samedi 28 janvier 2012 - par R-sistons

Eloge des « dictateurs »

Le puzzle se met en place.

Provocation ? Si au moins j'avais écrit "Poutine est un mal nécessaire pour le monde", mais non, j'ose braver la Pensée Unique de manière frontale ! Et vlan, j'annonce carrément : Poutine est nécessaire, le monde a besoin de lui à la tête de la Russie !

Quoi, ce "dictateur" ? Hé hé, amis Lecteurs, vous savez bien que les Médias menteurs font de la propagande de guerre... Avez-vous vu, par exemple, l'émission de faux débats C dans l'Air présenter Poutine comme une "menace pour l'humanité" ? Dans toute la Presse, c'est la curée contre lui, partout, et à chaque instant ! Faut-il s'étonner, ensuite, si la Presse française est lanterne rouge de l'information ?

Donc tous les non-alignés, tous les empêcheurs d'hégémonie (anglo-saxonne) en rond, sont affublés d'un titre identique : Dictateurs. Vous avez reconnu, pêle-mêle, Gbagbo, Kadhafi, Bachar-el-Assad, Poutine, Ahmadinejad, Castro, Chavez etc. Alors, on discrédite, on déstabilise, on élimine, on assassine, tout est bon pour se débarrasser des gêneurs, des indésirables. On, c'est-à-dire, bien sûr, les Anglo-Saxons et leurs alliés sionistes auxquels il faut ajouter, évidemment, le caniche bien de chez nous..

http://www.cpolitic.com/cblog/wp-content/uploads/2009/04/chien_sarkozy.jpg

http://www.cpolitic.com/cblog/wp-content/uploads/2009/04/chien_sarkozy.jpg

Pour se débarrasser d'eux, aujourd'hui, on a une arme : Les élections soi-disant truquées : Signal de départ d'une campagne orchestrée par les réseaux sociaux, conditionnés par les spécialistes anglo-saxons de la manipulation. La recette est efficace, via les médias aux ordres : Les veaux gobent la propagande, et l'Oligarchie se frotte les mains. Vous avez d'un côté 0,1 % de la population, contre le restant, soit 99, 99 %. Vous savez compter ?

Donc, allez, je vais faire l'éloge des "dictateurs". Pas ceux qui se déguisent en démocrates, pour mieux nous rouler, mais ceux que nos journalistes pointent du doigt...

La côte de popularité de Chavez augmente sans cesse, sa politique socialiste et anti impérialisme yankee fait mouche auprès du peuple. Et il respecte le résultat des votes ! Mais pour l'Occident, c'est un dictateur. Point !

Au moment où le champion de la démocratie à la sauce occidentale, Bush, daignait enfin survoler la Nouvelle-Orléans en ruines - après tout, son Administration avait refusé les crédits nécessaires à la consolidation des digues -, Castro, lui, à 80 ans, passait 2 nuits et une journée à orchestrer la protection du pays, à prévenir les conséquences de la tempête annoncée comme devant être la plus dévastatrice de l'Histoire de Cuba. Résultat ? Aucun mort ! Qui dit mieux ? Qui aime son pays, d'après vous ? Bush avec tous ses morts sur la conscience - s'il en a une -, ou Castro qui protège son peuple, et qui envoie ses médecins sauver des vies humaines un peu partout, et même redonner la vue aux aveugles ? Mais c'est un dictateur, voyons, puisque la Presse occidentale nous l'assure !

Gbagbo, lui, voit son pays amputé de la moitié du territoire, le plus riche, au profit de l'homme du FMI. Puis arriva Sarkozy (qui d'ailleurs a marié à Neuilly le sieur Ouattara à une anglaise sulfureuse). La suite, on la connaît. Gbagbo est élu, mais la Presse assure que l'élection est irrégulière. Le chef d'Etat défend son pays contre la coalition militaro-financière qui veut s'emparer de toute la Côte d'Ivoire pour la piller en toute impunité, et il se retrouve devant la Cour Pénale Internationale parmi les dictateurs. Au passage, à la barbe des militaires français, sa très chrétienne d'épouse aurait été sinon violée, du moins bien molestée... C'est un euphémisme, naturellement !

Kadhafi, lui, a promis d'être bavard et de dévoiler des choses pas très gentilles sur l'Occupant de l'Elysée, qui ne serait pas blanc comme neige. Le "dictateur" libyen qui a fait de son pays - le plus arriéré - le plus prospère du continent, et qui a été le bienfaiteur d'une partie de l'Afrique, se retrouve, avec l'accord de la Françafrique, torturé, sodomisé, lapidé, flagellé, et assassiné, par les amis islamistes de l'Occident. Il est vrai que Kadhafi ne portait pas dans son coeur les extrémistes. Le champion de la laïcité et de l'Islam modéré a donc été liquidé avec une sauvagerie indescriptible par les Occidentaux et leurs nouveaux amis islamistes. Ses bourreaux n'intéressent pas la CPI ? Leur cause était juste, susurrent les Médias en choeur, la population devait être défendue contre son "dictateur"...

local/cache-vignettes/L600xH403/libye_ruine-9777-c89c6.jpg

La "nouvelle" Libye délivrée de son "dictateur"

