vendredi 17 février - par Verdi

Fillon : le parquet décide de ne pas classer l’affaire sans suite

Le parquet national financier a fait connaître, dans un communiqué, daté du 16 février, sa décision de poursuivre l’enquête judiciaire, dans l’affaire des emplois « soupçonnés » fictifs de l’épouse du candidat Les Républicains à la présidentielle. Désormais sous la menace d’une mise en examen, le chemin de Fillon vers l'Elysée se complique. Une nouvelle qui n’entame apparemment pas son obstination d'y aller, coûte que coûte, au grand dam d’une partie de ses troupes.

Le procureur, Eliane Houlette, a indiqué que, selon les premiers résultats de l'enquête préliminaire, ouverte le 25 janvier, "les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite ». Les investigations concernant François Fillon et son épouse vont se poursuivre.

Malgré la ferme volonté affichée de celui-ci d’aller jusqu’au bout de la campagne pour « gagner », comme le clament ses porte-parole (Ciotti, Le Maire, Kosciusko-Morizet, etc.) en mission de reconquête d’une partie des militants, dont au moins un tiers rechignent à s’engager sur le terrain, la position du parquet installe de fait, et durablement, une épée de Damoclès sur la tête de Fillon.

Fillon s’obstine, au grand dam des sarkozystes excédés

Bien qu’il ne soit pas de tradition d’engager des poursuites, en pleine campagne électorale, ce qui n’est qu’une trêve de comportement ne reposant sur aucun texte légal, une mise en examen est possible. Fillon, qui veut à tout prix recentrer sa campagne sur son programme thatchérien antisocial, fait mine d’ignorer la menace au moment où un autre orage le met en difficulté : la comète Macron portée par une partie de la droite. Sans parler d’un autre péril, qui pourrait arriver du Béarn et disperser un peu plus les voix fillonistes, avec l’entrée en lice possible de l’éternel épris de la présidentielle, le centriste François Bayrou

Obstiné, au grand dam des sarkozystes, comme le député Georges Fenech ou Nadine Morano qui pourrait mettre bruyamment les pieds dans plat, revenant sur ce qu’il avait annoncé au début de l’affaire, Fillon a fait comprendre que désormais rien ne l’empêcherait de se présenter, pas même une mise en examen, que de toute façon, sans plan B sérieux, Les Républicains n’avaient pas d’alternative en dehors de lui : « J’entends plus que jamais porter le projet de redressement et de modernisation de la France, conformément au mandat qui m’a été donné par 4,4 millions de nos concitoyens. Je m’en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel ».

Sa rencontre, pour resserrer les rangs, avec son cher « ennemi » Sarkozy, le 15 février, avait la saveur d’une sauce amère. Les arrière-pensées des sarkozystes ne sont un secret pour personne. Sarkozy se serait même lâché, en confiant sous le manteau, que Fillon avait mis seulement quelques semaines à détruire l’unité du parti que lui-même avait ressoudé depuis deux ans. Une rencontre qui a permis à Sarkozy de conforter la place de Baroin, son cheval de Troie, dans le dispositif de campagne.

Après les affaires Sarkozy, l’affaire Fillon passe mal chez les Français

Chaque semaine est rythmée par de nouvelles révélations du Canard, concernant directement l’affaire Fillon ou en liaison. La dernière a touché Thierry Solère, organisateur de la primaire de la droite, porte-parole de Fillon, mis en cause pour fraude fiscale. Un caillou supplémentaire dans les bottes du cavalier de la Sarthe, même s’il n’est, cette fois, pas directement impliqué.

Au-delà de l’affaire en elle-même se pose, avec un écho rarement atteint dans la population, et peut-être dans les média « installés », signe de l’évolution des consciences, la question de la morale et de la probité en politique. En particulier lorsque les mis en cause sont précisément ceux qui donnaient des leçons. On se souvient d’un Fillon au cours de l’été 2016, drapé dans les habits gaulliens, tirant à boulets rouges, sans le nommer, sur celui qui l’avait fait, lui, le psychorigide catho, roi de Matignon, pour casser les règles sociales du pays. Un ordre exécuté pendant cinq ans avec grand zèle par Fillon.

