vendredi 25 novembre 2016 - par ddacoudre

Dimanche 27 journée de deuil

L'ultime débat pour un enterrement. J'exagère ce fut un débat d'une grande tenue, cela nous change du petit agité qu'au moins les citoyens votants du premier tour ont éliminé. Moi qui suis contre les primaires je dois reconnaitre que sans celles-ci l'agité aurait été choisi par le LR comme candidat. L'on ne peut pas toujours avoir raison, mais je maintiens que les primaires cocufient les adhérents des partis qui le pratiquent, c'est comme si les citoyens sympathisants qui y participent se rendaient à la table une fois que la soupe est servie.

Cela dit ce débat a évité le sujet qui fâche l'Europe. C'est l'Europe qui fixe la politique économique que nous menons et il n'en parle pas pour cause les citoyens sont plutôt fâchés avec. C'est elle qui fixe les choix radicaux de Fillon, retour au trois pourcent de déficit, dérégulation du travail, libéralisation d'une partie soin médicaux (la dernière tentative remonte en 1976 lors des états généraux de la sécu quand Jacques Chirac était premier ministre de VGE et que Fillon lui faisait son entrée en politique). Une curiosité dans la bouche de Fillon qui m'a surpris c'est qu'il a dit qu'il fallait rompre avec la pensée unique.

J'ai eu le sentiment que cette expression devait trouver sa place dans le débat parce qu'elle fait partie de réminiscences des citoyens, histoire de capter des voix. Je ne vois pas en quoi son programme se démarque de la pensée unique. Son souci d'avoir un programme choc, brutal pour secouer les citoyens, ne me parait pas aussi efficace que celui du FN ou de Mélenchon qui si j'ai bien compris sont des partis extrémistes. Ben alors ils sont proches d'eux ces extrêmes, le FN à tendance fascisante, Mélenchon socialiste. Je veux bien que l'on considère le fascisme comme un extrême (j'ai souvent expliqué pourquoi), mais renvoyer le socialisme aux extrêmes c'est justement être dans la pensée unique « libérale "capitalistique" », famille à laquelle ils appartiennent. Une famille comptable où la richesse des Français qui investissent à l'étranger est comparée à celle des fonds de pensions américains et aux investissements du Qatar. Allez, l'on sait que c'était un artifice politicien, s'il avait donné des chiffres, nos riches français auraient été ridicules, rien que les fonds de pension représentent 14 000 milliards de dollars dont 46% sont des placements obligataires (prêt aux états). Aux Pays-Bas, les actifs des fonds de pension représentent 160 % du PIB, aux Etats-Unis, 75 % du PIB contre … 0.33 % du PIB en France. Les 500 familles les plus riches de France pèsent 456 milliards d'€. Finalement, avec quelques données nos français ne sont pas si riche que cela.

C'est juste une remarque, pour signaler que si le débat était sérieux, il n'en était pas moins idéologique, c'est-à-dire ultra libéral, même si Juppé propose d'y aller avec plus de douceur. Sur le fond ils sont d'accord pour une cure d'austérité, pour rester dans la ligne des politiques de l'UE, l'un par électrochoc, l'autre avec l'art et la manière. Les citoyens qui iront voter dimanche choisiront une mort programmée. J'ai écouté avec attention les intentions de Juppé pour réarmer la France et lui redonner sa place. Nous pouvons ouvrir le site du FN, à ce sujet Marine tient le même discours, exception faite de la force de la diversité où ce serait plutôt Fillon qui la rejoindrait avec son identité immuable. Dans quelques années les transhumains français multicolores continueraient à chanter nos ancêtres les gaulois. Fillon à raison sur un point c'est le plein emploi, ou avoir une activité rémunérée qui apportera une solution à notre société. Mais en cela je préfère le programme de Mélenchon qui lui décide de donner des objectifs politiques d'orientation de plan pour cela, plutôt que d'attendre que des riches veuillent bien investir en France parce qu'ils n'y seraient pas imposés et seraient, comme des yaourts, allégés de charges.

 



26 réactions


  • fred.foyn 25 novembre 2016 12:25

    Nous avons surtout appris, que le gagnant est tout nu face à Merkel et Bruxelles...La France dans la continuité ?


    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 22:00

      @fred.foyn

      bonjour dans la continuité de l’aggravation, car s’ils sot élu cela va devenir une fabrique de pauvre
      cordialement.


  • Daniel Roux Daniel Roux 25 novembre 2016 13:12

    L’auteur a raison, le vrai débat porte sur l’UE, la BCE, l’Euro.