Ahmadinejad (élu démocratiquement) et Bachar-el-Assad mènent une vie simple, en famille, près de leur peuple (reportage d'Arte, il y a quelques années, sur le Président syrien, très apprécié de son peuple "je n'ai pas d'ennemis, je roule sans escorte"), ils aiment leur pays, n'en déplaise à leurs adversaires locaux ou de la prétendue "Communauté internationale", ils travaillent à la défense de leur Etat contre les visées impérialistes, courageusement, au lieu de se coucher devant les Puissants pour des prébendes ou pour de l'argent. Dehors les "dictateurs" ! La Syrie et l'Iran vont-ils connaître le sort de la Libye, via les champions de la "démocratie" occidentale ? Pas facile de venir à bout de pays protégés, et armés, par les Russes et les Chinois. Alors, on tente de les déstabiliser de l'intérieur. Seront-ils ensuite rayés de la carte par les puissances nucléaires occidentales ?

local/cache-vignettes/L400xH331/platon_pouti887a-15eea.jpg

http://3.bp.blogspot.com/-xmFTkuWl8GI/TowbcOkYhDI/AAAAAAAAB8Q/NDuXCSIugLU/s400/platon_poutine.jpg

Russie de Medvedev, ou de Poutine ?

Mais la Russie veille. Celle de Poutine, évidemment ! Car l'autre, celle de Medvedev, est plus conciliante, plus docile, plus ouverte aux sirènes de l'Occident, plus libérale, plus sioniste - plus "moderne", puisque c'est le mot à la mode ! Donc, Medvedev est épargné. Alors que l'Histoire s'accélère, alors que l'Empire attaque de tous côtés en même temps en prévision de l'affrontement planétaire nucléaire final contre la Chine - chaque pays "neutralisé" doit avoir son pion estampillé Empire usraélien et héberger une base militaire US -, la Russie fait de la résistance. Une Russie redevenue forte, via un homme fort, vous avez reconnu Poutine qui a rendu au pays sa fierté, et cette Russie-là (c'est bien embêtant pour ceux qui veulent la dévorer), a une puissance nucléaire redoutable, pouvant rivaliser avec l'Américaine. Choc de Titans ? En Syrie, la Russie a un débouché maritime. Et tandis qu'elle est encerclée, menacée, elle protège ses dernières bases, ses derniers territoires. Bien évidemment !

Gorbatchev, l'Homme du Cartel Anglo-Saxon, et l'alcoolique Eltsine, avaient disloqué l'URSS au profit de l'Occident. La région infiltrée par les "bienfaiteurs" anglo-saxons plongea dans une misère noire et fit le bonheur de quelques oligarques, elle fut presque ravalée au rang d'Etat du tiers monde, et discréditée, déconsidérée. Poutine arriva, et son énergie à poigne fit merveille dans un pays attendant son Rédempteur. Energie musclée ? Certes, mais nécessaire pour relever un pays à terre. Poutine redressa la Russie, et lui rendit son honneur. Le pays avait trouvé son héros, et il l'adula.

Et c'est ce pays, aujourd'hui, qui en bonne partie songe à redonner la première place à Poutine, et à narguer l'Empire. Quoi ? Le Conseil de Sécurité, après la Libye, ne peut récidiver en Syrie ? Au travers de sa route prédatrice, il y a donc la Russie ? Et celle de Poutine, ferme, non-alignée, pas celle de Medvedev, accommodante ! A mort l'obstacle, à mort l'intrus, à mort le gêneur, à mort l'empêcheur de piller en rond !

Les Médias interviennent, pour propulser en Russie un blogueur extrémiste, sulfureux, fascisant, Alexeï Navalny (comme dans les pays arabes les Islamistes les plus intransigeants, tout est bon pour l'Ogre financier), la propagande est martelée chaque jour, sans nuance et évidemment sans débat. Et pour nous dépeindre Poutine le résistant à l'Occident sous les traits d'un dictateur impitoyable. On connaît la chanson : Ceux qui dérangent, comme Gbagbo, Kadhafi, Chavez, etc, sont représentés sous les traits les plus noirs. Allons, honnêtes gens, il y a deux camps, mettez-vous ça dans la tête, de gré ou de force : Il y a les promoteurs du Bien, les démocrates, les protecteurs des populations, et de l'autre, les dictateurs. Les DICTATEURS ! 

Ce qu'on ne dit pas, c'est que Poutine, lui, en défendant fermement l'indépendance de la Russie, son intégrité, défend en fait, aussi, la paix dans le monde. Quel enjeu ! Car en lui, l'Occident trouve un frein à ses appétits criminels, et même un obstacle. Un obstacle qu'il faut renverser, par tous les moyens ! La calomnie, pour commencer. L'élimination, sinon ?

local/cache-vignettes/L500xH350/aap1jpg-967a967a-1a86e.jpg

Car en contenant les visées guerrières de l'Occident contre la Syrie, visées menant directement à la guerre mondiale réductrice de population (au profit des fameux "0,1 %" de "bien nés", ou plutôt de bien mal enrichis sur le dos des peuples), eh bien Poutine empêche l'Empire "usraélien" d'allumer la mèche fatale qui mettra le feu aux poudres désormais nucléaires. Car en fait, tout se joue, une fois de plus, au Moyen-Orient. Très précisément, en Syrie et en Iran, postes avancés de la Russie et de la Chine menacées par les puissances terroristes de l'Occident avides de contrôle et de nouvelles terres à piller. Si la Syrie est attaquée, puis l'Iran, les jours de l'humanité sont comptés... Il faut un contre-poids à la puissance hégémonique d'un seul, et avec Poutine, c'est possible, comme du temps de la guerre froide ! Poutine ne veut pas la guerre, il veut la paix, lui ! Et cela change tout.....

