 20:34

      @Fifi Brind_acier

      Je connaissais déjà ses écrits.


  • roman_garev 17 février 09:01
    On croyait (en observant la présidentielle étasunienne) que c’étaient les politiciens, les journalopes et le personnel responsable du logiciel et de la sécurité informationnelle des USA des ânes bâtés. Mais non, il s’avère que ceux de la France disputent ce championnat de stupidité. Reste à espérer que les électeurs français se montreront aussi raisonnables qu’en USA pour n’y prêter pas attention et élire quelqu’un(e) de sensé(e)...

    • izarn izarn 17 février 14:52

      @roman_garev
      Le site de Macron piraté....
      Des preuves ?
      Foutaises...


  • roman_garev 17 février 09:03

    Je dirai que pour les Russes Macron est plutôt micron smiley On a sûrement d’autres chats à fouetter...


  • Alpo47 Alpo47 17 février 09:13

    Tout ce qui provient de Macron est de la fumisterie.
    « Ciel ... Le gentil Emmanuel est attaqué par le méchant Poutine qui mange les enfants ... c’est surement que c’est parce que c’est le meilleur, le soleil de notre avenir ... défendons Emmanuel ... ».
    Du foutage de gueule comme toute sa campagne.


    • lloreen 17 février 11:05

      @Alpo47
      Leur arnaque est tellement basique que le dernier qui ne l’a pas encore démasquée se trouve dans le coma.


  • cevennevive cevennevive 17 février 09:35

    « L’enfer, c’est les autres » écrivait Sartre.


    Et à propos de Macron, moi je dirais avec Sartre : « L’Etre et le Néant »...



  • JC_Lavau JC_Lavau 17 février 09:38

    De profundis Macronibus !


    Un macron motocycliste,
    Prenant mon cul pour une piste,
    Dans un virage dérapa 
    Et dans la merde il s’abîma !
    A a a a ah !

    De profundis Macronibus !
    ...

  • Alex Alex 17 février 10:16

    C’est un excellent moyen de faire de la pub au « castrat rothschildien » dans les médias.


  • bartneski bartneski 17 février 10:36

    D’après les sondages médias :

    30% des électeurs de macron sont certains de leur choix 

    50% des électeurs de hamon sont certains de leur choix

    60% des électeurs de fillon sont certains de leur choix

    70% des électeurs de lepen sont certains de leur choix

    80% des électeurs de mélenchon sont certains de leur choix

    En appliquant ce ratio aux derniers sondages média, cela donne :

    lepen (25,5 x 0,7 ) = 17,85

    fillon ( 18,5 x 0,6 ) = 11,11%

    mélenchon ( 11,5 x 0,8 ) = 09,2%

    hamon ( 14,5 x 0,5 ) = 7,25%

    macron (19,5 x 0,3 ) = 5,85%

    Même calcul avec le sondage redressé Filteris Euromédiations (http://www.entreprendre.fr/kateline-robinet) :

    lepen (20,9 x 0,7 ) = 14,63%

    mélenchon ( 18 x 0,8 ) = 14,4%

    fillon ( 22,9 x 0,6 ) = 13,74%

    macron (19,4 x 0,3 ) = 5,82%

    hamon ( 8,4 x 0,5 ) = 4,2%

    C’est pas beau les statistiques ?


    • Pyrathome Pyrathome 17 février 11:52

      @bartneski
      Bonjour,
      Dans cette même enquête, il y a aussi un électeur sur deux qui n’a pas encore choisi son candidat, donc autant dire que rien n’est fait.....
      Tous ces sondages sont juste de la grossière manipulation, ils recommencent, on était prévenu...
      Jamais une élection n’a aussi été incertaine, et on ne connaît pas encore la liste définitive des candidats, par ailleurs, rien ne dit que les trois premiers placés actuellement ne vont pas s’écrouler dans les jours/semaines à venir ?
      Fillon/Lepen et leurs casseroles, Macron le troll de Rothschild..


    • wesson wesson 17 février 12:33

      @bartneski
      Bonjour, je précise en introduction que je soutient la FI et que ce sera mon vote. ... mais ...


      Bricoler des sondages et les tordre pour leur faire dire ce qu’ils ne disent pas, c’est une erreur. Le principe c’est « garbage in, garbage out ». 

      Sur les sondages traditionnels, le problème c’est la manière de collecter les réponses. Il n’y a plus aucun échange de personne à personne, mais juste un questionnaire à remplir, ce que fait souvent le sondé de manière contrainte (pour obtenir quelque chose genre cadeau ou bon d’achat ...). Sincérité de l’échantillon : 0.