Comment les Français, dont beaucoup tirent le diable par la queue pour s’en sortir, peuvent-ils admettre qu’un politicien leur demande de se serrer encore plus la ceinture alors que lui tape sans scrupule dans les caisses de l’Etat pour s’enrichir. Car il s’agit bien de cela, contrairement à l’argument de ses avocats qui veulent faire croire que le budget de l’assemblée nationale ne relève pas des comptes publics, pour échapper à la qualification de détournement de fonds publics.

Fillon : un cupide sans grande stature politique

Fillon, comme Sarkozy avant lui, mais sans l’agitation convulsive de ce dernier, est un être froid, dont l’opportunisme n’a cessé de jalonner le parcours, depuis trente ans. « Séguiniste », puis « chiraquien », et enfin sarkozyste quand le timonier sur talonnettes lui propose (enfin !) de coudre, sur ses épaulettes de collaborateur servile, les galons de Premier ministre, en 2007, année de son apothéose. Car Fillon n’est pas Seguin, ni Chirac, ni même Sarkozy. Fillon n’a pas la stature, c’est avant tout un fonctionnaire politique besogneux, très appliqué dans les tâches qu’on lui confie.

Il est aux ordres des forces qui gouvernent le monde dit ultralibéral. Il est un bon soldat pour les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, un bon soldat pour les intérêts étatsuniens. On croyait, du fait de sa proximité, un temps, avec Philippe Seguin, qu’il avait la fibre sociale de son mentor. Il n’en est rien. Au-delà de l’infraction, l’affaire de ou des emplois fictifs, dont auraient bénéficié sa femme et ses enfants, - équivalent à 1 million d’euros détournés sur plusieurs années-, a révélé la cupidité et le peu de vergogne du châtelain sarthois.

La justice, par la voix de la procureure du parquet national financier a décidé de ne pas classer l’affaire Fillon. C’est un signe fort, qui devrait alerter ceux qui se pensent au-dessus des lois, intouchables. C’est un signe positif en direction des Français qui, comme ce fut le cas pour Sarkozy, voient d’ores et déjà d’un très mauvais œil un justiciable, soupçonné de malversations, oser continuer à prétendre incarner la France, au plus haut sommet de l’Etat.

Ce qui serait le comble de l’écœurement et creuserait davantage encore le fossé entre les politiciens de ce pays et le peuple. Un peu de dignité, que diable ! 

 

Verdi

Vendredi 17 février 2017

 



56 réactions


  • popov 17 février 12:22

    S’ils réussissent à plaquer Fillon au sol, Sarközy ou Ali Niqabé vont sans doutes resurgir pour s’opposer à Macron ou Bin Wa Ahmon. En tous cas, si un de ces quatre gugusses est élu, c’en est fini de la France. Préparez-vous à un ras-de-marée de migrants islamiques et une montée en puissance des frères moustoufs et autre mafias salafistes qui vont faire de la France une véritable planète des singes


    La France qui aime se montrer en exemple au monde pourra le faire une fois de plus en devenant l’exemple à ne pas suivre, une sorte de repoussoir absolu à cette politique de soumission aux dictats de l’OCI dont la stratégie est expliquée dans ce document officiel et que les dirigeants européens suivent à la lettre.

    • berry 17 février 20:17

      @popov
      Le Maroc avait menacé il y a peu de relâcher le contrôle de ses frontières, aujourd’hui il est passé aux actes, il vient de laisser passer volontairement 500 africains dans l’enclave espagnole de Ceuta.
      Les envahisseurs crient victoire devant les télés du monde entier, à présent ils se sentent intouchables.

      Le Maroc fait ainsi pression sur l’Espagne et l’Europe pour régler des différents territoriaux et économiques. La Turquie fait la même chose pour obtenir des visas et des subventions, l’immigration devient une arme entre les mains de ces pays islamiques, tout est bon pour nous faire chanter et nous faire payer, et nous islamiser....

      Il devient urgent de dégager tous les traitres qui participent chez nous à cette mascarade.


    • popov 18 février 04:23

      @berry


      La démigration pourrait aussi bien devenir une arme dans les mains des dirigeants européens. Il suffirait de renvoyer au Maroc ou en Turquie autant de binationaux que d’illégaux que ces pays ont laissé passer, en commençant par les imams payés par le gouvernement turc et les multirécidivistes maghrébins. Ce serait une bonne excuse pour se débarrasser de la merde.

      Cela ne se fera pas, évidemment, puisque les Européens élisent des dirigeants à la solde des pays du Golfe.