Concrètement, en envoyant les navires russes au large des côtes syriennes, en opposant son véto au "Conseil de Sécurité", la Russie de Poutine défend nos intérêts, elle défend la paix, ce Bien le plus précieux. Celle de Medvedev capitulerait... Et c'est parce que l'Occident le sait, qu'il salit en permanence l'homme qui se met en travers de ses ambitions. 

Résistons aux mensonges de la Pensée Unique véhiculés par la Presse aux ordres des Puissances militaro-financières ! Si Poutine tombe, nous tomberons avec lui. Et nos enfants seront perdus ! Est-ce cela que nous voulons ? 

A l'heure de tous les dangers, et même si Poutine est loin d'être sans reproches, défendons-le. En le défendant, nous protégeons la paix. Et le devenir de l'humanité !

La partie qui se joue est décisive. Et elle n'a rien à voir avec celle qu'on nous présente, une fois de plus, dans les Médias vendus à l'Oligarchie militaro-financière !

Eva R-sistons

http://sos-crise.over-blog.com



51 réactions


  • mahatma mahatma 28 janvier 2012 13:47

    Bonjour,

    merci pour cet article ...

    Vous écrivez : « Concrètement, en envoyant les navires russes au large des côtes syriennes, en opposant son véto au »Conseil de Sécurité« , la Russie de Poutine défend nos intérêts, elle défend la paix, ce Bien le plus précieux. »

    Le résultat est bien ce que vous concluez mais rappelons également, que la Russie et la Chine en soulignant avec force leur position, défendent surtout leurs intérêt, et c’est cela qui contribut, par une pirouette du destin, à défendre la paix du monde, ce bien le plus précieux.
    Ces bottes otanesques piétinent des liens entre ces deux pays et la Syrie et l’Iran, liens économiques, énergétiques, politiques, géopolitiques, égémoniques.
    Ces bottes ont en réduit en poussière le lien avec la Libye, grâce à des chimères.
    Ils ne laisseront pas ce scénario se déouler une seconde fois ...

    Ce que vous décrivez est en effet, surprenant, il se déroule tellement « d’injustices officielles », que de plus en plus de citoyens en viennent à trouver sympathiques, acceptables parfois même « héroiques », ces gouvernants et personnages politiques habituellement désignés comme dictateurs ...
    En même temps, faut-il que nous soyons dans une profonde croyance ou une formatage de haut niveau d’impuissance et « enchainés », pour se sentir aussi désespéré, combien de temps ces injustices et ces gouvernements qui abusent tellement de monde sur la planète dureraient si une complète mobilisation se mettait en place pour contrecarrer ces projets sombres individualistes et opportunistes ?


  • Ornithorynque Ornithorynque 28 janvier 2012 13:48

    Chère Eva,

    pas besoin d’être altermondialiste pour être d’accord avec vous : les ficelles sont de plus en plus grosses, l’exemple récent de Orban était intéressant... puisque, avec la proximité, il n’a pas été possible de cacher que Orban bénéficiait du soutien de l’immense majorité de la population (Voir l’article de Libé : « Orban fait »déferler « ses partisans » lol....).

    Cet article est excellent.

    Je reste très optimiste, car les puissances d’argent sont finalement stupides face à l’intelligence des peuples... et le pouvoir de nuisance des milliers de Hackers risque de complique la tâche....

    Moi aussi , je trouve Poutine intéressant : c’est le seul à ne pas faire la morale... ce qui le rend moins suspects que tous ceux qui veulent « libérer » les autres, et essaient de nous faire croire à leurs idéaux.

     Il y a un coté « je vous emmerde ! » que me le rend assez "français dans l’esprit !

    Un despote assumé est préférable qu’un tartuffe avide....


    • le moine du côté obscur 6 mars 2012 12:51

      En effet c’est que j’apprécie chez Poutine qui n’est pas un saint et n’a jamais prétendu l’être. Il est honnête au moins (sur ce point du moins) et ne prétend pas se battre pour certaines chimères. On peut ne pas l’aimer mais il faut au moins lui reconnaître cela. Je pense aussi qu’il aime son pays contrairement à certains.


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 13:50

    Bonjour à tous

    au fait, article écrit voici quelques mois, mais qui n’a semble-t-il rien perdu de son actualité.

    J’ai oublié d’ajouter aussi dans ce post ce que je dis dans mes blogs : A savoir que Poutine est partisan, lui, d’un monde multipolaire, au moins bi-polaire, pas sous l’égide d’un seul pays imposant ses diktats au reste de la planète ; Et ça, pour moi, c’est très important :

    Un monde multipolaire est plus facteur de paix qu’un monde dominé par un seul imposant SA loi violant le Droit, déstabilisant les pays, les bombardant, les ruinant, les pillant - comme en Libye exsangue. Il faut un frein à l’appétit d’un seul, et Poutine veut être un de ces freins. Ses mauvais côtés ou ses côtés obscurs, je ne les analyse pas : Tous les autres le font. Je suis là pour défendre l’homme qui par son énergie musclée, peut contribuer à préserver la paix. Une paix à laquelle nous sommes tous si attachés, n’est-ce pas ? Eva


