samedi 9 juillet 2011 - par R-sistons

François Hollande, le candidat du désastre

Lettre ouverte aux militants du Parti Socialiste qui ont choisi François Hollande comme candidat du désastre.

JPEG - 26.5 ko
http://tartie.over-blog.com/article-fran-ois-hollande-annonce-c

Bonjour

D'emblée, je vous le dis : Je suis une ancienne militante du P.S., où j'ai adhéré jeune. Pourquoi, dans les Médias, reproche-t-on au P.S. de laisser les candidatures se multiplier ? En son sein, il y a toujours eu plusieurs tendances, et c'est signe de démocratie. La tendance dominante est décidée par les militants eux-mêmes. Personnellement, j'appartenais au courant de gauche, minoritaire, celui de Chevènement, à l'époque : le CERES. Et aujourd'hui, je ne fais plus confiance aux deux partis majoritaires pour diriger la France. Ils font la même politique. Avec DSK comme conseiller (les libéraux inféodés à l'Empire usraélien s'infiltrent dans tous les partis, même chez les Verts comme Cohn-Bendit), Lionel Jospin a encore plus privatisé que la Droite. Cela se passe de commentaires !

Or, le Parti Socialiste n'a plus rien de socialiste. Pourquoi ce nom, alors ? Passons. Je viens d'entendre les derniers sondages : Hollande dépasserait Aubry. Vous ne le savez pas encore ? Les sondages sont bidons. Ils sont destinés à manipuler. Nous "devons" voter pour DSK, et maintenant pour Hollande, pourtant son clone (libéral social-démocrate, atlantiste, sioniste..), la brutalité en moins, la rondeur en plus. Mais le fond est le même ! Je vais droit au but : C'est un libéral bon teint, modelé par les tenants du Nouvel Ordre Mondial qui commence à dévaster la planète. 

Alors, comme des moutons, vous allez vous laisser manipuler par les sondeurs aux ordres du Gouvernement, du MEDEF, de l'Empire, du CRIF ? Dois-je le rappeler ? Aujourd'hui, le Gouvernement, le Medef, le Crif ne font plus qu'un, aux ordres de l'Empire anglo-saxon et plus généralement, leur suivisme à l'égard du Nouvel Ordre Mondial n'est plus à démontrer. Les Sondeurs vous ont dit que DSK l'emporterait ? Au prix de tous les reniements, de toutes les trahisons, vous alliez vous enrôler sous la bannière de Strauss-Kahn, l'homme de l'ultra-libéralisme, l'homme de Bilderberg, du FMI, de l'austérité imposée aux peuples. Vous pouvez vous regarder dans une glace ? Dois-je d'ailleurs vous rappeler que François Hollande a aussi fréquenté Bilderberg, le club des Puissants qui programment guerres, crises, pandémies, destruction de l'Etat-Providence, des Nations, de l'environnement, du secteur social et des services publics, du Droit du Travail, et même la mort des classes moyennes, sans parler des projets totalitaires, eugéniques etc... ? Un autre candidat y a aussi fait son apparition, faut-il le signaler ? Il s'agit de Manuel Valls, le chou-chou des Bilderberg, pas celui des militants du PS, et c'est tant mieux. 

Or donc, vous vous apprêtez à choisir non seulement un velléitaire, terne, sans envergure, homme de consensus mou et non de décisions fortes, et de surcroît un social-démocrate qui poursuivra la politique de Sarkozy, en la saupoudrant d'un zeste de social (poudre aux yeux), qui ne changera en rien vos conditions de vie de plus en plus menacées. Donc, vous souhaitez poursuivre la même politique. Et dans ce cas, l'original (UMP) ne vaut-il pas mieux que la copie ? Soyez cohérents ! Au fait, vous vous sentez les héritiers de Jaurès ? Quel humour ! 

Il est vrai qu'avec le PS au pouvoir, les Syndicats seront plus consensuels eux aussi. Mais est-ce un avantage ? Ou la clarté n'est-elle pas préférable ? Et d'ailleurs, des Syndicats qui font tout pour empêcher l'unité et la grève générale, sont de simples courroies de transmission du pouvoir qui tue les emplois, les délocalise, et qui dégraisse, dégraisse, dégraisse... Quel joli mot ! Citoyens, au programme, dégraissage généralisé ! Pour les autres, emplois précaires, sous-payés, intermittents, flexibles, avec des objectifs (imposés par les actionnaires) difficiles à atteindre ! Et pour montrer ce que sont en réalité les Syndicats, pensons au sort d'une ancienne dirigeante, Nicole Notat qui dirige désormais une agence... de notation, et qui a préféré courtiser les Pouvoirs plutôt que les travailleurs. Elle est aujourd'hui à la tête du principal Club de Carpettes, le Siècle, où se pressent tous les arrivistes de France. Martine Aubry en est membre, d'ailleurs ; Jolie, jolie socialiste, elle aussi ! Passons.

Or donc, votre poulain est un libéral bon teint, mais ni rose ni rouge, c'est un Atlantiste convaincu, et un sioniste devant Yahvé, défendant son clocher, comme DSK son alter-égo. L'Atlantisme, c'est l'OTAN avec tout ce que cela implique de guerres impériales, prédatrices, meurtrières, coloniales, et le sionisme, c'est le soutien inconditionnel à Israël, un Etat hors-la-loi qui asphyxie les Palestiniens, pour en particulier mieux voler leurs ressources gazières off-shore. Libéralisme atlantico-sioniste, est-ce là votre idéal ? Et puis, souvenez-vous : L'aigreur aidant, il a tout fait pour empêcher la femme de sa vie, mère de ses enfants, Ségolène Royal, de l'emporter, en ne la soutenant pas, lui le Premier Secrétaire du PS. Puis il l'a quittée, pour une autre femme de sa vie, pour le démon de midi - ou de soixante ans. Et la suite, vous la connaissez, nous avons eu Sarkozy, qui détruit la France éternelle.

Et puis, François Hollande est un mauvais communicant, mièvre, sans consistance. Il ne fera pas le poids face au bulldozer Sarkozy.

Alors, il est joli, votre poulain ? Regardez la vérité en face, voulez-vous. L'homme est tout, sauf socialiste. La rondeur joviale en plus, c'est le clone de Sarkozy. C'est ce que vous voulez ? Alors votez pour Hollande.

Vous aurez cinq ans pour vous en repentir, s'il est élu. Comme pour Sarkozy !

eva R-sistons

Au fait, si vous êtes vraiment de Gauche, je vous rappelle qu'il y a un candidat, de surcroît sympathique et dynamique, qui prône la démondialisation, donc le changement. Quant à Ségolène Royal, comme Arnaud Montebourg elle fait preuve d'une indépendance vis-à-vis des Partis politiciens, et des sérails castrateurs, qui est certainement plus séduisante qu'une stricte soumission à la Pensée Unique aliénante.

http://r-sistons.over-blog.com

 

local/cache-vignettes/L400xH156/UMP-PSjpg-9999a8-c9d20.jpg

http://3.bp.blogspot.com/_5YSLf9OekoU/S4zGMvpqzWI/AAAAAAAABRc/QIknnGNJIQQ/s400/UMP+-+PS.jpg



94 réactions


  • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 04:13

    Et F Hollande est un Européiste convaincu, de cette Europe qui nous conduit au désastre. Et pour ne citer que deux exemples, plus d’Etat souverain, tout nous est imposé. Et les emplois disparaissent, comme les protections sociales, les services publics, tout. Au profit du Marché Roi, du cartel bancaire, et au final, l’UE est le marche-pied du NWO. Basta !

