mercredi 1er mars - par Serge ULESKI

Emmanuel Macron : le scandale d’une candidature du silence

Une France libérée avec Emmanuel Macron...

Comprenez :

Une France libérée du code du travail et des syndicats

Une France libérée du droit contre la force

Mais alors… Macron Super-candidat pour un Super-Medef ?

 

 

 Avec un FN aujourd'hui donné en tête au premier tour, et par voie de conséquence... présent demain au second tour de l'élection présidentielle 2017, et ce pour la seconde fois… c'est bel et bien une élection à un seul tour qui se dessine.

 Toute la classe politique en avait rêvé de cette élection présidentielle à un tour, Mitterrand l’a fait !

 Merci à ce François Mitterrand tout occupé à boire le sang de notre vie démocratique jusqu'à son assèchement ! Merci à François Mitterrand-vampire pour ce rapt, pour cette captation d'un processus démocratique propre à une 5è République maintenant moribonde ; un Mitterrand qui n'aura pas d'autre souci que d'aider le Front National de Jean-Marie le Pen à mettre un pied à l’étrier médiatique avec pour conséquence : un FN passant de 2% à 26% en 30 ans ; un succès politique qui ne s'est pas démenti. S'ensuivra alors l’instrumentalisation éhontée par un homme et par un parti (le PS) de ce Front National avec pour seul objectif : diviser la droite et assurer la ré-élection d'un président qui aura placé, très tôt, dès les années 30, sa carrière politique seule - longévité et ascension - au centre de son existence.

Il est vrai que l'on ne peut cacher très longtemps d'où l'on vient.

 

        Car force est de constater ceci : dorénavant, sera Président celle ou celui, qui, dès le premier tour, occupera la deuxième ou la première place derrière ou devant le candidat FN : hier, le Pen père, aujourd'hui sa fille, demain sa petite-fille car tout se passe en famille comme pour Fillon.

23% des voix suffiront pour rafler la mise.

 

 Tous l'ont compris : celui qui passe le premier tour de la Présidentielle, face au FN, est assuré d'être élu.

Occuper l'Elysée 5 années durant, 10 peut-être... c'est pas rien ! Tout en continuant non pas à donner mais bien plutôt à obéir aux ordres (la Banque, le Medef, la Commission européenne, l'Allemagne, les USA, Israël et les Monarchies du Golfe) ... tout en affichant des allures de patron, fanfaronnant du haut du perron de l'Elysée... pour n'avoir finalement, privé de courage, qu'un seul talent : celui des manigances politiciennes destinées à se maintenir cinq années de plus !

 Macron a senti la victoire là, à portée de main - une victoire qui hurle, assourdissante et qui ne demande qu'à se donner sans réserve et sans état d'âme - face à une Marine le Pen qui ne peut espérer jouer qu'un rôle de sparring Partner au second tour de cette non-élection présidentielle.

Macron a donc reniflé cette victoire quasi acquise et puis une autre donnée aussi : parmi les 45 millions d'électeurs, du moins.... parmi ceux qui se déplacent encore et qui bravent l'abstention comme d'autres le mauvais temps, on y trouve toujours autant de pauvres bougres amnésiques, complaisants, d'une sottise d'une invention toujours renouvelée, année après année, génération après génération ; et ça aussi, le politique sait l'identifier très tôt et très vite ; le corps électoral est une fille facile qui se laissera toujours faire pourvu qu'on sache lui parler car les beaux parleurs et la promesse de lendemains qui chantent un bouquet de fleurs à la main ont toujours eu sa préférence. 

 Pour Macron, une aubaine cette élection ! Une affaire de premier ordre !

 

 Emmanuel Macron, candidat sans attache électorale ni mandat, candidat hors-sol comme les élevages et les cultures du même nom !

Emmanuel Macron, candidat d'un François Hollande vengeur car humilié par son premier ministre Valls et la gauche du PS, Macron fait campagne - oligarchie-mondiale compatible... bien plus que Fillon -, en chouchou des médias dont les propriétaires ne peuvent que souhaiter la victoire.

 Macron candidat, Macron faisant campagne...

 Soutenu par l'Elysée et Matignon ainsi que par les grands-patrons de Presse (industrie du luxe, armement, agro-alimentaire), ses employeurs alors qu'il oeuvrait dans le milieu bancaire, la candidature Macron, c'est le scandale de cette élection présidentielle ! Une élection présidentielle plus bas que terre.