    Dans le contexte actuel, il ne peut pas y avoir de politique française comme il y a une politique Russe ou Etasunienne.

    Il y a une politique allemande pour l’UE sous contrôle étasunien. Et ça, c’est bien à Fillon/Sarkozy que nous le devons. En ruinant et ridiculisant la France, ils l’ont disqualifiée.

    L’escroquerie européenne dénoncée à mainte reprise est toujours en cours, comme si de rien n’était. Les multinationales, leurs riches actionnaires surtout, sont toujours maitres de la place.

    C’est la politique Potemkine de l’apparence. Le fond, lui, reste désastreux.


    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 22:11

      @Daniel Roux

      bonjour comme tu l’écris s’il applique ses mesure ce sera un retour au 19 siècle.
      cordialement.


  • eric 25 novembre 2016 13:53

    Je ne partage pas votre point de vue. FIloon a dit tous ce qu’il y avait dire sur l’Europe. Son projet et que nous en redevenions au moins un des principaux éléments directeurs.

    Pour cela, il faut que le pays redevienne solide

    IL me semble que c’est exactement ce que disent Madame Le Pen et Monsieur Mélenchon. Elle veut que l’Europe tiennent compte de demande pressantes et stratégiques de la France ou elle sort. IL veut une Europe qui tienne mieux compte de nos intérêts.

    Ils pensent l’un et l’autre que le rapport de force politique interne à la France suffira à imposer nos vues.

    La proposition de FIllon me parait plus réaliste...


    • leypanou 25 novembre 2016 15:06

      @eric
      Elle veut que l’Europe tiennent compte de demande pressantes et stratégiques de la France  : allez imposer à la Pologne ce qui est bon pour la France, ou à l’Irlande, avec un taux d’impôts sur les sociétés de 12,5%, etc, etc.


    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 22:52

      @eric
      bonjour il me semble que tu as la mémoire courte que nous à ton pas dit sur le marché européen qui devait être le marché salvateur de tous les peuples. qu’a raconté Fillon il a constaté une augmentation de la pauvreté qu"il se propose de réduire et en bon menteur il l’a attribué au quinquennat hollande or aujourd’hui c’est la 33 ième année de collecte de la banque alimentaire, ce n’est donc pas d’aujourd’hui que la pauvreté sévi, sauf qu’elle augmente tous les ans et que ce soit le UMP/LR ou le PS leur politique n’a pas pu l’enrayer. certes sur le principe tout le monde tient le même discourt, mais je ne vois pas en quoi, dans un marché européen où tous sont en compétition les uns avec les autres, les autres états auraient quelques considération particulière pour les intérêt de la France. est- ce que nous en avons eu envers la Grèce.
      même si le PIB ne fait pas la richesse de tous les citoyen, il est intéressant de voir ce graphique pour comprendre que ce n’est pas ISF NI le social qui sont la cause de ce déclis’est pas

      https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Evolution_of_GNP_of_France_from_1950_to_2013.png?uselang=fr
      cordialement


  • Tall 25 novembre 2016 14:13

    Au lieu de pleurnicher, la gauche devrait mettre tout le paquet sur Mélenchon

    Depuis qu’il a compris qu’il faut sortir de l’UE, il redevient crédible
    Dommage que ce soit venu si tard

    • alinea alinea 25 novembre 2016 14:37

      @Tall
      Il a fallu la Grèce pour qu’il le comprenne !!


    • Albert123 25 novembre 2016 15:00

      @Tall

      « Depuis qu’il a compris qu’il faut sortir de l’UE, il redevient crédible »

      autant qu’un Mitterrand qui retourne sa veste en 1942 quand il commence à sentir le vent tourner en fait.



    • Shawford Tyrann’s orchid 25 novembre 2016 15:15

      @Albert123

      Et en plus il croit même pas aux forces de l’esprit smiley smiley


    • Tall 25 novembre 2016 16:41

      @alinea
       

      Perso, c’est après 2008 que j’ai commencé à comprendre, quand j’ai vu que l’UE appliquait une politique austéritaire en réaction au krash des subprimes.
       
      Une stratégie totalement conne qui ne pouvait s’expliquer que si l’UE était au service des banksters.

    • Tall 25 novembre 2016 16:47

      @Albert123

       
      Ce qui ne l’a pas empêché d’être Président pendant 14 ans ... ce qui est le record de longévité de toute l’histoire des républiques françaises. 