    Cette Europe-là convient à Hollande comme à DSK, Valls etc et... Sarkozy. C’est ça que nous voulons ? En fait, Hollande ou Sarkozy c’est pareil sur le fond. Hollande sera moins brutal (mais je le trouve émotif et velléitaire, inconsistant) : Certains s’en contenteront, pas moi. Quant à Ségolène qui a mis dans ses bagages, elle aussi, BHL (qui se faufile partout !) et qui était prête à faire de DSK son 1er Ministre, ce n’est pas réjouissant.

    http://r-sistons.over-blog.com/article-lettre-ouverte-a-segolene-royal-qui-se-pose-en-recours-au-ps-pour-2012-78814327.html

    Finalement, seul Montebourg s’est démarqué de la mondialisation et de DSK. Jusqu’où ?

    eva


    • Blartex 9 juillet 2011 15:56

      Comme d’autres europénistes...

      « Et F Hollande est un Européiste convaincu »


  • fhijk 9 juillet 2011 06:52

    Hollande : s’est affiché avec un néo-conservateur lors du référendum sur le TCE en 2005, « socialiste » qui a fraudé l’ISF (selon le Canard en 2007, les Royal ont fraudé l’ISF), faux corrézien qui « n’aime pas les riches » mais né riche et en vacances bling bling avec une « journaliste » du microcosme, a menti dans l’affaire Banon, « loser » qui a cru éviter l’affaire DSK mais s’est mis dedans, sans bilan intellectuel en 10 ans à la direction du PS, sans leadership, sinon aurait été candidat en 2007, nie la question de la loi de 1973 privatisant la monnaie au profit des banksters.

    Aubry : héritière Delors (UE des néo-conservateurs néo-féodaux), a soutenu la candidature Lagarde au FMI, son conjoint est Brochen l’avocat des islamistes, à Lille a refusé l’incinération à un arabe athée, quelle idée de la liberté individuelle, a défendu les intérêts des lobbies dans les affaires de l’amiante et du mediator, les 35 heures ont servi les cadres et les entreprises, est l’élue de la fraude, a refusé d’exclure un affairiste élu dans les Bouches du Rhône, et un sénateur condamné (agression sexuelle).

    Royal : affaire Bernard Hanse (violation de la présomption d’innocence), a fraudé l’ISF, non crédible.

    Eva Joly : a attaqué la délinquance financière, a pris des risques.


    • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 08:59

      Eva Joly a peut-être fait honorablement son travail de juge, mais cela ne change rien au fait que ses seules ambitions pour la France ne sont que des aménagements cosmétiques. Et après tout, c’est normal : comme bien des juges d’instruction qui se sont lancés dans cette carrière par engagement moral (ce qui est honorable, je répète), son fond intellectuel est bloqué par la lettre de la loi, là où toute personne de gauche sait que l’esprit prime sur la lettre.

      Pour prendre une métaphore connue, sur le bateau France, Eva Joly souhaite certes remplacer la chaudière à charbon (ou plutôt le moteur nucléaire) par un autre équipement plus efficace et moins dangereux, réparer les parois percées et ravaler la peinture, mais n’envisage nullement de changement de cap. Centriste sur les questions économiques et sociales (ça m’étonne qu’elle ne soit pas au MoDem) comme peuvent de bonne foi l’être les chrétiens-sociaux sans pour autant être intégrés dans l’oligarchie, elle ne se distingue de l’UMPS que sur des considérations morales et culturelles.
      C’est mieux que rien, mais quand on se précipite droit vers le gouffre (notez le changement de métaphore), on ne peut pas se contenter de vérifier ses freins. C’est nécessaire mais pas suffisant : il faut aussi freiner, pour changer de direction.


    • fhijk 9 juillet 2011 10:38

      Brath-z

      Eva Joly souhaite réformer le système de l’intérieur effectivement

      suite aux commentaires sur Mélenchon : si Mélenchon ne met aucune condion concrète à une alliance avec les cadres du PS, comment les électeurs croiraient à sa sincérité, alors qu’historiquement tous les alliés du PS ont été des rabatteurs de voix sans influence, que Mélenchon a été dans ce parti et demande le rassemblement ?


  • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 06:59

    On est bien d’accord, fhijk.

    Eva Joly est la probité personnifiée, elle change de tous les autres... J’ai écrit un article sur R-sistons pour saluer cette femme formidable.

    Cordialement eva


  • morice morice 9 juillet 2011 08:25

     « Pensée Unique aliénante ».


    le terme est d’extrême-droite, j’espère que vous le savez, au moins...

    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 08:39

      Oh Morice, j’invente mes expressions, je ne les copie pas,
      et surtout pas à l’extrême-droite !
      Comme je n’y vais pas, je ne risque pas de l’y avoir rencontrée !
      J’espère que vous le savez, au moins !
      eva


    • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 08:50

      Le terme « pensée unique », d’extrême-droite ? Vraiment ? Vous êtes sûr ?

      Donc on apprend aujourd’hui que Léon Blum était d’extrême-droite. C’est original.

      C’est le même genre de bêtises qu’on colporte sur l’expression « UMPS » qui n’est absolument pas de Le Pen mais de Jean-Pierre Chevènement durant l’entre-deux tours des élections législatives de 2002.


    • LE CHAT LE CHAT 9 juillet 2011 15:23

      voilà ce que dit wikipédia sur la pensée unique , je ne vois pas poindre le museau de la bête immonde ...  smiley  smiley


  • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 08:47

    Jusqu’à la fin des années 1990, le PS pouvait encore passer pour une alternative crédible. Le deuxième mandat de François Mitterrand, celui de tous les renoncements, outre qu’il a été, comme le premier, amputé de 2 ans par la deuxième cohabitation, a aussi été celui où pour la première (et unique à ce jour) fois de la Vème République il n’y a pas eu de majorité fixe. Rocard en premier ministre de 1988 à 1991 a précisément été choisi car il était le seul à pouvoir s’y retrouver dans ce jeu des alliances politiciennes à géométrie variable (le PS ne disposait que d’une majorité relative ; il avait besoin de s’appuyer soit sur les communistes soit sur les centristes, sachant qu’au sein des députés PS une fraction refusait l’alliance avec les premiers et une autre celle avec les seconds).
    De 1997 à 2007, malgré le gouvernement Jospin, l’appel au « oui » au referendum de 2005 et la candidature de Ségolène Royal, on pouvait décemment penser que la domination de la fraction sociale-libérale et centriste du PS ne tenait qu’à peu de chose (les alliances de personnes, principalement, ce qui avait amené Charles Pasqua à moquer ce « parti de supporters »), puisque l’aile gauche du parti réunissait fréquemment plus de 40% des voix. Avec le congrès de Reims, le masque est tombé, et on a vu 81% des militants voter pour la continuité du glissement vers le social-libéralisme, les seuls points d’achoppements tenant aux questions de personne (Ségolène ou Martine ?) et à la tactique électorale (alliance ou non avec le MoDem ?).