Pensez un instant à tout ce qui, chez Macron, est tu, à tout ce qui est caché (1), comment Macron élude puis épargne toutes les institutions, tous les protagonistes, tous les acteurs maîtres d'œuvre de l'oppression des Etats, des peuples et des nations : finance, économie, ordre mondial dictatorial, arrogance et évasions fiscales, détournements, technologie numérique et dévalorisation des métiers et des diplômes, ubérisation de la société, paupérisation de l'Etat providence, menaces militaires pour les insoumis, sanctions économiques ravageuses...

 Macron est bien le porte-parole d'une certitude glacée : une grande majorité d'électeurs préféreront toujours le désengagement, le boniment, le songe d’une campagne électorale qui permet là encore d'éluder (encore l'esquive et le déni !) une prise de conscience d'une lucidité anxiogène à l'engagement et à la lutte contre des intérêts voraces - banques et grand capital -, qui n'acceptent aucun compromis.

Dans ce contexte, avec Macron et sa campagne qui se voudrait "visionnaire" en lieu et place d'une campagne-programme qui engage pas seulement ceux qui le soutiennent, il s'agit pour ce candidat fantasque fruit d'une opération de diversion et de spoliation de la gauche, pour Macron et ceux auxquels il sera bientôt appelé à obéir, il s'agit donc d'exploiter sans vergogne la prolétarisation de tout le corps électoral abruti de travail, tétanisé par la peur du chômage et de la relégation sociale dans un environnement d'une brutalité sans précédent car de plus en plus étranger à tout ce qu’un être humain peut souhaiter pour lui et ses proches.

 Candidat de l'esquive et de l'instrumentalisation du déni, jamais un tel candidat ne se sera à ce point réfugié dans le silence.

 

1 - Cliquez : Macron - revenus et patrimoine

__________________

 

Pour prolonger, cliquez : Le fantôme de François Mitterrand

 



40 réactions


  •  
     
    Du-gai bonheur de la crasse
     
     
     

    Bobo Uleski achetait facilement à Soros des torcheurs de culs merdeux de vieux souchiens, des empileurs de parpaings, des plongeurs du Fouquet’s, des pédaleurs Uber livreurs pour ses MacDo biobio halal vegan préférés, et autres esclaves pour métiers indignes de ses rejetons bobo, suivant le droitdelhommisme gogocho...
     
    Bobo Dugué, lui, avait un pb beaucoup plus difficile à résoudre, il désirait jouir sans contrainte d’un gémunusticien, migrant rare... Au marché de viande halal des ONG, il alla donc voir les grandes bobo Chanel qui jetaient des biberons aux migrants pour mouiller. Mais aucune n’en avaient jamais vu dans une barcasse de traite négrière capitaliste, et d’ailleurs elle ne savaient pas à quoi ça ressemblait. Pourtant bobo Dugué expliquait longuement que c’était juste un petit nègre d’Einstein...
     
    Addendum : Les 10 petits nègres d’Einstein :
     
    « Grossmann, matheux hongrois velu, a écrit la dite équation d’Einstein, que ce dernier évidement était totalement incapable de résoudre ni même de comprendre (scribouillard de brevets, recalé à l’École polytechnique des helvètes, que Grossmann avait réussi ... lui). Un autre petit nègre teuton (Schwarzschild le bien nommé), entre 2 pointage de son canon sur le front russe, trouva une première solution (une métrique, une mesure de distance), avant de crever.
    A noter que le juif clown, qui savait bien tirer la langue à la télé, avait aussi soi-disant découvert la relativité restreinte, déjà en se gourant dans sa démonstration, mais en arrivant par miracle au bon résultat (si...si...) ... celui de Poincaré vieux de 5 ans (avec Hilbert les 2 matheux du XXe). Au contraire de Grossmann, de Poincaré (le spécialiste), d’Hilbert ou de Schwarzschild, le nullard Einstein n’avait aucune idée de ce que pouvait être de la géométrie non-euclidienne, et croyait aussi qu’un tenseur (genre de matrice qui sert à la métrique) était l’élastique d’un slip.
    Vinrent les métriques de Kerr, Friedmann-Lemaître etc ... jusqu’au jour où Hilbert, qui s’emmerdait en buvant son café à la cantine, formula en 5mn l’action, le potentiel gravitationnel du champ relativiste, sur un coin de la nappe (l’action est l’énergie qu’il faut minimiser pour trouver une trajectoire, Dieu est faignant...) Ce qui cloua le bec à tout le monde. Mais bon, pour Hilbert c’était du théorème de Pythagore (la distance de l’hypoténuse) en coordonnées polaires améliorées, un mot croisé élémentaire pour digérer la choucroute, et juste bon à se foutre de la gueule des benêts de physiciens... (mais à l’époque des grandes nations européennes, ils étaient bien loin d’être aussi crassanel que bobo Dugué ! C’était avant la décadence Naïade Vagino Bécassine en UE et de l’enseignement du livre de fondamentaux, ‘Mes 3 papas portes des robes’ pour petit colon Mohamed...)
    A la fin de sa vie, le toujours aussi incapable Einstein, au firmament de la putasserie médiatique, loua un nègre mathématicien hindou, Bose, bien moins cher donc. »