  • LE CHAT LE CHAT 17 février 14:11

    et il ira quand même , même mis en examen ...

    mais qui va lui accorder l’immunité ????? pas les classes populaires , le rejet est de plus en plus total !


    • Fergus Fergus 17 février 17:20

      Bonjour, LE CHAT

      Le problème est qu’il garde un socle solide d’électeurs de droite qu’un comportement d’escroc sur fonds publics n ’effarouche pas. Aux alentours sans doute de 18 à 20 %.

      Dès lors, s’il n’y a pas d’entente entre Hamon et Mélenchon à gauche, et si Bayrou se met en travers de la route de Macron au centre, c’est bel et bien Fillon qui sera élu aux dépens de Le Pen. Ce qui lui donnera ipso facto 5 ans d’immunité.

      C’est bien pourquoi ce tartuffe continue de tracer sa route malgré les oppositions internes et la colère populaire qui se manifeste à chacune de ses sorties (encore aujourd’hui à Tourcoing).


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 20:21

      @Fergus

      Ce ne sont pas quelques traine-savates en délégation qui sont l’expression d’une colère populaire, sauf dans vos fantasmes. Mais ce n’est pas l’essentiel...

      Si je vous comprends bien, il y aurait plus d’électeurs pour un présumé corrompu de droite que pour un présumé intègre de gauche !
      C’est inquiétant et voilà qui en dit long sur l’efficacité de vos leçons très intéressées de moraline...

      Reprenez-vous Fergus. Revenez aux vrais principes démocratiques qui vous animent.
      Imposez une pétition truquée à la place des élections !


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 17 février 20:49
      @Robert Lavigue

      « Imposez une pétition truquée à la place des élections ! »

      Chalot a déjà signé avant même qu’elle soit rédigée smiley smiley

    • izarn izarn 18 février 02:51

      @Fergus
      Ce sera Le Pen qui sera élue aux dépends de Fillon.
      Le Système nous prends pour des cons.
      On l’a vu aux USA, et pour le Brexit.
      Qui a peur de la méchante Le Pen ?
      Le petit chaperon rouge ?
      https://www.youtube.com/watch?v=-5-xvLQVi1U


    • mmbbb 18 février 11:03

      @Fergus Cahuzac est toujours en liberte Je ne defends pas Fillon mais les turpitudes de Fillon ne sauraient effacer l imperitie de la gauche . Si je voulais faire un inventaire a la Prevert, la liste serait tres longue droite et gauche . Cette democratie decadente dont les représentants politiques ne sont plus que des politichiens . Regardez l ’exemple de la Suede et recemment de la Corée du Sud ou la presidente ainsi qu un des representants de Samsung sont sous les verrous . Là respect de la justice et chapeau bas Nous en France sommes dans les errements de la 3 eme republique ou l assemblee nationale n’est que le siege de coquins franc mac en foire ou les lois ne sont plus representatives d une equite sociale et amène notre pays au bord de l ’explosion.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 février 18:13

      @Fergus

      Je ne crois pas que la rue laisserait Filion se rendre à l’Élysée... Macron,, c’est plus facile, Rien, c’est Rien, n’est-ce pas ? Le résultat le plus previsible d’une présidence Macron,, ce sera un grand engouement americanophile pour Trump, dans un quinquennat ’ni de gauche ni de droite" qui va réinventer une langue bois comme on n’en a pas entendue depuis Vichy. Car le populisme DOIT tenir un discours de Gauche... mais ce qu’on fait peut être de Droite ou meme d’extreme-droite.. Ce sera amusant de voir comment le FN, devenant la seule vraie opposition, choisira de se définir...

      Pierre JC

  • MagicBuster 17 février 15:20

    Fillon voulait suivre les pas de Sarko .... ben voila, c’est fait !!!!

    NEXT


  • BA 17 février 15:42

    François Fillon a donné sept conférences à l’étranger, et il a gagné de 140 000 à 210 000 euros. Qui a payé François Fillon pour ces sept conférences ?


    Mystère.