    Une catastrophe qui a décillé les yeux de beaucoup, qui étaient déjà sceptiques, comme Mélenchon et Dollez. Mais le PS a tenu bon face à la scission, non pas en donnant tort aux scissionistes mais en resserrant les coudes autour de l’appareil (Fabius, Emmanuelli, Hamon, tous ils se sont ralliés sans mot dire) et en utilisant la pression du fonctionnement féodal des fédérations du parti pour empêcher l’hémoragie des militants.
    Mission accomplie en six mois : le PS n’a perdu qu’une dizaine de milliers de militants en 2008, moins qu’après son échec électoral aux européennes de 2009, et seulement 3000 environ ont rejoint le PG.

    En attendant, ce ralliement de toutes les fractions du PS autour de l’appareil, à l’exception notable de la branche la plus droitière réunie autour de la quasi exclue Ségolène Royal, démontre qu’il n’y a plus aujourd’hui dans ce parti d’opposition frontale au social-libéralisme.
    Arnaud Montebourg est bien sympathique, et ce qu’il dit n’est pas idiot, mais sa candidature aux primaires (même si lui est certainement sincère) ne sert au fond qu’à empêcher certains électeurs de gauche pas encore désespérés de la maison PS de partir ailleurs (Front de Gauche, extrême-gauche, voire éventuellement Chevènement).


  • Alpo47 Alpo47 9 juillet 2011 08:52

    Le seul candidat, relativement « anti-système » au PS, c’est Montebourg. Bien entendu, il n’a aucune chance de passer. On comprend pourquoi.
    Les autres se limiteront à quelques décisions « d’apparence », pour continuer dans le système en place. Ce n’est pas d’eux qu’il faut attendre des changements profonds.

    Aubry et Hollande sont des clones « gauchifiés » des candidats de droite. S.Royal dit des choses sensées, c’est sa personnalité qui coince et elle non plus ne changera pas la société.

    MLe Pen,quels que soient ses errements verbaux et choix contestables, n’a aucune chance de gouverner. Elle n’a pas les cadres pour l’assister et si elle était tout de même élue (ce que je ne crois pas) elle n’aurait pas la majorité parlementaire pour gouverner.

    Montebourg, Joly, PEUT ETRE Mélenchon ( pas trop convaincu) sont eux, susceptibles d’agir pour de vrais changements (s’ils sont encore possible via la voie légaliste). C’est donc à nous citoyens qu’il appartiendrait de leur donner le pouvoir. 

    Hélas, je crois qu’une majorité va encore choisir dans l’UMPS.


    • Danielle2 9 juillet 2011 21:23

      je ne vois pas ce quel caractère vous reprochez à segolène royal, elle a du caractère, mais ne pas en avoir c’est ce qu’on reproche à Hollande, croyez-vous qu’une personne qui prône la démocratie participative ne changera pas la société. Personnellement je fais partie de désirs d’avenir et je m’en réjouis tous les jours, nous sommes informés quotidiennement de l’évolution de la situation, on peut poser des questions à ségolène et nous avons des réponses, elle répond à toutes les lettres qu’on lui envoie (bien sûrelle a un secrétariat qui s’en charge, probablement)
      j’espère bien que les français ne seront pas assez bêtes pour remettre l’UMP au pouvoir, ce serait une catastrophe pour la France, avez vous vu le montant de la dette depuis sarko -


    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 23:28

      Danielle je distingue bien Royal de Hollande

      mais avoir à côté d’elle un DSK ou un BHL est inacceptable, pour la Gauche et pour l’indépendance de la France - et pour la paix !

      eva


  • Jean-Max 9 juillet 2011 08:54

    Bonjour Eva,

    Je ne doute pas de votre sincérité mais vous semblez vous placer dans la mouvance « grand complot mondial » avec ses éléments de langages obligés (NOM, Empire, Crif, Bilderberg, MEDEF, Le Siècle,…) qui donne à votre article une dimension quasi paranoïaque.

    Et vous, n’êtes vous pas une manipulée qui crie à la manipulation, un mouton qui accuse d’autres d’être des moutons, uniquement parce qu’ils ne pensent pas comme vous ?
    N’oubliez pas que, contrairement à ce que vous pensez, ce ne sont pas les sondages qui font les élections (on l’a constaté encore récemment avec la primaire EELV) et que les électeurs sont beaucoup moins manipulables que vous l’imaginez.
    Et puis ce côté « regardez la vérité en face » comme si vous étiez détentrice de la vérité est plus que pénible.

    Votre opinion est repectable mais elle n’est que votre opinion, et vous seriez beaucoup plus forte pour la faire entendre si vous considériez avec tolérance ceux qui ne pensent pas comme vous.

    Bien cordialement,

    Jean-Max


    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 08:59

      Bonjour Jean-Max

      Chacun pense comme il veut,
      j’exprime JUSTE mon opinion
      avec passion sans doute car je suis une passionnée (slave)
      mais en respectant les autres
      cordialement eva


    • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 09:05

      Jean-Max > Il apparaît à chacun aujourd’hui qu’une oligarchie, difficilement identifiable, est présente en France et dans le monde et « tient » les postes clés. Cette oligarchie est responsable de l’orientation ultra-libérale généralisée que nous subissons.
      Après, il y a deux écoles :
      - ceux qui pensent que c’est un complot
      - ceux (comme moi) qui pensent que c’est là le résultat d’un effet de système

      Dans tous les cas, je trouve positive la prise de conscience de l’existence de l’oligarchie, même si je reste dubitatif quand on me balance à longueur de temps des mots-slogans comme Bilderberg, Le Siècle, la Fondation Saint-Simon, etc. Ces organismes existent, c’est sûr. Mais de là à penser qu’ils tirent les ficelles...
      Pour moi, c’est un peu comme la franc-maçonnerie : un peu de folklore et de mystère pour rendre moins chiantes des réunions entre gens d’influence et de pouvoir qui de toutes façons se fréquentent déjà quotidiennement hors de ces structures.


    • Danielle2 9 juillet 2011 21:26

      il y a déjà pas mal de gens de son avis, dont moi, je ne serais pas allée aussi loin, mais tout est vrai, que va faire hollande qui s’est fait admettre au siècle....
      il n’a pas bien géré le PS, ce qui permet à martine de dire qu’elle a remis le parti en ordre, il n’a pas fait revoter lors de l’élection du secrétaire du PS, alors que les fraudes étaient visibles, nous lui devons bien sarkozy, il a été nul aux présidentielles, critiquant ségolène ouvertement, scandaleux !!!


  • Gorg Gorg 9 juillet 2011 09:58

    Excellent article R-sistons, très explicite, merci.


  • Yvance77 9 juillet 2011 11:01

    Salut,

    Bon billet auquel je souscris sans peine.

    En fait, il y a un terme que je viens d’entendre la semaine dernière qui qualifie très bien les femmes et hommes du PS qui sont, in fine, à la solde des puissants.

    Ils font du « libéralisme équilibré ». C’est ainsi que certains ont qualifié la politique au FMI de DSK par exemple.

    Il va falloir expliquer aux Grecs, ou est l’équilibre, parce que visiblement ces cons sont soit bouchés soit ils ne n’entravent que dalle aux charmes de cette politique de douceur.

    Dehors tous ces escrocs qui font honte au vrai socialisme des Jaurès et Blum.

    Et si vous voulez voter utile et à gauche, il y en a des pas trop mal : Mélenchon, Chevènement, Montebourg, Joly... là on en tient, mais crachez sur ces salopards qui ont vendu au mondialisme nos espérances.


    • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 11:10

      Le « libéralisme équilibré » est un pléonasme. En effet, le libéralisme comme système économique repose sur l’idée que l’humanité est caractérisée par l’échange. Hors l’échange, il n’y aurait que la nature sauvage et bestiale, faite d’hostilité, de violence et de guerre permanente de chacun contre tous.
      Dans cette perspective, les libéraux peuvent prétendre qu’il est « normal » qu’en société les individus fournissent un contrepartie aux bienfaits qu’ils reçoivent de la société. Ainsi « l’état providence », les services publics, les aides sociales, etc. ne sont pas des dons sacrés de la société toute entière à tous et à chacun en vertu du respect des droits naturels de la personne humaine (liberté, existence, propriété, sûreté et tous les droits qui en découlent) mais des « prestations » qui exigent contrepartie.

      C’est ça, le « libéralisme équilibré » : contraindre un peuple au travail forcé et au serrage de ceinture juste pour garantir sa survie.


    • Le péripate Le péripate 9 juillet 2011 11:14

      Je ne sais pas où vous pêchez vos idées sur le libéralisme. L’échange est un mode de relation , comme le don ou le vol. Et non pas l« ’essence de l’humanité ».
      On lit de ces trucs...


    • Yvance77 9 juillet 2011 11:20

      Par le péripate je cite :

      « L’échange est un mode de relation , comme le don ou le vol »

      C’est vrai qu’il y a un truc que j’aimerai pas que l’on échange avec vous ... c’est la crétinerie que vous trainez. Elle laisse pantois !

      Le libéralisme que vous défendez n’est en rien un mode d’échange, c’est un mode d’asservissement et de servage.


    • Le péripate Le péripate 9 juillet 2011 11:23

      Accessoirement je t’emmerde. Crétin toi-même.

       smiley


    • Brath-z Brath-z 9 juillet 2011 11:29

      Le Péripate > Je ne suis pas d’accord avec cette conception. Mais c’est bel et bien la conception libérale du monde. J’ai d’ailleurs précisé « libéralisme comme système économique ».
      Cela apparaît d’ailleurs de manière transparente à travers les mots employés. Partout des « équilibres », de l’« équité », du « donnant-donnant », des « sacrifices partagés », etc.
      Ainsi, selon la vision libérale du monde, un individu pourrait, en payant une certaine quantité à l’état, prétendre s’être totalement abstrait du reste de la société, ne plus rien lui devoir ni y être lié en quoi que ce soit.

      Je pense qu’au contraire ce qui caractérise l’humanité, c’est l’existence de relations non formelles ni formalisables. Je souscrits à la philosophie selon laquelle les bienfaits procurés par la société entière à chacun de nous ne sont pas quantifiables, donc pas remboursables. D’abord parce qu’en aucun cas un individu ne peut être mit en balance avec la société toute entière.
      Il n’y a aucune « contrepartie » des individus aux bienfaits que leur procure la société (sous la forme de la Nation en particulier). Il y a en revanche une participation de chacun à la prospérité générale à la hauteur de ses moyens. Mais il n’y a aucune adéquation entre les deux.


    • Le péripate Le péripate 9 juillet 2011 11:41

      Ce n’est pas ce qui se trouve dans les textes libéraux. Premier point. Ensuite, le libéralisme est une philosophie du droit ou plutôt un corps de philosophies du droit.
      Je vous ferais remarquer que les élites ou les oligarchies, comme il vous plaira, empruntent tout aussi bien dans la rhétorique libérale que dans la rhétorique socialiste ou solidariste. Les oligarchies sont neutres idéologiquement et vont puiser ce qui les arrangent ici ou là.

      Bon, ce que j’en dis...


    • JL JL 9 juillet 2011 14:57

      « les élites ou les oligarchies, comme il vous plaira, empruntent tout aussi bien dans la rhétorique libérale que dans la rhétorique socialiste ou solidariste. Les oligarchies sont neutres idéologiquement et vont puiser ce qui les arrange ici ou là. »(péripate)

      On peut le dire en effet. Mais vous reconnaitrez que, le libéralisme, à ce niveau est une réthorique comme une autre. Mais une réthorique particulière, puisqu’elle englobe toutes les autres !

      En effet, si les élites puisent où bon leur semble, c’est au nom du libéralisme qui permet, entre autres, d’infiltrer les pouvoirs et de s’en servir pour promouvoir ses propres intérêts.

      Ce qui veut dire que le libéralisme en tant que pensée, étant tout et son contraire, n’ayant pas d’ancrage idéologique ni moral, n’est pas une pensée : ce n’est que la loi du plus fort, une non-pensée, la pensée retorse par excellence. Et l’esprit retors n’est ni de gauche, ni de droite : les libéraux sont des individualistes forcenés et retors.

      CQFD.


    • Blartex 9 juillet 2011 16:06

      Encore un message tout à fait constructif de la pute au bras d’honneur.

      péripathétique :
      « Accessoirement je t’emmerde. Crétin toi-même. »


    • Le péripate Le péripate 9 juillet 2011 16:31

      L’idéologie neo-libérale, une fois son contenu tel qu’il est décrit par ses contempteurs analysée pourrait tout aussi bien s’appeler l’idéologie neo-socialiste, ou néo-solidariste. Que ce soit dans les faits, ou tout aussi bien dans les discours. Sauf à ne voir toujours qu’une face des choses, naturellement.
      Quand à la prétention d’être englobante... pfff. Vous en êtes à vous saouler de belles phrases. La seule chose qui serait englobante, c’est qu’une communauté socialiste peut exister dans une société ouverte (avec certaines limitations), alors qu’une association anarchiste ne peut exister dans une société socialiste ou même solidariste. Le libéralisme est neutre sur les valeurs, il ne dit pas ce que doit être une société, il constate simplement que l’on vit mieux, et pas seulement matériellement, dans une société ouverte, et ceci en proportion directe de cette ouverture.
      Accessoirement il fournit aussi une économie des dérives de l’état, une théorie qui explicite la nature cycliques des crises. Mais c’est secondaire.

      Comme beaucoup de choses.


    • JL JL 9 juillet 2011 19:10

      Mais non péripate,

      c’est vous qui en êtes, je vous cite, « à vous saouler de belles phrases » !


    • JL JL 9 juillet 2011 19:26

      Les chantres du libéralisme tels le petit péripate sont les casuistes modernes inféodés aux prédateurs économiques, les nouveaux maîtres du monde.


    • Le péripate Le péripate 9 juillet 2011 19:43

      Oui, bien sûr. Chantre, ça change un peu de valet. Quoique j’imagine que ce n’est pas exclusif.

      Dites, est-ce indispensable d’user en permanence de péjoratifs, voire d’insultes ? Pensez-vous que vous en avez plus raison ?

      Bon, comme à part ça, l’argumentation ne suit pas, j’en conclus que j’ai, au moins provisoirement, raison.

      Service.

       smiley


    • JL JL 9 juillet 2011 20:20

      péripate,

      c’est de bonne guerre ! On peut vous servir en long et en large tous les arguments de la terre, et toujours vous direz : « Bon, comme à part ça, l’argumentation ne suit pas, j’en conclus que j’ai, au moins provisoirement, raison. »

      Vous avez au moins ce pouvoir, celui de l’esprit qui toujours nie.