    • mahatma mahatma 28 janvier 2012 14:41

      Rien qu’envisager l’idée que les gouvernements du monde se comporte sur tous les continent « exception », comme fonctionnerait l’eaurope ou mieux comme laligue arabe, en ce moment, cela serait effrayant ...
      Ces quelques dictateurs « résistants » ont de plus en plus de mal à passer pour des dictateurs, alors que ceux qui représentent les leaders du « monde libres » passent de plus en plus pour des régimes totalitaires, Les lois votées juste avant le jour de l’an par Obama, les lois concernant internet, la répression qui se fait de plus en plus violente au USA face au mouvement occupy etc ...
      De ette derinière « confrontation entre un bloc et un autre, se jour l’avenir proche du monde ...
      Les chaines de l’esclavage ou bien un meilleur partage comme centre et esprit unissant un monde »multipolaire" ... ?
      Le pouvoir d’internet contrarie d’une manière puissante les projets sombres de ceux amènent des chaines, ce qui explique ces élans pour parvenir à rendre normal et urgent le contrôle par les gouvernants de la web-sphère, ce qui revient à dire qu’une guerre a lieu sur internet. Ces dictateurs et internet sont les seuls et derniers remparts à ces manoeuvres de domination intégrale des peuple. Qu’une union consciente et une mobilisation puissante naisse et celle-ci serait une arme de destruction massive de la machine empire ...


    • mahatma mahatma 28 janvier 2012 14:43

      Rien qu’envisager l’idée que les gouvernements du monde se comporte sur tous les continent sans aucune « exceptions », comme fonctionnerait l’Europe ou mieux comme la ligue arabe, ou la libye avec le CNT en ce moment, cela serait effrayant ...


    • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 16:18

      Comme c’est vrai, Mahatma ! Internet, et ces « dictateurs » qui osent ne pas s’aligner sur les diktats de Bilderberg ! Nos dernières protections contre l’intolérable programmé par les psychopathes au sommet !

      Au fait, petite info que l’on ne verra pas dans nos médias collabos :

      La présidence de la Ligue Arabe cherche à étouffer le rapport de ses experts

      Si on suit l’actualité, il y a de quoi être indigné à chaque instant !

      Amité, eva


    • mahatma mahatma 28 janvier 2012 21:57

      @eva
      « La présidence de la Ligue Arabe cherche à étouffer le rapport de ses experts »
      Depuis aujourd’hui, le prétexte a été trouvé enfin ! 
      Malheureusement ...
      mais ceux qui ont constaté et participé à la rédaction du rapport, garderont-ils le silence ?
      Leurs perceptions des conséquences possibles, dûes à la mascarade qui continuera de se dérouler, voire de se dégrader dramatiquement, les pousseront-ils à tout déballer ... ?
      Chaque jour des séismes doivent faire trembler leur conscience ...


  • F-H-R F-H-R 28 janvier 2012 15:18

    Ainsi vous envisagez ces dictateurs à la manière de traitements médicamenteux contre le cancer.
    Des dictateurs qui se battent contre l’impérialisme anglo-saxon, lequel gangrène nos pseudo-démocraties occidentales.
    Je trouve cela assez osé, d’autant que, comme tout remède, il y a des effets secondaires indésirable : Le massacrent de populations innocentes.

    Un mal pour un bien en quelque sorte.

    Je vous suggère la lecture d’un article assez intéressant à mon sens, qui évoque une future crise financière majeure, une restriction continuelle des libertés et la menace d’un conflit militaire d’envergure :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/2012-annee-fatidique-plus-surement-108967

    En tout état de cause, tout cela ressemble à la fable de La Fontaine : « Les Deux Taureaux et une Grenouille ».


  • TZABAR 28 janvier 2012 17:06

    Dictateurs. Vous avez reconnu, pêle-mêle, Gbagbo, Kadhafi, Bachar-el-Assad, Poutine, Ahmadinejad, Castro, Chavez etc

    combien élus démocratiquement dans ce panier de crabes ?
    Poutine n’est plus maitre chez lui, la contestation s’amplifie.
    chavez est une mafia familiale.
    assad un boucher
    ahmadinejad un illuminé sectaire
    castro (sans commentaire) les cubains ne savent pas ce que signifie URNE
    gbagbo devant la CPI
    hu jintao (parti unique)

    les syriens se souviendront du rôle joué par la chine et la russie dans le cadre du massacre perpétré par le boucher de damas.


    • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 17:27

      Alors Tzabar, tu l’aimes bien ce joli joli monde dessiné par les spécialistes de la déstabilisation des pays pour les piller, et les dominer oh combien démocratiquement, tu les aimes bien les Sarkozy ou les Cameron à la pointe des guerres prédatrices qui ruinent les pays pour engraisser la Mafia du pétrole, de l’armement, de la chimie etc, tu n’aimes pas Gbagbo qui défend son pays et qu’on envoie à la place des Occidentaux devant le tribunal fantoche de la Haye, tu n’aimes pas Castro qui assure à tous les habitants éducation, santé, culture etc gratuites, tu te délectes de la jolie jolie démocratie où les médias aux ordres nous disent pour qui voter, « Super Sarko » plutôt que pour « Bécassine Royal », qui tolère exceptionnellement que la Gauche remplace la Droite pour... faire la même politique, qui ment en permanence dans les médias, etc etc...