      Euromédiations la méthode - analyse du buzz - me parait finalement facile à fausser. Et sur les bons résultats relatifs de cette méthode, il faut les pondérer par le fait qu’ils se sont limités à trouver qui serait le 1er, mais se sont lourdement trompés sur les suivants (ils donnaient Copé à 8% pour la primaire de la droite par exemple).

      Bref, tout cela ne vaut rien, et je crois qu’il est plus sage de ne pas en faire état du tout, ni sous leur forme brute, ni même empiriquement modifié à notre sauce.

      Et puis quand même ça évite 2 écueils :
      * On évite de se mentir sur sa force réelle
      * On évite d’être déçu par un bon score seulement parce qu’il est moins élevé que prévu

      Le 1er objectif est bien entendu d’avoir un président FI. Mais ça va être très compliqué. 
      en 2ème objectif - enlever au PS son étiquette de gauche - ça par contre c’est réalisable, et ce sera très important, surtout pour les législatives.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 13:03

      @Pyrathome

      Les derniers événements (Brexit, Trump, Primaire LR, Primaire Gôche) ont montré toute la valeur des sondages. On nage en plein dégagisme, cela est sûr.

      Hamon n’a aucune légitimité, il a été élu parce qu’il fallait cocher son nom pour dégager les autres, Macron n’a jamais été élu nulle part, et le peu qu’il ait assumé c’étaient des lois bien à droite de l’échiquier politique (CICE, EL KHOMRI). Fillon, ben il est un peu mort.

      MLP reste le repoussoir de la République et un moyen pratique de garantir que celui qui passera au premier tour sera Président.

      Le seul que je vois avec une légitimité populaire c’est Mélenchon, mais je n’aime pas trop sa tendance à retourner sa veste, je me méfie des Trotskystes plus encore que de la peste.


    • izarn izarn 17 février 15:45

      @Philippe Huysmans
      Un repoussoir en pole position, cela devrait vous poser quelques questions sur le fond....
      Ou alors de décider brutalement d’exclure de la démocratiue 40% des français...
      Heil UE !


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 18:11

      @izarn

      « exclure de la démocratiue 40% des français »

      Est-ce un lapsus d’avoir ajouté un « u » ou pour se rapprocher de la version « démocrature » ?
       smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:04

      @Philippe Huysmans
      Il y aura une douzaine de candidats sans doute, alors faire comme si la campagne électorale était pliée, c’est quand même un peu fort de café ! La campagne des primaires a eu lieu, mais pas la campagne électorale qui n’a pas encore commencé !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:05

      @izarn
      Vous découvrez la lune ? Le FN est toujours au 2e tour !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 20:13

      @izarn

      Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire, les Français se souviennent trop bien de ce que représentait le fascisme pour mettre MLP au pouvoir. Repoussoir oui, mais seulement quand la majorité des Français est consultée (cfr Chirac J-MLP, 87%).

      À cela j’ajoute qu’une bonne partie des électeurs de MLP ne sont pas forcément racistes, ou anti-démocrates, simplement ils en ont plein le c..

      En fait je n’ai pas souhaité que ce topic file en blog politique, mais évidemment, si je parle de Macron... c’était à prévoir.

      Désolay !


  • lloreen 17 février 11:01

    Ce ne serait pas plutôt encore une des ces opérations montées de toutes pièces par la CIA ?
    https://francais.rt.com/france/34096-espionnage-campagne-presidentielle-francaise-2012-wikileaks-publie-ordre-cia


  • lloreen 17 février 11:04

    CIA-NSA même combat...et il ne s’arrête pas aux frontières...
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/espionnage-de-l-europe-par-la-nsa_1262529.html


    • Pere Plexe Pere Plexe 17 février 17:00

      @lloreen
      c’est sans doute le plus dérangeant dans cette affaire.

      Les Etats unis (mais pas que) espionnent et interfèrent joyeusement depuis des décennies partout sur la planète.
      Qu’aujourd’hui les Russes qui essayent sans doute de faire la même chose ce traduit dans nos médias par « les russes manipulent ». 

      Pire à l’heure du « Fact Checking » érigé en rempart de la désinformation par certains n’empêche pas les mêmes de remplir leurs colonnes d’allégations sans un début de preuve...
      Les mêmes font assez peu de cas des divers réseaux atlantistes qui agissent (manipule si on reprends leurs propre vocabulaire) en Europe et en France.