      « Méphisto - - Je suis l’esprit qui toujours nie, et c’est avec justice : car tout ce qui existe est digne d’être détruit ; il serait donc mieux que rien n’existât. » (Faust ; Citations de Johann Wolfgang von Goethe )


    • JL JL 10 juillet 2011 20:05

      péripate,

      vous aurez remarqué que la différence entre chantre et valet est conséquente : un valet est payé pour faire son boulot. Par opposituion, un chantre est bénévole. Les chantres de l’inégalitarisme sont des idiots utiles quand eux-mêmes ne sont pas des nantis. 

      C’est vous qui voyez.


  • Bulgroz 9 juillet 2011 12:11

    Je ne sais pas pourquoi on s’embête à mesurer les chances des uns et des autres ;

    Nicolas Sarkozy a déjà gagné les élections de 2012, c’est tellement évident.

    Il n’y a personne, je dis bien personne, qui soit en état d’empêcher sa réélection.


    • pissefroid pissefroid 9 juillet 2011 13:57

      Bulgroz, vous dites
      « Il n’y a personne, je dis bien personne, qui soit en état d’empêcher sa réélection »

      vous avez probablement raison, mais en fait ce n’est pas là le problème pour sarkozy,
      son problème c’est qu’il n’est pas en état de rendre acceptable sa réélection.


    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 15:47

      Pissefroid, il n’y a personne en état d’empêcher sa réélection,

      car il s’imposera par la force comme il a imposé le Traité de Lisbonne

      au dernier moment, si les sondages ne sont pas favorables, il créera, par ex, la veille de l’élection, un fait divers sanglant qui « poussera » la France profonde à voter pour un « Sauveur » de la « chienlit ». Coup de force, d’une manière ou d’une autre. S’il veut vraiment rester au pouvoir, cet arriviste, il trouvera le moyen d’y rester, par la force. Tout est par la force : « Le NWO, on y viendra de gré ou de FORCE », a-t-il dit.

      Cet homme est un danger public ! eva


    • Bulgroz 9 juillet 2011 16:24

      Spéculation, procès d’intention, c’est tout ce que vous avez trouvé pour justifier et condamner par avance la réélection de Nicolas Sarkozy ? Je trouve cette attitude minable.

      Nicolas Sarkoy sera tout simplement sera réélu parce qu’une majorité se sera prononcé en toute indépendance dans le secret de l’isoloir.

      et que les électeurs n’auront pas trouvé mieux.

      Quant aux faits divers horribles ils n’ont pas besoin de lui pour se produire, hélas.


    • Bulgroz 9 juillet 2011 16:26

      « son problème c’est qu’il n’est pas en état de rendre acceptable sa réélection. »

      Cette formulation est incompréhensible, c’est l’isoloir qui fait le choix. Point.

      Présentable ou pas.


  • Tonton de La Baffeteuse 9 juillet 2011 12:29

    Ce n’est pas parce que François Hollande s’est fait enfumer par Ségolène ( elle l’a utilisé comme trempoline politique ) qu’il se fera enfumer par les requins de la finance.

    Mais non, enfin, mais non .... smiley

    • Pyrathome Pyrathome 9 juillet 2011 14:16

      Mon vieux Tonton, et tu t’y connais en enfumage !.....
      va embêter ton pote morice, il s’ennuie tout seul dans son cockpit..... smiley .


    • Tonton de La Baffeteuse 9 juillet 2011 16:56

      c’est de la faute à la censure s’il s’ennuie, ils effacent tout


    • Danielle2 9 juillet 2011 21:30

      oh le pôvre, elle avait déjà un CV plus riche que le sien, les copains du couple disaient que quand elle était jeune elle ne disait rien et que lui parlait tout le temps ; bref vous préférez françois à ségolène, pour un macho (voir photo) c’est normal


    • Tonton de La Baffeteuse 9 juillet 2011 22:24

      Ben non, je préfère Ségolène ... je suis hétéro. smiley


  • patroc 9 juillet 2011 12:42

     Pas trop d’accord avec cet article.. Je crois hollande le seul capable de réunir les électeurs de gauche et du centre, et même de satisfaire certains à droite. Homme de consensus, à l’opposé du bling-bling sarko, à l’écoute des autres, simple, plein d’humour et surtout honnête, çà va nous changer du naimpérial.. 

     Hollande, j’aime bien !..

     


    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 15:50

      Patroc, il y a la forme, consensuelle, sympa en effet

      que fais-tu du FOND de sa politique ? La même que celle de Sarkozy (Libéralisme, OTAN etc)

      eva


    • R-sistons R-sistons 9 juillet 2011 15:52

      Patroc,

      il y a la forme, consensuelle, sympa chez lui en effet

      mais que fais-tu du FOND de sa politique ? Identique à celle de Sarkozy (libéralisme, OTAN etc)

      eva


  • sisyphe sisyphe 9 juillet 2011 14:12

    Que de confusion, que de confusions.....


    Chacun fait des problèmes mondiaux des affaires de personnes, alors qu’il s’agit d’une affaire de SYSTÈME. 

    Un système ; le capitalisme libéral, qui utilise des pions à sa guise, sachant que, de toutes façons, ils n’auront qu’un pouvoir réduit à la marge d’aménagement de sa domination. 

    Le seul moyen d’essayer de se sortir de cet étau est, comme le montrent les révolutions dans les pays arabes, la mobilisation solidaire des peuples, pour récupérer leurs droits, qui leur ont été progressivement volés. 

    Mais les peuples occidentaux sont suffisamment en léthargie, divisés, sous contrôle, par les crédits, la télé, la rupture de lien social, l’individualisation forcenée, le peu acquis et qu’ils auraient à perdre, en cas de chamboulement, pour ne plus avoir la force ni le courage d’une pourtant nécessaire, urgente, RÉVOLTE contre un système oppressif, entièrement imposé par des mafias.

    On ne module pas un système mafieux ; soit on se donne les moyens de l’éradiquer, soit on le subit. 

    Alors..... Hollande, Aubry, droite ou gauche de gouvernement, partis d’extrême-droite, ou supplétifs d’extrême-gauche.... de la gnognote juste bonne à être aisément digérée par un système qui ne prolifère jamais autant que sur le morcellement, la division, les antagonismes d’aménagement....

    Limiter les dégâts ? 
    C’est admettre qu’on n’ a déjà plus le pouvoir que de s’y soumettre.. 

    Pendant ce temps, dans les luxueux yachts des marinas privées, on arrose de champagne millésimé les gogo girls topless, à la santé des gogo mecs slipless... nous, vous, les autres..

    Encore une coupe ? 

    • papi 9 juillet 2011 15:15

      sisiphe

      A part la révolution qui voit-tu pour mettre en application à mot pour mot ce que tu prône ??


    • sisyphe sisyphe 9 juillet 2011 16:33

      Bof... tu sais, papi, je ne suis pas un « leader », et n’ai pas de recette-miracle. 


      Mais la mobilisation massive et solidaire, la résistance passive et active, comme les ont organisées les peuples arabes, sont le fait, essentiellement, de la jeunesse. Ces peuples sont beaucoup plus jeunes que le nôtre, et ne sont pas encore endormis, ni accaparés par la play station III, les i phone, i pad, les jeux video, et la dépendance aux « marques ». 

      De ce fait, ils ont conservé un esprit de révolte qui semble totalement anesthésié chez nous ; quant aux adultes, n’en parlons même pas ; les crédits, le peu acquis qu’ils auraient la trouille de perdre, le conditionnement TV, en font plus des moutons que des gens prêts à se battre pour leurs droits et la justice. 