    Peu connu, c’est l’un des volets de la très rentable PME Fillon : ses conférences rémunérées à l’étranger, qui viennent nourrir les comptes de « 2F Conseil », sa petite société montée en juin 2012. On savait, jusqu’ici, qu’il avait exercé au moins une fois ses talents de conférencier, en 2013, au Kazakhstan, contre quelque 30 000 dollars (soit environ 28 800 euros). En réalité, selon notre recensement, François Fillon a participé, entre 2013 et 2016, à au moins onze colloques à l’étranger. Pour quatre d’entre eux - trois en Russie et un à Doha -, il assure ne pas avoir été payé. Mais pour les sept autres, il a touché des « honoraires » allant de 20 000 à 30 000 euros, assure à Libération sa responsable de communication, Caroline Morard. Soit une confortable enveloppe de 140 000 à 210 000 euros au total. Parmi les destinations phares de François Fillon : le Kazakhstan, où il s’est rendu quatre fois en trois ans.


    Mais une série de quatre conférences, moins exotiques, mettent en lumière un système bien huilé entre le député de Paris et deux de ses proches : le patron Arnaud Vaissié, responsable de la structure qui chapeaute les chambres de commerce et d’industrie (CCI) à l’étranger, et le député Jérôme Chartier, conseiller spécial du candidat et président de l’association les Entretiens de Royaumont.


    C’est là que l’on retombe sur un autre très proche de Fillon  : CCI France International est présidé par Arnaud Vaissié, PDG de l’entreprise International SOS, leader mondial de l’accompagnement santé-sécurité des boîtes à l’étranger. Et qui fait partie du premier cercle du candidat Fillon. Membre de l’équipe de campagne, comme Jérôme Chartier, il a inspiré une partie du programme économique du député de Paris. Son entreprise, International SOS, tout comme le réseau des CCI qu’il préside, sont d’ailleurs des sponsors officiels des Entretiens de Royaumont.

    A Varsovie en 2014, c’est même lui qui ouvre, avec l’ambassadeur de France en Pologne, la conférence, comme « président de CCI France International ». Contacté jeudi par Libération, l’entourage d’Arnaud Vaissié fait savoir que « ce sont les chambres de commerce qui, dans chaque pays, décident de l’organisation de leurs colloques. A ce titre, CCI France International n’a pas connaissance des contrats passés avec les conférenciers ou intervenants ».

    La provenance des fonds reste donc un mystère. Sollicité, l’entourage de François Fillon refuse d’en dire plus.

    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/16/fillon-et-ses-amis-la-vie-en-colloques_1549050



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 février 07:36

      @BA
      Les lois françaises n’interdisent aux élus ni les conférences, ni de faire du lobbying, ni d’utiliser ses indemnités pour s’acheter une maison.... Tout ce qui est autorisé est donc légal, du moment où c’est déclaré au fisc, même si ce n’est pas moral, c’est légal.

      Et ça ne va pas s’arranger, en pleine affaire Fillon, un amendement a été voté, qui protège les infractions « occultes »...


    • mmbbb 18 février 20:33

      @BA parce qu il y des cons pour payer des conference a Fillon et Sarko et surtout des cons pour les ecouter !


  • MagicBuster 17 février 16:42

    @François Fillion (et Théo)

    On est tous derrière vous smiley

    Bon Week-end


  • Fergus Fergus 17 février 17:37

    Bonjour, Verdi

    « Un peu de dignité, que diable ! »

    Malgré sa foi chrétienne ostensiblement affichée, un homme comme Fillon qui est si manifestement étranger à des valeurs comme la moralité et la probité est à l’évidence tout aussi étranger à la dignité, et même à l’honneur.

    Honte sur lui et sur tous ceux qui le soutiennent en osant mettre en avant l’intérêt de la France !

    L’intérêt de notre pays, c’est d’éradiquer définitivement des pratiques d’autant plus haïssables qu’elles ne visent qu’un trivial enrichissement personnel sur détournement de fonds publics. Etre complice de l’élection de ce délinquant propre sur lui mais si crasseux à l’intérieur, c’est insulter la France et ses classes populaires !

    Il est urgent que les électeurs de droite en prennent conscience pour débrancher ce candidat corrompu et lui trouver un remplaçant plus présentable. 


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 17:57

      @Fergus

      c’est insulter la France et ses classes populaires !

      Il me serait agréable que vous foutiez la paix aux classes populaires qui, à ma connaissance, ne vous ont jamais rien demandé.
      Elles sont bien assez intelligentes pour se passer de vos conseils intéressés...

      Sinon, pensez-vous qu’un individu qui se prétend de gauche et qui a voté pour le repris de justice Juppé est à même de parler de valeurs comme l’honneur, la dignité, la moralité et la probité ?


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:03

      @Fergus


      il est urgent que les électeurs de droite en prennent conscience pour débrancher ce candidat corrompu et lui trouver un remplaçant plus présentable.