      Nous vivons sur la même planète ? J’en doute ! eva


  • TZABAR 28 janvier 2012 17:33

    c’est marrant mais l’on voit rarement un américain, un anglais ou un français demander l’asile politique en... iran, par exemple, chose qui se multiplie dans l’autre sens.
    mais pourquoi donc ? smiley
    c’est bien beau vos grands arguments vos belles déclarations mais, concrètement, dans la vraie vie...demandez à ceux qui savent de quoi ils parlent chère auteure et non à vos leaders de salons.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 janvier 2012 19:24

      ça alors, t’en a vu des réfugiés libyens à calais avant la guerre de l’Otan, des africains, des aghans irakiens...mais pas d’iraniens ni de libyens, étrange non ? allez dis que t’as tort tzabar108 com en 10 jours...

      Chère Eva, Résistons, prions à l’unisson, pour tuer le poison et faire baisse la pression...


    • TZABAR 28 janvier 2012 21:22

      il parait que dans certains pays il ne fait pas bon d’avoir un déserteur dans la famille...restée au pays !
      et puis si en plus il parle du régime, de politique...s’il dénonce et accuse...
      combien sont ils à avoir profité des J.O ou autres manifestations pour fuir non pas leur pays mais le régime qui asservissait le peuple ?
      j’ai rarement vu un américain profité des J.O pour rester sur place moi smiley
      pourquoi donc ?
      certains pays montent des frontières pour non pas empêcher les Hommes de sortir mais d’entrer...lorsque d’autres font l’inverse.
      pourquoi donc ? smiley


  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 28 janvier 2012 18:05

    Bonjour Eva,

    Vous avez oublié Loukachenko. J’aimerais beaucoup lire un topo sur ce personnage smiley

    Pensez-y ! Quelque chose me dit qu’on en parlera bientôt.

     


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 18:13

    Oui Pierre on va en parler bientôt, il est sur la liste des non-alignés donc à éliminer !!!! On trouvera bien quelque part une élection truquée, des snippers assez dociles pour tirer sur les enfants et apitoyer l’opinion internationale, des agents de la CIA suffisamment intelligents pour retourner les jeunes internautes, etc, on connaît la chanson. Vivement que le pays soit aux mains des Bilderberg, avec une jolie jolie dette, tout privatisé, des pauvres à gogo, un pays bien bombardé hum joli gâteau pour la Reconstruction US, des jeunes comme chair à canons contre la Russie etc etc

    Alors, elle sera pas belle, la Biélorussie revue et corrigée par l’Empire ? eva


    • F-H-R F-H-R 28 janvier 2012 19:00

      Où voulez-vous en venir exactement ?

      Nous avons effectivement, d’un côté une oligarchie politico-financière qui cherche à dominer le monde et faire des individus des esclaves et de l’autre, des dicteurs sanglants pour la plus part. D’ailleurs, ce qui est regrettable (ou peut-être délibéré et à dessein) dans votre article, c’est que vous mettez dans le même sac de dictateurs des personnalités au profil très différent, les unes pouvant racheter les autres sur certains aspects et de fait, rendre le lot « acceptable ».

      Personnellement, je ne défendrais pas Scylla contre Charybde.


    • JL JL1 28 janvier 2012 19:07

      « Personnellement, je ne défendrais pas Scylla contre Charybde. » (FHR)

      Pas facile de défendre un récif et un maelström !

       smiley


    • F-H-R F-H-R 28 janvier 2012 19:31

      Oui JL1, effectivement…
      Tout comme le fond de l’article.


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 20:16

    Une journaliste assassinée ? Par qui, au fait, par des snippers à la solde de la CIA ? En France, l’info est assassinée quotidiennement, la vérité donc, et à moi journaliste ça ne me plait pas. Pas plus que de voir des peuples entiers assassinés pour permettre aux Bolloré, Dassault, Total etc, de prospérer sur leur dos....

    La Presse française est en effet devenue PravdaVox - pire que l’italienne de Berlusconi ! Pas Internet, et c’est son honneur ! eva


    • Annie 28 janvier 2012 20:34

      Alchimie,
      Je ne sais pas si vous voulez parler d’Anna Politkovskaya, mais j’aimerai ajouter les noms de Stanislav Markelov, et d’Anastasia Baburova.



  • francesca2 francesca2 28 janvier 2012 20:44

    j’ose braver la Pensée Unique de manière frontale ! 


     smiley Jeezmarijosef !

    Eva, ici vous ne bravez rien du tout, vous ne risquez rien, tout au plus qq moqueries.

    Mais évidemment, votre haine maniaco-dépressive de l’occident vous brouille l’âme et la raison : pas un seul mot, pas une seule pensée pour les journalistes assassinés en Russie -la dernière était une femme - ni en tant que journaliste, ni en tant que femme ni en tant qu’être humain. 
    Mais bien sûr, vous oevrez pour la paix dans le monde...

  • Pie 3,14 28 janvier 2012 20:55

    Il y a toujours eu des gens qui, au nom du combat contre l’impérialisme sont prêts à soutenir des régimes indéfendables.
    Certes, le Vénézuela ou la Russie ne sont pas l’Iran, la Libye ou la Syrie mais il faut une sacré dose d’aveuglement pour oser les décrire comme des modèles à suivre.