      Qu’une source inconnue donne de vrais infos qui dézingue est selon ces journalistes recevable.
       (et je suis de cet avis)
      Mais si c’est Assange Snowden ou des Hackers (forcement Russes) qui révèlent des faits contre Clinton ou peut être Macron ce serait irrecevable...voir condamnable !

      Et là je ne comprends pas


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:11

      @Pere Plexe
      Tout le monde espionne tout le monde  !


      Ce qui dérange les pays occidentaux, ce sont les médias russes, qui font entendre une autre musique... Nos médias sont pour la libre concurrence, sauf dans le domaine de l’information, ils préfèrent de loin la situation de monopole...

      Voici par exemple, une autre analyse de la politique de Trump que vous ne risquez pas de trouver dans nos médias ....

  • Anatine 17 février 11:11

    @philippe Merci pour votre article.


  • Djam Djam 17 février 11:31

    Article pertinent et lucide smiley
    Avec cette salade russe, je songe au dernier ouvrage de R. Girard dans lequel il développe comment et pourquoi l’humain à toujours besoin d’un bouc émissaire pour canaliser son propre aveuglement et justifier ses méfaits.

    L’empire américain en complet déclin et son annexe l’Europe, tout autant en déliquescence, cherche à tout prix la fabrique de nouveaux ennemis. Il leur faut impérativement justifier leur délire militaire, faire croire que sans leurs centaines de bases militaires plantés comme des clous rouillés dans des zones géographiques choisies afin de prendre en tenaille la zone eurasiatique afin de l’empêcher de devenir le contre pouvoir à leur hégémonie.
    Cela explique en partie pourquoi les pays de l’UE et la France en particulier sont sommés de ne rien faire en terme de rapprochement stratégique avec la Russie. La transformation de Poutine en un « nouveau dictateur » (oui... ça osent tout et c’est à ça qu’on les reconnait...) est l’hameçon de toute manipulation de la masse française. Dommage qu’il y en ait encore tant qui mordent avec gourmandise. Il faut croire que chaque anonyme ressent le besoin aussi d’avoir son bouc émissaire. La frustration pousse soit à l’auto mutilation soit à l’agression d’autrui (lire ou relire « L’éloge de la fuite » de Henri Laborit).

    Ce que beaucoup de gens ignorent ou ne saisissent pas clairement c’est que la France (et l’UE en général) est bel et bien en guerre avec les USA et ce, depuis plusieurs décennies. L’aveu de Mitterrand au soir de sa vie était comme une alerte laissée au peuple français qui continuait déjà à roupiller. Cette guerre est une guerre en surface, par le TTPI, le CETA et tous les traités iniques conconctés en loucédé et toujours sans concertation avec les peuples, et une guerre en sous-sol par le biais des services secrets qui maintenant oeuvrent tous par le tunnel numérique du dark web. Les fameux mails de Killary et tous ceux que Snowden publient sont récupérés dans ces sous-sols. Le monde des anonymes partout « surfe » en surface sans vraiment savoir que la guerre fait rage sous leur clavier !

    Comme disait justement Mitterrand, il s’agit bien d’une guerre à mort. Les pays d’Europe qui endureront le plus longtemps la douleur s’en sortiront, les autres s’effondreront. La France, connue pour son goût de la fronde et des révolutions ne les pratique plus depuis longtemps. Les esprits ont changés, ils sont devenus mous, liquides, opportunistes, individualistes jusqu’à la caricature, ils sont majoritairement américanisés. Lessivés depuis 1945 par le bulldozer propagandiste américain du consumérisme le plus abject, les cerveaux français n’imaginent même plus accorder quelques jours seulement à une guerre de défense de leur pays. On leur serine que le futur sera univoque, ils croient que l’homme de l’avenir est un truc qui s’auto-construit après une table rase, ils continuent donc d’avancer comme un troupeau de Lemmings vers l’abime de l’anéantissement de leur propre singularité.

    Le petit Macron sert de représentant à ce type de cerveau en phase d’aboutissement. Il ne sert qu’à ça. Il suffit de regarder attentivement celles et ceux qui le soutiennent. Construit dans le même moule idéologique concocté patiemmment par des Minc, Attali, Gluckman fils etc... le nain de demain devra vomir tout dirigeant qui aura l’idée de se développer hors de la matrice américaine.

    Le réveil ne se fera pas sans un choc violent interne. Attention cependant à la guerre civile interne qu’un 2ème tour MLP / Méluche pourrait faire advenir. L’oligarchie n’a aucun scrupule et le chaos social en France, se manifestant un peu comme les délires qui se manifestent dans les rues américaines pour destituer Trump, pourrait bien être le menu concocté pour nous. Macron est le bébé frankenstein de cette oligarchie. Ouvrons l’oeil et notre intelligence...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 12:47

      @Djam

      Très belle analyse, excepté une petite erreur : Snowden n’a jamais rien publié concernant les e-mails de campagne et il n’a jamais adressé le moindre reproche à la candidate démocrate. 