     
    ‘Le clown savant des médias qui vola la formule E=mc2 de Poincaré’ Ed du peuple élu
     
    http://www.agoravox.fr/commentaire4595417


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 11:15
      @La Baudruche négrière patronale verdie

      Hors sujet ?
      Pour peu qu’il soit ici question d’un sujet...
      Illisible aussi...
      Ce qui, vous en conviendrez, n’arrange rien.

  • Tall Tall 1er mars 18:01

    Le plafond de verre ... nouvel avatar de la mythologie des veaux

     
    Car qu’est-ce qui permet de comparer 2002 à 2017 ?
     
    rien !
     
    ni les personnages, ni le contexte général ( UE, djihadisme ), ni les programmes, ni les sondages ... rien !

  • Jeekes Jeekes 1er mars 18:22

    « Candidat de l’esquive et de l’instrumentalisation du déni, jamais un tel candidat ne se sera à ce point réfugié dans le silence. »

    Et pourtant, parait qu’il gueule fort dans mitinges, le miteux micron.
    Qu’il braille de sa piètre voix forcée de fausset faux-cul...


  • alinea alinea 1er mars 18:45

    Il faut peut-être faire un peu confiance aux Français, qu’est-ce que vous en dîtes ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 19:59

      @alinea
      Contrairement à ce que nous racontent les médias, le dernier sondage Harris, donnaient Fillon gagnant !


    • philippe baron-abrioux 2 mars 08:42

      @alinea

      Bonjour Alinéa ,

      Il faut peut-être faire un peu confiance aux Français, qu’est-ce que vous en dîtes ?

      Impossible, si on suit le « raisonnement » de l’auteur qui décrit les électeurs comme des « pauvres bougres amnésiques , complaisants ... » .

       ce monsieur a une très haute opinion de lui qui ferait presque sourire si on la confronte à la vacuité de ses articles .

       BONNE FIN DE JOURNEE !

       P.B.A


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 10:57
      @philippe baron-abrioux

      Vacuité, vacuité, vacuité... comme vous y allez !

      Vous n’avez qu’à vous y coller vous aussi !

      Commenter c’est une chose, construire, élaborer... c’en est une autre !

    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 11:13
      @alinea

      Des Français ?

      Il y a surtout des abstentionnistes et des électeurs aux frustrations et colères divergentes... comme les intérêts et opinions du même nom.

    • alinea alinea 2 mars 12:13

      @Serge ULESKI
      Bien sûr il y a ça, mais pas que... aux présidentielles il n’y a pas beaucoup d’abstentionnistes mais en tout cas ceux-ci ne voteront pas pour Macron. On ne maîtrise pas l’irrationnel mais Macron a peut-être commencé sa campagne un peu tôt pour tenir jusqu’au bout ; en tout cas, c’est ce que j’espère !!
      Que la plupart ne soit pas politisée et se comporte comme des consommateurs, je suis bien d’accord, mais l’engouement publicitaire a pour principale caractéristique d’être très volatil et éphémère.


    • philippe baron-abrioux 2 mars 15:00

      @Serge ULESKI

       Bonjour ,

         Vous n’avez qu’à vous y coller vous aussi !

       je ne vous ai pas attendu pour le faire (il y a presque 40 ans, en 1977 ) mais dans un collectif , un journal , local , tout petit par ses moyens financiers et dans un contexte bien plus compliqué que ce que permet Internet aujourd’hui .

       NOUS avons pu mettre au jour un système local bien ancré de corruptions variées face à une édition du groupe Hersant avec des pressions exercées sur les points de vente locaux , l’imprimeur et les livreurs .

       NOUS dénoncions dans un climat violent les manoeuvres pour les législatives de 1978 sur place et les tentatives de prise en otages électorale de nouveaux venus sur le territoire qui soulevaient depuis leur arrivée des actions racistes , des graffitis xénophobes et quelques menaces mais auraient pu faire d’excellents votants .