    La résistante de pacotille qui nous décrit un monde occidental digne d’Orwell, oublie simplement qu’elle ne pourrait pas s’exprimer comme elle le fait ici si elle vivait dans l’une de ses dictatures adorées.

    Au passage, vous oubliez la Corée du Nord, havre de paix et de prospérité qui lutte courageusement contre l’impérialisme européano-américain et suscite tous nos espoirs...


    • Croa Croa 28 janvier 2012 23:07

      Merci Pie 3,14 de participer au débat.

      En arrivant on est toujours bardé de certitudes

      Certains les gardent ce qui ne change rien après tout,..  smiley

      d’autres évoluent ce qui n’est pas rien !  smiley


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 20:57

    Regardez ce que je viens d’apprendre : Création du réseau Vercors pour redresser la France en 100 jours

    http://sos-crise.over-blog.com/article-creation-du-reseau-vercors-pour-redresser-la-france-en-100-jours-98099173.html

    eva


    • Pie 3,14 28 janvier 2012 21:08

      Ce réseau Vercors est un délire total.


    • Croa Croa 28 janvier 2012 23:14

      Le Front National n’est pas une alternative.

      Bon, Admettons... Alors ce n’est pas la seule !  smiley


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 21:09


    Les Services Secrets assassinent des personnes connues pour qu’elles deviennent des icônes, ou des enfants, pour que les Médias conditionnent l’opinion à partir de ces symboles.

    La Dictature s’installe aux USA (arrestations sans procès, interdiction d’avoir son potager avec culture naturelle etc) et en Europe avec le Cartel bancaire, la Presse désinforme en permanence, la France est lanterne rouge de l’info etc. Bientôt si rien n’est fait le dernier espace de liberté, Internet, n’existera plus !

    Les plans du Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon sont : Dictature, Dépopulation, vassalisation etc. Voilà le VRAI visage de ceux que vous admirez, les Anglo-Saxons de la City, de New York etc - qui vont d’ailleurs bientôt détruire la planète par la guerre mondiale contre l’Asie, contre Chine, Russie, Inde (utilisation des Européens contre) etc après avoir ruiné Syrie, Iran, Liban etc. Vous avez de drôles de modèles ! eva


    • TZABAR 28 janvier 2012 21:29

      eheheh
      vos peuples cités sont déjà et depuis longtemps sous dictature.
      chine (parti unique) russie (jamais démocratique) Inde (castes) syrie (parti unique confessionnel-alaouite) Iran (théocratie islamiste) Liban (confessionnalisme) smiley
      vous faites dans le comique ou quoi ? smiley
      encore une bobo en mal de sensation.
       


    • Pie 3,14 28 janvier 2012 21:30

      Votre outrance, vos approximations (vous abusez du : etc), votre parano, tout cela est pathétique et ridicule.

      Avant de parler de liberté et de paix, commencez par comprendre le monde tel qu’il est et non comme vous le fantasmez.


    • Croa Croa 28 janvier 2012 23:24

      Où t’as vu ça « interdiction d’avoir son potager avec culture naturelle » ? smiley smiley

      Les américains ont d’autres problèmes, donc parfois la nécessité de disposer d’un potager de secours justement ! (Vu en particulier à Détroit, citée du chômage massif et des terrains abandonnés ainsi reconvertis, mais je n’ai pas le lien, désolé !)


  • Annie 28 janvier 2012 21:17

    Allons, allons, les méthodes des anglo-saxons valent bien celles d’autres pays. Le jour où on perdra de vue qu’un journaliste assassiné aux USA est plus important qu’un journaliste assassiné en Russie, au Mexique etc. est le jour où nous aurons perdu de vue qu’une vie vaut une autre vie.


    • Annie 28 janvier 2012 21:23

      J’ai dit le contraire de ce que je voulais dire. Toutes les vies se valent et lorsque l’on commence à justifier certaines morts par rapport à d’autres, parce qu’un système politique semble plus généreux qu’un autre, c’est la pente savonneuse, selon laquelle certaines morts, exactions sont justifiables. Et bien non, elles ne le sont pas et ne le seront jamais.


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 21:24

    Petite précision, vous parlez de la Russie, je suis d’origine russe par ma mère, Mme Chaletzkaya, Ukrainienne. Elle faisait partie des 1%, sa famille détenait tout dans la région, quand elle a quitté la Russie blanche en 1917 elle a organisé l’extraction du pétrole avec le Roi Farouk en Egypte, etc. Ce genre-là, et j’ai eu une enfance aux côtés de la Haute bourgeoisie française à qq m de l’Ave Foch, Cours Hattemer etc. Adulte, j’ai décidé de déserter ce milieu. J’ai choisi les 99 %. Comme les Allende et tant d’autres qui ont quitté leur milieu pour se mettre au service des 99 %, fidèlement, toute leur vie. L’Occident arrogant, prédateur, criminel... merci bien ! J’ai vu de près. Neuilly descendant les Champs-Elysées à chaque victoire de son camp. Basta !

    L’Oligarchie n’a que mépris pour « la populace ». Vous la défendez ? Elle ne le mérite pas. Elle ne pense qu’à écraser le peuple. Mais vous ne le savez pas... et elle n’hésite pas à déclencher les guerres mondiales quand ça l’arrange... Vous verrez tout ça de près. Shakespeare, déjà : « Des fous conduisent des aveugles ». Je refuse d’être aveugle, je refuse de soutenir les psychopathes. Eva


    • Annie 28 janvier 2012 21:36

      Vous vous trompez de colère. Ces journalistes russes, mexicains etc. n’ont souvent pas essayé de défendre ou de descendre un système ou un gouvernement, mais simplement de faire leur métier. Et c’est pour cela qu’on les a tués.