      Je ne vois que ça ; une révolte généralisée, se traduisant par des mobilisations massives et solidaires, des mouvements de résistance passive et active d’un peuple UNI, arrivant à imposer ses exigences de façon pacifique mais ferme et déterminée, prêts à tenir jusqu’au bout...

      Autant dire espérer l’impossible ; mais il parait qu’impossible n’est pas français....
      On peut toujours rêver....
      Pour le moment, en tous cas, c’est tout ce qui nous reste, parce que la dure réalité, il semble qu’on l’accepte, comme des résignés, des boeufs menés à l’abattoir.. 

      Pendant ce temps, le cirque médiatique et ses clowns tiennent le devant de la scène, pour contribuer à nous divertir ; c’est marrant divertir s’emploie aussi bien pour le divertissement que pour « faire diversion » : ça tombe bien, non ? 

    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 17:37

      complètement dac avec vous Sisyphe. On a plus d’impact sur le système économique international... mais pour la politique intérieure de la France il y a de la marge. Vous avez vu la gueule de nos infrastructures publiques, l’école et les hopitaux ? Et le mot « cité » il n’existe plus d’aucune campagne électorale ? On n’en parle plus c’est taboo ! Le FHaine parle sans arrêt d’immigration mais les jeunes français sont traités comme des immigrés. Il y a encore des combats à mener pour plus de justice sociale, à l’encontre du grand manitou....


    • sisyphe sisyphe 9 juillet 2011 18:07

      Shiva Shakti Shanti


      Entièrement d’accord avec vous. 
      Bien sûr, ce n’est pas parce que la dictature des mafias s’impose au niveau global, que les combats de proximité sont à abandonner ; au contraire, il s’agit d’y être plus actif et vigilant que jamais. 

      L’école, la santé, le travail, le logement ; la JUSTICE (pénale, sociale) tout ce qui fait le fondement même de la liberté de vivre (ou de survivre) n’ont jamais eu autant besoin du LIEN COLLECTIF, que le système s’emploie à déliter. 

      Ensemble, oui, c’est ce qui m’apparaît la seule façon de défendre nos droits et notre dignité, quand tant et tant s’appliquent à diviser ; en groupes, en boucs émissaires, en communautés d’intérêts...

      Oui, il faut continuer à lutter, pour recréer ce lien collectif qui est notre seule planche de salut...

      Allez, une p’tite chanson, pour nous redonner du coeur à l’ouvrage... 
       smiley 

    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 19:01

      Merci !!! J’en pleure. 


    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 19:08

      Jean Ferrat vit en dedans notre Coeur...


    • sisyphe sisyphe 9 juillet 2011 19:21

      Oui ; magnifique vision de la France ; superbe chanson ! 

       smiley

  • Taverne Taverne 9 juillet 2011 14:22

    Pour moi, Hollande c’est le Garcimore de la politique. Ce sera seulement sil n’y a pas autre chose...


    • Blartex 9 juillet 2011 16:12

      Vous verriez autre chose ?
      Non ? Alors c’est foutu.
      Oui ? Alors ça risque d’être foutu.

      Plus que onze mois. Va falloir se dépêcher, trouver une solution.


    • Pyrathome Pyrathome 9 juillet 2011 16:20

      C’est cool la fabrique du consentement forcé.......


  • papi 9 juillet 2011 15:12

    @ django/pastori

    Tant de mots pour ne rien dire !! c’est bien de toi , non malgré ta diarrhée verbale tu ne changeras rien à rien  !! on ne fait pas d’un bourrin un cheval de courses..il n’y a qu’un âne pour ne pas comprendre ça !!
    Ce n’est pas de notre faute si tes candidats ne sont pas à la hauteur de la tâche !! et si ils ne présentent actuellement aucun programme viable, si tu ne veux plus du guide suprème vote donc ailleurs , banane !!


  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 15:20

    C’est une Europe des Peuples qu’il fallait construire, pas une Europe des banques anglo-saxonisée. On ne peut pas faire marche arrière pourtant. On a accepté les pays de l’Est sous l’égide étasunienne mais surtout parce que leur peuple se compose en majorité de blancs chrétiens. La vraie grande EUROPE ne tient pas debout SANS nos cousins MUSULMANS. Si on avait eu les couilles de faire entrer dans la CEE le Maroc,l’Algérie,la Tunisie et la Turquie on aurait brillé collectivement de notre avant-gardisme. Hélas.Ya plus que des suiveurs au pouvoir. Ils s’imitent et s’espionnent mutuellement. Aucune originalité européenne n’a surgi de ce fatras de MENSONGES et FOUTAISES. 

    A long terme le futur c’est l’Europe méditerranéenne. Après la Turquie, la Tunisie, le Maroc et l’Algérie (nos cousins) rêvons à la réunion d’Israel, Lybie Egypte et Liban. Pourquoi aller chercher des amis si loin alors que nos voisins se trouvent si près ?

    Le Grand dessein n’est pas loin, retrouvons-nous...

    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 15:28

      les pays du nord se détacheront d’eux-mêmes... UK included. 


    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 17:10

      @Calmos. Ok merci autant pour moi. J’ai un trou de mémoire je vais me redocumenter pour ne pas dire de conneries. Enlevez UK et gardez l’idée centrale dont je parle : une Europe des Peuples. Il suffit que l’Ecosse se détache véritablement pour que UK tombe dans son ensemble et redevienne la petite soeur esclave des states, comme Israel. 


    • Blartex 9 juillet 2011 17:36

      J’admire la qualité des textes et réponses fournies sur agoravox. Le français prime, l’orthographe est soignée, et quand bien même, chacun fait un effort.
      L’expression « autant pour moi, ou au temps pour moi ».
      Voir wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi
      Rien à voir dans le sujet, mais ça me heurte le globe occulté.
      Autant pour vous... ?

      SSS :
      « Ok merci autant pour moi. »


    • Blartex 9 juillet 2011 17:55

      SSS, et la manche, les chiens, le testé pour nous, t’es toujours là ?
      La gare du Nord ?
      Content de te lire à nouveau.


    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 19:30

      Plus que jamais mon coco ! ! ! lol Je continue la manche 2 ou 3 fois par mois mais je commence à percevoir des remarques, je suis trop bien fringuée pour faire la manche il parait. Il faudrait que je me déguise mais il n’en est pas question. J’ai la Klass man...


      Dernièrement je faisais la manche au franprix de ma commune près de la mairie, et ça fonctionnait bien je faisais ma petite propagande en même temps, et un RG est venu me filmer. Mais là j’en ai marre ça ne m’amuse plus de faire la manche alors j’aimerai bien ne plus avoir à le faire ... Je propagande dans le métro ces temps-ci, je fais une espèce de danse politisée comme le Mime Marceau. Je suis là où ils ne sont plus, et je teste des méthodes. Je suis un anthropologue-shaman-politique. :D. Je traîne dans les beaux quartiers et je chante des chansons débiles où je raconte mine de rien que s’ils votent Le Pen (ce concept) ils auront une guerre civile. Avec du sang... 

      Je me prépare pour l’anniversaire de la Saint-Barthélemy, je vais recouvrir mon visage de rouge, mettre un voile noir à la pakistanaise et propagander, faire réfléchir. Le Peuple n’est pas si idiot... plus maintenant. 