         Commenter c’est une chose, construire, élaborer... c’en est une autre !


       je suis bien d’accord avec vous sur ce point , parfois aussi chercher à démonter des systèmes de clientélisme bien huilés , avec des complicités très efficaces un peu partout , qui fonctionnent à bas bruit depuis si longtemps qu’ils font partie intégrante du paysage .

       ce qui nous ramène à notre situation actuelle me semble t il !

       bonne fin de journée !

       P.B.A


        

       


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 3 mars 11:32
      @philippe baron-abrioux

      « vous y coller » dans le sens de : ne pas vous contenter de commenter mais de proposer un point de vue. J’ai consulté votre profil : vous ne produisez que du commentaire...

    • philippe baron-abrioux 3 mars 13:04

      @Serge ULESKI

       Bonjour ,


      « vous y coller » dans le sens de : ne pas vous contenter de commenter mais de
       proposer un point de vue. J’ai consulté votre profil :
        vous ne produisez que du commentaire...

       pardonnez moi tout d’abord de ne pas avoir compris votre encouragement dans le sens que vous souhaitiez !

       très bien observé mais mon point de vue , mon seul point de vue ,ne m’ a jamais paru suffisant , c’est pourquoi je ne me suis pas contenté d’en avoir un mais j’ai plutôt préféré mettre en pratique ce vers quoi je pouvais , à ma modeste échelle , en expérimenter la validité .

       c’est ainsi que sur mon exploitation agricole , pendant les quinze années où je l’ai gardée ,j’ai pratiqué la participation aux résultats de l’entreprise (loi sur la participation ) en reversant au salarié (ouvrier vigneron ) 10 % des sommes qui m’étaient versées comme répartitions par la coopérative « la Viniféra » où j’amenais mes vendanges .

       de même pour les vendanges , coupeurs et porteurs , une vingtaine de personnes nourris et logés dans ma maison , pendant quinze jours environ , recevaient comme salaire le montant brut et sans aucune retenue , ni cotisations sociales , ni pour le logement ou les repas .

       je trouvais anormal d’effectuer de telles retenues car je connaissais pour l’avoir pratiqué en Gironde en en Charente maritime la pénibilité du travail effectué et la qualité du travail fourni par ma troupe de vendangeurs (la même pendant quinze ans avec parfois quelques autres étudiants français ou étrangers amis proches après quelques vacances à Lacanau ) .c’était mon point de vue

       pendant un an , lors de mon séjour en Guyane ,j’ai même confié , avec son accord bien sûr , l’entière gestion (culturale et administrative ) de la propriété au salarié que j’employais (-et même procuration sur mon compte bancaire ) en maintenant des salaires majorés d’heures consacrées à cette gestion . c’était mon point de vue !

       en même temps j’exerçais mon métier de formateur pour adultes et quand l’université a choisi de mettre fin à mon C.D.D de 1 an , j’ai opté pour la création d’une association( qui a débuté avec 7 personnes à Bordeaux et a fermé ses portes faute de subventions pérennes , avec 42 salariés sur la région Aquitaine presque tous en C.D.I après 14 ans d’activité) avec 6 autres collègues dans la même situation que moi ,en ayant en tête les centaines de personnes stagiaires qui sans cette solution , se retrouvaient le bec dans l’eau , sans pouvoir poursuivre leur formation en français langue étrangère ;

       ainsi pendant 14 ans , toute personne étrangère qui désirait apprendre notre langue pouvait le faire gratuitement en journée et le soir (pour ceux qui travaillaient dans la journée ) .c’était aussi mon point de vue !

       quand je suis venu sur Agoravox ,en juillet 2015, j’ai écrit un article sur la situation de la Grèce qui n’a pas été retenu pour la parution au motif, si je me souviens bien, que le sujet n’était pas d’actualité . soit !

      j’ai donc opté pour sagement me consacrer à déposer quelques commentaires (et j’ai d’ailleurs reçu quelques réponses assez peu sympathiques mais c’est assez courant ) .

       mon point de vue importe peu et il y a des personnes bien plus qualifiées que moi pour cet exercice : mes façons de penser , mes opinions ne m’ont jamais servi à autre chose qu’à essayer de mettre en oeuvre ce qu’elles pouvaient signifier dans le concret de la vie .

       désolé, ( mais vous devez en avoir l’habitude avec moi ), de vous décevoir une fois encore : cela aussi est mon point de vue !
       
       bonne fin de journée !

       P.B.A

       

       

       


  • cétacose2 1er mars 19:03

    La droite a implosé ,la gauche a explosé et Macron vous sera imposé pour vous emm......der .....