    • Pie 3,14 28 janvier 2012 21:39

      Le problème des bourgeoises révoltées, c’est qu’elles partent facilement en vrille.

      La détestation de votre milieu est votre unique grille de lecture du monde. Il y a donc d’un côté des monstres ( l’impérialisme anglo-saxon) et de l’autre le peuple ( vous même) qu’il faut sauver.


    • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 21:54

      PIE 3, on ne peut QUE détester l’Oligarchie de psychopathes qui piétine les peuples, surtout si on la connaît bien. Et la combattre...

      Sur ce, je ne m’étendrai pas, j’ai autre chose à faire, nous ne pourrons pas nous convaincre, bonsoir eva


    • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 21:58

      Pie,

      on ne peut que combattre l’Oligarchie de psychopathes qui piétine les peuples, elle est détestable. Les Anglo-Saxons menacent le monde. Tout vaut mieux que leur domination unipolaire !

      Sur ce, j’ai autre chose à faire, on ne se convaincra pas. eva


    • Croa Croa 28 janvier 2012 23:43

      « mais simplement de faire leur métier. »

      Donc s’ils étaient en france on ne les tuerait pas justement !
      Car en France pour un journaliste,
      - Si « faire leur métier » c’est avoir une certaine éthique, ils ne trouvent pas de patron.
      - Si « faire leur métier » c’est faire carrière ils flattent forcément le pouvoir.

      Le métier n’est donc pas dangereux.

      La différence c’est qu’en Russie il existe encore quelques médias indépendants. (Si nous avions ça aussi peut-être aurions-nous aussi des journalistes en sursis, qui sait ?)


  • R-sistons R-sistons 28 janvier 2012 21:34

    L’Oligarchie russe (créée via l’alcoolique Eltsine), les milliardaires qui ont prospéré lorsque les Anglo-Saxons ont détruit l’URSS communiste pour y installer le Capitalisme ? C’est ça dont vous parlez ? Je n’ai que mépris pour elle. Les Oligarchies écrasent les peuples. En défendant la mondialisation militaro-financière, vous militez contre vos intérêts, vous faites le lit des puissants qui actuellement rackettent tous les peuples, ruinent les nations, paupérisent les citoyens en les privant d’emplois, de protections sociales, de services publics... Le « Diable » est anglo-saxon. De plus en plus de citoyens « Eveillés » l’ont compris, et c’est tant mieux... L’espoir actuellement est en Amérique latine... eva


    • F-H-R F-H-R 29 janvier 2012 00:18

      Personne n’est pour l’oligarchie. Nous voulons tous une vraie démocratie, rendre le pouvoir au peuple et en finir avec cette poignée de politico-financiers internationaux qui tiennent le monde pour leur propre profit exclusivement.

      Vous rendez-vous compte que vous êtes en train de prôner le stalinisme comme remède à la débâcle de la Liberté et de l’Humanisme. C’est un pur paradoxe.

      De plus, vous confondez Moyen-Orient, Amérique latine et Asie et mélangez les époques et les cultures.
      Lorsque les USA mettaient en place des dictateurs en Amérique du sud pour mieux piller le continent comme l’avaient fait avant eux les conquistadores, là oui, il fallait s’indigner. Lorsque Castro a fait appel à l’URSS pour contrecarrer l’embargo américain, il a eu raison. Aujourd’hui, ces états s’émancipent mais sont victime de crises démocratiques internes : Vous citez Chavez (élu et non installé par les USA) mais sa politique voire sa légitimité sont controversées (accusé de népotisme). Vous mettez en avant les politiques sociales mais l’industrie de la drogue (économiquement bénéfique) s’impose. En Iran, le Shah, ami de l’occident, était dictateur mais néanmoins progressiste. Aujourd’hui, c’est l’islam intolérant qui impose sa loi avec Ahmadinejad. Le pétrole devait financer des mesures sociales mais il semble que la recherche sur le nucléaire soit devenue plus importante. En chine, Mao devait faire une révolution culturelle mais a mis en place une dictature stérile. Aujourd’hui la Chine commence à ouvrir la porte au « capitalisme » mais c’est une élite qui en profite et la pauvreté reste très majoritaire.

      Votre article date d’il y a quelques mois ? Je pense qu’il date de 50 ans.


  • TZABAR 28 janvier 2012 22:00

    je comprends mieux votre logique psychologique maintenant.
    vous devriez consulter et parler de votre enfance allongée sur un divan avant de déraper complètement !
    ça se soigne vous savez.
    allez éva comme tout bon bobo qui se doit...le divan et un livre pour nous expliquer tout ça smiley


    • mahatma mahatma 28 janvier 2012 23:28

      Alors il faudra envisager des consultations en groupe car il doit y en avoir quelques uns, malades de la même « folie » ...
      prenez rendez vous pour moi aussi ...


    • R-sistons R-sistons 29 janvier 2012 15:57

      Le divan, c’est pour ceux qui n’ont pas d’arguments à opposer à la réalité des faits !

