lundi 3 avril - par rosemar

François Sarkozy ou Nicolas Fillon...

On a découvert, ces derniers mois, un nouveau François Fillon : empêtré dans des affaires, il n'a cessé de pratiquer le déni, le mensonge, le reniement...

Et si le collaborateur dépassait le maître ? Et si François Fillon avait pris des leçons auprès de Nicolas Sarkozy ? Et s'il s'inspirait de l'ancien chef de l'état ?

François Fillon aime bien plaisanter sur Macron, "Emmanuel Hollande"... c'est ainsi qu'il l'appelle.

Et si François Fillon n'était, lui-même, que l'avatar de Nicolas Sarkozy ? Et si l'élève surpassait le maître ?

Lui qui a osé déclarer : "Je vous le dis les yeux dans les yeux, ici : jamais les juges ne pourront démontrer que l’emploi de mon épouse était fictif. Jamais, jamais." Pas de preuves, pas de délit...

François Fillon a été à la bonne école... Il a appris la rouerie, la ruse, la tromperie, auprès d'un certain Nicolas Sarkozy.

Comment pourrait-on s'en étonner ? François Fillon n'a fait qu'appliquer, pendant des années, le programme de son maître.

Comme Nicolas Sarkozy, il se propose de s'attaquer aux fonctionnaires, aux enseignants : augmentation du temps de travail, suppression de 500 000 emplois publics en 5 ans, institution de 2 jours de carence...

On se souvient des effets négatifs de cette politique éducative : la suppression massive de postes d'enseignants avait eu des conséquences graves... classes surchargées, effectifs pléthoriques, baisse du niveau des élèves.

On se souvient de ce slogan célèbre : "Travailler plus pour gagner plus..."

Fillon, au cours de cette campagne, renoue avec les méthodes sarkozystes : il attaque et dénonce les médias, il déforme la vérité, il avait affirmé, par exemple, que 200 000 français étaient présents au Trocadéro, pour le soutenir, en fait 45 000 personnes s'étaient déplacées.

Désormais, ce sont des sarkozystes qui l'entourent et le soutiennent, dans sa campagne électorale : Christian Jacob, François Barouin, Luc Chatel.

Nicolas Sarkozy a été, lui aussi, mis en examen, pour l'affaire Bygmalion.

Comme son mentor, François Fillon droitise sa campagne : il a ainsi ajouté une nouvelle mesure répressive à un programme qui en compte déjà un certain nombre : l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans. Une idée défendue par Nicolas Sarkozy, lors de la primaire.

C'est indéniable : Fillon s'inspire de Sarkozy.

Et ces deux personnalités qui semblaient si différentes sont finalement assez proches.

François Sarkozy, Nicolas Fillon : n'est-ce pas le retour du petit Nicolas dans ses oeuvres et ses magouilles ?

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/04/francois-sarkozy-ou-nicolas-fillon.html

 



35 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 3 avril 13:42

    C’est normal : ils jouaient ensemble dans le gendarme de St-Tropez !


    • Le421 Le421 3 avril 20:46

      @Jeussey de Sourcesûre
      J’ai commis l’erreur pendant cinq ans que Fillon était bien à sa place pour freiner les élans de Sarkozy.
      J’ai compris qu’en fait, c’était le contraire...


    • jmdest62 jmdest62 4 avril 11:37

      @Le421

      Salut l’ami
      Pour info .......
      Le copain de François « Blizkrieg » Fillon ....vous savez celui qui lui offre des super-costards et dont on ne parle plus trop .
      @+

  • gégène 3 avril 13:53

    @Rosemar
    « Fillon n’arrive pas à mettre de l’argent de côté »
    On attend impatiemment votre article. Hâtez-vous, par pitié !


  • BA 3 avril 14:59

    François Fillon gagne 13 000 euros bruts par mois, sans compter ses gains de PDG de la société 2F Conseil.

    Lundi 3 avril 2017 :

    Fins de mois difficiles.

    Avec plus de 13 000 euros brut par mois, François Fillon n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.

    Les fins de mois difficiles, François Fillon connaît aussi. Ce lundi matin sur BFM TV, le candidat LR à l’élection présidentielle a répondu « non » à cette question de Jean-Jacques Bourdin : « Est-ce que vous arrivez à mettre de l’argent de côté ? » 

    L’animateur avait pris pour accroche le fait que 35% des Français y parviendraient, selon une étude ou un sondage qu’il n’a pas cités.

    Quelques données pour prendre la mesure de la réponse de François Fillon : en tant que député, il touche, depuis 2012, 7 210 euros brut par mois, selon le site de l’Assemblée nationale.

    A ces indemnités s’ajoutent 5 840 euros brut de frais de mandat (qui ne couvrent pas, donc, la rémunération des assistants parlementaires). Ce qui fait un total de 13 050 euros brut par mois, sans compter ses gains (inconnus) de PDG de la société de conseil 2F Conseil.