      Je commence à CVeitcher aussi... (voir la video vous comprendrez) Je veux préparer un texte en français. Je le fais déjà sur les Champs Elysées, ça me vient plus naturellement en anglais. Les flics me tournent autour mais pour l’instant ils ne m’ont pas embarquée. 
      Je n’ai plus envie de faire la manche. Je suis une guerrière du sens. 

      JE CHERCHE UN MEGAFON ! ! ! Un acolyte qui filme et any help is welcomed

  • LE CHAT LE CHAT 9 juillet 2011 15:28

    Flamby , incapable d’avoir le moindre leadership à la tête du PS ne s’est pas présenté alors qu’il aurait été légitimé à l’époque , se prétend capable de rassembler les français , c’est à mourir de rire ! ce gros mou ne peut être en effet qu’une larve oeuvrant pour le NWO en sous main ..................


  • notilux 9 juillet 2011 15:54

    Hollande faudrait le nommer président honoraire au bénéfice du temps qui passe pour rien, ou alors ministre de la chaise percée. au moins les gonzesses elles ont bossé pour leur région, qu’a fait Hollande ? 


  • Blartex 9 juillet 2011 16:38

    Le fromage de Hollande, c’est un fromage mou ?


  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 17:01

    J’ai une réponse je ne suis pas certaine qu’elle vous convaincra et pourtant j’ai bien peur qu’elle soit proche de la vérité psychologique du PS... François Hollande est mis en avant car il est le seul hétérosexuel de sexe mâle à briguer le poste. 


    Effectivement « les gonzesses » ont fait leurs preuves, Elles. Il faut tomber pour apprendre à marcher, suffit pas d’être le poulain de Jacques Chirac et des ronds de cuir carriéristes qui ont perdu leur précieux guru DSK, le sarko de gauche pris la main dans le sac...

    • Blartex 9 juillet 2011 18:06

      Ah bon, les autres sont des pédés ?
      J’ai peur de mal comprendre.

      SSS :
      François Hollande est mis en avant car il est le seul hétérosexuel de sexe mâle à briguer le poste.


  • Bulgroz 9 juillet 2011 17:08

    Bof !! Hollande s’en fout des élections, il a trouvé le bonheur, il a enfin trouvé la femme de sa vie. C’est à Gala qu’il l’a dit.

    Cela ne l’empêche pas de parler un peu de son intimité puisque pour lui, chacun sait qu’il partage sa vie avec Valérie pour son plus grand bonheur,
    lit-on dans Gala.

    Sa recette du bonheur ? titre Gala

    "L’essentiel, c’est l’amour", déclare François Hollande, révélant son côté fleur bleue aux lecteurs.

    Il est particulièrement conscient du bonheur qu’il vit : "C’est une chance exceptionnelle que de pouvoir réussir sa vie personnelle et de rencontrer la femme de sa vie. Cette chance, elle peut passer, moi je l’ai saisie."

    Heureux dénouement pour celui qui a engrossé par 4 fois la Dinde du Poitou, l’ex femme de sa vie avant de rencontrer l’autre femme de sa vie.

    http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/valerie_trierweiler_l_amour _de_la_politique_223105

    Moi, je serai l’un des 4 enfants, je ne voterai pas pour quelqu’un qui renie à ce point la maman des bambins.


  • Blartex 9 juillet 2011 18:02

    Ah bon, tu le connais ?

    SSS :
    Quel goujat ce Hollande !!!!!!!!


  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 18:06

    et moi je vous connais Blartex ? 


    • Blartex 9 juillet 2011 18:19

      Non, tu ne me connais pas, pas plus que tu n’as voulu connaître ceux qui t’ont donné une petite pièce gare du Nord. Quand tu faisais un reportage bidon sur agoravox.
      Alors tu me connais bien SSS, je suis le pauvre de service, le vagabond, le marchand de bonheur.
      Je n’ai que des chansons à mettre dans les cœurs.
      Si tu m’as vu passer, ton regard m’a oublié.


    • Blartex 9 juillet 2011 19:07

      Alors, t’es où SSS ?


    • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 19:51

      Non mais attendez Blartex j’hallucine si vous m’avez vue gare St-Laz et que vous m’avez donné une petite pièce vous devez savoir que je suis tout sauf bidon. Comment voulez-vous que je vous reconnaisse ? je demande à des centaines de personnes !!!! C’est vous qui auriez du me dire « hey shanti warrior chui Blartex d’Agoravox »... Si vous m’avez vue à l’oeuvre vous savez que je ne chôme pas, que je taxe tout le monde sans exception, debout, polie, rapide... Le truc c’est que quand on demande que 20ct il faut demander à beaucoup beaucoup de gens,.au bout de 3h t’en peux plus c’est plus dur qu’un boulot de planqué où on brasse du vent ! 


      J’ai testé pour vous : Faire la manche à gare St-Lazare

    • Blartex 9 juillet 2011 20:34

      Bien répondu SSS.


    • Blartex 9 juillet 2011 20:38

      La manche c’est toute une histoire. SaS trouve vous m’avez donné plus de fric que vous n’en ayez obtenu de moi.


  • Blartex 9 juillet 2011 18:53

    Soyons sérieux, imaginons une confrontation télévisée Holland-Sarkosy.
    Entre un pleutre et un cador des aboiements.
    Ils se disputent le même os.

    Con c’est que c’est pas le nôtre.
    Aucun ne parle de ce qui nous intéresse à nous.


    • Blartex 9 juillet 2011 19:05

      Que nous intéresse t-il ?
      Les magouilles du gouvernement,
      les magouilles du PS et de l’UMP,
      Royal et son ou sa chatte,
      Mélanchons tout ou rien,
      DSK caca,
      la baguette de pain à 70 centimes d’euros,
      les pauvres qui peuvent aller de faire enculer (comme d’hab).

      Vous en voulez encore ?


  • Blartex 9 juillet 2011 19:09

    Les pauvres qui peuvent aller se faire enculler.


  • Blartex 9 juillet 2011 19:09

    Enculer, pardon.


  • agent orange agent orange 9 juillet 2011 19:13

    On est mal barré pour 2012. On espère tous un sauveur, mais rien ne pointe à l’horizon...
    Avec une possible escalade de la guerre en Libye et une tension à son paroxysme au proche orient, je me demande comment cela va finir ?


  • Laratapinhata 9 juillet 2011 19:21

    D’accord avec votre analyse sur la déliquescence du PS, pas d’accord avec votre solution : Ségolène Royal a sa part de responsabilité dans le bilan dramatique de cette gôche pourrie, et ses ambitions bonapartistes que personne n’ignore, ne suffisent pas à la rendre crédible.
    Il faut faire table rase du PS.


  • Dzan 9 juillet 2011 19:28

    Bayrou, le faux cultivateur, et anti laïque., cheval de retour de l’UDF ( suppôt du RPR)
    Belle perspective !


  • Néo-Résistant Néo-Résistant 9 juillet 2011 20:14

    Avec François Hollande, pas de problème nous sommes sûrs d’avoir la continuation de la politique libérale et le système TINA (There Is No Alternative = il n’y a pas d’alternative) ; nous ne devons plus voter pour ces libéraux qui ne défendent que les intérêts des financiers.

    Dans sa conclusion, l’auteur écrit ceci : "Au fait, si vous êtes vraiment de Gauche, je vous rappelle qu’il y a un candidat, de surcroît sympathique et dynamique, qui prône la démondialisation, donc le changement"

    Effectivement, pour moi ce sera le Front de Gauche avec Jean Luc Mélenchon !