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 10:59
      @cétacose2
      Il est clair que la candidature Macron est indissociable des ennuis judicaires de Fillon. Jamais Macron seul aurait pu faire perdre 20 points à Fillon (en comparaison avec son score à la primaire LR).

  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mars 19:54

    Le PS carbonisé, Macron renaît des cendres, alors qu’il a fait voter des lois qui détricotent les acquis sociaux .. Il aurait dû finir dans les oubliettes de l’ histoire avec ses compères Hollande et Valls ! Mais les médias font de miracles, ils l’ont aidé à retrouver une virginité et il est devenu le Télévangéliste de printemps qui nous aime tous !


    C’est le candidat idéal de la finance pour finir d’appliquer les réformes structurelles qu’il n’a pas eu le temps de mettre en place, les mêmes que Fillon d’ailleurs : privatisation de la Sécurité sociale, privatisations des services publics, baisse ds indemnités chômage, fin du CDI et du SMIC... etc.
    Le changement dans la continuité, en somme ...

    Ces réformes structurelles sont élaborées par la Commission européenne, qui se fiche complètement que les Français votent à Gauche, à Droite, nous aurons droit au même menu !

    • Harry Stotte Harry Stotte 1er mars 21:53

      @Fifi Brind_acier


      Je souhaite très sincèrement que votre gourou ait les 500 signatures. Et c’est la vérité vraie. 


      Il ne représente aucun danger pour le Front national, et ce serait un grand moment de collusion systémique, un immense moment, que de l’entendre donner consigne à « ses » électeurs de voter Macron ou Fillon.

    • HELIOS HELIOS 1er mars 22:46

      @Harry Stotte

      J’aime beaucoup votre réaction !
      Moi aussi, pour d’autres raisons bien évidement, je souhaite que F Asselineau ait ses 500 signatures.

      Ecouter Fifi, Ar Zen etc tous au demeurant sympathiques, nous conseillant de voter Fillon, Macron... parce que vous comprenez, le FN ne veut pas sortir de l’UE assez vite et avec la démarche qu’ils souhaitent... LOL



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 11:11

      @HELIOS
      Où avez vous vu que l’ UPR appelle à voter Fillon ou Macron ?
      Quand vous ne trouvez rien d’intelligent à dire, vous inventez !
      Les mensonges du FN n’ont d’égal que ceux des néo cons !


  • Coriosolite 1er mars 21:11

    Question à tous :

    D’où viennent les 20% d’électeurs prêts à voter Macron ?

    Rappel des scores de 2012 :

    Sarkozy 27% (sondage Fillon 2017 : 20%

    MLP 18% (sondage 2017 : 26%)

    Total droite+FN : 2012 : 45% Sondage 2017 : 46%

    JLM 11% (sondage 2017 : 11%)

    Hollande : 29% (sondage Hamon 2017 : 13%)

    Bayrou 9% -sera absent en 2017-

    Conclusion : les électeurs de Macron sont essentiellement les anciens électeurs de Hollande + ceux de Bayrou (qui avait voté Hollande au 2ème tour).

    Alors le « peuple de gauche » dégouté par un quinquennat de gauche libérale ? Pas tant que ça dirait-on !!


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 11:01
      @Coriosolite

      « Alors le « peuple de gauche » dégouté par un quinquennat de gauche libérale ? Pas tant que ça dirait-on !! »

      JLM et Hamon, ensemble, pèsent entre 23 et 25 % : le peuple de gauche ne se porte pas trop mal.
      Ce peuple-là vous ne le retrouvez pas chez Macron.

    • Coriosolite 2 mars 11:14

      @Serge ULESKI
      Mais qui vote donc pour Macron ?

      2012 Hollande+ JLM 40% sondage 2017 JLM+Hamon 24%

      Et Macron 20%. Mais d’où viennent-ils ces 20% ? Génération spontanée ? Ou « peuple de gauche libérale » ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 11:26

      @Serge ULESKI
      Plus de la moitié des Français ne sait pas encore pour qui voter ! Il faudrait peut-être attendre d’avoir la liste des candidats avant de tirer des plans sur la comète...
      La 1ere liste des parrainages vient à peine d’arriver au Conseil Constitutionnel.


  • cétacose2 2 mars 07:34

    Les français vont encore avoir le président qu’ils méritent .A peuple nul ,président nul .Les français adorent, semble t’il ,se faire en...enc...encadrer ( j’en bégay ) et avec Maqueron ils vont...déguster....


