jeudi 13 juillet - par grangeoisi

Et si le Parlement votait les modalités du Budget ?

Et si le Parlement votait les modalités du Budget ?

La Cour des comptes dans son audit des finances publiques publié en juin fait état d’un probable déficit supérieur de 4/5 milliards d’euros à celui prévu initialement.

 

Comme l’a fait remarquer l’ancien secrétaire d’Etat au budget Christian Eckert, auditionné par les députés comme l’a été Michel Sapin, ce ne sont que des chiffres reposant sur des prévisions puisque, l’état des comptes, en bonne logique devrait être normalement arrêté à la date anniversaire du vote d’acceptation du Budget 2017 soit le 20 décembre 2017.

 

Cependant ces « prévisions » viennent « opportunément » pour créer pas mal de rétropédalages de la part du gouvernement actuel et pour expliquer des mesures « conservatoires », permettant, qui sait, d’approcher le mythique 3% d’impasse budgétaire !

 

Cela fait vertueux vis-à-vis de la Commission européenne, d’autre part ça aide à faire passer les couleuvres qu’imposent les disparitions de quelques promesses électorales.

 

Ah ! Realpolitik quand tu nous agrippes !

 

Ainsi la Commission des Finances a entendu, à juste titre, les précédents acteurs, mais on suggérerait que le Parlement ait plus de pouvoir. A savoir la définition d’une loi dite de « budget équilibré ». Laquelle loi, examinée et votée en septembre/octobre viendrait en regard du budget gouvernemental proposé, et de son acceptation, ce qui donnerait un débat plus éclairé, plus constructif, mieux préparé, plus responsable car soumis aux directives des élus du peuple. Il ne saurait être toléré une quelconque pression gouvernementale.

 

A charge pour le Parlement de définir les modalités du budget équilibré, tenant compte des impératifs et possibilités du moment, des équilibres avec les recommandations des instances européennes.

A la responsabilité du Gouvernement de prévoir les recettes et les dépenses en conséquence, sans dépassements, sans prospectives douteuses, en toute sincérité et de rendre compte devant la Commission des finances six mois après le vote du budget définitif.

 



5 réactions


  • Jeekes Jeekes 14 juillet 17:19

    Et pourquoi le parlement ne voterait pas ?
     
    Ils ont bien tous été élus pour ça non ?
    Veules, dociles, achetés (donc vendus), goinfres, lâches, pourris...
    Que des qualités !
     


    • grangeoisi 14 juillet 17:42

      @Jeekes
      Bonjour, que de qualificatifs pour les gens qui nous représentent...Pas un peu trop mesquin ça ?
      Enfin s’ils se sentent responsables plutôt que godillots...mais comme beaucoup sont néophytes il faudra attendre qu’une compétence se forme peu à peu .Qui sai ?


    • Jeekes Jeekes 14 juillet 18:10

      @grangeoisi
       
      Oui, mais non.
       
      D’abord, clarifions un peu :
      « les gens qui nous représentent »
      Heu, sans déc ?
      Attendez, ils vous représentent peut-être vous, mais moi ils ne me représenteront jamais, absolument pas et en aucun cas.
      Et ne me parlez pas d’élection, de pourcentage, de majorité, de légalité.
      Nan, s’il vous plait, j’ai les lèvres gercées...
       
      « Mesquin »
      Ce n’est pas le bon terme. Vous auriez pu dire « insultant, méprisant », j’aurais certainement agréé.
       
      Allons, pour le reste, franchement, vous y croyez ?
      « Responsables plutôt que godillots »
      Moi j’ai bien mon idée sur la question, mais j’imagine qu’elle risque de ne pas vous plaire. Alors passons...
       
      Sinon, « néophytes » ?
      Bon d’abord pas tant que ça. Bien moins que ce qu’on cherche à nous faire croire. Ils sont déjà tous (dans un domaine ou un autre) des pros de la magouille !
      Quand à envisager leurs futures hypothétiques compétences, sans blague, qui leur en demande ?
       
      Ils vont voter comme on (macaron) leur dira de voter. Comme un seul homme, le p’tit doigt sur la couture du pantalon (ou d’la jupe, parité oblige, mais là comme ailleurs, la bassesse et le profit n’attendent pas le nombre des années). 
       
      Je vais m’arrêter là, j’avoue que je pourrai passer la nuit à vous dire tout le mal que je pense de ces ordures, mais je sens (allez savoir pourquoi) qu’on ne sera jamais d’accord sur ce sujet...
       


    • grangeoisi 14 juillet 18:37

      @Jeekes

      J’habite un pays où on pratique la démocratie : élection présidentielle, élections législatives. Donc ses élus sont ceux qui ont été... élus. En bonne et due forme ; le reste n’étant que littérature et appréciations diverses, c’est ainsi que je me sens gouverné, ce qui ne m’enlève aucunement le droit de critiquer au sens d’apprécier ou non.

      Je détestais Sarkozy, j’ ai apprécié Hollande ( à lire les commentaires ici je dois être le seul). smiley

      Tant Sarkozy qu’ Hollande étaient mes présidents...Et s’ils sont honnêtes les élus de cette mandature sont mes représentants « légaux », à charge pour eux d’assumer leur charge et leur devoir.


  • grangeoisi 14 juillet 17:43

    Et même sait.... smiley


Réagir