      Au fait, en suivant votre raisonnement, on pourrait y mettre tous les Allende, tous les grands bourgeois qui un jour ont ouvert les yeux, et ont décidé de ne plus renforcer le pouvoir de ceux qui n’en ont que trop ! Plus sensibles, plus fins, plus altruistes que les autres... Suspect, n’est-ce pas ? Ces gens-là, il faut les envoyer engraisser les psychiatres. Moi, mon « délire » de goût pour la justice sociale (bien entendu relevant de la psychiatre) a commencé au sortir du lycée, quand il y a eu mai 68, et que j’ai commencé à me poser des questions sur le monde... me demander si je devais me résigner... ou faire quelque chose pour l’améliorer.. Un psychiatre apprécierait en effet ! Suspect, hautement suspect, voyons...

      Quant à la Tchétchénie, proche de la Russie, bourrée de pétrole, l’Occident a tout fait pour en faire une République vassale (et pillée et endettée etc). Les patriotes russes qui en ont eu marre de voir l’URSS dépecée au profit des psychopathes de l’Occident, ont réagi. Evidemment ! Mais il ne fallait pas le faire de cette manière-là ...

      eva


  • Montagnais Montagnais 28 janvier 2012 23:24

    Douguine !  Douguine ! DOUGUINE !..


    Mais Eva, avec vos incandescentes opinions.. Et les miens non moins ignés cents..



    Faut vraiment qu’on fasse gaffe aux drones de l’empire.

    On peut pas laisser libre cours @ des voix. Si encolerees.. Si subversifs es 


    Vous risquez d’énerver BHV et de déclencher une nouvelle Libye sur les Pyrénées Eva, belle Eva, belle Évita.. En moins de deux, juste une réunion au Fouquet’s


    (from qwerti mobile pad out of à late pub crawl)

    • Croa Croa 28 janvier 2012 23:54

      Eva ne risque rien,

       smiley Les Pyrénéees non plus ! smiley

      Eva écrit dans AgoraVox et il n’y a que très peu de candides à « déprogrammer » par ici. (Mais il y a probablement des drones... Elle est sûrement repérée tout de même !)


    • Montagnais Montagnais 29 janvier 2012 13:59
      Спасибо товарищу Ворона

      Слова и музыка Николая Емелина : 


  • soubise 29 janvier 2012 15:31

    Merci Eva...Un vrai plaisir


  • soubise 29 janvier 2012 15:33

    j’ai rarement vu un américain profité des J.O pour rester sur place moi 
    pourquoi donc ?

    Et bien ils devraient ,pendant qu’il reste encore un soupçon de liberté.


  • kev46 kev46 30 janvier 2012 11:52

    Il ne faudrait peut être pas non plus abuser !!!!

    Je suis tout à fait d’accord sur le fait que les médias occidentaux modèlent une pensée unique où tous ceux qui sont contre le modèle américain sont des dictateurs.

    Personnellement, je ne considère pas Chavez comme un dictateur (il dicte sa loi aux multinational du pétrole qu’il a nationaliser, crime de lèse majesté). Il a fait un référendum pour s’octoyer des pouvoirs exceptionels que le peuple a refusé, et s’est plié aux choix du peuple. Sarko devrait prendre exemple de chavez pour sa trahison sur le traité de lisbonne.

    Je pense que Castro est bien un dictateur mais sans être le pire tyran du monde d’où le fait que l’embargo américain est totalement un crime contre l’humanité.

    Je ne pense pas que Outarra soit bien meilleur que Gbagbo pour les ivoiriens.

    En ce qui concerne Assad, il massacre son peuple. Il n’y a rien à nuancer. Poutine est un dictateur sanguinaire qui a fait commetre des massacres en Tchétchénie et qui laisse les syriens se faire massacrer. La russie a pourtant les capacités d’intervenir et stopper ces massacres sans pour autant laisser l’OTAN prendre le contrôle de la Syrie.

    La chine c’est la même chose. Trop de resistants sont encore tué. Le Tibet est opprimé. L’Iran, c’est la même chose.

    Dénoncer le traitement fait par nos médias de ces pays : OUI.

    Faire l’éloge de ces dictateurs non élu démocratiquement (je ne considère pas l’Europe et les USA comme des démocraties mais c’est un peu mieux que ces pays, de plus on est pas opprimés physiquement) : NON.

    Vous dépasser les bornes en déclarant que Poutine œuvre pour la paix. La Tchétchénie est là pour rappeler l’obssession sanguinaire de ce tyran prêt à gouverner par tous les moyens.


    • le moine du côté obscur 6 mars 2012 13:14

      Le gros problème des occidentaux est de vouloir voir le monde en « noir et blanc », « bon et méchant ». Si le monde pouvait être aussi simple ce serait magnifique.
      Personnellement je ne crois pas en la démocratie, aux droits de l’homme et autres fadaises bon pour des esprits de bobos. Seul compte la loi du plus fort. Si ce plus fort est juste tant mieux mais dans bien des cas ce plus fort est un salaud. Quant à savoir qui est plus salaud que des gens comme Poutine ou les occidentaux pour moi c’est clair. Poutine n’a pas l’hypocrisie des occidentaux et en cela il est plus « respectable » et je préfère avoir affaire à lui qu’à des hypocrites finis qui n’en finissent pas de verser des larmes de crocodile.
      Le monde est sinistrement ambigu.


Réagir