  • philippe baron-abrioux 2 mars 08:24


     Bonjour ,

     par bonheur, il y a dans la période actuelle des éléments de stabilité dont il faut se réjouir tant ils sont rares .

     cette stabilité , toujours fragile , se retrouve dans les articles rédigés par certains auteurs publiés sur ce site qui , ligne après ligne , comme un leitmotiv , ne peuvent s’empêcher d’exprimer leur haine sempiternelle de quelques hommes politiques français bien après leur mort , comme des mantras lancinants , en réécrivant parfois une histoire de France à leur convenance qui leur permettent de vendre quelques livres dont, à l’occasion , ils font la promotion ici même .

      l’auteur semble faire partie de ceux là , ne pouvant traiter d’un sujet sans se sentir obligé de faire reposer sur François Mitterrand la responsabilité d’à peu près tous les malheurs qui frappent la France et cet article , après celui (élection présidentielle 2017 , le spectre d’un Mitterrand vampire ) auquel j’ai répondu le 13 février à 14 heures 28 ne fait pas exception à la règle : on peut même prolonger sur son invitation (lien)

      en observant la photo et lisant aujourd’hui ce nouvel article de S.Uleski , me sont revenus à l’esprit quelques vers de Victor Hugo tirés de Ruy Blas : « quel est donc ce brigand qui là bas nez au vent , se carre l’oeil au guet et la hanche en avant ...promène d’une mine altière et magistrale , sa cape en dents de scie et ses bas en spirales ? » .

     selon l’auteur nous serions , nous électeurs des « pauvres bougres amnésiques, complaisants , ... » : peut être !

     mais parmi ces « pauvres bougres » , il se pourrait qu’il y ait certains des lecteurs qui grâce à Amazon pourront être livrés en 24 heures maximum pour jouir au plus vite des écrits de ce monsieur .

     suivent quelques lignes sur E.Macron qui ne nous apprennent pas grand chose que n’importe lequel des « pauvres bougres » que nous pourrions être sans les informations dévoilées par l’auteur ne puisse connaître depuis déjà quelques mois et rien de bien nouveau .

    bonne fin de journée !

     P.B.A

     


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 mars 11:09
      @philippe baron-abrioux

      Si je vous comprends bien, vous avez décidé que je n’avais pas le droit d’écrire ni de chercher à être lu et moins encore à être publié !

      Rassurez-moi, vous m’accordez encore le droit de respirer ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 11:18

      @philippe baron-abrioux
      Exact, c’est à Mitterrand que nous devons le FN dans les médias le jour et la nuit depuis 40 ans !
      Merci Tonton !


      C’est aussi à Mitterrand que nous devons la dette à 3% du PIB !
      Merci Tonton !

      Quand à la responsabilité globale des Socialistes dans le soutien aux Démocrates néo cons et pro guerre américains, il n’y a que vous pour l’ignorer !
      « La Gauche, dernier rempart du capitalisme »

    • philippe baron-abrioux 2 mars 14:26

      @Serge ULESKI

       Bonjour ,

       je n’ai rien décidé ni à décider d’ailleurs vous concernant .

       vous avez bien sûr tous les droits si cela peut vous rassurer , y compris celui de ne pas aimer F.Mitterrand comme il me semble le comprendre à travers chacun de vos articles et quel qu’en soit le sujet .

       vous avez le droit de respirer, je vous rassure, mais j’ai aussi le droit de vous faire remarquer que dans votre haine de F.Mitterrand , des socialistes et de tout ce qui y ressemble il y a un côté répétitif , indigeste qui vire à l’obsessionnel .

       les vieilles haines n’apportent rien et entretiennent seulement des rancoeurs sans fin que ne comprennent même pas bon nombre des citoyens d’aujourd’hui qui n’ont, pour beaucoup, aucune idée de qui sont ou ont été ceux dont vous parlez .

       le « feilleutonnage permanent » est à la mode , le défoulement aussi ainsi que le « dégagisme » et la volatilité des intentions de vote , autant d’éléments qui brouillent de façon très habile la possible prise de conscience politique de ceux que vous qualifiez en y contribuant de « pauvres bougres amnésiques , complaisants » au lieu, si vous le souhaitiez, d’apporter votre contribution à une quelconque analyse de la situation actuelle de notre pays , ce qui, là, lui donnerait peut être une occasion de « respirer » un air moins pollué et chargé des poussières anciennes .

       bonne fin de journée !

       P.B.A

       

       

       


    • philippe baron-abrioux 2 mars 15:47

      @Fifi Brind_acier

       Bonjour Fifi ,

        c’est à Mitterrand que nous devons le FN dans les médias le jour et la nuit depuis 40 ans !