      ça veut dire quoi ?


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:04

      @Xenozoid

      car les mots ont un sens

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 février 18:23

      @Xenozoid

      ça veut dire quoi ?

      Ca veut dire :
      - qu’après avoir décidé de rendre la justice par voie de pétitions (attention, pas n’importe lesquelles, uniquement celles qui sont homologuées par Fergus)
      - qu’après avoir décidé que l’on décidait de la culpabilité dans les salles de rédaction (attention, pas n’importe lesquelles, uniquement celle qui sont homologuées par Fergus)

      Maintenant, c’est Fergus et ses potes qui vont homologuer le candidat de droite à la Présidentielle.

      C’est beau la démocratie, vues par les Forces du Bien... Plus besoin d’instruction, de défense, de tribunal, de Conseil Constitutionnel... On organise tout entre une bande de potes dont la probité ne sont plus à prouver !

      Prochaine étape, décider à l’avance du résultat honorable d’une élection ?


    • Gavroche Gavroche 17 février 18:23

      Bonsoir @Xenozoid


      Fillon n’a aucune chance avec son programme bon pour provoquer des émeutes. C’est plié, la droite et le centre en ont fait leur deuil. Ils préféreront préparer 2022 en sauvant leurs parlementaires.

      Les LR-UDI n’ ont aucun intérêt à présenter un autre candidat qui serait obligé de défendre le « programme » débile de Fillon déjà jugé catastrophique par Juppé et d’autres. , sinon comment justifier le résultat des primaires ? 

      Et dans ce cas , Ils craignent pour la réélection de leurs députés et sénateurs et autres élus qui risquent de prendre sérieusement la pâtée. 

      Quand la vraie campagne va commencer, débats etc...les autres candidats ne vont pas les ménager et tout sera lumineux pour les électeurs.

      Bonne soirée.


    • Xenozoid Xenozoid 17 février 18:29

      @Gavroche
      élection piege a cons

      pas nouveau,je faisais une remarque

      bonne soirée

    • Verdi Verdi 17 février 18:34

      @Fergus

      Bonsoir Fergus,

      Trop c’est trop. Y en a vraiment marre. Honte sur lui, en effet, et sur toute cette bande de profiteurs de bas étage. 
      Comme vous, ce qui me laisse toujours sans voix, c’est de constater qu’il dispose encore d’un socle d’indécrottables capables de le faire élire si les conditions ne changent pas à gauche, avec ces deux candidats qui se neutralisent et empêchent la dynamique nécessaire à toute victoire.
      La justice redore son blason, depuis quelques semaines. Ce fut la cas avec le renvoi de Sarkozy en procès (beaucoup en doutaient), c’est à présent Fillon qui va goûter aux délices de l’angoisse judiciaire pour pas mal de temps. Espérons que dans un sursaut de dignité, comme vous le suggérez, son camp réagira à temps et le débranchera. De toute façon, c’est très mal barré pour la droite, quels que seront désormais les cas de figure.

    • Gavroche Gavroche 17 février 18:47

      @Xenozoid


       smiley smiley

    • Gavroche Gavroche 17 février 18:55

      Bonsoir Mr @Verdi


      Vous seriez député LR ou UDI, connu et médiatisé , chef de groupe etc...
      Quelle serait à votre avis la meilleure attitude pour sauver votre poste aux prochaines élections puisque comme vous dites , « De toute façon, c’est très mal barré pour la droite, quels que seront désormais les cas de figure. » ?

      Je n’aimerais pas être à leur place car avec les primaires ils ne peuvent se démarquer du programme de Fillon puisqu’ils ont tous convenus de soutenir le gagnant des primaires et donc son programme.

      Cordialement 


    • Verdi Verdi 17 février 19:09

      @Gavroche

      Bonsoir Gavroche,

      Pendant la guerre de 14-18, de mauvais généraux ont envoyé des centaines de milliers de soldats au casse-pipe. Fillon s’avère être un piètre général corrompu qui va faire perdre beaucoup de sièges.
      Les Républicains ont écarté le pire, en la personne de Sarkozy, mais ils ignoraient que Fillon n’était pas mieux. Ils sont dans une impasse totale. En coulisse, beaucoup ont sincèrement peur de ne pas retrouver leur circonscription, après les législatives de juin.
      Je n’ai certainement pas de conseils à leur donner, si ce n’est de couper très vite la branche pourrie Fillon sur laquelle ils se reposent, s’ils veulent sauver leur peau. Je crois que nombre de leurs électeurs n’attendent que çà pour leur accorder à nouveau leur confiance. 