      Et si vous voulez comprendre pourquoi, c’est par ici.

      Snowden, c’est un joujou de Soros, et The Intercept, c’était financé par Omidyar, un pote de Soros, les mêmes qui se proposent de financer la censure sur Facebook.

      Du coup, faites bien le tri de vos amis avant d’essayer d’échapper à vos ennemis.

      Philippe


  • anna anna 17 février 12:03

    Les hordes des hackers russes - c’est la dernière trouvaille !


    Avant, dans les médias français, on a eu le droit a une hystérie concernant :

    les petits hommes verts de Poutine en Crimée
    l’armée russe en Ukraine
    l’avion MH17, abattu par Poutine
    les hooligans de foot russes, qui mettent a feu et a sang Marseille et qui massacrent les hooligans anglais
    les sportifs russes, dopés par le FSB
    Les femmes et les enfants, massacrés a Alep, en Syrie par Poutine
    Les hôpitaux et les convois humanitaires, bombardés par les avions russes en Syrie
    L’usine des trolls de Krémlin a St Petersbourg
    Maintenant c’est les hackers....

    • izarn izarn 17 février 22:26

      @anna
      Le hacker qui attaque l’hologramme du Système...
      Car le Système a peur de la découverte de son propre néant...


  • wesson wesson 17 février 12:18

    Bonjour l’auteur, 


    Je pense que Macron est en voie d’essoufflement, parce que finalement, en dehors de sa vision angélique et surtout pas détaillée, et qu’il aime très beaucoup son épouse, il ne reste pas grand chose. Il fallait réagir. Vite, trouver des sujets pour combler la vacuité du propos !

    En voici un : Accuser les Russes. En ces temps d’hystérie Russophobe, ça fait parler dans les médias coco.

    Mais les Russes, c’est usé comme sujet, alors il faut trouver autre chose. Genre un truc bien clivant, mais surtout totalement secondaire - car chez ces gens là il faut plus que tout éviter de parler politique.

    Et ce nouveau sujet a été tout trouvé : la colonisation. 

    Et voilà donc notre Macron parti en Algérie pour parler aux parents des Français originaires d’Afrique du Nord (et qui représente un électorat non négligeable 10% environ, et parfaitement compatible avec Macron d’ailleurs).

    Là encore, c’est carton plein : La droite et l’X-droite sont immédiatement monté au créneaux, trop content eux aussi d’avoir un bon gros sujet sociétal sans aucune importance réelle et avec lequel on peut s’envoyer la vaisselle à la figure.

    Et pendant ce temps, on ne parle surtout pas des sujets importants, comme le CETA, la mise sous tutelle du budget Français ou le fait que le programme de Macron existe et consiste à continuer à l’identique le quinquennat passé.

    Il n’y a pas à dire : Derrière la campagne de Macron, il y a vraiment des ultra-pro de la communication !



    • wesson wesson 17 février 12:38

      @wesson
      Et la ptite dernière : le mariage gay


      La colonisation c’était le message pour la gauche et pour les Français d’origine Nord Africaine.
      Et le mariage homo, c’est le message pour la droite et pour les catholiques.

      On as là une véritable synthèse à la Hollande. On racole partout sur le sociétal et l’identitaire. Vraiment des pros de la com’

    • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 15:50

      @wesson Bonjour,

      « Macron est en voie d’essoufflement »
      Qui ne l’est pas en France ?
      Ceux qui comprennent que la France est devenue un acteur de petite taille à l’échelle du monde.
      Elle a raté beaucoup de coches.
      Vous parlez de colonisation, alors allons-y.
      La France n’a pas compris l’intérêt de créer une sorte de Commonwealth.
      Oui, bien sûr, il y la francophonie mais son centre a été dévié vers les pays africains.
      Elle a toujours voulu pérorer avec les Droits de l’Homme qui sont devenus des droits de l’Ohm qui représente plus une résistance électrique qu’une attraction par le passé.
      En France, on a l’habitude de danser sur un pied ou sur l’autre sans comprendre l’intérêt de danser sur les deux en même temps pour avancer plus rapidement.
      Mais vous avez raison la campagne de Macron est basée sur les ultra-pro de la communication.
      C’est d’ailleurs ainsi que Trump est là où il est est aujourd’hui.
      Dans notre monde de la communication, dans notre monde qui a perdu ses repères, il vaut mieux se faire entendre par n’importe quel bashing que de dire que des vérités que personne ne va vérifier.
      Je me réserve de parler des élections françaises dans un 1er avril endiablé  smiley.  