       


      C’est aussi à Mitterrand que nous devons la dette à 3% du PIB !

      Quand à la responsabilité globale des Socialistes

      du fait votre engagement politique sincère , n’auriez vous pas tendance à oublier certains acquis ?

       à moins que l’engagement ne provoque une amnésie totale ou partielle qui pousserait à ne retenir que ce qui vous convient , vous sert , vous est en quelque manière utile ou profitable et à passer sous silence tout ce qui vous gêne , ne vous concerne pas directement ou ne fait pas partie du dogme de référence et qui , malgré tout a permis des avancées , des progrès , des innovations dont vous et moi bénéficions à l’heure actuelle .

       j’essaie toujours de vous lire et je comprends souvent vos colères , vos coups de gueule mais faire porter sur un seul homme , un seul parti la responsabilité de tout ce qui ne nous convient pas me fait penser à ces nombreux articles qui insultaient les Grecs dans leur ensemble au lieu de pointer du doigt tous les gouvernements y compris celui des colonels (21 avril 1967) qui ont servi les seuls intérêts d’une caste riche , cosmopolite et bien éloignée du peuple .

       faut il vous rappeler que depuis 1958 , soit un minimum de 23 ans en 1981 , les mêmes partis , les mêmes hommes étaient au pouvoir , avaient tissé des réseaux d’influence inextricables , avaient mis en place une constitution à la main d’un homme disposant des pouvoirs institutionnels les plus étendus parmi les démocraties occidentales ,U.S.A compris et que les institutions de la république étaient très globalement infiltrées d’officines (mot qui revient à la mode ) dont le S.A.C qui « s’autorisaient » à peu près tout au nom de l’intérêt supérieur de l’état (lui aussi très à la mode en ce moment ) ?

       vous n’aimez pas F.Mitterrand, ni les socialistes (j’en fus jusqu’en 1986) , plutôt courant autogestionnaire , et défendez vos idées avec courage mais en oubliant sans doute en cours de route ce que fut le travail à accomplir face à un système bloqué , parasité , « à la botte » mis en place par des serviteurs zélés d’un homme hors du commun et de quelques uns de ses descendants au titre et au fonctionnement .

      enfin  permettez moi de noter que vous faites figurer beaucoup de liens (ce que je ne fais jamais ) ce qui « stérilise » un peu l’échange en le renvoyant vers d’autres articles ce qui coupe court à des échanges de points de vue entre les deux participants que nous sommes vous et moi : dommage ! car c’est en fait cela qui me semble éventuellement le plus enrichissant pour tous .

       bonne campagne , bonne fin de journée !

       P.B.A

       

       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 18:00

      @philippe baron-abrioux
      Qui aime bien châtie bien. J’ai voté socialiste pendant 40ans, avant de découvrir qu’ils nous ont menti comme des arracheurs de dents. Le pire a été leur vote d’appoint au Congrès de Versailles pour faire passer le Traité de Lisbonne que les Français avaient rejeté. Plus jamais je n’ai voté une seule fois pour les Partis anti démocrates qui ont voté pour, ou se sont abstenus ce jour là. Capito ?


    • philippe baron-abrioux 3 mars 07:23

      @Fifi Brind_acier

       Bonjour Fifi ,

       Capito ?

       OUI, OUI , tout au moins il me semble que j’ai compris même si vous semblez douter que je le puisse , enfin je l’espère !

       combien de fois les votes des Français ont été piétinés vous amènerait à poster un énième commentaire avec des liens et comme vous en êtes déjà à près de 30 000 , je ne voudrais pas abuser .

       chacun est libre ,s’il le souhaite , de choisir la manière de faire savoir sa désapprobation quand il estime que son vote n’ a pas été pris en compte comme il le souhaitait ou que les promesses faites n’ont pas été honorées .

       vous en avez adoptée une que je respecte , moi une autre en interpellant plusieurs de nos représentants élus en leur demandant au moins des éclaircissements ou des explications .

      à chacun donc de prendre ses responsabilités en essayant d’en envisager les conséquences .

        COMPRIS ?

       bonne fin de journée !