    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 17 février 19:57
      @Robert Lavigue

      Voyons Lavigue

      Le révérend ChacalFergus, a défaut d’incarner les classes populaires qui n’ont rien à foutre de sa prose moralisatrice incarne le camp du bien, ou si vous préférez est l’apôtre de la vieillegôchiasserie impuissante et stérile

      S’il n’avait voté que pour Juppé ! Il a aussi voté Chirac en 2002 et a rejoint le camp des « ennemis de la finance » en 2012 . Toujours cocu , et toujours cet irrépressible besoin de le crier sur les toits ...

      Il est persuadé que seul un juge du syndicat de la magistrature nommé par la mère Taubira peut lui rendre justice ....

      En attendant, si Fillon vient en Bretagne, il assistera une douzaine de trouducs cococégétistes armés de casseroles car cela lui permettra de passer sur BFMTV ( son rêve ) pour exprimer que c’est cela la démocratie..

      Et très bientôt il nous expliquera qu’il votera pour le petit Macron, parce que l’argent des Rothschild ou des Saoud c’est pour lui très loin dans son échelle des turpitudes des salaires de Pénélope

      Son pote, le camarade Verdi , immense journaliste, nous a fait quinze ans d’antisarkozysme « désintéréssé » mais il ne savait plus comment se recycler. Avec Fillon le voilà reparti pour 10 ans

      Le bal des nazes smiley



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 21:25

      @Verdi
      Vous avez le karcher sélectif, ne vous arrêtez pas en si bon chemin !
      S’ils mettent Fillon en examen, alors il faut mettre des dizaines d’élus nationaux en examen aussi...

      « Délits d’élus et pilleurs d’Etat » par Philippe Pascot .


      Au Sénat de vrais privilèges, le vrai et le faux

      Comment des députés deviennent propriétaires avec leurs indemnités

    • Rincevent Rincevent 17 février 23:02

      Plus besoin d’instruction, de défense, de tribunal,..  C’est exactement ce que Fillon pense : « Je m’en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel ».


    • Gavroche Gavroche 18 février 00:06

      c@Rincevent


      Autrement dit si j’attaque demain une banque il suffira que je déclare :
       « Plus besoin d’instruction, de défense, de tribunal,..  : « Je m’en remets donc désormais au seul jugement de mes amis » ».

      Je réunis mes amis et leur demandent de dire si je doit être condamné pour mon acte : Réponse de mes amis : « Ah non, pas de condamnation, cet homme est inotre ami ! »

      Et me voilà blanchi ! smiley

      Etre au dessus de lois et haut perché, c’est le rêve d’Icare. Plus haut on est, de plus haut on tombe.

      Contrairement à ce monsieur, demain en me levant je vais me demander comment payer mon loyer.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 février 07:40

      @Gavroche
      Le programme de Fillon est celui de la zone euro !
      C’est le programme que tous les candidats devront appliquer s’ils sont élus, Fillon aussi bien Marine le Pen, Hamon, Macron ou Mélenchon !


    • Rincevent Rincevent 18 février 17:39

      @Gavroche

      Ben oui, c’est exactement ça. Fillon en appelle au jugement « populaire » pour espérer court-circuiter la Justice, tout simplement. Avec comme message à ses troupes rétives « c’est trop tard, maintenant c’est moi ou la gauche qui risque de passer ». Très démocratique, tout ça…


    • mmbbb 18 février 20:44

      @Fergus Fillon qui se dit leberal a beaucoup mange dans la gamelle de l etat expression chere a Spartaccus qui ne voit lui que d un oeil On a les liberaux a la francaise qui veulent appliquer a autrui en s’exemptant de leur principe Autre pute Coppe qui n’a jamais creer une boite et qui voudrait appliquer les feuilles de routes de Bruxelles a gauche il y a la belle pute de Mosco lui s ’est pire il est passe de la gauche dure a suceur de bite des liberaux Excusez moi de la vulgarite bof a vrai ces personnes ne meritent guere mieux . et Hollande a lui le baiseur professionnel


  • Gavroche Gavroche 17 février 19:20

    L’avantage de tout ce cirque Fillon c’est que personne ne parle du Lepengate. C’est tabou !