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:38

      @L’enfoiré
      Interview de 4 étudiants fans de Macron ... « Ce qui arrive maintenant.. ; »
      Et commentaires de l’auteur :

      "(...) Alors, les voilà chez Macron, ils débarquent pour le spectacle, épilés, savonnés et décérébrés avec soin. Ils sont heureux, insouciants, prêts à mordre dans la viande des autres, à les bouffer vivants, pas d’état d’âme, car leur but c’est de devenir riches, de gagner du fric, de rouler en 4×4 et de se brouiller la vue au champagne et les ouïes au cannabis. Leur but c’est de vivre en vase clos, en attendant de se reproduire, entre merdeux gâtés, entre merdeux proprets et bien installés dans un monde pragmatique où des esclaves sans visage crèvent à bout de souffle pour entretenir leurs illusions. Et comme l’a dit le garçon, « ce qui arrive maintenant ben c’est ça ».

      Oui c’est ça, jusqu’à ce que ton Uber, il déboule au coin de ta rue, chevauché par ton Macron, tonnant comme un rouleau compresseur emballé et rageur, et t’écrase, comme il écrase déjà tant de travailleurs, sous sa grosse roue épaisse et aveugle, la roue du pillage mondialisé et de l’esclavage pour tous, jusqu’à ce qu’il aplatisse ta fine carcasse bien peignée, sans que tu comprennes pourquoi. Là tu verras que t’es comme les autres et peut-être que dans un dernier sursaut, tu te diras : « ce qui arrive maintenant, ben c’est ça », et il sera trop tard."


    • izarn izarn 17 février 22:29

      @wesson
      La colonisation est un sujet qui risque de lui peter dans la gueule....


    • izarn izarn 17 février 22:33

      @wesson
      ...Faut voir le résultat de la synthèse à la Hollande...
      On nous ne le refera pas deux fois...


    • wesson wesson 18 février 15:02

      @izarn
      Je suis pas loin d’être d’accord. Je pense que ce qui est à l’oeuvre, c’est que Macron commence à être convaincu par sa propre propagande qui fait dire qu’il est plutôt « de gauche ».


      Et effectivement c’est une erreur de sa part : sa base électorale est essentiellement de centre-droit et de la droite non raciste. Et c’est exact que ces gens là n’aiment pas du tout les piqûres de rappels sur la colonisation, dont il faut bien dire que les fameux « aspects positifs » sont difficilement défendables.

      Et c’est assez amusant de l’avoir vu enchaîner presque immédiatement sur une déclaration bien « de droite » (« on a humilié les anti mariage pour tous », puis quand même parce que Pierre Bergé entre autre fait parti de ses grands amis et financier, « je serai le défenseur des droits des homosexuels en France ».


      Et effectivement, ça donne une impression de navigation complètement à vue. ça zigzague tout le temps, chaque sujet semble spécialement choisi pour son insignifiance et son coté clivant mais sans aucune cohérence d’ensemble et surtout toujours aucun programme raisonnablement détaillé - ce qui quand même commence à se voir.

      Peut-être est-on au moment ou le soufflé commence à retomber.

  • Berkano Othala 17 février 12:33

    Plus c’est gros plus ça passe . L’Elysée reprend aussi le risque de piratage , c’est bien pour Hollande qui pourrait reporter ou annuler le second tour si Macron n’est pas qualifié .

    L’avantage pour Hollande serait de dire c’est pas moi ,c’est les autres . Comment un pirate informatique pourrait hacker un bulletin en papier , et le téléphone ça n’existe pas pour transmettre
    les resultats locaux . Hollande fais tout pour rester au pouvoir profitant des troubles sociaux pour déclarer après l’ etat d’urgence puis la loi martiale . Un scénario à l’Algérienne 1992 est il possible

  • troletbuse troletbuse 17 février 13:15

    Oui, tout est du pipeau. Voilà maintenant qu’il deviennent tous complotistes envers le Russie. Rogolo de voir que cette théorie merdeuse va se retourner contre nos politicards.Hollandouille est celui qui a le plus attaqué nos libertés (Aurore Martin, Dieudonné, mensonges sur la Syrie et partout ailleurs, Decodex, censure rampante, etc... Un incapable ne peut que nuire pour exister. Et Trump a raison de dénoncer cette fumisterie.


  • files_walQer 17 février 13:59

    Pour ceux qui en douterait, voici une preuve irréfutable.