       P.B.A


  • CN46400 CN46400 2 mars 08:38


    CN46400 2 mars 08:29

    Fillon c’est fini, son maintien ne sert plus qu’à fixer un électorat de la droite traditionnelle afin d’éviter un glissement massif vers LePen.
     La bourgeoisie, qui n’a plus qu’une solution viable, soutient désormais massivement Macron. Les chevaux légers, qui ont lancé la manoeuvre il y a six mois, sont désormais rejoints par la cavalerie lourde des arrivistes de droite comme de gauche.
     On compte ainsi revenir à la « grande coalition », qui vit ses derniers moments en Allemagne, et que De Gaulle avait éliminé en 58 en France. Alors plombée par la décolonisation (Indochine et Algérie), cette « combinazione » a, désormais, une autre objectif : améliorer le taux de profit du capital, et c’est, évidemment, les prolos qui vont être conduits vers le bassinet pour y cracher leurs petites économies et à allonger, pour ceux qui ont un emploi, le temps, et l’intensité, du « chagrin » de l’exploitation capitaliste.


  • moussars 2 mars 15:06

    Un duel F.N. / Mélenchon ou Hamon au second tour.
    Macron, il faut procéder comme avec Fillon : le forcer à répondre aux questions très génantes, comme son patrimoine insuffisant par rapport à ses gains en passant chez les banquiers, comme les montants et les conditions des énormes emprunts qui lui ont été accordés... et les interrogations qui en découlent...
    Je vous encourage fortement à consulter là-dessus un article percutant qui dénonce aussi le silence incompréhensible du parquet financier national et de l’extrême mollesse de la presse mainstream  :
    http://www.les-crises.fr/macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/
    On comprend alors que c’est Macron qui a été choisi par ceux qui peuvent le plus infléchir la presse (propriété de milliardaires et hommes d’affaires).

    Fillon ? Comme pour Sarkozy : il ne veut pas abandonner, sachant que seul son élection pourrait lui éviter les foudres de la justice, même à minima (hélas...)

    Alors, un duel F.N. / Mélenchon ou Hamon au second tour ? Chiche !
    Et alors là, les voiles tomberont !!!


  • Elliot Elliot 2 mars 16:32

    Je ne suis pas frontiste, loin de là ni bêtement nostalgique des années Mitterrand mais la charge contre l’ancien président accusé d’avoir favorisé le Front National,et même de lui avoir mis le pied à l’étrier ? affaiblit, me semble-t-il, votre démonstration.

    La poussière ne disparaît pas si on la met sous le tapis , de même les problèmes que vivent les gens ne s’évaporent pas parce que l’on chante que tout va bien....

    Si le FN représente un tel poids électoral dans l’opinion, ce n’est pas à Mitterrand qu’il le doit , si ce n’avait été eux, d’autres seraient venus tout aussi calamiteux peut-être voire davantage .
    Le FN est un attelage hétéroclite au service d’une famille mais il représente un exutoire pour la grogne d’une partie de la population abusée peut-être mais d’abord par des décennies de contre-vérités, de mensonges et par un étalage généralisé d’incompétence et de renoncements voire de forfaitures comme celle qui a consisté à s’asseoir sur la volonté majoritaire des Français exprimée en 2005 et oubliée quelques mois plus tard par des parlementaires aux ordres.

    Il tire même gloire des affaires qui lui pendent aux basques, c’est dire...

    On peut considérer que ces gens qui se laissent séduire par le FN se trompent, qu’ils font le choix d’un leurre inefficace, porteur pour eux de tourments pires que ceux auxquels ils veulent échapper mais on ne peut en aucun cas rejeter la faute de ces mauvais choix sur je ne sais quel machiavélisme politicard d’un François Mitterrand ou de quelque autre démiurge de malheur.

    Le succès du Front National est avant tout le symptôme des difficultés de la France à accepter que son passé de grande puissance est révolu et de son appréhension d’un avenir pour beaucoup illisible mais qui charriera son lot de déçus et d’inadaptés.

    l’électorat frontiste existe, il est mû en grande partie par la peur et la nostalgie d’un passé qu’il a laissé filer en affaiblissant les réelles forces de progrès, il calque son idéal de société sur ce qui fut et non sur ce qui sera dans un avenir proche et que Macron pressent très bien qui s’inscrit dans le vaste mouvement de réformes à tout-va enclenché par la ploutocratie mondiale à son profit exclusif.

     
    Cependant quand bien même Marine Le Pen serait élue présidente, ce sont ceux qui l’auront portée au pouvoir qui seraient les premières victimes de leur vote et les choix de société qu’elle annonce seraient, si elle les mettait en œuvre, de feu et de sang, loin du slogan de la France apaisée qu’elle énonce d’ailleurs de moins en moins.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 3 mars 11:35
      @Elliot
      Certes le FN est un effet et non une cause...
      Ce n’est pas du FN qu’il est question mais d’un Mitterrand apprenti sorcier pour son seul bénéfice.

Réagir