    C’est un sujet soigneusement évité.

    Que le FN n’en dise mots, faudrait qu’ils sont bêtes de le faire, mais pour que tous ses concurrents s’en privent, alors qu’elle est en tête, c’est très étonnant.

    A moins que tous ne soient convaincus que de toute façon , même en tête au premier tour, Lepen ne peut être élue. Dans ce cas c’est sûr qu’ils préfèrent parler d’autre chose.

    Cette élection est une vraie pièce de théâtre où tout est faux. Et nous on va payer les campagnes, les meetings, les voyages de ces messieurs dames à coup de centaines de millions. La vie est belle. smiley

    • berry 17 février 20:45

      @Gavroche
      Il n’y a pas de Lepengate, il y a des pourris socialistes qui restreignent la liberté d’expression et qui instrumentalisent la justice, la police et les médias.
      La 17ème chambre correctionnelle de Paris passe son temps à condamner les dissidents et les patriotes.

      C’est une politique clairement assumée par le pouvoir socialiste, Valls en tête ; les idées de la droite nationale sont criminalisées dans ce pays, tous les moyens sont bons pour permettre aux socialauds de se maintenir au pouvoir. Ce matin, les merdias avaient inventé de faux aveux de Marine le Pen ; manque de bol, c’était faux.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 21:32

      @Gavroche
      Il faut occuper « le temps de cerveau disponible » des mougeons, pour éviter de parler des programmes de la douzaine de candidats qui vont se présenter aux élections.
      Car la campagne électorale n’a pas commencé ! Le début de la campagne officielle, c’est le 9 avril. Les primaires servent à 5 ou 6 Partis politiques à occuper l’espace médiatique...


    • Gavroche Gavroche 17 février 23:41

      @Fifi Brind_acier


      C’est quoi un « mougeon » ?

    • Gavroche Gavroche 17 février 23:58

      @berry


      La police est socialiste ? et les médias appartiennent à des gauchiasses ? Voilà qui est nouveau !!

      Cher Monsieur, je suis un patriote et j’aime mon pays. autant que ceux qui prétendent l’être.
      Aucune chambre correctionnelle n’éprouve le besoin de me condamner car je ne vole personne ni ne commet le moindre délit. Qui est empêché d’en faire autant ?

      Par contre s’il m’arrivait d’en commettre un, une simple contravention pour stationnement dépassé par exemple, je suis sûr que je ne serai pas épargné . Je paye et me te la boucle. Et personne ne viendra prendre ma défense.

      Alors pourquoi plaindrais-je ou défendrais-je ceux qui, investis de pouvoirs, puissant et riches profitent de leur situation pour détourner l’argent de mes impôts rudement gagné ?


      Il n’y a pas d’idées criminalisées, seulement des délinquants potentiel ou avérés de tous bords et défendre les uns vous oblige à défendre tous les autres qui font pareil.

    • Rep Ty Le (alias cyrus) cyrus 18 février 00:19

      @Gavroche

      contraction de mouton-pigeon

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 février 07:42

      @Gavroche
      C’est le croisement d’un mouton et d’un pigeon...


    • berry 18 février 12:00

      @Gavroche
      Le pouvoir socialiste harcèle Soral, Dieudonné, Boris Le Lay, les Le Pen et d’une manière générale tous ceux qui ouvrent leur gueule et qui dérangent. Il veut les ruiner et les faire taire, c’est largement démontré.

      Ca ne risque pas de vous arriver, vous vous contenter de débiter de l’eau tiède et les quelques infos que vous relayez sont douteuses, du style « une part importante des migrants sont diplômés du supérieur », « la Russie manipule la campagne électorale », « Marine le Pen est suspectée par l’Olaf ». 
      Vous servez à quoi sur Agoravox ?
      J’en apprends plus en 10 minutes sur le site de Soral qu’en lisant vos 300 commentaires.


    • Gavroche Gavroche 18 février 12:41

      @berry



      Je vous remercie pour vos commentaires qui contrairement aux miens sont de haute tenue et d’une valeur pédagogique exceptionnelle. 

      La preuve est qu’à leur seule lecture on n’a qu’une envie, c’est partager vos idées. Vous venez de faire un adepte, c’est pas rien.
      En vous renouvelant mes remerciements je vous prie d’agréer....