    • Albert123 25 novembre 2016 17:42

      @Tall

      et si celui ci n’avait pas trahi la France à nouveau en 1983 pensez vous qu’il aurait seulement pu rester plus de 2 ans au pouvoir ?

    • alinea alinea 25 novembre 2016 17:57

      @Tall
      Le PG est né en 2008 - toute une année de choc populaire après l’élection de Sarko- ; dans l’idée, dans le programme, et dans les têtes depuis 2007 quand on a craché sur le vote contre le TCE : on désobéit aux traités. Généreux disait alors : mieux vaut se faire virer que sortir tout seuls !
      Aujourd’hui on sait que ce n’est pas gagné et que ce sera probablement la sortie en prime !
      Ça n’inquiète personne, tout le monde dans les rangs est prêt ! et mon petit doigt me dit qu’on va vers l’Europe du Sud !!!
      Si seulement tout le monde avait envie de voir, de vivre ça ! c’est curieux cette chape de brume sur les esprits bornés !


    • Tall 25 novembre 2016 18:11

      @Albert123

       
      Je n’ai pas l’intention de défendre Mitterrand, je ne l’aimais pas ... c’est juste parce que vous l’avez évoqué.


    • Tall 25 novembre 2016 18:17

      @alinea

       
      Ah oui, l’UE du sud ... j’ai vu ça ... un projet visionnaire, bien de lui, ça.
      Au moins, il a des idées .. ça nous change !

    • alinea alinea 25 novembre 2016 20:43

      @Tall
      Je ne l’ai jamais entendu dire ça !! je cherche... à ma connaissance cette idée vient de moi, oh pas à partir de rien bien sûr, il suffit juste de regarder les convergences des gauches, à part Die Linke qui n’est pas à proprement parler au sud !!!!
      Mélenchon rentre du Danemark .. ; à suivre
      si vous avez des liens, des références, ça m’intéresse ! j’ai l’intuition que c’est, non seulement la solution, mais l’avenir !


    • Tall 25 novembre 2016 22:44

      @alinea
       

      Désolé, je ne retrouve pas cette info ... ça doit être une hypothèse qu’il a dû lâcher comme ça au milieu d’une discussion + vaste .... mais je sais que je ne l’ai pas inventée.
       
      En gros c’était l’idée de créer une zone européenne avec la France et les pays de la méditerranée.

    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 23:01

      @Tall

      bonjour Mélenchon est toujours pro européen, mais pas pour une des financiers, s’il ne peut renégocier le traité il sort de l’UE. ce n’est pas vouloir faire une Europe unie qui pose problème ce sont les ententes de tous les chef d’états pour mener la politique qui est celle lié au traité de LISBONNE.
      cordialement.


    • Tall 25 novembre 2016 23:07

      @ddacoudre
       

      Oui, mais je fais le raccourci que ces négociations échoueront rapidement devant une Merckel intraitable, et que donc, il faudra sortir.

    • Albert123 26 novembre 2016 13:53

      @Tall


      « Je n’ai pas l’intention de défendre Mitterrand, je ne l’aimais pas »

      une question posée n’induit pas votre allégeance à Mitterand

  • alain_àààé 25 novembre 2016 14:33

    peut faire mieux pour l article car nous parlé de MELENCHON se traite de socialiste qui il ne vous l dis pas mais va touché le jackpot avec plusieurs retraites alors ce n est pas lui que je voteraispour ce grand bourgeois.


    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 23:07

      @alain_àààé

      bonjour faudra que tu m’explique en quoi il est un traite de socialiste et ensuite je ne vois pas pourquoi il ne bénéficierait pas de retraite comme tout le monde d’autant que comme nous tous c’est en contre partie d’une cotisation. et tu vote pour qui tu veux je ne suis pas un objecteur de conscience.
      cordialement.


  • baldis30 25 novembre 2016 20:40

    bonsoir,

    Les primaires constituent une belle forme de démagogie et un aveu d’incompétence des partis politiques incapables de choisir leurs programmes et leurs hommes pour le défendre ..

    Alors on présente le plus beau, ou le plus gentil, ou la plus réservée ’ notez que ce sont des adjectifs valorisants ( hum .... il est beau, il est beau mais est-ce au sens de Praxitèle ou au sens de Jacques Brel ?)


    • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2016 23:12

      @baldis30
       bonjour oui c’est une formule démagogique qui ne vise qu’a anticipé une élection et discalifie les autres partis.cordialement.


Réagir