    S’ils ne s’attaquent pas au système de production et d’échange du libéralisme, les partis politiques qui nous promettent le respect de l’environnement et le développement social ne sont que de vulgaires opportunistes !

    http://twitter.com/NeoResistant



  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 21:43

    Avant de s’attaquer au « Monde » regardons-nous le nombril, on a du boulot ! 

    La France est petite, toute petite, comparée à ce monde vaste. Il faudrait que toutes les démocraties occidentales soient impliquées pour amorcer cette R-évolution internationale qui pourrait faire éclater le système capitaliste dont nous sommes les esclaves et dont les maîtres sont intouchables. Les politiques n’incarnent plus « le pouvoir ». Le pouvoir absolu c’est l’argent, la Révolution ce serait changer cet état de fait... Espérons... Agissons en ce sens... Allumons les consciences conditionnées... Commençons par nous-mêmes, après on pourra à nouveau se la péter sur le plan international. Redevenons des avant-gardistes illuminés ! 

  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 9 juillet 2011 21:48

    Tu peux être noir, arabe, femme, pd, handicapé, ect... tant que t’as de la tune, tu as droit de cité. C’est ça qu’il faut changer, la dictature du médiocre. Revenir à nos valeurs « liberté égalité fraternité » en faits, gestes et intentions. 


  • R-sistons R-sistons 10 juillet 2011 20:28

    « ce sont des gens attachants dont la culture mérite d’être mieux connue »

    on a les Gitans en commun ! A 20 ans j’ai vécu un mois avec eux. Un mois qui m’a marquée. Et ta roulotte m’enchante ! Mais je suis plus flamenco que Django... eva


  • mike gallantsay 11 juillet 2011 00:18

    Je vous prie de m’excuser, mais, à moins que je n’ai été victime d’une hallucination, c’est bien Mme Royal qui nous a gratifié, dans un éclat de rire niais, de ce néologisme grotesque. Je n’ai pas fait l’ENA et mes « capacités » sont certainement très en dessous de cette très estimable personne, par tant je ne me sens pas autorisé à massacrer le français au gré de mes vapeurs.
    Alors je ne sais pas si le fait de le rappeler est une marque de mépris, mais je tiens à vous dire que si mépris il y a, il est tout sauf gratuit.

    En tous cas le chantage aux électeurs que vous tentez de me faire tombe complètement à plat.
    Ségolène Royal est élue et réélue ? La belle affaire !
    Jean-François Copé aussi est élu et réélu ! Eric Woerth, Eric Ciotti, Laurent Vauquier, Pierre Lelouche.... et cent autres ! Sont eux aussi élus et réélus !
    Ce qui ne m’empêche pas de les mépriser copieusement, sans avoir aucunement le sentiment d’accabler de ma morgue ni les niçois, ni les habitants de Meaux.
    Et Jacques Chirac aussi, fut élu et réélu ! Pas par moi je précise ! Mais je présume, à vous lire, qu’en 2002, vous avez certainement « barré la route au fascisme ! »
    C’est bien ! Continuez !

    Autant qu’il m’en souvienne, cette élection présidentielle comportait deux tours, et au 2ème tour, pour tenter d’éviter le pire, j’ai voté contre Sarkozy.
    C’est bien à ce tour-là que ça se décidait non ?
    Je ne vois donc strictement rien « d’avéré » dans votre assertion.
    « Merci beaucoup » ? Y’a pas de quoi !

    Puisque nous en sommes au « mépris », que dites-vous de celui-là :
    « Le nouveau traité sur l’Union Européenne méritait-il un référendum ?
    Non, répond Ségolène Royal dans sa lettre du 3 Novembre aux militants de Désirs d’avenir :
    “Ce texte étant vraiment minimum, c’est une sorte de règlement intérieur qui permet
    de fonctionner notamment en prévoyant des décisions à la majorité (…), cela ne mérite pas un référendum.”

    Elle ajoute : “ Le monde va vite, la France est en retard...”

    Oui, répond Ségolène Royal dans sa lettre du 7 novembre, quatre jours et quelques avoinées plus tard :
    “On sait aujourd’hui que le référendum que j’aurais organisé si j’avais été élue
    n’aura pas lieu car Nicolas Sarkozy n’a pas la même conception de la démocratie que moi. Cette absence de référendum ne doit pas nous empêcher de prendre position pour avancer.”

    Et elle prend soin d’ajouter :
    “J’entends dire certains que j’ai changé d’avis sur le référendum. Ce n’est pas exact.” »
    Rue 89 7 Novembre 2007 .

    « Contre toute attente, la proposition communiste pour un référendum sur le traité de Lisbonne n’a été rejetée que d’une courte tête par l’Assemblée : 176 voix contre, 140 voix pour.(...) Pourtant, aussi bien Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialistes à la Chambre, que François Hollande, ont exprimé leur souhait de voir le PS s’abstenir lors du vote du Congrès, qui aura lieu le 4 février prochain, à Versailles, pour modifier la Constitution afin de faire adopter le nouveau traité européen sans référendum.
    Ségolène Royal et Bertrand Delanoë se sont, eux aussi, résignés à l’adoption
    parlementaire du Traité
    . Apparemment, cette ligne favorable au Traité n’a pas
    empêché les députés - et même Jean-Marc Ayrault lui-même - de voter avec les
    communistes !
    Au nom d’une cohérence impossible à déchiffrer : ainsi les socialistes votent contre la modification de la Constitution - donc contre l’adoption du traité - quand ils n’ont aucune chance de peser. Mais sitôt que leur vote peut compter pour de bon, ils ne prennent pas pas au vote puisque c’est en effet la consigne de la direction du PS ! »
    Marianne Mardi 15 Janvier 2008.

    Qui méprise qui, monsieur ?

    Enfin, je n’ai pas besoin de savoir ce qu’elle aurait fait si elle avait été élue, ce qu’elle a fait sans avoir été élue, le 4 Février 2008, lors du vote du Congrès, me suffit amplement...

    PS : « ...vous pouvez même affirmer qu’elle aurait emprisonné les nouveau nés si ça vous chante. »
    Vous voulez rigoler ? Pervers et de mauvaise foi comme je suis, j’aurais proclamé Urbi et Orbi, que les nouveaux nés : elle les mange !


  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 11 juillet 2011 02:06

    On parle tous bien français, j’espère que vous parlez anglais aussi. . . sinon je vais me faire engueuler... tant pis ! 


    Jean-Baptiste Ayindé’s speech from Get on the bus (1996) / Spike Lee Movie : « OUR ENEMIES AN DESTROY US ONE BY ONE. BUT NO ONE CAN STOP ONE MILLION MEN ORGANISED AND COMMITTED... »

  • thejoker 11 juillet 2011 09:58

    L’alternative se construit dans ce mouvement depuis des décennies
    http://www.solidariteetprogres.org/sp_Russelsheim.php

    il ne s’agit pas de révolte mais bien de penser différement


  • Blartex 11 juillet 2011 15:16

    Jamais deux sans trois.
    Après Jospin, après Royal, Hollande ?
    Bof, ça reste en famille..
    Entre un mou de la gaufre, et une molle de la gâchette,
    vibrons ma sœur, gargarisons-nous du « je suis plus que toi »,
    du je mérite mieux que toi,...
    Et pendant ce temps, l’autre con là, vous savez, ...


Réagir