    • Gavroche Gavroche 18 février 14:38

      @Fifi Brind_acier


      Ça pond un mougeon ?ça doit donner un agneaujeonneau. smiley

    • Rep Ty Le (alias cyrus) cyrus 19 février 15:52

      @Gavroche

      Comme la plupart des hybride en biologie ça doit être stérile , .. heureusement les media en forge bien assez. 

  • Etbendidon 17 février 19:24

    TSF 
    Non C pas la radio
     smiley
    ça signifie TOUT SAUF FILLON
    Fillon rends nous la pognon on on


  • Humphrey Binchié Humphrey Binchié 17 février 20:04

    Aujourd’hui Fillon, lors de son déplacement dans le Nord, a sous-entendu qu’il pourrait être candidat même s’il était mis en examen !

    On n’a qu’une parole chez les Ripoublicains smiley


  • JMBerniolles 17 février 20:42
    Bon, si on traduit le communiqué du parquet :
    Il n’y a pas, à ce stade (déjà avancé) d’éléments permettant d’engager une action judiciaire.
    Malgré tout une action occulte de groupe de pressions oblige la justice à maintenir la menace virtuelle, qui suffit pour que la presse utilise cette ouverture, tout comme l’auteur d’ailleurs.

    Et pour cause. Fillon n’est évidemment pas le seul à avoir utilisé ainsi des fonds parlementaires.
    Le statut de parlementaire européen (aucune responsabilité, aucune obligation et 20.000 euros par mois plus des indemnités, dont celles pour rémunérer des collaborateurs dans un cadre très vague qui fait que la justice n’a pas vraiment de base pour intervenir) est scandaleux en lui-même. Mais comme il correspond à la corruption de mouvements politique, il est intouchable.

    Je ne veux pas défendre Fillon, tout en estimant qu’il nous a fait échapper à Juppé dont on a effacé les ennuis judiciaires qui auraient du le disqualifier, mais il est victime d’une campagne organisée par l’ « état profond » qui est en train de confisquer l’élection présidentielle.

    Il s’agit de faire la place au nouveau candidat du système ( pour nous mettre entre les mains de Bruxelles et de l’Allemagne) e-Macron.

    Il faut décrédibiliser Fillon et limiter la percée de Jean-Luc Mélenchon (d’où Hamon, les multiples candidats trotskystes qui n’ont rien à proposer et trouvent les signatures sans problèmes... )








     


    • berry 17 février 21:04

      @JMBerniolles
      Le Canard Enchaîné est réputé pour être le porte-voie du pouvoir et des services secrets, derrière sa façade de journal satirique.
      A l’époque de l’assassinat de Robert Boulin, le journal avait soutenu la thèse officielle du suicide.
       
      Pour l’affaire Fillon, un ancien responsable du Canard Enchaîné estime que ce n’est pas un proche qui a donné les informations, la masse de renseignements est trop importante et difficile à obtenir.
      Bercy a du travailler des mois sur le dossier Fillon.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 février 21:45

      @JMBerniolles
      Fillon était pro Russe, mal lui en a pris, mais quelle chance nous avons d’avoir à la place Micronibus, tellement un homme politique important que des hordes de hackers russes déferlent sur la présidentielle ! Comme pour Killary, en somme ? 
      Ce qui n’est pas de bonne augure pour lui...


  • Le421 Le421 17 février 20:50

    Ne pas classer l’affaire sans suite...
    Pour mieux la classer « non lieu » dans dix ans !!!


  • fred fred 18 février 07:52

    En France, un politicien ayant détourné autant d’argent, peut se présenter pour une élection...Au USA, il serait déjà en prison !


  • Crab2 18 février 09:48

    Présidentielles : Qui a t-il de plus vrai que les histoires à dormir debout d’Hermès ?

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-republique-est-la-racine-du-mal.html


  • Ouam Ouam 20 février 07:44

    Bonjour,
    je donne cette info qui peut peut etre en interesser certains.
    Grosses manif et un peu partout en France contre cette corruption qui deviens généralisée.
    Hier (dimanche) elle se situais à république.
    La semaine prochaine cela reprends (république l’apres midi et soirée)

    Si des personnes sonts interrssé, cherchez la manigf anti corruption pour votre lieu de vie
    Plus nous serons nombreuxs plus cela marquera les esprits, et plus ces gens seronts dos au mur
    Il faut que cela change.... et vite, ce genres de pratiques n’est plus aceptable

    Cdt à tous


Réagir