    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/03/avec-plus-de-13-000-euros-brut-par-mois-francois-fillon-n-arrive-pas-a-mettre-de-l-argent-de-cote_1560216


  • BA 3 avril 14:59

    François Fillon gagne 13 000 euros bruts par mois, sans compter ses gains de PDG de la société 2F Conseil.

    Lundi 3 avril 2017 :

    Fins de mois difficiles.

    Avec plus de 13 000 euros brut par mois, François Fillon n’arrive pas à mettre de l’argent de côté.

    Les fins de mois difficiles, François Fillon connaît aussi. Ce lundi matin sur BFM TV, le candidat LR à l’élection présidentielle a répondu « non » à cette question de Jean-Jacques Bourdin : « Est-ce que vous arrivez à mettre de l’argent de côté ? » 

    L’animateur avait pris pour accroche le fait que 35% des Français y parviendraient, selon une étude ou un sondage qu’il n’a pas cités.

    Quelques données pour prendre la mesure de la réponse de François Fillon : en tant que député, il touche, depuis 2012, 7 210 euros brut par mois, selon le site de l’Assemblée nationale.

    A ces indemnités s’ajoutent 5 840 euros brut de frais de mandat (qui ne couvrent pas, donc, la rémunération des assistants parlementaires). Ce qui fait un total de 13 050 euros brut par mois, sans compter ses gains (inconnus) de PDG de la société de conseil 2F Conseil.

    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/04/03/avec-plus-de-13-000-euros-brut-par-mois-francois-fillon-n-arrive-pas-a-mettre-de-l-argent-de-cote_1560216


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 avril 15:15

    Bonjour,

    Une différence de taille, Sarkozy savait fédérer très large et était beaucoup plus malin politiquement que Fillon ; jamais Sarkozy n’aurait assuré sa défense d’une manière aussi désastreuse que F Fillon.

    Le retrait de Sarkozy laisse un vide énorme en fait, comme en Italie avec Berlusconi qui n’arrête pas de revenir.

    PS : arrêtez d’être méchante avec F Fillon, et avec F Baroin !


    • rosemar rosemar 3 avril 16:30

      @Olivier Perriet


      Il existe quelques différences, bien sur, mais le programme de Fillon ressemble à celui de Sarkozy qui poursuivait de sa haine les fonctionnaires...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 avril 19:23

      @rosemar

      quand même :
      le premier c’était « travailler plus pour gagner plus »
      le 2e c’est quasiment « travailler plus pour gagner moins »
      ...


    • rosemar rosemar 3 avril 21:01

      @Olivier Perriet

      C’est pire, en effet ! L’élève fait pire que le maître...

  • Etbendidon 3 avril 15:22

    François, François Fillon

    C’est DIEU qui te parle

    François il faut confesser tes péchés

    N’aie crainte monsieur le curé ne touchera pas ton zizi, tu es trop vieux

    Alors va te confesser François et aussi pénélope

    Tu verras, ça ira mieux après


    • Le421 Le421 3 avril 20:51

      @Etbendidon
      Ca, le côté « tu es trop vieux », j’y avais pas pensé !
      Mince.

      Excellent au demeurant !!! 
      Bonne soirée.  smiley


  • Jean-Marc B 3 avril 16:58

    Tous deux se ressemblent et rivalisent de tromperies et de pillages. Tous les deux sont mis en examen mais la justice ne passe pas ... que se passe-t-il ?
    Faut-il examiner de près ce que font les juges ? Autrement dit faut-il aussi les mettre en examen ?.


  • Jean-Marc B 3 avril 17:00

    Un autre article présente le bilan accablant de la présidence Sarkozy-Fillon.
    Là ils sont bel et bien dans le même lot.
    Ça devrait suffire pour éliminer Fillon ... Non ?


    • rosemar rosemar 3 avril 18:19

      @Jean-Marc B

      Oui, ça devrait suffire pour éliminer Fillon, mais cette élection reste très incertaine...
      Un Sarkozy bis, qui en veut ?

  • Fergus Fergus 3 avril 20:37

    Bonsoir, Rosemar

    Sarkozy, Fillon : deux espèces de délinquants amoraux unis par un goût commun immodéré pour le fric.

    Et comme vous le soulignez, deux personnalités coresponsables du piteux bilan du quinquennat 2007-2012


    • rosemar rosemar 3 avril 21:35

      @Fergus


      Et un sondage le donne gagnant à la présidentielle !

      Bonne soirée

  • velosolex velosolex 4 avril 00:07

    Mais comment ose t’on prétendre que cet homme manque de sincérité

    Quand il nous dit qu’il ne parvient pas à mettre un sous de coté. 
    C’est pas difficile si Pénélope ne bossait pas comme une dingue
    Le couple serait déjà en redressement judiciaire, le château de Sablé mis aux enchères...
    « Sablé au fond la bien nommé. Poussière tu n’es que poussière, toi qui croit faire des affaires » Nous disait déjà les saintes écritures. 


Réagir