  • rogal 17 février 14:19

    Votre compétence – assaisonnée d’esprit délicieusement mal tourné – nous est précieuse, Philippe Huysmans. Mais c’est vrai que vous gâchez un peu nos rêves complotistes. Difficile de croire que Poutine ne mène pas une cyberguerre féroce au Monde Libre...


    • izarn izarn 17 février 22:36

      @rogal
      Ton Monde Libre..Ouahhhahahahha...Tu peux te le mettre dans le fion !
       smiley


  • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 14:49

    Bonjour,

    Quand j’ai écrit mon billet « Comment le Web oriente vos votes », il n’était pas question ni de Macron, ni de Poutine.
    Nous étions encore dans une autre phase, celle de l’élection de Trump.
    Il était question d’un Américain qui y trouvait son avantage financièrement.
    Ce n’est même pas pour raison d’idéologie ou de parti pris.
    Le peuple est con, alors pourquoi ne pas en profiter.
    Ce n’est que plus tard, que la Russie est entrée dans le processus.
    Plus on est nombreux, mieux on trouve des spécialistes hackers pour dévier les « bonnes intentions ».
    Ça c’est une évidence.
    Pour détourner de l’argent, tous les subterfuges sont possibles.
    On entre comme dans du beurre dans les réseaux informatiques que ce soit par une porte ou par une autre.
    Des logiciels sont là pour brouiller les pistes.
    Remonter le fil de l’information est une opération de longue haleine et cela les hackers le savent bien.
    L’arnaque ou virus le plus connue, et la plus facile est de multiplier les « requests » jusqu’à bloquer une source d’information.
    Pour le reste tout est une question de bêtise de l’utilisateur qui ne cherche pas ailleurs une source qui dirait le contraire.
    Notre « Bye bye Belgium » dont on a fêté l’anniversaire n’en est qu’un preuve.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 15:05

      @L’enfoiré

      Salut Guy,

      Les attaques en déni de service seront désormais mitigées pour bébé Rotschild, il s’est abrité derrière CloudFlare aussi bien pour le record A que pour le MX. Et apparemment ils ont un mécanisme permettant de gérer un failback.

      Du coup même le méchant Vladou aura tout le mahal du monde smiley

      Perso je pense que les services secrets français ont du trouver le coup de buzz pas trop à leur goût dans la mesure où ça les forçait à sortir de leur fauteuil et qu’ils ont imposé ça, et aussi de retirer des métas toute trace du CMS utilisé (surtout la version, qui est probablement toujours aussi pourrie).

      Mais cela ne le met pas à l’abri d’une attaque par injection SQL.


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 15:58

      Salut Philippe,

       ; Bien d’accord.
       Nous sommes en terrain français. On ne peut pas tout dire. smiley
       A l’abri d’une attaque d’une injection SQL,
       « Sans Queue Lestée » alors, là, j’aime
       Ils ne doivent pas connaitre Manneken Pis qui arrose ses visiteurs  smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 17:13

      Je suppose que tu connais Guihome.
      Après être resté sur Internet, le voici qu’il entre à la télé.
      Il parle de la Belgique avec un esprit typiquement belge ...
      Une vidéo parmi d’autres


    • izarn izarn 17 février 22:45

      @L’enfoiré
      Hhahahhha ! Pauvre andouille ! Il est trés facile de s’informer sur le Web !
      Tu crois que tes pauvres hackers de merde, ces especes de mongoliens attardés peuvent empecher quoi que ce soit ?
      T’es vraiment un taré...
      Tu vois pas que c’est de l’arnaque ?
      Ils prétendent pouvoir, par l’intermédiaire des hackers, comme preuve.
      Mais en réalité c’est faux, le connard de hacker, ce n’est qu’un pauvre débile.
      Vous savez trés bien que Clinton a été lachée en interne. Il n’y a pas de hacker...
      Le fond des choses est toujours le meme :
      La bétise humaine !


  • lloreen 17 février 16:27

    Monsieur Macron est une coquille vide. De la manipulation mentale, bref la griffe de ses maitres (Rothschild) dans toute sa laideur.
     https://www.youtube.com/watch?v=3BPckfQ8N7c

    Leur calcul est de catapulter monsieur Macron contre madame Le Pen, laquelle étant diabolisée s’effacera au profit du précédent. Mais il se peut que l’opération échoue...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 17:41

      @lloreen

      Perso je suis près à parier 50 EUR que Macron ne fera pas 15%, et qu’il sera balayé.

      Sic transit gloria mundi, et Vae victis et merdum smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 février 18:07

      @Philippe Huysmans,

       Bonne idée, on va faire des paris...
       Connaissant la France, elle va suivre l’équivalent de Trump en France.


    • hans-de-lunéville 17 février 18:42

      @Philippe Huysmans
      « Sic transit gloria mundi, » si le transit est bon c’est la gloire du monde ! le leitmotiv de notre ami Amaury


    • izarn izarn 17 février 22:50

      @Philippe Huysmans
      Ite missa est !
      Amen !


    • lloreen 18 février 15:34

      @Philippe Huysmans

      Peu importe son score, le problème n’est pas là. Tout le monde sait bien que le syndicat du crime organisé dont quelques fleurons (Scherf alias Bush, les Clinton) et d’autres à l’ apparence plus lissée mais non moins dangereux bourrent les urnes ou trafiquent les scores.
      Cette clique malfaisante a pris une déculottée avec l’élection de monsieur Trump et ils se serviront de tout leur arsenal pour essayer de ne pas perdre la main sur le territoire européen. Ils ont très bien réussi en Grèce et la France est la prochaine victime désignée. Leur calcul est de placer monsieur Macron contre madame Le Pen. Quelque soit le « choix » des français dans ce cas de figure -le coup d’état du 5 décembre 2016 ayant été fait dans l’optique d’une déconvenue aux élections- il y aura un embrasement qui sera bien préparé aussi. Les nombreux dérapages ont prouvé qu’il suffit de quelques étincelles pour mettre le feu aux poudres.
      Tout est prêt en coulisses pour que la France ne s’en sorte pas indemne en cas de « coup dur » pour la haute finance internationale.


  • baldis30 17 février 18:42

    bonsoir

    « hackeurs russes attaquent le site d’Emmanuel Macron à partir de l’Ukraine. »

     hein ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 19:36

      @baldis30

      Wé wé, dans le Donbass. Ils ont des fibres optiques tip-top. :)


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 20:50

      @baldis30
      Il faut comprendre sans doute « des régions de l’ Est de l’ Ukraine », « aux frontières de la Russie et de l’ Ukraine », vous savez , là où les journalistes parlaient de chars russes chaque matin, sans jamais réussir à en photographier aucun...


    • agent ananas agent ananas 18 février 00:08

      @Philippe Huysmans

      Wé wé, dans le Donbass. Ils ont des fibres optiques tip-top. :)

      Comme à Alep-Est ?
      Qui se souvient de la petite Bana Alabed qui avait avec un anglais presque parfait, réussit le miracle d’envoyer des tweets et des skypes quotidiens alors que Alep-Est était sous les bombes, en ruines et sans électricité ?
      Moi même je n’ai pas une aussi bonne connexion internet et pourtant je n’habite pas en zone de guerre... smiley


  • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 17 février 19:21

    @ l’auteur
    Merci pour votre article que j’ai trouvé très intéressant. Du coup je suis allé faire un tour sur votre blog ou vous épinglez la Quadrature du Net, et c’est vrai que ceux-là je ne les ai jamais sentis. Mais j’ai trouvé un article où vous présentez Snowden comme une marionnette de Soros. Vos arguments se tiennent. Par contre vous semblez soutenir Assange. Les deux sont pourtant liés non ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 19:36

      @riff_r@ff.93

      Merci pour votre question et pour votre attention.

      On pourrait croire que « les deux sont liés » mais ce n’est nullement le cas. Wikileaks n’est pas financé par G. Soros.

      En fait je crois qu’Assange est vraiment une épine dans le pied des Américains, là où ils ont compris depuis belle lurette que Snowden est un pantin. Les Russes aussi d’ailleurs.

      Le seul rapport que je vois c’est que des gens soutenus par Soros, The Intercept et Snowden sont aussi soutenus par Assange -> Manning. Tout simplement parce que les données avaient été postées sur Wikileaks, et qu’Assange se sentait responsable.

      J’essaye aussi sincèrement que possible de regarder au delà des narrations qu’on veut nous faire avaler, en corrélant les faits, les sources.

      Alors pour Assange, je ne sais trop qui il est mais je lui laisse le bénéfice du doute, c’est quand même la moindre des choses.

      Pour Snowden, je n’ai aucun doute : c’est un fake.

      Bon W.E.


    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 17 février 20:04

      @Philippe Huysmans
      A creuser en effet. Merci en tous cas pour votre réponse, et au passage, merci aussi pour ça.
      Bon week-end.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 17 février 20:23

      @riff_r@ff.93

      Eh oui, j’adore la guitare, j’en grattais à l’occasion quand j’étais djeûn, et dans ma famille, ceux qui ne sont pas peintres sont musiciens.

      Et ça fait des informaticiens plutôt atypiques :)

      BTW ce duo français vaut le détour, quelle précision, quel instinct ! Jouer ça en duo et ne pas faire la plus petite boulette, rester collé, mieux, voler au dessus de l’oeuvre. Je suis resté ébahi !

      Ah si quelquefois l’on pouvait voir tout ce qu’il y a de beau en France, plutôt que de sans cesse resasser les échecs et porter aux nues des vacuités insondables. Allez, je reste optimiste, rien que pour ça.


    • Sparker Sparker 17 février 22:25

      @riff_r@ff.93
      Bellle interprétation merci.


    • izarn izarn 17 février 23:08

      @Philippe Huysmans
      Un fake comme les Panama papers ?


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 février 11:39

      @izarn

      Les panama papers, qui contenaient soi-disant des informations compromettantes sur tout un tas de personnalités, mais dont le but était en fait d’incriminer des gens comme Poutine qui n’y figuraient même pas. 

      J’ai écrit trois articles sur la question du temps où je ne publiais pas encore ici...

      Et oui, l’affaire Snowden, c’est du flan. D’un bout à l’autre. Mais allez donc faire comprendre ça au public ! Tout dans cette histoire est en carton, à commencer par les « personnages » qui sont dénués de toute épaisseur, en permanente contradiction, le tout dans un scénar même pas digne d’un navet de la collection Arlequin.

      Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés (Mark Twain)

    • captain beefheart 18 février 22:05

      @riff_r@ff.93

      Merveilleux ce pièce de musique à deux guitares !Merci de me faire connaitre.

      Je rejoins complètement le commentaire de Wesson du 17 février midi plus haut.Une énième fois on voit le temps politique médiatisé parasité par des polémiques sur une phrase,ou des affaires.En ça droit et gauche se bousculent pour faire durer ces épisodes,et le vrai débat d’idées,des propositions et programmes des candidates,leur bilans,rien de ça .Personne pose la question à Hamon pourquoi il n’a pas voté contre le CETA par exemple.
       Et c’est trop évident que les médias,même qu’il ironisent mollement sur les meetings de Macron, ne cherchent pas trop en profondeur sur ce qui est derrière ce phénomène.Alors c’est ça ,les élections,1,des candidats qui n’auront pas leur permis de se présenter,2,des candidats répertoriés petits et prédestinés à le rester avec des programmes qu’on n’a pas le droit d’entendre à la radio,3,des plus grands candidats qui sont mal relayés,et finalement 4, les grands candidats dont les réseaux puissants jouent leur pièce de théatre bien rodée en utilisant leur temps médiatisé à ne pas parler de ce que l’électeur doit savoir pour faire son choix en bonne conscience ?


  • Humphrey Binchié Humphrey Binchié 17 février 20:11

    Il faut bien que les russes se défendent des manips des USA qui ont inondé gratuitement ou en vente forcée la planète d’un sérieux malware nommé Windows.
    Une fenêtre en français, bien ouverte la fenêtre...


  • roman_garev 18 février 16:39

    Lavrov vient de déclarer à Munich :

    1) L’OTAN est resté l’institut de la guerre froide ;
    2) La Russie ne lèvera pas ses sanctions contre l’UE avant la réalisation des accords Minsk-2.

    Il paraît que la Russie en a marre de se justifier et de se défendre. La contre-offensive se profile...

  • roman_garev 18 février 17:18

    ENFIN !!!Selon le décret du Président de la Russie du 18 février sont reconnus en Fédération de Russie tous les documents (passeports, diplômes, certificats, etc.) et les plaques d’immatriculation livrés dans les régions particuliers des oblasts de Donetsk et de Lougansk aux citoyens de l’Ukraine et aux personnes sans citoyenneté. L’entrée dans la FdR et la sortie de la FdR des citoyens ayant des passeports (ou extraits de naissance pour les personnes de moins de 16 ans) enregistrés dans ces régions sont libres.


  • alinea alinea 18 février 23:41

    Ils donnent une idée pourquoi les Russes seraient tant intéressés par le micron ? parce que moi, je n’en vois pas ! il doit se croire très intéressant.


  • lloreen 19 février 10:04

    « Ils donnent une idée pourquoi les Russes seraient tant intéressés par le micron ? »
    Ca fait partie de leur pathologie mentale : la paranoïa. Ils voient des russes partout...D’un côté, c’ est bien parce que cela leur fait de la publicité gratuite...


Réagir